Jump to content
Status Updates

oONemoOo

CPiste
  • Content count

    232
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    oONemoOo reacted to Cocolegros74 for a blog entry, L'effet Vegas   
    Ca fait même pas 2 semaines que jai booke mes vols, mes 1ers hotels, j'ai commence a bien feuilletter le programme de @salette j'ai une bonne idées des tournois que je vais faire sur a 100%, ceux que je vais surement faire et même ceux que je veux aller mater en mode fanboy pour voir des Negreanu et compagnie, jai meme deja download l'appli bravo poker pour voir ou sont les Cash Games  
    A cote de ça j'ai très peu joue en cash game ce mois-ci mais j'ai réussi a faire mon plus gros downswing et ceux depuis ma reservation de vol  coincidence? je crois pas... Ce jeu de malheur qu'on adore tous ne pardonne pas un seul pécher d'orgueil je drop 12 BI et j'ai au moins 7 BI d'erreur  ! et le reste c'est juste du bad run normal. dans la vie de joueur de cash game, un swing a -12 BI c'est pas choquant mais c'est surtout mais 7BI d'erreur qui sont moyen.... on remets l'ego dans sa poche, on remet le bleu de chauffe et c'est reparti, objectif 0 erreurs, on ne peut pas se permettre de faire (trop) d'erreurs a ce jeux sans en payer le prix rapidement. 
    Allez je met le ptit graph du CG en 2017, ca finit par une belle piste noire, ca tombe bien jai toujours ete un fan de glisse.

     
    Back to the grind !!! 
     

  2. Like
    oONemoOo reacted to Christensen for a blog entry, Mon été US 2016: WPT Legends, Gus Hansen, Win au Caesar etc...   
    Comme j'ai pris l'habitude de le faire sur mon blog depuis quelques années, voici un petit compte-rendu de mon été US.
    Le cru 2016 fut assez savoureux, l'été fut beau, riche en souvenirs et financièrement positif, c'est un cpiste comblé qui prend ce soir la plume.
     
    1 outer pour commencer
    Cette année, notre programme est de trois semaines, comme d'habitude en famille (Mme Christensen et nos trois enfants). Nous avons prévu une répartition équitable d'une semaine à Los Angeles (plage et shopping), une semaine à San Diego (orientée enfants: Legoland, Seaworld, Zoo), et une semaine à Vegas (dans un resort familial sur le Strip, le Desert Rose, très beaux apparts avec piscine).
    Pour la première semaine, nous avions prévu de passer quelques jours chez un cousin, du côté de ma belle famille, que nous n'avons jamais rencontrés mais qui nous avait invité sur le net. Et là, quand je lui demande: "and what is your job ?"  "well, since 2001 I work in the Commerce casino". Enorme coup de chance ! Non seulement on n'a pas tous les jours l'occasion de parler à un croupier du Commerce, qui est un de mes casinos préférés (voir article sur ce blog il y a quatre ou cinq ans) mais de plus, celà me donne une bonne excuse pour aller y faire un tour. Il me lâche quelques anecdotes sympas, notamment sur Mathew Perry (Chandler dans Friends) qui perdait la semaine précédente des sommes à six chiffres au baccara. Et je passe une soirée là-bas. Toujours un régal de voir cette immense salle de poker, la plus grande du monde, apparaître devant nous. On est samedi soir, le parking est rempli, il y a quoi, 10 000 voitures ? La majorité de la clientèle est asiatique, peut-être à 80%. Je fais deux heures de NLHE 1-2, seul non-asiat à ma table, ça mange des soupes, des pho, ça bet postflop toujours à 41$ ("cause it is my luck number") ... j'adore. J'étais en liste d'attente sur une PLO 2-4 mais je décide de rester sur ma NLHE. ça joue en jetons de 1$, et comme je suis monté à 450$, j'ai des énormes pilasses devant moi, qu'importe la valeur j'ai l'impression d'être Escalidur. 

    Google Images
     
    Bicycle, WPT Legends
    Deux jours après, Andrew (je change son prénom pour ce que je raconte ensuite) me propose d'aller jouer pour son jour de repos. Il ne peut bien sûr pas jouer dans son propre casino, mais ce n'est pas grave, il y a 8 casinos qui proposent du poker sur Los Angeles. Il ne souhaite pas que j'en parle à la famille, mais il me confie être un gros gambler addict. Il joue en 40-80 Limit Holdem, généralement cavé à 1000 ou 2000$. Il enchaîne régulièrement les soirées à  +/- 10k $.  Ce soir, il me dit vouloir jouer un tournoi au Bicycle, il me demande si je veux le jouer. C'est sur deux jours, et le day 2 est trois jours après. je serai à San Diego aux parcs d'attraction, donc pas possible, je réponds que je vais le rail, et faire du cash came. Andrew a choppé par des amis croupiers ici les cartes d'accès au parking du personnel, on est donc garés au mieux, et on passe par le back office.
    Quand on entre dans la salle, WTF, les Royal Flush Girls nous souhaitent la bienvenue ! 

    Google Images
     
    Nous sommes en effet en plein festival WPT Legends of Poker, je ne le savais pas.
     

     
    Pas de grosse stars en vue mais la fine fleur des joueurs californiens semble être là.
    Je rail une heure, Andrew joue toutes les mains sur un event à 300$ re-entry, il en fout partout, il a déjà bust et re-entry et fait des tapis in the dark postflop à 200bb de profondeur... Bon c'est la famille, respect ... mais je m'éclipse au bout d'un moment pour échapper à ce massacre...
    Je vais faire un peu de cash, et motivé par l'ambiance WPT, j'ai envie de me payer une belle table, une table de HORSE 5-5. Je sors even après deux heures, ce qui est assez satisfaisant car je suis une quiche sur certaines variantes, mais je m'amuse énormément.
    Pendant une pause, je flane un peu, et me rends compte qu'une deuxième salle de poker, bien plus grande que la première qui accueille le WPT, existe à 200m. Je ne vois que des latinos, des tatoués et des travailleurs agricoles à chemises à carreaux et chapeaux. Il y a 40 tables pleines à craquer de ... Mexican Poker. C'est assez dingo. Celà parle espagnol à toutes les tables, ça gueule, ambiance assez aggressive, le floor intervient beaucoup.
     

    Google Images
     
    C'est une sorte de stud à 5 cartes, avec , ce qui est le plus marrant, un joker.
    Pour les plus courageux, voici les règles:
    http://poker.gamblefaces.com/pokergames/studpokergames/mexicanpoker/
     
    Vegas
    Après la semaine très sympa à San Diego, j'arrive, pour la huitème fois de ma vie, à Las Vegas.
    Je consacre les premiers jours à des parties - apéros de cash game en milieu d'après midi quand les enfants se reposent (le matin, c'est piscine, jeux aux circus circus, et home games  de black jack (mon fils de 8 ans est imbattable), et en toute fin de soirée, vers une heure. Je rejoue dans toutes mes salles favorites, Aria, Flamingo, MGM, Bellagio.
    Au Bellagio j'ai le bonheur de croiser toute la clique des Poker after Dark, dont Gus Hansen avec moustache. J'ai vu quelques jours après que Supercaddy avait fait une news sur une partie qui tournait, avec cette photo:
     

    photo: Daniel Negreanu
     
    Quand je l'ai moi même croisé, il était un peu mieux habillé mais exactement la même tête de pornstar vintage.
    Je vois donc Negreanu, Jenifer Haman, Doyle Brunson (pour la troisième fois de ma vie, j'espère pas la dernière...)  etc... Pas mon idole Phil Ivey par contre, mais on est déjà chanceux on ne va pas se plaindre.

    Win du Caesar 125$.
    Le mardi 26, la veille d'une grande et belle soirée en famille au Circle du Soleil (KA, au MGM, fabuleux), je m'inscris au 125$ du Caesar. J'étais parti pour jouer le 19h00 du Venetian, qui pour le même prix offre une plus belle structure, mais j'ai trop hâte de jouer et le tournoi du Caesar commence une heure avant.
    Le tournoi a du mal à se remplir, on commence à deux tables de six, et on va jouer 6-max pendant assez longtemps (finalement il y aura 20 joueurs en tout, on est sur un SNG à deux tables quoi). Pendant une heure, je marche vraiment sur la table, je suis clairement au dessus des autres joueurs, et j'ai la chance d'avoir un LAG à ma droite, qui ne fait que bet preflop, bet tous les flops, puis au turn check-call si du jeu ou check-fold sinon... on va destack ce copain (pour toi olivierp) très rapidement.  Je suis longtemps chip leader, mais un évênement très Vegas me fait "sortir" mentalement du tournoi. Un joueur totalement handicapé (jambes et bras) vient s'installer. à ma droite. Il semble reg de la room casino, tous les croupiers le saluent. Il annonce ses mises et le croupier prend ses jetons, celà prend du temps... et le mec tank un max en plus. Le truc pénible, c'est qu'il prend quasiment deux places, m'oblige à me coller à mon voisin de gauche et... le mec trash talk ! Me traite en autres de froggy, de pussy quand je commande un jus de tomate (c'est marrant une fois, au bout de la cinquième fois...) ... Je me trouve dans une situation mentalement compliquée avec un type pour lequel je devrais avoir de la compassion mais qui me saoule méchamment  . Je m'énerve, joue moins bien... Le mec se fait sortir sur coin flip par un autre joueur, tout le monde est soulagé, mais il décide de re-entry... Je vois la déception sur le visage de tous les autres joueurs, je constate que je suis pas le seul à être un enc**é et vouloir le voir dégager vite.  Un flop miraculeux vient abréger cet épisode pénible, à 5 left, quand je trouve 688 (deux coeurs)  avec 66 dans ma main, et KK chez super vilain (j'avais callé au bouton). Je suis heureux mais j'ai l'impression d'être George Costanza dans Seinfeld.
    La fin du tournoi se passe comme dans un rêve, je rejoue mon poker A+, refuse les deals à 3 left sûr de ma force, et termine avec J8 vs AQ preflop en HU.
    J'avais déjà gagné quelques petits tournois en live, et ai déjà gagné plus online, mais cette win à 4 chiffres (1200$) dans un tournoi d'un beau casino de Vegas, est mon meilleur souvenir depuis que j'ai commencé ce jeu en 2007.
    J'ai own ce put**n de Caesar Palace !

