Jump to content
Status Updates

Gauchepatte

CPiste
  • Content count

    201
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Gauchepatte got a reaction from Gruobnenork in Allez, une blague pourrie (mais drôle)   
    Qu'est-ce qui fait plaisir à 9 personnes sur 10 ?



     
     
    Trois hommes s'inscrivent à un concours de natation handisport. Le premier n'a pas de bras, le second n'a pas de jambes, quant au troisième, il n'a pas de corps, rien qu'une tête.
    Ils s'alignent sur les plongeoirs, "Bang !" fait le pistolet, puis "Splash", les voila tous dans la flotte.
    Le manchot prend instantanément la première place, serre de près par le cul-de-jatte. L'homme-tête coule comme un plomb. 8 longueurs de bassin plus tard, le cul-de-jatte est vainqueur. Il voit des bulles qui remontent du fond du bassin, devine que c'est l'homme-tête qui est en difficulté, et décide d'aller à sa rescousse. Il replonge, attrape l'homme-tête, remonte à la surface, et le repose sur le bord de la piscine. L'homme-tête recrache l'eau javelisée, tousse, s'étrangle, puis finit par s'exclamer :
    - put**n tu passes trois ans de ta vie de chien à t'entraîner à nager avec tes put**ns d'oreilles, et trente secondes avant le départ, y a un conn**d qui te fout un bonnet de bain !
     
     
    Un petit garçon de 6 ans dit à sa soeur de 10 ans :
    - Tu sais comment on fait les enfants toi ?
    - Bien sûr, c'est fastoche !
    - Alors vas-y, dis moi.
    - Eh bien c'est simple, le papa il met la graine dans le ventre de la maman...
    - Et après ?!
    - Et après il la pousse bien au fond avec sa bite.
  2. Like
    Gauchepatte got a reaction from ALEX777 in [Event 9 - 10€ Full Ring] JJ 30 BB deep vs raise preflop   
    arf oui j'avoue que c'est moche mais c'était pas évident d'organiser une réponse claire à tous les messages postés et sur les différents points abordés  , regrouper les quote par thème m'a semblé lemoins indigeste
     
    J'ai fait au mieux /(
     
    edit : et je me rends compte que j'ai oublié de quote MaadGambler alors que j'étais bien d'accord avec toi, tu as bien compris où était mon souci concernant mon stack et ce que je pouvais bien en f**tre dans ce coup preflop ^.^
  3. Like
    Gauchepatte got a reaction from ALEX777 in [Event 9 - 10€ Full Ring] JJ 30 BB deep vs raise preflop   
    arf oui j'avoue que c'est moche mais c'était pas évident d'organiser une réponse claire à tous les messages postés et sur les différents points abordés  , regrouper les quote par thème m'a semblé lemoins indigeste
     
    J'ai fait au mieux /(
     
    edit : et je me rends compte que j'ai oublié de quote MaadGambler alors que j'étais bien d'accord avec toi, tu as bien compris où était mon souci concernant mon stack et ce que je pouvais bien en f**tre dans ce coup preflop ^.^
  4. Like
    Gauchepatte got a reaction from maxholdem in votre opinion sur une main   
    Salut,
     
    je suis débutant mais on s'en bat un peu les c******* de la range strong ou weak de vilain river puisqu'on est nuts... non ?
     
    Le seul combo qui te bat c'est KJ (66 1 seul combo et n'aurait aucun sens vu ses actions) et c'est 3 combinaisons, par contre il peut se sentir max avec pleins de mains, n'importe quel 6, la flush, et costaud avec un valet s'il refléchit pas plus loin que sa main...
     
