Jump to content
Status Updates

JaD

CPiste
  • Content count

    616
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    JaD reacted to Shawn Michaels for a blog entry, Programme et objectifs VEGAS 2015!   
    Pas mal de joueurs se fixent des objectifs, et c'est probablement important dans la réussite ou non d'un programme.
    Ce n'est pas du tout ma philosophie. J'ai toujours bien rigolé quand au taff on me fixait des objectifs...souvent inatteignables ou bidons, bref certains ont besoin de ça pour avancer, pas moi.
    L'objectif est tout simplement de donner le meilleur, et surtout de kiffer la vie. C'est mon seul et unique objectif pendant ce court séjour. Si je dois avoir des objectifs, ce n'est pas une histoire de gains, mais surtout sur les lieux à visiter ou les restau à tester, mais pas de chiffres!

    Dans le WSOP Monster Stack par exemple, on parlera plus de stratégie que d'objectif.
    Alors c'est quoi la stratégie à adopter?
    -Jouer small ball et attendre d'être ITM en espérant passer entre les gouttes?
    -Jouer large et prendre des risques pour monter un stack?
    -Oublier de se lever et ne pas y aller?

    J'ai envie de vous dire qu'à l'heure ou je tape ce message, j'en ai pas la moindre idée. J'ai pas de pression, je suis la en freeroll, et d'un autre côté je réalise un rêve, et ce rêve faut pas le gâcher en faisant de la m**de, donc j'en sais rien. Quoiqu'il arrive, je ne joue pas à ce jeu pour faire ITM. Puis la j'ai même pas la pression des tunes, donc s'il y a un spot à prendre à la bulle, sérieusement je le prendrais. Gagner 2500 boules, ça changera pas ma vie. Prendre 1M$ ca change une vie par contre, et si je joue à ce jeu et à d'autres, c'est pour ça et uniquement pour ça. Si demain je prend un gros billet, vous êtes pas prêt de me revoir entrain de tilter comme un triso. Ma femme et ma fille auront une belle maison avec tous le confort pour recevoir nos amis et notre famille avec une belle piscine et un BBQ de compétition, parce que c'est ça le bonheur pour moi, pas autre chose: FAMILLE, AMIS, BOUFFE et VEGAS. Fin de la CSB

    Vous trouverez en pièce jointe tous les tournois que je suis susceptible de jouer pendant la période. Puis bon, si jamais je suis en jour 5 du monster stack, le programme en prend un sérieux coup dans l'aile mais on s'en branle car on aura pris un gros billet! C'est un mélange de tournois cool et de tournois de broke à Fremont, mais mon vrai kiff, c'est les trucs et les lieux de broke qui correspondent plus à ma façon d'être. Je suis aussi capable de spew tout au Blackjack et sur les slot sur le thème d'Elvis, donc il va falloir être prudent, puis cette année, ma petite femme est pas là pour m'arrêter. Bref, on va faire en sorte d'être intelligent, même si beaucoup savent que je suis un sick triso.

    Je suis sur place 5 jours, et j'ai essayé de faire un programme qui correspond à ma BR. D'ailleurs, pour les amoureux de la gestion de BR, je vais vous raconter la mienne.
    Je travaille 70 heures par semaine, mes dernières vacances c'était en Octobre 2013 et c'était à Vegas.
    Je suis pas du genre à demander des réductions, à demander de couper une note en 2 ou à compter mes pièces. Je suis la pour kiffer et je suis pas du tout une pince...donc ce sera full BR, sans gestion aucune, j'en ai rien à cirer. Je sais pas ce que je serais demain, donc je profite et je ne compte pas dans la mesure ou mon porte feuille est plein. Je suis pas complètement con non plus, je ne serais pas broke au bout de 3 jours hein...mais je ne compterais pas beaucoup, j'ai qu'une vie, et je suis à Vegas m**de!

    Je reviendrais plus tard sur mon programme de restaurants et de visites.
    J'espère que vous prenez plaisir à me lire. C'est bourré de fautes, puis c'est un peu brute de pomme, mais je suis comme ça en vrai, donc bon, autant y aller cash.Pour les fautes, j'essaye d'éditer quand j'en vois des grosses, mais la il est tard.

