Jump to content
Status Updates

Hooligan_R19R

CPiste
  • Content count

    1619
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Hooligan_R19R reacted to ARJEL59440 for a blog entry, Du rsa au High-roller   
    SALUT je lance ce challenge de la dernière chance que j aurai pu intitule <réussir ou l usine>.Mon histoire je vous la raconterai plus tard je préfère en venir a l objectif de ce blog.
    Pourquoi <du RSA au HIGH-ROLLER>?Comme indique dans le titre je suis bénéficiaire du RSA et mon rêve serait bien Evidemment de vivre du poker et pouvoir jouer les plus beaux tournois online !mais ça mes amis c est une autre histoire.
    Je crée ce blog pour vous faire vivre au plus prés mon aventure pokeristique qui a n en pas douter sera semer d embûche. J attend de vous des conseils des avis,encouragements dans les périodes de doute qui ne pourront que me hisser vers les plus hauts sommets du poker online!J ai envie de réussir de pouvoir améliorer mon quotidien fais de galéré et de rêve.
    Au niveau poker je possède une bankroll de 2.000€
    Je ne compte jouer que en mtts online et pour l instant que sur PMU.FR ou les fields sont moins monstrueux ce qui devrait déboucher sur une variance moins violente!
                                                                                            
    Je compte jouer 3 sessions par semaine et ne multitabler que sur 8 tables pour rester focus.
     
    Voici ma feuille de route qui au gré de vos remarque pourra être modifier .
    2.000€ de bankroll: Abi 15€
    exemple de session:

     
    5.000€ de bankroll : Abi 25€
    On a franchi la première étape notre roll a été multiplier par 2.5! au grès de la variance on a su gérer les bad run en évidant d aller flamber en cash game omaha
     
    10.000€ de bankroll: Abi 50€
    On a multiplier ça roll par 5on a l assise financière pour aller affronter régulièrement  les mtts a 50€ et rajouter quelques 100€.Par ailleurs rajout d un tournoi live une fois par mois .170€ megastack pokerstars namur ou 220€ mensuel de namur
                                                                           
     
     
    20.000€ de bankroll: Abi70€ 
    On a multiplier çà roll par 10 on est presque a mis parcours de notre challenge! on ne baisse pas les bras on continue de mater des vidéos de stratégie et a revoir ses sessions et a mettre en place de nouvelle approche.
     
    30.000€ de bankroll: Abi 80€
    On continue son petit bonhomme de chemin en gardant bien la tete sur les épaules!Je pourrais participer au winamax series   en ne jouant que les 50/100€ et y allouer une enveloppe de 2.500€   
       
                                                                          
     
     
     
    50.000€ de bankroll: Abi 120€ 
    Petit poisson 
     
                                                                                   est devenu un shark 

     et a la bankroll pour grinder les mtts a 100€ et 250€ et pourra participer au wsop de las vegas en y allouant une enveloppe de 10.000€en visant bien sur les events a 300$ et 500$ et consacrer 4.000$ pour les frais de déplacement 
     
    La durée du challenge sera de 3 ans ,bien sur si je peux le faire en 1 an je ne dirait pas non mais pour ça il faudrait que monsieur good run soit présent a chaque session!
    C est pour ca que je me donne 3 ans ,au niveau chiffre ça représente environ 17.000€ par an .l idéal pour moi serai t atteindre les 5.000€ de roll au 1 avril .Niveau grinde je compte lancer mes sessions vers 13h et au fil de la journee ne pas dépasser 8 tables en meme temps.Pour vous mes amis il y a certainement des erreurs dans cette feuille de route donc j attend de vous des suggestions positif pour corriger çà et non des moqueries .J ai envie que mon blog soit interactif  et que chaque semaine vous attendiez avec impatience la suite de mes aventures.En parallèle je compte reprendre le footing et la musculation pour être au top de ma forme. au niveau mental je vais graver cette phrase dans mon cerveau<l échec n est pas a mettre sur le dos de la variance mais sur la réalité de notre niveau>
    Ce blog sera a suivre sur club poker et sur poker académie.
  2. Like
    Hooligan_R19R reacted to ArtPlay for a blog entry, Back to back pour un jeu de cons   
    Salut tout le monde,

    Quelques nouvelles du bout du monde. On vient de changer d’heure, il est 20h47 et il fait 32° depuis 2 jours, je reviens de 3 jours de camping. Ça ne vous intéresse pas vraiment ? Je le conçois. Parlons plutôt de mes résultats poker de ces deux derniers mois.
    Août

    Si ma mémoire ne me joue pas de tours, août 2015 a officiellement été le pire mois de ma vie. Je l’ai aussi vécu très différemment de mes autres mauvais mois. Par le passé j’avais tendance à jouer beaucoup plus quand je perdais, beaucoup moins quand je gagnais. Depuis 4-5 mois j’essaie de m’astreindre à un rythme de 2kh par jour (plus ou moins). 

    Ainsi là où mes badruns duraient en général au maximum 3 jours de douleur absolue pendant lesquels je jouais 25kh comme un crétin, ils durent désormais les mêmes 25kh, mais étalées sur 1 mois. L’impact psychologique est probablement encore plus pénible, le sentiment d’impuissance et de frustration est permanent pendant un mois entier c’est assez lourd à vivre. Surtout pour ma gonzesse j'dois dire

    A côté de ça si j’avais joué ces mains en 3 jours, nul doute que mon niveau de jeu aurait été sévèrement dégradé et que je n’aurais peut-être pas perdu 10k, mais peut-être bien 20. L’un dans l’autre je pense que ma nouvelle approche reste probablement plus saine et génère certainement une ev supérieure.
    La petite main typique du mois d’août : 

    Poker Stars $2.50/$5 No Limit Hold'em - 4 players - View hand 2796416
    DeucesCracked Poker Videos Hand History Converter
    BTN: $467.25
    SB: $1013.15
    Hero (BB): $527.82
    CO: $941.58
    Pre Flop: ($7.50) Hero is BB with Q A
    1 fold, BTN raises to $15, 1 fold, Hero raises to $40, BTN calls $25
    Flop: ($82.50) 8 9 4(2 players)
    Hero bets $40, BTN calls $40
    Turn: ($162.50) 5(2 players)
    Hero bets $95, BTN calls $95
    River: ($352.50) 3(2 players)
    Hero bets $352.82 all in, BTN calls $292.25 all in
    Final Pot: $937.00
    BTN shows 7 J (a flush, Jack high)
    Hero shows Q A (high card Ace)
    BTN wins $935.50
    (Rake: $1.50)

    J’avais décidé de tenter des 3bets plus petits BB vs D, afin de pouvoir tranquillement utiliser une range plus mergée. Un peu à la manière des bots qui ont récemment défrayé la chronique. Bien évidemment « je suis en train de run bad, quelle meilleure idée que de tenter d’incorporer des trucs tout nouveaux et super douteux dans mon jeu ? ».

    Bref une main typique : play douteux et timing désastreux. Pendant un mois, constamment, c’est chiant. On se dit, comme à chaque badrun comme une petite fiotte « bouhouhou, je gagnerai plus jamais d’argent au poker c’est fini je vais postuler au McDo ». Et puis arriva septembre.
    Septembre

    Si ma mémoire ne me joue pas de tours, septembre a officiellement été le meilleur mois de ma vie. Oui c'est complètement crétin. J’ai forcément un peu mieux joué qu’en août, mais pas non plus de façon drastique, et pourtant voilà que j’enchaîne avec le meilleur mois de ma vie. Comme vous pouvez le voir sur les mains suivantes, mes plays n’ont pas été beaucoup moins borderline, mais le dieu de la chatte m’a conféré le don du timing parfait.

    Poker Stars $2.50/$5 No Limit Hold'em - 6 players - View hand 2796438
    DeucesCracked Poker Videos Hand History Converter
    BTN: $705.21
    Hero (SB): $538.19
    BB: $657.87
    UTG: $769.71
    MP: $1251.20
    CO: $562.20
    Pre Flop: ($7.50) Hero is SB with 7 4
    3 folds, BTN raises to $10, Hero calls $7.50, BB calls $5
    Flop: ($30.00) T 3 9(3 players)
    Hero checks, BB checks, BTN bets $5, Hero raises to $30, BB folds, BTN calls $25
    Turn: ($90.00) K(2 players)
    Hero bets $65, BTN raises to $130, Hero calls $65
    River: ($350.00) 8(2 players)
    Hero bets $368.19 all in, BTN calls $368.19
    Final Pot: $1086.38
    BTN shows Q J (a straight, Nine to King)
    Hero shows 7 4 (a flush, Ten high)
    Hero wins $1083.58
    (Rake: $2.80)
     

    Poker Stars $2.50/$5 No Limit Hold'em - 5 players - View hand 2796439
    DeucesCracked Poker Videos Hand History Converter
    BTN: $500.00
    SB: $2316.18
    Hero (BB): $689.70
    UTG: $1521.68
    CO: $931.25
    Pre Flop: ($7.50) Hero is BB with 9 8
    UTG raises to $13.25, CO calls $13.25, 2 folds, Hero calls $8.25
    Flop: ($42.25) 6 7 2(3 players)
    Hero checks, UTG checks, CO bets $26.71, Hero raises to $80, UTG folds, CO calls $53.29
    Turn: ($202.25) 5(2 players)
    Hero checks, CO checks
    River: ($202.25) T(2 players)
    Hero bets $145, CO raises to $838 all in, Hero calls $451.45 all in
    Final Pot: $1395.15
    Hero shows 9 8 (a straight, Six to Ten)
    CO shows T T (three of a kind, Tens)
    Hero wins $1392.35
    (Rake: $2.80)
    Bref en 4 jours de septembre j’avais récupéré toutes mes pertes d’août. Jeu de cons.
    Vidéos Si ces quelques mains volontairement douteuses ne vous ont pas découragés d’écouter mes brillants conseils poker, j’ai deux bonnes nouvelles pour vous.
    Tout d’abord je me suis remis à faire des vidéos à la demande sur Poker Académie. Je reste très partisan du modèle de la VOD par rapport à celui de l’abonnement : cela incite d’une part le client à être plus « intelligent » dans son approche de la consommation de contenu éducatif, cela force d’autre part le coach à produire des vidéos de qualité, sous peine de se faire incendier et de ne plus jamais en vendre. 

