Jump to content
Status Updates

liiinz

CPiste
  • Content count

    791
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    liiinz reacted to benbuss for a blog entry, Les situations à problèmes en mtt   
    Salut à tous,

    je voudrais discuter un peu des situations qui me posent problème en mtt
    Le nombre de tables ouvertes.

    Un thread assez fourni a déjà été créé par Thibavol mais le sujet n'est pas exactement le même pour moi.
    Partons du principe que je fais 20% d'item et que mon confort est autour de 6/8 tables max. Il faut que je lance au moins 20 tournois pour espérer 4/5 itm donc 1/2 deep run.
    En général, le dimanche je me retrouve à 10/12 tables vers 18h, 18h30 et ce jusqu'à 19h30 si tout va bien.
    Si je lance moins de tournois, je risque de me retrouver à 4 tables à 19h si ça se passe mal et à ce moment la, je vais surement unregister le reste vu que je serais fatigué/blasé/tilté. Je n'ai donc pas la solution entre peu de tables => fin de la session et trop de tables => mauvaises décisions.
    Cela est aussi lié à la sélection des tournois, je ne joue que sur ps et si je veux que la soirée dure, je dois register pas mal de tournois différents (deep, turbo, 3e, 20e etc..). Un peu comme expliqué par Thibavol dans son thread, je classe mes tables et ça me dérange peu.Les mains moyennes en early tourney hors pos.

    Disons que je joue le warm up donc tournoi cher pour moi, je vais être beaucoup plus nitty vu que j'ai peur du field (la perte du buy in est mineure par rapport à l'envie de bien jouer).
    J'open AJ ou KQ ou 88 en middle et un bon joueur me 3bet en pos au niveau 2 ou 3. On a donc encore entre 80 et 120bb en général.
    Je suis souvent perdu dans ce genre de situation, j'aime pas call pour jouer fit/fold postflop et coucher comme une m**de, j'aime pas 4bet vu que ma main est trop forte et trop faible pour ça. En général, je fold ou call et check fold ou check call une fois au flop mais le seul intérêt est que ça renvoie l'image d'un weak tight que je pourrais (peut être) exploiter plus tard.
    Les fois ou je call et touche un peu du flop, je prends quasi rien dans tous les cas. J'imagine que je ne suis pas le seul dans ce cas, vos avis?
    [*]Les défenses de blinde en milieu de tournoi 30bb deep


    Prenons un tournoi avec des joueurs corrects comme le 20e deepstack bien avant la bulle, un joueur gagnant minraise son cutof ou bouton et j'ai Axo (x=2 à 8) 30bb deep. Je suis largement devant sa range mais ça me fait chi** de 3bet vu qu'il va tout le temps float préflop et sans doute flop voire turn (en tout cas, c'est ce que je fais contre un joueur 30bb deep).
    Just call est tout aussi désagréable.
    Fold est encore une fois trop weak, j'ai pas de stratégie claire sur cette situation, vos avis?

    C'est tout ce que j'ai en tête pour l'instant, je le reprendrais quand je rencontrerais autre chose.
    Sans doute une session ce soir en fonction de mon heure de retour.
  2. Like
    liiinz reacted to CRAC00 for a blog entry, Suite et fin   

    Bonjour à tous.

    Après plus de 4 ans de poker sur le .fr il est tant de faire un petit bilan comme on les aimes.
    Déjà pour commencer, je voudrais juste dire quelque chose sur le rapport qu'ont beaucoup de joueurs comme moi à ce jeux. Je pense que, même quand on joue des tournois à petit buy-in (de 5 à 20 € dans mon cas) on rêve tous malgré tout de gagner gros. Si nous sommes capable de passer 6 heures ou plus derrière notre ordi, pour gagner quelques dizaines ou centaines d'euros la plupart du temps (non en fait perdre du temps et de l'argent la plupart de temps) c'est qu'on se dit que c'est qu'une étape, une étape vers plus de Bankroll, vers des tournois plus gros et donc plus de gains, plus d'argent. On se dit tous qu'on finira par gagner gros.
    J'ai donc joué beaucoup de mtts pendant ces 4 années, en espérant finir par gagner gros et voilà le résultat...



    D'un premier abord on peu se dire que c'est pas trop mal. Mais à y regarder de plus prêt, ça le fait pas trop...

    Le temps passé.

    Pour gagner cette somme, j'ai passé des centaines d'heures. Des centaines d'heures à jouer, à regarder des vidéos, des forums... Il faut se rendre compte clairement des choses. Avoir une vrai visibilité de l'argent qu'on peu gagner à ce jeu, quand on est pas un de ces génie du poker.
    On se dit toujours pourquoi pas moi? J'ai cru pendant longtemps que je pouvais vraiment gagner de l'argent. Pas devenir pro (quoi que) mais en tout cas après mes premier gains, j'avais toujours le sentiment que les prochains seraient plus gros et ainsi de suite. Au final vous voyez le résultat par vous-même sur la courbe. La progression n'a pas été exponentielle comme imaginé.

    Les frustrations.

    Il faut être honnête, en mtt, la quasi totalité de vos sessions vous apportera de la frustration. Car comme vous le savez, seul la première place vous satisfait totalement. A la limite un top 3 pour les gros mtt vous suffira. Mais le reste du temps, c'est à dire 99% du temps, vous allez être frustré.
    La malédiction des pots important qu'il ne faut pas perdre. Les pots qui vous mettent cheapleader à 12 left et que vous perdez systématiquement, vous allez voir à force, ça fatigue...

    Aujourd'hui, je n'ai plus la motivation de jouer à fond. J'aime toujours énormément ce jeux, mais j'ai beaucoup de mal à rester concentré et motivé pendant des heures devant des mtts. J'ai donc décidé de tout cash out. Plus de bankroll. Je suis devenu un joueur récréatif qui cash in de temps en temps les sommes qu'il veut jouer. Bref j'ai arrêté. Beaucoup trop de temps consacrer à une activité au final peu lucrative.
    Rendez-vous compte du temps que vous allez perdre si vous décidez de continuer ou de vous lancer dans "l'aventure" du grind mtt online. Juste une dernière par rapport au grinder, à ceux qui gagnent gros. Regardons manub_ pros de chez winamax. Il affiche 100K de gains en mtt depuis l'ouverture du .fr. Oui c'est beau. Mais ça fait des clopinettes ramené à un salaire mensuel sur plus de 4 ans...(je parle juste de ses gains mtt online)


    Mes erreurs

    Les cash-out.

    La où j'ai vraiment déconner dans ma courte vie de joueur de mtt, c'est avec les cash out. J'ai trop retirer mes gains, beaucoup trop. Il y a très peu de joueur de poker dans mon entourage. Mes amis, ma copine, m'ont toujours à l'époque incités à retirer l'argent que je gagnait. Si bien que je n'ai jamais eu plus de 3 500 euros sur mon compte winamax. Le gros soucis c'est que du coup, je n'ai jamais pu m'attaquer aux mtt à 50€ ou plus (bankroll management stricte pour moi). Très grosse erreur. Car c'est a partir de ces buy-in que les field se réduissent, que les joueurs qui fond nimp sont un peu moins nombreux etc...
    Le fait de n'avoir jamais vraiment jouer les "gros tournois" du online .fr sont certainement une grande cause de ma lassitude et de ma décision d'arrêter le grind.

    La concentration.

    Je vais pas m'étaler, mes nous avons tous spew pleins de mtts. Rester concentré sur 10 tables pendant 8 heures plusieurs jours par semaines, faut le faire... Faire du gros volume me semble indispensable pour gagner en mtt.



    Dans tout les cas, je voudrais avertir les joueurs débutant qui se lance plein d'illusions dans ce jeu. L'escuse de gagner un peu d'argent nous déculpabilise d'y passer autant de temps. Mais n'y a-t-il pas mieux à faire que rester derrière sont ordi, pour ganer quoi, 1 ou 2 euro de l'heure en moyenne? ( en contant l'étude du jeu, video etc...)

    Bref j'aime ce jeux, et j'y étais totalement addict pendant plusieurs années, mais aujourd'hui les illusions sont tombées. J'ai juste l'impression d'avoir consacrer beaucoup de temps, trop de temps à ce jeux. Parce que l'illusion de l'argent, le sentiment qu'on peu maîtriser un jeux, peu vous brouiller un peu la vue.

    Sans rancunes
  3. Like
    liiinz reacted to Hopenhagen for a blog entry, BANKROLL MANAGEMENT LIMITS   
    MARS 2014 :

    J'ai commencé le mois par quelques sessions sur la 1-3$ du Caesar.
    C'est amusant comme 1$ de blind peut très vite changer la taille du pot de façon rapide.
    Je me suis pris à avoir des sueurs en allant chercher mon dernier coeur au turn.
    Un soir j'ai joué avec un ukrainien que j'avais déjà croisé pendant le 6 handed du circuit WSOP. Je lui avais fait faire deux gros fold alors qu'il était dans le chiplead, mais n'ai pas eu le temps de le croquer m'étant fait sortir dans le niveau suivant (f*ckin' set of Js...).
    Sur un coup, il me met un 3e barrel un peu en dessous du pot (4/5?). Je prends mes jetons pour payer puis arrête mon geste un instant pour finalement raise bluff en utilisant mes jetons et non ma voix.
    C'est un petit move qui peut passer sur certains joueurs tard le soir, je ne pense pas que ça peut passer. Mais je le vois difficilement avec le jeux max, et je sais que je l'ai déja fait folder 2 fois sur de gros pots, alors allez Vegas Baby.
    J'ai la fâcheuse tendance à adorer fixer mon adversaire droit dans les yeux dés qu'on est sur de grosses raises. Il fold, mais me demande si on se connait. Je lui demande s'il a déja joué en France, et lui fait conclure qu'on a joué ensemble aux séries WPT d'Amneville il y a X années.
    ça a l'air de passer. J'aurai pu me trahir avec le regard. Mais alors pourquoi je me casse le cul avec cet ukrainien au fait ?!
    Bien entendu, j'ai un read. Le garçon a un chiptrick de faiblesse.
    Enfin de ce que j'avais vu, et de ce que je constate ce soir, ça marche. Il ne touche pas souvent ses jetons, quand il fait son truc classique il doit être content de sa main globalement. Enfin je pense. Mais quand il fait la version chaloupé saut carpé doradé passement de jambes cross over et qu'il finit avec le coup du Caribou (ouai je n'y connais rien en chips tricks en fait) ben là il est pas serein le garçon ! Et il fold ! C'est beau.
    Ce sera ma seule vrai bonne session de plaisir dans cette room. On se croirait dans une cafeteria. En plus c'est plein de vieux flippants, et on ne sait pas vraiment où l'on met les pieds. Rien qu'à voir leur daily tournements, les structures sont ultra dégueulasse pour le prix que tu payes. Alors que tu peux faire une meilleur structure pour moins cher de l'autre côté de la rue au même moment.
    Le Caesar est à mes yeux clairement devancé par le Flamingo, vis à vis de la Maison M du groupe éponyme. Et de plus, le Flamingo a ce cachet historique, cette clientèle particulière, mais tout est mieux en fait. Bon niveau serveuse, pas difficile de devancer le Caesar Palace, et le Flamingo ne sort pas le grand jeux non plus. Mais elles sont toutes de vraies femmes de Vegas, et débarque avec une sérénité et une efficacité hors pair.
    Pour la poker room, je préfère la 1-2$ du Flamingo et ses papys pleins d'histoires, qui partent se refaire sur la Limit avant de revenir avec une cave en NL. C'est juste génial, c'est Vegas bordel. Quand tu remontes ce couloir entre les tables de Craps, la cashier, que tu vois ces lumières roses, que tu vois la poker room en face, que tu y vas tout droit... Tu te sens perdu dans le passé, prêt à vivre les belles années cet ville magique.
    Tout ça pour en venir aux faits des défauts de la Poker Room du Caesar Palace. L'ambiance glauque est plus adapté à un robot casque lunettes qu'aux joueurs de live. En tout cas pour la 1-3$. Le rapport (Chips*Buyin)/Level(min) des daily tournaments est ridicule comparé aux concurrents autour.
    Aucun plaisir dans cette room, pourtant maison mère de Total Rewards que j'ai décidé de privilégier au vu des comps et cadeaux. Ils sont bien plus généreux que Mlife. Bon bien entendu, le gros souci est que les poker rooms des Mlife sont souvent bien plus appréciables que les Total Rewards.
    Mais la room du Caesar ne me servira qu'aux tournois officiels qui s'y joueront.


    Mais au milieu du mois, je suis rattrapé par ma BR Management à nouveau. Et je sais que ce n'est pas la dernière fois si je ne fais pas une grosse perf ou un bon weekend.
    L'autre soir, je me tape 6h au Planet pour repartir avec ma cave initial et sans avoir jamais vraiment pu construire un stack. Je préfère éviter le tilt et part en voiture me détendre devant le lac Mead.
    Un petit joint, une bière, juste de quoi décompresser avec le superbe Payback de James Brown comme fond musical.
    Quelques heures plus tard sur le retour, je ne peux m'empêcher de voir le totem du Green Valley et décide de tourner le volant.
    Je reprends mes 200$ et suis bien décidé à les doubler avant d'aller me coucher.
    Funny fact, 20min après moi débarque une de mes croupière preferé du PH. Cette femme n'est pas capable de sourire je crois, mais ça n'enlève rien à sa beauté.
    C'est amusant d'avoir comme adversaire une croupière qui t'as donné les As la nuit precédente.
    J'étais très curieux de voir son level, et j'aimais le fait qu'elle vienne jouer dans cette room géniale.
    Après 2 C-bet de suite sur moi que je fold, je ne peux m'empêcher de lui faire remarquer que je l'ai déja assez tipsé comme ça plus tôt. J'ai eu le droit à un sourire en plus.
    Il fallait forcement qu'elle soit en train de jouer au poker pour faire quelque chose d'aussi surprenant.
    On a même eu notre petit headsup avec des sous au milieu.
    J'ouvre les 7s au CO 4BB, elle call BB.
    flop A73o
    je cbet 3/4 pot et elle min raise assez rapidement. -
    Je prends un moment, l'air de douter du kicker de mon As.
    Turn 5
    Elle bet pot. Je pense qu'elle a double pair.
    J'aime pas trop toute les m**des qui peuvent encore rentrer river, surtout avec l'as et le 5 de coeur.
    Je préfère raise tout de suite, ça fait plus bluff catcher que value car j'aurai payer avec les 7s normalement pour attraper ensuite.
    Et là elle me dit "didn't I... already gave you 7s earlier?" c'était fort possible. J'ai pris deux gros pots avec les 7s la nuit dernière. C'est fort possible qu'elle m'en ai offert un.
    J'étais un peu sur le cul qu'elle se rappelle de ça en fait, quand on voit le nombre de mains qu'elle deal et l'importance qu'elle semble y accorder.
    Mais j'ai envie d'y croire, donc j'y crois. Elle fold face up A3.
    Je montre un 7 et lui propose de parier 5$ sur mon autre carte. Il reste un 7 contre deux As à tirer en fait. Et je lui propose un double up, elle devait choisir l'As, mais elle choisit le 7.
    C'est le genre de moment qui me fait aimer le CG de Vegas plus que tout. Surtout hors strip ou ce genre de truc arrive souvent.