    Programme Poker Vegas 2015.pdf
  2. Like
    JaD got a reaction from M.nicolas for a blog entry, back dans les bacs   
    Bonjour !
    Je ne suis pas super doué pour rédiger un blog mais c'est un très bon moyen pour me motiver à grinder à nouveau...
    De retour après un voyage qui m'aura couté pas loin de la totalité de ma bankroll, je dois donc reprendre depuis le début. Je suis principalement un grinder de Deuce to Seven principalement et de MTT's à mes heures perdues, j'ai donc accès au .com ( pour combien de temps encore je sais pas... )
    Avant mon voyage je jouais en 2-7 middle stakes ( 2/4 3/6 5/10) malheureusement je n'ai plus la bankroll nécessaire. Me voila reparti depuis tout en bas, je vien de déposer 310$.


    Je vais essayer de fructifier cette somme le plus rapidement possible, je profiterai de ce blog pour faire des CR's le plus souvent, et ça changera des blogs de NL .
    Je compte faire beaucoup de volume dans les semaines qui viennent donc il devrait y avoir des news rapidement.

    Gl à tous.
  3. Like
    JaD got a reaction from M.nicolas for a blog entry, back dans les bacs   
    Bonjour !
    Je ne suis pas super doué pour rédiger un blog mais c'est un très bon moyen pour me motiver à grinder à nouveau...
    De retour après un voyage qui m'aura couté pas loin de la totalité de ma bankroll, je dois donc reprendre depuis le début. Je suis principalement un grinder de Deuce to Seven principalement et de MTT's à mes heures perdues, j'ai donc accès au .com ( pour combien de temps encore je sais pas... )
    Avant mon voyage je jouais en 2-7 middle stakes ( 2/4 3/6 5/10) malheureusement je n'ai plus la bankroll nécessaire. Me voila reparti depuis tout en bas, je vien de déposer 310$.


    Je vais essayer de fructifier cette somme le plus rapidement possible, je profiterai de ce blog pour faire des CR's le plus souvent, et ça changera des blogs de NL .
    Je compte faire beaucoup de volume dans les semaines qui viennent donc il devrait y avoir des news rapidement.

    Gl à tous.
  4. Like
    JaD reacted to James.ch for a blog entry, DAY 2 du rêve au néant   

    Jour 2 du rêve au "cauchemars"



    Après la grosse journée de la veille et la difficulté à m'’endormir vers 04h du matin … je me suis réveillé en sursaut vers 09h30, persuadé que j’allais louper le début du tournoi ou que je m’étais trompé d’heure pour la reprise.

    D’ailleurs, c’est à peu de chose près ce que j’ai rêvé durant cette courte nuit agitée.

    Je me suis mis un stress d’enfer dès mon réveil :

    manger correctement pour tenir le coup avant 12h
    manger vers 11h30 ? ou plus tôt pour éviter le coup de barre de la digestion ?
    faire une turbo sieste juste avant ? vu que j’ai seulement dormi 5h30 cette nuit


    et surtout …que faire en attendant 12h ….


    Et puis d’un coup, j’ai eu chaud …en regardant la composition de ma table future … aaarrrrgggggg …. avant ça j’étais assez confiant avec mes 19K de chips.


    A ma table pour ce DAY 2 … l’infatigable Ted Forrest encore lui ! encore aujourd'hui ! (6 bracelets WSOP), Trai Dang (qui a le record de tables finales sans bracelet …seulement 12 !!! outch) David Levi (joueur pro super agressif) …rien que ça …dans ce genre de situation Hendonmob est ton ennemi !!


    12h …. ça débute à l’heure et tous les joueurs sont assis et ça débute agressivement dès la première main avec David Levi qui d’ailleurs relancera quasiment les 10 premières mains en mode maniac …mais en touchant à chaque fois de quoi partager le pot.

    Je suis largement plus intimidé que la veille et je suis assez agité sur ma chaise … le niveau 11 avec ses antes de 200 et 1000-2000 pour jouer … je suis persuadé que les 3 joueurs pro de ma table sont trop agressif avec des mains moyennes et je commence à tenter d’aller voir avec des mains plus que limite en Stud8 …278, 5J5, 4TT …que des horreurs qui me font perdre rapides la moitié de mon tapis …avec mon maigre solde … 9’000 chips ..je ne peux plus que jouer 1 coup à fond en tentant ma chance …alors patience.