    Perso il a pas l'air de comprendre grand chose donc je dirais shove>raise, ça dépend du tapis de vilain, hors de question de just call ici imo, le fold j'imagine que tu l'as écrit pour la déconne
  5. Like
    Gauchepatte got a reaction from Byshop in Harrington vs "jeu actuel", help !   
    Bonjour à tous,

    petite "présentation poker" tout d'abord,
    je me suis mis à ce jeu online depuis cet été avec l'idée dans un premier temps d'essayer de ne pas déposer un centime pour jouer (oui j'ai un problème avec l'idée de "jouer" l'argent que je me casse le c** à gagner ^^ ), et cela m'a modestement réussi puisque petites perf' après petites perf' dans quelques freerolls j'ai pû me constituer en 3 mois une bankroll d'une grosse 60aine d'€, idéale donc pour passer des freerolls à mes premiers SNG en micro-limites. Je suis depuis ce moment légèrement gagnant mais je n'ai pas joué assez de parties pour que cela soit significatif, disons que selon moi je suis pour l'instant à mon niveau dans ces limites et que j'ai le sentiment de progresser à mon rythme, ayant à coeur de ne pas brûler les étapes pour rester dans cette idée que pouvoir ne jouer qu'avec de l'argent que seul le poker m'aura permis de gagner est mon idéal, quitte à rester à de modestes limites.

    Dans le même temps pour essayer de faire les choses intelligemment j'ai commencé à lire sur le poker, un peu sur internet d'abord, puis les maths au poker de Montmirel et surtout les 2 premiers tomes d'Harrington - tournois. Je lis également la presse spécialisée, et j'écoute l'émission de RMC "Docteur Poker" attentivement en podcasts.


    Ma lecture des bouquins d'Harrington m'a été très bénéfique, seulement il y a des choses qui m'interpellent par rapport à ce que j'entends de la part de pros (je pense reconnus) qui interviennent dans "Docteur Poker" (Antonin Teisseire, Bruno Launais, Raphael Kroll, etc), et j'aimerais avoir l'avis de joueurs plus expérimentés que moi sur tout cela, est-ce parce que les bouquins d'Harrington datent et que certaines de ses idées sont désormais obsolètes, ou y a-t-il d'autres références sur les théories qu'il développe, ou peut-être même les pros que j'écoute ne sont-ils pas aussi rigoureux que lui, bref je ne parviens pas à déméler tout cela tout seul !


    1) Je pense tout d'abord aux modèles de mises préflop, Harrington préconise des mises variées pour une même main servie tandis qu'Antonin Teisseire ou Launais conseillent de raise toujours du même multiple de la BB pour ne pas être lisible... Bon sur ce point j'imagine que les 2 écoles peuvent avoir de bonnes raisons d'être, le but étant d'être illisible...
    Mais Harrington se situe souvent entre 3 et 5 fois la BB, ce qui me semble énorme comparé aux 2 à 2,5 BB dont parlent Teisseire, Launais, etc...
    Est-ce une questions de "modes" dans le poker, selon les époques, ou les joueurs ont-ils vraiment des modéles de mises qui peuvent être très différents les uns des autres ?

    2) Je trouve qu' Harrington défend souvent ses blinds sous le seul prétexte de la cote du pot, personnellement j'ai du mal avec cette idée car même une cote du pot alléchante ne justifie pas pour moi d'accepter de se retrouver pour toutes les streets suivantes avec une main marginale hors de position, bref j'ai l'impression que défendre ses blinds sous le simple prétexte de la cote du pot revient à donner ses jetons aux adversaires trop souvent, ai-je tort ?
    Cela a-t-il d'autres avantages qui rendent ces moves EV+, comme par exemple avoir une raison mathématique de jouer un peu plus de mains et donc être moins lisibles par la suite ?
    Ou est-ce que défendre ses blinds se fait-il moins tout simplement dans le poker moderne qu'à l'époque où Harrington a écrit ses bouquins, car je trouve aussi qu'il fait souvent cela dans des jeux où il y a 1 ou plusieurs limpers avant lui, or le limp est beaucoup moins présent je crois maintenant, voire même proscrit, et un pot relancé preflop nuit à la cote du pot des blindeurs, ce qui expliquerait que la tendance serait moins à la défense de ses blinds...