    Enfin ça n'a pas beaucoup arrangé ma BR cette histoire. Mais le Harrah's du samedi soir m'a sauvé. Il m'a fallu une grosse chattasse à partir du 4 handed pour dégommer les 3 autres en moins d'un level alors que j'étais short. Mais la chattasse de compet là. J'ai touché comme un porc et eux ils touchaient en dessous. Chip la win du samedi soir, belle win, un peu d'air, ça mérite d'aller fêter ça.
    J'ai pris une chambre au Planet avec mes comps, et ai profité du Samedi soir. Je me suis enfilé les Cuba Libre au Rockbar à regarder les coquines du samedi faire joujou avec le taureau mécanique. Le tout depuis la terrasse avec un bon 25° qui tient. Qui passe à 27° quand la voisine te fait un sourir.
    C'est cool la vie.
    Au final, je suis parti fumer sur Harmon Ave avant d'aller me prendre un burger compsé au Planet Dailies, to go to the room. Mais j'ai rencontré une fille en fait. Elle a rigolé en sentant mon herbe. Je lui ai proposé de fumer, on a parlé banal. Je comprends que c'est une escort qui va chercher son bonheur sur le strip. Elle fait la gueule, il lui manque des sous pour aller se coucher. Et elle a un cocard. Elle a pas l'air bien en point en fait. Je me sens tout mal en fait. Et je l'aime bien en plus, elle n'a pas été superficiel comme elle l'est avec un client. Elle me demande si je suis intéressé bien sur. Mais non, c'est pas mon truc. Et quitte à payer, je me prends le Real le mardi soir, pas le FC Seville un jeudi. Surtout que l'Europa League à Vegas t'as pas besoin de payer pour rentrer avec.
    La C1 c'est d'entrer dans le dernier carré.
    Ouai le foot me manque.
    Finalement je lui ai payé une pizza, et on est retourné fumer un joint. Et elle est parti. C'était marrant.
    Et j'ai regretté de ne pas me l'être tapé. Puis j'ai remarqué qu'elle m'avait piquer mes lunettes.
    Là je me suis sentit dépouillé d'une pizza et de mes lunettes.
    Comme quoi on peut être local et encore se faire avoir.

    Laissez moi maintenant vous parler d'un tournoi atypique du strip. Celui que je nomme le "Highly Drinky Donkament".
    Le principe est simple, le dernier tournoi de la journée sur le strip est au Flamingo pour 50$ à minuit et demi.
    Et là c'est la foire à la saucisse. 5k level 20' mais avec du débutant mauvais dont certains sont trop ivres pour comprendre ce qu'ils font ici, d'autres n'ont jamais joué au poker.
    Et globalement de tout en fait. Entre 10 et 20 joueurs, la table finale est une boucherie à cause des niveaux et des indiens genre calling 'center' qui mettent 1min à se décider genre "je fais les World Series". Génial en turbo.
    J'avoue que si la journée s'est mal passé, et que je n'ai pas de quoi caver à minuit... Je fume un peu d'herbe, fais ce tournoi avec une Newcastle, et je me rassure sur mon niveau tout en laissant la chatt... pardon, la Variance faire son boulot au vu de la structure.
    L'objectif du tournoi est d'arriver aux alentours de la bulle pour proposer un chop qui raviera tout le monde car ils ont peur de toi à ce moment en fait.
    Finalement, aussi surprenant que cela puisse paraître, je suis légèrement EV+ sur ce tournoi depuis Janvier en le faisant au moins 1 fois par semaine.
    Mais au delà de ça, quand on est broke, c'est une partie de poker marrante avec des personnages, eux aussi sont broke, alors tu bois une bière, tu level et laisse les flips te maintenir en vie.
    Je recommande vivement aux touristes pour sentir le Vegas moyen sans véritable pression mais avec toujours un Price Pool descend.


    J'en viens à mon problème le plus important si je pouvais dresser un bilan de mes 3 mois : La gestion de BR bien sur.
    Ma BR ne peut se permettre d'être rigoureuse. La table la moins cher de Vegas a beau être à 25c/50c, elle se fait sur ecran au Plaza. Et croyez moi, même pour le fun, c'est pas marrant.
    Alors c'est la 1/2, mais la 1/2 ça cave 200$, ce qui, en étant gambler, reviendrait au moins à une bankroll de 10'000$. Ce que je n'atteint pas.
    Malgrés de bons résultats globalement, en étant prudent bien sur, je n'arrive pas à combattre la variance. Je posterai surement sur forum pour ça.
    Mais il est très difficile d'encaisser plusieurs sessions négatives d'affilés et de voir ta BR plonger dangereusement. Je finis toujours par rebondir mais pour combien de temps...?
    Les tournois sont trop chers pour avoir une structure descente, et les rares intéressants à moins de 125$ (Monte Carlo 18h 65$ 8k L20'; Mirage 19h 80$ 10k L20' ; PH daily 75$ 5K L20' MAIS OVERLAY GPP1500)
    ne sont pas assez lucratifs et offres surtout des levels de 20'... C'est vraiment court avec 5k.
    Sinon on passe dans les 125$ intéressants car 10k ou 12k pour level 30'.
    Mais quand tu arrives vers la bulle, le level est bien supérieur à une table de 1/2 je trouve.
    Alors qu'être patient en CG et attraper les gros pots disponibles, ça rapporte de façon plus régulière.
    Ma seule solution serait de basculer en Limit de temps en temps. Mais je ne sais pas jouer au limit Hold'em. Je ne fais que le poker fermé en limit, et surtout le deuc27 SDraw... Si vous avez déja pratiqué cette variante sans limite de cave ou de mise dans un endroit privé, vous comprendrez pourquoi.

    Le mois prochain, je me lancerai peut être dans le limit pour voir si ça peut être assez EV+ pour construire des caves pour ensuite aller sur la 1-2. ça pourrait être intéressant, mais ça semble long et hasardeux sur ces tables absolument pas sérieuses.
    Mais le mois prochain, c'est surtout le HU Tournament des PHamous Series, une apparition à un deepstack des séries du Venitian, et surement une review du Rio vu que je viens d'emménager à deux pas.
  4. Like
    liiinz reacted to Bandecdc for a blog entry, Scoop/Winamax Series : Objectif 10.000 en deux semaines.   
    Zloty.
    Je parle en Zloty, la monnaie polonaise bien sûr, ce qui au taux de change actuel équivaut à exactement 2381.57€. Pour comprendre où je veux en venir avec ce titre, il est sans doute préférable de revenir un peu en arrière.
    Dans le cadre de mon master de finance, j'ai été affecté en université partenaire en Pologne, d'où cette volonté de m'entrainer dés maintenant à faire des conversions, et sans doute pour faire un titre plus accrocheur, il faut bien l'admettre. En effet, mon set pour les SCOOP et les Winamax Series est de... Oh attendez... Non. laissez moi revenir encore plus tôt.
    Ca faisait 6 mois que je ne dormais plus. Avec l'insomnie, rien n'est réel. Tout n'est qu'une copie d'une copie d'une copie... (Oups, pas le bon film, désolé)
    Donc on reprend : Ceux qui suivent mon blog se souviennent certainement
     
     
    j'avais écris il y a de cela un mois et demi. Les joueurs de poker le savent, les périodes fastes précédent assez souvent les périodes creuses et plus particulièrement quand on a le culot de s'en vanter. J'ai donc passé les quelques centaines de games (et une bonne trentaine d'heures, lol) qui suivent à ne plus rien gagner, voire à reperdre un petit pourcentage de ce qui avait été gagné durant cette première période.
    Pris de l'envie de faire une pause de quelques semaines, je propose à mon stakeur de mettre fin au contrat, ce qu'il accepte sans problème en prenant sa part des 1800€. Pour ma part, je clôture le mois de févier à +113€ pour 54h de jeu, ce qui en fait à la fois le mois le plus faible en termes de gains et en termes de gain horaire de ces deux dernières années. Bon appétit.
    Je passe donc le mois de mars à vaquer à d'autres occupations plus importantes comme par exemple la surcharge de cours et de travail assez démente en milieu-fin d'année scolaire.
    J'ai aussi pu passer un mois à améliorer un peu mon skillzz aux échecs. J'adore ce jeu. Dimanche dernier j'ai battu mon deuxième 2100+ en partie longue de toute ma vie (sur 5 affrontés en tout). C'était une partie intéressante car il faut situer le contexte : Je n'ai pas participé à la première ronde du championnat de Dijon, ce qui fait que je commençais le tournoi avec un round de moins que tous les autres. En voyant les 19 autres joueurs inscrits, je me rends compte que mon classement Elo de 1925 FIDE est le second plus haut de la liste. Au dessus de moi, Jacques, un senior adorable et avec une culture incroyable, qui avait un niveau assez fou dans les années 90 et qui aujourd'hui se maintient aux alentours des 2115. Et en dessous, quelques 1850-1800 et le reste du field composé de débutants sous la barre des 1600.
    Jacques va très certainement gagner toutes ses parties, et finira invaincu si je perds contre lui. Même si je gagne toutes les autres et perds contre lui, je finirais à 7/9 et je ne suis même pas sûr d'assurer la deuxième place. En revanche si je le bats et gagne toutes mes autres parties, on finis tous les deux avec 8/9 et j'aurais un départage très favorable.
    C'est donc après une partie de 6h très tendue, très tactique, que j'ai réussi à obtenir cette position qui a provoqué l'abandon de mon adversaire.
     

     
    En effet dans cette position, tous les coups noirs perdent, la prise du cavalier avec la dame entraine un échange des dames suivi du fou qui prend le pion f4, le pion c6 qui avance en c7 et le fou qui prend en a6 le coup suivant qui aboutira au gain de la tour. Sur dame noire en b6 ou a7 ou c8, je joue mon cavalier en d7 et mon roi ne craint rien, me laissant avec deux pièces de plus.
    Par la même occasion, la relégation de l'équipe de la N3 à la N4 pour la saison 2013-2014 m'a permis de réaliser ma plus longue winning streak (6 victoires à la suite) et la plus longue non-losing streak (12 parties à la suite sans défaite). #brag #indecent #osef
    Bref je m'emporte, cool story bro, on est pas là pour parler d'un jeu de plateau mais d'un jeu de cartes. Revenons en à nos moutons : comme chaque année Winamax organise ses Series (3 fois dans l'année je crois) et Pokerstars les siennes, modestement appelées les SCOOP, ou Spring Championship of Online Poker. Et comme chaque année, les deux concurrents la lancent en même temps pour se tirer mutuellement dans les pattes .
    Quelle belle occasion pour reprendre le jeu que deux grosses séries avec des espérances de gain assez énormes ! Je me suis monté un set de 1500€ pour 5 jours de jeu, dont les 3 dimanches de la compétition (obligé lol). Je prévois donc de jouer le 30 mars, le 6 avril, le 7, le 11 et le 13. Parmi les gros events, on compte le 100€ Scoop #2 high, le 150€ Full ko high, le 150€ Ultra Deepstack high et bien sûr le Million Event, point d'orgue de la compétition puisque le vainqueur est assuré de repartir avec un gain à 6 chiffes (!). Pour le reste, je garde une partie de l'enveloppe pour ajouter des back ups parmi les tournois réguliers que j'ai l'avantage de bien connaitre.
     

     
    (Scarlett Johansson dans "Scoop" de Woody Allen. See what I did there?)
    Effectivement, ces tournois sont plus chers que ceux que j'ai l'habitude de jouer mais pas de panique ! J'ai évidemment vendu des parts à droite à gauche. Le principe de la vente de parts est très simple : on prévoit un budget fixe pour une série de tournois et on la divise en action comme une société. On en vend ensuite à des joueurs désireux d'investir sur nous et à la fin de la période, ils récupèrent la part des gains nets correspondants à leur pourcentage. A l'heure actuelle j'en ai vendu la moitié, j'aurais aimé 70-75% pour être parfaitement tranquille, mais bon c'est déjà pas mal. En ce qui concerne mon niveau, étant donné que ces séries attirent beaucoup de joueurs récréatifs, je pense en toute objectivité être capable de dégager un profit moyen sur ces limites (enfin l'inverse me ferait quand même beaucoup me remettre en question, sans que ça soit toutefois un drame cela dit).
     

     
    Quand on fait une simulation sur la répartition des gains, on se dit plusieurs choses : déjà qu'on aurait du écouter le prof de stats à la fac quand il parlait de la loi de Poisson d'une part, et d'autre part que les MTTs c'est quand même vachement ressemblant au Loto sur un terme aussi court. 61% de chances de finir OTM sur 50 games avec 40% de ROI, il va falloir passer les lancers de pièce !
    Mais passons, je vais ship de toute façon. Plus sérieusement, contrairement à mon titre (aguicheur, remember?), je ne me fixe pas d'objectif autre que celui de faire de mon mieux, jouer mon A-game tout du long et limiter au maximum mes erreurs futures. J'envisage aussi de tourner quelques petites vidéos vu que j'aurai très peu de tables de toute façon, ça n'affectera pas ma concentration.
    Je vous tiendrai donc au courant dans trois petites semaines de comment ça s'est passé. Mesdames, messieurs, bonsoir.
  5. Like
    liiinz reacted to PingPing for a blog entry, Australie, debut de voyage, volonte de grinder   
    Hello tous les CPiste,

    Je suis encore desole pour le manque d'accent (un clavier qwerty qui m'aide vachement quand je programme ils sont pas cons ces ricains). Je tenterai de palier ca en tentant de donner des billets riches et detailles.