    Normalement, je suis assez patient mais là en mode héroïque fantasy, je veux jouer pour gagner pas pour tenter de survivre jusqu’au premières place payées …qui d’ailleurs n’arriveront pas avant la fin du level 13 …soit 2h30 après mon impatience.

    Je touche une main qui fait briller les yeux et je me lance … A36 …et je suis suivi par Ted et Trai qui sont presque sur tous les coup …après les 3 secondes de bonheur d’avoir la chance de jouer contre ces 2 monstres … je brick 10 mais je reste et paye la relance de Trai sur le check de Ted qui relance a son tour et pris entre deux feux avec plus que 6’000 chips … je sur-relance mes 2 adversaires qui sont un peu étonnés mais qui suive jusqu’à me mettre allin avec au final presque rien (A3) 6 10 5 J (J) une seule paire de JJ et mon low loupé face à Ted qui a 2 paires de m**de 88+33 trouvé en chemin. il avait suivi avec (35)8 le sagouin et Trai qui fait un low 7 en étant parti avec AQ3 je crois.

    Et me voilà dans le grand couloir après avoir quitté la table sans que personne n’y fasse attention …dur dur comme sensation … après avoir rêvé faire au minimum mon premier cash voir plus … je parts et les WSOP c’est fini pour moi, il me faudra me remémorer ce début de DAY 2 désastreux et tenter de me dire que c’est déjà bien, mais la deception ne me lâchera pas de la journée …seulement 50 minutes dans le day 2 …pourquoi j’ai pas pris mon mal en patience ? pourquoi j’ai pas attendu que je me calme avant de jouer comme un deglingo ?


    Le résultat final des joueurs de ma table

    Ted Forrest 9ème (avec mes chips)
    David Levi 20ème
    Trai Dang 22ème (aussi avec mes chips, LOL)
    Walter Twardus 39ème
    Keoki Ho 45ème



    En resumé et après mon retour (et la digestion de cette triste journée) :


    J’en retire une experience super positive. J’ai croisé quasiment tous les joueurs connus du circuit poker international et même discuté brièvement et joué contre certain.

    Barry Greenstein
    Jonathan Duhamel
    Mel Judah
    Daniel Negreanu
    Phil Hellmuth
    Phil Ivey
    Norman Chad
    Vanessa Selbst
    Brandon Shack-Harris
    Mike Sexton
    Jonathan Tamayo
    Tom Schneider
    Cyndy Violette
    Matt Savage
    Marcel Luske
    Ted Forrest
    Mike Matusow
    Jimmy Fricke
    Greg Raymer

    C’est l’avantage de jouer au poker et non de faire du golf …au poker tu peux jouer contre les champions. Le seul avec qui j’ai vraiment parlé plus que 2 politesses c’est l’imperturbable Ted qui est venu vers moi à sa première pause de 20 minutes ...durant mon errance après mon élimination … j’ai pas tout compris ce qu’il a dit mais j’ai encore la sensation de sa petite tape dans le dos en me disant « … dont play just yours cards … play the player … » sympa le vieux briscard mais il se la joue un poil trop ...si si , la veille on avait parlé de la Suisse à ma table et de l’Italie qui fait fantasmer les américains semble-t-il …etc… La plus part des américains ne connaissent pas vraiment où se trouvent les pays en Europe, c’est un peu comme moi qui ne peut pas placer correctement l’Arkansas sur une carte des Etat Unis … ah le nouveau monde !!!!

    Par contre, j’ai bien regardé ce que jouent les pros du circuit poker et je suis certain que dans une variante qui se joue en limite … ils n’ont pas un aussi gros avantage comme en PLO ou NL Holdem … Non dans cette variantes joué en Limit et avec partage du pot comme le Stud H/L ou le Omaha H/L, il est tout à fait possible de jouer avec eux d’égal à égal et pour une somme assez correcte au final, mon voyage à Vegas avec 1 tournoi WSOP à 1500$ me revient à moins de 3800$ (sans le shopping) … bon c’est ma vue de petit Suisse et je rends bien compte que ce budget peut être déjà important si tu gagnes le SMIC dans le pays voisin … mais c’est quelque chose à faire au moins une fois dans sa vie.