    Une vraie sensation d'accomplissement. J'ai le sourire jusqu'aux oreilles en buvant mon dernier jus de tomate à une machine à sous pas loin de la poker room. Un sosie de Oprah Wimfrey jeune (ou de Miss Dominique, pour mes lecteurs friands de name dropping) , travaillant manifestement dans l'industrie locale du sexe tarifé, pense en me voyant que mon sourire était une façon d'entreprendre une négociation commerciale. S'ensuit un dialogue d'une rare poésie.  
    "Hey, Harry Potter, you wanna spend the night with a bad Vegas girl. I mean like realy realy bad ?  
    - No thank you, I just won a poker tournament !
    - f*ck you, you think I give a shit ?"
     
    Retour en Europe et futurs objectifs
    A mon retour chez moi à Amsterdam, mon rush se poursuit avec une troisième place dans le Night on Stars de pokerstars.fr pour 1477€, ce qui ne fait pas de mal.
    https://www.clubpoker.net/tournoi-poker-en-ligne/night-on-stars/pokerstars/to-262088,fr
    Lors de mon précédent post de blog, je m'étais fixé comme objectif de rentrer dans le top 20 Pocketfives des joueurs d'Amsterdam, c'est chose faite car le Night on Stars de PS.fr est tracké par le site.
    Mes prochains objectifs sont:
    ship ce Night on Stars conserver un ROI positif sur ce tournoi jouer quelques tournois live prestigieux dans les prochains mois (WPT Amsterdam probablement, Sixmix que je n'ai jamais fait) Merci à ceux qui m'ont lu jusqu'au bout.
    Good luck à ceux qui continuent, malgré tous les messages de sinistrose (baisse du trafic, rake etc...)  à kiffer ce jeu en 2016. Il ne mourra jamais, on trouvera toujours des jetons, un paquet de 52 cartes et huit adversaires pour y jouer !  

     
  3. Like
    oONemoOo got a reaction from Byshop for a blog entry, Jour 5 - Poker tells - Cross town traffic   
    Hello,
     
    Je viens de voir le blog Winamax avec l’article très bien fait au demeurant d’Aurélie Quélain sur les tells lives. A la fois, bonne coïncidence puisque c’était le thème que j’avais dit que je voulais faire sur ce billet et à la fois mauvaise puisque ça me coupe un peu l’herbe sous le pied.
    Tout d’abord, petit disclaimer : je fais ce billet avec humilité pour faire partager ce que je pense avoir appris sur les tells sur mes années de live. No bash please  et n’hésitez pas à challenger en commentaire et à partager vos avis / tells qui vous paraissent utiles.
     
    J’ai donc trouvé l’article globalement très juste sur un sujet aussi subjectif, tout du moins très en adéquation avec mes feelings   .
    Le principe le plus important est que chaque joueur a des comportements très différents et que d’un joueur à l’autre, le même comportement pourra vouloir dire complètement l’opposé. L’observation est donc primordiale pour identifier les comportements / tics / patterns des joueurs et encore plus les changements dans ceux-ci.
    Je vais essayer de ne pas faire de la redite et essayer de focaliser sur les tells que j’estime être en complément de l’article et de ceux que j’estime être relativement invariables / très peu dépendants des joueurs.
    Tells sur stacks de jetons :
    Cela paraît très sommaire et primitif comme catégorisation mais très très souvent justifiée 
    Si jetons placés pour former la tour la plus haute possible, très souvent un joueur qui veut jouer avec l’égo, le sien obv et celui des adversaires => très souvent joueur à tendance à bluff et/ou à faire des moves
    Si jetons ultra bien rangés voire dispositions géométriques, au minimum joueur en ligne et au maximum ultra serrure
    Si rangement aléatoire, souvent des joueurs récréatifs et souvent fishs / baleines
    Tells sur affichage des cartes :
    Bien regarder le regard des joueurs lorsque le croupier découvre les cartes : les grands classiques  , clignement des yeux / yeux écarquillés / mouvement du corps imperceptible quand la carte attendue apparaît au flop. Idem quand le joueur fixe amoureusement pendant une plombe la top carte du board.
    Quand un joueur regarde à nouveau ses cartes relativement rapidement lorsqu’un board ultra drawy / monocolore apparaît, très souvent signe de faiblesse. Celui qui a un jeu fait et/ou très gros tirage se contiendra très souvent de regarder ses cartes tout de suite.
    Tells de mise :
    Pre flop : quand un joueur fait une mise anormalement élevée, très souvent AK/JJ+
    Post flop : quand un joueur pose ultra délicatement ses jetons , qu’il a un léger temps de suspension au moment de lâcher ses jetons comme s’il avait peur de les casser ou ne voulait pas les lâcher => tout le temps un signe de faiblesse. Ce tell est mon tell le plus EV++ de tous.
    Taille des mises : pour la plupart des random récréatifs, le théorème des mises petit avec petit jeu et des mises gros avec gros jeu preflop et flop se vérifie très souvent. Nettement moins vrai sur turn / river où ils perdent très souvent la notion de la taille du pot.
    Vitesse de call : quand un joueur call très très rapidement au flop => souvent signe de faiblesse avec float et/ou TPNK ou low paire. Ce sera très rarement une grosse main et/ou un beau tirage, qui aurait pris un temps de réflexion.
    Joueurs de PLO : un grand classique des joueurs PLO live sur les tables de Texas (en particulier ceux du CCM J ) est de surjouer les scary boards et les blockers nut flush.
    Tells de parole :
    Un mec qui change de façon de parler dans le coup, ne parle pas ou parle tranquillement avant de miser et passe à trashtalker après avoir misé , il sera très souvent nutsé.
    Tells de posture :
    Un mec ultra à l’aise après avoir misé / relancé, soit très éloigné de la table, soit prêt à monter sur la table, sera très souvent nutsé
    N’hésitez pas à challenger en commentaires si vous estimez que je dis de la m**de J
     
    Niveau poker, absolument pas eu le temps de jouer en ligne et juste le temps de faire une session cauchemardesque à clichy pour -800 la semaine dernière. Monté rapidement à + 400, ensuite lente agonie pour descendre à -200 au bout de 4h de jeu.
    La fatigue en plus de l’accumulation sans fin de mauvais coups et de spots ultra pourris / négatifs  finit de me pousser totalement en tilt et je décide de prendre un spot ultra dégueu où je pense pouvoir bluffer un regfish… mais oui biensûr 
    Je squeeze en late 72 avec ATo sur 4 callers à 16. OR folde et uniquement un caller regfish (stack 600ish, je le couvre largement) en mid. Il va check call mes 2 barrel sur un low board et me claquera KK qui fait flush river quand je touche ma top paire …
     
    Voila pour ce gros pavé! Je pense que le prochain billet, ce sera en direct de Vegas dans 2 semaines où je pars  d'abord 1 semaine en célib et ma compagne me rejoint après pour Grand Canyon / Lake Powell / Bryce.
     
    Le son du billet, parce que j'adore sa voix... aussi...
     
     
     
  4. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  5. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  6. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  7. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  8. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  9. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  10. Like
    oONemoOo got a reaction from wanass for a blog entry, Jour 6 - D-1 Las Vegas - Fly me to the moon   
    Hello,
    J-1 avant mon départ pour Vegas !!! Comme indiqué dans un précédent billet, je pars 6 jours en solo au Wynn, rejoint par ma douce pour 6 jours dans les parcs et retour à Las Vegas pour 2/3 jours finaux au Encore.
    Je prévois de grind un max en solo, principalement NL500 au Encore / Bellagio / Venetian. Je vais essayer de faire 1 à 2 billets de blog et ouvrir un topic trip report pour mettre au fil de l’eau mes sessions, photos chip porn / food porn / b**b porn 
     
    Pour ce billet, je vais vous mettre un condensé de mon dernier voyage à Vegas, au Venetian, que j’ai fait en Avril 2016. J’avais fait un trip report très consciencieux (un peu plus de 9 pages de notes et de hh) mais finalement pas eu le courage de le poster et on va éviter de faire un pavé immonde en vous assommant avec les 9 pages et on va faire un bilan et un florilège des anecdotes / hh les plus intéressantes.
     
    Le voyage avait d’abord commencé par 2 énormes bad beats :
    Enorme loupé avec ma banque et je n’avais pas pu ramener un put**n d’USD de France et impossible de retirer plus de 600 USD en arrivant avec mes 2 CB. F*ck my life
    Mon voisin dans l’avion me pète la prise jack de mon Bose QC25 flambant neuf à 300 boules. put**n de sa mère !!!!
    Pas les meilleures dispositions pour commencer une semaine de grind .
    Bon au final, pour le coup du cash, la semaine s’est tellement bien passée que pas eu besoin de recaver  et pour le coup du Bose, après un aller retour à la boutique Bose et un échange standard, tout est rentré dans l’ordre.
     