    Un peu plus sur moi :
    Je suis en Australie depuis le 4 juillet 2014, ca va donc faire 7-8 mois que je suis ici. Ca va sembler surprenant mais je n'ai pas vraiment voyager, pendant 90% du temps sur Melbourne a faire un boulot metro-boulot-dodo. Le salaire etant confortable, je vivais en mode backpacker mais sans probleme financier, je pouvais faire la fete et boire tous les soirs tout en ayant un peu d'argent a la fin de la semaine pour tout spew au Crown.
    Depuis 2 semaines je suis parti en voyage en essayant de renouveler mon visa pour une autre annee. Je suis cense repartir sur les routes en avril donc dans deux mois. J'ai fait du wwoofing pendant deux semaines sur Kangaroo Island, qui a ete un long calvaire pour un city boy comme moi. Pas d'alcool, ville la plus proche a 100km, rien autour, pas d'Internet. Une cure de desintox litteralement lol

    Un peu plus niveau poker :
    J'ai commence a jouer depuis 2007, je n'ai jamais pu monter une bankroll pour differentes raisons : a l'epoque ou je grindais beaucoup (15 tables ouvertes sur Everest, 4-5h par jour 7-10h le week-end pendant une annee scolaire) le poker me permettait de me payer les courses et les differents frais annexes, ensuite toujours a cash out online ou spew live a faire la fete, faire des week-end tout ca..
    J'ai essaye d'ouvrir un blog sous le nom de ass-kicked, certains CPiste m'ont deja vu au cercle Cadet (petit coucou a Houm et Amra avec qui j'ai passe un week-end a Londres qui s'est solde par du spew a 1000p).

    Pourquoi ce blog :
    J'ai mis un peu d'argent de cote pour le voyage. Sachant que je peux bosser a distance pour ma boite sur Melbourne (300$ par jour c'est assez confortable je peux bosser qq jours dans la semaine et pouvoir voyager avec), l'argent que j'ai mis de cote va me servir de bankroll : 6000$. J'aimerai monter une bankroll decente en grindant la 1-3$ turbo (cave max 200$) en jouant un style LAG et tenter aussi de refrener mes leaks, parce que oui on en a tous, et je suis conscient que j'en ai enormement. De plus j'aimerai jouer plus de PLO en 2-2$ meme si c'est tres dur d'avoir des tables ouvertes.
    J'ai rencontre Dinesh Alt sur Melbourne (Vainqueur de ME ANZPT Sydney 2013), un mec simple tres sympa, et de dejanAceKing. En m'invitant dans une fete privee organise par pokerstar pour le main event des aussie millions, je me suis rendu compte qu'en voyant mes stars que j'admirais (Gus Hansen, Danien Neg, Liv Boeree..) la flamme s'est ravivee et je voulais etre un petit comme eux.
    Mon but est donc d'ecumer les differents casino du pays et de grinder tout en bossant occasionnellement pour vivre et payer mon voyage. L'argent sera exclusivement dedie au poker et les benefices ne seront pas spew pour mes depenses personnelles (enfin surtout en boite mais c'est une autre histoire).
    J'aimerai aussi faire plus de tournois online pour m'entrainer (je ne joue qu'en cash) et faire un peu plus de tournois a 150$ / satellite aussi pour des evenements plus gros.

    Gros leaks :
    - Pas de gestion de bankroll live pendant toutes ces annees mais j'aimerai maintenant arreter de deconner.
    - Une tendance maniaque : j'ai tendance a faire des squeeze et jouer en position avec des mains trop marginales (je ne me sens pas mal a l'aise de jouer 94s). Tendance aussi a 3bet light preflop et un sizing un peu trop fort apres coup ( value trop fort ou sizing bluff trop eleve alors que moins aurait eu le meme effet).
    - Vouloir trop jouer contre les regs.
    - Pas assez concentre sur les tell physiques ce qui est un peu con en live.
    - Attitude un peu trop serieuse ( je ne parle pas j'ecoute ma musique) alors que la plupart sont des touristes viennent pour s'amuser ; avoir une attitude antipathique est mauvais pour le jeu.
    - Ne pas prendre de pause meme pendant une session de 8h. Je faisais ca souvent a Cadet.

    Je pars pour Adelaide demain pour une semaine je tenterai de prendre des notes et faire des CR detailles.

    Merci encore et j'espere que vous me suivrez.

    BANKROLL : 6000$
  6. Like
    liiinz reacted to Bandecdc for a blog entry, Se faire passer pour une fille sur internet doublera votre bankroll en deux semaines (testé et approuvé)   
    Non ce titre n'est ni un spam ni un scam à deux sous, c'est ma façon d'introduire mon premier bilan depuis mon dernier billet posté il deux petites semaines. Ceux qui suivent ce blog savent déjà que j'ai passé un contrat de staking avec un ami il y a une quinzaine, ce qui devait - en théorie - me permettre de jouer à risque 0 et donc totalement détaché émotionnellement des éventuelles pertes financières puisque je jouais avec son argent. Cette période coïncide à peu près avec le moment que j'ai choisi pour changer mon pseudonyme sur Winamax.
    En effet, le site depuis peu propose à ses clients la possibilité de changer leurs pseudos tous les 6 mois. Cette mesure, quoique réduisant fortement l'intérêt des outils tels que les trackers, sharkscope ou tout simplement les notes et les pastilles prises au cours de mes sessions, m'a donné l'occasion de tenter une expérience sociale - mes proches savent à quel point j'aime m'adonner à ce genre de petits tests - à savoir : un pseudo/avatar d'une jolie fille change-t-il la façon dont les joueurs vont nous jouer ?
    La réponse est indubitablement un grand OUI.
    Depuis mon changement de pseudo, j'ai pu passer une petite trentaine d'heures à comparer l'avant et l'après et le résultat est flagrant : les joueurs m'insultent moins, beaucoup essayent de me draguer, enfin en tout cas ils me disent que je suis mignonne donc ça me fait plaisir. D'une manière générale les réguliers se méfient plus quand je 3bet car - c'est bien connu - les filles sont plus serrées et prudentes que les hommes. Les fishes, eux, n'en n'ont vraiment rien à foutre. La plupart d'entre eux cherchent simplement à me montrer qu'ils en ont une grosse. J'ai vu à de très nombreuses reprises des tentatives de bluff complétement cons ambitieux ou des shoves avec des merguez à des fréquences défiant tout ce que j'avais connu avec mon ancien pseudo. Et autant dire que quand on touche un peu de jeu à ce moment là, c'est un vrai plaisir pour les yeux.
    Bien sûr il y a aussi le côté "je vais pas me faire bluffer par une meuf LOL", du coup j'ai moins de Fold Equity d'une manière générale, mais quand je touche, je me contente d'overbet comme un goret (enfin une gorette pour le coup) et je me fais payer dans la foulée par des mains qui ne battent rien.
    Un petit exemple parmi d'autres : première main du tournoi, aucune info sur personne, si ce n'est son pseudo si délicat qui me laisse à penser qu'il s'agit d'un poète.
    Winamax Poker - Tournament "Hold'em [180 Max]" buyIn: €4.50 + €0.50 level: 0 - HandId: #304826104013651971-1-1391368515 - Holdem no limit (25/50) - 2014/02/02 19:15:15 UTC
    Table: 'Hold'em [180 Max](70972858)#02' 9-max (real money) Seat #9 is the button
    Seat 1: rappala (10000)
    Seat 2: Neoracle (10000)
    Seat 3: yo le show (10000)
    Seat 4: Dannina3112 (10000)
    Seat 5: AliciAA1987 (10000)
    Seat 6: Louis M (10000)
    Seat 7: noddles129 (10000)
    Seat 8: hypocrisy90 (10000)
    Seat 9: U.G.Rection (10000)
    ANTE/BLINDS
    rappala posts small blind 25
    Neoracle posts big blind 50
    Dealt to AliciAA1987

    PRE-FLOP
    yo le show folds
    Dannina3112 calls 50
    AliciAA1987 raises 100 to 150
    Louis M folds
    noddles129 folds
    hypocrisy90 folds
    U.G.Rection calls 150
    rappala folds
    Neoracle folds
    Dannina3112 folds
    FLOP

    AliciAA1987 bets 272
    U.G.Rection calls 272
    TURN

    AliciAA1987 checks
    U.G.Rection bets 601
    AliciAA1987 calls 601
    RIVER
    (RINGOOOOO)
    AliciAA1987 bets 8977 and is all-in
    U.G.Rection calls 8977 and is all-in
    SHOW DOWN
    U.G.Rection shows
    (One pair : Queens)
    AliciAA1987 shows
    (Full of 8 and Queens)
    AliciAA1987 collected 20125 from pot
    U MAD LOL?
    Plus sérieusement mon raisonnement sur cette main : préflop c'est un raise d'isolation assez évident et flop un continuation bet pour valorisation/protection assez simple également. Turn une fois payé, j'estime être toujours devant assez régulièrement, tout en sachant que les fois où il a une dame, il jouera de la même façon. J'opte donc pour un check/call avec pour plan de check river et aviser en fonction de sa mise.
    A la river le 8 me donne la 5ème main max (derrière QQ, Q8, Q6 et Q4). Je décide de changer de plan et opter pour une ligne exploitante. Quand je dis exploitante, je veux dire que ma façon de jouer est lisible, prévisible, impossible à équilibrer et facilement exploitable pour un thinking player, mais parfaitement adaptée à la situation.
    Sans info sur un 5€ de Winamax, je pars toujours du principe que tous les joueurs sont débutants, jusqu'à preuve du contraire. En faisant tapis pour 3 fois le pot, j'ai besoin d'être payé seulement 6 fois moins souvent que si j'avais fais la moitié du pot. Sachant que toutes ses dames payent dans la foulée et sans doute une bonne partie des paires aussi, je pense que c'est le move le plus adapté. De toute façon Vilain décide de me donner raison en payant instantanément sans même une paire.
     

     
    Combiné à ce phénomène, j'ai vraiment très bien run pendant ces deux semaines comme on peut le voir sur ce tableau: j'ai pu jouer 7 sessions, 2 SNG et 5 MTT. Une seule perdante à déplorer, ce qui est un très bon résultat. J'ai fais 12 victoires sur 22 pour un gain de 4€ seulement en HU, malgré un coaching avec mon stakeur. Les profits sont donc presque exclusivement liés aux MTTs.
     

     
    Au total, je finis à +1057€ sur Winamax en totalisant 5 tables finales, dont 3 victoires (!) sur des petits fields/petits buy-in, mais quand bien même. Tout n'est pas aussi rose pour Pokerstars où je ne me hisse que sur une seule et unique table finale (3ème du Big Six), ce qui ne suffit pas à rembourser tous les buy-in engagés sur la room au pique rouge. Au total c'est une perte sèche de -152€ qui est à déplorer. Rien d'anormal cela dit, il s'agit de la variance standard inhérente aux MTTs, après avoir transféré 500€ du compte Winamax à celui de Pokerstars, les 1905€ sont à nouveaux bien répartis.
     

     
    Ayant presque atteint les 2000€ (sur les 1000€ de départ), je pourrais me permettre une montée de limite lors de la/des prochaine(s) session(s), en insérant progressivement des 20€ et en supprimant les 3€- qui n'auront plus trop d'utilité à ce niveau. Je referais un bilan détaillé à la fin du mois, d'ici là j'espère avoir encore monté un peu =).
  7. Like
    liiinz reacted to Introl for a blog entry, Day 3 - Hors du Strip, il y a (aussi) de la vie !   
    Après deux nuits de respectivement 3 et 5 heures, je décide de bien recharger les batteries et coupe mon réveil afin de me réveiller naturellement, ce qui sera fait vers 11h.
    Je prends mon temps pour glander un peu dans la chambre, prendre un bain, me commander une pizza si grande que j'aurai déjà du mal à en finir la moitié...

    Je décolle finalement a 14h, avec pour objectif de filer directement à l'Orleans, mais en passant devant la PR du Flamingo je répète une table qui a l'air bien vivante : ça parle fort, ça rigole, bref le genre de table qu'on aime ! Deux places sont libre, je m'installe donc.

    Que des touristes entre 40 et 50, ainsi que des papys mamies locales.
    Je suis le plus jeune à la table, ça fait peur !
    "Comment tu t'appelles ? Tu viens d'où ? Tu fais quoi comme boulot ? T'es marie ? T'as des enfants ? pourquoi tu joue ici, les petits jeunes ils jouent à l'Aria ou au Venetian, c'est quoi ta et marque préférée de protection contre l'incontinence et blablabla et blablabla ça n'arrête pas pendant deux heures...

    Je partirai finalement avec +$190 (+ l'equivalent de $40 en jetons de 5 pour me faire un cadre Flamingo), sans aucun coup marquant à raconter. Que des petits coups, des petits vols, de la value quand l'occasion se présentait, deux-trois bluffs bien crédibles... Bref du grind a la papa quoi !



    Direction l'Orleans finalement ou j'arrive vers 16h30. Je register directement pour le tournoi du soir. Comme je l'ai souvent dit dur les threads dédiés, si vous êtes sûr Vegas un vendredi soir, vous DEVEZ jouer ce tournoi !
    Car c'est tout simplement celui qui offre la meilleure value et une des meilleurs structures. Buy-in de $125, 250 joueurs en moyenne, entre $6000 et $7000 à la gagne. On démarre avec 12.500 jetons et c'est assez turbo sur les 4 premiers niveaux, qui correspondent à la période de late reg (le plus souvent une liste d'alternate) et de re-entry : 50/100, 100/200, 150/300, 200/400 avec des niveaux de 20 minutes.
    Mais ensuite, après la première pause, les niveaux passent à 30 minutes et la structure devient bien smooth.

    C'est Joolyz du forum, pote de Calouminou, qui''avait branche sur ce tournoi il y a 3 ans, et je le remercie encore aujourd'hui, même si je n'y ai encore jamais fait de place payée. Cela m'a permis aussi de découvrir une room dont je ne soupçonnait même pas l'existence, et qui propose des tournois en Variantes : du PLO, PLO8, HORSE, ROSE ... Du bonheur pour les amateurs. J'y avais fait une deuxième place sur une soixantaine de joueurs sur le $100 HORSE il y a deux ans ce qui m'avait rentabilisé le voyage en plus de me procurer un énorme kif tout le long du tournoi.

    Un mot sur la room en elle même :
    Avec ses 40 tables elle est énorme, sans aucun doute la plus grande off strip. Le floor est super agréable et professionnel, les croupiers sont très bons, rapides et souvent très drôles ils tiennent leurs tables très actives sans temps morts et cela contribue vraiment au plaisir que l'on prend à jouer ici.