    Donc si vous voulez voir des vidéos actuelles destinées à vous faire progresser en middle stakes, ça se passe par ici : Les vidéos MidStakes d'ArtPlay sur Poker Académie
     
    Si ça ne vous intéresse pas parce que ces limites ne vous concernent pas ou que vous trouvez ça trop cher (et soyons francs : c’est effectivement cher. Mais j’espère avec un peu de prétention que ce n’est pas trop cher pour le contenu proposé !), vous pouvez toutefois vous consoler avec 20 minutes de vidéos jouées en NL200 Zoom ici : 
     
     
     
     
    Je viens de réaliser que je ne savais pas insérer une vidéo avec cette nouvelle version. Comme le dirait Francis Cabrel, "c'était mieux avant" et "WebDesigner, démission"

    Enfin en termes de contenu poker, je vous propose une petite main bonus, jouée en août pour le coup. Le dénouement est donc surprenant.

    Poker Stars $2.50/$5 No Limit Hold'em - 6 players - View hand 2796420
    DeucesCracked Poker Videos Hand History Converter
    BTN: $500.00
    Hero (SB): $503.47
    BB: $802.88
    UTG: $438.72
    MP: $721.15
    CO: $491.04
    Pre Flop: ($7.50) Hero is SB with 8 7
    4 folds, Hero calls $2.50, BB raises to $15, Hero calls $10
    Flop: ($30.00) 3 J 9(2 players)
    Hero checks, BB bets $15.75, Hero calls $15.75
    Turn: ($61.50) A(2 players)
    Hero checks, BB bets $39.34, Hero raises to $145, BB raises to $255, Hero raises to $472.72 all in, BB folds
    Final Pot: $571.50
    Hero mucks 8 7
    Hero wins $568.70
    (Rake: $2.80)
    Je vous invite très chaudement à commenter les plays dans les commentaires, si vous avez des questions ou souhaitez m’insulter, c’est fait pour ça. 
    Nouvelles d’Australie Bon … Je ne résiste malgré tout votre désintérêt pas au plaisir de vous soumettre quelques photos de mon dernier weekend à Port Stephens, ville côtière à 200km au nord de Sydney, parce que c’était quand même bien cool.

    Ma meuf et un kangourou. Bouclettes naturelles.
     

    Un coucher de soleil à l’air complètement fake, mais 100% pas retouché
     

    Enfant qui se fait ruiner son château de sable. Je ne suis pas un pédophile, juste un sadique
     
    Enfin les deux photos suivantes ont été prises à Sydney même, près de Cronulla pour les connaisseurs. Ca n'a donc strictement rien à voir mais je les aime bien alors quitte à vous spam ...

    Des Chinois qui font un remake de la Création
     

    Des pêcheurs qui s’apprêtent à prendre cher
  3. Like
    Hooligan_R19R reacted to Shawn Michaels for a blog entry, Vegas 2015...le poker!   
    Comme je l'avais expliqué dans un précédent post, j'aime beaucoup le poker, mais pas autant que 95% du forum. Je fais parti de cette catégorie de gamblers border line, plus broke que balla et qui rêve...
    Quand je vois un jackpot énorme à une machine, je rêve tout de suite...beaucoup moins quand il faut que je pose mon cul sur une chaise pendant des heures pour éventuellement gagner un peu, car en plus d'être un gambler, je suis un piètre joueur de poker, faut parfois être lucide sur ses compétences.

    Bref, en tout et pour tout, j'ai joué 3 tournois pendant cette semaine. Le 125$ du vendredi soir à l'Orleans, le Monster Stack WSOP puis un event à 150$ au Golden Nugget. On notera que j'ai donc dépensé 275$ en tournois vu que le Monster Stack était en freeroll suite à la win du package. Pour un gambler invétéré, on à vu pire quand même...

    The Orleans Hotel and Casino:

    J'ai un petit faible pour ce tournoi que Calouminou à fait découvrir à la communauté CP.
    Déjà j'ai un gros coup de cœur pour l'endroit en lui même. Clairement, c'est pas balla, mais c'est toujours blindé, que ce soit le casino ou la poker room. Énormément de joueurs locaux, d'ailleurs j'ai reconnu plein de tête alors que la dernière fois que je l'ai joué c'était il y a 2 ans. Un peu comme si j'arrivais à la maison. Ma serveuse préférée est là, un peu défraichie mais peu importe, je la kiff toujours, et j'aime par dessus tout l'atmosphère qui règne dans cet endroit.
    Alors j'ai pas pu en profiter comme j'aurais voulu, car la fatigue de la veille avec mes soucis d'avion était vraiment omniprésente, puis j'aurais du clairement me reposer tranquillou à l’hôtel, mais bon, on est à Vegas, c'est un privilège, c'est pas souvent, et même ultra fatigué, je suis heureux d'être là. Je fais découvrir les lieux au poto Ntach et Calouminou est aussi de la partie, mais je n'ai rien à lui apprendre sur le lieu en vieux briscard de Las Vegas qu'il est!
    Pas grand chose à raconter sur ce tournoi hormis le fait que ça joue très très mal, c'est un peu le fond de la gamelle du poker. Par contre c'est sympa. Je le savais déjà, mais j'ai eu une petite piqure de rappel: un papy nit ne bluff pas quand il envoie gras sur la river, il value 100% du temps! Et c'est vrai pour 90% des américains en général je pense. Je n'ai pas voulu les croire, et plusieurs fois! Pourtant, à chaque fois ils m'ont bien montré les nuts. Je gagne le last longueur gratos, il me semble qu'on était en gros 200, je dois finir 65 ou un truc dans le genre. Ntach à fini depuis un bon moment et m'attend pour rentrer, Calou à lui pris le temps de busto, re entry, jouer un moment à ma table et se barrer en taxi depuis belle lurette. Puis première rencontre furtive avec Divinerites et sa femme qui ont play le tournoi également.
    Voilà, en gros je tenais à être là, plus pour être là que pour jouer un poker gagnant d'ailleurs car j'ai fait les montagnes russes, mais le niveau est vraiment horrible, je ne pouvais clairement pas espérer mieux. Il est tard, il est grand temps de penser à dormir, car demain, c'est le Monster Stack!



    WSOP Monster Stack Rio all-suite Las Vegas Hotel&Casino:

    Samedi 13 Juin 2015, en voiture Simone avec Ntach, Calouminou, Memeir2736 et Clément! Nous voilà parti du Palazzo plein d'espoir mais aussi plein de curiosité! Nous étions passé la veille pour nous inscrire histoire d'éviter de faire la queue et pour partir l'esprit tranquille.

    Le premier truc qui me marque en arrivant, c'est l'attroupement de français après les marches sur la petite place à gauche. C'est full français! Bon, ça me fait ni chaud ni froid, c'est comme ça! J'ai revêtu mon maillot de l'ASM Clermont Auvergne, la finale du top14 débute dans 2h (12h à Las Vegas). Je m'attends a deux trois chambrages ou un truc dans le genre, mais rien du tout lol, de tt façon personne se regarde, ou alors quand on te regarde c'est un peu méprisant donc rien à branler. Au passage Calou me présente ZozoleClown, un autre Cpiste et Skip. "Ha, c'est toi qui pleure sur les expressos"...oui voilà c'est ça mon ptit Skip, next!

    J'attaque dans la grande salle à l'entrée à gauche dont j'ai bouffé le nom. C'est immense de chez immense, ça grouille de monde, ma table est en plein milieu, pas très loin d'une vieille connaissance clermontoise que je passe saluer, le poto Phil est dans la place.
    Ma table à l'air plutôt soft...full USA sauf un jeune tchèque à ma droite qualifié sur William Hill. Il y a un acteur de cinéma en face de moi à la table, mais je suis incapable de mettre un nom dessus, je sais juste que je l'ai déjà vu. Je vais vite m'apercevoir que c'est pas si soft que ça puisque le tchèque est en fait un sick maniac et que ça va être compliqué.
    Les américains fan de sport sont interloqués par mon maillot et il me demande d’où je viens, quel sport, quelle équipe etc., bref bien sympa!
    Je me dis que j'ai le temps, donc on va prendre les bon spot tranquille Emile...
    Quelle stupeur quand deux mecs se retrouvent à tapis au bout de genre 5 minutes dans un pot 3bet sur un flop Q99. Pwoua, je me dis qu'il va pas falloir faire n'imp car les mecs ont la gâchette facile! Bon pour le coup ils ont tous les deux Q9, ça rigole et puis c'est reparti. Je navigue entre 12 et 20k pendant cette première heure en jouant quand même quelques coups histoire de pas trop s'ennuyer non plus. Le tchèque est maniac, n'hésite pas à 3bet, on va attendre pour le chopper. Ça tombe bien, j'ai les AS! Comme prévu le tchèque relance, et je décide de le 3bet. On doit être sur 50/100, il fait 300, je fais 900, il call. Sur un flop 568 rainbow, le poto bet 300, je remet 900 et il call. Le croupier retourne obv un 7 sur le turn. Il check, je décide de bet genre 925, et il 3bet à 2100...! Cool story, j'ai les As, soit il a flop set, soit il a fait quinte, soit il est en carnaval, et je décide de fold face up mais deux beaux as (pas sur que ça se soit passer exactement comme ça, mais en gros c'est ça) . Il muck en me disant qu'il m'avait bluff. J'y crois pas une seule seconde, si c'est le cas, c'est la vie. Je montre pour envoyer aussi un message à la table, je suis faible et je couche mes monstres, ou je suis fort et je suis capable de jeter des monstres, c'est à eux de voir!

