Jump to content
Status Updates

Npyu_System

Reporter Poker
  • Content count

    3000
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    27

Posts posted by Npyu_System


  1. "Antes s'il vous plait"

     

    gallery_53534_1565_139811.jpg

     

    De retour du diner break presque à l'heure, je viens d'errer très longuement dans la salle en bad run de coups.

    La seule malheureuse hand history semi-racontable que j'ai trouvé a impliqué Vicky Coren qui au bouton va flat un minraise à 1 000 et snap raise all-in le Cbet de son adversaire en heads-up sur un flop :7h:9c:Ks.

     

    Son opposant (en MP) s'étonnera : "Wow ! So fast ?"

    Et Vicky de lui répondre : "Well with my stack didn't you decide already ?"

     

    Il grimacera avouant à demi son manque de prédiction et concédera le pot.

     

    Bon et à la fin de cette main, j'avoue avoir été retenu un petit peu à la table.

    Hypnotisé que j'étais par le charmant accent étranger de la croupière (ci-dessus) demandant à chaque tour ses "antes s'il vous plait" à un français d'un certain âge plutôt inattentif.

     

     

    Je me suis ensuite mis en quête des oubliés du jour pour parachever la galerie de ce day 1B :

     

    gallery_53534_1565_91220.jpg

    Emile Petit

     

    gallery_53534_1565_182945.jpg

    Paul Tedeschi

     

    gallery_53534_1565_120503.jpg

    Philippe Ktorza

     

     

    Enfin, il parait que ce monsieur est plutôt connu :

    (Je vais encore passer pour un extraterrestre)

     

    gallery_53534_1565_39331.jpg

     

    Mais connaissant les propensions au level des sieurs Tapis_Volant, Kishu et Benjo, mon coeur balance encore entre level et vraie célébrité.

    Alors ?

    Verdict ?

     

     

    Et évidemment, comme à chaque fois que je peine à trouver des mains à raconter, je me tourne vers la galerie que vous fréquentez le plus.

     

    gallery_53534_1565_65175.jpg

     

    gallery_53534_1565_230851.jpg

     

     

    En attendant, les joueurs ont amorcé il y a environ dix minutes le dernier niveau de la journée : 300 / 600 ante 75.


  2. Diner break

     

    gallery_53534_1565_66667.jpg

    Marcin Wydrowski

     

    Alors qu'il ne restait qu'un petit quart d'heure à jouer avant le diner break, et alors que je surveillais les tables mitoyennes qui regroupent d'une part Clément Genon, Yury Gulyy et Julien Brécard et Damien Lhommeau et Marcin Wydrowski d'autre part, c'est ce dernier que j'ai trouvé en train de donner de l'action preflop.

     

    C'est une ouverture au high-jack qui ouvrira l'action : 900 sur le niveau 200 / 400 ante 50.

    Marcin de petite blind va alors porter les enchères à 2 225 jetons.

    Son adversaire répondra assez rapidement par un 4bet à 4 300.

     

    Le polonais va alors prendre un instant avant de 5bet shove pour ses 15 575 jetons.

    Ce sera payé dans l'instant par son opposant qui révélera :Ts:Tc.
    Il se découvrira complètement dominé par les :Ad:Ac de Marcin Wydrowski qui trouvera le double-up juste avant le dîner au terme d'un board :4c:7s:4h:7d:Qd.

     

    Le diner break vient en effet de débuter.

    Ils sont 297 à partir en pause sur les 380 joueurs entrants de ce day 1B.

    Ils reprendront sur le niveau 250 / 500 ante 50 avec un average de 38 383 après les 75 minutes de la pause dïner.

     

     

    Galerie

     

    gallery_53534_1565_182384.jpg

    Yury Gulyy

     

    gallery_53534_1565_270530.jpg

     

     


  3. Scare cards

     

    gallery_53534_1565_88849.jpg

    Jan Heitmann

     

    C'est dans le temps qui a passé entre les deux mains disputées par Ilan Boujenah que j'ai trouvé Jan Heitmann et Pierre Neuville (à la table de Sylvain Loosli) impliqués dans une main que voici :

     

    C'est Pierre Neuville qui ouvrira l'action UTG à 700 sur la fin du niveau 150 / 300 ante 25.

    Il ne sera payé que par Jan Heitmann au bouton.