    Je trouve donc une place en 1/3 et vais en 90 minutes realiser ce qui sera jusqu'alors ma plus grosse session du séjour en terme de gains.
    La table est très active, un peu gamblish, et personne n'a peur de pousser les jetons.
    C'est bien, je suis un peu dans mon élément puisque c'est toujours la même configuration à
    Vancouver.

    Je gagne quelques pots, recrache les gains, remonte d'une centaine, descend de 150,bref mon tapis fait le yo-yo mais je parviens finalement à doubler en rentabilisation bien mes Top 2 paires flopées.

    Puis arrive LE coup.

    J'ai un peu plus de 600 devant moi et ouvre UTG+1.
    Comme la table est très active, avec un énergumène notamment au cutoff qui joue 100% des coups et relance systématiquement les pots non ouverts en position, je tente ma chance de slowplayer ma main et limpe. Tout le monde fait de même jusqu'à notre ami qui fait 33. Le bouton et la SB paient et lorsque la parole me revient je me sens un peu piégé : si je me contente de caller je verrai un flop avec au minimum 3 autres joueurs, mais plus certainement 6 ou 7.

    Mais d'un autre côté si je place un gros raise ma main va devenir évidente et je risque de simplement gagner ce qui est déjà au milieu, soit environ $120.

    Je decide finalement pour un min-raise à 63. Suffisant pour faire passer les limpers, mais peut-être matière à induce de l'action chez OR. La première partie marche comme prévu, tout le monde jette, mais hélas le CO se contente de payer. C'est alors que SB envoie son tapis pour environ 350.

    Bon, y'a suffisamment à prendre désormais, je push mon tour et suis insta-call.
    Le pot fait $1600 et je prie alors pour ne pas voir d'as sur le board. Seule une Dame me donnera quelques sueurs froides tant QQ est tout à fait plausible chez l'un des deux, mais ils Muckent finalement lorsque je retourne mes rois.



    Je me lève une vingtaine de minutes plus tard pour aller manger un bon New York strip à la Steakhouse du Casino avant le tournoi.

    De retour une petite heure après, et à 3 minutes du début du tournoi, l'horloge annonce près de 200 joueurs inscrits. Avec les late registration et les re-entries on ne devrait pas être trop loin des 250.
    Le chiffre final sera finalement de 239 entries, pour 25 places payees et $6000 pile a la gagne.

    Mon portable etant tombe en rade de batterie, je n'ai pas pu prendre de notes, et comme ma memoire a tendance a tout melanger lorsque j'enchaine pas mal de sessions en quelques jours, je ne vais pas trop pouvoir rentrer dans les details. J'ai double des le premier niveau avec AA contre JJ sur un baby flop, puis destacke un autre gars avant la premiere pause avec une quinte max floppee qui a tenu face a un flush draw.

    Je traverserai le tournoi en roue libre, ayant toujours un stack largement au dessus de l'average, mais finirai par sortir suite a une mauvaise rencontre lorsqu'a 35 joueurs left mon KK se heurtera aux as chez le seul mec qui me couvrait a la table, pour un pot monstrueux de trois fois la moyenne.

    Il est pas loin de deux heures du mat lorsque je rentre au Flamingo.
    Demain c'est une journee sans poker, et il va falloir se lever tot.

    Au programme du Day 4 :
    Traversee de la Death Valley, L'Atelier Robuchon, Penn & Teller
  8. Like
    liiinz reacted to le zakintosh for a blog entry, TOP SHARK ACADEMY   
    Bonjour a tous, ca fait longtemp, déja un an que je n'ai pas écrit dans cette section, malheureusement j'ai du suivre les conseils de mes amis et j'ai pris la décision d'effacer toute trace de mon ancien blog, comme vous le savez on est nombreux a voir une épée de damocles au dessus de la tete, et il m'a semblé plus prudent de laisser aucune trace de mes résultats surtout que je donnais pas mal de détails avec des courbes sharkscopes etc. Cette décision m'a attristé car ce blog était un exhutoire pour moi et les retours que j'avais m'ont beaucoup touché.

    Pour rappel l'année 2012 a été une année assez incroyable, marquée par mon crush en déglingo haute limite, ma 4eme place au sunday million et mes premiers wsop, sans oublier mon défi/prono un peu raté ou j'ai failli y laisser ma peau.

    QUOI DE NEUF EN 2013?

    2013 fut une année en dent de scie, bien que riche en évènements divers. j'ai commencé l'année par un mois de janvier bien m**dique, je sentais que j'étais au bord de la rupture, le plaisir n'était plus la, j'étais crevé psychologiquement, les reg wars en hu deglingo sont parfois épuisantes, j'avais besoin de faire un break, de faire le point, j'ai donc laché l'ordi pendant 2 mois afin de me poser les bonnes questions sur ce que je voulais faire de mon avenir ( je suis plus tout jeune j'ai bientot 30 piges).puis je suis reparti au charbon début avril, je me suis mis au hu plo, variante avec laquelle je m'amuse beaucoup plus,j'avais retrouvé du plaisir a jouer et evidemment les résultats ont été bien meilleurs. Ce début d'année a été vraiment laborieuse pour moi, j'en garde pas un très bon souvenir surtout que je me suis séparé avec mon ex copine avec qui j'étais pendant 5 piges, et psychologiquement atteint ca a été tres dur de repartir a l'attaque, mais bon ca a quand meme du bon d'etre célibataire pour grinder quand on veut et puis je n'aurai jamais passer ce genre de soirées:


    LE MAIN EVENT DES WSOP:

    Mon année 2013 a été marqué aussi par mon 1er main event des wsop, suite a un packagge gagné sur pmu.fr ( ouverture compte, depot 500, win le sat, la chatte quoi) , je suis repartie a végas avec la ferme intention de marquer un grand coup. J'avais décidé cette année de ne pas faire les crapshot du we et de me focus uniquement sur le main event. L'équipe PMU m'a tres bien recu, j'ai pu faire la connaissance de joueurs adorables et j'ai pu assister a mon 1er UFC ( ultimate fighting championship), sport dont je suis très fan afin de supporter mon idole anderson sylva qui prendra un sale ko ce soir la.

    Malheureusement mon aventure au ME s'est arrété au day3, faut dire que j'ai pas chatté mes tables draw, des le day 1 je me suis retrouvé avec eugene katchalov juste a ma gauche, lucille cailly et ruppert elder ( vainqueur ept san remo). dommage ils ont coupé ma geule sur la photo.
    Au day 2 j'avais dan smith a ma gauche toute la journée et s'est finalement au day 3 alors que j'avais la table la moins relevée de mon tournoi ou je finis par bust sur une bataille de blindes ou je fais une backdoor quinte contre une backdoor flush pour mon adversaire, j'ai pas pu trouver le fold.
    Malgrès tout, ca a été une expérience fantastique, un rêve que je souhaite a tous de vivre au moins une fois, c'est bien le plus beau tournoi du monde, y'a aucun doute la dessus.

    Je me suis rappelé lors de ce ME a quel point j'adorais le poker live et me suis jurer de retenter quelques sat pour des gros events a l'avenir.

    LE FPS CANNES:

    Le mois de septembre est toujours un mois incroyable pour moi, l'année derniere ct le sunday millon, cette année j'ai enchainé les perfs online avec des wins et des podiums sur pas mal de tournois dont nottement un quart de finale aux HU masters de pokerstars.
    Mais finalement l'apothéose de ce mois de septembre sera le fps cannes snowfest, un de mes meileurs potes arrivent a me convaincre d'y aller avec lui car il chopé le ticket sur ps, on décide donc a la derniere minute a 5h du mat de faire une petite valise et de se barrer a cannes pour le jouer ou finalement j'arriverai a me hisser en tf du tournoi et terminerai a la 6ème place pour 23k€, ci joint la présentation de la tf ( je suis en avant dernier).
    http://www.dailymotion.com/video/x15ghvb_fps-cannes-mandelieu-table-finale-presentation_sport

    LES WSOPE:

    C'est donc regonflé a bloc et plus riche de quelques k€ que je décide d'aller chercher un bracelet a enghien, je décide de m'inscrire aux 2 crapsots, celui a un 1k et a 2k, pour le 1er j'ai pas vu le jour et je perd le flip, et au deuxième je me suis fait completement rouler dessus par michael mizrachi juste a ma gauche qui s'amusait a mettre une option ( soit un min raise in the dark) sur mes blindes, il a finit par me faire tilter et me faire faire un call hauteur as river alors que lui était nutsé.
    Je garderai pas un bon souvenir de ces wsope, ca vendait pas du rêve et le niveau était sacrément relevé.

    On a donc repis le grind tranquilement en hu et mtt pour cette fin d'année, je suis pas passé très loin d'un cours de tennis avec julien benneteau en terminant 2èeme du sunday surprise mais sinon pas grand chose a signaler avant ca :

    LA TOP SHARK ACADEMY:

    En terminant en tete du challenge sng ya 2 semaine , je me suis retrouvé au stade 3 de la tsa a mes depends, je pensais pas tenter de me qualifer mais la c'était bête de pas en profiter, et finalement 2 stades plus tard, j'intègre la top shark academy de winamax avec un contrat d'un an a la clef et la possibilité d'intégrer le team winamax, le rêve quoi.
    Comme je vous dis tout, je vous cache pas que la réouverture de ce blog est aussi lié a cette TSA car j'ai grandement besoin de vous, cette semaine on avait 2 épreuves , une épreuve de sng hu ou on devait tous s'affronter, pas trop de mérite c'est mon domaine de prédilection, je termine 2ème de l'épreuve, l'autre épreuve est une épreuve écrite ou il fallait expliquer notre raisonnement sur une main joué par sylvain loosli lors de son ME des WSOP, malheureusement je m'attendais pas a ce que mes adversaires rendent des copies aussi complètes et je me retrouve logiquement nominé suite a ma copie qui je l'avoue manquait de panache.
    on est 4 nominés pour un seul repéché, parmis les 4 nominés se trouvent 2 wameurs bien connus de leur forum, et je me retrouve donc en grande difficulté.
    Alors j'ai grand grand besoin de votre soutien les gars, on a jusqu'a demain 12h pour voter, j'ai pas du tout envie de quitter l'académie, ca vous prendra 10 secondes pour le faire et ca serait génial de faire parler la force de frappe de ce forum, c'est mal parti mais on y croit toujours.
    https://www.winamax.fr/top-shark_top-shark_academy---le-vote?language=FR

    Voila en espérant vous apporter de bonnes nouvelles prochainement, je vous souhaite a tous de passer une bonne année 2014 et que les dieux du poker soient avec vous.
  9. Like
    liiinz reacted to Bandecdc for a blog entry, Stuck en micros, quel cauchemard... (mwhahaha :ninja:)   
    Hello à toute la communauté !

    Je me lance dans un long billet pour relater tout ce qui m'est arrivé depuis ces derniers mois, à commencer par mon trip en Irlande !

    A la base, je voulais l'écrire à la fin du mois, pour faire un bilan de mon année (qui va de décembre à novembre pour moi) mais lors de ma session d'hier soir, une altercation avec un des membres du forum m'a fait réfléchir à ma situation.

    Lors du 15€ turbo 6max superKo Progressif de 22h15, je fais une erreur d'appréciation et me level contre un reg, ce qui me pousse à mettre mes jetons en étant 3:2 underdog. Après un board riche en émotions, je finis par suckout et élimine le joueur en question , montant un gros stack par la même occasion. Après m'avoir traité de génie - ce qui est une insulte dans le monde du poker - le joueur m'a fait remarquer que mon niveau était bien inférieur à celui que je pensais avoir.

    "Ca vaut bien la peine que tu post des trucs en section stratégie, ça m'étonnes pas que tu sois stuck en micros, enfin bon si c'est ton kiff de grind les micros, fait toi plaiz". Voilà en gros le fond de sa pensée. Pour résumer : il veut me faire comprendre que depuis 4 ans que je joue maintenant, je devrais normalement grinder les midstakes, voire les highstakes depuis longtemps et avec aisance. Et que je si j'en suis toujours à jouer des dix euros le dimanche, c'est qu'il y a bien un problème avec mon niveau.

    Je me dis que ça devait arriver : avec le nombre de mains que je joue et le nombre d'erreurs que je fais, il y avait forcément un moment où j'en ferais une contre un joueur du Club Poker qui ne manquerait pas de me rappeler que je suis nul à chi** en fait et bla bla bla... Mais on y reviendra plus tard.

    Je vais d'abord revenir rapidement sur mon petit voyage à Dublin avec toute l'équipe des flamming dragons, composée de Palmzz, MuffinMan et Maadgambler et moi. C'était la première fois que je rencontrais les deux derniers, la première chose qu'on a fait en se voyant, c'est sortir un jeu de cartes et commencer une partie d'open face chineese. Je suck à ce jeu, heureusement qu'on pas joué des thunes, ce week end m'aurait coûté encore plus cher. Dans l'avion je perdrais un bet qui m'oblige à attendre deux semaines avant de voir le Finale de Breaking Bad, pourtant j'étais favori à 6:1, c'est assez dégueulasse si vous voulez mon avis.

    L'hôtel est accueillant et raisonnablement classe, mais il n'y a que deux lits simple et un lit double : Thomas (Palmzz) et moi-même gagnons le flip donnant droit au lit simple, à ce moment je crains un peu d'avoir utilisé toute ma réserve de chatte pour le Main Event le lendemain.

    J'entame alors quelques parties d'échecs avec Matt (Maadgambler). Il vaut un petit 2200 rouillé, mais c'est bien suffisant pour massacrer mes 1925 fide. J'arrive pas à en gagner une seule mais arrache quand même quelques matchs nuls, dont une où on joue tout les deux à l'aveugle, c'est toujours ça de pris.

    Le jour du tournoi arrivant, on prend tout les 4 un petit déjeuner - ou plutôt un brunch - dans le bar-restaurant juste à côté. On définit chacun notre stratégie, on se prépare mentalement. Pour Thomas et François (MuffinMan), c'est le premier event live. Pour moi c'est le 3ème. Quant à Matt, il est déjà plus habitué et a déjà eu quelques résultats. On décide finalement de tous swap (stacking mutuel) 5% sans cap.

    Arrivé à la table, j'étudie mes 5 adversaires (c'est du short-handed, 6 joueurs max par table). A première vue, j'ai une table assez difficile : 4 bons joueurs dont au moins un du CP, dont j'ai oublié le nom déjà. Le seul joueur visiblement un peu moins expérimenté est à ma directe droite, ce qui est une bonne nouvelle.

