Jump to content
Status Updates

Hella

CPiste
  • Content count

    3134
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Hella

  1. 50 000 jetons, round 60min, 900€+100€, hébergement et repas du soir offert pendant le main even. Programme complet IN ! (sur les sat en tout cas ) Si vous pensez participer, identifiez-vous ici, je tiendrai la liste à jour en sachant que si je ne me qualifie pas, je couvrirais sur le profil facebook de Texapoker, l'organisateur. Si mes sources sont bonnes, il y aura quelques têtes d'affiche. PARTICIPANTS "PRO" : - Jean-Paul PASQUALINI - Jean-Jacques MARS - Team pro Partouche - Barbara MATINEZ - Rémy BIECHEL - Pedro CANALI - Stéphane BAZIN - Pascal PASQUIER - Et sans doute d'autres (je mettrai la liste à jour au fur et à mesure que j'aurai les infos.) PARTICIPANTS CP (sat ou entrée directe au main) : - Hella (sat) - Frentzii (sat) - Gloub64 (à voir) - Lenyne (sat) - Saintbernard - Tilou4fun (main) - Ceballos231 (main) - La_$olette (sat) - LebigB - Hellvice (main, déjà qualifié) Enjoy !
  2. Brève retrospective professionnelle. Les membres historiques savent que Club Poker est mon berceau. Parce que c’est ici que j’ai fait mes armes et mes plus belles rencontres, j’avais envie de partager avec vous ma récente évolution. Il y a longtemps que j’ai un peu disparue de la circulation et pour cause ! 2009 a été l’année de toutes les déceptions. Tous les aspects pervers du poker que j’occultais jusque là me sont revenus en pleine figure et j’en ai fait les frais au point d’envisager, pour la première fois en cinq ans, de quitter volontairement et définitivement cet univers professionnel. Janvier 2010, je tire mes dernières cartouches pour ne pas m’exposer à d’éternels regrets et je fige une échéance. Si en septembre je n’ai rien de concret dans la voie que je poursuis, je me résoudrais à finir caissière chez Casino. Sans illusion on ne peut être déçu. Et puis le hasard a bien fait les choses, une fois n’est pas coutume ; fin août j’ai croisé la route de Franck Daninos, rédacteur en chef pour Poker Magazine. Brève rencontre, un premier essai apparemment concluant et au moment où je ne l’attendais plus me voilà avec un statut : « journaliste à Poker Magazine ». Pour un joueur, le but ultime est de décrocher un contrat de sponsoring mais pour moi qui ne serais jamais une joueuse d'exception, ces deux premiers articles sont un grand pas en avant. Au delà de tout, et en particulier de l'aspect financier, le sentiment d'accéder à la reconnaissance publique me procure une indicible satisfaction, le statut donne un nouveau sens à mon existence professionnelle comme l'aboutissement de tant d'efforts jusque là ignorés. La petite fille de l’ombre écrit maintenant dans un grand magazine dont elle partage les valeurs. C'est avec fierté que j'enrichirai les pages d'un média qui fait la part belle au contenu là où tant d'autres s'autocensurent et laissent régner en maître des annonceurs toujours plus nombreux. Poker Magazine est un peu mon sponsor à moi. L'ironie du sort c'est que le premier sujet dans lequel je sois intervenue est un dossier de 20 pages sur les dessous du sponsoring. Sujet auquel je m'intéressais de près depuis fort longtemps pour le phénomène de société qu'il représente. J'étais alors loin de me douter que j'en ferai simultanément l'expérience personnelle. (Eh ! Pssst ! Je vous le dis tout bas mais… qui m’aime me suive dans les dessous du sponsoring… Card Player n°52 novembre 2010…) Clin d’œil mis à part, c'est pour les autres qu'on écrit et ceux qui me connaissent savent que j'ai toujours considéré la critique constructive. Alors si vous avez des remarques, positives ou négatives, je suis tout ouïe, j'en tiendrai compte pour mes prochains articles. De même, le sponsoring est un vaste sujet alors si vous avez des questions que nous n'aurions pas abordées dans le dossier, posez-les ici, je me ferai un plaisir d'y répondre si je le peux. Au plaisir de nos futurs échanges sur un sujet brûlant ! Anouck.
  3. De tout coeur avec toi Roro mais par dessus tout GG !!!
  4. Je vous invite à lire le dossier sur le sponsoring non pas parce que je veux à tout prix en faire la pub mais parce qu'en 20 pages nous en avons évidemment traité différents aspect et qu'ils serait intéressant d'en discuter à partir de cette base. Il reste forcément des points auxquels nous n'avons pas pensé or la discussion ne peut en être que plus riche.