    Ce dernier va payer le Cbet de 1 100 de Pierre sur un flop :Qs:4s:Jd.

     

    La turn :9s n'inspirera pas Pierre Neuville qui renonce à son 2barrel. Jan quant à lui prendra le stab à 2 700. Il sera payé.

     

    Et enfin, sur la river :Tc, et suite au second check de Pierre, le team pro Pokerstars allemand va tank un instant avant d'avancer 6 800 jetons.

     

    Cette mise mettra visiblement Pierre Neuville dans l'embarras puisqu'il va prendre un long moment avant de finalement fold :As:Ac face-up sans pour autant obtenir la moindre information de l'allemand.

     

     

    Galerie, encore !

     

    gallery_53534_1565_30684.jpg

    Marcin Wydrowski


  4. Returning customer

     

    gallery_53534_1565_148384.jpg

    Ilan Boujenah

     

    A quelques minutes d'intervalle, j'ai assisté à deux mains opposant Ilan Boujenah au même joueur de sa table, deux crans à sa droite.

    Dans une première main, c'est donc ce joueur, au high-jack qui open limp. Ilan va isoler à 1k sur le niveau 150 / 300 ante 25.

     

    Monsieur décidera d'aller voir le flop et celui-ci proposera :3c:2h:5h. Ilan Cbet pour 1 300 jetons, payés par son adversaire.

    La turn verra la même action : sur un :9d, le high-jack check call 3 200 jetons.

     

    Et enfin, sur la river :8s et suite au troisième check de son opposant, Ilan va prendre un instant avant de shove pour ses 10 075 jetons restants.

    Monsieur se tâtera longuement, préparant la mise, comptant son stack.

    Mais ce sera finalement pour rendre ses cartes.

     

     

    Très peu de temps après, c'est UTG que je retrouve Ilan au minraise UTG cette fois.

    Il sera payé par les deux blinds, dont le monsieur de la main précédente en petite blind.

     

    Le flop montrera :5c:4c:9s et seule la grosse blind rendra ses cartes après le Cbet de 1 100 de notre ami.

    Sur la turn viendra un :Ts et Ilan va 2barrel pour 2 700 jetons.

    A nouveau payé par son adversaire.

     

    Mais sur la river :3c, ce dernier optera pour un curieux donkbet à 5k après un instant.

    Ilan va tank brièvement et fera le call : il verra monsieur regarder ses cartes, et muck sans montrer, concédant le pot sans un mot.

     

    Ilan qui me dira détenir :Qh:Qd empoche les jetons et pointe à environ 45k suite à ces coups.


  5. Kings for the lady

     

    gallery_53534_1565_6533.jpg

    Gaëlle Baumann

     

    C'est des nouvelles de Gaëlle Baumann que je viens vous donner : je suis arrivé alors qu'elle venait d'open 700 en MP sur 150 / 300 ante 25.

    Elle sera payée au high-jack, au bouton et par les deux blinds.

     

    Le flop viendra :9h:4c:6d et personne ne mettra de jetons au milieu, donnant la parole au bouton qui avancera 1 800 jetons.

    Les deux blinds rendront leurs cartes et Gaëlle optera pour le check call.

     

    Mais l'action va alors déraper hors de contrôle : le high jack va check raise à 3 700 après un temps et verra le bouton lui répondre par un 3bet à 6 300 après un long moment.

     

    La team pro Winamax prendra elle aussi à son tour un long moment. Mais elle finira par flat les 6 300.

    Le high jack va fold rapidement et c'est donc heads-up que nous découvrirons la turn :Tc.

     

    Le bouton avec 17k à ce moment du coup va à nouveau prendre quelques instants avant d'avancer 5 400 jetons, se laissant donc un peu moins de 12k derrière.

    Gaëlle va prendre elle aussi un petit moment mais engagera les jetons, se laissant 14k derrière.

     

    La river montrera un :8c et l'adversaire de notre amie après un assez long moment renoncera à son move final puisqu'il va check back et muck devant les :Kc:Ks de Gaëlle qui passe ainsi à environ 45k.

     

     

    Galerie, suite

     

    gallery_53534_1565_71543.jpg

    Ludovic Riehl


  6. Back in business

     

    gallery_53534_1565_216367.jpg

    Jimmy Guerrero

     

    Jimmy Guerrero de son côté a lui aussi fait l'expérience de débuts difficiles puisqu'il est rapidement tombé à 8k.