    Côté bilan de cette semaine de grind : on run plutôt très good avec 18 sessions consécutives positives

    J’ai joué les 2/3 du temps au Venetian et le reste joué un peu partout.
    Côté niveau, toutes les rooms globalement blindées de récréatifs et de regfishs très mauvais sauf quelques grinders perdus et surtout sauf à l’Aria où je me suis senti être le fish de ma table sur la seule session avec un concentration de sharkys assez impressionnante.
    Côté run, j’ai globalement runné correctement, pas l’impression d’avoir marché sur l’eau ou d’avoir chatté comme und dingue, juste joué vraiment très en ligne (voire nit au début) et surtout aucun set up ni favorable ni défavorable avant les 2 dernière sessions, ce qui au final est confortable en live pour éviter la mauvaise variance.
     
    Côté anecdotes de cette semaine :
    Dimanche : Le dimanche matin (arrivée tard la veille), on n’arrive pas à dormir obv, je vais me balader à 5h du mat et vais jusqu’au Bellagio mais pas de place L. On continue la balade et on échoue finalement au Harrahs en NL200 et a priori on n’est pas les seuls à avoir échouer là.
    Un florilège de vieilles carnes faisandées et rednecks complètement imbibés à table pour la moitié de la table, ça pue d’ailleurs l’alcool à en gerber, l’autre moitié de la table pourrait faire de la figuration dans walking dead, no joke.
    Ca ne parle pas, ça ne rigole pas, ça hurle littéralement, ça se trashe talke dur, voire limite d’ailleurs mais l’alcool aidant, ça finit toujours en check five pour se réconcilier.
    La 1ere fois d’ailleurs où je vois une croupière essuyer un joueur, redneck ultra imbibé qui hurle littéralement, qui s’est renversé son cocktail sur lui ou réveiller un autre joueur, un vieux zombie asiat complètement saoul qui dort et ronfle à table. Epic !!
    On a d’ailleurs 2 places gauche Junior, croisé black indien de 2m 150 kg dont la spécialité est de jouer blind, littéralement blind. Un coup marrant d’ailleurs où il joue 3 streets blind et finit par gagner un pot de 450 USD tranquillou en trashtalkant la table.  Et, 2 places à droite, on a le redneck que la croupière a nettoyé, Steve jeune redneck ultrabruyant ultraimbibé qui donne des cours à la table et se la joue degen.
    Bref, totalement card dead et joué 3 coups mais ils réusissent à me faire une donation collective de 330 USD. Merki les copains !
     
    Lundi : Petit tour à l’Aria et session en NL500.
    Que des regs à table avec notamment 4 sharkys en waiting list pour la NL1000 avec entre 2K et 3K5 devant eux… Environnement un poil hostile  
    La seule table du séjour où j’ai vu une telle concentration de bons joueurs alors que c’était plus une proportion de 7 récréatifs / 2 regs d’habitude aux autres tables.
     
    Session ensuite au Venetian avec un coup sympa en NL200 :
    J’ouvre  au bouton et suis en 4way sur une relance preflop à 8.
    Flop    
    OR mise 15 au flop, 1 caller, je raise 65, insta raise 150 dans les blinds par le seul joueur décent et qui me couvre largement, Tells physiques assez énormes qu’il est confiant.
    OR fold, caller tanke-call allin pour 160 et j’insta folde en flashant mes cartes.
    BB avait  et caller   
     
     
     
    Mercredi : Une session très marrante au Venetian à 7h du mat avec un random pro Nordic avec 4K+ devant lui en mode total maniac, un poil bourré et probablement fatigué d’ailleurs. Il a dû jouer quelque chose comme 75-50-35 oklm , en trash talkant tout le monde tout le temps et au final mettait une ambiance de dingue.
    Il était ultra survolté, 3bettait 100% des raises de ces 2 voisins de droite, qui étaient déjà bien chauds : un jeune ricain qui jouait décemment et un vieux random fish, qui avaient les balls de le play back systématiquement.
    Pendant 2 heures, ça a été un feu d’artifice à tous les coups avec des pots colossaux à chaque coup.
    Il finira par feed ses voisins pour environ 6 K au total
    J’arrive à lui prendre 1K contre lui en serrant les fesses et en callant TPGK sur un énième de ses pushs allin au flop
    Le coup :
    Je relance 35 avec     sur l’option du maniac, call du vieux random victime et du maniac. La range des 2 est absolument any2 avec tout de même un cap assez fort du maniac qui a 3betté une tonne depuis 2 heures
     Flop     
    All check.
    Vu la dynamique de la table, je check pour trap et suis ultra déçu du check général
    Turn   
    Je checke.
    Le plan finalement est le même qu’au flop, à savoir trap.
    Vieux open 60, maniac just call 60, je raise 250, vieux fold, maniac all in, je snap call.
    River
    Il retournera
     
    Jeudi: Session très sympa au Venetian où je sympathise avec un ricain qui me raconte avoir joué à l’ACF il y a une dizaine d’années et avoir assisté cette nuit là à un braquage en direct à l’ACF avec tout le monde sous les tables toussa toussa Oo
    Quelques très gros folds pour me sauver une tonne et à chaque fois à raison :
    Fold  sur flop  contre un vieux ricain au bord de la crise cardiaque de joie qui me relance sur le flop pour juste une perte de 80. (stacks effectifs de 300 en NL500) . Il avait top set obv  
    Fold  sur flop     sur un check raise de BB en 4way pour une perte de 75 (stack effectif de 700). Il avait quinte floppée obv
     
    Vendredi : Session très sympa au Bellagio où je sympathise avec le sosie de papa Flintstone qui a chaque fois que je faisais une blague m’envoyait un punch dans l’épaule qui me déboitait à chaque fois J Bien rigolé quand même et bien eu mal aussi J
    La session négative de la semaine qui vient clore le win streak de 18 sessions positives assez dingue. Pas mal joué, pas de spew, mais que des spots inévitables où je dois lâcher des ronds.
    Un peu frustrant mais en ayant eu une semaine comme ça, je ne pouvais pas pleurer !!!
     
    Donc départ demain pour Vegas pour grind !
     
     
  11. Like
    oONemoOo got a reaction from Byshop for a blog entry, Jour 5 - Poker tells - Cross town traffic   
    Hello,
     
    Je viens de voir le blog Winamax avec l’article très bien fait au demeurant d’Aurélie Quélain sur les tells lives. A la fois, bonne coïncidence puisque c’était le thème que j’avais dit que je voulais faire sur ce billet et à la fois mauvaise puisque ça me coupe un peu l’herbe sous le pied.
    Tout d’abord, petit disclaimer : je fais ce billet avec humilité pour faire partager ce que je pense avoir appris sur les tells sur mes années de live. No bash please  et n’hésitez pas à challenger en commentaire et à partager vos avis / tells qui vous paraissent utiles.
     
    J’ai donc trouvé l’article globalement très juste sur un sujet aussi subjectif, tout du moins très en adéquation avec mes feelings   .
    Le principe le plus important est que chaque joueur a des comportements très différents et que d’un joueur à l’autre, le même comportement pourra vouloir dire complètement l’opposé. L’observation est donc primordiale pour identifier les comportements / tics / patterns des joueurs et encore plus les changements dans ceux-ci.
    Je vais essayer de ne pas faire de la redite et essayer de focaliser sur les tells que j’estime être en complément de l’article et de ceux que j’estime être relativement invariables / très peu dépendants des joueurs.
    Tells sur stacks de jetons :
    Cela paraît très sommaire et primitif comme catégorisation mais très très souvent justifiée 
    Si jetons placés pour former la tour la plus haute possible, très souvent un joueur qui veut jouer avec l’égo, le sien obv et celui des adversaires => très souvent joueur à tendance à bluff et/ou à faire des moves
    Si jetons ultra bien rangés voire dispositions géométriques, au minimum joueur en ligne et au maximum ultra serrure
    Si rangement aléatoire, souvent des joueurs récréatifs et souvent fishs / baleines
    Tells sur affichage des cartes :
    Bien regarder le regard des joueurs lorsque le croupier découvre les cartes : les grands classiques  , clignement des yeux / yeux écarquillés / mouvement du corps imperceptible quand la carte attendue apparaît au flop. Idem quand le joueur fixe amoureusement pendant une plombe la top carte du board.
    Quand un joueur regarde à nouveau ses cartes relativement rapidement lorsqu’un board ultra drawy / monocolore apparaît, très souvent signe de faiblesse. Celui qui a un jeu fait et/ou très gros tirage se contiendra très souvent de regarder ses cartes tout de suite.
    Tells de mise :
    Pre flop : quand un joueur fait une mise anormalement élevée, très souvent AK/JJ+
    Post flop : quand un joueur pose ultra délicatement ses jetons , qu’il a un léger temps de suspension au moment de lâcher ses jetons comme s’il avait peur de les casser ou ne voulait pas les lâcher => tout le temps un signe de faiblesse. Ce tell est mon tell le plus EV++ de tous.
    Taille des mises : pour la plupart des random récréatifs, le théorème des mises petit avec petit jeu et des mises gros avec gros jeu preflop et flop se vérifie très souvent. Nettement moins vrai sur turn / river où ils perdent très souvent la notion de la taille du pot.
    Vitesse de call : quand un joueur call très très rapidement au flop => souvent signe de faiblesse avec float et/ou TPNK ou low paire. Ce sera très rarement une grosse main et/ou un beau tirage, qui aurait pris un temps de réflexion.
    Joueurs de PLO : un grand classique des joueurs PLO live sur les tables de Texas (en particulier ceux du CCM J ) est de surjouer les scary boards et les blockers nut flush.
    Tells de parole :
    Un mec qui change de façon de parler dans le coup, ne parle pas ou parle tranquillement avant de miser et passe à trashtalker après avoir misé , il sera très souvent nutsé.
    Tells de posture :
    Un mec ultra à l’aise après avoir misé / relancé, soit très éloigné de la table, soit prêt à monter sur la table, sera très souvent nutsé
    N’hésitez pas à challenger en commentaires si vous estimez que je dis de la m**de J
     
    Niveau poker, absolument pas eu le temps de jouer en ligne et juste le temps de faire une session cauchemardesque à clichy pour -800 la semaine dernière. Monté rapidement à + 400, ensuite lente agonie pour descendre à -200 au bout de 4h de jeu.
    La fatigue en plus de l’accumulation sans fin de mauvais coups et de spots ultra pourris / négatifs  finit de me pousser totalement en tilt et je décide de prendre un spot ultra dégueu où je pense pouvoir bluffer un regfish… mais oui biensûr 
    Je squeeze en late 72 avec ATo sur 4 callers à 16. OR folde et uniquement un caller regfish (stack 600ish, je le couvre largement) en mid. Il va check call mes 2 barrel sur un low board et me claquera KK qui fait flush river quand je touche ma top paire …
     
    Voila pour ce gros pavé! Je pense que le prochain billet, ce sera en direct de Vegas dans 2 semaines où je pars  d'abord 1 semaine en célib et ma compagne me rejoint après pour Grand Canyon / Lake Powell / Bryce.
     