  5. Pour ce qui me concerne (et je vais faire court sur le sujet), je ne tiens pas les autres pour responsables de ma précarité. J'ai choisi d'écrire alors que j'aurai pu continuer à dealer et j'ai choisi l'intégrité alors que j'aurai pu faire appel à mon tissus relationnel pour décrocher un job. Quant à mes désillusions de l'année 2009 qui ont bien failli me faire basculer, je ne les dois qu'à ma naïveté.
  6. Ni l'un ni l'autre . Le personnage est fictif mais il s'inspire de bribes d'histoire empruntées à plusieurs joueurs ayant connu quelques déboires au cours de leur carrière naissante. @Boba Fab : je n'ai guère le temps à cette heure mais je répondrais point par point à ton intervention un peu plus tard (probablement dans la soirée).
  7. Effectivement, il y a deux inversions dans les fiches joueurs de "La France d'en haut". C'est un bug du maquettiste intervenu après la dernière vérification d'usage. Lorsque la rédaction s'en est aperçu, c'était trop tard pour corriger, le mag était déjà sous les presses. En leur nom je m'en excuse, espérons que ça ne gâchera pas la pertinence du reste du dossier.
  8. Un 200€ à 30k avec la structure dont vous avez le secret, j'aurais bien aimé être avec vous aujourd'hui
  9. Gruissan est sur la route de nos petites vacances du 11 nov et mon fils est frustré de n'avoir aucune idée du travail que fait sa mère depuis des années. L'accès à la salle de tournoi ne nécessitant pas la traversée de zone interdite aux mineurs, je profite de notre passage pour faire escale sur le 30€ de ce soir, comme ça il verra l'ambiance, comment travaillent les croupiers, etc. Si certains y seront déjà ce soir, je vous dis à tout à l'heure !
  10. De retour chez moi après un we sympathique mais peu fructueux, on fera mieux la prochaine fois !
  11. On m'a dit qu'au poker patience était mère de sureté NEWS RAPIDES : Le main a repris à 15h avec 27 joueurs pour 13 payés je le rappelle. Parmi les leader on compte : Dominique USAI 310 200 Mouloud ZOUBAA 257 400 Imran FOUIDEN 180 900 Daniel BLANDIN 153 000 Roland GUIGUE 148 600 Amélie LETOMBE 141 800 Le plus short est Pascal PAGET avec 37 900 Reprise aux blinds 300/1500/3000 Average 90 000 Je vous donnerai le classement final ce soir tard ou demain. Allez petite clope et je me prépare pour le 200, on va pas être nombreux apparemment
  12. Ça pu surtout la joueuse qui se dit que plus on est de fous plus on rit et qui cherche des clients
  13. EN DIRECT DU MAIN Pas qualifiée ! Je suis déçue mais d'un autre côté je ne peux m'en prendre qu'à moi parce que j'ai fait deux erreurs. La plus grosse a été de le faire alors que j'en avais pas envie. On ne joue pas du tout pareil sur un sat que sur un MTT or je me sentais plus de faire le 70 et de me servir de mes éventuels gains pour me payer le 660 que de faire le sat. Mais je n'ai pas écouté mon instinct et je me suis laissée convaincre de le faire quand même. Ensuite j'ai mal joué, sans doute parce que je n'étais pas dans de bonnes dispositions pour le faire. J'ai pris un très gros pot au début en profitant d'une énorme erreur de mon adversaire mais après j'ai été weak weak weak jusqu'à la fin. Je saute 14e à 6 places des tickets, certes avec la meilleure main, mais si j'avais joué correctement avant ça ne serait pas arrivé. Pas couillue Hella sur ce coup-là ! Demain je fais le side à 200€, et celui-là j'en crève d'envie alors planquez vos jetons ! Héhé ! J'ai croisé Mr.Raised (alias R47G sur CP), on a joué l'essentiel du sat à la même table, il a de good read ce garçon ! Il saute sur un bad. Il raise en BB avec AJ, la SB le voit su un vol et paye avec A3 qui brelante. Il fera le main en entrée directe. NEWS DU MAIN 92 joueurs au départ de ce 660€, 30k jetons, round 40min. Prizepool : 52 968€. 1er : 16 592 2eme : 10 000 3eme : 7 000 4eme : 5 000 5eme : 3 500 6eme : 2 800 7eme : 2 200 8eme : 1 700 9eme : 1 200 10eme : 900 11eme : 700 12eme : 700 13eme : 700 Le tournoi a commencé à 15h, à 22h30 il restait 63 joueurs. mr-raised qui était tombé à 6k avant le diner break est maintenant remonté à 43k. Je n'ai reconnu personne, je serai dans les parages jusqu'à demain 17h après je joue le 200, donc si vous voulez que je donne de vos news n'hésitez pas à vous identifier.
