Jump to content
Status Updates

Lho

CPiste
  • Content count

    477
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Lho


  1. Vous avez une paire de Neuf en mains, et vous vous trouvez face à huit adversaires qui, comme vous, ont payé les 10$ de blind pour voir le flop. Le pot est alors de 90$, ce qui signifie que, si vous remportez le pot, vous gagnerez 8 fois votre mise. Ce rapport mise/gains de 8 pour 1 (80$ gagnés pour 10$ misés) est en adéquation avec vos chances de gains, qui sont de 12% (7,5 contre 1). A l’inverse, si vous n’êtes que deux joueurs dans le coup pour un pot de 20$, vous ne remportez qu’une seule fois votre mise (10$ gagnés pour 10$ misés), ce qui constitue un retour sur investissement de 1 pour 1, donc très faible au regard des probabilités d’amélioration de votre main.

    Ainsi, contrairement à ce que l’on pourrait peut-être croire, il ne faut pas isoler ses adversaires lorsqu’on a une paire moyenne en main. Car les paires intermédiaires ne sont statistiquement rentables qu’avec un pot très supérieur à votre mise, donc avec un maximum de joueurs dans le coup.

    Le raisonnement de la journaliste est plus que douteux... Il suppose que l'on gagne le coup uniquement en améliorant. C'est faux. En aucun cas toucher son brelan au flop contre 8 joueurs vous garanti de gagner le coup!

    Au contraire, les paires moyennes sont plutôt instables en multiway. D'ailleurs, statistiquement, il vaux mieux isoler pour maximiser ses chances. Le problème se pose lorsque le flop propose des cartes au dessus de votre paire et que votre adversaire parle après vous. Vous checkez; le bet de votre adversaire vous poussera quasiment tout le temps à fold.

    Pour faire simple, je pense que "limp-in en early et raise en late position" peut être une bonne approche stratégique pour commencer à comprendre comment jouer ces mains pré flop.


  2. Soit x ton raise pour couper les implied odds.

    Pré-flop, le pot vaut (4+2x).

    Ton adversaire a 12% de toucher son brelan au flop. S'il touche, il boite, tu call, il gagne le pot max soit 200 BB. Sinon, il checke, tu boîtes, il folde et tu gagnes (4+2x).

    Pour que ton raise te soit bénéfique sur le long terme, il faut donc que:

    (1-0,12)*(4+2x) > 0,12 * 200

    soit x > 11,63 BB

    :)


  3. SPOILER

    Les Chargers ont eu plusieurs fois l'occasion de tuer le match (un grand Tomlinsen qd mme); ils ont commis beaucoup trop d'erreurs. Des passes en or mal négociées... Sur le 3ème quarts, ils sont vraiment passés à côté.

    Mais l'équipe qui me paraît au dessus reste celle des Saints. Le TD de Reggie BUSH où il va pour passer à gauche, puis rebrousse chenmin pour contourner à droite et atteindre le coin... Enorme!

    Un superbowl Saints-Patriots aurait de la gueule!

    PS: Sur TVU, une chaîne qui s'appelle OTN Sports (ou un truc comme ça) reprend le flux de la fox et de cbs au cours des matchs. L'image est beaucoup plus fluide, et le son passe mieux.

    D'ailleurs, quelqu'un sait-il si le nombre de connection influe sur la qualité des images sur TVU?


  4. Sur les serveurs Torrent, on trouve l'ensemble des emissions et des matchs qui passent sur les networks US quelques heures après leur diffusion.

    Ma préférée: NFL Primetime sur ESPN, une sorte de téléfoot de la NFL:

    http://www.torrentportal.com/download/8709...aturday.torrent

    (Emission de samedi soir dernier sur les 2 premiers matchs des wildcards)

    Ce format est sympa: très léger, l'emission est rapide à dl. En plus, les résumés sont complets et agrémentés des habituels effets des tv US.

    Sinon, on trouve les matches complets sur les habituels sites torrent.


  5. ATTENTION SPOILER DALLAS-SEATTLE INSIDE

    L'erreur de Tony ROMO des Cowboys contre les seahawks est énorme.

