Jump to content
Status Updates

Shawn Michaels

CPiste
  • Content count

    4028
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Shawn Michaels got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Présentation rapide - Genèse Vegas 2015   
    Salut à tous.

    J'ai décidé à mon tour de créer ce petit blog pour partager avec vous ma vision de Las Vegas qui est peut être une vision un peu décalée.
    Vous connaissez tous ma passion pour le vieux Vegas, les vieilles histoires, les lieux mythiques et tout le tointoin. Je fais clairement pas parti de la team Balla et ça risque de se voir!

    Rapide tour d'horizon, je m'appelle Nico, j'ai 32 ans et je vis en Auvergne.
    Cette année ce sera mon 5ème Vegas, mais celui-ci n'était pas du tout prévu. Papa depuis 6 mois, il est difficile de partir avec bébé, puis en plus le facteur broke est trop important cette année!
    Faut croire que je manque à Vegas autant que Vegas me manque, puisque j'ai chatté un package à 5K pendant l'opération "Road to Vegas" sur Unibet. Et vu que je fais pas les choses à moitié quand je chatte, j'ai gagné mon package sur le tournois freezeout à 10 balles avec 900 joueurs pour 2 places payées. Tellement heureux après cette win que j'ai pas pu dormir de la nuit et j'ai mis un temps fou à réaliser.
    Seul hic en fin de compte, c'est que ma femme ne peux pas venir avec moi à cause du taff et aussi pour ne pas laisser notre petit ange. Ce n'est que partie remise puisque elle est déjà venu 2 fois avec moi.


    Contenu du package:




    Vous pourrez trouver ici mon programme que je suis entrain de préparer, qui n'est pas vraiment basé poker, mais plutôt bouffe(mal), poker, machine à sous, bière, promenade, Black Jack...bref, tout ce que j'aime à Vegas quoi...!
  2. Like
    Shawn Michaels got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Présentation rapide - Genèse Vegas 2015   
    Salut à tous.

    J'ai décidé à mon tour de créer ce petit blog pour partager avec vous ma vision de Las Vegas qui est peut être une vision un peu décalée.
    Vous connaissez tous ma passion pour le vieux Vegas, les vieilles histoires, les lieux mythiques et tout le tointoin. Je fais clairement pas parti de la team Balla et ça risque de se voir!

    Rapide tour d'horizon, je m'appelle Nico, j'ai 32 ans et je vis en Auvergne.
    Cette année ce sera mon 5ème Vegas, mais celui-ci n'était pas du tout prévu. Papa depuis 6 mois, il est difficile de partir avec bébé, puis en plus le facteur broke est trop important cette année!
    Faut croire que je manque à Vegas autant que Vegas me manque, puisque j'ai chatté un package à 5K pendant l'opération "Road to Vegas" sur Unibet. Et vu que je fais pas les choses à moitié quand je chatte, j'ai gagné mon package sur le tournois freezeout à 10 balles avec 900 joueurs pour 2 places payées. Tellement heureux après cette win que j'ai pas pu dormir de la nuit et j'ai mis un temps fou à réaliser.
    Seul hic en fin de compte, c'est que ma femme ne peux pas venir avec moi à cause du taff et aussi pour ne pas laisser notre petit ange. Ce n'est que partie remise puisque elle est déjà venu 2 fois avec moi.


    Contenu du package:




    Vous pourrez trouver ici mon programme que je suis entrain de préparer, qui n'est pas vraiment basé poker, mais plutôt bouffe(mal), poker, machine à sous, bière, promenade, Black Jack...bref, tout ce que j'aime à Vegas quoi...!
  3. Like
    Shawn Michaels got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Présentation rapide - Genèse Vegas 2015   
    Salut à tous.

    J'ai décidé à mon tour de créer ce petit blog pour partager avec vous ma vision de Las Vegas qui est peut être une vision un peu décalée.
    Vous connaissez tous ma passion pour le vieux Vegas, les vieilles histoires, les lieux mythiques et tout le tointoin. Je fais clairement pas parti de la team Balla et ça risque de se voir!

    Rapide tour d'horizon, je m'appelle Nico, j'ai 32 ans et je vis en Auvergne.
    Cette année ce sera mon 5ème Vegas, mais celui-ci n'était pas du tout prévu. Papa depuis 6 mois, il est difficile de partir avec bébé, puis en plus le facteur broke est trop important cette année!
    Faut croire que je manque à Vegas autant que Vegas me manque, puisque j'ai chatté un package à 5K pendant l'opération "Road to Vegas" sur Unibet. Et vu que je fais pas les choses à moitié quand je chatte, j'ai gagné mon package sur le tournois freezeout à 10 balles avec 900 joueurs pour 2 places payées. Tellement heureux après cette win que j'ai pas pu dormir de la nuit et j'ai mis un temps fou à réaliser.
    Seul hic en fin de compte, c'est que ma femme ne peux pas venir avec moi à cause du taff et aussi pour ne pas laisser notre petit ange. Ce n'est que partie remise puisque elle est déjà venu 2 fois avec moi.


    Contenu du package:




    Vous pourrez trouver ici mon programme que je suis entrain de préparer, qui n'est pas vraiment basé poker, mais plutôt bouffe(mal), poker, machine à sous, bière, promenade, Black Jack...bref, tout ce que j'aime à Vegas quoi...!
  4. Like
    Shawn Michaels reacted to M.nicolas for a blog entry, Las Vegas Trip Day 3 : Buffet Caesars et 80$ MGM   
    Day 3 : Buffet du Caesars et 80 $ quotidien du MGM

    Les jours précédents nous avons mangé au buffet à Laughlin, mais également au court food du Caesars où j'ai choisi un double cheese burger que je n'ai pas pu finir, car beaucoup trop gras.

    Par contre, en ce mercredi nous avons décidé de retourner au buffet du Caesars qui nous avait fort impressionné l'année dernière.

    Nous arrivons vers 14 H 00 (je ne m'en souviens plus de trop) et payons 42 $ par personne.

    L'ambiance est calme malgré la musique de fond. Nous sommes servis assez rapidement pour les boissons et pouvons attaquer les plats.

    Il faut savoir que le buffet du Caesars compte 500 plats différents et qu'il y en a pour tous les goûts et tous les continents...

    Personnellement, en entrées, je me suis laissé tenter par la partie Japon avec un assortiment de six différents sushis et sashimis. Frais et franchement très bon pas déçu comme on peut l'être parfois ou ce n'est pas la spécialité première.



    Suivi d'une assiette de fruits de mer et poissons très frais : huîtres, saumon,...
    Pareil que les sushis très bon a part les huîtres qui n'ont pas de saveur, à croire que ce sont des huîtres d'eau douce.



    Puis une tranche de bœuf très goûteuse et très tendre, perso, je préfère éviter de voir ce qu'ils font avec leur bétail pour en arriver à ce rendu. Mais les antibiotiques et le fait qu'ils ne courent pas ne doit pas être étranger à ce fait.



    Et enfin un assortiment de fromages : bleu, camembert, gruyère... C'est le seul buffet qui propose de tels fromages, ailleurs on a le droit à des drôles de fromages en plastique... Bon attention on est pas non plus dans les bons fromages français, mais ça s'en rapproche. J'aurais bien aimé prendre un verre de vin rouge mais je suis à chaque fois déçu. Quand je vois qu'une bouteille de Beaujolais nouveau se vends 20$ en magasin, ça laisse de quoi réfléchir.

    Je n'ai pas touché aux desserts étant plus salé que sucré, mais mes amis m'ont dit qu'il était énorme et ils se sont régalés avec les pâtisseries...

    Bref tout cela pour vous dire que je vous le recommande vraiment, si vous n'avez pas envie de passer la barrière des 80-100 $ pour un steak house ou les 100 pour un restaurant, sans pour autant tomber dans les court food qui vous vendent de la nourriture très riche et grasse...

    Ensuite, direction le Mandalay Bay pour pouvoir disputer le tournoi à 80 $, manque de bol avec nous 4, nous sommes 5, pas envie de rake pour play entre nous, nous allons donc nous rabattre sur le MTT du MGM à 19 H 00.

    Avant nous avions repéré une belle machine avec pour thématique "Retour vers le futur" que nous ne pourrons pas jouer faute de place (on se rattrapera au MGM près de la poker Room).

    Direction le MGM, l'année dernière nous l'avions laissé en travaux pour finir la nouvelle boite à la mode le "Hakkasan", du coup exit l'habitat des lions (a priori l'entretien et la nourriture des lions étaient trop chères). De même que la poker room a changé de place. Elle est située dans un coin non loin des machines à sous, heureusement ils ont baissé la musique des machines et de la salle à cet endroit.

    Par contre, cela fait bizarre de voir les tables installées dans cet endroit, on dirait que cela est temporaire, pas de limitation avec le reste du casino, lors de l'inscription pas d'enregistrement informatique, un ticket d'inscription, déjà imprimé...

    Bref je pense que cela ne fait pas longtemps qu'ils ont rouvert la salle.

    Les jetons sont sympa, on a 6.000 de stack



    Voici la structure :
    http://www.allvegaspoker.com/tourn_detail_17.html
    , c'est une sick boucherie et je vais play pour me détendre, c'est-à-dire en prenant plusieurs fois des risques en descendant plusieurs fois en dessous des 10-5bb, puis en remontant soit en prenant plusieurs fois soit les blinds (les gens sont très frileux sur ce type de tournois et ne paient pas facilement, plusieurs fois il me montreront des monstres foldé) ou en chattant mes showdowns...

    Les Coronas s'enchaîneront un rythme sympathique., je ne m'en rends pas compte, mais le tournoi avance bien (bon en même temps 28 joueurs, c'est un SNG), en demi il reste un pote qui s'écroulera aux portes de la TF...

    TF et 5 payés, je me rends compte que je joue avec d'autres Français lorsqu'ils discutent entre eux... Super sympa.

    On se retrouve à dealer la bulle, mais pas à 80 à 60, perso, je m'en moque, je suis plus la pour rigoler...