    Ce que je changerai pour ma prochaine expédition aux WSOP :

    Arriver au minimum une semaine avant pour s’acclimater au décalage horaire de 9h (visite de San Francisco, Los Angeles ou Phoenix et Grand Canyon en mode pépère)
    Se mettre un peu au soleil chaque jour pour ne pas finir comme un légume avarié dans le congélateur des climatisations des casinos
    Louer un studio dans lequel je peux cuisiner comme à la maison (trop de restaurants c’est pas bien)
    Faire chaque jour un petit footing et une séance de musculation ou d’assouplissement (durant ces 12 jours je me suis empoté et raidi comme jamais)
    Ne pas s’inscrire d’avance au tournoi et laisser passer 1 ou 2 level avant de commencer. Les 3 premières heures sont pas les plus importantes dans une variante en LIMIT.
    Les deux jours précédents un tournoi, bien dormir, ne pas boire d’alcool et pas manger de junk food !
    Prendre 5 bouteilles d’eau 3 dl avec soi et ne pas se soucier de trouver un serveur lors du tournoi
    Prendre des fruits avec soi et en manger à intervalle régulière pour s’assurer d’avoir assez de sucre naturel pour que le cerveau fonctionne correctement (éviter les Mars ou autres barres sucrées qui vous boost en vous rendant impatient et qui vous ramènent rapidement au point de départ une fois le sucre distillé dans le sang)
    Evitez les pack de beef jerky (boeuf séché et trop épicé, trop salé) qui vous brule l’estomac assez rapidement et toute autre forme de bouffe rapide qui vous laisserons avec des problèmes gastriques dérangeants LOL
    Il ne sert à rien d’avoir une chambre au RIO (je n’y ai trouvé aucun intérêt, ça demande trop de temps pour l’aller et le retour si on veut juste se relaxer dans la chambre durant la pause)
    Mettre la voiture dans le parking gratuit (Masquerade ou Carnival) couvert au lieu de suivre les panneaux parking WSOP en plein air et sous le soleil. (Sauf si vous aimez vous bruler les mains et le cul cul dans les sieges simili cuire de votre voiture de location … et c’est pire si c’est en plus après votre élimination)
    S’habiller relax en training ou avec des tongs ou pantoufle directement (j’en ai vu en training style pyjama avec des tongs en chaussette) et prendre un pull à capuche si il fait un peu froid. (la temperature c’est selon l’endroit, il y a des places où il fait une temperature agréable et d’autres directement sous la clim où il fait 16 deg. )


    Mais le principal changement sera que je viendrai à Vegas seulement si j’ai assez de cash et de temps pour faire 2 ou 3 tournois en plus de ma semaine d’acclimation … ce qui en résumé équivaut à une période de ma vie qui coïnciderait avec mon divorce, mon licenciement et un gain à la loterie … presque impossible mais qui sait ce que nous reserve l’avenir.

    J’espère que vous avez eu du plaisir en lisant mon compte rendu décousu qui doit être un peu confus, vu que je tape au kilomètre en corrigeant seulement les mots mis en surveillance pas mon traitement de texte.

    THE END


    Les autres jours de mon voyage, j’ai visité Red Rock Canyon, The Valley of Fire et Hoover Dam, mais je vais pas faire de compte rendu de ces jours là sur un forum de poker … à moins que ça intéresse quelqu’un.
  5. Like
    JaD reacted to Hopenhagen for a blog entry, BANKROLL MANAGEMENT LIMITS   
    MARS 2014 :

