Aller au contenu
Statuts

Garfi

CPiste
  • Messages

    303
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  1. MINDFUCK thread

  2. [Triathlon] Topic unique du triple effort

    Yep, passé nickel, -10min par rapport à l'année dernière, ce qui fait une belle 93è place. L'entrainement de l'année a bien payé. Je suis content. Demain, je viens te voir faire le XS et le M par équipe !
  3. [Triathlon] Topic unique du triple effort

    @betsoin: alors Annecy ? En net progrès non ? Heureux ?
  4. [Triathlon] Topic unique du triple effort

    Ca dépend ou t'habites ... en Haute-Savoie, il y a le Half du Semnoz, le half de Doussard. J'ai bien aimé aussi le 70.3 de Rapperswil (Suisse)
  5. velo-rock.gif

    Depuis l’album Triathlon

  6. Triathlon

  7. arrivee.gif

    Depuis l’album Triathlon

  8. [Triathlon] Topic unique du triple effort

    Le CR du 70.3 de Rapperswil ! (j'ai pris qlq jours pour récupérer !) Le samedi : Par où commencer ? Déjà, l'organisation Ironman, c'est un truc de ouf. C'est carré, y'a du monde, du show, les mecs savent faire ! On doit pouvoir faire le parallèle avec les WSOP. Le samedi, briefing en anglais pendant 1h sur les règles de sécurité, les parcours, des vidéos des passages "dangereux" (ceux où ils faut freiner ...) en vélo. Puis dépose du vélo zone de transition : il n'y a que des roues profilées et des vélos de CLM à 5000€+. Ils donnent 3 sacs, un bleu pour T1, un rouge pour T2 et un blanc pour l'après course. Le bleu et le rouge sont accrochés séparément des vélos : T1 : on attrape le sac bleu, on se change sous une tente, puis on va chercher le vélo et pour T2, on pose le vélo puis on va prendre le sac rouge et se changer sous la tente. Ca se passe pas mal au final. Sauf que je fais le fish et que j'avais amené mes affaires de rechange pour le sac blanc alors qui faut le déposer le jour-même et que j'avais déjà pris mes gourdes et ma pompe alors qu'ils conseillent également de le faire au matin (car on a de nouveau accès à la zone de transition le matin). Par contre, j'oublierai de prendre une serviette pour la douche :-(. Ils commencent bien à nous faire mousser : "gardez bien votre bracelet autour du poignet, vous pourrez vous reconnaitre ce soir en ville, dans la caste fermée des Ironman" etc ... Et un beau marchandising à l'américaine avec une zone de vente de goodies Ironman en veux-tu en voilà ! Je ne craquerait que sur le porte-clés à 7€, la casquette à 25 (qui me sauvera la vie). On ne reste pas pour la pasta party et on va faire un tour en ville ou je me balade avec mon gros sac des affaires que j'ai pas pu poser. Le logement est de l'autre côté du lac : airBnB mega cher pour un appart ultra basique. Mais il y a un train à 10min qui emmène en 5min à 10min du départ (bref je suis à <30min du départ sans reprendre la voiture) Le dimanche : Lever à 5h30, j'essaye de bien manger. Départ de l'appart 6h30. Arrivée sur les lieux vers 7h00 pour un départ à 8h35. Il y a déjà un monde fou. C'est marrant de croiser à 6h30 dans le train que des gars en trifonctions ! Je trottine 15min pour me chauffer. Fait un tour rapide en zone de transition pour voir comment le vélo à passer la nuit. On chatte la météo : grand soleil et chaud alors qu'il y a des orages tous les autres jours. Natation : Départ par classe d'âge, 10-15min entre chaque. Et au sein de la classe d'âge, tu te ranges par temps estimé de natation et départ de 4 gars toutes les 5sec. Ce qui permet de partir sans être trop bousculé avec des gars qui nage la même allure. Et ça c'est cool ! Comme quoi j'ai évolué depuis Machilly ;-). Le circuit est un U inversé, j'essaie de poser ma nage, de ne pas faire trop de zig-zags et de prendre des pieds. Ca se passe bien. -> 35'49 soit 40'10 avec T1. On est bien !!! Vélo : La délivrance ! C'est parti pour mon épreuve forte. Malheureusement je ne ressens pas la facilité que me fais ressentir d'habitude l'adrénaline de la compétition. Tant pis, on fait avec. Je tourne bien les jambes pendant les 10km de plat, essaye de ne pas me faire trop doubler, rattrape quelques femmes parties 30min avant et la classe d'âge parti 10min avant, ça fait plaisir. Puis virage à gauche ...et là ce n'est pas une côte mais un mur 1.4km à 8%. Un faux plat montant puis un 2ème mur 300m à 11% et ça continue ensuite avec des passages à 9%. Ca pique ! Je m'attendais à un faux plat montant de 10km, bah pas vraiment. Le truc ouf, c'est les ravitos, il y en a 3 sur les 40km, qui font quasi 100m chacun : une zone pour balancer les bidons vides, puis on nous tend des bidons d'eau, puis d'iso-truc puis