  14. Même si je ne l'ai personnellement jamais vu, si je ne doute pas du fait que ça soit arrivé à Gruissan c'est parce que malheureusement ça arrive partout, y compris dans les cercles les plus prestigieux. Mais ce n'est pas tant les établissements qui sont à mettre en cause mais le floor en poste lorsque ça arrive. Que se soit parce que c'est un pote ou parce que tel client fétiche bien, il y a malheureusement des arbitres corrompus qui ne respectent pas leur devoir d'impartialité et ça m'indigne aussi. Il y a certains privilèges invérifiables tels que la priorité sur une liste d'attente par exemple mais pour ceux qui font appel aux règles strictes, les autres joueurs de la table peuvent plus facilement s'allier pour réagir immédiatement. Un floor, aussi autoritaire soit-il, aura souvent du mal à s'opposer à une table solidaire. La seule personne qui peut être excusée de ne pas réagir c'est le croupier parce qu'il risque son job. Mais pour les autres, qu'ils décident de subir en silence ou de se priver de ce qu'ils aiment pour une poignée d'indélicats, j'estime que c'est avant tout de leur weakitude qu'ils sont la victime. Moi en tout cas, j'aime jouer en live et j'y vais sans appréhension, si un jour je suis confrontée à un arbitrage partial, je pense avoir assez de références pour le mettre en lumière et forcer le floor à prendre la juste décision. Attention, ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit, je ne porte pas là un jugement de valeur sur le choix de chacun, je comprends que certains joueurs puissent pressentir le problème mais ne pas avoir de connaissances suffisamment pointues pour s'opposer fermement et qu'ils préfèrent déserter les tables. La seule chose que je veux dire c'est que ce n'est ni systématique ni une fatalité. On n'a pas toujours la malchance de tomber avec un de ces rares regs à la table, on n'a pas toujours la malchance qu'il soit dans son jour de mauvaise foi et que le floor en poste à ce moment-là soit son pote. Donc si ça arrive 5% du temps, on a toujours la cote pour 95% de plaisir quand c'est pour le plaisir qu'on joue en live.
  15. Je sais que la Despe est fraiche mais je ne sais pas quel rhum ils utilisent pour les ti punch Bien sûr les tables cash seront ouvertes samedi.
  16. Casino de gruissan 30kk

    Il y a à ce jour 63 inscriptions fermes sur l'open + les deux sat restants + les inscriptions de dernière minute, il faut tabler sur 80 participants sur ce tournoi.
  17. Il y a à ce jour 63 inscriptions fermes sur l'open + les deux sat restants + les inscriptions de dernière minute, il faut tabler sur 80 participants sur ce tournoi. Derniers sat : Jeudi 21h : 70€+10€ (3 à 5 tickets probables) Vendredi 21h : 100€+20€ (6 à 8 tickets probables) Side event : Dimanche 17h : 170€+30€ (15k jetons, round 30min, tournoi sur 2 jours) Lundi 15h : day2 du 170+30 Lundi 17h : 50€+20€ (10k jetons, round 20min)
  18. j'avoue ne pas connaitre l'ambiance au cash, je ne m'y suis jamais intéressée. Concernant le time refusé, je n'en ai pas été le témoin mais je te crois sur parole. Si le cas se présentais en ma présence, je me raviserais (espérons que ce cas ne se reproduise pas.)
  19. Ah ben à vendredi alors ! N'hésite pas à venir te présenter, je ne suis pas de là mais je connais quelques personnes du coin, je te les présenterai, tu ne seras plus en terrain inconnu comme ça. (Non, moi je gère monsieur ! Si je ne me qualifie pas, je fais pas l'open mais je le couvrirai sur facebook et je ferai les sides.)