    La bulle éclate et la, on va se retrouver pendant près d'une heure à jouer à 4, je grind (j'envoie ma boite 2 mains sur 3) quand arrive cette main...

    J'ai en BB, la sb décide de limp et je check, on voit le flop : , il check je bet, il call, et avant de voir la turn il show , WTF le mec montre ses cartes, vla le momo, le directeur annonce qu'il jouera de manière dévoilée jusqu'à la rivière en checkant... Moi je ne me démonte pas et décide de bet pour le faire fold. Il rigole et call... River une brique, il check et je mise la moitié du pot... il call encore et me montre ses cartes, moi dégouté, je me dis wtf le fish, il call hauteur : ... et je muck...

    Et là, toute la table me regarde de même que mes potes... je regarde à nouveau ses cartes et me rend compte qu'il a straight floppé, WTF, c'est la première fois que cela m'arrive... L'alcool et la fatigue aidant j'ai fait la plus grosse bêtise de ma vie... (bon vous l'avouerez sur un 80 ça va...) je m'en veux beaucoup...

    La pause arrive et je décide de me ressaisir, je suis descendu très bas en jetons, du coup je suis le short, j'envoie alors la boite au moins une vingtaine de fois et réussis a reprendre le lead de deux trois blinds. A ce moment le short qui était descendu assez bas arrive à trouver un double up, et propose alors un deal à 4, moi crevé et un peu ivre (;-) ), je demande de traduire à mon pote, il m'explique que l'on prend à 4 la deuxième place, perso, je suis plus en mode on va rigoler aux machines que continuer à play pour faire des bêtises et j'accepte empochant au passage 500 $ et un titre de champion tournament du mgm grand lol...





    La soirée se termine aux machines au NYNY, puis on prend un taxi pour rentrer... Mes potes partent se coucher, car rappelons le, il y a le 400$ du Venetian demain à play à midi il faudrait être en forme...

    Perso, pas envie d'arrêter la soirée ici et décide de poser mes fesses sur une roulette a gamble, puis continuer et discuter avec les différentes personnes, c'était bien fun et au final je n'ai rien perdu.

    Retour à la chambre ou mon pote somnole... Une heure après, je suis en plein sommeil profond, les bouchons antibruit dans les oreilles (si vous avez déjà entendu une locomotive diesel tourner à plein régime à un mètre de vous vous avez entendu mon pote ronfler). Quand l'alarme incendie se met en route, un truc de fou, hyper tiltant : deux coups de sirènes et une voix de femme qui nous dit de rester calme et dans nos chambres... Lol comment on peut rester calme avec une telle horreur, perso, j'ai la chance d'avoir les bouchons dans les oreilles à ce moment, mais mon pote à côté pète littéralement un câble à côté, il s'est habillé en deux deux... A un moment il commence a arracher le système de la clim pensant que le bruit vient de là. S'il avait pu je pense qu'il aurait ouvert une fenêtre et sauté. Sachant que le bruit venait du couloir.

    Puis finalement l'arrêt de la sirène et une minute plus tard un technicien qui parle au travers d'un haut parleur en annonçant la fausse alerte...

    Bon, ce n'est pas tout ca, mais demain nous avons un tournoi à 400$ a jouer... Faudrait être en forme...
  5. Like
    Shawn Michaels reacted to M.nicolas for a blog entry, Las Vegas Trip Day 2 : Laughlin Road Trip   
    Lundi 17 Février 2014 : Laughlin Road Trip!

    Et c'est parti pour un lundi, direction Laughlin dans le Nevada, ville casinotière longeant la rivière Colorado.

    Nous avons pour une heure trente minutes de route, nous avons pris le soin de réserver de France la Ford Mustang chez Dollars, nous voulions le faire chez Hertz, mais lorsque nous avons vu l'écart de prix (200 chez Hertz et 80 chez Dollars), nôtre choix s'est vite porter sur cette agence.
    9H00 direction Treasure Island pour leur bureau, nous remplissons les formalités, a savoir qu'il faut juste son permis de conduire français pour pouvoir conduire dans cet état (il faut se renseigner car dans d'autres états il est demandé le passeport international comme en Floride par exemple ou deux copines se sont rendus l'année dernière).
    De même que si vous voulez rajouter un chauffeur il vous en coûtera 11$ supplémentaire. L'agent d'accueil nous propose alors la Chevrolet Camaro (https://www.chevrolet.fr/la-gamme/camaro/#content4) pour 60$ de plus, vu que mon pote Laurent à déjà tester la Mustang pour faire San Francisco Vegas deux jours avant il saute sur l'occasion.

    On monte au Parking et prenons place dans cet engin de 432 chevaux (en France je roule aussi en Chevrolet, mais en Spark, lol). Le moteur vrombit (ce n'est rien de le dire), mais nous avons un petit problème, impossible de la décapoter... Rien y fait, on a beau lire le manuel, tester différentes manip impossible a retirer le toit.
    Un technicien interviendra, mais rien y fera, hop on redescend au bureau pour changer de voiture et reprendre la Mustang. Entre temps le technicien réussi a trouver d'ou venait le problème, apparemment c'était une sécurité mise. Il vérifie au téléphone à l'agent d'accueil pour vérifier que nous avons l'autorisation de reprendre ce véhicule (ils ne plaisantent pas avec ca aux USA, trop peur de se prendre un procès).

    Une heure après l'heure prévue nous voilà parti. Première fois que je monte dans une décapotable, cette impression de liberté est grisante.
    Nous reprendrons un bout du strip de jour que nous quitterons rapidement a cause de la circulation (j'ai cru entendre dire que c'était l'artère la plus fréquentée au monde).


    Une scène d'un film culte nous reviens tout le long en tête lors ce petit périple :

    Sam : À l’époque, Vegas c’était un endroit où des millions de gogos se radinaient tous les ans avec leurs petites économies et laissaient un milliard de dollars derrière eux. La nuit, on voit pas le désert qui entoure Las Vegas. Mais c’est dans le désert que tout un tas de problèmes de la ville se règlent.

    Nicky : Y a des tas de trous dans le désert et des tas de problèmes enterrés dans ces trous. Sauf que tu dois faire ça comme y faut : y faut que ton trou soit déjà creusé quand tu te pointes avec ton paquet dans la malle, sinon faut bien compter une demi heure ou trois quarts d’heure à trimer avec ta pelle et va savoir qui va ramener sa fraise pendant ce temps là : t’as pas le temps de dire ouf, t’es obligé de creuser d’autres trous. Tu vas te faire chi** toute la nuit avec ça!

    En fait on ne s'ennuie pas lors de trajet malgré que ce soit le désert. J'ai pu apercevoir un stand de tir ou il est écrit en gros avec de grosses pierres : Gun Stand!
    Ensuite un terrain ou les gens s'adonnent à leur passion : buggy, moto, petits avions, et d'autres dragsters. Nous avons traversé de petites villes, ou le casino et le McDo doivent être la seule source de distraction. De même une ville remplie de caravanes, pas celles qu'on voit en France, mais celles que l'on voit dans toutes séries américaines, celles en aluminium qui brillent sous le soleil. Certaines avaient de petits avions posés à côté (cela me ferra penser à GTA V, pensant que ce village était peuplé de Trevor prêt à te défoncer la tête à coup de battes de baseball).

    A un moment nous changeons de chauffeur, petite pause toilettes, et blagues a propos d'une voiture "abandonnée" près d'un trou...


    Mon pote Laurent laisse le volant à Philippe... Le temps de prendre possession de la bête, et de commencer à faire de belles pointes sur une route limitée à 75 Miles à l'heure...



    Nous prenons l'embranchement pour Laughlin, ca commence à tourner dans les montagnes, la vitesse est limitée à 65 Miles... Malgré de multiples avertissements sur la limitation, Philippe se fait plaisir...
    Quand tout à coup au détour d'un virage une voiture de police nous croise, elle fait rapidement demi tour, met en route ses gyrophares...

    Dialogues dans la voiture :
    Laurent : Tiens une voiture de Police nous suit...
    Philippe : Vous croyez que c'est pour nous...
    Moi (je n'avais pas vu qu'elle avait fait demi tour) : Je crois pas...

    Philippe continue a avancer tout en ayant pris soin de réduire sa vitesse.

    A un moment on comprend que c'est pour nous et Philippe s'arrête sur le bas côté. La voiture de Police derrière nous (c'était bien pour nous :-) )
    Descente d'un policier, chapeau de cowboy, une gueule sans expression, pas un bonjour, demande de papiers sans explication, retour dans sa voiture, cela dure 15 bonnes minutes...


    Photo de la voiture de Police derrière nous.

    Puis il revient (on a pu s’empêcher de blaguer dans la voiture).

    Le mec explique que nous roulions trop vite, il nous a prit à 85 miles (à un moment nous étions à 120 Miles à l'heure), nous retient 70 pour 65 miles de limitation de vitesse.
    Pour payer, on ne peux le faire le jour même mais le lendemain à Laughlin, ou dans deux semaines sur internet...
    On regarde la prune, et on se rend compte qu'il y a pleins d'erreurs, de toute façon il ne sera pas payé...
    Sur le coup mon pote a un peu flipper, mais après cela fut un bon trip, on se serait cru dans Need For Speed!

    Arrivée sur Lauglin, direction l'Aquarius pour aller manger : Buffet 12$ avec une vue sur le Colorado. Franchement bon pour le prix, une salle très grande vide et calme.


    Puis direction le casino. Je vais vous donner le ressentis sur Laughlin en une phrase :
    Laughlin est le pendant de Las Vegas en 100 fois plus petit réservé aux retraités, familles ou broke qui ont pu fuir Las Vegas!
    Ici pas de bling bling, d'ambiance folle. On est au paradis du Bingo, comme une publicité a pu nous le vanter en entrant à Laughlin...
    J'ai pris une photo de la Poker Room du Colorado Belle (un casino ayant pour thème les bateaux à roues) :


    Le petit véhicule est le symbole de cette ville...

    Franchement ce n'est pas l'éclate...