des bananes, puis des gels, puis de nouveau de l'eau puis zone de déchets. Je boirais quasi 3L sur les 85km, manger 2 pates d'amande perso et 2 gels. L'autre truc cool, c'est le public. Même si les suisses allemands sont pas réputés pour leur sympathie, ils sont biens chaud au bord des routes, avec musique à fond, gros encouragement dans les cotes, "hop hop hop dzimone !". Quelques cloches aussi ! Et puis 2200 cyclistes répartis sur 45km, t'as du monde tout le monde à côté de toi, tu n'es jamais perdu. Ensuite il y a 15km de descentes rapide, c'est cool ! Et retour de 10km sur le plat. Je pense avoir perdu pas mal de temps dans les montées et quand j'arrive au 1/2 tour, surprise : 1h17 ! (Je visais 2x 1h20). A peine le temps de calculer, que je ressens un peu de fatigue dans les cuisses ... hum ... ça sent pas bon, je lève un peu le pied dans la 2è boucle pour assurer mais ressens déjà pas mal la fatigue musculaire. Je m'hydrate et mange bien. Résultat 2h39 ! Soit 5min de plus pour la 2è boucle qd même. Je suis pile poil dans mon objectif de temps ! La "course" Je commence déjà cuit ... je me dis que ça va être long. L'objectif est de commencer en 4'30/km pour terminer en 5'/km. 1er km : 4'30, 2è:4'30. J'en chie mais je me dis que je suis dans les temps et que ça va être désagréable mais ça va le faire ... je commence à être très mal et je vomis au 3èm km (comme quasi tous les tris maintenant). Mes jambes me hurlent de m'arrêter et de marcher. Par fierté je continue ... je passe en 5'10/km et réalise que je ne ferai pas <5h. Je pense à @betsoinqui me disait Salop ! Tu avais raison. C'est un calvaire. Comment les mecs peuvent faire un full Ironman ? Jamais je ne le ferai ... Il y a des ravitos tous les km, c'est ouf. Je me force à courir entre et marcher 4-5m aux ravitos pour boire et bien m'éponger car il commence à faire très chaud. Il y a des panneaux d'encouragement : "Pain passes, proud remains". "Don't stop until you arrived". C'est con mais ça aide. Je me maintiens autour de 5'/km. C'est le combat entre mes jambes qui veulent arrêter à tout prix et ma fierté de me dire que si tant de gens y arrivent, je dois y arriver. Et puis j'aurais l'air malin avec mon porte-clés si j'ai abandonné ... L'impression de me trainer ... Plus que 15km, j'ai à peine fait 1 quart ... Et puis au 8km, un faut plat montant sur des pavés puis les fameux escaliers qui m'achèvent ... 6'30/km. Je "relance" un peu sur la descente. Je croise ma femme au 10è km (ça faisait un moment que je la cherchais elle aurait pu se mettre avant !!!) au bout de ma vie...et je passe en 51'20 au 10km. Je calcule que ça peut faire du 5h10 et que c'est qd même pas si dégueu. Et se passe un phénomène étrange ... je retrouve du jus. Je n'ai plus envie de m'arrêter. La 2ème boucle se passe mieux niveau sensations ... mais au chrono je suis en 5'30 ! Je vais moins vite alors que je me sens mieux. Je comprends pas, mais je m'en fous, je veux juste terminer. "Allez plus que ...50min ! Pfff". Je découvre d'autres panneaux d'encouragement (pour dire comme j'étais frais au 1er tour) : "It won't be easy but great things need patience". Je continue sur mon allure .. plus que 7km, j'ai fait les 2/3. Plus que 5km, c'est comme un S (mais en 50% plus lent) ... puis de nouveau les marches. Puis 2km. Puis 1 ... et là je sens enfin que ça va le faire, que le calvaire prend fin, que je vais être un Ironman. Virage à gauche pour les derniers 100m sur le tapis rouge avec les photographes, c'est la délivrance, je peux lever les bras ! Finalement 1h50 : 51' + 54' + 5'. Il a fallut être fort mentalement. Résultat 5h11. 109/302 dans les 30-34ans (c'est dense car en 5h, j'étais 71e). 559/2221 scratch. Très content ! Après course : La c'est l'orga Ironman au top : la médaille de finisher, le tee-shirt. De la bouffe, bcp. Une pinte de bière ! On me dira ensuite qu'elle est sans alcool ... Des masseurs. Je fais graver la médaille avec mes temps. Je rejoins "mon rail" et mes potes qui le font en relais et qui sont derrière moi. Un truc cool c'est l'appli Ironman Tracker qui donnait ma position et mes temps de passage en temps réel, idéal pour les encouragements ! L'appli vibrait : ah il sort de l'eau, et 15sec après ils pouvaient m'encourager en zone de transition. Vraiment un plus ! Et puis la fatigue, vraiment fatigué pendant 3j après. Je commence à aller mieux juste aujoud'hui. Pas trop de courbatures grâce aux massages et compex mais vraiment une fatigue générale ... Va bien falloir récupérer, il y a le M d'Annecy dans 10j !
  9. [Triathlon] Topic unique du triple effort