    3) Le sujet sur lequel je reste le plus perplexe est sûrement celui des points d'inflexions : la théorie du M d'Harrington définit des zones bien précises de notre stack par rapport au M = SB+BB+antes, pourtant à chaque fois qu'un sujet où la taille du stack est primordiale est abordé par Teisseire, Launais ou même Hairabedian ils parlent tous en nombre de BB, ce qui est bien différent surtout à l'arrivée des antes dans un tournoi !
    Alors après quelques calculs effectivement j'ai pû rapprocher que lorsque ces derniers parlent de "10 BB ou moins" cela corresond plus ou moins selon le moment du tournoi à un "M inférieur ou égal à 5", mais j'aimerais savoir s'il existe des articles qui mettent ces 2 modes de calcul de notre stack en relation, si le M d'Harrington n'est plus la référence, et où je pourrais "étudier" ce mode de calcul uniquement en BB et non en M... Et quelle technique d'appréciation de son stack vous retenez vous lorsque vous jouez !


    J'ai enfin une dernière question qui ne concerne pas mes lectures, j'ai commencé les SNG par des "double or nothing", mais j'avais l'impression de ne pas "jouer au poker", le côté "survie" de la moitié de la table nuit au jeu je trouve, certaines décisions ou rencontres n'ont pas lieu dans ce contexte et je trouve cela dommage, je suis ensuite passé à des SNG classiques où j'ai retrouvé des mécanismes de jeu qui me parlent plus, où le chiplead est important tandis qu'en "double or nothing" il faut surtout ne pas sauter peu importe si l'on ne se donne pas les moyens de monter son stack, quel est votre avis sur cet aspect ?
    Aurai-je un problème pour jouer des satellites (qui me semblent un peu régis également par ce contexte de survie plus que de "gagne") si je ne me force pas à appréhender ce type de tournois et à en maîtriser les différences avec un SNG ou tournoi classiques ? Où pourrais-je me documenter à ce sujet ?


    Merci d'avance pour l'attention que vous porterez à ce (trop long ? ) message
  6. Like
    Gauchepatte got a reaction from Byshop in Harrington vs "jeu actuel", help !   
    Bonjour à tous,

    petite "présentation poker" tout d'abord,
    je me suis mis à ce jeu online depuis cet été avec l'idée dans un premier temps d'essayer de ne pas déposer un centime pour jouer (oui j'ai un problème avec l'idée de "jouer" l'argent que je me casse le c** à gagner ^^ ), et cela m'a modestement réussi puisque petites perf' après petites perf' dans quelques freerolls j'ai pû me constituer en 3 mois une bankroll d'une grosse 60aine d'€, idéale donc pour passer des freerolls à mes premiers SNG en micro-limites. Je suis depuis ce moment légèrement gagnant mais je n'ai pas joué assez de parties pour que cela soit significatif, disons que selon moi je suis pour l'instant à mon niveau dans ces limites et que j'ai le sentiment de progresser à mon rythme, ayant à coeur de ne pas brûler les étapes pour rester dans cette idée que pouvoir ne jouer qu'avec de l'argent que seul le poker m'aura permis de gagner est mon idéal, quitte à rester à de modestes limites.

    Dans le même temps pour essayer de faire les choses intelligemment j'ai commencé à lire sur le poker, un peu sur internet d'abord, puis les maths au poker de Montmirel et surtout les 2 premiers tomes d'Harrington - tournois. Je lis également la presse spécialisée, et j'écoute l'émission de RMC "Docteur Poker" attentivement en podcasts.


    Ma lecture des bouquins d'Harrington m'a été très bénéfique, seulement il y a des choses qui m'interpellent par rapport à ce que j'entends de la part de pros (je pense reconnus) qui interviennent dans "Docteur Poker" (Antonin Teisseire, Bruno Launais, Raphael Kroll, etc), et j'aimerais avoir l'avis de joueurs plus expérimentés que moi sur tout cela, est-ce parce que les bouquins d'Harrington datent et que certaines de ses idées sont désormais obsolètes, ou y a-t-il d'autres références sur les théories qu'il développe, ou peut-être même les pros que j'écoute ne sont-ils pas aussi rigoureux que lui, bref je ne parviens pas à déméler tout cela tout seul !