    On y restera tout de même quelques heures histoire d'écluser quelques bières et de perdre quelques dollars aux slots.



    Retour de nuit, moins sympa, car j'était à l'arrière et la Camaro n'a rien prévue pour les grands, et au bout d'une longue heure et demi nous revoilà de retour à Sin City.

    Direction le South Point Casino, casino excentré du Strip qui a accueilli un temps les High Stakes Poker (vous savez cette émission ou des millions de dollars s'échangeaient à coups de cartes lorsque nous étions en plein boum).
    C'est un casino propre grand que nous apprécions car plus calme que la plus part de ceux du strip...


    Photo de nuit du South Point

    Puis retour décapoté pour redescendre le Strip de nuit :


    Bilan de cette journée : super fun grâce au trajet, pleins de bons souvenirs... Et je pourrais dire j'ai vu Laughlin, lol.
    On a déjà prévu le prochain road trip pour l'année prochaine : le Grand Canyon!

    Next Day : South Las Vegas Boulevard!
  6. Like
    Shawn Michaels reacted to M.nicolas for a blog entry, Las Vegas Trip Day 1   
    Dimanche 16 Février 2014 : 125$ Aria et 60$ Flamingo

    125$ Aria 10K chips, niveaux de 30 minutes.



    Contexte : Weekend long : Lundi c'est férié aux USA pour la journée du Président, du coup il y avait du monde.

    168 joueurs au total (entrées et ré entrées)

    Nous arrivons en late et il faut attendre qu'une nouvelle tale se créé en 5 min top chrono.

    Le niveau est ultra faible. Nous avons le droit a des limps, beaucoup de calling station, des donkbet, des overbet de mutant, voir un mix de tout ca...
    Personne ne prend en compte les ranges des adversaires... Comme nous sommes arrivé en late la table s'est créé avec mes deux potes qui jouent ce tournois... Le reste est du touriste qui se crois sur un jeu de casino...

    Au niveau 2 nous voyons un joueur doubler avec les vs préflop.
    Ce même joueur (qui a doublé avec les AA) ferra une erreur en oubliant d'annoncer raise (pas faute de lui avoir répéter 5 fois auparavant). Du coup il call. SB complète et BB check.
    BB Donk 150 dans 300. Notre génie shove du Bouton 22K dans 450!!! SB fold, BB call :
    BB et BO sur rainbow... Les 99 tiendront propulsant notre Huge champion vers les 35K sur les blinds 50/100.

    Après le premier break reprise 100/200/25, j'ai 5K ayant perdu plein de petits pots. Je découvre , ouvre à 500, 4 calls. Je C-bet sur baby board all folds...

    Ensuite arrive de Middle position, j'ai 7K, j'ouvre de 500, le donk chip leader, reraise 3K. All folds, je boite, il tank en haussant les épaules et parlant à lui même et finis par call , un sur le flop et des briques plus tard me voilà aux environs de 14K et des poussières.

    Pour lui celà va être le début de la chute, ses open à 10x la blind, l'entraineront à call et faire dioubler tous les petits tapis de la table avec à chaque fois un tank et se rendant compte qu'il se commit lui même avec des poubelles (il ferra doubler un pote avec sur une de ses open à 12 fois la BB).

    Et là le drame, changement de table...

    Et me voilà en BB avec , SB call, flop .
    Il bet je call.
    Turn , il check je check (lol mon abscence de value).
    River . Il bet, je re-raise, il call et show (bravo Nico le blaireau)...

    Une orbite plus tard je me verrais devoir push mes 6bb avec et voir en face un ...

    Fin du tournois...

    Il y a un niveau qui peut être rude, le passage de 100/200/25 à 200/400/25.
    Mon avis, un tournois qui est tout de même assez facile à prendre (je l'ai joué un autre jour et le niveau n'était pas strong).

    Laurent dans le 125$ de l'Aria :



    Thierry dans le 125$ de l'Aria :



    Le jour même on se décide à aller jouer le 60$ de 21H00 au Flamingo, pour ce prix la ne vous attendez pas à un niveau ou une structure correcte, la chance devra être de vôtre côté pour le prendre. Perso j'ai perdu les 3/4 de mon tapis sur un gars qui hit sa gutshot avec à la river contre mes et qui call chaque street sans sourciller sans prendre de value river...
    Les jetons sont sales, je pense que Bugsy à du jouer avec à l'époque déjà (je parle des jetons de tournois).
    Je ne le rejouerais pas lors de mon séjour...

    Voilà pour ce qui est de mon premier jour de la semaine le dimanche...

    Next day : Lauglin!
  7. Like
    Shawn Michaels reacted to M€LJA for a blog entry, On prend les mêmes et on recommence   

    Kikoo

    Après mon dernier article qui a presque atteint les 10 000 vues, il sera difficile de faire mieux mais le but de ce blog n'est de toute façon pas de faire de l'audience mais juste d'immortaliser des moments de vies à ce jeu de cartes qui me feront surement sourire quand je les relirais dans 20 ans (inchAllah) .

    L'article en question était plutôt alarmiste sur la situation du poker et surtout sur la mienne mais il se terminait aussi par cette phrase : "

    De quoi relativiser et se dire qu'avec du talent, on finit toujours pas être récompensé un moment ou un autre et terminer ce post un brun nostalgique par une note d'espoir ".






    Trois mois plus tard, mon avis n'a pas changé même si, entre temps j'ai joué une dizaine de MTT online ainsi qu'un live au WPT Bruxelles qui se sont soldés par des fortunes diverses que je vais vous raconter .
    Nous sommes donc en Novembre juste après mon dernier article . Je suis donc complètement broke , j'ai le moral dans les chaussettes niveau poker et il ne me reste plus que mes souvenirs nostalgiques pour revivre mes moments de gloire dans ce jeu .
    Habitué à toujours repartir de zéro , j'achète donc un ticket premium à 25 balles que je décide de déposé bien malgré moi sur Pokerstars puisque mon compte sur Winamax est toujours gelé et que je n'ai pas d'autres choix .
    Je grind donc les sitngo heads up avec 5 buy in et je me retrouve avec une bankroll de 1500€ au bout de 15 jours .


    Aimant beaucoup les histoires du style " il était broke et il remporte un WPT !" , je décide de cash out 1200€ et d'aller disputer le WPT National Bruxelles début décembre au buy in de 750€ . Mon dernier tournoi live datait d'un an et c'était déjà à l'occasion du WPT Bruxelles en 2012 ou je me souviens avoir spew les 1650€ de buy in dès les deux premiers niveaux comme un vulgaire classico à 10 balles .
    Début Décembre, J'effectue donc le court déplacement jusqu'à Bruxelles en TGV et je direct buy in les 750€ en quasi full bankroll puisque train et bouffe payé il ne me restera plus grand chose des 1200€ .
    Je me rassure en me disant qu'il me reste de toute façon 300 lardons sur PS au cas ou ça se passerait mal (ce que j'envisage très fortement avant chaque MTT) .


    465 Joueurs , une structure correcte et un beau prizze pool , tout est réunit pour passer un bon moment et tenter de casser la baraque !
    Je commence donc le day 1A plein de frissons après 1 an sans toucher les cartes à une table composé e de joueurs lambda, comme c'est souvent le cas sur ce genre de buy in . Stack de départ : 25 000 jetons round de 40 minutes .
    Rien de marquant pendant 1 heure jusqu'a ce que vienne ce coup qui va lancer mon tournoi . Je découvre les As en milieu de parole que je relance à 250 . j'ai l'agréable surprise de me faire 3bet à 900 par le joueur en BB , un jeune rebeu qui semble avoir ce qu'il représente, cest à dire une premium,reste à savoir laquelle . Je réponds par un 4bet à 2750 et après un long tank, mon adversaire ajoute la somme demandé . A ce moment je pense qu'il a JJ+ , j'écarte de sa range les Ax .
    Bref, sur un board riche en brique , je vais prendre 3 streets de value donc la dernière à tapis puisque à ce moment là je suis sur que mon adversaire possède les rois et qu'il ne les lachera pas . Mon read est OK et je me retrouve à 55k après une heure de jeu . .


    Les heures qui suivent seront un régal , j'ai bien cerné les joueurs de la table et jattends le bon timing pour passer à l'action .
    Pourtant, Je vais perdre 10k contre le papy nit de la table en transformant mon en bluff sur , Il va me payer mes 3 barrels dont mon overbet river à la vitesse de la lumière avec .
    OK Papy , je prends note et comme dit le proverbe, il faut savoir perdre avant de gagner.

    Quelques mains plus tard , nous sommes aux blinds 150/300 et le papy min raise, un joueur paie . La parole me revient en BB et je découvre . vu la prévisibilité des 2 larrons je décide de call et d'aviser en fonction du flop qui livre son verdict . Je check et il mise rapidement 2500 que je paie . la turn est un et papy envoit 6200 que je paie en faisant mine de tanker . sur une brique river et sentant que ce Roi ne lui a pas déplu , je décide de le laisser continuer et il s'engoufre en misant 9k . Je le raise lourdement à 27k et il call muck . Me voilà à 90k que je vais faire fructifier à 105k pour atteindre le dinner break avec 105k pour un average à 45k .

    Je décide d'aller manger dans le kebab d'à coté en essayant de rentabiliser mon voyage au ladbrokes du coin . je mise 100€ sur le nul mi temps entre l'OM et Nantes mais Marseille n'est pas capable de le tenir . Bon, on en a connu d'autres et au moins ça m'aura fait passer le temps .