    Un post un peu plus détaillé pour raconter mon début de saison. L'entrainement : En septembre, je m'inscris dans un club (les Alligators de Seynod) surtout pour progresser en natation, mon point faible. J'arrive à être réguliers à 2-3 entraînements par semaine. Au début on me corrige mes plus gros défauts mais après c'est plus entraînements, enchaînements de longueurs avec exercices variés mais sans trop de corrections, ce que je regrette. Je m’entraîne de mon côté pour la course et le vélo. Le club est cool, je retrouve avec plaisir des gars avec qui je faisais de l'athlé il y a 10 ans. Il y a de tout niveau et tout âge dans une ambiance conviviale. Il y a aussi quelques brutasses : Romain Criado qui vient de gagner le L de Dijon, Jean-Eudes Desmarets champion de France de L 2016 et ancien pro vélo chez Cofidis et surtout Jessica Fullagar (retenez ce nom !), 22è au monde junior l'année dernière en étant cadette, vice-championne de France junior cette année. C'est aussi cool de les côtoyer et de s’entraîner "avec" eux. En octobre, je fête mes 30ans au plateau des Glières (#etapeDuTour) et mes potes m'offre une inscription pour un semi-ironman à Zurich, le 10 juin. Beau cadeau empoisonné. Mais pour ne pas me laisser seul, ils vont former une équipe pour le faire en relais ! En hiver ma semaine ressemble à : 2-3 natations, 2 courses à pied, 1 home-trainer et beaucoup de ski de rando (15 sorties dans l'hiver). A noter aussi un nouveau vélo à Noël et je deviens complètement végétarien au 1er janvier (ni poisson ni viande) après avoir arrêté la viande début 2017. A Pâques, stage d'une semaine dans le sud. Mega intensif. En 6j, 600km de vélo (6 sorties), 30km de course (5 sorties enchaînées après le vélo) et 10km de natation (4 entraînements). Histoire de bien lancer la saison ! Mais super chouette, paysage de la côte d'Azur magnifiques. Une grosse chute : un chien qui se jette sous ma roue, soleil et finalement ...rien ! Un bleu dans le dos et c'est tout, je m'en sors bien ! Pour la 1ère fois, je fais des entrainements enchainés vélo-course : ça fait super mal aux cuisses mais je sens de jour en jour que ça passe mieux ! Avec le passage en heure d'été, j'inclus pas mal de vélo et passe à un rythme de 7-10 entraînements /semaine. Compétitions Début mars un duathlon XS vers Lyon pour voir où j'en suis. J'hésite à faire 3H de route aller-retour pour un XS mais j'ai soif de compet'. Résultat : je me suis fait flasher dans Lyon et on m'aiguille mal en vélo et on m'envoie dans une impasse ! Néanmoins 9'04 pour 2,5km de cap1 et 5'03 1,3 de cap2. Je terminais 6è sur 53 sans l'erreur en vélo. Mais les temps de course sont prometteurs Puis un 5km sec en mi mars avec un peu de dénivelé pour avoir un temps de référence sur cette distance. Je termine en 19'06 en partant un peu trop vite. Mais content quand même ! L'année dernière j'étais entre 21'30 et 22'30 sur la cap des S. Ensuite un Duathlon S (5-20-2,5) vers Bourg-en-Bresse après le stage : 19'33 sur cap1, un vélo correct (40' 20,5 300m+) et 11'20 sur 2,9 pour cap2. Je termine 22è sur 98. Je suis bien content du résultat et notamment la course ou j'arrive à tenir les 4'/km. Je fais aussi 2 courses FFC mais j'ai pas le niveau et je n'arrive pas à tenir le peloton ce qui m'inquiète pour le vélo ... 1er tri à Valence : le S. Les conditions sont épouvantables, il pleut une pluie glaciale, il fait 6°. Les élites du matin terminent avec des couvertures de survie. C'est support à des championnats régionaux donc le niveau est relevé. Nage 14'14 pour 900m à la montre qui surestime la distance en eau libre. Déçu je pensais faire 13' max avec tout l'entrainement de l'hiver. Gagné à peine 30sec par rapport à 2017. Vélo 33km/h, transi de froid. Et cap 20'30. Content sur les temps en vélo et cap malgré les conditions. Déçu du classement 101è sur 300 mais niveau relevé et bcp d'abandons. Et enfin le tri S de Bourg. Que j'avais fait l'année dernière et où je pouvais comparer mes temps. L'objectif état de gagner 3'30 pour faire 1'16. -1' nage, -30sec transitions, +0 vélo, -2' en cap. Nage : catastrophique, je me prends plein de coups, je m'essoufle, je trouve pas mon rythme. +30sec mais avec 100m de plus. Déçu, c'est allure plus rapide, mais ça fait chi** de se farcir 2 entrainements/semaine de 21h à 22H15 pour à peine progresser. Vélo : le parcours est un poil différent, mais la distance et le dév sont les mêmes. Il est cependant plus roulant. Et là, c'est le kiff. 37km/h (+3km/h) : 35'30 pour 22km. -3min. La grosse surprise qui fait plaisir. CAP : 20'15 malgré quelque nausées au milieu. -2'15 ! Bien content. Au final je termine 2'14 soit 5'20 de mieux !!! 54è vs 96 sur 500. Le bonheur. Plus je m'entraine en natation, plus je progresse en vélo et cap ! Le half IronMan C'est ce dimanche ! Aie aie aie ! 1,9-90-21'2. L'objectif de l'année. Je me suis entrainé pour. Je pense être prêt. Je suis en forme. La longueur me fait un peu peur surtout en course. Je me mets un objetif ambitieux, sûrement un peu trop : 5h00 ! Découpé en 40'-2h40-1h40. L'organisation a l'air ouf, ils m'ont déja envoyé 10mails de préparation. Le briefing et parc à vélo la veille. J'y vais avec les copains, ça va être chouette. Le paysage est beau. Nage : Je vais faire 36-37' pas trop de suspense. Les départs sont échelonnés. Ca va faire 40' avec la transition. Vélo : 2 boucles de 44km. 1000m+ au total. J'aimerais faire 2h40 soit 32km/h. Je suis bien à l'entrainement, j'ai des bonnes sensations, la distance ne me fait pas peur, c'est que je fais le we. La boucle fait grosso modo ... 10km de plat, 10 de montée, 15 de descente, 10 de plat. La côte à l'air un peu raide qd même. On verra ... Course : le semi, 21.095km. 2 boucles relativement plat à part un passage avec 100 marches d'escalier ! J'aimerais faire 1h40, en gros 45' au 1er 10km, 50' au 2ème. C'est l'inconnu, car c'est long. J'ai jamais couru aussi longtemps alors avec la nage et le vélo avant ... Va falloir être fort mentalement ! CR semaine prochaine ! (pfff 1h à rédiger mon pavé, j'espère que vous en avez profité !)
  10. Mal à l'aise Thread