    Je vais jouer assez lag et pas mal de coups (environ 40% des mains). Je n'ai touché aucune premium et n'ai pas vraiment joué de main marquantes. Basiquement, ma stratégie était d'être assez calling station vu que mes adversaires étaient très agressifs et aimaient envoyer des sacoches.

    Je fais quand même une erreur dés la première main (lol) : je relance UTG+1 et je me fais 3bet au bu. Etant 400 bb deep au tout début (blindes 25/50), je me dis qu'installer une dynamique aggro est plus important que les 4 ou 5% de mon stack que je pourrais perdre sur ce coup. J'annonce donc rapidment un 4bet que le joueur va se contenter de payer en position. Après avoir Cbet sur et avoir été payé, je me dis que je suis souvent face à TT ou JJ et je n'ai pas encore le read que je peux faire passer ces mains. On check tous les deux sur une turn anodine et la river est une carte bingo puisque c'est un qui me donne deux paires. Après avoir envisagé un value bet, je fais l'erreur de me raviser et check, il check très rapidement et je gagne le coup. Je m'en veux un peu de ne pas avoir su profiter de mon chattage.

    Quelques mains après, je relance au CO, payé par la BB (le même joueur), qui va check-raise assez vite sur Après que j'ai call, il envoie 2/3 pot sur et give up sur une brique river. Je m'empresse de checkback et il montre
    Je me dis que la dame de pique lui aurait probablement coûté très très cher.

    Un peu plus tard, je défends très deep et avec une très bonne côte dans un multiway et décide de donk bet pour représenter deux paires ou mieux. Après un call précédé d'une réflexion du joueur du CP, j'envoie un second barrel sur la turn . Mon plan est de call sur un raise pour fit or fold et s'il call envoyer 2x le pot sur les briques et les trèfles ou 2/3 pot sur les as ou les 6. Mais je n'aurais pas l'occasion de mettre en application mon plan car il se couche très vite.

    Contre ce même joueur je vais faire un play un peu limite quand je vais relancer paire de six, checkback un flop anodin et call deux barrels turn et river pour le voir montrer air. Je prendrais un peu de jetons au joueur récréatif en payant avec au bu vs son ouverture au co et en payant deux barrel sur Txxx avec deux coeurs au flop. A la river sur une grosse brique, il check à la vitesse de la lumière. Voyant que le pot fait environ 3200, je m'empare de 2 jetons jaunes valant 1000 chacun. Mais en le voyant prendre ses cartes pour les jeter au muck avant même que je les aie posées, je change d'avis et en repose un. Il va quand même fold avant même que je l'ai misé, en montrant face up.

    A ce moment là la moyenne est à 25500 pour un tapis de départ à 20000 et j'ai 28200, je suis en pleine confiance et j'ai l'impression de bien jouer et surtout de toucher beaucoup de jeu, malgré ma table assez difficile.

    Aux blindes 100/200, un joueur ouvre en début de parole à 500, le joueur du CP call, je call avec :2x en sb et la bb complète.

    Flop :

    Pas trop mal =). Je réfléchis à donkbet vu que je l'ai fais avec un draw tout à l'heure, je prendrais beaucoup de value de cette manière, mais je pense que l'OR va souvent Cbet ce board. Tout se passe comme prévu : le relanceur initial Cbet à 800, call par le joueur du CP et quand la parole me revient, j'opte pour un check-raise bien lourd à 2500, seul le joueur du CP complètera les jetons manquant.

    La turn est une et mon adversaire doit avoir quelque chose que 12000 devant lui, à peu près. Je me doute qu'il y a des sets dans sa range, mais je pense qu'il peux y avoir un certain nombre de flush draw, quelques overpair du style 88-99 et globalement contre cette range je suis très bien. Je bet à nouveau 2500 et il me raise à 5500. A ce moment là j'aurais du avoir un warning qui s'allume dans ma tête, un sorte de signal qui aurait du m'interpeler et me glisser à l'oreille "hey, il est ultra nutsé lol". Mais ça n'a pas été le cas, j'ai push et il a snap call. J'ai compris à ce moment que je venais de faire n'imp et que je n'avais qu'un out, il tourne :4x et gagne bien évidemment le coup.

    Me voilà tombé à 12k-ish, soit encore 60 blindes. Mais bon dieu quel coup de massue : un set over set sur un board drawy, c'est dur à encaisser. A la pause, je suis repassé à 14k après avoir passé un raise et un squeeze bluff avec , Matt est monté à 49k, Thomas 30k et François 12k.

    Le joueur que j'avais chatté à la première main va prendre sa revanche à ce moment là, quand je 3bet bb vs mp avec , il call et float mon cbet sur le flop . Sur la turn , je décide de check-call car cette carte améliore bien plus sa range que la mienne et n'ai pas énormément de value à 2barrel. Sur une brique river, je check à nouveau. Il bet 2k et je suis quasiment sûr qu'il s'agit de value à ce stade. Mais encore une fois je n'ai pas la force de fold et call pour le voir retourner pour deux paires turnées.
    Tombé à 9.5k sur 150/300/25, je me lance dans un bet/4bet shove CO vs BU avec :7x mais me voit retourner pour un coinflip. Le roi tombe dés le flop pour abréger mes souffrances et tuer mes espoirs d'éventuel retour au stack de départ.

    MuffinMan bust en même temps que moi avec la même main (ManuB avait raison ^^) et MaadGambler suivra quelques heures plus tard. Seul Thomas atteindra le jour 2 assez shortstack (15bb je crois de mémoire).

    On profite du lendemain pour visiter la ville et aller dans différents pubs irlandais. A noter que malgré ses 22 ans révolus, nous nous verrons refuser l'accès de certains parce que François n'a pas sa carte d'identité et ne peux pas prouver qu'il a bel et bien plus de 18 ans (LOL).

    Le surlendemain, on attaque le side event sans MuffinMan. et Matt et moi nous retrouvons à la même table. Évidemment cet enfoiré à la position sur moi et va me mener la vie dure tout au long du tournoi. Mais la table est bien plus facile que celle du main event : un joueur récréatif débutant est juste à ma droite, ce qui est un très bon point. On papote de tout et de rien, il explique que la paire de 7 est celle qui fait le plus souvent brelan, je lui réponds que je suis d'accord mais que ça dépend quand même, des fois ça tombe plus souvent et des fois ça tombe moins souvent.

    Au bout d'une trentaine de minute, je joue mon premier coup contre lui : blindes 50-100, j'ai environ 10500 de stack (sur les 10k de départ), je défend :5x sb vs sa relance à 300 au bouton. Flop je check/call sa mise de 400.
    A la turn, le pot fait 1500 et nous checkons tous les deux la turn
    Sur la river je décide bet 600 pour value car je pense qu'il va très souvent checkback cette river. Il raise sans réfléchir extrêmement vite à 2000. Oula. Je fold la mort dans l'âme mais il refuse de me montrer. Il admettra plus tard avoir eu la couleur avec Je n'ai pas de raison de ne pas le croire et ça me rassure un peu.

    Je joue un coup un peu border line contre Maadgambler qui a squeeze une merguez et deux barrel pour la moitié de son stack sur KJxx. Je n'ai pas eu trop de mal à folder paire de 5 mais j'aurais certainement du fold au flop. Il m'a avoué après coup avoir eu naked flush draw et aurait été emm**dé si j'avais push.

    Un autre où je raise et check deux fois sur KJxx. Sur une river blank, je bet petit et il raise. Je snap parce que lol il rep' que dalle et moi non plus. Mais bien sûr il avait KJ. Sick fish lol.

    Je remonte au stack de départ en isolant un limp du joueur récréatif avec et en prenant deux barrels bien gras de value sur KTxx. A la river je décide de checkback et il montre un draw raté, puis m'engueule de le relancer avec un "roi fatigué". Je lui explique que c'est ma fétiche et que les rois tombent plus souvent quand on a roi-9.

    Peu après Maad prend les rois contre les as 80bb deep et fiout, game over. Un set up bien plus grave que mon set over set du main à mon humble avis.


    Je relance au bu ce même joueur avec et il call en bb. Le flop étant un petit Axx bien sec, je décide de checkback pour pot contrôle et après son deuxième check turn, je décide de prendre une line un peu tricky : le pot faisant 1100, je prend deux jetons de 500 et fais mine de m'être trompé en voulant n'en miser qu'un seul. "Meeeerde", mais le croupier m'explique que ce n'est pas grave, ça arrive, et me laisse la reprendre.

    Je me dis "encore mieux" et m'excuse "I really meant to bet only one of those" "it's okay, your chip didn't cross the line entirely". Du coup le joueur en face prend ça pour un aveux de faiblesse et checkraise. Je call après une longue réflexion et lolsnap son gros bet river. Il muck en levant les yeux aux ciel. Je m'excuse de ce mini angleshot en lui expliquant que je voulais vraiment miser 1000 et que j'aurais laissé la mise si le croupier ne m'avait pas dit de la reprendre.

    Le joueur deux crans à ma droite est un reg abc probablement un peu weak et c'est sur lui que j'ai décidé de créer une dynamique. Voyant que le récréatif directement à ma droite est aft (away from table) au moment où il est de big blind, je raise UTG avec le plan de 4bet tout le monde parce que lol je raise la blinde d'un away. C'est le cas avec le joueur en question en SB. J'insta 4bet et il fold après 30 secondes de réflexion. La main d'après il est de BU et je me suis dis que j'allais 3bet quasiment any two dans ce spot vu que lui aussi il va lol raise la sb d'un away ^^. Je trouve et ça me suffit. Il relance comme prévu et j'effectue la surrelance. Il paye et je cbet en bluff le flop. Il passe rapidement et je montre ma main.

    Parfait : maintenant j'ai l'image du gros douchebag insupportable laggish bluffeur etc. Je me dis qu'à la prochaine premium que je prend, je destack quelqu'un. Un tour plus tard, je touche enfin ma premium. Enfin pas exactement : Mais le spot de squeeze est trop beau. Le récréatif s'est suicidé avec 0% d'equity contre le lag que j'ai bluff catch quelques mains plus tôt et le reg abc weak n'a plus qu'une trentaine de bb. Quand le premier ouvre son bu et que le second call, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre le spot incroyablement sexy avec cette poubelle.

    La première partie du plan marche bien, le lag snap fold, mais le second call curieusement en étant pourtant assez short. Il va checkcall mon cbet 1/3 pot sur et open shove à peu près le pot sur une turn . Je prend mon temps de réflexion en me disant qu'il rep pas grand chose parmi les nutz et qu'il a rarement d'Ax dans sa range. Je lui demande s'il montre si je passe, il me dit oui. Il est très stressé, devient tout rouge, transpire. J'ai envie de faire le héro call 4éme paire no redraw. Mais bon c'est une bonne partie de mon stack quand même et il me reste 11k si je passe. Finalement je me décide à passer et il show lol salaud, tu m'as bien own.

    Un peu en tilt, je relance quelques mains plus tard :Tx et trouve deux payeurs, je cbet sur et n'ai payé que par un joueur qui vient d'arriver à la place où se trouvait Matt. Ce dernier joue 9k et a un sticker Wam Poker, c'est donc un fish. La turn étant un , je pense avoir encore de la value sur les 9x et les random mains qui trainent mais pour une raison qui m'échappe, je choisis de check/call sa petite mise. A la river le pot fait déjà 9k et il mise 6k alors qu'il m'en reste 8.5 derrière sur un . Je n'ai aucune info tangibles sur ce joueur, il ne sait pas que j'ai bluff énormément sur cette table, je n'ai aucune raison de penser qu'il est en bluff. 8x fait parfaitement parti de sa range, ainsi que 22, 33 et 99. A froid je pense que je dois fold, mais sur le moment j'ai crying call et effectivement il m'a montré full avec :2x Je me suis senti bien con.

    Tombé à 2-3k après ce coup, j'ai open shove plusieurs fois sans payeurs avant d'être rattrapé par la structure. Je découvre un et push sans regarder la deuxième ce qui sera environ 6-7bb. Je suis call deux fois, sur un flop Kxx, je regarde la seconde et découvre un lol sick. Au final un en face aura raison de moi.

    Thomas est encore en jeu mais plus pour longtemps : il ne lui reste lui-même que 3000 jetons à peu près. Je retrouve les deux autres pour attendre son bust et envisage de participer au second side, en irish poker.
    Finalement je me décide à le reg, mais ne fait pas long feu. Je ne sais pas vraiment y jouer, mais personne ne sait de toute façon, un peu comme le Ante Up. Au final la structure est bien crapshot, les jetons aussi : autant pour le main on avait des céramiques de très bonne qualité et pour le premier side des jetons de qualités moyenne, là on aura droit à des jetons bien pourraves. J'essaie d'ailleurs de blaguer en le faisant remarquer au croupier.

    "It's funny how the cheaper the tourney , the crappier the chips.
    -I'm sorry?
    -I mean, in the main event we had such good chips and now in this side we only have some kind of plastic chips.
    -I'm sorry sir, I don't understand"

    S'en est suivi un dialogue assez awkward où j'ai compris que mon accent anglais était suffisamment atroce pour ne pas pouvoir être compris du tout, ce qui est assez vexant quand on y pense.
    Bref au final cette variante est particulièrement chiante quand on est card dead, et je l'ai été. C'est un peu un mix de omaha et de hold'em et même pour du hold'em j'aurais été bien mal servi.

    Au final je finis enfin par trouver AAxx en bb avec 18bb, mais le croupier fait une fausse donne et on doit rendre nos cartes. NOOOON. Bon au final on me donne plutôt pas mal =). Surtout quand on a un open de l'irlandais bien lag au bu, je resteal tout content. et il snap call.

    Flop Oh come on ! Comment je peux rater à ce point le board avec cette main ??? Du coup, selon le principe de l'irish, je dois défausser deux cartes, je choisis de garder l'as et la dame et bien sûr l'irlandais a gardé sa paire d'as. LOL. fun trip.

    Pendant ce temps, je trouve Thomas et lui demande quand est-ce qu'il a bust. Il me dit "non non, j'ai pas bust, j'ai 120k là, on va passer la bulle". Je lui demande comment il a fait car aux dernières nouvelles il était quasi mort. Il me raconte comment il a enchainé les double up sur des flips et des 70/30 qui sont tous passé, tout se passe comme dans un rêve pour lui.