    Il est midi, la finale du top 14 commence en France, et je peux regarder en streaming live sur mon phone! La connexion du Rio est apparemment au top cette année...mouai mouai mouai, ça marche moyen, mais je peux regarder quand même un peu mon match, ça me permet de pas faire n'imp à la table parce que je m'ennuie. Les américains s’intéressent au truc, ils rigolent quand je bouge tout seul comme un con, me demande le score etc...vraiment super sympa. Bon vous connaissez le résultat du match, mais vu qu'en Auvergne on est habitué, pas de tilt, juste une infime pointe de déception mais si petite que c'est pas bien grave.
    Bref, je prends quand même quelque pot, souvent en position. AT ou je fais quinte river que je value comme un cochon, A6 ou je flop set sur 266 que je vais aussi bien value, puis, puis, je vais pas trop vous parler des coups car je m'en souviens plus, puis je suis nul pour raconter, donc je vais un peu abréger sur la partie technique!
    Au bout de genre 5 heures de jeu, ma table casse, j'ai 26k et une bonne image, et je change carrément de salle pour aller dans une un peu plus petite et surtout plus classe. Il y a un espèce de shark à la table mais je ne saurais vous dire son nom. Il me semble qu'il n'y a que des américains et le niveau me semble plus relevé qu'à la précédente. Je vais pas jouer un coup pendant une heure, et quand j'ai commencé à jouer, j'ai eu l'impression qu'on me prenait au sérieux et que j'étais assez respecté donc plutôt cool. Je décide de jouer un coup sympa vs le shark de la table avec KQs...flop ATx...je bet il call, turn x, je bet il call...river J miam miam...je bet, il 3bet, je fais ma tête des mauvais jours, je tank puis je 4bet...il fold en me disant GG pour mes nuts! Bien vu l'aveugle, néanmoins je te montrerais pas qu'effectivement j'ai les nuts, même s'il me demande de show avec insistance...
    Bref, je grind tranquille jusqu'à 60k pour un moyenne à 30k je crois, c'est pas mal...mais un truc me guette depuis un moment...l'ennui.
    Ça fait bien 7 ou 8 heures qu'on joue, et ça ne m'est pas arrivé souvent. La fatigue + le stress + l'ennui, je commence à rentrer dans des coups foireux...puis je commence à me level un peu, et ce qui est entrain de se passer n'est pas très cool.

    J'ai oublié de raconter que pendant le dinner break, nous sommes partis avec Calou et Ntach manger dans un resto asiatique pas très loin du Rio, car tous les restau étaient full...on a tout juste eu le temps, on est arrivé aux tables à 30 secondes de la reprise, nice timing.

    Une pause salvatrice arrive, je suis un peu tilté, je suis prêt à balancer mes jetons et rentrer à l’hôtel, mais Pascal allias Calouminou va me recadrer d'une manière assez musclée. En gros il m'explique qu'il a passé sa journée entre 15 et 17k, qu'il a pas vu une main et qu'il est la et heureux d'être là. Moi le soucis c'est que j'ai vu beaucoup de main, mais j'ai du folder les AS, j'ai perdu deux fois avec KK, deux fois avec QQ bref, j'ai vu des monstres toutes les journée mais j'ai pas été vraiment chanceux. Il m'explique qu'il est temps de penser un peu à mes proches qui me manquent, de relever la tête et que tout va bien se passer, que je vais doubler que nous reviendrons au jour 2 ensemble sur-motivé. Il m'explique aussi qu'il a vécu des tournois a l'ACF ou il s'est retrouvé avec 10BB toute la journée, 5BB à la bulle et qu'il est arrivé en TF et s'est refait la cerise rapidement. Bref, il me remotive complet, me remet le moral à bloc, et comble du comble se retrouve à ma table à la reprise juste a ma droite!
    Un grand grand merci à lui, il était pas obligé, et sans se recadrage dans les règles, je serais déjà à l’hôtel entrain de me lamenter sur mon sort!
    OBV, tout ce passe comme prévu, je touche les As 15 minutes après pour un bon double up qui me remet en course! Bim, merci Calou, c'est reparti pour jouer un bon poker, et on va aller ensemble à ce put**n de jour 2! En plus de doubler, je prend des bon spot, puis on a un ricain bien lourd à la table qui ne fait que parler et qui discute avec le rail en permanence, bref un bon relou que je vais mettre à l'amende plusieurs fois dont une fois ou je lui demande son tapis en bluff dans un pot 4bet...la jouissance est de retour, et je dois remercier une personne, Pascal. Merci encore.

    Fin de journée, on est en jour deux avec 55.7k pour une moyenne à 40k peut être ou 50k, je ne me souviens plus. Le plus important, c'est que j'ai pas spew, que je reviens demain avec Calou, avec Ntach, mais aussi Memeir qui lui a 120k, et que le kiff est encore permis! Demain il faudra être patient, et attendre sagement la bulle, le stack le permet, donc go au lit!

    Jour 2

    Retour au Rio, comme d'hab on arrive au Rio pile poile à l'heure, et on a changé de table. M**de, il va falloir recommencer à jauger la table, fait chi**. Le pote Calou est encore juste à côté de moi, mais à la table d'à côté!
    Bon nous sommes juste dans un coin de la salle en bord de rail, voyons voir. Oula, ya un mec qui a pas mal de jetons, j'ai déjà vu cette bonne bouille à quelque part...probablement un pro, j'en sais rien. J'ai une femme à ma table, toute fine, toute petite avec pas mal de jetons et des grosses lunettes noires. On dirait une asiatique, elle doit être aggro à mort, ya moyen de l'attraper!
    Bref, je prends des petits coups, puis je perds quand même pas mal de coups face à cette petite asiatique qui joue vraiment bien. C'est sizing sont parfait, elle hésite pas à 3bet, 4bet avec une assurance de fou...méfiance, elle sait tenir les cartes la maïmaï...puis le pro ricain que je ne reconnais pas n'a pas l'air farouche non plus, il va falloir serrer les fesses...

    PREMIER LEVEL DE LA JOURNEE, au bout d'un heure à lutter avec la ptite asiat, j'ai une vision...et quelle vision. Ça fait juste une heure que j'envoie et que je ramasse des grosses sacoches par...Annette Obrestad! Le rail était bien épais, mais j'avais pas compris. Puis quand elle a enlevé ses lunettes, j'ai compris tout de suite lol.



    Malheureusement, j'aurais préféré ne pas la reconnaitre du tout, puisque je n'ai pas joué le même poker contre elle après, je lui ai apporté beaucoup plus de crédit qu'en début de partie, et elle m'a pris pas mal de jetons. Tout ça parce que je l'ai reconnue et que j'ai pas joué de manière naturelle...sick!
    Bref le mec à ma droite bust, et il est remplacé par un gros rouquin qui faisait un peu gay, mais qui avait surtout beaucoup de jetons, vraiment beaucoup de jetons. Et bim, ça tarde pas, il se met en action et trouve de la résistance vs le pro que je ne reconnais toujours pas. Ça envoie des sacoches PF, sur un flop QQx ça continue, bref, jusqu'au bout, le pro tank river pour pousser son tapis! C'est chaud car il avait gras au début du coup, et le gros rouquin aussi...si ça call va yavoir une machine à la table. Obv le rouquin insta call. Notre ami le pro fait la gueule et montre AT pour air, et mon rouquin retourne tranquillement carré de Q floppé! On y est, juste a ma droite j'ai un mec qui a 20 fois plus de jetons que moi et qui va me casser les couilles...il reste quelque jetons au pro inconnu, et il va décider de les pousser 5 minutes plus tard quand j'ai AK en main, insta call, il montre KT je crois et sort de ce tournoi tête basse, un peu honteux d'être tombé face aux nuts en bluff, ça se sent.
    Pour la ptite histoire, ce fameux pro inconnu que je viens de bust, bein en fait c'est Michael Gathy.



    Bref, je me retrouve avec le maxi CL juste à ma droite...il me reste genre 30K sur les blinds 1000/200 avec ante, et c'est tendu pour moi. Annette qui est chaude la braise, mon voisin qui peut call mon tapis any two...ça va être gay!
    A ce moment du tournois, Calou a autant que moi et Ntach moins que moi. Ils me disent qu'il faut serrer les dents et attendre que ça se passe pour être au moins ITM.

    Malheureusement, j'aurais pas cette patience. Comme prévu, le CL décide de push dès que je suis de BB ou dès que j'ouvre. Au bout d'un moment je suis à bout de nerf, et je décide de call avec 66. Il a Q9o et touche son 9, fin de l'histoire. Je sors dans les 1000 pour 700 de payés.
    Descente de la pression, je suis exténué, et pas déçu plus que ça pour le moment. Je le serais un peu plus tard quand Ntach qui avait moins que moi a été bien moins débile, il a mis la carapace, a attendu d'être ITM, puis est retourné au charbon pour finir dans les 200 et ship 7K! Tellement déçu pour moi et tellement heureux pour lui!
    Calou lui a attendu, attendu, attendu pour push KK et tomber sur AA presque à la bulle. Ce jeu et parfois cruel, et Calou n'a vraiment pas chatté depuis son arrivée à Vegas...bien sick.

    Juste après mon bust, je suis allé pour la première fois prendre un vrai repas tranquillou au "all american grill" dans le Rio. OBV j'ai pris des Ribs, full rack, c'était pas terrible, je m'en suis mis partout, mais je me suis quand même casser le bide, c'est bien la le principal!