    De retour au tournoi , je vais maintenir le cap toute la soirée et atteindre les 120k quand vient le moment ou le floor annonce les 3 dernières mains que je décide de ne pas jouer , possèdant un stack confortable.
    Sauf que j'ouvre ma main et découvre en SB. Un flamant qui surjoue ses mains relance au cutoff et je décide de simplement payer pour éviter une malheureuse confrontation .
    Le flop vient je check et mon adversaire mise 7.5k que je paie rapidement . sur une brique turn , il mise 15k . C'est ici que je dois passer mais quelque chose me dit qu'il n'a pas ce Roi , call donc ou donk call c'est selon .
    La river fait rentrer la flush et il mise 38k après mon check . Ayant comme plan de fold sur tous les piques, je me sépare de ma main et il me montre pour AIR . je tombe donc à 90k et j'entre dans un gros tilt .
    Sur la main qui suit , tout le monde passe jusqu'au bouton qui fait tapis pour 30k . J'ai en BB et je décide de payer pour jouer un flip et reprendre les 30k que je viens de perdre . Le btn montre et remporte le lancer de pièce .
    Je me retrouve à emballer 65k pour le day 2 soit même plus la moyenne qui est à 85k .
    Je spew les 300€ que j'avais sur moi en cash game sur la 2/4 en cash et je rentre à Lille à l'aube, Le day 2 ayant lieu dimanche .

    De retour plus frais pour le day 2 je réfléchis à la statégie à adopter avec un stack de 25 blindes (65k , blinds 1200/2400).
    Nous ne sommes plus que 150 et il y aura 54 places payées . autant dire qu'on y est loin .
    J'ai la malchance d'être à une table assez agressif avec Isabelle Balthazar à ma gauche et où chaque pot est ouvert avant moi .
    Je décide donc d'utiliser ma fold equity tant qu'il m'en reste encore en plaçant un énorme bluff à tapis river qui passe ce qui me replace à 100k . Mes tables cassent les unes après les autres et les 70 joueurs restants sont regroupés dans la salle principale transformé en sauna au vu de la température Qui y règne . entre temps je suis monté à 180k pour une moyenne à 140k . Je suis à ce moment très confiant .

    C'etait sans compter sur l'accumulation de rencontres malheureuses , 2 paires contre couleur , TT vs le AA d'un short stack qui me font rechuter à 90k . Je sens alors que je suis proche de craquer mais heureusement les choses vont tourner en ma faveur ... pour le moment .
    Un joueur belge avec un énorme stack relance une enième fois . je l'avais 3bet light et lui avait montrer la main d''avant, ça ne lui avait pas plus et il me l'avait fait savoir .
    Toujours est-il que cette fois j'ai et il paie mon 3bet à 10.5k . le flop vient . Je bet rapidement 15k et mon adversaire me répond par un All in que je paie dans l'instant pensant devoir éviter les coeurs . Très bonne surprise quand je découvre sa main . One outer baby ...
    Mais le belge est réputé pour être chanceux et ça va se confirmer : le turn et la river ... vont confirmer mon avantage et mon adversaire aura donc tout loisir de retenter sa chance . Veinard !

    Révigoré par ce coup remporté (180k average 160k) je décide de mettre la pression sur mes adversaires à l'approche de la bulle car nous ne sommes plus que 60 joueurs pour 54 payés .
    Sauf que j'avais oublié que le seul mec en full bankroll et scared money dans les restants c'etait surement moi et sur les blinds 2500/5000 , il aura suffit de 5 raise/fold pour retomber sous la barre des 100k .
    Et cette fois, celà va m'être fatal . Je décide de relancer au bouton avec et la BB qui comprend pas grand chose au jeu défend comme 99% du temps .
    Le flop vient . je bet 15k et la BB ne fait que payer . J'ai déjà investi 25 de mes 90k et j'ai pour projet de go broke sur n'importe quel turn si ce n'est peut être les As et les 9 . Content de voir un 3 apparâitre , et sans réflechir , je push mes 70k . Sauf que ce 3, il est de coeur et il vient de donner les nuts à mon adversaire qui snap après avoir demandé la confirmation de mon annonce . Un sentiment terrible m'envahit et je quitte la table en baffouillant quelque chose comme " toute ma vie" , oubliant même que je joue encore 4 outs qui ne viendont de toute façon pas .

    Je quitte le casino en jetant un oeil au tableau qui m'indique que je viens de bust 57ème pour 54 payés avec un premier palier à 1350€ . Le temps d'aller chercher mon blouson aux vestaires et de remonter dans la salle de tournoi , la bulle a éclatée alors que ça faisait 1 heure que l'on était à 60 lefts .
    A ce moment précis, je suis certain que c'était le dernier live de ma vie tellement ma frustration est énorme . Rendez vous compte : je venais de jouer un tournoi parfaitement pendant 19 heures et une erreur de 30 secondes me fait quasiment faire la bulle, moi qui n'a joué qu'un live cette année .

    Nous sommes dimanche , il est 21 heures , je me rends compte qu'il n'y a plus de trains pour Lille et j'ai tout sauf envie de rester à Bruxelles . Le soucis c'est que je n'ai plus un sous en poche mais je décide de trouver coûte que coûte un moyen de rentrer .
    Je prends le métro jusqu'à la gare de Bruxelles , c'est la quatrième fois que j'emprunte le métro bruxellois en 2 jours, que je paie les 2€ du ticket sans voir de contrôles mais pour rester dans la continuité de la journée , cette fois, une armée de controleurs me demandent de rendre des comptes à l'arrivée . Amende mais relativisons , la Belgique n'a aucun moyen de récupérer l'argent .
    Je dépense mon dernier billet de 10€ dans un menu au Quick de la gare et je m'engoufre dans un Thalys direction Paris Nord tout en prenant soin d'éviter les barrages d'accès au train . Un second TGV m'attend à Paris en direction de Lille que je retrouve vers 23h sans récolter d'amendes suplémentaires .

    Arrivé chez moi , je me mets directement au lit pour en finir avec cette journée qui est certainement la pire de ma vie pokeristiquement parlant .


    Le lendemain matin ou plutôt après midi, je me réveille avec la gueule de bois . non, je n'ai pas fini ma nuit à picoler la veille, d'ailleurs je ne bois pas . Je parle de cette gueule de bois du poker , vous savez , celle qui procure une sensation bizarre au lever après une session de nuit perdante ou pire encore, un brokage .

    Le soir même, je remets le bleu de chauffe sur Pokerstars . rappelez vous , il me reste 300€ en roue de secours que je compte bien faire fructifier en jouant des heads ups à 20€ .
    Malheureusement, la frustration de la veille est encore présente et je joue plus haut. Forcemment , je me broke et me dit que cette fois c'est fini .
    Avant de me coucher, je cherche sur internet qui a remporté le WPT et c'est encore une belle histoire , mais pas la mienne .

    Après quelques jours à ne plus penser au poker , je décide de demander un stacking sur facebook pour repartir mais comme souvent , je ne récolte que des messages me conseillant de gérer et quelques brimades . C'est dans ces moments que l'on se rend compte à quel point cette communauté n'en est pas une , à moins que je n'en fasse pas parti . OK j'arrête de faire mon caliméro .
    Sans solutions jusqu'au mois prochain je remarque que je possède 3 tickets pour les freerools privilège de pokerstars qui ont lieu chaque soir et qui offrent un prizee pool de 1000€ .
    Après deux ITM à 10cts sur les deux premiers , je parviens à terminer 2ème/2000j à ma troisième tentative et remporte 90€ pour mes efforts .

    En attendant et Grâce aux 90€ du freerool , je vais remonter une bankroll d'environ 1500€ et à la fin décembre , je décide de m'inscrire au Sunday Special sans pression (10 buy in c'est très large pour moi) . Je termine le day1 dans le top 50 jusqu'à amener mn stack en table finale le lendemain .
    Arrivé huge chip leader en TF , un excès de confiance va me faire perdre pas mal de jetons tout en parvenant à être toujours présent à 4 lefts .
    La dynamique de 3bet fold que j'avais instauré va finalement porter ses fruits puisque je réussis à faire tout mettre pre flop à l'etranger aggro de la table alors que je possède les As . Il show et trouve l'un de ses 2 outs au flop . Je termine 4ème pour 10 200€ mais étrangement , c'est de la frustration qui va prendre le dessus ce soir là , repensant à ce 80/20 perdu qui m'aurait rendu le chip lead .
    Mais je vous rassure , ça ira mieux quelques jours plus tard quand je me rappellerais ou j'en étais une semaine auparavant .


    Depuis je suis à nouveau broke mais entre temps, j'ai cash out les 10k et investi dans quelque chose de plus sur .
    à bientôt !
  8. Like
    Shawn Michaels reacted to M.nicolas for a blog entry, LAs Vegas : Programme   
    Hi All!

    Bon le blog d'Introl m'a motivé pour reprendre mon Blog, mais cette fois il ne sera orienté que Live Report...

    Pour la reprise les prochains billets se porteront sur Las Vegas



    J'y retourne pour la 6ème fois du 15 au 22 Février au Flamingo en raison de son coût, de sa localisation par rapport aux principales poker Room et aussi car généralement je n'y dort que 3-4H00 par nuit ce n'est donc pas un critère essentiel pour mon séjour....

    Programme de la semaine (un peu de CSB hors poker dedans) :

    Dimanche Soir : Fremont Street et on va essayer le nouveau casino Downtown Grand (ancie Lady Luck) ou Shawn Michaels a chatter sur les wheels of fortune (il faut savoir que je suis fan de slots )

    Lundi : Direction Lauglin dans le Nevada, à la frontière de la Californie et de l'Arizona, le long du Colorado. C'est une ville Casino à 1H30 de route de LAs Vegas. On compte s'y rendre en Mustang décapotable pour le kiff


    http://www.visitlaughlin.com/

    Mardi : petite session en cash au Flamingo ou tournois quotidien à l'Aria
    Puis vers 19H00 David Copperfield au MGM Grand



    Mercredi : on attaque les choses sérieuses avec le Day1A d'un event à 400$ (65K$ GTD) des fameux deepstacks Extravaganza au Venetian, jamais testé, je pense que je vais kiffer.



    Jeudi : Day 1 WSOP Circuit Event 1 365$ au Caesars Palace (je connais très bien cette salle, mais jamais fait de WSOP Circuit Event) :



    Vendredi Day 2 de soit le deepstack du Venetian ou du Caesars ou si bust des deux sessions cahs games ou tournois... Vendredi soir on gamble à fond....