    Mais contrairement aux deux autres CPistes récemment bustos, je suis venu le blanchir à temps :

     

    En effet, venant surveiller la table le réunissant lui, Lucien Cohen et Rémi Castaignon, j'ai trouvé Jimmy en train de raise face à de nombreux limpers depuis sa grosse blinds.

     

    Mais revenons au début de la main :

    Les blinds étaient 100 / 200 ante 25 et c'est UTG qui va open limp.

    Il sera imité par UTG+2, Rémi Castaignon au high-jack, Lucien Cohen au cut-off, le joueur au bouton et la petite blind !

    Sur ces entrefaites, Jimmy portera les enchères à 2 200 avec 6 900 derrière.

    Il sera payé par UTG+2, Lucien Cohen, le bouton et son voisin en petite blind.

     

    Clara ouvrira un flop :Ad:5s:7s et suite au check de la petite blind et après s'être renseigné sur le nombre de joueurs présents au flop, Jimmy va Cbet all-in pour ses 6 900 jetons restants.

    Seul le bouton sera intéressé par l'investissement et alors qu'il retournait ses cartes il annoncera à notre ami : "You're ahead"

     

    Il retournera en effet :Qs:9s pour un petit gamble flush draw.

    Le :Ac:Jd de Jimmy va hold après les turn et river :7d et :5d et c'était fait : Jimmy allait amorcer son retour dans cet EPT puisqu'à l'instant, à la pause, il pointait à 70k.

     

     

    gallery_53534_1565_158192.jpg

    Nicolas Le Floch

     

    Egalement sur ce même niveau de blind, c'est Nicolas Le Floch que j'ai trouvé en train de participer à une main à la table de Gabriel Nassif.

    Le premier va open 450 UTG et le second au cut-off va payer, imité par son voisin au bouton.

     

    Ils seront trois sur un flop :5s:Ts:Jc.

    Nicolas va Cbet 625 et n’obtiendra qu'un seul fold : celui de Gabriel.

     

    La turn montrera un :6s et Nicolas va 2barrel pour 1 125, une nouvelle fois call par le joueur au bouton.

    La river apportera un :4s et après un temps, notre ami va check pour voir son opposant avancer rapidement une mise de 2 025 jetons.

     

    Après avoir assez brièvement vérifié ses cartes, Nicolas va fold sans commentaire.

     

    Certes ce coup est fort peu excitant mais j'aimais bien la pic que j'avais faite pour l'illustrer.

    Et en plus, j'ai une amie fangirl de Nicolas qui sera contente de trouver une autre photo du sympathique français.

    Bah ouais, ya pas que les gars qui se rincent l’œil sur les coverages.

     

    Alors que les joueurs viennent de reprendre sur le niveau 150 / 300 ante 25, le panneau affiche 328 survivants pour 370 entrants et un average de 33 841 jetons.

     

     

    Galerie

     

    gallery_53534_1565_28409.jpg


  7. busto assez rapidement, set up sur set up, j aurai quand meme vu les antes 10 min...

     

    GL aux cpistes et Français encore in, que le dernier EPT deauville reste en France...

    Oui j'ai trouvé ton siège vide avant la pause, je me suis douté qu'il y avait du y avoir du grabuge.

    Embo a d'ailleurs suivi ton exemple et m'a expliqué à l'instant (après son bust :Ax:Kx < :4x :4x) ne jamais avoir reçu autant de premium en 4h de jeu sans jamais pour autant empocher le moindre pot.

    Le voilà out de l'EPT lui aussi après ce run un peu irréel.


  8. A la river, c'est meilleur...

     

    gallery_53534_1565_203284.jpg

    Erwann Pécheux

     

    Un second tour de salle, quelques images dans la besace et deux coups.

    Le premier impliquera Kool Shen qui va 3bet en MP à 1 300 une open à 475 venant du début de parole.

    Erwann Pécheux au high-jack après un temps va opter pour le cold call et sera imité par le joueur au bouton.

     

    Le relanceur initial en early va fold et nous serons donc 3 sur un flop :3c:2h:Ts.

    Bruno va renoncer à son Cbet et verra Erwann prendre l'initiative pour 1 650. Le joueur au bouton aura une objection à faire puisqu'il placera une relance à 4k mettant visiblement Kool Shen devant une décision.

    Il va finalement fold.

