Jump to content
Status Updates

LadyGaza

CPiste
  • Content count

    2104
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by LadyGaza


  1. il y a 1 minute, Retrogamer a écrit :

    CM Punk, je suis donc le seul qui n'en avais jamais entendu parler avant 2-3 mois quand l'UFC à commencer à hyper son combat? 

    Ca m'étonne qu'avec ton background musical tu n'ai jamais été confronté à CM Punk qui est un authentique sXe fan de minor threat qui rentre sur le ring avec du Killswitch Engage...

     


  2. Spoiler

    J'étais triste pour Punk qu'on l'ai laissé faire ça, sincèrement, comme je l'avais dit plus haut, c'était dangereux, il aurait vraiment pu y laisser plus qu'une oreille.

    Aucune envie de revoir ça pour quelqu'un que j'apprécie, et j'imagine même pas ce que Aj a pu ressentir.

    Sinon, the Reem tellement gold avec son histoire de tap.

    Et que dire de l'imbécile qui fait le corner pour Brown et Rousey, avec un débile comme ça elle ne reviendra jamais.

     


  3. il y a 21 minutes, IpromizUHell a écrit :

    Bientôt tu vas nous expliquer que les millions de morts en Afghanistan, Irak depuis 91 causés par la coalition ricaine c'est pas des vrais morts et que derrière tout ça c'est des musulmans?

     

     

    Qui choisit d'accepter les armes et de se taper sans fin sur la gueule de ses voisins et frères?

    Au final, ceux qui tirent, tuent et oppressent sur le terrain, c'est pas des quakers.


  4. Aucun n'a commencé en UFC et ce sont des HW

    Tu as oublié Batista...

    Incomparable avec le niveau welter ou light weight d'entrée de gamme en UFC. 

    Quand je vois le niveau de transition au sol de Lesnar, au moins il a un domaine où il est world elite, Punk n'a rien et on le laisse gagner ses sparring. Je suis pas madame Irma mais je maintiens mon prono.

     

     


  5. il y a 1 minute, R Force 1 a écrit :

    Mouais, un catcheur qui a passé sa carrière à faire semblant de se battre en moule-boules, a déjà largement donné dans ces deux catégories.

     

    Perso, le mec qui essaie de réaliser son rêve, tout en sachant que beaucoup penseront comme toi, je trouve ça plutôt respectable.

    Moi je le respecte en tant que catcheur meme si j'amais pas son style, j'aimais bien ses promos surtout la secte Skinhead.

    Par contre, si tout le monde pense comme moi c'est qu'il y a une raison, il a zero niveau, zero skill et c'est super dangeureux de laisser croire à un mec de 37 ans qu'il peut step in dans un octogone et que ca va pas etre anodin pour sa santé.

    Ca me rappelle cette histoire de la cantatrice qui chantait faux...


  6. à l’instant, Centsenza a écrit :

    Tu parles de quelle banlieue ? parce que dans la mienne, le salafisme ne tient aucunement la place, que le communisme pouvait jouer a une époque. 

    Je ne parle pas spécialement des mêmes banlieues mais du désert idéologique laissé par la victoire du libéralisme que tu vas trouver un peu partout et notamment dans la ceinture rouge.


  7. il y a 1 minute, fonkyboy a écrit :

    Oh ben oui, quelques mecs en djellabas et quelques meufs en burkini vont renverser la 6eme puissance mondiale, et tout le monde est d'accord^^

     

    Quand à comparer les salafistes aux nazis, faut vraiment rien avoir dans le crâne, même sur BFM ils oseraient pas. 

    On ne parle pas de renverser un pays, on parle d'influencer une culture au contact d'une autre, de régresser sur certains combats gagnés, de subir un dumping sociétal conséquence d'une immigration économique qui est pratiquement mono-culturelle. Je pense que personne ne nie que l'immigration musulmane apporte une nouvelle vision/perspective dans tous les domaines de la vie intellectuelle. Mais une greffe trop rapide et dense est à mon avis en train d'entrainer un rejet.

     

    Sur le salafisme = nazi, c'est marrant car moi je vois exactement l'inverse, un bloc musulman anti-capitaliste qui coagule lentement en empire divisé anti-occidental et anti-liberal, et qui séduit aussi bien au niveau esthétique que politique dans nos contrées et tient dans les banlieues aujourd'hui la place qu'avait le communisme.

    D'ailleurs c'est très clair par exemple sur la typologie d'antisémitisme pratiqué, qui n'est pas purement raciste comme l'étaient les nazis, mais qui porte sur la critique de la pratique de l'usure et du libéralisme sociétal.


  8. il y a 4 minutes, taamer a écrit :

    Mais cela me semble quand même logique d'étudier un minimum l'histoire d'une religion en même temps que son catéchisme. Un chrétien connaît l'histoire de la persécution des chrétiens, il connaît l'empereur Constantin, les conciles majeurs, l'histoire des pays où religion chrétienne et monarchie étaient liés (roi franc converti au catholicisme, roi de Navarre converti au catholicisme, etc.), le pouvoir politique des papes en Avignon, leur lutte contre d'autres ordres (templiers, cathares...), la révolution protestante et la contre-révolution inquisitrice, la nuit de la Saint-Barthélémy, l'édit de Nantes, la révocation de l'édit de Nantes, etc.