    J'ai commencé le mois par quelques sessions sur la 1-3$ du Caesar.
    C'est amusant comme 1$ de blind peut très vite changer la taille du pot de façon rapide.
    Je me suis pris à avoir des sueurs en allant chercher mon dernier coeur au turn.
    Un soir j'ai joué avec un ukrainien que j'avais déjà croisé pendant le 6 handed du circuit WSOP. Je lui avais fait faire deux gros fold alors qu'il était dans le chiplead, mais n'ai pas eu le temps de le croquer m'étant fait sortir dans le niveau suivant (f*ckin' set of Js...).
    Sur un coup, il me met un 3e barrel un peu en dessous du pot (4/5?). Je prends mes jetons pour payer puis arrête mon geste un instant pour finalement raise bluff en utilisant mes jetons et non ma voix.
    C'est un petit move qui peut passer sur certains joueurs tard le soir, je ne pense pas que ça peut passer. Mais je le vois difficilement avec le jeux max, et je sais que je l'ai déja fait folder 2 fois sur de gros pots, alors allez Vegas Baby.
    J'ai la fâcheuse tendance à adorer fixer mon adversaire droit dans les yeux dés qu'on est sur de grosses raises. Il fold, mais me demande si on se connait. Je lui demande s'il a déja joué en France, et lui fait conclure qu'on a joué ensemble aux séries WPT d'Amneville il y a X années.
    ça a l'air de passer. J'aurai pu me trahir avec le regard. Mais alors pourquoi je me casse le cul avec cet ukrainien au fait ?!
    Bien entendu, j'ai un read. Le garçon a un chiptrick de faiblesse.
    Enfin de ce que j'avais vu, et de ce que je constate ce soir, ça marche. Il ne touche pas souvent ses jetons, quand il fait son truc classique il doit être content de sa main globalement. Enfin je pense. Mais quand il fait la version chaloupé saut carpé doradé passement de jambes cross over et qu'il finit avec le coup du Caribou (ouai je n'y connais rien en chips tricks en fait) ben là il est pas serein le garçon ! Et il fold ! C'est beau.
    Ce sera ma seule vrai bonne session de plaisir dans cette room. On se croirait dans une cafeteria. En plus c'est plein de vieux flippants, et on ne sait pas vraiment où l'on met les pieds. Rien qu'à voir leur daily tournements, les structures sont ultra dégueulasse pour le prix que tu payes. Alors que tu peux faire une meilleur structure pour moins cher de l'autre côté de la rue au même moment.
    Le Caesar est à mes yeux clairement devancé par le Flamingo, vis à vis de la Maison M du groupe éponyme. Et de plus, le Flamingo a ce cachet historique, cette clientèle particulière, mais tout est mieux en fait. Bon niveau serveuse, pas difficile de devancer le Caesar Palace, et le Flamingo ne sort pas le grand jeux non plus. Mais elles sont toutes de vraies femmes de Vegas, et débarque avec une sérénité et une efficacité hors pair.
    Pour la poker room, je préfère la 1-2$ du Flamingo et ses papys pleins d'histoires, qui partent se refaire sur la Limit avant de revenir avec une cave en NL. C'est juste génial, c'est Vegas bordel. Quand tu remontes ce couloir entre les tables de Craps, la cashier, que tu vois ces lumières roses, que tu vois la poker room en face, que tu y vas tout droit... Tu te sens perdu dans le passé, prêt à vivre les belles années cet ville magique.
    Tout ça pour en venir aux faits des défauts de la Poker Room du Caesar Palace. L'ambiance glauque est plus adapté à un robot casque lunettes qu'aux joueurs de live. En tout cas pour la 1-3$. Le rapport (Chips*Buyin)/Level(min) des daily tournaments est ridicule comparé aux concurrents autour.
    Aucun plaisir dans cette room, pourtant maison mère de Total Rewards que j'ai décidé de privilégier au vu des comps et cadeaux. Ils sont bien plus généreux que Mlife. Bon bien entendu, le gros souci est que les poker rooms des Mlife sont souvent bien plus appréciables que les Total Rewards.
    Mais la room du Caesar ne me servira qu'aux tournois officiels qui s'y joueront.


