Pour mon 1k poast, je voulais écrire un article sur les alternatives au flop au Cbet mais je n'ai jamais réussi à le finir. Pour mon 1.5k je voulais faire un article sur l'image en donkaments, la manipulation et l'utilisation de celle-ci, mais encore une fois, je ne l'ai jamais fini. Plutôt qu'un article, voici donc une série de conseils/tips. La plupart sont évidents et vous les connaissez déjà, mais c'est tjs bon de se rafraichir la mémoire. Préliminaire : En MTT, il est très important de faire du volume, beaucoup de volume. La variance est tellement sick, que même en faisant des dizaines de milliers de games vous vous approcherez pas de votre EV. Cela représente pourtant des années de grind intensif. Alors en se contentant de 4-tabler, je vous laisse imaginer. L'autre raison est tout simplement d'augmenter son hourly, si vous pouvez augmenter le nombre de tables sans trop affecter votre Roi, pourquoi s'en priver ? Attention à ne pas augmenter trop vite et manquer trop de spots pour autant, et voir votre Roi chuter. Cet argument est d'ailleurs valable pour toutes les formes de poker. L'idée de base est d'augmenter le nombre de table au fur et à mesure, tester 6, vérifier qu'on est confortable sur quelques sessions, puis tester 7-8, vérifier, etc... A titre d'exemple, je monte régulièrement à 15-20tables, mais je trouve que mon optimum est vers 10-12. Cela dépends aussi de la forme du moment, de la fatigue, de l'humeur, etc... à vous de vous connaitre. Préparation : La grosse différence avec le CG ou meme les SNG, c'est qu'une session va durer longtemps, très longtemps. 5-6heures au minimum, mais je conseille même d'aller vers des sessions de 10-12h si possible. Et cela demande un peu de préparation. Un peu comme un sportif. Quelques conseils : - si possible manger avant le début de la session, mais pas trop gras/lourd, la digestion a tendance à endormir. - si longue session, préparer un plat à l'avance qu'on aura juste à réchauffer, une assiette au frigo, un micro-onde et c'est réglé. Ou des plats instantanés si vous êtes fan. Même cuire des pâtes en milieu de session est trop long, et si vous avez faim, vous perdrez de l'attention. - Dans le même ordre d'idée, prévoir des en-cas. Perso j'ai tjs un panier de fruits rempli à portée de main, ainsi que des yaourts et des céréales, des trucs sains qui donnent des vitamines, ne sont pas lourds à digérer, etc. - Redbull /café / thé, choisissez votre drogue. Mon conseil est d'essayer d'en réguler l'apport pour être tjs bien concentré/éveillé sans pour autant être accro/en manque, ni avoir des alternances d'éveil/sommeil... Il faut que ce soit prêt et à portée de main. - eau, beaucoup d'eau. Une bouteille/pichet d'1L5 est un minimum sur le bureau, le cerveau a besoin de beaucoup d'eau. De plus boire régulièrement aide à rester éveillé. Les logiciels : Tracker : Un tracker permet de profiler rapidement les joueurs, attention à ne pas y accorder trop d'importance, car sur quelques mains les stats ne convergent pas. Mais ca permet déjà de repérer les tendances nits, maniacs, 3b-happy, passifs, cs, etc... Vous devez apprendre à reperer ces tendances en un coup d'oeil, les codes couleurs aident bien. L'avantage est de ne plus avoir à mémoriser tous les profils de toutes les tables, mais suivez quand même l'action ! Shorcuts : J'utilise Tableninja, mais il y a des équivalents moins cher/gratuits. L'intérêt des shorcuts est d'automatiser les taches répétitives, et de les faire plus rapidement. Gagner 1/4 de secondes par-ci par-la permet d'avoir plus de temps pour réfléchir aux mains. Mes préférés : - Bouton droit de souris pour fold - Un bouton pour push All-in - Un montant de raise défini par défaut (par ex 2.4bb+1.25bb/limpeur) - Un Cbet défini par défaut : par ex 45% ou 52% ou 59%, pick your poison. - Pareil pour Turn et River, attention, avoir une valeur pour défaut est pratique, mais il faut aussi adapter et ne pas devenir un robot. - Ne pas avoir à gérer les pop-ups, les lobbys... - BetPot, 3b-value, etc... Table-sélection : Contrairement au CG ou SNG, on en peut pas faire vraiment du