    C'est en cours d'histoire qu'on apprend ça, pas au catéchisme.

    Toutefois on peut reprocher à l'histoire académique enseignée de mon temps en tout cas (1980'), d'avoir un story-telling christiano-centré et de montrer les croisades et la reconquista comme des épopées héroïques.


  9. il y a 3 minutes, Alkavy a écrit :

    Je ne sais pas ce que t'appelles un mensonge, mais les explications de la création de l'univers, des étoiles, de la Terre des 3 grandes religions monothéistes sont évidemment scientifiquement fausses, c'est indiscutable. De même que l'évolution des espèces.

     

    Après je ne sais pas si par mensonge tu entends "intentionnalité de détourner la vérité", auquel cas non ce n'est pas un mensonge puisqu'ils ne connaissaient pas la vérité.

     

    Le mot exact serait plutôt "élucubrations"

    C'est indéniable que la création des religions monothéistes et le fait d'écrire des dogmes sur l’hygiène, le droit et ce qu'on comprenait de la science à un moment T ont été des avancées cruciales dans l'histoire des civilisations.

    Le fait qu'on se réfère encore à ces préceptes démontre un manque de repère et de direction dans les sociétés d'inspiration libertaires.


  10. il y a 5 minutes, hassou a écrit :

    C'est certes compliqué mais je suis pas payé pour chercher des solutions...  On a des Ministres et des hauts fonctionnaires qui sont compétents et qui sont payés pour réfléchir à ces questions. 

    Le problème n'est pas de chercher des solution, le problème est que cela n'est pas considéré comme une priorité. On devrait parler que de ça. Mais on ne parle que du Burqini. 

    Il faut une volonté politique. Il n'y en a pas. 

    NVB a parlé de l'ABC de l'égalité pendant 4 ans, s'est tout pris sur la gueule dans l'indifférence générale de la gauche et des profs, et personne n'a ouvert le débat qu'elle a amené.

    Au final, sa mesure la plus populaire aura été la lutte contre les Pokémons...


  11. il y a 19 minutes, hassou a écrit :

    J'ai connu pas mal de Marocains venant de "grande familles" et ayant faire une partie de leurs études au Maroc qui étaient de très bons élèves.

    Personne ne prétend qu'un magrébin musulman ne peut pas faire de grandes études, nous avons tous des exemples autour de nous qui le prouvent.
    Pour en revenir au débat sur les femmes dans l'islam, les marocaines de l'élite viennent pour beaucoup travailler dans les grandes administrations françaises, car potentiellement bloquées dans leur évolution au pays, et pratiquent un islam zombie (mouton du marché pour l'aid, couscous en famille le dernier jour du ramadan, aucune prière, jean et sorties). J'apprécie ce modèle et ce qu'il apporte en terme d'ouverture culturelle sur le monde musulman.

    Ma réaction est en revanche épidermique quand je suis confronté au prosélytisme et à l'activisme. J’espérais que nous n'en étions plus là en France vis-a-vis des religions. Cela fait malheureusement techniquement de moi un horrible islamophobe et franchement ça fait chi** mais bon, le fait que j'ai la même opinion au sujet de toutes les religions me rassure à titre personnel.


  12. il y a 3 minutes, tarace boulba a écrit :

    Le drame est là : tu dois faire preuve d'autorité pour le bien des gamins mais si tu le fais tu es raciste pour les identitaires, facho pour 50% de la gauche, réactionnaire pour tous.

    La ou la France est suspectée de racisme, et qui pèse aujourd'hui sur la fracture que vous dénoncez à raison, c'est que les familles bourgeoises, semi-bourgeoises, classe moyenne des quartiers mixtes ont retiré depuis longtemps leurs enfants du contact avec la mixité sociale.

    Ca a commencé avec les classes Allemand Lv1 dans les années 80 et maintenant tu as des écoles de ptits blancs/métisses et enfants de dignitaires étrangers avec leur pendant public ou on trouve les sub-sahariens, les maghrebins et les chinois.

    Les effets sont: soit une xénophobie naturelle due à l'isolement, soit au contraire un angélisme déconnecté de toute réalité, et sentiment de déclassement démontré par les faits pour les autres. Comme la classe politique qui sort actuellement vient à 100% de cette première catégorie catégorie... les débats sont ce qu'ils sont.

    Tant que les parents n'auront pas une assurance que dans une classe mixte on fait aussi du bon boulot, le mélange ne se fera pas.

    Le mot-clé c'est l'autorité, mais aussi la qualité, la personnalité et le charisme des prof (il faut de meilleurs salaires).

    Malheureusement, aujourd'hui les rares bons profs du public sont des maitres de conférence qui font du social, et dans certaines banlieues, on recrute des analphabètes.

English
Retour en haut de page
×