Jump to content
Status Updates

Teaspoon 77

CPiste
  • Content count

    1638
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Teaspoon 77

  • Birthday 25/01/1984

Informations générales

  • Prénom
    Willou
  • Sexe
    Homme
  • Ville de résidence
    Mantes-la-jolie

Recent Profile Visitors

27788 profile views
  1. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    https://rmcsport.bfmtv.com/voile/virtual-regatta-j11-genies-ou-escrocs-que-valent-les-trois-premiers-du-classement-2007410.html
  2. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    Sur les histoires de classements, pas besoin de faire de différence. C'est compliqué pour rien, mais je pensais que l'appli faisait une distinction. Bien compris que ça ne voulait rien dire pour l'instant... je suis passé de 176 000 ème à 33 000 ème en moins de 24h... 😆 Je descends à la verticale sur le cap Vert, pour raser à l'ouest. C'est sûrement un move de fish, mais comme j'ai perdu mon guide, j'avance à vue.
  3. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    Quand je regarde la météo jusqu'à 7 jours dans VR, le poteau noir semble très étroit. On sait si ça va rester comme ça? Et je repose la question. Il va y avoir 2 classements à la fin? Avec et sans options?
  4. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    J'avoue, je m'accroche à lui, comme Bruno Le maire s'accroche à ses strapontins à l'assemblée nationale.
  5. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    Je suis juste 1h derrière toi depuis 2 jours, et j'ai pris les mêmes options que toi (je ne sais pas si c'est bon signe...). Mais clairement Theta, on la chopera pas, et si elle se déplace bien à l'est, et bien autant aller tout droit, non? Un grand merci à @Dgdpour tes vidéos, je regarde ça dès que je peux. Je suis un gros noob, mais c'est sympa de découvrir un nouveau monde. Pour le fichier Excel, @Bobi, Teaspoon77 et Willou59, c'est le même joueur. J'ai pris la radio et les foils. Pas de routeurs pour l'instant. Sinon, à la fin, il y a bien un classement "sans option"?
  6. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    Mon but est de finir...
  7. [Virtual Regatta] Vendée Globe

    J'ai rejoint le groupe (Willou59). J'ai pris la météo, et les foils.
  8. Coronavirus de Wuhan

    Assez hallucinant si c'est ça un conseil de Défense... Belle intervention de Mélenchon à ce sujet. https://fb.watch/1yKoXK0emM/
  9. Idem ici avec mon fils en CP. Dans la foulée, il m'a dit que c'était triste aussi pour Bertrand Kamel... Et qu'il voulait savoir s'il était mort avant ou après Koh Lanta... En effet, vraiment trop abstrait pour eux
  10. Coronavirus de Wuhan

    Pas d'accord avec ça... Que les paniquistes "craignent" et non pas "appellent"... Personne ne kiffe là. Complètement d'accord avec ça. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Avec une politique de formation des professionnels de santé aux actes de réa, il y avait moyen de renforcer les équipes. Par exemple, dans mon cabinet médical, il y a des chirurgiens viscéraux qui ont peu exercer pendant le confinement et exerceront peu en cas de reconfinement (bcp de chirurgie de l'obésité). Ils sont tout à fait capable de renforcer les services de réa. Idem pour moi en Kiné, où, en ce moment, nos instances nous incitent à la formation pour le délivrance de substituts nicotiniques... Au lieu de cela, il y aurait dû y avoir une campagne pour la formation des gestes en soins intensifs.
  11. RIP

    Fyp
  12. L'aspect fiscal est vraiment la dernière de mes motivations. D'ailleurs, si je devais penser thunes, je resterais en Kiné car l'imposition sur les actes conventionnés par la sécu est plus basses, et avec le débit que tu peux avoir, la certitude de l'agenda,... Kiné > Ostéo. Sinon cabinet est dans une grande ville, et pour la nouvelle génération, la CB est quasiment obligatoire. Les gens n'ont plus de cash. Alors, à moins d'être un vieux de vieille, le cash, c'est 5% des paiements, et tu ne déclares pas 0... Edit: Sinon pour info, à grande échelle, les ostéopathes qui ne font que ça (ni Kiné ni médecins) sont plutôt des "crèves la dalle. Il y a eu une enquête il y a qq années, à 5 ans post diplôme, le CA moyen était de 25k/an.
  13. J'ai longuement hésité avant d'entrer dans la discussion. Je suis Kiné-Ostéo, donc un peu orienté. Un peu car moi aussi, j'aimerais pouvoir m'appuyer comme toi sur de la science purement éprouvé pour pratiquer en Ostéo. Mais malheureusement, ce n'est pas comme cela que ça marche... Il y a 2 grandes raisons: 1. La difficulté de prouver scientifiquement la pratique. Il y a une très grande difficulté (impossibilité?) à faire une vraie étude randomisée versus placebo, sur un grand échantillon. Trouver le CHR, laboratoire,... qui lancerait l'étude, les thérapeutes, les patients... La première raison pour laquelle rien n'est prouvé, c'est surtout que rien de solide n'a été testé. L'ostéo est reconnue depuis 2002, donc peu de temps au final. Il n'y a aucun intérêt (financier) au montage d'une telle étude. 2. Le "concept" de l'ostéopathie ne s'y prête pas. En médecine, tu t'attaques à une pathologie, à un symptôme clairement identifié. Disons que tu as le Covid, et tu regardes sur un curseur, avec un traitement (HCQ par exemple), le bénéfice ou non du traitement. Et déjà là, c'est parfois compliqué... En ostéopathie, tu cherches les "zones" restreintes d'un patient donné. Et c'est là le problème, il n'y a pas de règle stricte. J'en sais rien de ce que je vais traiter au début de la séance pour quelqu'un qui a un lumbago. S'il a eu une grosse entorse de cheville qui le fait marcher de travers depuis plusieurs semaines, ou s'il a eu un accident de voiture avec une grosse compression de la cage thoracique par la ceinture, l'angle ne va pas être le même. Tu "normalises" ça comment dans une étude? Et encore, là, c'est simple. Mon école essaye de faire une étude long terme (>10 ans) avec des questionnaires sur la qualité de vie. Mais voilà le taux de perte de patients, de changement de thérapeute, de biais, pas versus placebo... Pour moi, comme pour beaucoup d'ostéopathes, il n'y a aucune demande à être remboursé par la sécurité sociale. Nous avons pleinement conscience de la position entre deux dans laquelle nous sommes. Il y a 2 choses importantes également. 1. L'amélioration des moyens d'exploration (IRM 3D, endoscopie in-vivo par exemple) permettront sûrement d'aider à prouver ou non 2. Le travail de l'ostéopathe, pour essayer d'objectiver le plus possible ce qu'il fait, est d'essayer de prendre du recul, pour constater si c'est qu'il a fait a été utile ou non. Il y a un modèle pour ça quand on a un peu d'honnêteté intellectuelle.
English
Retour en haut de page
×