Jump to content
Status Updates

Npyu_System

Reporter Poker
  • Content count

    3000
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    27

Everything posted by Npyu_System

  1. NewsEPT Deauville by Pokerstars.fr : fin du day 2Six niveaux de 75 minutes se seront écoulés aujourd’hui et à leur terme, 138 joueurs sont encore en course pour le day 3 de l’EPT Deauville. L’irlandais Alex Tikhoniouk s’est installé en haut du classement provisoire avec 312 400 jetons pour un average de 129 milliers de jetons. OlivierP est parvenu a monter des pions et figure dans la partie haute du classement entouré de nombreux français parmi lesquels Bertrand « ElkY » Grospellier ou Benjamin Pollak. [...] Lire la suite… OlivierP : contrat rempli
  2. Une p'tite dernière Guillaume Diaz Alors qu'il restait un peu plus de 30 minutes à jouer sur le dernier niveau de la journée, c'est Guillaume Diaz que j'ai vu participer à un pot 3-way sur un flop affichant . Au bouton, il venait de mettre 9 200 jetons devant la ligne suite aux deux check de ses adversaires situés en grosse blind et en MP. Seul ce dernier paiera la mise et c'est donc heads-up que sera ouverte la turn . Elle sera rapidement check check. Et la river verra l'adversaire de Guillaume avancer 13k devant la ligne. Notre ami va tank un moment mais fera finalement le call pour muck avec une petite grimace devant le de son opposant. Il sort du coup avec encore 180k à jouer alors que les 153 joueurs restants ont un tapis moyen de 116k. Le temps de remonter écrire ce post, il reste 15 minutes à jouer sur ce day 2 et l'horloge ne va plus tarder à être mise en pause pour les dernières mains de la journée.
  3. Radio Stars OlivierP Bon, je campais les tables mitoyennes de Gabriel Nassif d'un côté et celle d'OlivierP de l'autre depuis 1927 sans avoir réussi à attraper une main racontable avec les deux français, quand soudain l'action s'est emballée aux deux tables. C'est OlivierP que je vais voir le premier impliqué dans une main car suite à un open raise UTG à 5 500 sur le dernier niveau de la journée (1 200 / 2 400 ante 300) commencé depuis 10 minutes, il défendra sa petite blind. Le flop affichera et Olivier fera face à un Cbet de 8 200 jetons. Il payera rapidement. La turn apportera un que son adversaire va 2barrel pour 12 400 après un petit temps. L'animateur de la CP Radio va alors prendre un moment mais finira par engager la somme, appelant l'apparition de la river que son adversaire va assez rapidement check back. Olivier montrera et son opposant ne pourra montrer mieux et offrira le pot à notre ami qui sort du coup avec un peu moins de 190k pour un average à un peu plus de 110k. Gabriel Nassif Et donc très peu de temps après, c'est une autre voix bien connue des connaisseurs de la CP Radio que je vais trouver en train de mettre des jetons au milieu. En effet, suite à un open shove de 22 500 jetons d'Enrico Rudelitz en MP sur le niveau 1 200 / 2 400 ante 300, payé par un joueur lui aussi en MP, Gabriel Nassif va pousser ses 60k au milieu depuis le high-jack. Le joueur qui avait seulement payé le tapis du joueur allemand va fold face-up et permettra le showdown : Enrico montrera , en mauvaise posture face au du team online Pokerstars. Pourtant, c'est bien l'allemand qui terminera devant au terme d'un board , ravissant le pot à Gabriel. Ce dernier suite à un changement de table immédiatement après ce coup, succombera face à Miroslav Alilovic en perdant un coin flip < :Jx.
  4. Gabriel Nassif

