Jump to content
Status Updates

Lho

CPiste
  • Content count

    477
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Lho


  1. Préflop, brad a une hand range assez large (un as, deux connectors...)

    Au flop, Joe est battu par brelan, K-Q & J-T. Le check-call de brad exclut pour moi un brelan et deux paires au vu de la dangerosité du flop. La seule main qui me paraît slowplayable tranquillement est la quinte.

    Sur le turn, Brad check sur le tirage flush. Une quinte prendrait elle le risque de laisser une potentielle carte gratuite? Quand on connaît l'aggressivité de Brad, c'est ici peu probable.

    Brad enchaîne sur un raise de la (trop) petite relance de joe. Ce dernier ayant montré de la faiblesse avec son smooth call.

    Quelle main représente Brad? la quinte? AJ-T de pique?

    River: la couleur rentre. Brad bet 400K! Que peut-il donc avoir? Un monstre qu'il value bet? (un JT/AJ-T de pique?) Difficile d'imaginer une telle main jouée comme ça depuis le début, non?

    Joe a, me semble-t-il, perdu ses moyens. Le call river ne me paraît pas dénué de sens ici.


  2. voici une main entre Brad Booth et Joe Tehan zn finale du WPT S05 au Mandalay Bay à Vegas.

    lien: http://www.pokertube.com/ShowMovie.aspx?mo...67-e433203d606d

    Pour voir le coup, avancer à 7min.

    <SPOILER>

    Ante 3K, SB 12K, BB 24k

    Brad est SB : tapis environ 1,7 M$

    Joe est BB : tapis environ 1,6 M$

    Tout le monde fold.

    Brad reçoit :9h:8d . Call

    Joe reçoit: :Kh:9d . Check

    Flop:

    :9c:Ks:Qh

    Brad Check

    Joe bet 30K

    Brad calls

    Turn: :7s

    Brad checks

    Joe bet 56K

    Brad raises 185K

    Joe doit payer 129K pour call. Il hésite et paye.

    River: :6s

    Brad bet 400K

    Joe passe

    Comment analysez-vous ce coup ?


  3. Dans le même genre, j'ai eu la chance de partager une soirée à la 100 à l'ACF avec un type qui jouait sa première partie live ("plus de place à la 30, et je voulais jouer...").

    Notre ami est au bouton. Tout le monde call 4 jusqu'à lui (il a 150 de tapis); il raise à 16. Les blinds foldent. Et là, tout s'enchaîne: 3 joueurs boîtent coup sur coup. Arrive son tour: il se tâte looonguement, puis décide de fold.

    Il jette fièrement sa main en la retournant: AA.

    Sans commentaire.


  4. Raise préflop en early, cbet sur flop J high, check turn sur rag, bet sur la 5ème -> pp 8/9/10 ou AK, AQ.

    Tu check le turn pour qu'il touche sa carte à la 5ème pour l'ouvrir.

    Le 8 arrive; a priori, ça ne change rien. Il te raise (là, je l'aurais mis sur pp8 donc push).

    Il montre T9... Ok. Il a bien joué le coup.

    Tel est pris qui croyait prendre.


  5. Merci!

    J'ai offert récemment un ipod nano silver, et itunes ne me branche pas du tout. Y'a déjà eu un topic là dessus, je n'y reviens pas!

    J'hésitais à en prendre un pour moi.

    Niveau design, difficile de faire mieux. Les autres marques semblent bien fades.

    Je cherche un lecteur mp3/mp4, mini 2Go, compact et petit, et reconnu par windows comme une clé USB. Si vous avez des suggestions, elles sont les bienvenues!

    Mais bon, à ce train là, je vais prendre un nano et me mettre à itunes et à son format AAC...


  6. J'étais sûr que tu allais m'opposer cet argument!

    C'est pourquoi j'ai bien insisté sur le fait qu'"objectivement" mon read ne résultait que d'une "impression" et non d'une véritable lecture liée à la personnalité d'un adversaire que j'aurais souvent rencontré. Quelle est la part d'objectivité d'un read sur une personne que tu ne connais pas (au delà de traits grossiers et propres à tous) ?

    Je suis d'accord sur le principe que tu défends; je pense qu'il faut avoir le souci de rendre intelligible, mesurable et démontrable les différents move d'une discipline afin d'en améliorer l'efficacité. J'essaye moi même d'adopter ce genre de reflexe.