    Samedi : retour Las Vegas 20H25

    Voilà en espérant vous faire un Compte rendu riche qui vous donnera envie de venir ou revenir au paradis des Gamblers!
  9. Like
    Shawn Michaels reacted to Introl for a blog entry, Day 3 - Hors du Strip, il y a (aussi) de la vie !   
    Après deux nuits de respectivement 3 et 5 heures, je décide de bien recharger les batteries et coupe mon réveil afin de me réveiller naturellement, ce qui sera fait vers 11h.
    Je prends mon temps pour glander un peu dans la chambre, prendre un bain, me commander une pizza si grande que j'aurai déjà du mal à en finir la moitié...

    Je décolle finalement a 14h, avec pour objectif de filer directement à l'Orleans, mais en passant devant la PR du Flamingo je répète une table qui a l'air bien vivante : ça parle fort, ça rigole, bref le genre de table qu'on aime ! Deux places sont libre, je m'installe donc.

    Que des touristes entre 40 et 50, ainsi que des papys mamies locales.
    Je suis le plus jeune à la table, ça fait peur !
    "Comment tu t'appelles ? Tu viens d'où ? Tu fais quoi comme boulot ? T'es marie ? T'as des enfants ? pourquoi tu joue ici, les petits jeunes ils jouent à l'Aria ou au Venetian, c'est quoi ta et marque préférée de protection contre l'incontinence et blablabla et blablabla ça n'arrête pas pendant deux heures...

    Je partirai finalement avec +$190 (+ l'equivalent de $40 en jetons de 5 pour me faire un cadre Flamingo), sans aucun coup marquant à raconter. Que des petits coups, des petits vols, de la value quand l'occasion se présentait, deux-trois bluffs bien crédibles... Bref du grind a la papa quoi !



    Direction l'Orleans finalement ou j'arrive vers 16h30. Je register directement pour le tournoi du soir. Comme je l'ai souvent dit dur les threads dédiés, si vous êtes sûr Vegas un vendredi soir, vous DEVEZ jouer ce tournoi !
    Car c'est tout simplement celui qui offre la meilleure value et une des meilleurs structures. Buy-in de $125, 250 joueurs en moyenne, entre $6000 et $7000 à la gagne. On démarre avec 12.500 jetons et c'est assez turbo sur les 4 premiers niveaux, qui correspondent à la période de late reg (le plus souvent une liste d'alternate) et de re-entry : 50/100, 100/200, 150/300, 200/400 avec des niveaux de 20 minutes.
    Mais ensuite, après la première pause, les niveaux passent à 30 minutes et la structure devient bien smooth.

    C'est Joolyz du forum, pote de Calouminou, qui''avait branche sur ce tournoi il y a 3 ans, et je le remercie encore aujourd'hui, même si je n'y ai encore jamais fait de place payée. Cela m'a permis aussi de découvrir une room dont je ne soupçonnait même pas l'existence, et qui propose des tournois en Variantes : du PLO, PLO8, HORSE, ROSE ... Du bonheur pour les amateurs. J'y avais fait une deuxième place sur une soixantaine de joueurs sur le $100 HORSE il y a deux ans ce qui m'avait rentabilisé le voyage en plus de me procurer un énorme kif tout le long du tournoi.

    Un mot sur la room en elle même :
    Avec ses 40 tables elle est énorme, sans aucun doute la plus grande off strip. Le floor est super agréable et professionnel, les croupiers sont très bons, rapides et souvent très drôles ils tiennent leurs tables très actives sans temps morts et cela contribue vraiment au plaisir que l'on prend à jouer ici.



    Je trouve donc une place en 1/3 et vais en 90 minutes realiser ce qui sera jusqu'alors ma plus grosse session du séjour en terme de gains.
    La table est très active, un peu gamblish, et personne n'a peur de pousser les jetons.
    C'est bien, je suis un peu dans mon élément puisque c'est toujours la même configuration à
    Vancouver.

    Je gagne quelques pots, recrache les gains, remonte d'une centaine, descend de 150,bref mon tapis fait le yo-yo mais je parviens finalement à doubler en rentabilisation bien mes Top 2 paires flopées.

    Puis arrive LE coup.

    J'ai un peu plus de 600 devant moi et ouvre UTG+1.
    Comme la table est très active, avec un énergumène notamment au cutoff qui joue 100% des coups et relance systématiquement les pots non ouverts en position, je tente ma chance de slowplayer ma main et limpe. Tout le monde fait de même jusqu'à notre ami qui fait 33. Le bouton et la SB paient et lorsque la parole me revient je me sens un peu piégé : si je me contente de caller je verrai un flop avec au minimum 3 autres joueurs, mais plus certainement 6 ou 7.

    Mais d'un autre côté si je place un gros raise ma main va devenir évidente et je risque de simplement gagner ce qui est déjà au milieu, soit environ $120.

    Je decide finalement pour un min-raise à 63. Suffisant pour faire passer les limpers, mais peut-être matière à induce de l'action chez OR. La première partie marche comme prévu, tout le monde jette, mais hélas le CO se contente de payer. C'est alors que SB envoie son tapis pour environ 350.

    Bon, y'a suffisamment à prendre désormais, je push mon tour et suis insta-call.
    Le pot fait $1600 et je prie alors pour ne pas voir d'as sur le board. Seule une Dame me donnera quelques sueurs froides tant QQ est tout à fait plausible chez l'un des deux, mais ils Muckent finalement lorsque je retourne mes rois.



    Je me lève une vingtaine de minutes plus tard pour aller manger un bon New York strip à la Steakhouse du Casino avant le tournoi.

    De retour une petite heure après, et à 3 minutes du début du tournoi, l'horloge annonce près de 200 joueurs inscrits. Avec les late registration et les re-entries on ne devrait pas être trop loin des 250.
    Le chiffre final sera finalement de 239 entries, pour 25 places payees et $6000 pile a la gagne.

    Mon portable etant tombe en rade de batterie, je n'ai pas pu prendre de notes, et comme ma memoire a tendance a tout melanger lorsque j'enchaine pas mal de sessions en quelques jours, je ne vais pas trop pouvoir rentrer dans les details. J'ai double des le premier niveau avec AA contre JJ sur un baby flop, puis destacke un autre gars avant la premiere pause avec une quinte max floppee qui a tenu face a un flush draw.

    Je traverserai le tournoi en roue libre, ayant toujours un stack largement au dessus de l'average, mais finirai par sortir suite a une mauvaise rencontre lorsqu'a 35 joueurs left mon KK se heurtera aux as chez le seul mec qui me couvrait a la table, pour un pot monstrueux de trois fois la moyenne.

    Il est pas loin de deux heures du mat lorsque je rentre au Flamingo.
    Demain c'est une journee sans poker, et il va falloir se lever tot.

    Au programme du Day 4 :
    Traversee de la Death Valley, L'Atelier Robuchon, Penn & Teller
  10. Like
    Shawn Michaels reacted to Premium67 for a blog entry, Une nuit à Vegas   
    Hey People

    http://www.wam-poker.com/forums/npt-s-dream-!!-83490?p=3365825#3365825

    Il y a un an, nous finissions 3e au KING5, ce qui nous a permis de partir à Vegas pendant 12 jours, avec l'hotel, le voyage, environ 200 euros pour les frais sur place ( ds quoi tenir 17 heures ... ) et un siège pour un event WSOP à 1k5$. Merci Winamax.
    Comme W nous a laissé libre de choisir nos dates, notre hôtel et notre vol en nous donnant du cash, nous avons adopté pour un COMBO hotel bon marché/ hôtel classe : 7 nuits à l'Imperial palace, très bien situé, très bon prix, et 4 nuits au Bellagio, pour finir en beauté.
    Je n'ai toujours pas fait de CR du voyage en général, pas la motivation. Par contre, nous avons passé quelques soirées mémorable, surtout la dernière ! Et j'ai envie de raconter une de ces soirées.
    Pourquoi maintenant ? Cela fait maintenant 1 an, voir les WSOP recommencer a fait remonter pleins de souvenirs, et j'ai envie de vous faire partager un petit moment de notre séjour. J'adore lire des CR de joueurs de poker, surtout quand il concerne Vegas, une ville tellement pas ordinaire.
    Nous sommes partis à 6 : Noof, Koso, Hatch, Billoude, Ger0 et moi. 3 chambres à l'Imperial : N et G au 14e, K et H, B et moi au 17e côte à côte. Nous sommes tous des joueurs amateurs, étudiants, salariés , et pour nous Vegas fut vraiment quelques choses de fou.



    Dimanche 1er juillet.

    Une semaine que nous sommes à Vegas. Dernière soirée à l'Imperial Palace. Nous avons décidé de passer la soirée tous ensemble : Pré-soirée dans la chambre de G et N, puis boite de nuit sur le Strip. RDV pour tout le monde à 22 heures, 2 bouteilles de smirnoff, des mixs, des bretzels. On est bien. K et moi avons une petite ( grande ) envie de fumette, donc on se motive pour aller parcourir le strip à la recherche de bonnes plantes mexicaines. Une semaine qu'on est là, on a déjà essayé de trouver vite fait en demandant à 2/3 chicanos mais sans résultats. Mais ce soir pas moyen, on veut smoke.
    On parcourt le strip de long en large pendant 1h30, impossible de trouver qqchose. Plus facile de trouver de la CC que de la weed . Résigner, on rentre rejoindre les autres pour noyer notre déception dans l'alcool.

    Vers 1h00 on part en boite, elle est située à coté de notre hôtel, en plein air. Rien à voir avec des clubs du style PURE ou TAO. Pas la peine de faire 2 heures de queue, de sucer les boules aux 252 videurs , de payer 100$ juste pour entrer, de se ramener avec 13 bimbos et de payer la bouteille 1000$. Une boite pour les gens comme nous quoi, normaux, avec les jack-coke a 12$ et l'entrée gratuite. Le DJ est top, la zik variée, les gens sont heureux d'être là pour faire la fête, rien à voir avec la France. Bref on s’éclate, on boit tournée sur tournée, des petites battles s'organisent entre deux crews, on gueule, on danse, on admire K en mode " tête chercheuse de foufounes "...