    From the album EPT Deauville 2015

  5. OlivierP

    From the album EPT Deauville 2015

  6. Guillaume Diaz

    From the album EPT Deauville 2015

  7. Action hour Ronan Monfort Au calme plat d'avant la pause a succédé un rush de coups immédiatement au retour. Les 180 joueurs survivants n'étaient pas de retour depuis 15 minutes que déjà j'avais assisté à trois mains que je vais vous raconter. La première implique Ronan Monfort qui va flat en UTG+1 une open raise à 4 500 sur le niveau 1 000 / 2 000 ante 300 de son voisin en UTG. La grosse blind va s'inviter dans le coup et les trois joueurs découvriront un flop . UTG va Cbet pour 9k et Ronan optera pour le call. La grosse blind s'écartera de l'affaire et sur la turn , l'adversaire de notre ami va rapidement shove ses 28k restants. Seulement, il se fera snap par Ronan qui montrera . Son opposant, révélant ne trouvera rien pour le sauver de son move sur la river qui viendra , donnant le quasi double-up à Ronan qui pointe à présent à 110k. Dimitar Danchev Très rapidement après, c'est à la table voisine que j'ai aperçu Dimitar Danchev relancer UTG à 4 400. Il sera payé par le bouton et la grosse blind et les trois joueurs trouveront un flop qu'aucun d'eux ne misera. La turn sera un et c'est la grosse blind qui prendra l'initiative pour 6k. Mise que seul le joueur bulgare paiera. La river montrera un et suite au check de son adversaire, Dimitar va tank un instant avant d'avancer 13k au milieu. Cette mise provoquera un long tank de son opposant qui finira pourtant par s'acquitter de la somme. Mais il rendra ses cartes face down à la croupière devant le de Dimitar. Clyde Tjauw Foe Enfin, dans la troisième main dont il va être question dans ce post, c'est le hollandais Clyde Tjauw Foe que j'ai trouvé aux prises avec son voisin. L'action commence par une open raise à 4 200 de Clyde au high-jack. Son voisin au cut-off va opter pour le 3bet à 7 500. Il se verra répondre par un 4bet de 18k après un assez long moment. Le cut-off va à son tour tank longuement et optera pour le call, les deux joueurs ayant entre 45k et 50k restants à jouer au flop qui affichera . Le hollandais va Cbet 7 500 jetons et sera assez rapidement call par son voisin, permettant l'apparition du sur la turn. Cette fois, Clyde va prendre un long moment, et après s'être renseigné sur le stack de son voisin, détenant quelques blinds seulement de plus que lui, il optera pour le 2barrel shove à 38k. Cette action mettra son adversaire dans l'embarras et suite à un long moment, il se séparera de ses cartes. Il essaiera bien d'obtenir quelques informations de son voisin en train de ranger les jetons mais n'obtiendra quelques sourires aussi courtois que muets en guise de réponse. Infos Avec la reprise sur le niveau 1 000 / 2 000 ante 300 qui se joue à présent, nous avons amorcé la dernière ligne droite de la journée. En effet, il ne reste que deux niveaux à jouer sur les six niveaux de ce day 2.
  8. Ronan Monfort

    From the album EPT Deauville 2015

  9. Dimitar Danchev

    From the album EPT Deauville 2015

  10. Clyde Tjauw Foe

    From the album EPT Deauville 2015

  11. La fosse aux lions Miroslav Alilovic Après un long moment à chercher des petites HH croustillantes sans avoir eu de franc succès, je me suis décidé à sortir la botte secrète en cas d'urgence : Je suis retourné voir la table infernale de Kevin MacPhee, celle dont je vous avais parlé plus tôt dans l'après-midi. Suite à l'élimination d'Aurélien Guiglini, le tournament director a eu la bonne idée de déplacer Miroslav Alilovic à sa place. Et pour ma part, la recette pour obtenir rapidement des mains endiablées à bien fonctionné puisqu'à peine arrivé à la table, je sortais de mon désert de coup instantanément : L'action commence par une open du nouvel arrivé à 3 500 depuis le high-jack (sur le niveau 800 / 1 600 ante 200). Et pour ne pas déroger à la réputation de la table, un 3bet ne va pas tarder à passer devant la ligne. Ce sera Alexander Ivarsson qui en sera l'auteur et son montant ? 8 800 jetons. Miroslav va tank quelques instants et répondra par un 4bet shove de 48 100. Son adversaire suédois va à son tour prendre un long moment et finira par faire le call avec . Il aura un petit hochement de tête poli, comme pour reconnaître son erreur, en apercevant les de son adversaire. Miroslav trouvera le double-up au terme d'un board non sans risques : Structure de paiement La structure de paiement de cet EPT Deauville 2015 est à présent connue et en voici le détail : Vainqueur : 543 700 € Runner-up : 338 700 € 3ème : 242 390 € 4ème : 187 550 € 5ème : 147 760 € 6ème : 115 650 € 7ème : 85 530 € 8ème : 58 820 € 9ème : 46 400 € 10ème à 11ème : 38 080 € 12ème à 13ème : 31 830 € 14ème à 15ème : 27 850 € 16ème à 17ème : 25 010 € 18ème à 20ème : 22 160 € 21ème à 23ème : 19 320 € 24ème à 27ème : 16 770 € 28ème à 31ème : 14 490 € 32ème à 39ème : 12 790 € 40ème à 55ème : 11 100 € 56ème à 71ème : 9 950 € 72ème à 87ème : 8 810 € Cette structure fait le choix de payer presque 15% des joueurs et de proposer 1,66 buy-in aux premières places payées.
  12. Miroslav Alilovic