    C'est la fin d'un rêve. Je me suis suicidé tout seul, j'avais de quoi attendre à un moment après avoir bust Gathy, je ne peux que m'en vouloir à moi même, mais je suis pas trop du genre à jouer pour être juste ITM en fait.
    Une leçon à retenir, j'ai autant pris de plaisir que je me suis ennuyé. C'est un constat pas cool, mais un constat réaliste. Niveau poker je suis plutôt rassuré car j'ai quand même bien joué, j'ai perdu masse de coup avec mes monstres, si j'en passe qu'un quart je me mets bien de chez bien, mais c'est comme ça, c'est la vie, par moment il faut être patient, et je ne sais pas faire. NEXT!

    Golden Nugget Grand Series, event #33 , 150$



    Alors celui-ci, j'y vais tout seul, décontracté du gland, sans objectifs aucuns. D’ailleurs j'hésite entre celui-ci et son jumeau en face au Binions. Je choisi celui du Golden car je n'aime pas la salle improvisée du Binions, et je trouve bien sympa celle du Golden.
    Je suis tout seul, le tournoi commence à 13h, j'arrive à Downtown à 11h histoire de manger un bout avant et de profiter de cet endroit que j'aime plus que tout ici.
    De 11h à 12h30, je bloque sur une wheel of fortune au Binions, j'adore ce jeu et j'y joue une heure et demi pour un gain de 100$ en gros.
    Faut vite que j'aille manger, donc je m'installe au Binions Café puis je commande un steak avec des frites, et je me sens incroyablement bien. J'aime être ici, ya pas à chi**, les avis sont partagés, mais ma maison à Vegas c'est ici point barre.
    14h15, le tournoi a commencé depuis plus d'une heure, faudrait peut être que je me bouge le cul!

    J'arrive dans la salle, puis je vois que Divinerites et sa femme son assis et play le tournament. D'ailleurs je suis à sa table. Je suis plus que détendu, et je m'aperçois que je m'amuse avec les jetons etc...ce que je n'ai pas fait pendant le Monster Stack tellement j'étais tendu comme un string en fait, et je m'en rendais même pas compte.
    Bref, on discute, c'est plutôt cool, je sens l'ami Divinerites quand même un peu tendu, mais franchement bonne ambiance. Si je vais loin tant mieux, si je bust tant pis, aujourd'hui c'est no stress!
    On a un jeune bien maniac à la table qui passe son temps à 3bet, un Danois je crois ou un truc dans le genre. Je lui explique rapidement qu'on va être copain sur le ton de l'humour, mais il n'a pas bien envie de rire, et il me demande de parler anglais quand je dis un truc rien a voir avec Divinerites alors qu'on a plus de cartes...bref, il est pas mignon, mais on va s'occuper de lui plus tard.

    Dernier coup avant la pause, j'ai KK donc j'ouvre, papy nit 3bet et je 4bet push, c'est la pause, on va pas se prendre la tête hein! Sauf que Papy à AA. J'ai pas le temps de me poser la question de re entry ou de leave que le croupier me donne un K river. Thank you papy et have a nice day ;-)
    Quand le moral et la, la bonne humeur et la pêche, bizarrement ça passe.
    Bref, après la pause je me retrouve encore à tapis PF avec AKs face au KK de la meuf qui a joué un coup en deux heures? Tellement obv, je touche un A direct puis je suis énorme, j'ai plus qu'à dérouler.
    C'est bizarre, je sais pas si vous avez déjà eu cette impression, mais il y a des tournois ou tu sais d'avance que tu vas ship, ou que tu vas perfer. J'avais clairement cette sensation, j'étais bien, puis je jouais bien, puis j'avais la chatte, donc je savais déjà à 80 left (145 au départ) que j'allais le faire.
    J'ai donc déroulé tranquillement jusqu'en demie, j'ai bien own mes tables, puis j'ai expliqué clairement à tout le monde que c'était pas le jour pour prendre mes jetons. J'ai quasi tout fait, des 4,5bet, des monstres bluff, etc...!

    La demie a attaqué genre à minuit, après 10 heures de jeu, et on a joué une bulle interminable de 2h...et mes démons m'ont rattrapé.
    Que ce fut long, qu'est ce que je me suis fait chi**, qu'est ce que j'ai pu livrer...! J'avais tellement envie de faire sauter cette bulle interminable que j'ai animé la partie, totalement en ma défaveur, mais j'ai mis de l'ambiance et de l'action. J'ai attaqué la bulle avec 60BB pour finir avec 16BB avant d'être convié à revenir le lendemain à 14h. Pff, quel sick FDP je suis franchement. Je joue pour la win, puis maintenant je joue pour gagner un pallier et prendre 250 balles....pffff balltingue.
    Bref, on verra demain, on va se rentrer, se calmer, demain est un autre jour, on verra!
    Le pote Divinerites à sauté juste avant la bulle, je l'ai senti complètement vert de chez vert. Au diner break, on avait mangé un hot dog ensemble à The D avec sa femme. Ces gens sont vraiment cool, super état d'esprit!

    Retour le lendemain à 14h avec les idées plus claires. on est encore 9, dont un français aussi discret que sympa. Bref, je suis revenu avec l’œil du tigre, c'est reparti pour le show. Les américains savent que je suis pas complètement débiles et me respectent, puis je remonte tout doucement.Je sors un mec puis deux.
    Truc de fou, ya un papy qui a foldé sur une ouverture avec 2BB...et il a eu raison le papy, il a gagné un pallier! Bref, à 4 left, je suis second en jetons, les stack sont assez proches et les ricains décident de chop à l'ICM. Au début je suis un peu contre l'idée, car je me sens fort et je joue bien, mais je suis le seul qui est pas ok, et rapidement je décide de pas faire mon français moyen. Il y a 4k à la win et genre 1,5k pour le 4ème. Le chop me permet de finir deuxième et de prendre 3k sans risques. Allez go, on sert la main à tout le monde, on ship pas, mais on prend quand même 3k, c'est pas rien pour moi et il faut être raisonnable.

    Je finis au bar du Golden à déguster un jus d'orange bien frais, je savoure, j'aime cet endroit et je suis bien ici...



    Voilà, j'ai raconté en gros ma partie poker à Vegas en 2015. Je ferais en sorte de corriger les fautes au fur et à mesure car le texte en est truffé, puis aussi de rendre le texte plus clair. J'ai tapé vite, il manque plein de truc, mais si je le fais pas aujourd'hui, la semaine prochaine tout est oublié. Je m'excuse d'avance, je sais que je ne suis pas précis sur les coups, mais je n'ai pas la compétence pour expliquer mieux que ça. Je voulais vous expliquer un peu plus ce qui me passait par la tête par moment, mais ça aurait été trop long, vraiment trop long. Si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas.
    Je raconterais dans mon prochain billet mon vegas hors poker, et ce sera fini pour ce blog. J’espère que vous avez passé un moment agréable à me lire, même si je trouve ce billet pas terrible.

    @Bientôt
  4. Like
    Hooligan_R19R reacted to Shawn Michaels for a blog entry, Vegas 2015...les rencontres!   
    Je joue à ce jeu depuis une dizaine d'années, et j'ai rencontré plein de monde. Un peu de tout d'ailleurs...mais souvent des gens tordus en fin de compte, dans le bon comme dans le mauvais sens. Je me considère moi même comme quelqu'un de tordu puisque un peu addicte. Rien que le fait d'être addicte à un jeu d'argent suffit pour moi à être un peu tordu. Après il y a les légèrement et les vrais tordus!

    - Pour commencer, je vais parler de la population locale et des américains en général. Les voyages s'enchainent et le constat reste le même: qu'est ce qu'ils sont cool ces gens!
    Alors ok, il y a peut être l'effet Vegas avec des gens qui viennent passer un bon moment et sont détendus, mais quand même. Quel plaisir à chaque fois de partager mes tables avec des locaux de tous âges qui ont envie de discuter, de savoir d’où je viens, de me demander l'age de ma fille et son prénom, et de s'émerveiller de tout. Oui oui, ces gens sont cool, et j'ai bien conscience que je suis un peu leur hôte, donc je rigole avec eux, je discute, j'essaye de partager un peu de ma vie avec eux puis je passe un bon moment à chaque fois. J'aime leur façon de parler de tout et de rien, et j'aime leur patriotisme. Je reviendrais peut être dessus, mais la remise du bracelet de Phil Hellmuth restera un moment gravé dans ma mémoire. Diffuser en direct dans toutes les salles du Rio, le jeu s'est arrêté, tout le monde s'est levé pour l'hymne nationale, j'ai juste halluciné...un grand moment.
    Que dire de cette femme qui à payé mon parking avec sa CB alors que j'avais que du cash sur moi? Elle n'a pas hésité la moindre seconde, comme si c'était complètement naturel...bref, j'aime ces gens, et j'ai l'impression qu'ils me le rendent bien.

    - Clément est un mec de Lodève qui s'est qualifié sur le même tournoi que moi sur Unibet. La trentaine, pas du tout un grinder, juste un mec qui joue de temps en temps online, et qui à la chance d'être là avec son pote Gabin qui lui ne joue pas. Ils ne vont pas jouer au poker (Monster Stack pour Clément) mais vont profiter d'être là, boire des canons, faire la fête et profiter de la vie. Je n'ai pas eu la chance de passer beaucoup de temps avec eux, mais franchement des mecs bien, bon esprit, deux bons copains d'une extrême gentillesse. Un soir, complètement blindé, Gabin me rejoue la scène de Gainsbarre et Catherine Ringer...une folie tellement il tient le rôle à la perfection. Bref, des mecs biens, pas du tout prise de tête qui ne se prennent pas pour d'autres, belle rencontre.