    4ème quart temps, les cowboys sont revenus à 20-21; il reste 1:19, et Dallas est à 19 yards de l'enbut des Seattle.

    Field Goal Attempt:

    http://www.youtube.com/watch?v=58vqQwMImWk

    Et là, c'est le drame. Le coach de Dallas est sévèrement remis en question... Gros débat aux US, d'autant que Dallas était sensée être une équipe solide capable de tenir la dragée haute aux Colts et aux Chargers.


  6. Il est clair que ce procédé parait inutile de prime abord. Dans un cas comme HSP, faire "struddle" (merci aux américains de l'ACF!) revient à augmenter le niveau de la BB (et non plus jouer à 300/600 mais à 600/1200).

    Dans un cash game classique de cercle, les options ne sont pas aussi systématiques et gardent par conséquent leur caractère exceptionnel, indispensable à cette technique.

    En essayant la chose, j'ai remarqué qu'elle présente de nombreux avantages. On parle en dernier et la BB est doublée. Il est plus facile d'évaluer la force de sa main, et cela quelle qu'elle soit, et de bluffer le coup.

    Faire "option" permet aussi de pouvoir jouer les grosses mains et les PP en étant plus à l'aise. AK, AQ, AJ UTG, c'est chiant. AA ne ramasse souvent que les blindes.

    Faire "option" n'est pas débile, loin de là! Essayez et vous verrez.

    Ma question était de savoir s'il y avait des habitués de ce procédé et donc, par conséquent, s'ils avaient évalué la rentabilité/utilité de ce move; ou s'ils ne l'utilisaient que pour s'éviter d'être UTG avec une premium hand.

    EDIT: le min raise UTG avec les As n'est utile que si tu es relancé. A des tables de loose passifs, comme peuvent l'être souvent les 30 ou 100 de l'ACF, si tu min raise, tu te retrouves avec 5 et 6 joueurs au flop. Le premier call, les autres "paient la cote".


  7. Que pensez vous de la possibilité de faire "option" en cash game à l'ACF ou ailleurs?

    Le peu de mains "relançables" compense-t-elle les options non relancées avec des mains pourries que l'on folde au flop?

    Je rappelle que faire "option" consiste, lorsqu'on est UTG (après le BB), à doubler la BB avant de recevoir ses cartes afin de s'arroger le droit de parler en dernier lors du premier tour d'encheres.


  8. Au turn: vous n'avez pas de carreau, vous mettez votre LAG d'adversaire sur un bluff (il peut avoir n'importe quoi) et vous touchez votre A. Le meilleur move n'est il pas de le sortir à ce moment là? Trop risqué de laisser venir un 4eme carreau car il peut en avoir un, par pur hasard.

    Croyez vous que Ivey n'aurait pas fait pareil avec Qh7d ?

    Je ne call les LAG quand je suis sûr d'être devant; si je pense qu'ils peuvent avoir un tirage, ultra raise. Franchement, sur la river, dur de ne pas se voir battu.


  9. Dia ne fait que subir le coup. S'il ne met pas son adversaire sur un 2 (il call le flop), sur quoi le voit il? une paire ou Ax. Ivey bet sur l'as, dia call. Là il peut se voir devant (et dans ce cas là, pourquoi ne raise-t-il pas?). Sur le K, Dia n'a pas de carreau. Il est très probable que Ivey ait chatté avec une carte à carreau dans sa main.

    Le all in d'ivey est impayable sans un carreau en main. Même si Dia le voit en bluff depuis le début, ivey aurait pu avoir un carreau fatigué. Dia ne peut pas payer. trop de mains le battent.

    Pour moi, dia gagne le coup, mais l'a terriblement mal joué.


  10. Oui... en effet! il peut pas avoir KK et la main gagnante! autant pour moi!

    Le bad beat pour sa premiere à l'ACF, ca s'arrose! et dire que certains viennent tous les jours depuis 2 semaines juste pour le toucher!


  11. J'étais pas loin... à une autre table, malheureusement!

    Content pour toi (et surtout pour la main perdante! ---> Marcel!). D'après ce qu'on m'a dit, le type avec KK ne savait même pas que le bad beat existait! Il a failli folder sa main!! Et 4000€ avec, lol!

English
Retour en haut de page
×