    Au final le voyant toujours dans le tournoi à minuit passé et ayant un avion à 5h du mat, on décide de le rail. Mais comme il est invincible en tournoi, il atteint la table finale un peu short. à 4h, nous somme obligé de partir sans lui et lui obligé de rester parce que lol 6-left d'un 200 boules slash 11k à la gagne slash one time papa slash suck it losers, chuis le seul à ITM. A 7h du mat on débarque en France et on apprend qu'il l'a ship. IZI MONEY FLAMMING DRAGONS REPRESENTZ.

    Ahah ça c'était pour la partie cagoule. J'ai fais pas mal d'erreurs dans les gros pots, je m'en veux un peu, mais je trouve que c'était non plus les spots les plus simples que j'ai vu.

    Sinon online ça s'est mieux passé : si j'ai finis le mois d'octobre à "seulement" +451€ pour 33h de jeu, je suis en position de réaliser un bien meilleur mois en novembre et de clôturer mon année online de manière satisfaisante.

    En effet, grâce à une nouvelle 3ème place sur l'Eldorado la semaine dernière, pour un gain net de 1104€, ainsi que trois autres petites TF, j'ai pu terminer ma session de la semaine dernière à +1260€, à celà quoi s'ajoutent les 435€ pris hier soir en gagnant notamment un 10€ à 250 joueurs sur Winamax, plus quelques 80€ grappillés en SNG HU et en rakeback. Actuellement je fais donc un mois à +1775€ pour 27h de jeu et une année à +11728€ pour 389h de jeu; soit un hourly qui se stabilise aux alentours de 30€/h après 2056 tournois, malgré mes projections à la baisse. J'ai donc dépassé mon objectif de faire 10k/an d'environ 17.3%, ce qui est très plaisant
    Par ailleurs j'ai tournée une vidéo live du début-milieu de session de la semaine dernière :
    Pour ceux que ça intéresse.

    En tout cas pour en revenir à la remarque dont j'ai parlé en début de billet :
    1) D'une part, j'ai passé mon ABI de 7€ à 12.50€ en un an en jouant qu'une ou deux sessions par semaine. Je ne suis pas coincé en micro, je progresse à mon rythme, ce qui est différent.

    2) Je ne me considère pas comme un top reg, ni ne cherche à tout prix à en devenir un. J'essaie de corriger mes leaks pour moi et pour mon profit, pas pour faire des concours de queue avec d'autres joueurs.

    3) Je suis et resterais un joueur qui joue pour le plaisir, je considère pas ce jeu comme un métier malgré le semblant de régularité que je semble afficher ces derniers mois.

    4) Je suis encore étudiant avec un petit job à côté, ce qui fait que j'ai la notion de la valeur de l'argent en tête et que je reste très posé à ce niveau là. Quand je lance une session de 40 ou 50 tournois sur la journée, à 12.50€ pièce, ça fait très vite deux fois mon loyer de misé en une seule session et c'est déjà vraiment énorme pour moi. Passer à, disons 25-30 tournois à 50€ ou plus, ça me dépasse complétement et psychologiquement, je me vois vraiment mal perdre 1k€ ou plus en une soirée, quand bien même j'aurais le niveau pour les jouer. Je pense qu'on est beaucoup dans ce cas d'ailleurs.
    5) Last but not least, je suis un adepte de la game selection, ce qui signifie que je ne joue pas différents tournois que beaucoup de regs un peu no-brain jouent machinalement alors qu'ils sont très marginalement ev+ dessus et a contrario j'ajoute à mon set des tournois complétements délaissés parce que trop petits ou pas assez balla, mais qui sont extrêmement rentables.

    Voilà en gros ce que je voulais dire à propos de mon statut de joueur de micros. A bientôt pour le prochain billet !
  10. Like
    liiinz reacted to max_potter for a blog entry, My first trip to Las Vegas!   
    Enfin! Après toutes ces années poker, j'ai pu me rendre là où tout joueur de poker rêve d'aller, à Vegas!
    Précisons cependant que je ne suis pas spécialement allé aux USA dans le but de jouer au poker mais d'améliorer mon anglais. En effet, venant tout juste d'être diplômé et sur le point de rentrer dans la vie active, je voulais avant tout être capable de parler anglais de façon fluent, c'est pourquoi je suis parti pendant 3 semaines à Los Angeles.

    Bien évidemment, je ne pouvais rester à LA sans passer au moins un weekend à Las Vegas. Une semaine avant, je book donc mon avion entre LA et LV, afin d'arriver le vendredi aprem et repartir le dimanche soir. Je prendrai un hôtel milieu de gamme à 200m du Strip pour 50€ la nuit (Super 8 Hôtel). Cela ne vaut clairement pas les grands hôtels de LV mais ayant réservé particulièrement tard, il fallait compter minimum le triple ou le quadruple pour aller par exemple au Bally's.

    Je débarque donc le vendredi 11 octobre à Sin City, je chope le taxi à l'aéroport qui m'emmène directement à l'hôtel. A 19H, je suis enfin prêt à commencer ma tournée des casinos. Durant ce WE, j'avais prévu d'aller visiter la ville, avoir un panorama de LV au Stratosphere Hotel, admirer les fontaines du Bellagio et de profiter d'un show de David Copperfield au MGM Grand. Le but étant avant tout de jouer un maximum au poker durant ce laps de temps. A ma grande déception, je vais run particulièrement bad que ce soit à Vegas ou à LA où j'irai jouer au Commerce Casino. Vous le verrez par vous-mêmes car la plupart de mes gros pots joués ont été perdus, et sur les 30-35 tirages couleur ou straight, seulement 2 sont rentrés... Nice run. Je n'aurai même pas la chance de découvrir une seule fois American Airlines dans mes mains, malgré le fait d'avoir utilisé cette company pour aller aux States! Quant aux small-middle paires, j'ai du en avoir une trentaine et j'ai touché une seule fois un set... que j'ai perdu lol.



    Le Bally's
    Mon premier casino. Je change $300 et m'installe à la table. Relance entre 8 et 12 en général, ça joue assez deep mais pas très bien la majorité du temps. Les joueurs américains étant plus scary que les Français, je vais en profiter pour bluffer un max de coups et 3bet light ultra souvent.
    Après une session assez mitigée, je réussis à prendre $100 avec les rois contre un short qui paye mon shove sur un baby flop.

    Résultat : + $20

    Le Venetian
    Un endroit magnifique pour jouer au poker. Le casino s'inspire des monuments italiens, ce qui confère un charme fou au lieu. Je vais jouer environ 5H et ne rien toucher malheureusement. J'étais dég car ça s'envoyait en l'air avec TP, les gens étaient ultra deep pour de la 1/2 (300-400 en moyenne). Mais pas eu de spot.
    De mémoire, voici quelques coups dont je me rappelle:
    Au CO avec je raise à 12, payé 2 fois.
    Flop
    SB me check raise à 50 ma mise 22, je paye juste car on est très deep tous les 2 (400) et je pense pas qu'il fold sur un raise. D'autant plus que si je touche mes outs, je pense pouvoir bien lui prendre.
    Turn
    On check tous les 2
    River il check et je bet 85, il fold assez rapidement.


    Je vais me maintenir assez longtemps aux alentours de 350 en relançant beaucoup en position et en c-bettant/ 2-barellant quand nécessaire mais...


    au bouton, je raise à 14 et suis payé par CO.
    Flop
    Il db 20, je raise à 50 et il paye.
    Turn il check, je mets sa boite et 50 (je pensais qu'il avait plus au départ, mais aux USA, on a que des jetons de 5, ça donne l'impression d'être riche lol), il paye avec J9 et ça hold.
    Bien joué.


    UTG +1, je limp. Un joueur assez nit raise à 8, 2 call, je limp reraise à 40, il paye.
    Flop
    Je bet 60, il boite pour 200 de mieux, fais chi**!
    Me suis mis dans la m**de tout seul mais bon j'ai maintenant 200 à rajouter pour en gagner 400, je sais que ça devrait pas être un call mais je suis un peu en tilt et paye. Il montre ATo et ça tient...

    J'aurai pas eu une premium de la soirée et tout cela me fait perdre $360 durant cette session.




    Le MGM Grand
    Après une bonne nuit de sommeil, me voici de nouveau prêt à affronter mes adversaires américains!
    Je décide d'abord de prendre ma place pour David Copperdield, show qui aura lieu au MGM lui aussi.
    Je m'installe ensuite à table avec 300. Blinds 1/2.
    Et là mon calvaire commence XD
    Pas de premium pendant 6H, mais je vais rester longtemps à mon stack de départ encore une fois en bluffant et en 3-bettant light très soouvent.

    Cependant...

    au bouton, je raise à 12, payé par bon joueur et un débile en SB qui chatte tout depuis qu'il s'est installé (le mec a payé tapis préflop $200 avec et a suckout AK et AQ lol)
    Flop
    Je bet 24, et le débile paye.
    Turn je bet 52 et il paye de nouveau
    River Je bet 80 et il boite pour 200 de plus.
    Je suis venere et essaye de voir ce qu'il peut bien avoir vu sa line. DP ou set auraient raisé avant et j'ai vraiment envie de payer... Puis je tilte enfin que le J complète la quinte! Je fold et il me montre 8To...


    Quelques coups plus tard, je raise à 12 au CO avec . Débile me paye au bouton.
    Flop
    Je bet 18, il paye.
    Turn
    Je 2-barell à 32, il paye.
    River
    Je décide de check car je suis persuadé que le mec est à tirage et que hauteur dame gagne. En effet, s'il avait hit sur les streets précédentes, il m'aurait raise.
    Il check back et montre

    J'insta-tilt et leave la table. Je perds $420 sur cette session.



    Le show de Copperfield me fera du bien et m'aidera un peu à oublier ces sessions difficiles. C'était un vrai spectacle à l'américaine, et croyez-moi, ça vaut 100 bucks ;-)

    Fin du show, je décide de jouer malgré la fatigue.. Au Bellagio!

    Le Bellagio
    Autant dire que j'en ai pris plein les yeux! Je n'étais jamais rentré dans un casino aussi beau! La poker room est juste magnifique et j'ai eu la chance de même voir la Bobby's Room ^^ Sans conteste, le plus endroit où j'ai pu jouer au poker de ma vie.
    Les blinds mini sont 1/3 donc un peu hors bankroll mais là j'ai vraiment envie de profiter du lieu donc je cave 300 et m'y installe.
    Je monte 350 en agressant pas mal la table jusqu'à ce qu'une nana hyper friquée et mauvais genre arrive à table. Veste couleur léopard, sac Prada vert criard, voilà le genre. Elle est là avec son mari, jouant juste à côté.
    Un petit descriptif de son style de jeu: hyper aggro, overbet ses tirages, ses top pairs, dès qu'elle touche... Bref va falloir serrer son jeu.

    Elle me craque une fois QQ avec un K pourri sur un flop K high mais je perds que $50.

    Arrive enfin LE coup que j'attendais du weekend.

    Ça limp 3 fois, j'ouvre au BTN, je raise 18, c'est payé par nana et un autre.
    Flop magnifique et là elle décide de faire un move magnifique : le donkbet à 75! Le mec passe et je décide que la meilleure ligne ici est de minraise pour la garder dans le coup. Je fais donc 150, qu'elle call après une minute.
    Turn
    Et là elle shove 225! Je snapcall, pot à environ $800.
    River
    Elle me fait... "j'ai rien" en montrant !

    Je show mes DP et toute la table me félicite! XD Une nana hyper sympa est tellement contente que l'autre se soit faite décavée qu'elle vient me serrer la main "Nice hand!"


    2 mains après, je me retrouve dans un spot un peu compliqué.
    Je trouve en MP et raise à 20. La nana léopard me paye et un autre en EP.
    Flop
    je bet 40 et là, la nana (300 de stack) veut raise 100 mais ne dit rien donc c'est un call.
    Turn et elle donkbet 100.
    Je pensais que cette carte l'aurait ralenti si elle n'avait qu'un 7 et je fold donc car elle peut avoir pas mal de DP voire straight dans sa range. Je sais pas si j'ai pris la meilleure décision néanmoins.


    Dernier coup intéressant.
    On a changé de table et ça joue plus serré.
    en LP, je raise à 12, payé au BTN par bon joueur et SB.
    Flop
    Je c-bet 22 et c'est payé par bon joueur.
    Turn qui m'ouvre une tirage ventral. Je 2-barell 46, il call.
    River magique
    Je boite en posant mes 2 racks remplis de jetons de 5, couvrant le mec (il a 225 derrière).

    Il dit qu'il comprend pas mon move, me voit sur les piques manqués. J'essaie de paraitre peu confiant et il me paie. Je show tout fier ma straight! Les gens hallucinent tout en me disant Nice play ^^

    Fin de la session : + $760



    Le Rio
    Le lendemain, je décide d'aller jouer au Rio, parce que... ba c'est là où il y a les WSOP quoi!
    Cependant un peu déçu par la salle de cash qui n'a rien de ouf, jetons pas tops, bref j'ai l'impression de perdre mon temps.

    Mon seul pot un peu important:
    en BB, je raise 18, 2 payeurs.
    Flop
    Je bet 30 et un short boite pour 140. Je tank 30 secondes puis je me dis que j'ai de grandes chances d’être devant lui donc call.
    Turn
    River blank.
    Il show lol
    Merci!

    Gain: + $100



    Le Ceasar Palace
    Dernier casino du weekend! Lieu très sympa, poker room attrayante également même si le must reste pour moi le Bellagio. Pas eu de rencontres malheureusement, mais je vais hit 2 fois TP avec AQ que j'aurai 3-bet ce qui me permettra de dégager $165 de profit.


    L'heure est ensuite venue de rentrer à LA!


    Le bilan est assez clair: Vegas est une super ville mais extrêmement fatigante. J'y retournerai pour sûr l'année prochaine! Sans doute un peu trop clinquant pour moi, sans compter tous ces gens qui veulent montrer leurs tunes mais osef, j'étais là pour jouer au poker! ^^

    Gain LV : + $230
    Je profite également de ce (long) post pour relater ma dernière expérience pokéristique aux States : le Commerce Casino à LA.





    Le Commerce Casino
    Lieu immense avec des salles remplies de tables de poker comme je n'en avais jamais vues!
    Je souhaite m'installer à de la 1/2 sors mes $300 quand me fait "$40 max for buy in".
    Sérieusement? C'est quoi règle de m**de? Bref je me casse et voit de la 3/5 où le buy in max est de $200. Il y une ouverture de table et je décide de me poser là.

    Je vais agresser comme je l'ai rarement fait, 2-barell bluff quasi systématique, utiliser les scary cards comme il faut. Je me serai fait catch une fois sur 20, et même si ça m'a couté $200, j'aurai quand même bien pu gagner grâce à ça! N'ayant touché aucun tirage et m'étant fait suckout 2 premium sur 3, c'est difficile de gagner, mais je ne perdrai que $110 en tout et pour tout.

