Jump to content
Status Updates

Search the Community

Showing results for tags 'branleur éternel'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Le Club Poker
    • Informations pratiques
    • Club Poker Radio
    • Le Bar
    • Le Bar des Sports
  • Le monde du poker
    • Actualité du poker
    • Le circuit professionnel & coverages
    • Poker télévisé
  • Poker en ligne
    • Tournois Club Poker
    • Sites de poker en ligne .fr
    • Sites de poker en ligne .com et autres
    • Kit de survie du joueur en ligne
    • Outils et logiciels
    • La communauté NoLife
  • Poker en live
    • Destination poker !
    • Le poker dans les casinos et clubs
    • Le poker amateur
  • Stratégie au poker
    • Espace débutants
    • Concepts fondamentaux
    • Poker de tournoi
    • Stratégie en Live
    • Texas Hold'em NL/PL
    • Texas Hold'em Limit
    • Omaha
    • Autres variantes
    • Bad & Good Beat
  • Poker Stuff
    • Vidéos de poker
    • Les livres
    • Matériel de poker
    • Petites annonces
  • AllinOuest Poker A Nantes's Calendrier Saison 11
  • Club_PMT's CHampionnat online PS 1100€
  • Saumur Poker Club's Nos Events SPC
  • Saumur Poker Club's [ONLINE] Championnats SPC, Challenges & Ligues des Clubs
  • Saumur Poker Club's [ONLINE] LIGUE des CLUBS WINAMAX
  • Saumur Poker Club's [ONLINE] Rappels des Dates: - WCT'18 - KING 5 - Ligue des Clubs -
  • API - Association Poker Issénne's Adhésion

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Calendars

  • Members calendar
  • Club Poker Calendar
  • Pays de Morlaix Poker Club's Événements
  • Azur Team Poker's Calendrier
  • Hyères Poker Club's Calendrier
  • Poker Team 87's Événements
  • API - Association Poker Issénne's Tournois
  • Breizh Poker CLub's Main Event du Breizh Poker Club
  • Club Poker 78's Calendrier
  • DARSHAN TEAM - POKER CLUB PARIS's CALENDRIER