    From the album EPT Deauville 2015

  13. Un oublié Michael Tureniec C'est en allant voir du côté des tables de Ronan Monfort, ElkY, Clyde Tjauw Foe ou encore celle qui réuni Fabrice Soulier et Lucien Cohen que je suis tombé sur Kinshu en train de compter le stack de... Michael Tureniec. Qu'à cela ne tienne, je l'ai immédiatement trouvé impliqué dans une main à la table de Jérôme Zerbib. C'est le suédois qui va ouvrir l'action UTG par une raise à 3k. Il ne sera payé que par le cut-off et va miss Cbet sur un flop . Son adversaire prendra l'initiative pour 3 500 jetons, mise qui sera rapidement payée. La turn sera rapidement check par les deux joueurs et la river apportera un . Michael va check une nouvelle fois et voir son opposant prendre un assez long moment avant de check back. Le suédois montrera mais la river aura eu raison des dames puisque le cut-off montrera . Guillaume Diaz Quelques instants avant, c'est Guillaume Diaz que j'ai trouvé en train d'open raise à 2 500 en milieu de parole. Dans cette main, il sera call par le high-jack et ils veront un flop en heads-up. Le jeune membre de la team pro Winamax va Cbet pour 2 100 et sera rapidement payé. La turn ne générera pas d'action supplémentaire mais sur la river , Guillaume va à nouveau mettre quelques jetons devant la ligne en la somme de 8 700. Il sera payé après un petit temps et révélera un petit thin value avec que ne pourra contester son adversaire qui rendra ses cartes sans un mot.
  14. Michael Tureniec

    From the album EPT Deauville 2015

  15. Guillaume Diaz

    From the album EPT Deauville 2015

  16. 2 down, 4 to go Dominik Panka Les joueurs sont partis en pause pour la première fois de la journée au terme des deux premiers niveaux du day 2. Ils reprendront sur le niveau 600 / 1 200 ante 200 et auront 4 niveaux supplémentaires à jouer avant la fin de cette journée. Et juste avant la pause, j'ai pu observer quelques mains, en voici deux. La première implique Jean-Philippe Rohr qui, en early position va ouvrir sur la fin du niveau 500 / 1 000 ante 100. Il sera payé par Dominik Panka en petite blind et par le joueur en grosse blind. Le flop montrera et le français va Cbet pour 3 500. Il sera payé par ses deux adversaires. La turn en revanche n'inspirera aucun des trois joueurs puisque la river viendra sans frais supplémentaire. Et sur cette dernière carte, c'est le jeune polonais qui va reprendre le lead après un moment, avançant 8k. Son voisin de blind va tank un instant et flat la mise. Jean-Philippe aura lui aussi une décision manifestement, puisque ce n'est qu'après que quelques instants à scruter le vainqueur du PCA 2014 qu'il rendra ses cartes. Et très probablement à raison puisque Dominik Panka retournera pour flush, s'adjugeant ainsi le pot. Paul Tedeschi La seconde main, je l'ai attrapée à la table qui réuni Paul Tedeschi, Jan Heitmann, Adrien Guyon et Anthony Picault. C'est le premier nommé qui sera impliqué dans la main en question. Il va en effet payer depuis son bouton une open à 2 100 du high-jack. Après le call de la grosse blind, la croupière ouvrira un flop . Le relanceur initial renoncera à son Cbet et c'est Paul qui va reprendre le lead pour 3 600 jetons. Le joueur en grosse blind ne fera pas de cinéma et va snap fold. Ce ne sera pas le cas du high-jack qui ira voir la turn . Le jeune français va alors tank un instant avant de check back pour voir apparaître la en guise de river. Son adversaire va une nouvelle fois lui laisser la parole et se verra demander 8 100 jetons par Paul, après un temps. Le high-jack va alors tank longuement comptant ses 45k restants à plusieurs reprises. Il finira par fold, concédant le pot à notre ami. En bref Le temps d'écrire ce post, le jeu a été relancé sur le niveau 600 / 1 200 ante 200. A la pause, ils étaient encore 270 en course, ce qui situe l'average à un peu plus de 60k. Et durant la pause, j'ai appris les bust d'Ilan Boujenah qui va tomber dans une mauvaise confrontation contre et qui, malgré un flop permettant d'avoir de bons espoirs de s'en sortir () devra malgré tout quitter le tournoi après les turn et river et . Steven Moreau quant à lui a également quitté le tournoi durant ces deux premiers niveaux, engageant ses jetons avec sans voir le coin flip face aux de son adversaire tourner en sa faveur.
  17. Paul Tedeschi