    Je souhaitais juste savoir si, quelquefois, tu faisais intervenir "l'instinct", purement subjectif (et non les "read", qui sont déductifs et rationnels.)

    Si tu es persuadé d'avoir mieux en face, c'est fold automatique. Toutes ces théories doivent être relativisées. On ne peut pas jouer au poker mécaniquement...

    Oui, justement. Si l'on considère que l'analyse physique de son adversaire peut être rationnalisée, on peut envisager de, non pas "mécaniser" son jeu, mais le rendre purement logique, c'est à dire, avant chaque move, avoir un raisonnement rationnel (et non pas jouer au feeling).


  7. Je le mets sur overpaire JJ -> AA, AK, AQ. En aucun cas sur A8 ni 4-5.

    J'aurais eu tendance à envoyer 250-300 sur le turn. (Je pense qu'il me mets sur A8, un set ou 4-5, idem. Mon raise est légitime)

    S'il call, puis check sur la river, le 4 m'emm**de qd mme (psychologiquement weak, peur du fish qui a A5...), et je check.

    S'il raise jusqu'à 5-600, je re-raise boite. Il folde probablement. Je pense être devant. Même si je mets AA dans sa hand range, je bats bcp de mains.

    S'il a over-set (AA) ou 4-5, il me stacke, et je me dis que, la prochaine fois, je jouerai le coup comme toi...


  8. Pour relancer le débat:

    Supposons que l'on joue un coup en CG live, stacks équivalents, deux dans le coup, pas de connaissance l'un de l'autre.

    Je me fixe une hand range, que j'affine au cours du coup. A la fin, ma main n'a rien touché et gros bet de l'adversaire. Mon analyse du coup me donne sa hand range.

    Statistiquement, ma hand range est favorite devant la sienne; en G-bucks, le call est correct.

    Néanmoins, mon rensenti sur la personne en face (tells, betting pattern au regard du style de jeu que je pense qu'il a) me laisse penser qu'il est probable, dans ce cas précis, qu'il ait un monstre.

    Pour autant, rien de tangible (après tout, est-ce bien un tell... ?) ne peut objectivement me faire réduire sa hand range pour le refaire passer devant moi et justifier le fold.

    Dans ce genre de situation, feriez-vous confiance à votre "feeling" en jetant votre main, ou respecteriez vous votre code de conduite en payant le bet?


  9. On pari: si vous rentriez dans le cerveau des meilleurs joueurs pros au monde au moment ou ils prennent leurs décisions sur de gros coups: VOUS TROUVERIEZ 25% DE CALCULS OBJECTIFS ET 75% D'ANALYSES SUBJECTIVES!

    Et vous seriez même stupéfaits du peu de calculs ... tous les interviews honnêtes sur ce sujet concordent.

    Bonne remarque. Néanmoins, l'expérience et la réflexion de ces mêmes joueurs leur ont permis d'intégrer "naturellement" ces reflexes de jeu.

    Ainsi, ce n'est pas parce qu'on ne calcule pas, qu'on opère pas le même raisonnement modélisés par les calculs.

    La théorie des G-bucks n'est en effet rien d'autre qu'une règle permettant d'évaluer la rentabilité de son jeu à partir de postulats donnés.

    A la limite, on pourrait même envisager de créer un bot qui, moyennant des hand ranges, jouerait de manière optimale. Malheureusement, le jeu n'est pas aussi simple que ça. Car le bot pourrait être contré par un joueur qui changerait son propre style pour rendre le jeu du bot ev-.

    Je crois que l'interêt de la démarche réside surtout dans la volonté de structurer le raisonnement du joueur et non plus de se contenter de "l'expérience". Toutes les théories sur les cotes ont peut-être fait rire les "anciens" quand elles ont été exposées pour la première fois.


  10. Record du monde: Pyramide de dominos

    Règlement:

    Les dominos utilisés doivent être de dimension standard (comme dans le commerce).

    Le minimum autorisé est 39 x 19 x 7 mm.

    Le domino du bas doit être placé en position verticale.

    Les autres dominos sont placés horizontalement sur le premier.

    Il n'est permis d'utiliser aucune sorte d'adhésif.

    La pile doit tenir une heure au moins.

    domino.jpg

English
Retour en haut de page
×