    Erwann quant à lui paye après un petit moment et trouvera la turn :8h heads-up contre le bouton.

     

    Ce dernier va alors miser très rapidement 6k. Ce sera une nouvelle fois payé par le jeune team pro PMU.

    La river s'ouvrira en un :Ad et les deux joueurs vont check rapidement.

     

    Erwann révélera :Jd:Jh mais grimacera devant le :Ac:Kh de son opposant qui s'adjuge le pot.

     

     

     

    gallery_53534_1565_150212.jpg

    Davidi Kitai

     

    Très rapidement après, alors que je venais de trouver Davidi Kitai, j'ai trouvé ce dernier impliqué dans plusieurs coups consécutifs.

    Le suivant m'a valu la peine d'être raconté :

     

    Je suis arrivé sur un flop disputé 3-way. Les trois cartes qui reposaient au milieu de la table affichaient :Ad:Ts:5s et suite au check d'un joueur en blind, celui qui était manifestement le relanceur initial en MP avancera 450 jetons.

    Ce ne sera payé que par Davidi au cut-off.

     

    La turn sera donc heads-up et s'ouvrira en un :Jc. L'adversaire du team pro Winamax avancera alors un second barrel pour 1 225. Une nouvelle fois payé par Davidi.

     

    La river affichera la 4-to-straight avec le :Kh et après un moment, le joueur en MP optera pour le 3barrel pour 1 850 jetons.

    Ce sera snap call par Davidi qui, face aux deux paires :Ah:Tc de son adversaire montrera les siennes :Ad:5c en grimaçant discrètement.

     

     

    Galerie, on continue !

     

    gallery_53534_1565_2070.jpg

    Oleksii Khoroshenin

     

    gallery_53534_1565_204392.jpg

    Bruno Fitoussi

     

    gallery_53534_1565_44432.jpg

    Sotirios Koutoupas

     

    gallery_53534_1565_82164.jpg

    Nicolas Le Floch

     

    gallery_53534_1565_135736.jpg

    ElkY

     

    gallery_53534_1565_175403.jpg

    Guillaume Diaz

     

    gallery_53534_1565_189425.jpg

    Kool Shen

     

    gallery_53534_1565_16132.jpg

    Alice Taglioni

     

    gallery_53534_1565_127907.jpg

    Julien Brécard

     

    gallery_53534_1565_80915.jpg

    Gaëlle Baumann

     

    gallery_53534_1565_46286.jpg

    Michel Abécassis

     

    gallery_53534_1565_77707.jpg

    Jean Montury

     

    gallery_53534_1565_191685.jpg

    Fabrice Soulier

     

    gallery_53534_1565_26211.jpg

    Jean-Noël Thorel

     

     

     

    gallery_53534_1565_71972.jpg

     

    gallery_53534_1565_103414.jpg

     

    gallery_53534_1565_202322.jpg


  9. 4x des familles

     

    gallery_53534_1565_74487.jpg

    Guillaume Darcourt

     

    Durant mon tour de salle, j'ai observé plusieurs coups mais celui qui est arrivé à terme et qui a valu d'être le premier de la journée a été disputé par Guillaume Darcourt.

    Il ouvrira à 300 UTG sur le niveau 75 / 150 et verra le cut-off avancer 1 300 jetons pour un bon gros 4x.

     

    Guillaume payera et les deux joueurs trouveront un flop :Td:7d:Ts.

    Le montant du Cbet sera de 1 550 et Guillaume avancera la somme.

    La turn :4h verra la même action pour 3 000 jetons cette fois.

     

    Et enfin, sur la river :Qd, l'adversaire de Guillaume va check back et muck rapidement face au :Ah:7h de notre ami.


  10. Day 1B, notre premier tour de salle

     

    gallery_53534_1565_236980.jpg

    Jan Heitmann

     

    Le tableau affiche 340 entrants et les joueurs sont déjà en train de disputer le troisième niveau (100 / 200), de retour de leur première pause de la journée.

    Voici un premier tour de salle alors que remontant les marches vers la salle de presse j'ai croisé plusieurs autres joueurs dont nous parlerons plus avant dans ce coverage dont Kool Shen, Fabrice Soulier ou encore Jean Montury.