    La TV réalité atteint un nouveau sommet ... http://www.mtv.fr/videos/ccnw8x/gno
  11. [Triathlon] Topic unique du triple effort

    Yep, j'ai commencé par Duathlon S de Bourg il y a 1 mois, tri Valence S il y a 15j, S de Bourg demain, puis 70.3 de Zurich le 10juin et M d'Annecy le 24juin. On va voir si l'année en club a été bénéfique, surtout au niveau de la natation. J'ai plus couru aussi. Un stage d'une semaine à Pâques dans le sud m'a donné une bonne patate. Je cours plus vite (20'30 vs 22'30 sur 5k tri). On va pouvoir comparer demain à Bourg par rapport à l'année dernière. Et toi ?
  12. [Hommes] Roland Garros 2018 !

    Je vous recommande chaudement aussi l'excellent blog http://rolandgarros.blog.lemonde.fr/, avec un post par jour le matin, avec un ton décalé, toujours succulent
  13. [Hommes] Roland Garros 2018 !

    Je pense que vous oubliez l'adversaire n°1 de Rafa, celui qui reste sur 3 matchs gagnés consécutivement sur terre (il vient de sortir des qualifications), il possède tel le coup de pied de l'Aigle de d'Olive et Tom, son fameux coup droit Albratros, ancien demi-finaliste à RG, personnalité atypique, qui n'a pas sa langue dans sa poche, j'ai nommé .... Ernest Gulbis !!!
  14. Le WTF !?! Oo thread

    Vegan non mais je suis végétarien si ça peut aider ...
  15. Question de fish ... il est si standard que ça le call de shortstack 10BB avec 44 ??? On est au mieux en 50/50 vs Ax et broadways et en 20/80 contre les overpaires donc bien derrière la range de push de vilain, non ? Surtout que l'on offre le spot de squeeze aux mecs dans les blinds.
English
Retour en haut de page
×