    B nous quitte le premier, on perd K et H qui sont allés explorer des bouches américaines. Je vais au chiotte, reviens, et ne trouve plus N et G. Je bouge de la boite, il devait être a peu prés 4h30, et go CASINO ! Je me pose à une table de poker vs dealer à l'Imperial, alors que je m'étais interdit d'y retourner : j'avais perdu quelques billets de 100 les 2 premiers jours à ce jeu de m**dE. Je suis faible, mais surtout bourré.

    J'ai juste le temps de jouer 2/3 donnes que je vois G passer derrière moi. Je vous dis pas la joie de retrouver un poto complétement saoul à 5h du mat dans un casino de Vegas. Merci mec, tu viens de me sauver 100$.



    FU** POKER vs DEALER

    Il me dit que N est parti se coucher. On décide d'aller voir si B est bien rentré ( je prends mon rôle de grand frère très au sérieux ). On gueule pdt tout le chemin, on fait des acrobaties digne du Cirque du soleil, G se mets à poil avec le caleçon façon turban en criant " Halla hacba " dans les couloirs. On arrive devant la chambre, vu que c'est aussi la mienne on rentre, et là on fait la misère pendant 5 mns au pauvre B qui dormait profondément. Il a du nous Hair. On le laisse tranquille, et on décide d'aller voir ce que N foutait.
    Il était en train de s'endormir, on fout le même dawa que pour B, et N décide d'aller dormir avec B. Mais il revient 10 mns plus tard ( B nous a raconté le lendemain qu'il avait bien entendu N frappait à la porte, en le suppliant d'ouvrir car il voulait dormir en paix. Et ce chacal de B, au lieu d'ouvrir, il a filmé par le Judas ce pauvre N en train de le supplier tout en étant mort de rire.)

    On se retrouve donc dans la chambre de départ, avec G et N. Au bout de qqes minutes G s'endort, et N avait grave envie d'en faire autant. J'allais partir, quand mon phone sonne. C'est K : " put**n que des connasses, vous êtes où vous faites quoi ? " Il nous dit qu'il passe se prendre un mcdo, et ns rejoint dans la chambre. Je promets à N qu'il mange le Mcdo, on fume une clope et on le laisse dormir.

    Vingt minutes plus tard on laisse donc N et G dormir, et on se dirige vers nos chambres. K a à peine le temps de rentrer sa carte que H sort de la chambre à poil avec une serviette , en demandant à K où il a planqué les capotes ! On jette un regard par l'ouverture de porte, et on voit de fines jambes allongées sur le lit. GOODGAME H ! K bien-sur deg, il a pas réussi à choper ( pour une fois ! ) , et en plus il doit laisser la chambre. Je lui dit donc de venir dormir dans mon lit, mais avant on va vite fait passer à la réception voir à quelle heure on doit lâcher les chambres.

    L'ascenseur arrive, et il y avait un ricain d'une petite trentaine d'années complétement allumé avec une Heineken à la main dedans. Je me mets à hurler Heineken, il fait de même, je réponds, il réponds et cela dur pendant les 17 étages. Arrivés en bas, je m’écroule tellement j'ai rigolé et gueulé ( ne surtout pas oublier que nous sommes completement bourrés ). On check, et on lui demande si à tout hasard il ne savait pas où on pourrait trouver de la weed. 2 sec d'hésitations, et il nous lâche " Come with me ". On remonte dans l'ascenseur, et il appui sur le P. C'est quoi le P ? nous on a des numéros d'étage , et lui il appui sur le P. Il nous explique alors que P = Penthouse, l'étage des gros joueurs. Nos regards se croisent avec K, WTF \o/ !!!

    On arrive dans la chambre, enfin dans l'appartement : Salon avec cuisine, bar, 2 chambres avec chacune salle de bain et jacuzzi et une immense terrasse donnant sur tout Vegas avec les montagnes en arrière-plan. Obv cela reste l'Imperial palace, mais c'est quand même la grande classe. On se pose sur la terrasse, il nous sort un petit bang, et on smoke allongé sur des transats avec le levé de soleil sur les montagnes et Vegas devant nous. JUST AMAZING !!!


    Moi et le ricain.

    Il nous explique alors qu'il vient de NY, et qu'il accompagne son meilleur pote qui est là pour les WSOP et qui joue beaucoup d'argent au black jack en-bas, et par conséquence que l'hôtel leur offre gratuitement la suite. Normalement il joue 100$ la mise, mais que ce soir il a déjà perdu 5k$, et qu'il a repris 5k$ en augmentant la mise à 200$. Bref on discute, on claque, on commence à être vraiment OUT, et on entends la porte s'ouvrir. Puis un gros coup de poing contre le mur. Oups, le BJ a du mal se passer. Un peu gêné , on demande à notre pote si on doit partir, il nous dit que non , d'attendre sur la terrasse. 2 mns après on entends la porte claquer et notre pote qui revient : " Il vient de prendre ces derniers 20k$ qu'il avait dans la chambre pour retourner jouer ". Le gars était en plein Tilt, et notre pote ne savait pas quoi faire. Il faut dire qu'il avait pas l'air très malin ( faire rentrer 2 inconnus dans sa chambre a 6h du mat saoul avec 20k$ en liquide dans la chambre ... ) et surtout très défoncé. Il nous explique que c'était tout l'argent qu'il avait à Vegas, et a peu prés la moitié de sa BK. On lui dit alors qu'il faut descendre, et l’empêcher de tout cramer.
    On go tous les 3 en bas au casino, et on le voit assis tout seul à une table de BJ , ac la croupière et un agent de sécurité qui avait pas l'air commode. Il était passé à 500$ la mise. K et moi on se pose 10 mètres derrière, et notre pote va essayer de le raisonner. Il se fait jeter en 2 sec. TILT quand tu nous tiens. Il revient vers nous, on lui dit qu'il faut faire qqchose, alors il se mets à téléphoner à la mère du gars ( !!!! ) , pour lui expliquer la situation et voir si elle ne peut pas l’appeler. C'est vrai, en TILT et bourré, j'ai bien envie de répondre à ma maman au téléphone. On lui a dit que si cela arrivait à K ou moi, ben on irait jusqu'à la force pour empêcher un pote de perdre une telle somme. Mais ça a pas changé grand chose, on l'a regardé jouer en sirotant des bières ...

    Vers 8h00 K a bougé, et le ricain m'a proposé un pti dej sur la terrasse. Let's go, on a marché 10 mn sur le strip, recup le ptit dej, et direction sa suite. On sort de l'ascenseur, et on entends pleins de bruits sourds au fond du couloir. On avance, on entends du verre se briser, et de plus en plus de bruits. Le gars venait de tout perdre, et il était entrain de retourner la suite. SICK. On s'immobilise 30 sec, et arrive en courant derrière nous 4 colosses de la sécurité. Ils nous bousculent, frappent à la porte, et nous demande si on connait la personne à l'intérieur. Mon pote dit oui, et ils lui ordonnent d'ouvrir la porte. Il est temps de bouger , j'ai dit merci au gars et je suis parti.

    J'arrive dans ma chambre, mange mon ptit dej sur mon mini balcon, et commate dans le lit jusqu'au départ pour le Bellagio. Impossible de dormir, dés que je ferme les yeux j'ai l'impression d'être dans Space mountain.

    Départ à 11h, on marche jusqu'au Bellagio, avec les bagages et le soleil, juste affreux. On avait pris 2 chambres de 3 et on décide de tenter le TIPS. On glisse un billet de 100$ dans le passeport et on demande si on pourrait pas avoir un grande chambre tous ensemble. On a biensur choisi une jeune et jolie réceptionniste. Elle revient 10 mns aprés, nous dit qu'elle peut nous avoir 2 petits suites connectées, avec vue sur les fontaines, et le VIP pass. NICE ONE !! On doit juste patienter 1 heure le temps que les chambres soient prêtes. Interminable, on avait tous mal au crâne, les minutes passées comme des heures. On débarque dans les chambres, juste magiques, et la vue OMG.


    From Bellagio

    On est tous reboosté et on décide d'aller tester le buffet. Changement totale d'ambiance, le Bellagio c'est juste la classe comparé à l'Imperial. On arrive prés du buffet, et on voit une queue interminable, facile 1h30. Et là on voit une entrée avec marqué VIP, on essaie de voir si ça passe avec notre PASS. GOOD ! On passe devant tout le monde, et on nous assois direct. SO SWEEEEEEEET ! Un buffet extraordinaire, de tout, du chaud, du froid, des desserts par dizaines, du jus d'orange PRESSE, la grande classe. On reste 1h30 à table, puis certains vont tester la piscine, et d'autres vont dormir.

    On a recroisé les 2 ricains le dernier soir, notre pote est venu nous checker moi et K, et nous a dit que tout s'était plutôt bien fini, et qu'ils devaient se dépêcher de retourner au RIO car leur TN WSOp reprenait dans 20 mn ...

    Finalement, on l'a fumé notre WEED !

    NPT FTW !!!!

    KISS


    Hey GirlZ !


    On a un bourrin parmi nous !


    10000 calories


    Punition !!!


    L'endroit où l'on a passé le plus de temps...













  11. Like
    Shawn Michaels reacted to Introl for a blog entry, Day 2 - Pink Flamingos et Petits Scarabees   

    Après cette première journée bien fructueuse, c'est en pleine forme que je me réveille vers 9h, avant même que le réveil ne sonne.
    Je craignais devoir check-out à l'arrache mais je vais finalement pouvoir prendre mon temps. L'occasion de commencer à bosser sur mon CR du premier jour.

    Puis à 11h00 direction les outlets sud. Je préfère ceux du nord, mais comme je n'ai besoin que d'un petit truc en vitesse, je sais qu'au sud ce sera désert à cette heure ci.
    Et puis ça me fait deux fois moins de distance à parcourir.