     

    gallery_53534_1565_190445.jpg

    Jimmy Guerrero

     

    gallery_53534_1565_135830.jpg

    Lucien Cohen

     

    gallery_53534_1565_102589.jpg

    Embo

     

    gallery_53534_1565_108630.jpg

    Alexander Goulder

     

    gallery_53534_1565_22264.jpg

    Nicolas Rinquin

     

    gallery_53534_1565_37391.jpg

    Jérôme Zerbib

     

    gallery_53534_1565_144061.jpg

    Maxime "MTTfan" Broyer

     

    gallery_53534_1565_164791.jpg

    Vasili Firsau

     

    gallery_53534_1565_136485.jpg

    Paul Berende

     

    gallery_53534_1565_140934.jpg

    Pierre Neuville

     

    gallery_53534_1565_63581.jpg

    Sylvain Loosli

     

    gallery_53534_1565_28.jpg

    Ilan Boujenah

     

    gallery_53534_1565_69735.jpg

    Gabriel Nassif

     

    gallery_53534_1565_205967.jpg

    Clément Genon

     

    gallery_53534_1565_47718.jpg

    David Jaoui

     

    gallery_53534_1565_162898.jpg

    Damien Lhommeau

     

    gallery_53534_1565_41717.jpg

    Romain "Neuville25" Baert

     

    gallery_53534_1565_59934.jpg

    Alexandre Réard

     

    gallery_53534_1565_75653.jpg

    Alexandre Amiel

     

    gallery_53534_1565_101228.jpg

    Sofia Lovgren

     

    gallery_53534_1565_46691.jpg

    Adrien Guyon

     

    gallery_53534_1565_80621.jpg

    Rémi Castaignon

     

    gallery_53534_1565_224584.jpg

    Jacques Guenni

     

    gallery_53534_1565_167641.jpg

    Jeremy Nock

     

    gallery_53534_1565_18836.jpg

    Michael Gathy

     

    gallery_53534_1565_139951.jpg

    Moundir

     

    gallery_53534_1565_30456.jpg

    Pierre Morin

     

    gallery_53534_1565_142803.jpg

    Jean-Philippe Rohr

     

    gallery_53534_1565_47716.jpg

    Bruno Benvéniste

     

    gallery_53534_1565_117497.jpg

    Brian Benhamou

     

    gallery_53534_1565_114640.jpg

    Julien Sitbon

     

    gallery_53534_1565_5257.jpg

    Aurélie Quélain

     

    gallery_53534_1565_36138.jpg

    Vicky Coren

     

    gallery_53534_1565_30929.jpg

    Alain Goldberg

     

    Et quelques bonus :

     

    gallery_53534_1565_185314.jpg

     

    gallery_53534_1565_110668.jpg

     

    gallery_53534_1565_91918.jpg


  11. Rince and repeat

     

    gallery_53534_1565_78362.jpg

     

    Le shuffle-up and deal vient d'être annoncé avec light show, musique grandiose et tout le toutim. 240 joueurs étaient inscrits avant que le tournoi ne commence aujourd'hui et ils sont déjà 250 aux tables alors que je remonte dans la salle de presse.

     

    Comme hier, ils joueront les huit niveaux du day 1 et commencent avec les traditionnels 30 000 jetons.

    Je retourne me replonger dans la salle pour vous faire un premier tour d'horizon.

     

    En avant !

     

    gallery_53534_1565_27253.jpg


  12. News

    Ce sont 199 joueurs qui se seront présentés en ce début d’après-midi pour disputer le day 1A de l’EPT Deauville 2015. Ils sont 108 ce soir à avoir ensaché des jetons. C’est le suédois Alexander Ivarsson qui domine le field provisoire avec 146 milliers de jetons. Enrico Rudelitz, Franck Kalfon, Benjamin Buhr ou encore Marcin Horecki se sont également placés en bonne position avec des tapis compris entre 120 000 et 90 000 jetons. La reprise du day 2 se fera à midi mardi, après le day 1B de demain.

    [...] Lire la suite…




    Enrico Rudelitz et OlivierP


  13. MinCbet FTW

     

    gallery_53534_1565_216702.jpg

    Franck Kalfon

     

    C'est au tour de Franck Kalfon de figurer dans la liste des français qui gagnent des jetons.

    A l'instant, je viens de le trouver au bouton en train de 3bet à 2 200 une ouverture de son voisin à 1 400 sur le niveau 300 / 600 ante 75.