    Mais au milieu du mois, je suis rattrapé par ma BR Management à nouveau. Et je sais que ce n'est pas la dernière fois si je ne fais pas une grosse perf ou un bon weekend.
    L'autre soir, je me tape 6h au Planet pour repartir avec ma cave initial et sans avoir jamais vraiment pu construire un stack. Je préfère éviter le tilt et part en voiture me détendre devant le lac Mead.
    Un petit joint, une bière, juste de quoi décompresser avec le superbe Payback de James Brown comme fond musical.
    Quelques heures plus tard sur le retour, je ne peux m'empêcher de voir le totem du Green Valley et décide de tourner le volant.
    Je reprends mes 200$ et suis bien décidé à les doubler avant d'aller me coucher.
    Funny fact, 20min après moi débarque une de mes croupière preferé du PH. Cette femme n'est pas capable de sourire je crois, mais ça n'enlève rien à sa beauté.
    C'est amusant d'avoir comme adversaire une croupière qui t'as donné les As la nuit precédente.
    J'étais très curieux de voir son level, et j'aimais le fait qu'elle vienne jouer dans cette room géniale.
    Après 2 C-bet de suite sur moi que je fold, je ne peux m'empêcher de lui faire remarquer que je l'ai déja assez tipsé comme ça plus tôt. J'ai eu le droit à un sourire en plus.
    Il fallait forcement qu'elle soit en train de jouer au poker pour faire quelque chose d'aussi surprenant.
    On a même eu notre petit headsup avec des sous au milieu.
    J'ouvre les 7s au CO 4BB, elle call BB.
    flop A73o
    je cbet 3/4 pot et elle min raise assez rapidement. -
    Je prends un moment, l'air de douter du kicker de mon As.
    Turn 5
    Elle bet pot. Je pense qu'elle a double pair.
    J'aime pas trop toute les m**des qui peuvent encore rentrer river, surtout avec l'as et le 5 de coeur.
    Je préfère raise tout de suite, ça fait plus bluff catcher que value car j'aurai payer avec les 7s normalement pour attraper ensuite.
    Et là elle me dit "didn't I... already gave you 7s earlier?" c'était fort possible. J'ai pris deux gros pots avec les 7s la nuit dernière. C'est fort possible qu'elle m'en ai offert un.
    J'étais un peu sur le cul qu'elle se rappelle de ça en fait, quand on voit le nombre de mains qu'elle deal et l'importance qu'elle semble y accorder.
    Mais j'ai envie d'y croire, donc j'y crois. Elle fold face up A3.
    Je montre un 7 et lui propose de parier 5$ sur mon autre carte. Il reste un 7 contre deux As à tirer en fait. Et je lui propose un double up, elle devait choisir l'As, mais elle choisit le 7.
    C'est le genre de moment qui me fait aimer le CG de Vegas plus que tout. Surtout hors strip ou ce genre de truc arrive souvent.

    Enfin ça n'a pas beaucoup arrangé ma BR cette histoire. Mais le Harrah's du samedi soir m'a sauvé. Il m'a fallu une grosse chattasse à partir du 4 handed pour dégommer les 3 autres en moins d'un level alors que j'étais short. Mais la chattasse de compet là. J'ai touché comme un porc et eux ils touchaient en dessous. Chip la win du samedi soir, belle win, un peu d'air, ça mérite d'aller fêter ça.
    J'ai pris une chambre au Planet avec mes comps, et ai profité du Samedi soir. Je me suis enfilé les Cuba Libre au Rockbar à regarder les coquines du samedi faire joujou avec le taureau mécanique. Le tout depuis la terrasse avec un bon 25° qui tient. Qui passe à 27° quand la voisine te fait un sourir.
    C'est cool la vie.
    Au final, je suis parti fumer sur Harmon Ave avant d'aller me prendre un burger compsé au Planet Dailies, to go to the room. Mais j'ai rencontré une fille en fait. Elle a rigolé en sentant mon herbe. Je lui ai proposé de fumer, on a parlé banal. Je comprends que c'est une escort qui va chercher son bonheur sur le strip. Elle fait la gueule, il lui manque des sous pour aller se coucher. Et elle a un cocard. Elle a pas l'air bien en point en fait. Je me sens tout mal en fait. Et je l'aime bien en plus, elle n'a pas été superficiel comme elle l'est avec un client. Elle me demande si je suis intéressé bien sur. Mais non, c'est pas mon truc. Et quitte à payer, je me prends le Real le mardi soir, pas le FC Seville un jeudi. Surtout que l'Europa League à Vegas t'as pas besoin de payer pour rentrer avec.
    La C1 c'est d'entrer dans le dernier carré.
    Ouai le foot me manque.
    Finalement je lui ai payé une pizza, et on est retourné fumer un joint. Et elle est parti. C'était marrant.
    Et j'ai regretté de ne pas me l'être tapé. Puis j'ai remarqué qu'elle m'avait piquer mes lunettes.
    Là je me suis sentit dépouillé d'une pizza et de mes lunettes.
    Comme quoi on peut être local et encore se faire avoir.