    Le son du billet, parce que j'adore sa voix... aussi...
     
     
     
  12. Like
    oONemoOo got a reaction from Byshop for a blog entry, Jour 5 - Poker tells - Cross town traffic   
    Hello,
     
    Je viens de voir le blog Winamax avec l’article très bien fait au demeurant d’Aurélie Quélain sur les tells lives. A la fois, bonne coïncidence puisque c’était le thème que j’avais dit que je voulais faire sur ce billet et à la fois mauvaise puisque ça me coupe un peu l’herbe sous le pied.
    Tout d’abord, petit disclaimer : je fais ce billet avec humilité pour faire partager ce que je pense avoir appris sur les tells sur mes années de live. No bash please  et n’hésitez pas à challenger en commentaire et à partager vos avis / tells qui vous paraissent utiles.
     
    J’ai donc trouvé l’article globalement très juste sur un sujet aussi subjectif, tout du moins très en adéquation avec mes feelings   .
    Le principe le plus important est que chaque joueur a des comportements très différents et que d’un joueur à l’autre, le même comportement pourra vouloir dire complètement l’opposé. L’observation est donc primordiale pour identifier les comportements / tics / patterns des joueurs et encore plus les changements dans ceux-ci.
    Je vais essayer de ne pas faire de la redite et essayer de focaliser sur les tells que j’estime être en complément de l’article et de ceux que j’estime être relativement invariables / très peu dépendants des joueurs.
    Tells sur stacks de jetons :
    Cela paraît très sommaire et primitif comme catégorisation mais très très souvent justifiée 
    Si jetons placés pour former la tour la plus haute possible, très souvent un joueur qui veut jouer avec l’égo, le sien obv et celui des adversaires => très souvent joueur à tendance à bluff et/ou à faire des moves
    Si jetons ultra bien rangés voire dispositions géométriques, au minimum joueur en ligne et au maximum ultra serrure
    Si rangement aléatoire, souvent des joueurs récréatifs et souvent fishs / baleines
    Tells sur affichage des cartes :
    Bien regarder le regard des joueurs lorsque le croupier découvre les cartes : les grands classiques  , clignement des yeux / yeux écarquillés / mouvement du corps imperceptible quand la carte attendue apparaît au flop. Idem quand le joueur fixe amoureusement pendant une plombe la top carte du board.
    Quand un joueur regarde à nouveau ses cartes relativement rapidement lorsqu’un board ultra drawy / monocolore apparaît, très souvent signe de faiblesse. Celui qui a un jeu fait et/ou très gros tirage se contiendra très souvent de regarder ses cartes tout de suite.
    Tells de mise :
    Pre flop : quand un joueur fait une mise anormalement élevée, très souvent AK/JJ+
    Post flop : quand un joueur pose ultra délicatement ses jetons , qu’il a un léger temps de suspension au moment de lâcher ses jetons comme s’il avait peur de les casser ou ne voulait pas les lâcher => tout le temps un signe de faiblesse. Ce tell est mon tell le plus EV++ de tous.
    Taille des mises : pour la plupart des random récréatifs, le théorème des mises petit avec petit jeu et des mises gros avec gros jeu preflop et flop se vérifie très souvent. Nettement moins vrai sur turn / river où ils perdent très souvent la notion de la taille du pot.
    Vitesse de call : quand un joueur call très très rapidement au flop => souvent signe de faiblesse avec float et/ou TPNK ou low paire. Ce sera très rarement une grosse main et/ou un beau tirage, qui aurait pris un temps de réflexion.
    Joueurs de PLO : un grand classique des joueurs PLO live sur les tables de Texas (en particulier ceux du CCM J ) est de surjouer les scary boards et les blockers nut flush.
    Tells de parole :
    Un mec qui change de façon de parler dans le coup, ne parle pas ou parle tranquillement avant de miser et passe à trashtalker après avoir misé , il sera très souvent nutsé.
    Tells de posture :
    Un mec ultra à l’aise après avoir misé / relancé, soit très éloigné de la table, soit prêt à monter sur la table, sera très souvent nutsé
    N’hésitez pas à challenger en commentaires si vous estimez que je dis de la m**de J
     
    Niveau poker, absolument pas eu le temps de jouer en ligne et juste le temps de faire une session cauchemardesque à clichy pour -800 la semaine dernière. Monté rapidement à + 400, ensuite lente agonie pour descendre à -200 au bout de 4h de jeu.
    La fatigue en plus de l’accumulation sans fin de mauvais coups et de spots ultra pourris / négatifs  finit de me pousser totalement en tilt et je décide de prendre un spot ultra dégueu où je pense pouvoir bluffer un regfish… mais oui biensûr 
    Je squeeze en late 72 avec ATo sur 4 callers à 16. OR folde et uniquement un caller regfish (stack 600ish, je le couvre largement) en mid. Il va check call mes 2 barrel sur un low board et me claquera KK qui fait flush river quand je touche ma top paire …
     
    Voila pour ce gros pavé! Je pense que le prochain billet, ce sera en direct de Vegas dans 2 semaines où je pars  d'abord 1 semaine en célib et ma compagne me rejoint après pour Grand Canyon / Lake Powell / Bryce.
     
    Le son du billet, parce que j'adore sa voix... aussi...
     
     
     
  13. Like
    oONemoOo got a reaction from Byshop for a blog entry, Jour 5 - Poker tells - Cross town traffic   
    Hello,
     
    Je viens de voir le blog Winamax avec l’article très bien fait au demeurant d’Aurélie Quélain sur les tells lives. A la fois, bonne coïncidence puisque c’était le thème que j’avais dit que je voulais faire sur ce billet et à la fois mauvaise puisque ça me coupe un peu l’herbe sous le pied.
    Tout d’abord, petit disclaimer : je fais ce billet avec humilité pour faire partager ce que je pense avoir appris sur les tells sur mes années de live. No bash please  et n’hésitez pas à challenger en commentaire et à partager vos avis / tells qui vous paraissent utiles.
     
    J’ai donc trouvé l’article globalement très juste sur un sujet aussi subjectif, tout du moins très en adéquation avec mes feelings   .
    Le principe le plus important est que chaque joueur a des comportements très différents et que d’un joueur à l’autre, le même comportement pourra vouloir dire complètement l’opposé. L’observation est donc primordiale pour identifier les comportements / tics / patterns des joueurs et encore plus les changements dans ceux-ci.
    Je vais essayer de ne pas faire de la redite et essayer de focaliser sur les tells que j’estime être en complément de l’article et de ceux que j’estime être relativement invariables / très peu dépendants des joueurs.
    Tells sur stacks de jetons :
    Cela paraît très sommaire et primitif comme catégorisation mais très très souvent justifiée 
    Si jetons placés pour former la tour la plus haute possible, très souvent un joueur qui veut jouer avec l’égo, le sien obv et celui des adversaires => très souvent joueur à tendance à bluff et/ou à faire des moves
    Si jetons ultra bien rangés voire dispositions géométriques, au minimum joueur en ligne et au maximum ultra serrure
    Si rangement aléatoire, souvent des joueurs récréatifs et souvent fishs / baleines
    Tells sur affichage des cartes :
    Bien regarder le regard des joueurs lorsque le croupier découvre les cartes : les grands classiques  , clignement des yeux / yeux écarquillés / mouvement du corps imperceptible quand la carte attendue apparaît au flop. Idem quand le joueur fixe amoureusement pendant une plombe la top carte du board.
    Quand un joueur regarde à nouveau ses cartes relativement rapidement lorsqu’un board ultra drawy / monocolore apparaît, très souvent signe de faiblesse. Celui qui a un jeu fait et/ou très gros tirage se contiendra très souvent de regarder ses cartes tout de suite.
    Tells de mise :
    Pre flop : quand un joueur fait une mise anormalement élevée, très souvent AK/JJ+
    Post flop : quand un joueur pose ultra délicatement ses jetons , qu’il a un léger temps de suspension au moment de lâcher ses jetons comme s’il avait peur de les casser ou ne voulait pas les lâcher => tout le temps un signe de faiblesse. Ce tell est mon tell le plus EV++ de tous.
    Taille des mises : pour la plupart des random récréatifs, le théorème des mises petit avec petit jeu et des mises gros avec gros jeu preflop et flop se vérifie très souvent. Nettement moins vrai sur turn / river où ils perdent très souvent la notion de la taille du pot.
    Vitesse de call : quand un joueur call très très rapidement au flop => souvent signe de faiblesse avec float et/ou TPNK ou low paire. Ce sera très rarement une grosse main et/ou un beau tirage, qui aurait pris un temps de réflexion.
    Joueurs de PLO : un grand classique des joueurs PLO live sur les tables de Texas (en particulier ceux du CCM J ) est de surjouer les scary boards et les blockers nut flush.
    Tells de parole :
    Un mec qui change de façon de parler dans le coup, ne parle pas ou parle tranquillement avant de miser et passe à trashtalker après avoir misé , il sera très souvent nutsé.
    Tells de posture :
    Un mec ultra à l’aise après avoir misé / relancé, soit très éloigné de la table, soit prêt à monter sur la table, sera très souvent nutsé
    N’hésitez pas à challenger en commentaires si vous estimez que je dis de la m**de J
     