    - Calouminou: Un peu la surprise du voyage. J'ai eu l'occasion de le lire sur le forum, d'échanger un peu avec lui vite fait, mais je n'arrive pas a cerner le mec. C'est qui, il a quel age, il est sympa...?
    Dès le deuxième jours, Calou vient à ma rencontre au Palazzo en voisin, il réside à côté au Flamingo.
    On se fait toujours une idée de la personne à qui on parle sur le net, mais là, j'avais tout faux. Voilà mon Calou qui débarque et qui tout de suite est très avenant, très curieux et très intéressant. Contrairement aux deux copains de Lodève, j'ai à faire ici à un vrai joueur de poker, accompli, calme, la tête sur les épaules, un mec qui sait ou il va. Très vite on discute bien, j'accroche assez vite au personnage attachant. On parle, on va jouer ensemble, on va faire des restaurants ensemble, bref, une très très belle rencontre. On est pas du tout sur la même longueur d'onde niveau poker car lui est un vrai de vrai, pas moi. Je reviendrais dessus mais il me sera d'une aide incroyable au niveau psychologie de ce jeu. Puis j'ai vécu avec lui la scène mythique de mon voyage quand une envie de chi** de tous les diables me prend sur la route en sortant du restaurant avant de rentrer sur le strip...un moment magique que je compterais dans le Real du zoo plus tard...crise de rire assurée.
    Bref, c'est une des rencontres importantes de mon voyage. Un mec bien, un vrai gentil, un vrai joueur, un vrai bon bonhomme le Calou.


    - Léandre Memeir2736. Je n'ai sincèrement jamais entendu parler de lui avant. A mon arrivée, il va mettre a peu près 5 secondes à m'expliquer qu'il est le plus gros cashgamer de Betclic.fr etc etc etc.
    C'est un mec qui fait de la muscu, qui est grand, costaud,beau gosse et qui me fait un peu penser à la fusion entre Helmut Fritze et Brice de Nice. Si je dois me fier à la première impression, je vais pas trop trop être pote avec lui car il va vite m'insupporter.
    Et en fin de compte, en creusant un peu, pas tant que ça. J'ai en face de moi un vrai personnage hors du commun. Un mec de 28 ans qui réagit un peu comme un minot de 14 ans, et surtout complètement déconnecté de la réalité. Je me demande encore s'il ne m'a pas level plusieurs fois, voir même du début jusqu'à la fin. En tout cas, j'ai faillit le détester et non, je garderais le souvenir d'un mec hyper attachant et totalement crazy. Comme quoi faut pas toujours se fier à la première impression. Par contre j'ai peur qu'il aille au devant de graves désillusions, et ça m'ennuie un peu car une fois de plus, j'ai rencontrer un mec vraiment attachant.


    -Divinerites et son amour de femme Un couple d'une cinquantaine d'années qui kiff la vie et qui kiff leur passion commune pour le poker à Vegas. Je les ai croisé au tournoi de l'Orleans et du Golden Nugget. J'aimerais bien être aussi heureux et aussi amoureux de ma femme dans quelques années. Un chouette couple qui respire le bonheur, très belle rencontre.

    - Nico Ntach s'est qualifié sur Everest et j'ai suivi sa qualification en direct online. Suite à ça il a posté un message sur le CP puis on s'est rapproché via Facebook etc...
    Franchement, j'avais compris que c'était un super mec via les réseaux sociaux, puis j'ai eu confirmation de tout ça en live. Ce mec est reposant. Il parle doucement, à toujours le sourire, trouve du positif partout. C'est un vrai passionné de poker également. Il a perfé sur le monster stack ou il prend 7K, j'étais trop content pour lui. Le seul hic, c'est que son téléphone ne marchait pas aux USA, et que j'ai pas passé le temps que j'aurais aimé avec lui, mais c'est une rencontre premier choix, un vrai bon mec, une super rencontre, et s'il faut partir au bout du monde demain avec lui, c'est sans soucis.

    -J'ai furtivement rencontré ZozoleClown et un autre grinder du CP dont j'ai mangé le nom. Ils avaient l'air super cool, mais on s'est juste croisé aux pauses du monster stack donc peu de temps.


    Sinon, il y avait un attroupement de français à la sortie du Rio aux break, près des marches, mais sincèrement, j'ai jamais eu l'envie de rentrer dans ce cercle la. Peut être que je me fais des films ou que l'image que je me suis faite est fausse, mais j'avais juste pas envie.
    D'ailleurs je m'attendais un peu à une sorte de fraternité entre frenchy, mais je suis tombé de haut. Pas mal de mec se regardaient en chien de fusil, du coup ça m'a un peu refroidi. Après, une fois de plus, je me trompe peut être la, mais en tout cas je l'ai ressenti comme ça. Puis au fond, j'ai toute l'année pour discuter avec des français donc OSEF.
    Quand je vois que ces mêmes mecs ont insulté André Boyer pendant le HU avec Pecheux, ça me conforte dans l'idée que j'étais pas loin de la vérité...#Next
  5. Like
    Hooligan_R19R reacted to Introl for a blog entry, Day 3 - Hors du Strip, il y a (aussi) de la vie !   
    Après deux nuits de respectivement 3 et 5 heures, je décide de bien recharger les batteries et coupe mon réveil afin de me réveiller naturellement, ce qui sera fait vers 11h.
    Je prends mon temps pour glander un peu dans la chambre, prendre un bain, me commander une pizza si grande que j'aurai déjà du mal à en finir la moitié...

    Je décolle finalement a 14h, avec pour objectif de filer directement à l'Orleans, mais en passant devant la PR du Flamingo je répète une table qui a l'air bien vivante : ça parle fort, ça rigole, bref le genre de table qu'on aime ! Deux places sont libre, je m'installe donc.

    Que des touristes entre 40 et 50, ainsi que des papys mamies locales.
    Je suis le plus jeune à la table, ça fait peur !
    "Comment tu t'appelles ? Tu viens d'où ? Tu fais quoi comme boulot ? T'es marie ? T'as des enfants ? pourquoi tu joue ici, les petits jeunes ils jouent à l'Aria ou au Venetian, c'est quoi ta et marque préférée de protection contre l'incontinence et blablabla et blablabla ça n'arrête pas pendant deux heures...

    Je partirai finalement avec +$190 (+ l'equivalent de $40 en jetons de 5 pour me faire un cadre Flamingo), sans aucun coup marquant à raconter. Que des petits coups, des petits vols, de la value quand l'occasion se présentait, deux-trois bluffs bien crédibles... Bref du grind a la papa quoi !



    Direction l'Orleans finalement ou j'arrive vers 16h30. Je register directement pour le tournoi du soir. Comme je l'ai souvent dit dur les threads dédiés, si vous êtes sûr Vegas un vendredi soir, vous DEVEZ jouer ce tournoi !
    Car c'est tout simplement celui qui offre la meilleure value et une des meilleurs structures. Buy-in de $125, 250 joueurs en moyenne, entre $6000 et $7000 à la gagne. On démarre avec 12.500 jetons et c'est assez turbo sur les 4 premiers niveaux, qui correspondent à la période de late reg (le plus souvent une liste d'alternate) et de re-entry : 50/100, 100/200, 150/300, 200/400 avec des niveaux de 20 minutes.
    Mais ensuite, après la première pause, les niveaux passent à 30 minutes et la structure devient bien smooth.

    C'est Joolyz du forum, pote de Calouminou, qui''avait branche sur ce tournoi il y a 3 ans, et je le remercie encore aujourd'hui, même si je n'y ai encore jamais fait de place payée. Cela m'a permis aussi de découvrir une room dont je ne soupçonnait même pas l'existence, et qui propose des tournois en Variantes : du PLO, PLO8, HORSE, ROSE ... Du bonheur pour les amateurs. J'y avais fait une deuxième place sur une soixantaine de joueurs sur le $100 HORSE il y a deux ans ce qui m'avait rentabilisé le voyage en plus de me procurer un énorme kif tout le long du tournoi.

    Un mot sur la room en elle même :
    Avec ses 40 tables elle est énorme, sans aucun doute la plus grande off strip. Le floor est super agréable et professionnel, les croupiers sont très bons, rapides et souvent très drôles ils tiennent leurs tables très actives sans temps morts et cela contribue vraiment au plaisir que l'on prend à jouer ici.



    Je trouve donc une place en 1/3 et vais en 90 minutes realiser ce qui sera jusqu'alors ma plus grosse session du séjour en terme de gains.
    La table est très active, un peu gamblish, et personne n'a peur de pousser les jetons.
    C'est bien, je suis un peu dans mon élément puisque c'est toujours la même configuration à
    Vancouver.

    Je gagne quelques pots, recrache les gains, remonte d'une centaine, descend de 150,bref mon tapis fait le yo-yo mais je parviens finalement à doubler en rentabilisation bien mes Top 2 paires flopées.

    Puis arrive LE coup.

    J'ai un peu plus de 600 devant moi et ouvre UTG+1.
    Comme la table est très active, avec un énergumène notamment au cutoff qui joue 100% des coups et relance systématiquement les pots non ouverts en position, je tente ma chance de slowplayer ma main et limpe. Tout le monde fait de même jusqu'à notre ami qui fait 33. Le bouton et la SB paient et lorsque la parole me revient je me sens un peu piégé : si je me contente de caller je verrai un flop avec au minimum 3 autres joueurs, mais plus certainement 6 ou 7.

    Mais d'un autre côté si je place un gros raise ma main va devenir évidente et je risque de simplement gagner ce qui est déjà au milieu, soit environ $120.

    Je decide finalement pour un min-raise à 63. Suffisant pour faire passer les limpers, mais peut-être matière à induce de l'action chez OR. La première partie marche comme prévu, tout le monde jette, mais hélas le CO se contente de payer. C'est alors que SB envoie son tapis pour environ 350.

    Bon, y'a suffisamment à prendre désormais, je push mon tour et suis insta-call.
    Le pot fait $1600 et je prie alors pour ne pas voir d'as sur le board. Seule une Dame me donnera quelques sueurs froides tant QQ est tout à fait plausible chez l'un des deux, mais ils Muckent finalement lorsque je retourne mes rois.



    Je me lève une vingtaine de minutes plus tard pour aller manger un bon New York strip à la Steakhouse du Casino avant le tournoi.