    Arrêt rapide chez Perfumania donc, car je suis à sec. Grâce à la promo "un acheté le deuxième à $9.99" je repartirai avec deux flacons de 100ml de Burberry pour $80 taxes comprises.
    Je ne m'attarde pas car j'ai prévu de repasser plus longuement samedi, et prends la direction du Palm's pour faire débloquer mon téléphone. Ça prend 3mn montre en main, et retourne chez Pasta Mia juste à côté pour le Lunch. J'opterai cette fois-ci pour un plat de viande, un chicken parmigiana (poitrine de poulet légèrement panée recouverte de sauce tomate et gratinée à la mozzarella). Une tuerie bien évidemment, toujours accompagné d'une soupe, d'un pain à l'ail et d'un café, et le tout pour $11.99
    Repu, je me dirige vers le Bellagio pour un peu de CG.

    J'avais lu de nombreux commentaires sur l'attitude parfois un peu hautaine du floor, de la longueur des files d'attente et du manque d'espace entre les tables, mais j' ai été plutôt agréablement surpris du contraire. Les tables sont suffisamment espacées pour permettre une bonne circulation, le préposé à été super sympa, et bien que 8eme sur la liste une nouvelle table à immédiatement été ouverte.
    Tout le monde cave max (300) et je fais de même. Dès la première main je touche mon set de 3 (spéciale dédicace Coltrane, mais c'est vrai que je run comme jésus de ce côté là depuis la veille). Mais je me fais déstacker. Tout part sur le flop, je montre mon set, il retourne 88 et fera straight sur 53746.

    Je reload, et parviendrais à ne remettre un peu à jeu en deux mains consécutives :

    Une option à 6 est payée 4 fois, je raise à 22 au bouton avec KQ, un caller.
    Flop AAJss, check, je cb 30, payé
    Turn K, check, je check behind
    River 7, check, je value 40, payé par QJ

    La main immédiatement suivante, option encore, payée cinq fois. Je fais la même raise à 22 du CO avec KK, suis payé deux fois avant qu'un papy pousse 130 et tapis. Je push a mon tour fold des deux, et ça tient contre AKs

    -
    Je me lève au final au bout de deux heures avec ma première perte du séjour,-$60.
    Il est 16h30, l'heure de check-in au Flamingo et la queue au registration desk est interminable. Heureusement, comme j'ai réservé directement sur le site de l'hôtel, il me suffit de contourner le desk et de rentrer mon numero de reservation dans une des bornes prevues a cet effet pour immediatement recevoir les cles de ma chambre. 3 minutes chrono !

    Je retrouve la GO Room telle que dans mes souvenirs de 2009, vraiment tres agreable chambre, sans fioritures excessives mais dans la top range pour ce budget. J'ouvre les rideaux pour decouvrir ma vue, et la premiere impression est une petite deception, car ce n'est pas une strip view, ni meme une garden-pool view, mais une side avec une vue imprenable sur le Bally's. Mais en m'approchant un peu je decouvre alors la tour effeil, le Cosmo et... le Bellagio et ses fontaines sur un bon 2/3 de leur largeur.

    Je posterais bien une photo mais les reflets et contre-jour ne donneraient rien. Ce sera par contre dans la video du Day 2.

    Je prends mon temps pour deballer mes affaires, assister a un show des fontaines allonge sur mon canape, prendre une bonne douche et terminer le CR du Day 1.

    Vers 18h30, je prends la direction du Mirage. Car ce soir, all I need is



    Je recupere mes billets pour la seance de 21h30, puis vais m'asseoir un peu en CG pour patienter, une session d'environ 90 minutes dont je sortirai gagnant de $100 tout pile.



    Pas de coup particulier a raconter, mais au niveau de la peuplade qui hante cette PR (tout comme celle du Flamingo, a peu pres equivalente) on est clairement loin de ce que j'ai pu rencontrer a l'Aria, au CP ou au Bellagio... La moyenne d'age doit avoisiner la cinquantaine et avec mes bientot 37 ans je dois etre le second plus jeune de la table. Beaucouo\p de monde se connait et a ses habitudes, ca parle beaucoup, chaque nouvel arrivant inconnu est bombarde de questions, ca chambre, ca deconne, les croupiers s'en melent... bref, on ne voit pas le temps passer. Et le niveau est tres, tres soft, que demander de plus ?

    21h je quitte tout ce petit monde et vais m'installer dans la salle pour le spectacle. Je suis super bien place, au premier rang de la deuxieme section, en plein milieu. Meme un peu trop bien place en fait, car la forme de la scene (centrale et en croix) et le nombre d'artistes - parfois une quarantaine sur le meme numero- fait qu'il est souvent difficile d'apprehender le tableau dans son ensemble. Je pense que les meilleures places sont parmi les moins cheres, dans les premiers rangs de la troisieme section.



    Le show en lui meme est magnifique bien sur, avec deux troupes bien distinctes : les danseurs et les acrobates, les tableaux alternant entre l'une et l'autre.
    Mais comme je le disais precedemment, c'est souvent difficile d'apprecier les numeros lorsqu'il y a trop de monde, on ne sait pas trop ou donner de la tete tant ca part dans tous les sens.

    C'est pour cette raison que les tableaux que j'ai prefere sont egalement les plus intimistes, lorsque le nombre d'artistes sur scene n'excedait pas les 5 ou 6 : les trapezistes de "Something", les patineurs de "Help", l'acrobate soliste de "Lucy", et les rainboots beat box et la choregraphie des lumieres sur "Come Together".

    Pas le meilleur spectacle que j'ai vu donc, O reste insurpassable pour l'instant, mais c'est vraiment du tres bon, et j'ai ete bluffe par tout l'aspect technologie "invisible" : filins de securite avec arret au centimetre, rails mecaniques de support, scene modulable hydrolique... bref, ca a du leur couter bonbon tout ca.

    Retour au Flamingo pour une petite heure de CG (+$33) et au lit !

    Au programme du day 3 :
    Le meilleur weekly tournament de Vegas se trouve à la Nouvelle-Orleans, monster pot et deep run.
  12. Like
    Shawn Michaels reacted to Christensen for a blog entry, The Flamingo ( 2eme partie , review casino US 2013 )   
    (1ere partie: )



    The Flamingo, Las Vegas

    D'abord, une odeur de coco de synthèse, comme un mélange d'extractions de Tahiti Douche et de Bounty oublié depuis une bonne semaine au fond de ton sac de lycéen (oui, ça t'est arrivé toi aussi). Une odeur qui écœure les gens normaux mais qui ravit certains marginaux, dont l'auteur de ce blog. Ensuite, une décoration rococo (néon violets, moquette marron...) et une population bloqués dans les années 1980.Vous êtes au Flamingo, et c'est f*cking cool.




    Au moment de check-in (j'ai logé ici avec la Team en 2010), pendant que Sandy l’hôtesse d'accueil vous annonce qu'ils ont maintenant l'internet bas débit (à 25$/day), vous remarquez derrière la coiffure choucroute de Sandy le portrait en noir et blanc d'un jovial homme d'affaires des années 40.



    Non, il ne s'agit pas de Michel Abbecassis jeune, mais bien de Benjamin Siegelbaum, dit Bugsy Siegel, un VRP de la mafia de la Côte d'Est qui, sentant la bonne affaire,ouvre le premier hôtel casino de Las Vegas en 1946. Pour rappel à ceux qui ne connaissent pas la génèse de Sin City, ce lieu en plein désert du Nevada fut choisi au 19eme siècle par les Mormons de l'UTAH pour installer un fort , censé sécuriser la longue route entre Salt Lake City et Los Angeles, et accessoirement promouvoir leur mode de vie rigoureux et vertueux, fondé sur les valeurs du travail et de mérite (lol, les cons). La cité va vivoter longtemps, et puis va profiter de la deuxième guerre mondiale, et des bases de l'armée installées non loin de là. Et nous voici donc en 1946, année de l'ouverture du Flamingo. Malheureusement, ce bon vieux Bugsy passera plus de temps à entreprendre sa maîtresse, la scandaleuse Virginia Hill, qu'à gérer son hôtel, et il sera remercié (liquidé donc) par ses patrons un an après. L'hôtel changera de propriétaire de nombreuses fois ensuite, pour finir comme un peu tout le Strip dans l'escarcelle Harrah's.

    Passons vite sur la poker room, qui est assez hideuse. Rien de particulier à signaler, le casino fait très peu d'effort pour le poker, on sent qu'ils en mettent par "devoir", mais ça ne doit par leur rapporter grand chose. Trois-quatre tables à tout casser, des fauteuils et des croupiers défraichis, de jetons bien poisseux , moins crades que ceux du Cercle Clichy quand même, on peut leur accorder au moins celà.

    Non, la meilleure activité à faire au Flamingo, c'est déprimer. Pas de chance, lors de mon séjour, j'étais malade comme un chien , je m'étais auto-médicamenté et donc très fortement surdosé, donc complètement shooté. Je me souviens avoir plus ou moins comaté une bonne demi-journée dans le jardin central, à regarder les flamands roses, et à écouté le très bel album de Brandon Flowers, chanteur des Killers, dédié à l'hôtel.

    C'est ça, le Flamingo, un endroit qui procure à la fois la plus haute euphorie et l'envie de mourir lentement .

    Elégance / beauté du casino : C
    Originalité de la thématique : A
    Beauté de la poker room : C
    Joueur type : des types ressemblant à Will Ferrell (et bizarremment Denis Phillips, que j'ai croisé à un 2/4)
    Variantes / limites proposées : C

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Apparté brag/whine: j'ai monté une petite bankroll décente cet été, je peux me remettre à jouer des MTT à 100€ et 50€, pour ma première dans le Royal Omaha je fais top 3, ce qui est plutôt cool, mais pendant quelques minutes en TF je sentais la win tout près, donc j'arrive pas à être content ... enfin that's poker.