  20. S'il est complet (et je pense qu'il le sera), il y aura 8 tickets et de l'agent pour le neuvième.
  21. Le tournoi est sur deux jours, samedi 30 et dimanche 31 à 15h. Structure : 600€+60€, 30 000 jetons, round 40min. Je ne sais pas encore combien ils attendent de joueurs mais je me renseignerai. Satellites : - mercredi 21h : 70+10, 5000 jetons, round 20min, 50 joueurs max. - vendredi 21h : 120+10, 6000 jetons, round 25min, 50 joueurs max. Il y a un hôtel au casino mais ne tarde pas à réserver, en espérant qu'il ne soit pas déjà complet. (Appelle le casino avant, il se peut qu'il y ait des tarifs préférentiels pour les joueurs de l'open. Tu peux aussi appeler l'organisateur : Apo 06 99 08 68 14)
  22. J'ai créé le sujet alors je me lance ! FEEDBACK PERSO DES MASTER SERIES DU 1 AU 3 OCT 2010. Que d'émotions ! SATELLITE (150€, 5k jetons, round 20min) Les trois premières mains donneront le ton de tout le satellite. Double up sur la première donne avec les jack, reperdu deux coups plus tard avec les as contre les rois, je fais ainsi le yoyo pendant 4h. Blind 600/1200 ante 100, reste 14 joueurs pour 7 tickets et de l'argent, average 21k, j'ai 14k, la SB vient de sauter, je suis en BB toute seule. 2 limpers, je checke avec Flop : check check check Turn : Check check, ouverture à 4k, je shove pour 14k, insta call par le premier limper. Il abat Il me reste 700 soit un ante et la SB or je suis en SB donc tapis automatique. Je reçois Les deux plus gros tapis limpent pour multiplier les chances de me sortir (normal !) mais la grosse blind fait une erreur de débutant et les chasse en boitant pour 28k. Il abat (et se fait pourrir) Hauteur 8 ça gagne ! 30 min plus tard, j'étais chip leader avec 48k. A chip a chair n'est pas un mythe ! Lorsque la table finale est constituée, je démarre au bouton. Blind : 1000/2000 ante 200. UTG+1 limpe, CO raise à 4,5k, j'ouvre AJs et m'apprête à 3-bet quand la BB se réveille avec trois cartes. Tous les joueurs jettent leur main avant même que la croupière n'ait le temps de réagir. J'explique gentiment que tout joueur est responsable de sa main et que dès l'instant où il y a une action, on ne peut pas pénaliser les autres pour un réveil tardif. Que par conséquent il n'y a pas missed deal, la main est brûlée et le coup continue. La croupière : c'est vrai mais plus aucun joueur n'a ses cartes Moi : Ben si ! Moi je les ai toujours ! La BB : oh ça va t'as plein de jetons ! Chacun reprend ses masses et on en parle plus ! Ce à quoi je me suis fermement opposée évidemment. Je suis fair play mais, dans le coup ou pas, je n'accepte aucun manquement aux règles. Le floor a tranché en ma faveur (ouf ! Ça m'est arrivée dans un casino où les responsables de salle connaissent les règles) et j'ai pris le pot. Cette expérience m'a mise dans une position très inconfortable parce que je suis instantanément devenue la cible à abattre. J'espère ne pas la revivre, ce fut une expérience courte mais assez désagréable, je suis très attachée au fait d'avoir une image sympathique à la table. MAIN EVENT : (900€, 50k jetons, round 1h) J'avais très envie de me qualifier pour cet event mais sans illusion aucune, il y avait un peu trop de bons joueurs pour mon petit niveau. Je voulais kiffer, j'ai souffert. Mais c'était bon quand même (je dois être un peu maso sur les bords.) Début du sat 14h. Fin du sat 19h30. Début du main 21h. Tout juste le temps de manger et je repartais pour 7h de jeu. Day1 sur les rotules, je fais deux erreurs non pas fatales parce que je n'engage pas de jetons mais avec un gros manque à gagner. Je saute en day2 après 16h de jeu au total. Une seule paire sur tout le tournoi (les 2 avec lesquels je double contre AK) et trois bel as. Short (12BB en moyenne) d'un bout à l'autre (malgré la structure deep), des tables très actives, pas de spot, le dernier coup est une grosse erreur de ma part, un mauvais calcul probablement lié à la saturation. Dernier coup aux blinds 1200/2400 Clément Thumy raise à 5,5k UTG (standard 4/5 coups), payés deux fois, je call avec JTs en MP (45k derrière), c'est payé trois fois derrière jusqu'au bouton qui shove pour 48k. Tout le monde