    Niveau poker, absolument pas eu le temps de jouer en ligne et juste le temps de faire une session cauchemardesque à clichy pour -800 la semaine dernière. Monté rapidement à + 400, ensuite lente agonie pour descendre à -200 au bout de 4h de jeu.
    La fatigue en plus de l’accumulation sans fin de mauvais coups et de spots ultra pourris / négatifs  finit de me pousser totalement en tilt et je décide de prendre un spot ultra dégueu où je pense pouvoir bluffer un regfish… mais oui biensûr 
    Je squeeze en late 72 avec ATo sur 4 callers à 16. OR folde et uniquement un caller regfish (stack 600ish, je le couvre largement) en mid. Il va check call mes 2 barrel sur un low board et me claquera KK qui fait flush river quand je touche ma top paire …
     
    Voila pour ce gros pavé! Je pense que le prochain billet, ce sera en direct de Vegas dans 2 semaines où je pars  d'abord 1 semaine en célib et ma compagne me rejoint après pour Grand Canyon / Lake Powell / Bryce.
     
    Le son du billet, parce que j'adore sa voix... aussi...
     
     
     
  14. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 4 - Grind CCM - Soul train   
    Hello,
     
    Comme prévu, on a repris le grind live depuis le dernier billet!
    Tout d'abord, 3 sessions la semaine dernière du lundi au mercredi au CCM:
    - Session lundi: NL400 +610EUR en 6h
    Strictement aucun spot intéressant, très peu de jeu, juste du jeu ultra straightforward, ultra nit early et ultra aggro en position
    - Session mardi: NL400 -100 EUR en 12h
    Les montagnes russes pendant toute la session.  On monte rapidement à +600 avec quelques livraisons magnifiques de mes amis VIP 250 (merci SMC  et Messaoud  )qui étaient venus passer le temps en NL400 pendant leur liste d'attente  .
    D'ailleurs un véritable festival de chip tricks de raclure de SMC qui ont mis une super ambiance à la table:
    - t'as l'impression que je vais fold mais non j'ai les jetons cachés sous les cartes et les lâchent sournoisement
    - t'as l'impression que je vais envoyer une sacoche avec une grosse poignée de jetons mais non je les jette en arrière et checke
    - t'as l'impression que je vais raise ton bet mais non je just calle
    C'était magnifique, il a bien retourné la tête de 2-3 tards qui se sont bien fait retournés  
    Ensuite le put**n de setup défavorable  où mes  se font craquer par  sur un board  turn  pour 1KEUR contre une regfish  Je spew ensuite 200 pour être à -500 et je me battrai ensuite sans jeu pour remonter péniblement à -100, en faisant encore une tripotée de hero folds qui me sauvent un paquet d'argent.
    - Session mercredi : NL400 +100 EUR en 4h
    Rien de spécial, session détente
     
    Suis parti ensuite en week-end en Normandie. Bad beat à Cabourg où on ne laisse pas ma compagne s'asseoir à côté de moi pendant que je joue et j'ai donc sit out pour ne pas la laisser seule.
    Règle compréhensible quand les tables / salles sont pleines et petites mais vraiment une règle à la con quand les salles ont suffisamment de place de ne pas laisser les compagnes s'asseoir à côte. 
     
    Retour grind hier vendredi au CCM: NL400 +360 en 6h
    Jeu encore une fois très en ligne, en volant autant que possible ip.
    Le coup easy de la session:
     en SB que je 3bet 72 sur 1 raise 20 callé une fois,
    flop  , check check
    Turn je passe en mode check call balade à Venise en espérant qu'OR trouve quelque chose qui l'intéresse, check bet 90 call
    River brique check bet 120 raise à hauteur de son tapis (il lui reste 100), il tanke call
    Je monte alors à +600 au bout de 5h de jeu, je commence à fatiguer sévèrement et spew comme un con 300  sur un misread de board où je ne vois pas qu'il y a possibilité de quinte one-gapper.
    Je me lève 2 coups après pour une session OK mais frustrante.
     
    Sinon, 0 grind online, pas le temps. Je verrai par la suite mais finalement bien envie de cashout un max et me faire un défi de grind à la Paulson qui a publié sur le fofo un magnifique graphe de son grind en NL2  
    Et la bonne nouvelle de la semaine, billets bookés pour le 5e voyage à Végas, départ 19 août, 1 semaine seul à grind, madame qui me rejoint pour la tournée de parcs et 2 jours à Vegas pour un retour le 3 septembre!
     
    Il fait beau, il fait chaud, on a tous besoin d'ondes positives en ce moment vu ce qu'il se passe alors tous sur 2 lignes pour un petit soul train  
     
    That's all folks pour cette fois.
    Au programme du prochain billet, continuation du grind live et discussion sur les tells lives, un sujet complètement sous-estimé que j'adore  
  15. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 3 - Back to CCM - Eye of the tiger   
    Hello, 
    Actualité de la semaine:
    - Online : archi dégueulasse on peut le dire avec perte de 230 E en 3500 mains dont 200 sous l'ev  

    Ca se passait bien jusqu'a 2,500 mains puis le drame:
    En NL50, ouverture de table et je commence en HU et je me fais littéralement défoncer en 53 mains par un random inconnu qui me suckout magnifiquement pour 2 caves sur des 2 paires floppées chez moi et où il accepte les 3 barres pour me faire runner runner couleur et 2 paires au dessus puis en tilt je spew une 3e cave en hero callant le croyant light alors qu'il avait quinte floppée J'aime assez faire les openings de table, il y a toujours laborit dans les parages, il y a souvent du fish à profusion et c'est souvent ultra easy money. Pour le coup, on peut le dire ça a été ultra easy money pour mon adversaire
    En NL100, magnifique setup KK<QQ qui touche sa Q au turn Je perds ensuite avec  sur board  contre un aggro monkey qui joue 48/26/10 sur 100 mains en full ring.
     
    J'open 3 en mid position, callé 2 fois dont vilain.
    Le flop arrive, je cbet 6 dans un pot de 12, il insta push 90, je swap, Il a  .
     
    - Live: repris hier au CCM, première cette année en France,
    D'ailleurs, je suis parti en avril une semaine à Vegas qui s'est ultra bien passée. J'avais commencé à préparer des cr pour initier le blog mais qualités de photos absolument atroces puis taf de maboule ont eu raison de ma motivation. Je pense que j'en ferai quand même un billet plus tard.
     
    Que ça fait du bien de retrouver l'ambiance du cercle, les têtes connues, les cagoulés, les grandes gueules, les grinders et toute la faune qui va avec,
    Faut vraiment que le CCM fasse quelque chose pour les jetons: tellement dégueulasses qu'on pourrait s'en servir comme arme de destruction massive pour répandre des maladies
     
    Session assez marrante au final: Arrivé à l'ouverture à 14h et installé en 100 cavé 850
    Début de session assez tranquille, yoyo entre 1100 et 800 pendant près de 4h.
    J'enchaine ensuite des setups assez énormes où je limite la casse:
    - QQ que j'arrive à jeter préflop face à un 4bet vs serrure pour perte de 56, il avait KK
    - QQ que j'arrive à jeter turn sur low board face à joueur décent (qui me couvrait) pour perte 250, il avait KK
    - AK<QQ allin preflop pour une perte de 220
    Et un paquet de bonnes mains que je raise preflop que je dois abandonner sur des flops dégueulasses.
    Down à 450, Début de tilt incoming, le temps d'une pause pour aller manger un bout et je reviens frais et dispo.
    Je recave 900 en plus.
    Sur ma 1ère main, je fais option, je découvre une très belle main, je squeeze 130 sur 2 joueurs après un open à 30, 1 caller, asiat ultra aggro que j'ai bluff catch assez salement plus tôt. Je cbet 180 sur ultra low dry board, il tanke 2 plombes et finit par shove pour 600ish. J'ai une image ultra sérieuse je pense à ce moment, j'ai été assez aggro, je n'ai montré que des monstres au showdowns et j'ai montré également des gros hero folds (et ça je pense que ça a dû jouer). Il me fait un magnifique acting, ultra stress, se lève en mode, vas y calle que je m'en aille. Je tanke 3 plombes et finit par fold. Il claque  et se barre... Je ne donnerai pas ma main (qui est assez obv en fait), que j'ai ultra mal joué en prenant 2 super mauvaises décisions.
    2 mauvais coups plus tard dans l'orbite et down donc vers 20h de 1K, sympa la reprise du live
    Et là eye of the tiger
     
    Remonté à 1300 vers 00h00 en choisissant mes spots et mes clients. Pas de bonnes mains ni de setups, juste du jeu ultra en ligne en position.
    Après minuit, j'ai ouvert les ranges et cherché les coups.
    Je prend ensuite 300 sur  que je défend au bouton dans un family pot qui fait flush turn.
    Et je reprends 300 avec  que j'open en late avec 2 callers assez short, le flop   . Je slow play à mort et prend 2 streets de value quand même...
    On finit pile à 2h du matin à 1,800 E avec un gain de 50 E qui couvre la cotisation.
     