xx tabling en continu, d'une car il y a pas de tournois qui se lancent toutes les 5minutes, mais plutôt toutes les heures, Il y a donc des pics et des creux dans le volume. Il est donc bien de planifier un peu quels tournois on va faire, et avoir une certaine harmonie dans ceux-ci, il n'est pas simple (bien que faisable) de multi-tabler un tn de PLO, un de stud, un rush, un sat WSOP, un 1R1A et un Sunday million, il faut donc faire des choix et prendre ceux ou on est le plus rentable. Pour les BIs par contre, je pense qu'il faut conserver les tournois à faible BI, je vais donc jouer dans la même session les 3R et les 162fo's, car ils sont très profitables. Les sats/turbos complètent également bien les sessions. Le placement des tables : Tout d'abord en MTT, je pense que le mode Tile est le plus profitable, tout simplement car tous les tournois vont être à des avancements différents, vous y aurez donc des styles/stratégies différentes. Ce mode permet de vraiment différencier chaque tournoi. Au pire, si votre écran est trop petit, un peu d'overlap ne gène pas trop si bien fait. Si vous avez un petit écran, regardez du coté du Cascade. Ensuite un conseil intéressant est de "grouper" ses tournois par style/genre. Par exemple, j'aime avoir au centre mes plus gros BIs, mes tournois les plus importants, pour être bien concentré dessus. Ensuite, je mets d'un coté les sats en phase finale (ie proche bulle) et les turbos qui sont en mode push/fold, et de l'autre les tournois a BI plus petit (ou mon edge est tel que je peux louper des spots borderline). Enfin sur l'extérieur les débuts de sats, les débuts de turbos, bref les games moins importante ou je vais juste jouer un jeu nitty robotique. L'idée étant de pas avoir besoin de m'éparpiller sur tout l'écran, mais de conserver les tables ou ma concentration sera le plus nécessaire au même endroit. Rentabilisez les breaks : Depuis qu'il y a les pauses synchronisées, je suis plus concentré, détendu, reposé, du coup mon jeu s'est amélioré et je fais plus de volume avec des sessions plus longues... Pourquoi ? C'est un vieux truc que j'ai appris quand je passais des concours Grandes écoles, le cerveau fatigue vite si on réfléchi trop longtemps, mais avec une petite pause de 2-3minutes, on peut "reboot" cette fatigue mentale. Donc à CHAQUE pause sync, levez vos culs de la chaise ! Profitez-en pour pisser, d'ailleurs. Il est très important de vraiment marquer cette pause. Profitez-en pour refaire le plein d'eau/bouffe, vous étirer, ou fermer les yeux 3minutes, mais ne restez surtout pas sur les forums/msn/skype/whatever. Rester concentré : Il y a deux catégories, les joueurs sérieux qui sont concentrés sur le jeu et cherchent à faire du profit et maximiser celui-ci, et les récréationnels qui veulent juste s'amuser tout en regardant un film, papoter avec des potes, mater youporn/guesshermuff, bash dans le zoo, etc... A vous de décider dans quelle catégorie vous êtes. C'est simple : si vous regardez une série ou un film en même temps, même si c'est un truc débile, c'est de l'attention que vous ne dédiez pas aux tables, donc soit vous loupez des spots, soit vous pourriez rajouter une table de plus à la place. Dans les deux cas, vous jetez de l'équitée par la fenêtre. Pareil pour ce qui est des forums/msn/etc. Au pire, si cela vous manque trop, gardez cela à un minimum. Multitabler les sites : Je pense que PS/FTP ont très grosse offre MTT, et il y a déjà de quoi faire en volume sur ces 2 la à tous les BIs. Il est par contre dommage de se limiter à un seul des deux. Ceux proposés par ongame/ipoker/etc sont certes de qualité moindre, mais le field y est en général plus petit et plus soft, c'est donc profitable de les ajouter également si vous le pouvez, et si les softs vous font pas tilt (sans oublier l'absence de sync break). Etre réaliste sur sa forme et ses capacités : Un peu redondant avec la préparation, mais parfois on est pas en forme, ou on commence à tilt, à fatiguer et rien n'y fait etc... Il est pas mal dans ces cas-la, de ne pas reg de nouveau tournois et raccourcir la session. Voili-Voilou.