Jump to content
Status Updates

Panda35

CPiste
  • Content count

    38
  • Joined

  • Last visited

  1. La joie

    Ma vision est forcément restrictive puisque je ne suis moi-même pas joueur de poker pro, loin s'en faut. Je dis simplement, pour résumer, que cette vie n'est peut-être pas adaptée à tous, puisqu'il faut comme tu le soulignes être capable de vivre avec une contraignante incertitude. La question pourrait dès lors se résumer à : "Ai-je le talent et les capacités personnelles pour faire ce job?" Le poker est une compétition permanente contre les autres et soi-même c'est clair et à ce titre se rapproche plus du sport que du monde du travail mais au football combien de Messi, au basket combien de Jordan ... au cyclisme combien de médecins (oups)? Le fond du débat est peut-être là non? Sous couvert du rêve d'argent facile, d'un lucky ship de gros tournoi, d'un run good de quelques semaines/mois, peut-être qu'à la fin seuls quelques élus peuvent transformer à long terme le mirage en réalité ... Courage pour le boulot Have fun. Panda.
  2. La joie

    Skip, Il est bien évident qu'une comparaison est toujours utile, mais tu pourrais tout aussi bien (sur d'autres forums dédiés) poser la question "Peut on être heureux dans son travail", "Peut on être heureux en couple" , "Peut on être heureux avec 3 jambes" et je suis persuadé (peut-être moins pour le 3ème exemple ...) que tu trouverais du pour et du contre. Ce n'est pas parce qu'un type vit (possiblement bien) du poker qu'il n'a que ça dans la vie ... rien ne l'empêche (il me semble que certains gros grinders bien connus le font) de se fixer des horaires de poker comme d'autres suivent des horaires de boulot et ainsi réserver (comme tout autre travailleur) du temps pour sortir, voir des potes ou la famille, voyager, lire et tutti quanti. Il s'agit ici de ses propres choix et je connais des gars qui n'ont pas de vie car obnubilés par leur boulot. Donc plus que le poker c'est l'excès de poker tout comme l'excès de boulot ou autre qui produit cet isolement. Have fun. Panda.
  3. La joie

    Hello, Je ne capte pas trop pourquoi vous voulez systématiquement mettre en opposition la vie de joueur de poker avec celle d'un salarié (ou entrepreneur) ... et en tirer des généralités. La question ou réflexion de base était de tenter d'expliquer le blues passager d'un grinder, pas de prouver que c'est parce qu'il grinde qu'il a le blues (subtile mais fondamentale différence à mon avis). On connait tous des gars qui bossent "normalement" avec 0 échange avec leurs collègues, qui gagnent des tonnes et ont le blues, qui ne branlent rien et sont heureux ... bref vous limitez les comparaisons en faisant un procès "à charge" des contraintes de la vie de joueur de poker (que je ne suis pas je sais mais quand même). Dans tous les tafs il ya des contraintes et on peut toujours croire que l'herbe est plus verte ailleurs ... mais dans ce cas il faut se poser les bonnes questions et savoir ce qu'il faut mettre dans la balance pour être heureux ... De qui, de quoi et comment, combien a t'on besoin pour être bien dans ses pompes? C'est à mon avis la seule approche qui vaille (dans les limites de ses capacités ofc). Have fun. Panda.
  4. La joie

    Bonjour, Je pense comme certains que vivre du poker (MTT, CG peu importe) présente un certain nombre de similitudes avec l'entreprenariat. Qu'il doit être bon de ne dépendre d'aucun patron, d'aucun horaire et être le seul responsable de sa potentielle réussite financière ... mais comme bien souligné dans quelques réponses, le revers de la médaille est qu'on devient également responsable de tout quand ça m**doie (bad run toussa toussa). Mais c'est pareil partout, au poker ou au boulot, rien n'est jamais acquis !!! Je suis dans ma boite avec un bon poste depuis 7 ans, bosse depuis quasi 20 ans et aujourd'hui encore je suis quasi persuadé que je ne finirai pas ma vie professionnelle là où je suis ... Si je deviens moins productif, que mon bosse me saoule, qu'un jeune shark me pousse vers la sortie et bien il faudra changer mon fusil d'épaule et tout recommencer c'est comme ça. Alors oui parfois ça fout le cafard, j'ai une femme et un enfant de 2 ans, quand on se dit que ce n'est pas gagné, et que je ne peux pas encore acheter ma retraite, mais c'est le jeu et il faut savoir positiver sur ce qu'on a aujourd'hui et se donner les moyens de continuer ainsi. Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir, et avoir les miquettes de perdre ce que l'on a tout à fait humain ... mais bon fait pas que ça devienne pathologique quoi !!! Et si demain ça s'arrête bah tant pis j'aurai profité et je ferai comme il y presque 2 décennies, je me sortirai les doigts et trouverai une nouvelle voie. Have fun. Panda.
  5. ***** 2013 Official Winamax Regs thread *****