    Bilan de la session:
    Pas de setup en ma faveur, plusieurs setups en ma défaveur que j'arrive à contenir finalement.
    Plutôt content du niveau de jeu pour cette reprise.
    Quelques ajustements à faire pour mieux gérer les dynamiques de table de calling station
     
    Semaine pokeristique pas fofolle donc mais j'y ai pris du plaisir, même en me faisant défoncer en online
    Programme de la semaine prochaine: 3 jours de grind live très probable de lundi à mercredi. 
    Cya peeps
     
     
     
     
  16. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 4 - Grind CCM - Soul train   
    Hello,
     
    Comme prévu, on a repris le grind live depuis le dernier billet!
    Tout d'abord, 3 sessions la semaine dernière du lundi au mercredi au CCM:
    - Session lundi: NL400 +610EUR en 6h
    Strictement aucun spot intéressant, très peu de jeu, juste du jeu ultra straightforward, ultra nit early et ultra aggro en position
    - Session mardi: NL400 -100 EUR en 12h
    Les montagnes russes pendant toute la session.  On monte rapidement à +600 avec quelques livraisons magnifiques de mes amis VIP 250 (merci SMC  et Messaoud  )qui étaient venus passer le temps en NL400 pendant leur liste d'attente  .
    D'ailleurs un véritable festival de chip tricks de raclure de SMC qui ont mis une super ambiance à la table:
    - t'as l'impression que je vais fold mais non j'ai les jetons cachés sous les cartes et les lâchent sournoisement
    - t'as l'impression que je vais envoyer une sacoche avec une grosse poignée de jetons mais non je les jette en arrière et checke
    - t'as l'impression que je vais raise ton bet mais non je just calle
    C'était magnifique, il a bien retourné la tête de 2-3 tards qui se sont bien fait retournés  
    Ensuite le put**n de setup défavorable  où mes  se font craquer par  sur un board  turn  pour 1KEUR contre une regfish  Je spew ensuite 200 pour être à -500 et je me battrai ensuite sans jeu pour remonter péniblement à -100, en faisant encore une tripotée de hero folds qui me sauvent un paquet d'argent.
    - Session mercredi : NL400 +100 EUR en 4h
    Rien de spécial, session détente
     
    Suis parti ensuite en week-end en Normandie. Bad beat à Cabourg où on ne laisse pas ma compagne s'asseoir à côté de moi pendant que je joue et j'ai donc sit out pour ne pas la laisser seule.
    Règle compréhensible quand les tables / salles sont pleines et petites mais vraiment une règle à la con quand les salles ont suffisamment de place de ne pas laisser les compagnes s'asseoir à côte. 
     
    Retour grind hier vendredi au CCM: NL400 +360 en 6h
    Jeu encore une fois très en ligne, en volant autant que possible ip.
    Le coup easy de la session:
     en SB que je 3bet 72 sur 1 raise 20 callé une fois,
    flop  , check check
    Turn je passe en mode check call balade à Venise en espérant qu'OR trouve quelque chose qui l'intéresse, check bet 90 call
    River brique check bet 120 raise à hauteur de son tapis (il lui reste 100), il tanke call
    Je monte alors à +600 au bout de 5h de jeu, je commence à fatiguer sévèrement et spew comme un con 300  sur un misread de board où je ne vois pas qu'il y a possibilité de quinte one-gapper.
    Je me lève 2 coups après pour une session OK mais frustrante.
     
    Sinon, 0 grind online, pas le temps. Je verrai par la suite mais finalement bien envie de cashout un max et me faire un défi de grind à la Paulson qui a publié sur le fofo un magnifique graphe de son grind en NL2  
    Et la bonne nouvelle de la semaine, billets bookés pour le 5e voyage à Végas, départ 19 août, 1 semaine seul à grind, madame qui me rejoint pour la tournée de parcs et 2 jours à Vegas pour un retour le 3 septembre!
     
    Il fait beau, il fait chaud, on a tous besoin d'ondes positives en ce moment vu ce qu'il se passe alors tous sur 2 lignes pour un petit soul train  
     
    That's all folks pour cette fois.
    Au programme du prochain billet, continuation du grind live et discussion sur les tells lives, un sujet complètement sous-estimé que j'adore  
  17. Like
    oONemoOo got a reaction from AmenMyBread for a blog entry, Jour 1 - I'm a passenger   
    Hello,
    Je me lance dans l'écriture d'un blog et on va évacuer les questions d'usage dans ce premier billet
     
    Qui suis-je?
    Joueur invétéré qui approche la 40aine  , qui a commencé le poker grâce à Patrick il y a un peu plus de 10 ans.
    Uniquement Cash games, Principalement THNL, un peu de PLO, et ultra fan de mixed games dans les temps anciens  .
    Je suis lifetime perdant online de 10 KEUR à la grosse et gagnant en live d'environ 35 KEUR.
    J'ai déjà fait 3,5 voyages à LV (0,5 pour le premier où c'était plus découverte Grand Ouest avec madame que grind  ) et  je suis up d'environ 4-5 KUSD après déduction des coûts des voyages et spews divers rhinoistiques  
    Je joue également à Hearthstone qui se rapproche à bien des égards du poker (on y reviendra peut être à ce sujet dans de prochains billets d'ailleurs)
     
    Mon niveau?
    J'ai beaucoup joué, beaucoup bouquiné, donc globalement bases techniques solides.
    Je me considère globalement comme nitty et assez exploitable. 
    Online, je manque clairement de discipline et n'arrive pas à m'adapter. 
    En live, je compense par une très bonne lecture des joueurs qui me donne un gros edge sur les fields randoms. Je me fais ensuite clairement crush par les bons joueurs sur les grosse tables qui peuvent m'exploiter assez facilement
     
    Pourquoi un blog?
    Pour partager : j'adore lire certains blogs ou trip reports qui me vendent du rêve et mettent des étoiles dans les yeux. Coup de coeur d'ailleurs au passage pour Emka et Olivierp, vgg pour les billets!! En toute humilité et sans comparaison, on va essayer de partager un peu mes expériences
    Pour me discipliner aussi : quand je sais qu'on me regarde ou qu'il y a un enjeu, c'est bizarre mais je suis tout de suite plus concentré et discipliné. Bizarre non? 
     
    Mes objectifs de jeu?
    1. Grinder THNL FR toutes limites ouvertes
    2. Grinder THNL 6max en repartant de NL10 en 6 tablant max
    3. Grinder PLO en repartant de NL20 en 6 tablant max
    Pas d'objectif pour le moment de volume de jeu, on verra par la suite.
     
    Ce qu'il y aura dans ce blog?
    Des CR de sessions online, des graphs, des HH
    Des CR de sessions live et de voyages (5e voyage à LV probable fin août), des pics de boobs 
    Ma bande son parce que j'aime bien
     
     
     
    1er billet, 1er pavé! 
    Have fun
  18. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 3 - Back to CCM - Eye of the tiger   
    Hello, 
    Actualité de la semaine:
    - Online : archi dégueulasse on peut le dire avec perte de 230 E en 3500 mains dont 200 sous l'ev  

    Ca se passait bien jusqu'a 2,500 mains puis le drame:
    En NL50, ouverture de table et je commence en HU et je me fais littéralement défoncer en 53 mains par un random inconnu qui me suckout magnifiquement pour 2 caves sur des 2 paires floppées chez moi et où il accepte les 3 barres pour me faire runner runner couleur et 2 paires au dessus puis en tilt je spew une 3e cave en hero callant le croyant light alors qu'il avait quinte floppée J'aime assez faire les openings de table, il y a toujours laborit dans les parages, il y a souvent du fish à profusion et c'est souvent ultra easy money. Pour le coup, on peut le dire ça a été ultra easy money pour mon adversaire
    En NL100, magnifique setup KK<QQ qui touche sa Q au turn Je perds ensuite avec  sur board  contre un aggro monkey qui joue 48/26/10 sur 100 mains en full ring.
     
    J'open 3 en mid position, callé 2 fois dont vilain.
    Le flop arrive, je cbet 6 dans un pot de 12, il insta push 90, je swap, Il a  .
     
    - Live: repris hier au CCM, première cette année en France,
    D'ailleurs, je suis parti en avril une semaine à Vegas qui s'est ultra bien passée. J'avais commencé à préparer des cr pour initier le blog mais qualités de photos absolument atroces puis taf de maboule ont eu raison de ma motivation. Je pense que j'en ferai quand même un billet plus tard.
     