    Laissez moi maintenant vous parler d'un tournoi atypique du strip. Celui que je nomme le "Highly Drinky Donkament".
    Le principe est simple, le dernier tournoi de la journée sur le strip est au Flamingo pour 50$ à minuit et demi.
    Et là c'est la foire à la saucisse. 5k level 20' mais avec du débutant mauvais dont certains sont trop ivres pour comprendre ce qu'ils font ici, d'autres n'ont jamais joué au poker.
    Et globalement de tout en fait. Entre 10 et 20 joueurs, la table finale est une boucherie à cause des niveaux et des indiens genre calling 'center' qui mettent 1min à se décider genre "je fais les World Series". Génial en turbo.
    J'avoue que si la journée s'est mal passé, et que je n'ai pas de quoi caver à minuit... Je fume un peu d'herbe, fais ce tournoi avec une Newcastle, et je me rassure sur mon niveau tout en laissant la chatt... pardon, la Variance faire son boulot au vu de la structure.
    L'objectif du tournoi est d'arriver aux alentours de la bulle pour proposer un chop qui raviera tout le monde car ils ont peur de toi à ce moment en fait.
    Finalement, aussi surprenant que cela puisse paraître, je suis légèrement EV+ sur ce tournoi depuis Janvier en le faisant au moins 1 fois par semaine.
    Mais au delà de ça, quand on est broke, c'est une partie de poker marrante avec des personnages, eux aussi sont broke, alors tu bois une bière, tu level et laisse les flips te maintenir en vie.
    Je recommande vivement aux touristes pour sentir le Vegas moyen sans véritable pression mais avec toujours un Price Pool descend.


    J'en viens à mon problème le plus important si je pouvais dresser un bilan de mes 3 mois : La gestion de BR bien sur.
    Ma BR ne peut se permettre d'être rigoureuse. La table la moins cher de Vegas a beau être à 25c/50c, elle se fait sur ecran au Plaza. Et croyez moi, même pour le fun, c'est pas marrant.
    Alors c'est la 1/2, mais la 1/2 ça cave 200$, ce qui, en étant gambler, reviendrait au moins à une bankroll de 10'000$. Ce que je n'atteint pas.
    Malgrés de bons résultats globalement, en étant prudent bien sur, je n'arrive pas à combattre la variance. Je posterai surement sur forum pour ça.
    Mais il est très difficile d'encaisser plusieurs sessions négatives d'affilés et de voir ta BR plonger dangereusement. Je finis toujours par rebondir mais pour combien de temps...?
    Les tournois sont trop chers pour avoir une structure descente, et les rares intéressants à moins de 125$ (Monte Carlo 18h 65$ 8k L20'; Mirage 19h 80$ 10k L20' ; PH daily 75$ 5K L20' MAIS OVERLAY GPP1500)
    ne sont pas assez lucratifs et offres surtout des levels de 20'... C'est vraiment court avec 5k.
    Sinon on passe dans les 125$ intéressants car 10k ou 12k pour level 30'.
    Mais quand tu arrives vers la bulle, le level est bien supérieur à une table de 1/2 je trouve.
    Alors qu'être patient en CG et attraper les gros pots disponibles, ça rapporte de façon plus régulière.
    Ma seule solution serait de basculer en Limit de temps en temps. Mais je ne sais pas jouer au limit Hold'em. Je ne fais que le poker fermé en limit, et surtout le deuc27 SDraw... Si vous avez déja pratiqué cette variante sans limite de cave ou de mise dans un endroit privé, vous comprendrez pourquoi.

    Le mois prochain, je me lancerai peut être dans le limit pour voir si ça peut être assez EV+ pour construire des caves pour ensuite aller sur la 1-2. ça pourrait être intéressant, mais ça semble long et hasardeux sur ces tables absolument pas sérieuses.
    Mais le mois prochain, c'est surtout le HU Tournament des PHamous Series, une apparition à un deepstack des séries du Venitian, et surement une review du Rio vu que je viens d'emménager à deux pas.
English
Retour en haut de page
×
partypoker : Football Party
partypoker : Football Party