    Don't be parano guys ...
  6. La joie

    Il me semble que vous polarisez un peu trop vos réponses entre "Nolife au bord du burn-out" et "Happy poker pro qui grinde sa life avec plein de sous". S'il est vrai que ces 2 extrêmes sont une réalité pour les uns ou les autres ils ne réprésentent qu'une partie non majoritaire de l'ensemble des joueurs de poker ... Le débat est donc sans fin, et chacun pourra trouver des arguments pour ou contre l'un ou l'autre post ... La réalité m'apparait beaucoup plus pondérée et comme certains l'ont à juste titre souligné ce n'est en aucun le poker en lui-même qui crée telle ou telle pathologie (positive ou négative) mais plutôt l'interprétation que chacun en fait dans sa propre vie. Il existe des types qui burn-out avec des boulots pépères et d'autres qui s'épanouissent dans des tafs que d'aucuns considèreraient comme extrêmement stressants. Dur donc de tirer des conclusions sur la meilleure approche si on considère que nous sommes tous différents, avec des spectres d'attentes et de besoins immensément larges. Il faut donc remettre en avant ce que l'on attend de la vie, vers où on veut aller et dans quelle mesure le poker a sa place de manière professionelle dans cette équation. Attention ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: si certains ont la chance de prendre leur pied en jouant et en vivre confortablement yahouuuuuu quel bonheur !!! Take care all and have fun. Panda.
  7. La joie

    Partiellement OK dans la mesure où tu ne sous-traites ton bonheur qu'au poker: pas de patron, plein de sous (parfois), pas de contraintes, progresser continuellement ... Hors ton moral n'est pas exclusivement lié à ton travail (=poker) mais aussi à tes potes, femme/enfants, ensoleillement de l'année, température de la bière, loisirs et des tonnes d'autres facteurs ... et si ceux-ci perdent de leur importance dans ta vie car écrasés par la prépondérance du poker, peu de choses pourront compenser les aléas de ta courbe de gains ... @+
  8. La joie

    Bah voilà tout est dit
  9. La joie

    Bonjour, Je pense que ce que tu ressens peut être peu ou prou assimilé à ce que l'on appelle communément un petit burn-out dans le monde du travail "classique". En outre il existe un levier dévastateur pour un grinder pro comparé à un worker classique, qui est lié au fait que le volume (temps) de jeu va influer de manière directe tes gains ... que ce soit de manière positive ou négative. Contrairement à tout autre travail, où le temps passé n'influe que petitement sur ce que tu vas gagner (tu bosses 35/40 heures et t'es payé à la fin du mois), ce facteur est central au poker dans le sens où cela va te permettre de gagner, gagner encore plus ou tenter de compenser des pertes (ou perdre plus encore parfois). La pression psychologique est donc grande car tu dois affronter une variance (de revenus mais aussi de temps, de stress, ...) non comparable avec celle d'un salarié classique (donc grosse pression), dont tu es le responsable, et également l'unique clé ... tu es donc définitivement 'seul'. J'ai personnellement un travail très chronophage et il m'arrive de ressentir ce genre de gavage ... mais comme déjà évoqué dans d'autres réponses il convient de donner au poker la même importance qu'un autre travail, c'est à dire un moyen plutôt qu'une fin en soi. Il me semble indispensable de bien fixer ses priorités et identifier ses plaisirs. Démonter l'EV ou se faire briser par l'EV, prendre ou perdre 40 caves en une semaine, être sick god mode life long ou worst black cat ever n'a de sens que dans le monde du poker, pas dans la "vraie" vie. Nul connaissance ayant un boulot classique ne partage jamais ce genre d'analyse n'est ce pas? Il ya donc beaucoup de facteurs qui peuvent expliquer ce ras-le-bol (je ne te souhaite pas le burn-out donc oublions ce terme) mais en conclusion je dirais que la vie n'est pas comme le poker mathématiquement interprétable ... et qu'en même temps que se demander si on doit arrêter le poker, il faut également comprendre pourquoi jouer au poker nous a fait arrêter tout ou partie du reste (potes, sorties, loisirs toussa toussa). Sorry j'ai un peu jeté plein de phrases en bordel, mais bon il y a (encore) beaucoup à dire je pense. Have fun (with or without poker) Panda.
  10. ***** 2013 Official Winamax Regs thread *****

    Beuh je serais tout de même surpris que ce soit un bot perso ... vraisemblablement un mass tabler qui privilégie la quantité à la qualité ... avec des patterns desquels il ne sort pas. Pas parce qu'il n'est pas exceptionnel que c'est bot (moi par exemple je ne suis pas un bot). GLA. PandaBotMalRéglé
  11. [Grand fourre tout] SSNL

    If joke, my bad ...
  12. [Grand fourre tout] SSNL

    Le blaireau qui vient poster un crachat inutile ... un classique.
  13. [Grand fourre tout] SSNL

    Ma foi je suis heureux, profondément touché de savoir que "tu m'aimes à vie" ...Une fois cette légitime émotion passée, c'est quoi en fait l'intérêt de ton post, excepté tenter de te faire des amis qui vont confirmer que Panda35 est un regfish (sur une main d'ailleurs qui ne te concerne qu'en tant que spectateur)? Oui Panda35 est un regfish et? Comme déjà commenté 3500 fois en 2 ou 3 ans sur divers forums, je n'ai aucunement la prétention d'être un top reg, ni même peut-être les moyens donc si tu as vraiment envie de poster des mains, fais le mais avec des HH qui font avancer le débat ou qui pourront prouver comme tu es le nouveau génie du poker ... mais arrête de perdre ton temps à poster ça, tu enfonces des portes ouvertes sachant que mon niveau tout le field le connait. No offense hein. Panda.
  14. ***** 2013 Official Winamax Regs thread *****

    Il s'agit de Fred Cavayé @+ PS: Sorry bug d'edit sur le message précédent ...
English
Retour en haut de page
×