    Malheureusement, ça commençait pourtant bien!
    en BB, je raise 26 (350 de stack), payé 4 fois XD
    Suis surpris car normalement c'était rarement payé au dessus de 20.
    Bref.
    Flop
    Je bet 100, un short boite 125, et un mec deep paye en demandant au croupier si je peux relancer, ce que j'assimile à de la faiblesse et non du trap.
    Je complète les 25, ne pouvant boiter.
    Turn je boite 200 et suis snapcall.
    River
    Argh

    J'ai peur que quelqu'un soulève les carreaux mais short avait un J et le mec deep QQ. Lol bien joué le limp/call.
    Je monte donc à 800 après ce coup.



    au bouton, 3 limpers, je just call.
    SB raise 20, je paye avec un autre.
    Flop
    Ca check jusqu'à moi et je decide de check back.
    Turn OR bet 10, payé par l'autre et je pense que c'est le bon spot pour raise donc je fais 55 et les 2 fold.



    UTG, je m'apprête à relancer quand je vois un mec en MP triturer ses jetons, donc je call 5, un autre call 5 et le mec raise 25, la parole me revient et je fais 80.
    Il tank/call.
    Flop
    Je bet 120, il tank tank et boite 320. Je call après 5 secondes en étant sûr qu'il a les dames mais on n'ouvre pas.
    Turn Et là je sais que j'ai perdu.
    River Blank et il montre

    Et hop un petit 92/8 de perdu pour un pot à $800!
    Le mec se barre 2 mains plus tard et je suis vénère.



    Je vais tenter d'autres moves durant cette session, comme le limp/reraise avec JTss UTG. Le mec va fold une paire de 4.



    Autre coup, je suis de SB, un mec raise 10, Bouton paye.
    Je découvre et décide de 3-bet light à 40.
    Sb fold et Bouton tank paye.

    Flop
    Je fais 55 il paye. Je pense qu'il a un 9 ou un T.

    Turn je bet 90, il réfléchit une minute et fold à regret.


    Mon bluff catché!
    Au BTN avec je décide de 3-bet l'ouverture à 10 d'un mec, payé par un autre.
    OR me paye.
    Flop
    Je bet 60, il paye.
    Turn
    Check check car je pense give up now
    River
    Je pense que c'est LA carte parfaite pour bluff et envoie 120, qu'il call rapidement avec
    Arf lol, je pensais vraiment avoir une line correcte, faut croire que non! Ou alors j'ai mal ciblé mon vilain.

    Dernière main
    en MP, je raise 25 et un mec qui avait limpé en EP call.
    Flop
    je bet 35, il paye
    Turn
    Je bet 65 et il me check raise à boite pour 265 total.
    Je suis vénère car je sais que je me suis encore fait craqué les rois et peste contre la malchance qui ne me quitte pas toutes les fois où j'ai joué aux States.
    Je rage fold et il montre obv

    Perte de $110 sur cette session.

    Gain USA : + $120

    Bilan final: si j'avais eu un run normal, c'est à dire hit mes tirages une fois 3 et non 2 fois sur 30 (sic), hit quelques sets sur mes 30 paires et si mes premiums avaient tenu, je serai au minimum à 1500-2000 de benef actuellement. J'avais l'impression réellement de crush les tables, d'être créatif hyper souvent, j'ai jamais payé perdant river.... Malgré le peu de bénef engendrés, j'ai l'impression d'avoir vraiment passé une autre étape dans ma façon de jouer. On verra ce que ça donne à Paris.

    By the way, j'espère que vous aurez apprécié le plus long CR jamais écrit ;-)
    Donc hésitez pas à laisser un petit commentaire pour ces 2H d'écriture si c'est le cas (ou non!), ça me fera plaisir ;-)

    See You!
  11. Like
    liiinz reacted to Bandecdc for a blog entry, Et si on noyait notre chagrin avec de la Guinness ?   
    Hello la communauté !
    Aujourd'hui j'ai beaucoup de choses à dire et un paquet de sujets dont j'aimerai parler dans ce billet, bien que le précédent ne date que d'il y à trois petites semaines. La raison principale est bien sûr que je pars après demain pour l'Irlande avec le reste de mon équipe pour participer au WPO Dublin dont le Day 1B pour lequel je suis inscrit démarre vendredi à 13h tapante. Pour ceux qui me lisent pour la première fois, je rappel qu'il s'agit d'un festival de poker organisé par Winamax et pour lequel nous sommes passé
     
     
    Départ de Dijon jeudi donc, pas de week end d'intégration pour moi, dés que peux me soustraire de mes obligations à l'école, je pars pour l'aéroport de Beauvais avec Palmzz qui partira, lui, de Besançon. On y retrouvera MuffinMan et Maadgambler et si tout se passe bien on posera nos valises au Skylon Hôtel (situé à 700-800m du Regency) entre minuit et minuit trente. Inutile de dire que les festivités seront modérées le premier soir étant donné que j'ai bien l'intention d'être au registration desk dés qu'il ouvre le lendemain et bien sûr d'être en forme pour jouer. Le day 1 comporte quand même 10 levels d'une heure, plus le dinner break, ça nous fait déjà une belle journée de jeu (bien que j'ai déjà fait pire, notamment sur un PPD où là c'était vraiment très long).
    Superbe structure en tout cas, j'aurai juste à m'adapter sur le fait qu'il se joue à 6 joueurs par table, mais au delà de ça, je ne compte pas me faire marcher dessus. On s'attend tous les quatre à rencontrer pas mal de joueurs du CP, donc n'hésitez pas à vous manifester, c'est toujours sympa de mettre un visage sur un pseudo. Il faudra qu'on s'arrange pour mettre un bounty sur la tête des membres de la Dirty Team d'ailleurs (gniark gniark) .
    Plus sérieusement, j'ai proposé à Palmzz de swap 5% up to 1k, puis à Muffinman qui est d'accord aussi bien qu'il ne soit pas encore certain de jouer le Main pour l'instant. J'imagine que Maad sera d'accord aussi, j'ai eu assez peu d'occasions de lui parler depuis le début du mois. Je suis aussi stacké à 2% (lol) par Yekoms d'ailleurs, il croit en moi ce petit, il a pas peur. En y réfléchissant, le swap avec Palmzz c'est probablement pas une bonne idée, même s'il est un peu meilleur que moi, il a gâché son réservoir de chatte en gagnant le storm 5 pour 2k€ hier soir. On a pas idée de répartir aussi mal sa chance à trois jours d'un gros tournoi. Rookie mistake..
    Concernant les soirées, parce que c'est quand même l'objectif principal de cette petite sortie on va pas se mentir, je suis partagé entre l'envie de visiter la ville, les bars, de tester le beer pong (eh oui, je n'y ai jamais joué encore, à 24 ans, mais quel honte !), de tester mon skill de PUA avec mon accent français à couper au katana Hattori Hanzo (en tout bien tout honneur, cela va de soi ) et le fait que si je suis disponible dés 19h pour faire la tournée des bars, c'est que manifestement je n'aurais pas fait long feu sur le Main. Mais bon il reste les Sides le lendemain de toute façon, donc ranafoute. Il y aura donc une floppée de pics de - entre autres - bâtiments et de jolis paysages pour accompagner le CR détaillé de mon petit séjour !
    Sinon j'utilise très peu Twitter, mais depuis que je suis équipé de la technologie de l'internet sur mon cellulaire mobile, je pense informer ceux que ça intéresse des évolutions et des coups joués par l'équipe (et pas que les miens, sale égoïste). Vous pouvez donc me follow sur https://twitter.com/Bandecdc . Tsé moderne tavu
    Complétement rien à voir, mais l'autre événement marquant de ce mois, c'est le Webmaster qui m'a proposé de rejoindre Karadonk dans l'équipe d'animation de la section MTTs du forum. J'étais très content et toujours partant, bien que sur le coup je dois bien avouer que je n'étais pas très au fait de la fonction de l'animateur. Pour l'instant je n'ai pas contribué à grand chose à vrai dire, à par
    qui n'est d'ailleurs pas tout à fait finalisé. Dans les semaines à venir, je pense me mettre à chercher des idées pour redynamiser cette section. La suprématie du thread des fifty-50 touche à sa fin, c'est moi qui vous le dis !
    Bon et bien concernant mes résultats du mois, c'est bien simple j'ai réalisé mon plus mauvais taux horaire depuis le début de l'année (et voilà le moment où je peux justifier mon titre). Avec 47h jouées en 22 jours, j'ai gagné à peine 316€ (soit à peine 6.72€/h lol) alors que mon objectif du mois était, je le rappelle, de dégager au moins 500€ net pour financer ce petit trip irlandais. Tant pis donc, les revenus irréguliers sont partie intégrante du jeu et je sais très bien que faire des objectifs de gain sur une période aussi courte qu'un mois, et d'autant plus en tournois, n'est jamais très cohérent. J'ai pris un paquet de mauvais coups au mauvais moment et on ne peux pas vraiment y faire grand chose sur le très court terme.
    A noter une anecdote sympathique : lors d'un Head's Up SNG qui vient de démarrer contre un reg nommé Archikrammer, j'ai une coupure internet comme j'en ai de temps à autre. Tout joueur de HU sait pertinemment que cela signifie la perte de la partie puisque notre adversaire profite traditionnellement de notre déconnexion pour nous prendre nos jetons. J'ai eu la surprise en revenant au bout de quelques minutes, de voir qu'il me restait 1415 jetons (sur les 1500 du départ). Mon adversaire m'avait en effet attendu pour me battre loyalement (ce qu'il a fait assez facilement d'ailleurs XD). C'est un fait assez rare pour être souligné. Je dois avouer qu'à sa place, et à moins d'avoir une affinité particulière avec le joueur, je dis merci et prend le billet de 20€ qui me tend la main. Je suppose que je dois être un crevard
    Bref, la session de dimanche dernier me permet de sauver l'honneur. je rejoins Palmzz au DoMac avant de s'installer chez lui avec mon laptop pour une session commune et Yekoms nous rejoins à la pause. On est donc 3 geeks à grind toute l’après-midi alors qu'il y a un grand soleil dehors, quelle image pathétique ^^. Je lance mon set habituel de MTTs pas cher et de sats et on s'enregistre à tour de rôle sur les SNG's puisqu'on joue sur la même IP. Je me retrouve à 5 reprises à la même table que Yekoms, bien cocasse alors qu'on peut se voir mutuellement nos cartes. Alors si le département sécurité de Pokerstars lis ce billet, sachez cher monsieur que nous n'avons pas pratiqué de collusion ni de soft play. A vrai dire on s'est même envoyé des patates.
    TIENS MAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNGGGGGEEEE !!!!
    La session se poursuit pas trop mal, mes sats me permettent de jouer le Triomphe et le Warm up (pour lequel j'aurai même le luxe de me qualifier deux fois). Malgré le fait que je bust de beaucoup de choses, je suis bien concentré et joue de mon mieux. Je m'autorise même des petites fantaisies contre les joueurs dont j'ai compris le petit jeu (spoiler, ceci est un brag indécent)
    Comme à son habitude Palmzz est déjà positif à 17h en faisant deuxième d'un random 5€ qui traine. Yekoms se fait bien chatter, les coups que je peux voir sont assez laid, j'aimerais pas être à sa place pour être honnête.
    Il repart regarder je-sais-pas-quel match sur Canal, tout en ayant déjà une demi-douzaine de tables qui tournent toujours. Heureusement qu'il habite pas loin ^^. Pour ma part, j'arrive à even (et même +4€) vers 23h30 en ayant notamment runner-up un petit 3€ KO en début de soirée et après avoir passé de justesse l'itm sur le triomphe, puis perdu un flip juste après. Avec deux tables restantes : le Warm up à 50€ et un 10€ Kop sur lequel j'ai un gros stack, je comptais bien faire une session de ouf. Palmzz clôture peu après à +125€, tandis que j'ai passé l'argent sur le Warm up et le KOP.
    Monté à 120k, à 100 joueurs restants, je me prend à rêver de la perf à 4 chiffres que je n'ai pas fait depuis mars dernier. Voire même à 5 chiffres puisqu'il y a 10 000€ à la gagne. Mais le destin en a voulu autrement, je perd un 70/30 assez important contre un étranger certainement très bon (ou pas, l'étranger en question est Scopé à -2.9k sur plus d'un millier de tournois, so much for the soft .fr games, heh?)
    Enfin bon, se plaindre de ce genre de coups, c'est oublier qu'on a du passer deux ou trois flips pour en arriver jusqu'à là, donc pas de regrets, on se contentera de prendre 132€ en 11h de jeu.
    Bref bilan annuel qui n'a donc pas trop changé, j'espère au moins arriver à faire les quelques centaines d'euros qu'il manque pour faire l'année à 10k, rien n'est joué mais c'est bien parti.
     

     

     

     

     

     

     
     
    Voilà c'était tout pour aujourd'hui, je vous donnerai des nouvelles très vite !
  12. Like
    liiinz reacted to anuscopie for a blog entry, GROS PEDE VA   


    salut les gros ped!

    5 petits mois pour trouver la motivation de pondre une nouvelle m**de infamme, au moment où j'écris ces quelques mots d'introduction je ne sais même pas encore de quoi je vais parler. Non parce comme dirait thierry "utopike" lacloture on s'en branle un peu des histoires de poker et de bad beat.

    t'as bien raison thierry, j'ai moi aussi bien compris que ce que recherchait les minables de ce forum c'est des histoires de roller qui se termine en deboitage d'épaules (mange put**n de trizz ), de pipes avec appareils dentaires et d'achat de baguettes de pains à la boulangerie du tier-quar. Oui parce que c'est passionnant tout ça, fin bien plus que ce jeux de con.
    J'adore les anecdotes de vie. Je pourrais vous en donner quelques une arrivées récemment. Vous parlez de la cullotte degueulasse de nelly, vous dire 2/3 mots de alex, tout juste 19 ans qui se pics avec un portable d'avant guerre ou pourquoi pas vous faire un chti feedback de ma soirée sushis, j'adore les sushis moi. Vous saviez que les sushis c'etait plus calorique le bigmac ?

    Que nenni les grosses tantes! Rien à branler de vos envies perverses, on va parler tapis vert ici.