    Que ça fait du bien de retrouver l'ambiance du cercle, les têtes connues, les cagoulés, les grandes gueules, les grinders et toute la faune qui va avec,
    Faut vraiment que le CCM fasse quelque chose pour les jetons: tellement dégueulasses qu'on pourrait s'en servir comme arme de destruction massive pour répandre des maladies
     
    Session assez marrante au final: Arrivé à l'ouverture à 14h et installé en 100 cavé 850
    Début de session assez tranquille, yoyo entre 1100 et 800 pendant près de 4h.
    J'enchaine ensuite des setups assez énormes où je limite la casse:
    - QQ que j'arrive à jeter préflop face à un 4bet vs serrure pour perte de 56, il avait KK
    - QQ que j'arrive à jeter turn sur low board face à joueur décent (qui me couvrait) pour perte 250, il avait KK
    - AK<QQ allin preflop pour une perte de 220
    Et un paquet de bonnes mains que je raise preflop que je dois abandonner sur des flops dégueulasses.
    Down à 450, Début de tilt incoming, le temps d'une pause pour aller manger un bout et je reviens frais et dispo.
    Je recave 900 en plus.
    Sur ma 1ère main, je fais option, je découvre une très belle main, je squeeze 130 sur 2 joueurs après un open à 30, 1 caller, asiat ultra aggro que j'ai bluff catch assez salement plus tôt. Je cbet 180 sur ultra low dry board, il tanke 2 plombes et finit par shove pour 600ish. J'ai une image ultra sérieuse je pense à ce moment, j'ai été assez aggro, je n'ai montré que des monstres au showdowns et j'ai montré également des gros hero folds (et ça je pense que ça a dû jouer). Il me fait un magnifique acting, ultra stress, se lève en mode, vas y calle que je m'en aille. Je tanke 3 plombes et finit par fold. Il claque  et se barre... Je ne donnerai pas ma main (qui est assez obv en fait), que j'ai ultra mal joué en prenant 2 super mauvaises décisions.
    2 mauvais coups plus tard dans l'orbite et down donc vers 20h de 1K, sympa la reprise du live
    Et là eye of the tiger
     
    Remonté à 1300 vers 00h00 en choisissant mes spots et mes clients. Pas de bonnes mains ni de setups, juste du jeu ultra en ligne en position.
    Après minuit, j'ai ouvert les ranges et cherché les coups.
    Je prend ensuite 300 sur  que je défend au bouton dans un family pot qui fait flush turn.
    Et je reprends 300 avec  que j'open en late avec 2 callers assez short, le flop   . Je slow play à mort et prend 2 streets de value quand même...
    On finit pile à 2h du matin à 1,800 E avec un gain de 50 E qui couvre la cotisation.
     
    Bilan de la session:
    Pas de setup en ma faveur, plusieurs setups en ma défaveur que j'arrive à contenir finalement.
    Plutôt content du niveau de jeu pour cette reprise.
    Quelques ajustements à faire pour mieux gérer les dynamiques de table de calling station
     
    Semaine pokeristique pas fofolle donc mais j'y ai pris du plaisir, même en me faisant défoncer en online
    Programme de la semaine prochaine: 3 jours de grind live très probable de lundi à mercredi. 
    Cya peeps
     
     
     
     
  19. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 3 - Back to CCM - Eye of the tiger   
    Hello, 
    Actualité de la semaine:
    - Online : archi dégueulasse on peut le dire avec perte de 230 E en 3500 mains dont 200 sous l'ev  

    Ca se passait bien jusqu'a 2,500 mains puis le drame:
    En NL50, ouverture de table et je commence en HU et je me fais littéralement défoncer en 53 mains par un random inconnu qui me suckout magnifiquement pour 2 caves sur des 2 paires floppées chez moi et où il accepte les 3 barres pour me faire runner runner couleur et 2 paires au dessus puis en tilt je spew une 3e cave en hero callant le croyant light alors qu'il avait quinte floppée J'aime assez faire les openings de table, il y a toujours laborit dans les parages, il y a souvent du fish à profusion et c'est souvent ultra easy money. Pour le coup, on peut le dire ça a été ultra easy money pour mon adversaire
    En NL100, magnifique setup KK<QQ qui touche sa Q au turn Je perds ensuite avec  sur board  contre un aggro monkey qui joue 48/26/10 sur 100 mains en full ring.
     
    J'open 3 en mid position, callé 2 fois dont vilain.
    Le flop arrive, je cbet 6 dans un pot de 12, il insta push 90, je swap, Il a  .
     
    - Live: repris hier au CCM, première cette année en France,
    D'ailleurs, je suis parti en avril une semaine à Vegas qui s'est ultra bien passée. J'avais commencé à préparer des cr pour initier le blog mais qualités de photos absolument atroces puis taf de maboule ont eu raison de ma motivation. Je pense que j'en ferai quand même un billet plus tard.
     
    Que ça fait du bien de retrouver l'ambiance du cercle, les têtes connues, les cagoulés, les grandes gueules, les grinders et toute la faune qui va avec,
    Faut vraiment que le CCM fasse quelque chose pour les jetons: tellement dégueulasses qu'on pourrait s'en servir comme arme de destruction massive pour répandre des maladies
     
    Session assez marrante au final: Arrivé à l'ouverture à 14h et installé en 100 cavé 850
    Début de session assez tranquille, yoyo entre 1100 et 800 pendant près de 4h.
    J'enchaine ensuite des setups assez énormes où je limite la casse:
    - QQ que j'arrive à jeter préflop face à un 4bet vs serrure pour perte de 56, il avait KK
    - QQ que j'arrive à jeter turn sur low board face à joueur décent (qui me couvrait) pour perte 250, il avait KK
    - AK<QQ allin preflop pour une perte de 220
    Et un paquet de bonnes mains que je raise preflop que je dois abandonner sur des flops dégueulasses.
    Down à 450, Début de tilt incoming, le temps d'une pause pour aller manger un bout et je reviens frais et dispo.
    Je recave 900 en plus.
    Sur ma 1ère main, je fais option, je découvre une très belle main, je squeeze 130 sur 2 joueurs après un open à 30, 1 caller, asiat ultra aggro que j'ai bluff catch assez salement plus tôt. Je cbet 180 sur ultra low dry board, il tanke 2 plombes et finit par shove pour 600ish. J'ai une image ultra sérieuse je pense à ce moment, j'ai été assez aggro, je n'ai montré que des monstres au showdowns et j'ai montré également des gros hero folds (et ça je pense que ça a dû jouer). Il me fait un magnifique acting, ultra stress, se lève en mode, vas y calle que je m'en aille. Je tanke 3 plombes et finit par fold. Il claque  et se barre... Je ne donnerai pas ma main (qui est assez obv en fait), que j'ai ultra mal joué en prenant 2 super mauvaises décisions.
    2 mauvais coups plus tard dans l'orbite et down donc vers 20h de 1K, sympa la reprise du live
    Et là eye of the tiger
     
    Remonté à 1300 vers 00h00 en choisissant mes spots et mes clients. Pas de bonnes mains ni de setups, juste du jeu ultra en ligne en position.
    Après minuit, j'ai ouvert les ranges et cherché les coups.
    Je prend ensuite 300 sur  que je défend au bouton dans un family pot qui fait flush turn.
    Et je reprends 300 avec  que j'open en late avec 2 callers assez short, le flop   . Je slow play à mort et prend 2 streets de value quand même...
    On finit pile à 2h du matin à 1,800 E avec un gain de 50 E qui couvre la cotisation.
     
    Bilan de la session:
    Pas de setup en ma faveur, plusieurs setups en ma défaveur que j'arrive à contenir finalement.
    Plutôt content du niveau de jeu pour cette reprise.
    Quelques ajustements à faire pour mieux gérer les dynamiques de table de calling station
     
    Semaine pokeristique pas fofolle donc mais j'y ai pris du plaisir, même en me faisant défoncer en online
    Programme de la semaine prochaine: 3 jours de grind live très probable de lundi à mercredi. 
    Cya peeps
     
     
     
     
  20. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 3 - Back to CCM - Eye of the tiger   
    Hello, 
    Actualité de la semaine:
    - Online : archi dégueulasse on peut le dire avec perte de 230 E en 3500 mains dont 200 sous l'ev  

    Ca se passait bien jusqu'a 2,500 mains puis le drame:
    En NL50, ouverture de table et je commence en HU et je me fais littéralement défoncer en 53 mains par un random inconnu qui me suckout magnifiquement pour 2 caves sur des 2 paires floppées chez moi et où il accepte les 3 barres pour me faire runner runner couleur et 2 paires au dessus puis en tilt je spew une 3e cave en hero callant le croyant light alors qu'il avait quinte floppée J'aime assez faire les openings de table, il y a toujours laborit dans les parages, il y a souvent du fish à profusion et c'est souvent ultra easy money. Pour le coup, on peut le dire ça a été ultra easy money pour mon adversaire
    En NL100, magnifique setup KK<QQ qui touche sa Q au turn Je perds ensuite avec  sur board  contre un aggro monkey qui joue 48/26/10 sur 100 mains en full ring.
     
    J'open 3 en mid position, callé 2 fois dont vilain.
    Le flop arrive, je cbet 6 dans un pot de 12, il insta push 90, je swap, Il a  .
     
    - Live: repris hier au CCM, première cette année en France,
    D'ailleurs, je suis parti en avril une semaine à Vegas qui s'est ultra bien passée. J'avais commencé à préparer des cr pour initier le blog mais qualités de photos absolument atroces puis taf de maboule ont eu raison de ma motivation. Je pense que j'en ferai quand même un billet plus tard.
     