     

    Après le call preflop, le flop viendra :2d:Kd:Tc et Franck va Cbet 2 600 jetons. Ce sera rapidement payé et les deux joueurs vont check rapidement la turn :9d.

     

    La river apportera un :9c et suite au second check de son adversaire, le français avancera 7 500 jetons.

    Son voisin va tank un long moment mais fera finalement le call.

     

    Il va muck rapidement face aux :Kh:Kc de Franck.

     

    Pendant cette main, alors qu'un floor passait à proximité de la table, je verrai Dominik Panka l’interpeller discrètement.

    Cela attirera mon attention, le jeune joueur polonais n'étant ni de près ni de loin impliqué dans la main en cours et rien ne semblait nécessiter un floor.

    Je le verrai s'entretenir avec le floor à propos des jetons de 5k qu'il montrera.

    Par curiosité, à la fin du coup, j'irai trouver le floor en question et à la question du sujet de la réclamation de Dominik Panka, je me verrai répondre que le joueur s'interrogeait sur les différences de teintes de certains jetons de 5 000 de sa pile.

    Le floor me fera alors la même réponse qu'il avait donné quelques instants auparavant au joueur : les teintes peuvent être légèrement différentes, mais il s'agit bien de la même série de jetons.


  14. Frenchie time

     

    gallery_53534_1565_235725.jpg

    Benjamin Pollak

     

    La reprise s'est faite il y a presque une heure et entre le resto bondé et le manque de réussite sur l'attrapage de coups, me revoilà seulement.

    Je reviens en revanche avec de bonnes nouvelles de deux frenchies bien connus de nos services.

     

    Le premier des deux est Benjamin Pollak que j'ai trouvé coup sur coup impliqué dans deux mains :

     

    La première voit l'action ouverte par ses soins à cut-off à 1 100 sur le niveau 250 / 500 ante 50.

    Il ne sera payé que par un cliqueur étranger en grosse blind et le flop affichera :Td:7c:7s.

    Tous deux check et la turn s'ouvrira en un :Ah.

     

    Benjamin suite au second check de son adversaire avancera 800 jetons mais se verra check raise pour 2 850 après un moment.

    Il payera la mise et sur la river :7h, son opposant abandonnera le coup, jugeant la carte trop mauvaise pour tenter quoique ce soit.

     

    Et en effet, Benjamin va rapidement check back et montrer :Ac:5h, forçant son adversaire à concéder le pot avec son :9c:8s.

    Ce dernier plaisantera d'ailleurs : "I wander if you would've called that river"

    Il n'obtiendra qu'un sourire entendu du français.

     

     

    Et c'est donc sur la main immédiatement suivante que Benjamin cette fois au high-jack va open raise à 1 100, une nouvelle fois.

    Et une nouvelle fois c'est la grosse blind qui défendra.

    Le flop affichera :3h:7s:3d et notre ami va Cbet 850, somme rapidement avancée par son adversaire.

    La turn verra la même action pour un montant de 1 850 sur le :Jd.

     

    Et enfin, sur la river :4s et après un temps, Benjamin avancera un 3barrel de 5 500.

    Son opposant va prendre un long moment et après avoir presque consommé la minute concédée par le floor appelé pour le time, il se résignera à rendre ses cartes, laissant Benjamin empocher deux pots à la suite.

     

     

    gallery_53534_1565_180224.jpg

    Steven Moreau

     

    Et c'est à la table voisine que, simultanément au second coup disputé par Benjamin Pollak, je trouverai Steven Moreau en train de 4bet all-in 18 400 jetons.

    Mais revenons à son ouverture en MP à 1 200.

    Il sera 3bet au bouton pour 2 800.

    Gloub répondra en effet à ce 3bet du joueur slave par un 4bet all-in et verra son adversaire snap call avec :Ad:Qc.

     

    Steven montrera alors :9h:9s et suite au board :3s:9d:4h:Ts:6c qui lui donnera le double-up, il s'étonnera de la rapidité du call, étant donné qu'il venait d'arriver à la table et n'avait montré aucun signe de lagtardisme.

     

    Quoiqu'il en soit, voilà Steven revenu à un stack de presque 80 blinds.


  15. Menus larcins

     

    gallery_53534_1565_72355.jpg

    Marcin Horecki

     

    Alors qu'il restait moins de 30 minutes à jouer sur le niveau 200 / 400 ante 50, c'est le Team pro Pokerstars Marcin Horecki que j'ai trouvé en train de jouer un coup contre son voisin.