Found 1 result

  1. A la recherche du bonheur

    Ça y est l'Eurostar vient de décoller. Ma première fois à Londres remonte à mon CM1. Cette ville a toujours eu un effet particulier sur mon corps et mon esprit. Un peu comme quand le loup devient garou a la pleine lune ou quand Robin se met à tringler les meuf les plus hot d Instagram lorsqu'il pose un pied en terre Australienne (ou simplement mythomane me glisse t'on dans l'oreillette). A 9 ans tout juste, la capitale Anglaise avait probablement sonné le glas des voyages scolaires au sein de mon école primaire, du moins jusqu'à la retraite des différentes maitresses qui pensaient alors pouvoir passer une petite semaine agréable en compagnie de leurs chérubins. Les souvenirs sont vagues, certaines photos permettent de se remémorer. Toujours le visage rouge et le front plein de sueur, un regard plus noir et sombre qu'à l'accoutumée et des litres de sang perdus à force de saigner du nez; conséquence directe de l'ébullition de mon cerveau devant l'infini possibilité de connerie s'ouvrant à moi et que je ne voyais pas forcément lorsque j'étais sur mon sol natal. Un délire à vous dégoûter d'avoir des gosses. J ai eu la chance d'y retourner juste après mes 18 ans, probablement à un des meilleurs moment de la vie d'un homme, lorsque tu viens d'avoir ton bac et que tu commences tes études supérieures. Tes nouveaux profs, ta famille, les meufs et les gens en général commencent à te traiter comme un adulte alors qu'au fond tu as toujours 14 ans d'âge mental. Tu prends conscience que tu ne combleras jamais ce retard de maturité et l'éclate au quotidien devient ton seul leit-motiv. Le hasard a voulu (plutôt nos portefeuilles tu es forcément broke à cet âge là) que nous arrivions par le dernier vol du samedi. Le temps de prendre une navette interminable, nous sommes enfin en centre-ville peu avant minuit. Les habitués conseillent à ceux qui voyagent pour la première fois en avion à Vegas d arriver de nuit afin de voir la ville scintiller du haut de son hublot. Je pense que tout le monde devrait arriver au moins une fois à Londres un samedi soir lorsque l'alcool a déjà coulé à flot. C'est à la vue de ce tableau saisissant que l'on peut s'imprégner de tout le vice, de l'essence même de cette ville. Des déchets et débris de verre jonchent le sol, les femelles ont toutes des jupes ras-la-fouf alors qu'il doit faire un bon -5°, de nombreux corps imbibés d'alcool sont au sol parmi les détritus sans vraiment inquiéter qui que ce soit, un mec jette son portable au sol et se met à sauter dessus avec véhémence à pied joint pour une raison inconnue.. il y règne une ambiance indescriptible, une sorte d'électricité dans l'air, une atmosphère plus lourde que la normale. Comme si une bonne grosse baston de rue pouvait éclater à tout moment. Mais une belle bagarre saine d'alcoolique, un moment de folie où tu te fous sur la gueule pour allez ensuite trinquer une pinte avec ton adversaire du soir en finissant par le qualifier de bro4life. Ça c'est Londres. Mes potes et moi avons beau être une belle bande de degen. Nous n'étions tout simplement pas préparé à ça. Il nous a fallu une heure pour rentrer dans le trip, le temps que la bête en moi reprenne le dessus à l'odeur enivrante du bacon et à la vue du défilé de bitch sauvage recherchant la captivité se déroulant sous nos yeux. Il ne reste pas des masses de souvenirs, plutôt une sensation enfouie à l intérieur, comme une sorte de rêve qui rend groggy au réveil. Il a fallu une semaine pour décuver de ce w.e, 10 jours pour retrouver un filet de voix mais j' avais immédiatement compris à mon retour à Paris qu'une partie de moi était lié à la dégénérescence de cette ville de façon totalement inexplicable. Et 8 ans plus tard, m'y revoilà. Mon meilleur pote a eu la bonne idée d'accepter un job là-bas, je n'aurais donc même pas a connaître ces infâmes auberges de jeunesse où l'on s'entasse a 12 dans 4m2. Tant pis pour le folklore. Le poker a évidemment pris une place majeure dans ma vie depuis, je me considérais comme 50% étudiant 50% semi pro, en réalité 100% branleur. Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et mes études se sont terminées alors que 2017 commençait. Mon stage de fin d'étude m'a violemment fait réaliser la monotonie de la vie professionnelle et a quel point je ne m'y retrouvais pas malgré la perspective d'une carrière plutôt sympa mais qui serait alors dénué de toute passion. Plutôt pas motivant quand tu sais que tu en as pour plus de 40 ans par la suite. La vie de joueur pro n'est pas très enviable non plus comme cela a été débattu sur maintes thread. Je me suis donc accordé 3 mois de réflexion avec ce trip londonien au milieu pour m'apporter la lumière. Alors trève de pessimisme et kiffons jusque lundi. Le fait d'y aller pour grind les casinos 8h par jour me met dans un état psychique relativement stable, juste un léger picotement au niveau des doigts. J'espère que l'animal ne prendra pas le dessus aux tables pour se mettre a balancer des 3 barrel de mutanos avec ATC. Prochain update en direct de l'hyppodrome, on commençera gentiment en 1/2 avec pour but de monter rapidement en 2/4 si les premières sessions sont bonnes, l'achat récent d'une voiture + un déménagement ayant réduit a peau de chagrin ma bk live, on essaiera de pas se broke avant le w.e. Advienne que pourra
English
Retour en haut de page
×
Winamax : Winamax Series
Winamax : Winamax Series