    De retour une petite heure après, et à 3 minutes du début du tournoi, l'horloge annonce près de 200 joueurs inscrits. Avec les late registration et les re-entries on ne devrait pas être trop loin des 250.
    Le chiffre final sera finalement de 239 entries, pour 25 places payees et $6000 pile a la gagne.

    Mon portable etant tombe en rade de batterie, je n'ai pas pu prendre de notes, et comme ma memoire a tendance a tout melanger lorsque j'enchaine pas mal de sessions en quelques jours, je ne vais pas trop pouvoir rentrer dans les details. J'ai double des le premier niveau avec AA contre JJ sur un baby flop, puis destacke un autre gars avant la premiere pause avec une quinte max floppee qui a tenu face a un flush draw.

    Je traverserai le tournoi en roue libre, ayant toujours un stack largement au dessus de l'average, mais finirai par sortir suite a une mauvaise rencontre lorsqu'a 35 joueurs left mon KK se heurtera aux as chez le seul mec qui me couvrait a la table, pour un pot monstrueux de trois fois la moyenne.

    Il est pas loin de deux heures du mat lorsque je rentre au Flamingo.
    Demain c'est une journee sans poker, et il va falloir se lever tot.

    Au programme du Day 4 :
    Traversee de la Death Valley, L'Atelier Robuchon, Penn & Teller
  6. Like
    Hooligan_R19R reacted to ArtPlay for a blog entry, Ma vie en Oz'   
    Salut cher lecteur,

    Tu t’es peut-être demandé pour quelle raison, bien qu’étant désormais installé en Australie depuis un peu plus de trois mois, je n’avais toujours strictement rien publié ici sur ma palpitante nouvelle vie.

    Je déconne, on sait tous très bien que personne ici n’attend désormais plus rien de mon légendaire dilettantisme. Mais à dire vrai, cette question, je me la suis moi-même posée. Comment, pourquoi n’ai-je pas encore trouvé le temps ou la motivation de délivrer un petit point sur ma nouvelle vie aux antipodes ?

    On pourrait s’imaginer que je sois trop occupé à découvrir les quatre coins du pays, ce qui me prendrait pas mal de temps, l’Australie étant un put*ain de grand bazar. On pourrait à défaut croire que je me consacre corps et âme à des projets révolutionnaires. De manière plus réaliste (soyons sérieux), il serait facile de penser que je végète dans une espèce de marasme glandeur comme j’ai si bien pu le faire par le passé.

    Rien de tout ça en fait. Ma nana a un job, ce qui m’empêche de courir le pays sous peine de castration, j’ai pas mal regrind donc reporté mes projets de domination mondiale à Q3 2015, et je n’ai pas le sentiment de perdre mes journées.




    Une des activités de mes premiers jours à Sydney. Je ne perds pas mes journées.


    Ce qui me bloque en réalité c’est que tout est différent ici, sans pour autant que ma vie ait réellement changé d’un iota. Certes les gens parlent anglais, sourient, et sont à peu près tous asiatiques. Certes, je vois des gratte-ciel de ma fenêtre. Eh oui, Sydney c’est pas Antibes, le scoop. Mais malgré ça, ma vie est la même. Ma nana fait rigoureusement le même job, quant à moi je ne fais pour l’instant rien de nouveau non plus. Il ne s’est donc pas présenté d’événement ou de situation si extraordinairement surprenants que je me sois senti obligé de venir vous les raconter.

    Pourtant j’en aurais des choses à partager sur ma découverte de ce pays (enfin ma découverte de Sydney pour l’instant, n’allons pas trop vite en besogne). C’est d’ailleurs ce qui motive l’écriture de cet article : m’y mettre enfin.
    Mais avant ça, comme nous sommes sur un site de poker, et que je me suis remis au poker tranquillement, avec une motivation un peu retrouvée (enfin qui commence déjà à s’étioler sans quoi je ne serais pas en train d’écrire mais en train de jouer), un petit point.


    Reprise du poker Et puisqu’il n’y a que ça qui vous intéresse, telles les filles pour Dany Brillant, le graph :



    J’ai eu la chance de run assez good en début d’année alors que je n’avais pas joué depuis 6 mois. Il faut dire que le décalage horaire joue fortement en ma faveur : à 10h chez moi il est 2h chez vous, la seule chose que vous soyez encore en état de faire à une table de poker c’est souvent de me filer votre fric.

    Petite semaine de semitilt en mars après avoir run un rien moins good. Ça m’a remis les pieds sur terre et me voici revenu dans le bon rythme : j’ai confiance en mon jeu tout en trouvant des situations qui méritent réflexion très régulièrement, je suis convaincu que c’est à peu près le meilleur état d’esprit dans lequel on peut se trouver au poker.

    Vous avez été plusieurs à pas mal me harceler gentiment « et le .com du coup ???? c dur ou pas ???!! ». J’ai mis longtemps à m’y mettre pour des raisons de transfert de fonds et de dégel de compte. Actuellement j’alterne en gros à 50/50 les tables du .fr et la Zoom 200 où je me monte tranquillou une BR (je reste un nit, ne l’oubliez pas, puis c’est chiant de transférer du fric). Mon sample n’est pas colossal (30kh) mais je run pour l’instant à un confiant 4ptBB/100.

    Bref niveau poker tout va bien. Je twitch à l’occasion des reviews de session sur http://www.twitch.tv/artplaie , n’hésitez pas à vous abonner.

    Pour autant j’avoue ne pas me voir jouer des années durant : pour la petite histoire je me renseigne un peu pour faire du volontariat dans des assos à but caritatif. La bonne blague c’est que même en cherchant à travailler gratuitement personne ne me répond. Je sais pas si c’est les vacances de Pâques ou quoi, mais j’ai l’impression que le monde de l’entreprise ne veut pas de moi. Prochaine étape je leur propose de l’argent pour m’employer, j’aurai peut-être au moins la chance d’avoir un mail de refus.


    Découverte de l’Australie Comme je l’ai dit tout est très différent ici. Je ne peux donc pas tout aborder de front, et vais devoir choisir mes sujets.




    Bondi Beach, la plage emblématique de Sydney.



    Stéréotyes Quand je suis allé en Italie pour la première fois de ma vie je m’attendais à voir des bruns propres sur eux qui disent « ma che » assez fort en agitant leurs mains. Une fois que j’y ai effectivement mis les pieds j’ai vu des bruns relativement propres sur eux qui disaient des tas de trucs très forts et agitaient leurs mains.

    En arrivant en Australie je m’attendais à voir des descendants d’Anglais ayant appris le surf. En gros des rouquins cramés au soleil. Quand je suis arrivé, tout ce que j’ai vu, c’est des put**ns de Chinois à perte de vue.
    Je le dis comme je l’ai ressenti, je sais bien que pour être politiquement correct il faut dire « des Asiatiques ». Bon. Je sais jamais dire d’où ils viennent exactement mais pour moi ça restera des Chinois.

    Alors il y a quand même bien quelques rouquins, que tous les Skips de ce monde se rassurent. Mais d’abord ils ne font que rarement du surf : leur carnation fragile supporte mal le soleil brûlant, tout excité de pouvoir filer le cancer à un maximum de monde au travers du trou dans la couche d’ozone. Ils brûlent plus vite qu’Edward Cullen se transformerait en diamant scintillant.

    En bref si vous vous attendez à retrouver en Australie un morphotype moyen proche de celui de la perfide Albion vous vous trompez, en tout cas si vous mettez les pieds à Sydney. On parle souvent, en Europe, de l’Australie en tant que colonie pénitentiaire britannique, mais on n’a en fait aucune idée des flux migratoires constants qui ont fait l’histoire du pays qu’ils soient européens ou depuis 1950, asiatiques.

    Et pour une raison qui m’échappe, tous les asiatiques ont apparemment décidé d’habiter Sydney. Non pas que ça me dérange, la bouffe asiat’ est de bonne qualité un peu partout et très abordable. C’est bien le seul truc abordable à Sydney, d’ailleurs. La bouffe est généralement assez chère. Mais bien sûr ça n’arrive pas à la cheville de l’immoblier. Pour rire, je paye 680$ par semaine de loyer. Et encore mon 3 pièces est une sacrée affaire en ratio taille/distance du centre.







    Autres Je pourrais vous abreuver de tirades quasi-raciste ou anti-roux pendant des pages et des pages. Mais toutes les bonnes choses ont une fin.
    Au menu des choses que je développerai probablement ultérieurement, dans des billets sûrement plus courts mais plus fréquents :
    L’Australie en fait c’est tout vert, c’est pas vraiment un désert géant
    Pourquoi les français sont souvent des cons
    Pourquoi les administrations françaises sont des parasites dysfonctionnels et incompétents. Avec des vrais morceaux d’URSSAF dedans.
    Mon premier kangourou (enfin plutôt le quatrième, parce que les trois premiers étaient morts écrasés au bord de la route)
    Les Australiens sont plus amicaux que ces cons de français
    Le cricket, sport nul
    Les « Blue Moutains », ni bleues, ni des montagnes, mais sympa quand même
    La bouffe
    … et plein d’autres trucs put*ain.




    J'appelle ça des collines vertes moi ...


    Bref. Si jamais vous ne l’avez pas encore deviné, rien n’a vraiment changé, mais je m’y plais dans ce pays géant plein de petits Chinois.