  13. Like
    Shawn Michaels reacted to Introl for a blog entry, Ship it, le ticket pour le Main Event !   
    Jusqu'ici tout va bien...
    Je vous parlais de mon plan diabolique afin de clôturer le de deux semaines après son lancement. Et bien la première étape est passée sans trop d'encombres, puisqu'à l'issue de 8h de combat dans ce super-satellite, j'ai réussi à décrocher l'un des 17 tickets pour le Main Event des S.U.S. (Spring Ultrastack Series).

    Le tournoi, comme tous ceux du festival, prend place dans la très sympathique salle de spectacles du Casino, tandis que les 7 extra tables sont ouvertes dans la poker-room adjacente.






    J'ai employé plus haut le terme de combat, et le terme est on ne peut mieux choisi.
    Car si j'avais plutôt pris un bon départ en portant mon stack à 8.500 après les deux premiers niveaux (départ à 5000 et 25 minutes), un sale coup m'a vite fait redescendre à moins de 2.000 :

    Je relance UTG+1 à 475 sur les blindes 100/200 avec et suis payé par un mec que je sais sérieux en MP pour l'avoir déjà joué en CG, et par la BB.

    Flop – check/check/check

    Ca part en vrille sur le turn, le .
    La BB, un asiatique un peu déglingo overbet à 1800. Je le min-raise à 3750, et le 3ème mec part à tapis... J'ai même pas le temps de me dire « oulah, wtf ??? » que l'asiat en BB a déjà dit call, avancé ses jetons et.. retourné son

    Le croupier appelle le floor pour savoir si on brûle la main de BB, et je l'interromp en lui répondant en substance que le débat est inutile puisqu'il est drawing dead. Je call et le bon joueur en MP retourne sans trop de surprise

    Obv river

    Je retombe après ce coup à 1825, alors que l'on s'apprête à entamer le niveau 25/150/300 et qu'il reste encore plus de 140 joueurs sur les 168 au départ. Autant dire que j'ai prié bien fort le dieu chatte...

    J'ai doublé sur un flip, volé quelques blindes + antes pendant 2 autres niveaux avant d'être déplacé à une nouvelle table, peuplée de gros tapis (j'avais à ce moment là 10-12BB).
    Nouveau double-up sur un 80/20, vol de blindes, etc... Je parviens à naviguer dans la zone 10/15BB pendant 4 heures. L'écrémage s'est alors fait sérieusement sentir, et nous ne sommes déjà plus que 3 tables. Un peu plus d'un joueur sur deux recevra un ticket pour le Main Event.

    On joue aux blindes 500/2000/4000 , et je vais alors toucher come un vrai porc, au meilleur moment : en l'espace de deux levels, je vais avoir deux fois les as, grassement payés, une fois les valets qui hittent flop vs top 2 turn, et un carré de dix papa vs AK.

    Il reste alors 19 joueurs, et sans être le chip-leader de la table je possède un stack tout à fait convenable d'une trentaine de blindes (moyenne entre 9 et 10BB), et qui me permet de patienter.
    A 18 left, on donne tous $20 afin que la bulle ne se retrouve quand même pas complètement fanny.
    Je jette Aks sur la relance d'un mec qui me couvre, et enfin tout se termine quand un pauvre petit vieux se fait sortir à l'autre table...

    Congratulations d'usage, on chosit notre day1 et remplissons tout un tas de paperasse, avant de se voir remettre le précieux sésame.


    Vendredi midi donc, on attaque ce tournoi qui s'annonce magnifique : 30.000 jetons, des niveaux d'une heure, et une structure bien smooth :



    Buy-In Super-Satellite : -$60
    Bulle : -$20
    BR : $3808
  14. Like
    Shawn Michaels reacted to Introl for a blog entry, Vegas, Episode VI : En mode Super-Balla ou Super-Rom ?   
    Let's play a game...

    Pour mon sixième séjour à Las Vegas depuis mon arrivée à Vancouver il y a 4 ans, les dates sont déjà posées : ce sera du 10 au 18 novembre 2013.

    Et j'ai décidé de me lancer un petit défi, afin de savoir quelle forme il prendra, en établissant 4 différents scénarios (Super-Balla, Balla, Standard, Rom), que je vais m'empresser de vous détailler :


    Scenario 1 (le god mode) : Super Balla

    Rien n'est trop beau ni trop cher. Il faut dire qu'avec plus de $20.000 pour 8 jours, il y a de quoi se faire plaisir !

    Tout commencera donc par un vol direct Vancouver-Las Vegas en Business avec Air Canada pour la modique somme de $1867. Une fois arrive a McCarran, il sera temps de prendre le shuttle pour se rendre au Car Rental Hub, et y prendre possession pour les 8 prochains jours d'une Ford Mustang cabriolet (ou equivalent) contre une somme relativement modique, tout compte fait, de $550.



    On sort du hub en mode keke, les cheveux au vent, on tourne deux fois a droite et nous voila sur Las Vegas Boulevard, plus connu sous le nom de Strip. On passe devant le panneau sud "Welcome to Fabulous Vegas", sous lequel les roms touristes font la queue pour se prendre en photo. Puis on arrive au Mandalay Bay qui marque le debut du Strip. On le remonte vers le nord en passant successivement devant la pyramide du Luxor, le chateau medieval de l'Excalibur, la facade blanche immaculee du Tropicana, La tete de lion geante du MGM Grand, Les gratte-ciels et le Rollercoaster du New York New York, le Monte Carlo, avant d'enfin arriver a destination : Le City Center Complex et le Vdara

    Check-in rapide, et pas besoin de tenter le $20 trick des roms puisqu'on a reserve une Panoramic Suite, rien que ca. Et ouais mon gars ! Une vue a 270 degres sur le Strip et le desert, 80 metres carres de luxe avec cuisine amenagee, King Bed, Living room avec canape convertible (on sait jamais, si un Rom du CP a besoin d'etre heberge), des ecrans LCD 2000 pouces 3d dolby EX qui dechire sa mere, buanderie lave/seche linge, frigo americain, etc... Y'a pas a dire, pour $3512 les 8 nuits, on est bien, la !


    Au niveau des frais annexes, un budget bouffe de $1200, histoire de s'offrir deux bons restos par jour, $1500 pour les loisirs (ballades en helico, spectacles, spa...) et $1500 de shopping aux Outlets.

    Et enfin, car on y va aussi pour ca quand meme, un budget poker de $10.000, une dizaine de caves de 5/10, qui devraient etre bien suffisantes.

    Pour ce scenario 1, on arrive donc a un total bien mega-balla de $20.129 !


    Scenario 2 : BALLA

    Bon, on oublie la business, de toutes facons pour 2h30 de vol on ne va pas se plaindre. Mais on garde un vol direct quand meme, histoire de pas paumer 2h a Seattle, Salt Lake ou Los Angeles.

    Niveau caisse, on va se contenter d'une premium car a $360 les 8 jours. De toutes facons il fait tellement chaud dans le desert, meme en novembre, qu'on est bien mieux avec un toit sur la tete et la clim sur le poitrail.


    On remonte cette fois tout le Strip, jusqu'au Encore, ou pour $2400 on s'installe dans une Resort Suite au dela du 40eme etage, avec vue sur le Strip.


    Cote extras, $600 pour s'offrir un vrai bon resto par jour, $1000 pour les loisirs et autant pour le shopping.

    Et enfin pour le poker on se contentera de $5000, pour jouer a la 2/5 ainsi que quelques tournois.

    Total de ce scenario tout de meme bien kiffant : $10.895



    Scenario 3 : Le sejour standard

    Avec ce troisieme scenario, le plus probable, aucune surprise, qu'elle soit bonne ou mauvaise. On est dans l'average partout : Un vol sur Westjet avec une escale ($385), une chambre standard en centre Strip (Bally ou Flamingo - $530), une voiture full size chez Fox ($322), $40 par jour pour bouffer, deux spectacles pour se detendre ($300), $500 de shopping, et $2000 pour le poker.



    Total : $4337



    Scenario 4 : Le Rom

    La, un seul objectif : tenir 8 jours, en s'arrangeant pour ne pas se broke au risque de ne plus rien avoir a faire de ses journees restantes. On prend donc un package sur Expedia pour un vol avec 2 escales ainsi que 8 nuits dans le Courtyard du Palace Station ($402), pas de loisirs ni de shopping, le but etant avec nos $1000 de budget poker de jouer la super serrure pour tenir le plus longtemps possible et bouffer grace a ses comps. Avec quand meme un petit budget McDo pour changer un peu de temps en temps ($80).



    Total pour ce vis ma vie de pauvre a Vegas : $1582



    Alors, me direz-vous, quel est donc ce challenge ? Et bien je vais grinder les 26 prochaines semaines, a raison de 2 jours par semaine, les casinos de Vancouver. Au programme, du cash game 1/2 et 2/5, un tournoi a $60 et une fois par mois celui a $200.

    Je me donne 3 caves du scenario 4 au total, soit $4.500, soit a peu pres le budget pour le scenario 3, le sejour "Standard". Je vais en jouer les deux tiers, donc ma BR sera de $3.000. Si je go broke, et bien j'investirai mes $1500 restant dans le scenario 4 en novembre prochain.

    Par contre si je reussis, comme je l'espere, a gratter un peu, et bien je vais pouvoir au fur et a mesure me rajouter un peu de confort, avec bien evidemment les paliers des scenarios 1, 2 et 3, mais bien sur des concessions et ajustements si je finis par me retrouver entre deux paliers. Par exemple si je finis a $7000, et bien ce sera un mix des scenarios 2 et 3...

    Ah et tiens, puisque je ne risque pas grand chose, je m'engage sur l'honneur, si j'arrivais a faire peter les $20.000, a faire quelques efforts (oublier la business et rogner un peu sur le shopping) pour inviter a mes frais un membre du CP a partager le sejour avec moi (avion + hotel). C'est beau de rever hein ?


    Allez, je commence demain par un petit tournoi daily a $60 suivi d'une session de CG 1/2 au Edgewater Casino. Je ne vous garantis pas un update tres regulier, mais tenterai quand meme de faire des efforts !
English
Retour en haut de page
×