    1) Je pense tout d'abord aux modèles de mises préflop, Harrington préconise des mises variées pour une même main servie tandis qu'Antonin Teisseire ou Launais conseillent de raise toujours du même multiple de la BB pour ne pas être lisible... Bon sur ce point j'imagine que les 2 écoles peuvent avoir de bonnes raisons d'être, le but étant d'être illisible...
    Mais Harrington se situe souvent entre 3 et 5 fois la BB, ce qui me semble énorme comparé aux 2 à 2,5 BB dont parlent Teisseire, Launais, etc...
    Est-ce une questions de "modes" dans le poker, selon les époques, ou les joueurs ont-ils vraiment des modéles de mises qui peuvent être très différents les uns des autres ?

    2) Je trouve qu' Harrington défend souvent ses blinds sous le seul prétexte de la cote du pot, personnellement j'ai du mal avec cette idée car même une cote du pot alléchante ne justifie pas pour moi d'accepter de se retrouver pour toutes les streets suivantes avec une main marginale hors de position, bref j'ai l'impression que défendre ses blinds sous le simple prétexte de la cote du pot revient à donner ses jetons aux adversaires trop souvent, ai-je tort ?
    Cela a-t-il d'autres avantages qui rendent ces moves EV+, comme par exemple avoir une raison mathématique de jouer un peu plus de mains et donc être moins lisibles par la suite ?
    Ou est-ce que défendre ses blinds se fait-il moins tout simplement dans le poker moderne qu'à l'époque où Harrington a écrit ses bouquins, car je trouve aussi qu'il fait souvent cela dans des jeux où il y a 1 ou plusieurs limpers avant lui, or le limp est beaucoup moins présent je crois maintenant, voire même proscrit, et un pot relancé preflop nuit à la cote du pot des blindeurs, ce qui expliquerait que la tendance serait moins à la défense de ses blinds...

    3) Le sujet sur lequel je reste le plus perplexe est sûrement celui des points d'inflexions : la théorie du M d'Harrington définit des zones bien précises de notre stack par rapport au M = SB+BB+antes, pourtant à chaque fois qu'un sujet où la taille du stack est primordiale est abordé par Teisseire, Launais ou même Hairabedian ils parlent tous en nombre de BB, ce qui est bien différent surtout à l'arrivée des antes dans un tournoi !
    Alors après quelques calculs effectivement j'ai pû rapprocher que lorsque ces derniers parlent de "10 BB ou moins" cela corresond plus ou moins selon le moment du tournoi à un "M inférieur ou égal à 5", mais j'aimerais savoir s'il existe des articles qui mettent ces 2 modes de calcul de notre stack en relation, si le M d'Harrington n'est plus la référence, et où je pourrais "étudier" ce mode de calcul uniquement en BB et non en M... Et quelle technique d'appréciation de son stack vous retenez vous lorsque vous jouez !


    J'ai enfin une dernière question qui ne concerne pas mes lectures, j'ai commencé les SNG par des "double or nothing", mais j'avais l'impression de ne pas "jouer au poker", le côté "survie" de la moitié de la table nuit au jeu je trouve, certaines décisions ou rencontres n'ont pas lieu dans ce contexte et je trouve cela dommage, je suis ensuite passé à des SNG classiques où j'ai retrouvé des mécanismes de jeu qui me parlent plus, où le chiplead est important tandis qu'en "double or nothing" il faut surtout ne pas sauter peu importe si l'on ne se donne pas les moyens de monter son stack, quel est votre avis sur cet aspect ?
    Aurai-je un problème pour jouer des satellites (qui me semblent un peu régis également par ce contexte de survie plus que de "gagne") si je ne me force pas à appréhender ce type de tournois et à en maîtriser les différences avec un SNG ou tournoi classiques ? Où pourrais-je me documenter à ce sujet ?


    Merci d'avance pour l'attention que vous porterez à ce (trop long ? ) message
English
Retour en haut de page
×
PMU : Happy Wheel
PMU : Happy Wheel