    Cheers !
  7. Like
    Hooligan_R19R reacted to Torino for a blog entry, Day 2 : 13 juin 2014. Planet Hollywood   


    Day 2 : 13 juin 2014. Planet Hollywood




    Benz m'avait prévenu dormir à Vegas c'est pas facile, mais je ne l'avais pas compris comme ça, après plus de 60 heures de périple sans réel sommeil on s'est retrouvé à dormir seulement 4 heures. Il parait que c'est à cause du trop plein d'oxygène dans les chambres qui te monte au cerveau instantanément à la première grosse inspiration. Je vais rester rationnel et seulement penser que j'ai juste vraiment très envie de me cagouler.
    Petite douche, appel à la famille, et oui ça fait 10 ans aujourd'hui que je suis avec ma femme et je suis à Vegas alors quand même j'essaye de la contacter. Mes parents prennent bien soin de la petite quand Elise travaille, et cuisinent comme des chefs. Tout va bien, c'est super, je me sens chaud pour le tournoi qu'on va jouer.
    Chaud mais pas trop, on a finalement décidé de pas jouer le 600 $, et de se rabattre sur le 200 $. Une décision sage à Vegas, de temps en temps c'est bien.
    Bon allez direction Planet Hollywood, le ventre vide, boom, dehors c'est l'enfer il doit faire à peu près aussi chaud que dans un sauna, j'ai les narines qui me brulent et la lumière me met ko. Mais on décide quand même de remonter le strip à pied, faut pas déconner.
    J'avais prévu de prendre des photos magnifiques pour concurrencer les plus grands photographes, mais je supporte assez mal la chaleur donc je prendrai en tout et pour tout 4 photos et c'est bien parce qu’il y avait des feux rouges et qu'il fallait bien s'occuper à ces moments là.

    Remontons le strip :


    Les petites gondoles devant le Venetian


    Le Mirage et ses palmiers.


    Benz qui remonte le strip like a boss, avec motivation et une envie d'en découdre à tout épreuve.


    Et le Venetian sous un nouvel angle


    Bon on arrive au ph, l'ambiance est plus sombre, plus moderne que le Venetian, après on y retrouve toujours les mêmes choses, machines à sous, tables de black jack, craps, speed poker et assimilés, bars, restaurants mais quelque chose me frappe c'est que les croupières et les serveuses sont relativement toutes très jolies et plutôt jeunes. On ne m'avait pas menti le Planet Hollywood sait y faire de ce coté-là.
    Bon avec Benz on se met en quête d'un endroit où l'on peut manger rapidement avant d'aller jouer le 200 $



    On se rabat donc sur Meatball Spot, un truc du PH qui a l'air de servir bien vite. Ça c'est si la vendeuse avait été motivée, fin bref on finit par récupérer notre bout de pizza qu'on engloutit, on fait notre carte du groupe Caesar pour participer à notre tournoi, ils font obv une faute à mon nom donc je devrai la faire corriger plus tard (quand je m'en rendrai compte)

    Donc on monte à la mezzanine du PH. Je sit à ma table et pose mon stack et j'ai de bonnes sensations, je suis plutôt à l'aise en MTT donc ça devrait le faire.



    Ma table :



    Siège 1 et 2 sont des serrures absolues, c'est assez marrant c'est les deux plus jeunes de la table.
    Siège 3 est un dégen Hongrois, assez chiant à jouer à part si tu hit top paire lol.
    Siège 4, peu d'info il joue peu, spew beaucoup ou gagne beaucoup. Un bon tag a priori.
    Siège 5, c'est moi, un sacré shark, tout le monde me craint et prie pour que la table casse.
    Siège 6, dat casquette, rentre dans beaucoup de coups et fold si il ne touche pas, très facile à jouer, mais c'est pas à lui que tu prendras plus de 10 blindes.
    Siège 7, le joueur bling bling, montre en or, arrive 1 heure après le début du tournoi, a toutes les pauses du bon joueur mais semble vraiment pas très bon dans le jeu.
    Siège 8 et 9, les Papis font de la résistance, deux joueurs très sympas et bavards qui jouent très large et hésitent pas à prendre des lines chamarrées, et oui le jeu évolue et eux s'adaptent.

    Il me semble que la structure c'est 12 000 de stack, des blindes qui commencent à 25/50 et des level de 30 minutes, quelques paliers de blindes qui sautent mais c'est globalement pas mal au vue du buy in de l'event. Le seul hic c'est que le payout est dégueulasse et que t'es obligé de deal.
    ça fait un truc comme :

    1er 10k (garanti youhou)
    2eme 4k
    3eme 3k
    4eme 2k
    5eme 1 k
    et après du caca.

    Bon j'ai quelques coups, dans les premières mains du tournoi, je suis au bouton avec , papi chemise verte limp et un autre s'invite, je décide de raise vu que j'ai la position, juste papi chemise verte call.
    Il va donkbet sur , je vais me contenter de flat.
    Turn briquette, il va check, je vais donc prendre le lead, et il va tank call.
    River , il recheck et je vais checkback.
    Il show et je muck donc, bon c'est cool je prends de l'info et je perds pas grand chose.

    On est sage pendant le tournoi encore, je commande quelques bouteilles d'eau pendant le tournoi et des corona light avec un citron.

    Je vois pas grand chose de cool mais j'arrive à un peu monter des jetons. Overbet river quand les deux draws ont bust et je me fais call par top pair no kicker alors que j'ai top two.



    A un moment il y a un truc rigolo, je joue contre papi numéro 1, sur board j'ai , et je 3 barrel, papi show et a l'air dépité, le croupier a dû être induce par cet air dépité et pousse les jetons vers moi, personne ne réagit, pas un sourcil se lève. Je sors mon super ricain banlieusard :

    "Hey what happens bro ? this is just a split, 2 pair kicker K for both"
    .
    .
    .
    Silence de 30 sec
    .
    .
    .
    "oh you are right dude, you are a so nice guy, rly thank you blablabla"

    Du coup je passe pour le gentil petit gars à la table et papi chemise verte à l'air limite amoureux de moi. Bon j'espère que mon karma en sera renforcé car je vais commencer à avoir besoin de main à un moment.

    J'ai un stack réglo donc je vais call 9 bb d'un short avec , il a et va hit un river.

    Quelques orbites plus tard level 8, je 3 bet de bb vs bouton.
    Et le flop arrive comme dans un rêve

    Je vais cbet, il va raise, je vais sortir mon meilleur acting like a boss et vais me contenter de call, turn , ça part a tapis et il show , waou j'ai vraiment eu chaud, j'aurais bien pris cher la dessus.

    Je vais perdre un autre flip malheureux avec cette fois contre le de mon adversaire, malgré un flop les 9 vont hold et je vais me retrouver beaucoup moins bien :



    Bon c'est pas trop grave on va se mettre en mode fougère et attendre maintenant, je suis assez patient jusqu'à ce que je trouve en sb, Black Bling Bling limp utg, et joueur actif raise 4 bb pour isoler notre ami bling bling. Je trouve mille raisons comme quoi le spot est bon pour moi, et j'oublie les raisons qui me feraient fold, et je décide de shove mes 18bb. Bling Bling utg man va tanker des plombes et finir par call, le raiseur initial fais une comédie me pose pleins de questions et je réponds seulement avec un sourire colgate (btw je comprends rien à ce qu'il raconte avec son accent hongrois) Et fold.
    Bon je pense être crush complet par le limp call de bling bling man mais la il show loul, le pot de 40 bb avec cette main ! Yes ! Malheureusement les cartes ne seront pas de mon coté et le board va me crucifier, je garde le smile, salue tout le monde et souhaite bonne chance aux gens. Papi chemise verte me lance un :
    "thats rly nice, you keep your smile with this hand boy, good luck for the end of your trip"

    Bon forcément un peu déçu mais bon c'est le jeu du tournoi c'est comme ça. Benz est toujours in lui, donc je demande au tournament director si je peux prendre quelques photos et il me dit oui mais sans flash, alors c'est partis :


    mon bourreau dénommé BBB the black bling bling.


    Le virage avec papi chemise verte vraiment très très sympa. Vraiment le poker c'est exceptionnel pouvoir s'assoir autour d'une table, avec des gens de tout horizon, tellement différent rassemblé pour jouer au carte c'est vraiment magique, hésitez pas à essayer si vous vous ennuyez !


    Une petite serveuse de dos, j'ai mieux par la suite mais là j'étais encore plutôt timide.

    Bon dinner break, Benz est toujours in mais plutôt short, on décide de pas manger tout de suite car on voudrait aller manger chez Gordon Ramsay Burger et il y a la queue, on va donc prendre l'apéritif chez Yolos Mexican, et ben PLUS JAMAIS :



    Alors on dirait pas mais ce qu'on mange là c'est vraiment evil, la sauce du milieu coté Benz a failli me tuer, j'ai transpiré comme jamais, ma gorge en feu, et ce manipulateur de Benz à réussi à me convaincre de retremper une chips dedans et d'en manger une deuxième, pour arrêter mon run dégueulasse du moment et repartir sur des bases saines. Je vous jure c'est le truc le plus épicé que j'ai pu manger dans ma vie.


    Bref dinner break fini, Benz repart jouer je prends quelques dernières photo de la mezzanine du PH et je rencontre un français qui me demande à quoi sert la carte rewards qu'on lui a délivré pour jouer le 100 $ du soir, on discute un peu et il viendra me raconter tous ses coups chamarés pendant que je mate les matchs de la coupe du monde sur l'écran géant de la pièce.

    A 4 tables left, il n'y a plus que quelques joueurs à bust pour faire de la maille, mais malheureusement Benz va bust à la presque bulle.

    Bon tan pis, pas de sousous en tournois aujourd'hui.

    On décide d'aller manger comme prévu Chez Mr Ramsay burger même si il est un peu tard et qu'il y a toujours la queue.