     

    C'est ce dernier qui va open son cut-off pour 900 et le polonais va flat au bouton et verra les deux blinds se séparer de leurs cartes.

    Ils seront donc deux sur un flop :5d:6d:2c que le cut-off va Cbet à 1 300.

    Marcin paye rapidement et permet l'apparition du :3d sur la turn.

     

    Cette carte n'inspirera pas son adversaire qui va check. Le team pro Pokerstars va alors reprendre l'initiative en avançant 2 800 jetons. Ce sera rapidement payé par son voisin.

    La river sera un :8s que Marcin va miser 7 200 jetons suite au nouveau check de son opposant.

     

    Ce dernier, suite à un tank relativement long, va engager la somme pour se voir montrer :Kd:Jd.

    Il n'aura pas mieux à montrer et rendra ses cartes face down, concédant le pot.

     

     

    Galerie : moar pics please

     

    gallery_53534_1565_18077.jpg

    Clyde Tjauwn Foe


  16. Des stars à la peine

     

    gallery_53534_1565_29663.jpg

    Quentin Lecomte

     

    Rapidement tombé à 17k, Quentin Lecomte vient de voir son stack fondre un peu plus.

    Je suis arrivé alors que, suite à une ouverture de 2balla au high-jack sur 150 / 300 ante 25, son voisin venait de mettre ses 9 225 jetons au milieu pour un 3bet shove.

     

    Quentin suite à un tank assez court optera pour le call avec ses :9s:9h et ne parviendra pas à terminer devant les :Qd:Qh de son adversaire au terme d'un board :Kc:Jc:Qc:9d:8d.

     

    Notre ami se retrouvera avec environ 5k devant lui suite à ce coup.

     

     

    gallery_53534_1565_251556.jpg

    Dominik Nitsche

     

    Le jeune prodige allemand lui aussi rencontre quelques difficultés en ce début de tournoi. A l'instant, c'est contre Gilles Huet que je l'ai vu disputer le coup suivant :

     

    L'allemand au high-jack ouvrira à 700.

    Ce sera payé par le bouton, Gilles en petite blind et par la grosse blind.

     

    Le flop 4-way s'ouvrira :Qh:Js:5c et le Cbet de Dominik obtiendra un fold du bouton et de la grosse blind mais Gilles quant à lui suivra pour trouver la turn :Jc.

    L'allemand va 2barrel pour 4 200 jetons. Mais cette fois, son adversaire va tank longuement avant de raise pour 9 500.

    Dominik va tank un moment à son tour et fera le call.

     

    Enfin, la river :3d verra Gilles avancer 6 500 avec moins de 5k derrière.

    Dominik Nitsche après s'être renseigné sur le stack de son opposant annoncera all-in et se fera payer dans l'instant par GIlles qui retourne :Qc:Jd.

     

    Dominik montrera brièvement :Jh:5h et va muck avant de se séparer de 11 500 jetons, montant du tapis du français avant l'action river.

     

     

    Galerie, c'est pas fini !

     

    gallery_53534_1565_220243.jpg

    Gilles Huet

     

    gallery_53534_1565_53510.jpg

    Giacomo Fundaro

     

    gallery_53534_1565_6133.jpg

    Anton Wigg

     

    gallery_53534_1565_209487.jpg

    Benjamin Pollak

     

     


  17. Welcome to the table

     

    gallery_53534_1565_205893.jpg

    Laurent Polito

     

    Alors que je suis en train d'achever mon tour des tables de ce day 1A, je viens de trouver Laurent Polito, récemment installé à sa table, impliqué dans un coup contre son voisin de droite.

     

    C'est ce dernier qui va ouvrir son bouton pour 525 sur 100 / 200.

    Il sera payé par Laurent en petite blind et par la grosse blind.

    Le flop affichera :Jd:Th:8s et les trois joueurs décideront d'aller voir la turn :3d sans rajouter de jetons.

     

    Laurent prendra alors le lead en avançant 700.

    Seul le relanceur initial s’acquittera de la somme et la river s'ouvrira en un :8c que le français va miser 1 225. Mais il verra son adversaire relancer à 4 200 après un temps.

     

    Laurent va tank un moment avant de payer pour se voir montrer :8h:2h pour trips.

    Il devra concéder le pot et va muck ses cartes rapidement.