    From the album EPT Deauville 2015

  18. Dominik Panka

    From the album EPT Deauville 2015

  19. Seat draw tous conforts Aurélien Guiglini En ce début de journée, en passant les seat draw en revue, assez vite sont apparues quelques tables popcorn et celle d'Aurélien Guiglini en fait très certainement partie. Elle réuni en effet en plus d'Aurélien le suédois Alexander Ivarsson, Kevin MacPhee, Artur Koren et un danois que je ne connaissais pas mais qui a le genre de tête qui vous fait dire qu'il sait tenir les cartes : Emil Ekvardt. C'est donc tout naturellement que je suis allé surveiller un peu l'action à la table. Et comme on pouvait s'y attendre, quasiment chaque main est 3bet ou plus preflop, offrant un spectacle assez croustillant. Florilège : Emil Ekvardt La première main que je vais vous raconter sera ouverte au high-jack par le danois et c'est Artur Koren en grosse blind qui lui donnera la seule action preflop en se contentant (pour une fois) de flat call. Mais si l'action preflop n'a pas été hors du commun, le postflop aura sa petite curiosité : Le flop sera Cbet 1 600 (sur le niveau 400 / 800 ante 100) et Artur va check call. Mais sur la turn , ce dernier va rapidement opter pour le donkbet à 4 200. Emil va tank un moment et choisira d'aller voir la river . Il prendra à nouveau un long moment face à la mise de 12 200 de l'autrichien mais finira par rendre ses cartes. Quelques moments plus tard, c'est le suédois Alexander Ivarsson qui s'essaiera à la relance en début de parole toujours sur le niveau 400 / 800 ante 100. Et c'est à nouveau Artur Koren qui donnera de l'action depuis le milieu de parole en un 3bet payé par son adversaire. Le coup se jouera sur un flop et le Cbet sera de 4k. Ce sera payé et la turn sera rapidement check par les deux joueurs. Et sur la river , Alexander après un moment va avancer 11k. L'autrichien va tank longuement mais finira par concéder le pot. Toujours impliqué dans toutes les mains que j'ai noté en 20 minutes de temps, c'est à nouveau Artur Koren qui sera à l'ouverture de cette nouvelle main, cette fois positionné en early. L'auteur du 3bet sera cette fois Kevin MacPhee en MP. Je suis arrivé au flop de cette main, mais à juger par la taille du pot et par le montant de la mise de l'américain, Artur Koren avait très probablement 4bet et missCbet sur un flop . Kevin avancera donc 7 500 jetons suite au check de son adversaire. Mais ce dernier les engagera. La turn sera rapidement check check et sur la river , Kevin MacPhee prendra un long moment mais abandonnera le coup, concédant le pot à son adversaire qui retournera . Une petite dernière pour la route ? Alexander Ivarsson ouvrira l'action de cette dernière main au bouton pour 2k sur le tout nouveau niveau 500 / 1 000 ante 100. Il sera 3bet par Koren en petite blind pour 6k. Kevin MacPhee en grosse blind ne prendra pas le spot et nous verrons le suédois rapidement call le 3bet. Le flop montrera et une nouvelle fois, l'autrichien va manquer son Cbet et donner la parole à son adversaire. Ce dernier va tank longuement avant de check back. La turn inspirera un bet de 7 800 jetons à Artur Koren et cette mise sera rapidement payée. La river offrira le et l'autrichien va considérer ses options un moment avant de donner la parole à Alexander. Ce dernier va snap check et snap muck face au d'Artur Koren.
  20. Emil Ekvardt

    From the album EPT Deauville 2015

  21. Aurélien Guiglini

    From the album EPT Deauville 2015

  22. Il me semble qu'il a bust hier peu de temps avant la fin du day 1B. Désolé. Mais si tu cherches dans le coverage d'hier, tu devrais trouver une petite pic quand même, quelque part.
  23. Day 2, en avant ! Kevin MacPhee En ajoutant les 3 joueurs qui ont late reg cet EPT ce matin avant le lancement du day 2, ce sont 338 joueurs qui se sont installés aux tables pour la reprise de midi. Et comme nous l'avions présumé, la baisse de fréquentation de cet EPT Deauville n'a en rien diminué la qualité du field puisque sur la trentaine de tables du main event, rare sont celles où l'on ne connait pas deux ou trois visages de réguliers du circuit français ou international. Avant de nous lancer vraiment dans ce day 2, je vous propose un petit rattrapage des joueurs que je n'étais pas parvenu à trouver lors des deux day 1 et qui pourtant valent bien une petite photo. Jake Cody Vicente Delgado Dario Sammartino Miroslav Alilovic Alexander Ivarsson Artur Koren Ognjen Sekularac Live Streams Aussi, ce day 2 marque le début des live stream que vous pouvez suivre avec les équipes françaises de Pokerstars Live ou avec les équipes anglosaxones de Pokerstars TV : http://www.pokerstars.tv/en/tv/live Actuellement, en plus des caméras circulant dans la salle, la table télévisée propose de suivre la table de Benjamin Pollak et Paul Berende.
English
Retour en haut de page
×