    (pick sur le net vu que j'ai eu la flemme d'en prendre sur place, c'est la vitrine)
    Bon comme d'hab cocktail vin burger. Comme d'hab on nous demande quand est-ce qu'on veut le cocktail, quand est-ce qu'on veut le vin. Et on commence à patienter et ma foi c'est assez long, on a vu sur le casino donc c'est rigolo, on voit pas mal de belles prostituées passer et un mec complétement ivre qui ne tient vraiment pas du tout (et croyez moi c'est assez rare, lui il en tient vraiment une couche.)
    S'en suit un dialogue de légende quand un serveur demande à Benz :

    Serveur : "did you order water ?"
    Benz : "yes, its for us"
    Le serveur pose 2 verres d'un liquide translucide avec une rondelle de citron, et benz commence à boire.
    Benz : "tain mais y a que de la flotte c'est pas possible"
    Moi : "ben en même temps tu viens de lui dire que tu avais commandé de l'eau"

    Avec la fatigue il ne nous en a pas fallu plus pour que ça nous tienne le repas. On nous emmène nos vrais cocktails, on picole tranquillement quand la serveuse me demande :
    "are you ready for the dinner, can i take your glasses ?"
    "yup we are ready, but i will keep my cocktail, it's not finish"
    Alors je sais pas ce que j'ai dis, si j'ai insulté sa mère ou autre mais elle prendra quand même mon cocktail alors qu'il devait rester 2 gorgées dedans. On continue à se marrer (oui oui on est bon enfant) car cette fois ci ils font quelques progrès ils nous ont emmené la bouffe qu'après nous avoir repris nos cocktails. Bon c'est globalement bon mais ça ne casse pas 3 pattes à un canard, et c'est un poil cher.
    On split le repas et je donne un tips quand un truc étrange se passe :

    serveuse : "oh, its for me ?"
    Moi : "yea, its for you" bah ouai quoi un tips quoi.
    Serveuse : "oh are you rly sure its for me ?"

    Mais omg qu'est ce qu'elle est en train de me faire, j'ai un mauvais pressentiment tout à coup lààààà, je jette un œil à sa main ou elle tient le billet, et mother of god elle a un billet de 100 balles dans la main.

    Moi : "oh god, i am so sorry, i don't want to give you this, but just ten bucks, oh god iam so sorry, rly sorry, apologize... zjtfrlqhglhegleq rend moi mon blé, rly sory blblablabla"

    Serveuse : "don't worry thats ok, thats a lot and i understand you won't give me that"

    Bien évidemment je me sens complétement honteux, encore plus que d'avoir soutenu l’Italie contre l’Angleterre, (Zidane pardon mon amour !), c'est vraiment infâme comme situation et en plus de ça j'ai l'impression que tous mes efforts pour améliorer mon karma sont en train d'être réduit à néant.

    Bref c'était le day 2 à Las Vegas car on décidera de pas enchaîner sur du cash, Benz était chaud bouillant, mais moi bien trop fatigué à avoir rail 2-3 heures avec si peu de sommeil, et puis bon un peu réticent à me poser en cash tout de suite.

    Demain, buffet au Wynn, 300 dolls du samedi au PH, suivi d'une drunk session au Flamengo.
    Hésitez pas à laisser un commentaire et/ou un like ça fais toujours plaisir, et si vous voulez faire part de vos critiques n'hésitez pas.
  8. Like
    Hooligan_R19R reacted to Bandecdc for a blog entry, Scoop/Winamax Series : Objectif 10.000 en deux semaines.   
    Zloty.
    Je parle en Zloty, la monnaie polonaise bien sûr, ce qui au taux de change actuel équivaut à exactement 2381.57€. Pour comprendre où je veux en venir avec ce titre, il est sans doute préférable de revenir un peu en arrière.
    Dans le cadre de mon master de finance, j'ai été affecté en université partenaire en Pologne, d'où cette volonté de m'entrainer dés maintenant à faire des conversions, et sans doute pour faire un titre plus accrocheur, il faut bien l'admettre. En effet, mon set pour les SCOOP et les Winamax Series est de... Oh attendez... Non. laissez moi revenir encore plus tôt.
    Ca faisait 6 mois que je ne dormais plus. Avec l'insomnie, rien n'est réel. Tout n'est qu'une copie d'une copie d'une copie... (Oups, pas le bon film, désolé)
    Donc on reprend : Ceux qui suivent mon blog se souviennent certainement
     
     
    j'avais écris il y a de cela un mois et demi. Les joueurs de poker le savent, les périodes fastes précédent assez souvent les périodes creuses et plus particulièrement quand on a le culot de s'en vanter. J'ai donc passé les quelques centaines de games (et une bonne trentaine d'heures, lol) qui suivent à ne plus rien gagner, voire à reperdre un petit pourcentage de ce qui avait été gagné durant cette première période.
    Pris de l'envie de faire une pause de quelques semaines, je propose à mon stakeur de mettre fin au contrat, ce qu'il accepte sans problème en prenant sa part des 1800€. Pour ma part, je clôture le mois de févier à +113€ pour 54h de jeu, ce qui en fait à la fois le mois le plus faible en termes de gains et en termes de gain horaire de ces deux dernières années. Bon appétit.
    Je passe donc le mois de mars à vaquer à d'autres occupations plus importantes comme par exemple la surcharge de cours et de travail assez démente en milieu-fin d'année scolaire.
    J'ai aussi pu passer un mois à améliorer un peu mon skillzz aux échecs. J'adore ce jeu. Dimanche dernier j'ai battu mon deuxième 2100+ en partie longue de toute ma vie (sur 5 affrontés en tout). C'était une partie intéressante car il faut situer le contexte : Je n'ai pas participé à la première ronde du championnat de Dijon, ce qui fait que je commençais le tournoi avec un round de moins que tous les autres. En voyant les 19 autres joueurs inscrits, je me rends compte que mon classement Elo de 1925 FIDE est le second plus haut de la liste. Au dessus de moi, Jacques, un senior adorable et avec une culture incroyable, qui avait un niveau assez fou dans les années 90 et qui aujourd'hui se maintient aux alentours des 2115. Et en dessous, quelques 1850-1800 et le reste du field composé de débutants sous la barre des 1600.
    Jacques va très certainement gagner toutes ses parties, et finira invaincu si je perds contre lui. Même si je gagne toutes les autres et perds contre lui, je finirais à 7/9 et je ne suis même pas sûr d'assurer la deuxième place. En revanche si je le bats et gagne toutes mes autres parties, on finis tous les deux avec 8/9 et j'aurais un départage très favorable.
    C'est donc après une partie de 6h très tendue, très tactique, que j'ai réussi à obtenir cette position qui a provoqué l'abandon de mon adversaire.
     

     
    En effet dans cette position, tous les coups noirs perdent, la prise du cavalier avec la dame entraine un échange des dames suivi du fou qui prend le pion f4, le pion c6 qui avance en c7 et le fou qui prend en a6 le coup suivant qui aboutira au gain de la tour. Sur dame noire en b6 ou a7 ou c8, je joue mon cavalier en d7 et mon roi ne craint rien, me laissant avec deux pièces de plus.
    Par la même occasion, la relégation de l'équipe de la N3 à la N4 pour la saison 2013-2014 m'a permis de réaliser ma plus longue winning streak (6 victoires à la suite) et la plus longue non-losing streak (12 parties à la suite sans défaite). #brag #indecent #osef
    Bref je m'emporte, cool story bro, on est pas là pour parler d'un jeu de plateau mais d'un jeu de cartes. Revenons en à nos moutons : comme chaque année Winamax organise ses Series (3 fois dans l'année je crois) et Pokerstars les siennes, modestement appelées les SCOOP, ou Spring Championship of Online Poker. Et comme chaque année, les deux concurrents la lancent en même temps pour se tirer mutuellement dans les pattes .
    Quelle belle occasion pour reprendre le jeu que deux grosses séries avec des espérances de gain assez énormes ! Je me suis monté un set de 1500€ pour 5 jours de jeu, dont les 3 dimanches de la compétition (obligé lol). Je prévois donc de jouer le 30 mars, le 6 avril, le 7, le 11 et le 13. Parmi les gros events, on compte le 100€ Scoop #2 high, le 150€ Full ko high, le 150€ Ultra Deepstack high et bien sûr le Million Event, point d'orgue de la compétition puisque le vainqueur est assuré de repartir avec un gain à 6 chiffes (!). Pour le reste, je garde une partie de l'enveloppe pour ajouter des back ups parmi les tournois réguliers que j'ai l'avantage de bien connaitre.
     

     
    (Scarlett Johansson dans "Scoop" de Woody Allen. See what I did there?)
    Effectivement, ces tournois sont plus chers que ceux que j'ai l'habitude de jouer mais pas de panique ! J'ai évidemment vendu des parts à droite à gauche. Le principe de la vente de parts est très simple : on prévoit un budget fixe pour une série de tournois et on la divise en action comme une société. On en vend ensuite à des joueurs désireux d'investir sur nous et à la fin de la période, ils récupèrent la part des gains nets correspondants à leur pourcentage. A l'heure actuelle j'en ai vendu la moitié, j'aurais aimé 70-75% pour être parfaitement tranquille, mais bon c'est déjà pas mal. En ce qui concerne mon niveau, étant donné que ces séries attirent beaucoup de joueurs récréatifs, je pense en toute objectivité être capable de dégager un profit moyen sur ces limites (enfin l'inverse me ferait quand même beaucoup me remettre en question, sans que ça soit toutefois un drame cela dit).
     

     
    Quand on fait une simulation sur la répartition des gains, on se dit plusieurs choses : déjà qu'on aurait du écouter le prof de stats à la fac quand il parlait de la loi de Poisson d'une part, et d'autre part que les MTTs c'est quand même vachement ressemblant au Loto sur un terme aussi court. 61% de chances de finir OTM sur 50 games avec 40% de ROI, il va falloir passer les lancers de pièce !
    Mais passons, je vais ship de toute façon. Plus sérieusement, contrairement à mon titre (aguicheur, remember?), je ne me fixe pas d'objectif autre que celui de faire de mon mieux, jouer mon A-game tout du long et limiter au maximum mes erreurs futures. J'envisage aussi de tourner quelques petites vidéos vu que j'aurai très peu de tables de toute façon, ça n'affectera pas ma concentration.
    Je vous tiendrai donc au courant dans trois petites semaines de comment ça s'est passé. Mesdames, messieurs, bonsoir.
English
Retour en haut de page
×
partypoker : Summer Freerolls
partypoker : Summer Freerolls