     

     

    Galerie

     

    gallery_53534_1565_134801.jpg

    Tarym en train de kiffer son nouveau seat draw

     

    La table qui réunissait au début du day 1A Arnaud Mattern, Enrico Rudelitz et Frederik Jensen vient d'enrichir encore son croustillant seat draw puisque suite au départ d'Arnaud sont arrivés OlivierP, Tarym et Matthew Frankland.

     

    gallery_53534_1565_199795.jpg

    Nicolas Fraioli

     

    gallery_53534_1565_72457.jpg

    Dimitar Danchew

     

    gallery_53534_1565_203868.jpg

    Jonas Lauck

     

    gallery_53534_1565_5704.jpg

    Ian Simpson

     

     

    J'ai également trouvé Sergei Baranov, mais il était en train de harceler une croupière devant un floor allemand.

    Le joueur ukrainien voulait à tout prix obtenir des excuses de la croupière qui avait eu le malheur de lui affirmer que les appareils électroniques étaient interdits sur la table à tout moment, alors que ce n'est le cas que durant le déroulement d'une main.

    Il insistera tant et sur un ton si agressif que ce sont les autres joueurs de la table eux-mêmes dont Dominik Panka et Franck Kalfon qui prendront la défense de la croupière lui conseillant de continuer à dealer.

    La pauvre ayant beaucoup de peine à garder sa concentration sous les assauts du siège 9.

    Le tout sous les yeux du floor qui quittera la table sans un mot, ni envers le Sergei Baranov, ni envers la croupière.

     

    A défaut de recevoir d'amplement mérités tours de pénalité, le coco n'aura pas sa photo sur le CP.

    Et je suis sûr qu'il va l'avoir mauvaise...


  18. Panka Cards Adventure

     

    gallery_53534_1565_214742.jpg

    Dominik Panka

     

    Comme promis, me revoilà rapidement avec la première hand history à vous mettre sous la dent sur cet EPT Deauville Main Event.

     

    Je suis arrivé à la table de Dominik Panka alors que au bouton, il isolait à 1k plusieurs limp sur le début du niveau 100 / 200.

    La grosse blind va payer et seule une joueuse en MP transformera son limp en call.

     

    Le flop apparaîtra :Kh:6s:7s et le montant du Cbet à 1 300 n'effraiera personne puisque ce sont encore 3 joueurs que nous trouverons sur la turn :Ts.

    Dominik suite aux check de ses deux adversaires ne se démonte pas et avance cette fois 6 500 jetons après un temps.

    Et encore une fois, la mise sera payée deux fois.

     

    La river proposera un :5c et suite à un long tank, le vainqueur du PCA 2014 va regrouper nonchalamment ses jetons et les avancer pour un all-in à 19 625 jetons.

    La grosse blind va tank longuement mais engagera finalement ses 15k, ce qui provoquera un snap fold de la joueuse en MP.

     

    Dominik Panka montrera alors la nuts avec :As:2s. Son adversaire qui avait muck ses cartes verra la croupière les retourner pour dévoiler son :Ks:Qs, suivant la règle du showdown en cas de all-in and call.

     

    Lorsque j'ai quitté la salle, le field total indiqué au tableau était de 186 joueurs.


  19. La galerie, suite

     

    gallery_53534_1565_198689.jpg

    Roman Korenev

     

    Avant de revenir sur la première main que je vais vous raconter sur ce Main Event, continuons notre tour des tables.

    A commencer par Dominik Panka, qui vous le verrez est le protagoniste principal de la main en question qui suivra rapidement ce post.

     

    gallery_53534_1565_97263.jpg

    Dominik Panka

     

    gallery_53534_1565_192602.jpg

    Enrico Rudelitz

     

    gallery_53534_1565_134860.jpg

    Adrian Mateos Diaz

     

    gallery_53534_1565_118077.jpg

    Matthew Frankland

     

    gallery_53534_1565_110910.jpg

    Pierre Fehner

     

    gallery_53534_1565_166699.jpg

    Bruno Soutavong

     

    gallery_53534_1565_235482.jpg

    Jan Boubli

     

    gallery_53534_1565_193639.jpg

    Marcin Horecki

     

    gallery_53534_1565_199680.jpg

    Jonathan Little

     

    gallery_53534_1565_38212.jpg

    Frederik Jensen

English
Retour en haut de page
×