    En tout cas thierry, si jamais tu fais du vélo sans casque, n'hésite surtout pas à nous tenir au jus, je suis ton 1er fan. J'ai même voté pour toi aux award du meilleur blog. keep goin'

    Et oui les awards! Comment ne pas en parler vu que bibi à obv ship l'award de la plus
    Ce fu un match de titan, un somptueux duel au sommet mais on a finalement réussis à terrasser sur le fil cette vermine d'olivierpd. Sans rancune mec, j'adore ce que tu fais, par contre t'as une voix bien tiltante, c'est pas du niveau de la gab nassif mais faut faire quelque chose tbh.

    Donc quoi de neuf depuis le temps me diriez-vous ?
    Ptit retour en 2012 : j'ai vraiment vécus une année mutanesque que ça soit niveau pokpok ou niveau personnel. On s'est pas mal goinffré aux tables et IRL ( Lux).
    On n'a pas reussis à s'installer en 200 mais bon, j'ai la vague sensation que mon hourly restera quasi identique en 16 tablant la 100 plutot qu'en 9 tablant la 200+. Puis allez, la petite différence de thunes se recupère en variance limitée et en confort de jeu. et ça le confort, c'est bien. Fin tu peux certainement pas comprendre, vu que tu vies dans un chiotte parisien.
    2013 : bah on continue son petit bonhomme de chemin en NL100 et on tente un peu la luck en 200/400. On empile les plaquouzes en se branlant la queue.

    Flemme de brag, segue toi


    petit coucou à certains fdp de la 100 qui se la joue thug nigga parce qu'ils open 21 % des mains. mangez mon chibre de noir
    PROPBET DE MUTANT

    Pour se motiver à jouer à ce jeu de conn**d alliénant, nous avons décidé d'organiser un chti propbet en mars avec quelques fdp notoire.
    les règles étant simple :
    1bi = 1 point
    1khands = 1 point
    --> on fait le total fin mars et le gagnant empoche le magot. LE BULLDO

    on ne présente plus le doc, jeune biarro vendeur de capote en pharmarcie. à réussi l'exploit de mouv down avec l'arrivé du .fr
    top reg en NLHE, il fait parti des rares mutants à avoir réussis la transition en plo avec succès


    Bien décidé à demarrer l'année 2013 sur les chapeaux de roues, il claque un énorme mois de janvier. Forcément party trouve ça louche et décide de recupérer 23 plaques parce que bon quand le doc gagne, c'est qu'il y a un problème.
    Une bête blessée, donc un concurrent capable du meilleur comme du pire.
    Yonaldinho

    Que dire, c'est un mutant. Le mec est pire que moi : br à 6 chiffres / reg de 50, on n'est pas à l'abris d'un downswing après tout.


    Un des mecs les plus reguliers que je connaisse mais qui BE depuis un petit moment, le bet est un moyen de reveiller la bête qui sommeille en lui. Non parce que l'animal a souvent la "flemme".
    Le gris

    On l'aime, c'est notre gris. Il en faut toujours un, c'est comme ça, sinon tu t'exposes à la LICRA.
    reg de mtt, motivé à redistribuer en cash-game et finir le bet en negatif en jouant same time de la 100 et de la 1K. Mais bon il va prendre 20 plaques en mtt, pas de problèmes pour le gris.
    TALLINEAU

    TALLINEAU, LUI IL PARLE COMME CA, ET PUIS C'EST TOUT. un chti bonhomme plein de vie
    reg de winamax, vomit BI sur BI. risque certainement de se broke avant la fin.


    Bien décidé à torcher ces ordures, on décide d'imposer d'entrée un rythme d'enfer. C'est la baston.
    Yonald s'accroche, le gris se broke, charles a joué 15 mains et tallineau fait le mort. RAS, le plan se passe sans accro.
    10j de bet et ça semble plié, le favori est en tête (moi si t'avais pas suivi gros trisomique) sauf que le gros yonald est bien décidé à ne plus BE depuis 200khands, nice timing ma foi.

    la 2eme semaine de course est marquée par la visite inopinée de la biche un jeudi, TILT.
    stuck in da bed jusqu'au dimanche. Ce fumier de donald en profite et place une attaque digne de Pantani dans le col du tourmalet.
    Le salo à fait le boulot, on reviens aux affaires avec un retard de 30 points.

    3eme semaine, on décide de se mettre en chasse patate et on grind hardcore pour refaire son retard, fin de semaine nous somme aux coudes à coudes mais on a plus rien dans les jambes, tel un richard "coeur de lyon" virenque on réussis à bluff pour deal le bet. Les organismes sont touchés, besoin de prendre 3 jours off afin de ne pas burn out. Le plan etant de prendre 100bi, on est légèrement dans les temps mais besoin d'envoyer un sacré rythme la dernière semaine.
    La raclure en profite une nouvelle fois et me met une veritable giffle de 40 points. On est cloué sur notre selle, impuissant.
    On n'aura pas le second souffle pour repartir, up 7 plaques, une tonne de soirées de prévues c'est finalement une assez bonne opération et on laisse la win à ce champion. Respect.
    [*]RESULTATS


    LE BULLDO, fidèle à lui même. Efficace.




    Le gris, avait une volontée de fer.... qu'il a perdu après 3j de bet en voyant à qui il avait à faire. Bon il prend encore 20k en mtt ce mois, pas de problème pour le gris, pas de problème.



    TALLINEAU, je crois bien qu'il a explosé en vol. pas de graf, disparu de skype. ça avait pas l'air d'aller fort sur la fin. RIP fredo Morceaux choisis :



    j'adore ça


    Yonaldinho, qu'est ce que tu veux que jte dise gros enc**é. T'es un monstre, vgg champion. Le pire c'est qu'il aurait largement pu faire mieux, sick mutant.



    et pour finir le mien, manque de volume évident. Les tables ont étaient globalement bonnes pendant les séries sur ps, sinon c'etait pas la joie. Forcément, un peu déçu.



    [*]NEWS DIVERS


    - en avril, on a décidé de remettre ça!! cette fois-ci c'est un propbet par équipe, pour que ça soit plus fun. Le principe reste le même.
    pour suivre cette m**de, http://minu.me/8nr0, le tableau sera mis à jour quotidiennement.

    - yaragui, le top reg de la 25, superstar sur ptr a quand même réussi la performance de faire le back to back sur le Sunday Heads-up fin pas comme si on l'avait mikogo en late game



    pour finir par se broke comme une énorme m**de

    - Melimelotte se porte toujours aussi bien

    - salas est à nouveau papa, une petite léa. Il est donc de retour aux tables pour payer la liste de cadeau. Le gris en mécène.




    - et pendant ce temps là, la copine de karadonk attend depuis bientôt 1an 2ans le fameux mois à 10k qu'il lui promet tant. ça arrive, ça arrive
    [*]100% TECHNIQUE


    Pas de raisons qu'il n'y ai pas de 100% technique sur la crème des blogs. Puis je rappel que j'ai torché le fion à olivierp, donc je lui pique aussi ses fabuleux débat de mains. Dispo pour la bagarre.
    Voici donc une main jouée par charles64, thought ?




    ---
    Dernière petite paranthèse, j'ai reçus énormément de demande de coaching suite à mon commentaire sur Donc pour limiter les demandes plus ou moins farfelues, oui je peux être emmené à coach des joueurs qui galèrent en micro (principalement en NL30+).
    J'avais comme plan de proposer une offre de coaching structurée et adaptée aux microstakes. Fort de mon expérience sur divers bestiaux, je me suis rapidement rendu compte que les leaks sont grosso modo les mêmes.
    Je pense pouvoir proposer une offre spécifique qui puisse permettre de crush rapidement (grosso modo 10h max) jusqu'en 100 sans trop de souci une fois qu'on a acquis quelques automatismes.
    Sauf que le bet d'avril change un peu la donne. Puis il fait beau, les sal*pes sont de sorties, donc manque de tiiiiime.
    En tout cas, pour les motivés, sachez que :
    1. ce n'est pas gratuit. pas de coaching pour 3e de l'heure ici bande de pd.
    2. c'est limité. je fais pas de la masse. même si faire des sessions avec 2 elèves sont plutot instructives (car tu es confronté au même leaks d'un autre et peux permettre de reduire le cout).
    donc contactez-moi et on discute, mais je cherche essentiellement des gens impliqués et motivés mais surtout FUUUUUUUUUUUNNNNNNN. C'est un jeu bordel.


    ps : m'en voulez pas pour le titre, j'avais absolument aucune idée. puis j'aime po les pedes, donc c'est ok.


    'stay tuned tas de cons

  13. Like
    liiinz reacted to Gounot for a blog entry, Jouer deep en microlimites   
    Hello le CP ,

    Je vous propose un petit billet technique, à l’usage des joueurs de microstakes (jusqu’à la NL10) qui s’intéressent au jeu deep et qui en ont marre de spew leur beau stack en faisant de belles conneries. Billet sans prétention, avec encore pour idée d’améliorer le propos grâce à des remarques pertinentes de joueurs meilleurs que moi.

    Mes sources :
    Principalement cet article sur 2+2 http://forumserver.t...ng-deep-544405/
    Mais également ce thread

    Plongeons au fond de la piscine


    1) Qu'est-ce qu'un stack deep ?

    Il faut jouer deep (disons arbitrairement au dessus de 200bb) si on pense avoir un edge postflop par rapport aux autres joueurs à table. La position sur les joueurs visés est très importante car on peut les mettre dans des spots très compliqués, engageant de forts montants.
    L’idée est de comprendre quelle value on peut espérer tirer de chaque main. Pour cela, il faut saisir le concept de Stack to Pot Ratio (SPR). Il s’agit du rapport entre un stack et le pot construit préflop. Ainsi, si après l’action préflop, le pot fait 1, et que j’ai encore 10 de stack, mon SPR est de 10 (10/1). On peut à présent définir le concept de deepstack : c’est l’hypothèse où le jeu se déroule entre adversaires ayant un SPR >15 (palier fixer arbitrairement)

    2) Le jeu avec Top Paire Good Kicker (TPGK)

    Quand votre SPR est bas (<7), on peut aisément se laisser aller à stack off flop ou turn avec des mains comme TPGK, ou mieux évidemment, spécialement sur des boards très drawy. A cette profondeur, les mains spéculatives qui cherchent à s’améliorer sur les streets restantes (small et medium pocket paires, draws générés par les suited connectors) ne nous font pas bien peur : au mieux, leur équité est égale à la nôtre, alors autant push et inciter le chasseur de tirage à faire l’erreur de call.
    En revanche, si votre SPR est plus important, il est dangereux de chercher à prendre 3 streets de value avec TPGK : les pros préconisent un peu de pot control, on peut se contenter de 2 streets de value, de façon à ne pas engager notre stack au-delà du raisonnable, avec cette main dont la valeur n’est pas fantastique. Il faut s’assurer que le pot final fait de 4 à 7 fois la taille du pot construit préflop.
    Réciproquement, si vous êtes deep et qu’on met la pression sur votre TPTK par un shove ou un overbet qui mène à la construction d’un pot beaucoup trop gros pour la valeur de votre main, il faut avoir la sagesse de folder. Et c’est difficile lorsqu’on joue bourré ou énervé. Résultat on call, on s’énerve encore plus, puis c’est le lifetilt, c’est être broke en 15 minutes.

    3) Rechercher les mains qui ont une énorme value

    Lorsqu’on est deep, la détermination de notre range d’open et de call préflop doit donc un peu évoluer. On doit rechercher les mains à fort potentiel, celle qui génère les nuts, ou presque : small ou med pocket paire, suited connectors, les Ax suited. Les premières donnent des sets, les autres des quintes ou des flushs. Dès que votre SPR > 13, on ne doit pas folder ces mains : elles rapportent trop.

    Avec ce genre de mains, on peut espérer avoir le jeu nécessaire (ou l’équité nécessaire) pour stack off flop ou turn. Avec un jeu fait, tel qu’un set, on peut espérer l’erreur qui consiste pour l’autre à stack off avec n’importe quoi d’autre qu’un overset.
    Avec un gros tirage, on peut barrel allègrement on se disant qu’entre ce qu’on va faire fold de meilleur chez l’autre d’une part, et les fois où notre équité va se réaliser d’autre part, notre play est hyper EV+. On peut aussi se contenter de call sagement les barrels en étant en pos, avec l’idée de value comme un cochon si on finit par toucher (il faut que notre tirage ne soit pas trop obvious pour réaliser nos implied odds : double gutshot, une backdoor miracle), ou d’outplay vilain si on sent un peu de faiblesse en lui mettant tout dans la bouche à la faveur d’une shadow out (qui fait rentrer un tirage qu’on a pas), ou d’un signe de faiblesse. Pour cela trois conditions : avoir des balls, ne pas le faire contre les CS absolues (parce que ça, c'est jouer comme un con), équilibrer jusqu'à la hauteur de la mise (si on bluffshove, on valueshove dans les spots de value)

    4) Les aménagements de l’action préflop

    On précise aussi qu’il n’est pas spécialement bon de 3bet préflop ces mains à forte value potentielle car ce faisant on diminue le SPR et on rend la situation plus facile pour celui qui touche sa top paire postflop : il a moins de mal à stack off TPGK et ça devient moins rentable, pour nous, de courir après la réalisation de notre tirage. Cependant, pour mixer sa range de 3bet, on peut parfois se laisser aller à jouer avec agressivité préflop les small pp. Cela dit, il est EV+ de les flats le plus souvent, spécialement lorsqu’il n’y a pas de squeezer fou qui parle après nous.
    Encore avec l’idée du manipuler le SPR, on conseille de varier (tout en équilibrant) le montant de ses raises et 3bet préflop : dans l’idée, c’est de faire généralement plus petit avec les drawing hands (PSR supérieur) et plus gros avec les mains qui font TPGK (PSR inférieur).

    5) Le problème des reverses implied odds

    Enfin, un mot sur les reverses implied odds. Supposons qu’on joue contre un reg qui connait ces ajustements et qui, lui aussi, fait évoluer sa range et a bien conscience de l’importance du SPR. Dans ce cas, dans bon nombre de spots, il va jouer le même type de mains que nous : drawing hands, pockets paires, et va push les mains qui méritent de l’être. On risque alors un set up terrible, si on push nos 300bb avec un petit set (contre un plus gros), une basse flush (contre une plus haute). Pour éviter cela, mais simplement lorsqu’on a identifié un reg compétent, on doit retirer de sa range les trop petites pp, et les trop bas suited connector, pour ne pas avoir à call un shove avec un bottom set, ou une flush peu distinguée.
English
Retour en haut de page
×