    Que ça fait du bien de retrouver l'ambiance du cercle, les têtes connues, les cagoulés, les grandes gueules, les grinders et toute la faune qui va avec,
    Faut vraiment que le CCM fasse quelque chose pour les jetons: tellement dégueulasses qu'on pourrait s'en servir comme arme de destruction massive pour répandre des maladies
     
    Session assez marrante au final: Arrivé à l'ouverture à 14h et installé en 100 cavé 850
    Début de session assez tranquille, yoyo entre 1100 et 800 pendant près de 4h.
    J'enchaine ensuite des setups assez énormes où je limite la casse:
    - QQ que j'arrive à jeter préflop face à un 4bet vs serrure pour perte de 56, il avait KK
    - QQ que j'arrive à jeter turn sur low board face à joueur décent (qui me couvrait) pour perte 250, il avait KK
    - AK<QQ allin preflop pour une perte de 220
    Et un paquet de bonnes mains que je raise preflop que je dois abandonner sur des flops dégueulasses.
    Down à 450, Début de tilt incoming, le temps d'une pause pour aller manger un bout et je reviens frais et dispo.
    Je recave 900 en plus.
    Sur ma 1ère main, je fais option, je découvre une très belle main, je squeeze 130 sur 2 joueurs après un open à 30, 1 caller, asiat ultra aggro que j'ai bluff catch assez salement plus tôt. Je cbet 180 sur ultra low dry board, il tanke 2 plombes et finit par shove pour 600ish. J'ai une image ultra sérieuse je pense à ce moment, j'ai été assez aggro, je n'ai montré que des monstres au showdowns et j'ai montré également des gros hero folds (et ça je pense que ça a dû jouer). Il me fait un magnifique acting, ultra stress, se lève en mode, vas y calle que je m'en aille. Je tanke 3 plombes et finit par fold. Il claque  et se barre... Je ne donnerai pas ma main (qui est assez obv en fait), que j'ai ultra mal joué en prenant 2 super mauvaises décisions.
    2 mauvais coups plus tard dans l'orbite et down donc vers 20h de 1K, sympa la reprise du live
    Et là eye of the tiger
     
    Remonté à 1300 vers 00h00 en choisissant mes spots et mes clients. Pas de bonnes mains ni de setups, juste du jeu ultra en ligne en position.
    Après minuit, j'ai ouvert les ranges et cherché les coups.
    Je prend ensuite 300 sur  que je défend au bouton dans un family pot qui fait flush turn.
    Et je reprends 300 avec  que j'open en late avec 2 callers assez short, le flop   . Je slow play à mort et prend 2 streets de value quand même...
    On finit pile à 2h du matin à 1,800 E avec un gain de 50 E qui couvre la cotisation.
     
    Bilan de la session:
    Pas de setup en ma faveur, plusieurs setups en ma défaveur que j'arrive à contenir finalement.
    Plutôt content du niveau de jeu pour cette reprise.
    Quelques ajustements à faire pour mieux gérer les dynamiques de table de calling station
     
    Semaine pokeristique pas fofolle donc mais j'y ai pris du plaisir, même en me faisant défoncer en online
    Programme de la semaine prochaine: 3 jours de grind live très probable de lundi à mercredi. 
    Cya peeps
     
     
     
     
  21. Like
    oONemoOo got a reaction from Mr. Tubells for a blog entry, Jour 3 - Back to CCM - Eye of the tiger   
    Hello, 
    Actualité de la semaine:
    - Online : archi dégueulasse on peut le dire avec perte de 230 E en 3500 mains dont 200 sous l'ev  

    Ca se passait bien jusqu'a 2,500 mains puis le drame:
    En NL50, ouverture de table et je commence en HU et je me fais littéralement défoncer en 53 mains par un random inconnu qui me suckout magnifiquement pour 2 caves sur des 2 paires floppées chez moi et où il accepte les 3 barres pour me faire runner runner couleur et 2 paires au dessus puis en tilt je spew une 3e cave en hero callant le croyant light alors qu'il avait quinte floppée J'aime assez faire les openings de table, il y a toujours laborit dans les parages, il y a souvent du fish à profusion et c'est souvent ultra easy money. Pour le coup, on peut le dire ça a été ultra easy money pour mon adversaire
    En NL100, magnifique setup KK<QQ qui touche sa Q au turn Je perds ensuite avec  sur board  contre un aggro monkey qui joue 48/26/10 sur 100 mains en full ring.
     
    J'open 3 en mid position, callé 2 fois dont vilain.
    Le flop arrive, je cbet 6 dans un pot de 12, il insta push 90, je swap, Il a  .
     
    - Live: repris hier au CCM, première cette année en France,
    D'ailleurs, je suis parti en avril une semaine à Vegas qui s'est ultra bien passée. J'avais commencé à préparer des cr pour initier le blog mais qualités de photos absolument atroces puis taf de maboule ont eu raison de ma motivation. Je pense que j'en ferai quand même un billet plus tard.
     
    Que ça fait du bien de retrouver l'ambiance du cercle, les têtes connues, les cagoulés, les grandes gueules, les grinders et toute la faune qui va avec,
    Faut vraiment que le CCM fasse quelque chose pour les jetons: tellement dégueulasses qu'on pourrait s'en servir comme arme de destruction massive pour répandre des maladies
     
    Session assez marrante au final: Arrivé à l'ouverture à 14h et installé en 100 cavé 850
    Début de session assez tranquille, yoyo entre 1100 et 800 pendant près de 4h.
    J'enchaine ensuite des setups assez énormes où je limite la casse:
    - QQ que j'arrive à jeter préflop face à un 4bet vs serrure pour perte de 56, il avait KK
    - QQ que j'arrive à jeter turn sur low board face à joueur décent (qui me couvrait) pour perte 250, il avait KK
    - AK<QQ allin preflop pour une perte de 220
    Et un paquet de bonnes mains que je raise preflop que je dois abandonner sur des flops dégueulasses.
    Down à 450, Début de tilt incoming, le temps d'une pause pour aller manger un bout et je reviens frais et dispo.
    Je recave 900 en plus.
    Sur ma 1ère main, je fais option, je découvre une très belle main, je squeeze 130 sur 2 joueurs après un open à 30, 1 caller, asiat ultra aggro que j'ai bluff catch assez salement plus tôt. Je cbet 180 sur ultra low dry board, il tanke 2 plombes et finit par shove pour 600ish. J'ai une image ultra sérieuse je pense à ce moment, j'ai été assez aggro, je n'ai montré que des monstres au showdowns et j'ai montré également des gros hero folds (et ça je pense que ça a dû jouer). Il me fait un magnifique acting, ultra stress, se lève en mode, vas y calle que je m'en aille. Je tanke 3 plombes et finit par fold. Il claque  et se barre... Je ne donnerai pas ma main (qui est assez obv en fait), que j'ai ultra mal joué en prenant 2 super mauvaises décisions.
    2 mauvais coups plus tard dans l'orbite et down donc vers 20h de 1K, sympa la reprise du live
    Et là eye of the tiger
     
    Remonté à 1300 vers 00h00 en choisissant mes spots et mes clients. Pas de bonnes mains ni de setups, juste du jeu ultra en ligne en position.
    Après minuit, j'ai ouvert les ranges et cherché les coups.
    Je prend ensuite 300 sur  que je défend au bouton dans un family pot qui fait flush turn.
    Et je reprends 300 avec  que j'open en late avec 2 callers assez short, le flop   . Je slow play à mort et prend 2 streets de value quand même...
    On finit pile à 2h du matin à 1,800 E avec un gain de 50 E qui couvre la cotisation.
     
    Bilan de la session:
    Pas de setup en ma faveur, plusieurs setups en ma défaveur que j'arrive à contenir finalement.
    Plutôt content du niveau de jeu pour cette reprise.
    Quelques ajustements à faire pour mieux gérer les dynamiques de table de calling station
     
    Semaine pokeristique pas fofolle donc mais j'y ai pris du plaisir, même en me faisant défoncer en online
    Programme de la semaine prochaine: 3 jours de grind live très probable de lundi à mercredi. 
    Cya peeps
     
     
     
     
  22. Like
    oONemoOo got a reaction from AmenMyBread for a blog entry, Jour 1 - I'm a passenger   
    Hello,
    Je me lance dans l'écriture d'un blog et on va évacuer les questions d'usage dans ce premier billet
     
    Qui suis-je?
    Joueur invétéré qui approche la 40aine  , qui a commencé le poker grâce à Patrick il y a un peu plus de 10 ans.
    Uniquement Cash games, Principalement THNL, un peu de PLO, et ultra fan de mixed games dans les temps anciens  .
    Je suis lifetime perdant online de 10 KEUR à la grosse et gagnant en live d'environ 35 KEUR.
    J'ai déjà fait 3,5 voyages à LV (0,5 pour le premier où c'était plus découverte Grand Ouest avec madame que grind  ) et  je suis up d'environ 4-5 KUSD après déduction des coûts des voyages et spews divers rhinoistiques  
    Je joue également à Hearthstone qui se rapproche à bien des égards du poker (on y reviendra peut être à ce sujet dans de prochains billets d'ailleurs)
     
    Mon niveau?
    J'ai beaucoup joué, beaucoup bouquiné, donc globalement bases techniques solides.
    Je me considère globalement comme nitty et assez exploitable. 
    Online, je manque clairement de discipline et n'arrive pas à m'adapter. 
    En live, je compense par une très bonne lecture des joueurs qui me donne un gros edge sur les fields randoms. Je me fais ensuite clairement crush par les bons joueurs sur les grosse tables qui peuvent m'exploiter assez facilement
     
    Pourquoi un blog?
    Pour partager : j'adore lire certains blogs ou trip reports qui me vendent du rêve et mettent des étoiles dans les yeux. Coup de coeur d'ailleurs au passage pour Emka et Olivierp, vgg pour les billets!! En toute humilité et sans comparaison, on va essayer de partager un peu mes expériences
    Pour me discipliner aussi : quand je sais qu'on me regarde ou qu'il y a un enjeu, c'est bizarre mais je suis tout de suite plus concentré et discipliné. Bizarre non? 
     
    Mes objectifs de jeu?
    1. Grinder THNL FR toutes limites ouvertes
    2. Grinder THNL 6max en repartant de NL10 en 6 tablant max
    3. Grinder PLO en repartant de NL20 en 6 tablant max
    Pas d'objectif pour le moment de volume de jeu, on verra par la suite.
     
    Ce qu'il y aura dans ce blog?
    Des CR de sessions online, des graphs, des HH
    Des CR de sessions live et de voyages (5e voyage à LV probable fin août), des pics de boobs 
    Ma bande son parce que j'aime bien
     
     
     
    1er billet, 1er pavé! 
    Have fun
English
Retour en haut de page
×