passe jusqu'à moi. Je me dis qu'il peut faire ça avec tout et n'importe quoi, il est évident qu'à part UTG+1 qui pouvait avoir une main, les autres ont payé pour la côte et folderont, quoiqu'il est en main c'est un bon spot pour le dealer. Je me dis aussi que ça fait 16h que je souffre le martyr, qu'en gagnant ce coup je passe à 140k soit un peu plus de l'average et que dans le cas contraire j'abrège mes souffrances. Pas vu une main du tournoi, aucune chance d'aller encore bien loin et d'autant plus que les blind passent à 300/1500/3000. Je me dis enfin que JTs n'est pas une main très bonne PF mais à fort potentiel d'amélioration. Je paye. Il montre la seule que j'ai pas envie de voir : AJs out. J'ai joué ce coup totalement à l'envers et je ne peux m'en prendre qu'à moi mais je tire de très bonnes choses de cette expérience. Je ferai rarement des tournois de ces buy in et la pression y était telle, que j'ai appris à la gérer et que je peux depuis, jouer totalement libérée, donc beaucoup mieux, sur des tournois plus raisonnables. Une expérience que, j'espère, je mettrai à profit. SIDE (100€, 10k jetons, round 25min) Je marche sur la table. Quel kiff put**n ! T'en as pas un qui bougeait une oreille ! Mon tournoi se joue avec QQ<AQ Si je ne le perds pas, je passe à 80k pour un average à 28k et là, je les écrase tous. Au lieu de ça, il me restera 15k sur des blinds 300/1500/3000, je push avec les 4, suis payée par les 8. C'est dommage mais c'est pas grave. Je me suis sentie à ma place sur ce tounoi, je pense avoir bien joué, je n'ai donc aucune raison d'avoir de regrets. J'ai vibré, c'est l'essentiel ! (Et puis ça faisait dix mille ans que j'avais pas vu mon petit chouchou d'amour, rien que pour ça, ça valait le coup ! ) Donc IN sur l'open du week-end prochain ! Et avec plaisir !
  23. Je n'ai pas oublié les casseroles du Phoebus. Mais ce que je n'ai pas oublié non plus c'est qu'ils ont fait une erreur de débutant et qu'ils l'ont assumée en faisant appel à la justice là où bien d'autres auraient opté pour étouffer l'affaire en la passant sous silence. Je sais que les victimes n'ont pas encore été dédommagées et c'est regrettable mais même si la grosse machine judiciaire est réputée pour sa lenteur, par cette voie, les victime ont au moins la garantie de l'être. Pour y avoir travaillé ponctuellement en dépannage au cours de ces derniers mois, je sais qu'ils ont pris toutes les mesures qui s'imposent pour aller y jouer en toute sécurité. (Ce que moi, fervente et incorruptible défenderesse de l'équité en table, je ne manque pas de faire. ) Et n'allez pas croire que je tire le moindre avantage financier à en faire la promo. Si j'ai choisi de participer volontairement à la valorisation de l'image de ce casino, c'est parce qu'il y a presque 5 ans maintenant que je baroude sur la planète poker et des établissements indépendants qui ont une compréhension intelligente des règles, qui mettent tout en œuvre pour offrir aux joueurs ce qu'ils attendent ET qui respectent leurs employés, j'en n'ai pas vu beaucoup. Disons que c'est ma façon à moi de les remercier pour leur intégrité. Maintenant on peut s'amuser à revenir indéfiniment sur la même erreur, mais perso, je préfère jouer au poker.
  24. Décision du floor sur un cas particulier.

    L'arbitrage le plus logique que j'ai vu pour ce genre de cas est à l'ACF : - Le joueur n'a pas encore joué un coup à la table, il rejoint sa place initialement désignée. - Le joueur a joué (perdu ou gagné), il reste, et le second joueur rejoint la place qui était attribuée au premier.
  25. PROBLEME CASINO

    Cette règle n'a jamais d'exception parce qu'elle répond à une logique implacable. Pourquoi peut-on brûler une main ? Pour pénaliser un joueur dont l'erreur pourrait l'avantager. Dans le cas d'un joueur à tapis, il se pénalise tout seul parce qu'en donnant l'info, s'il est derrière il sera payé, et s'il est devant il s'enlève toute possibilités de prendre plus à son adversaire. La règle n'a donc pas à le punir puisqu'il s'est puni lui-même. C'est vrai que là il y a d'autres joueurs en jeu et que sa main peut influencer leur décision mais tous les joueurs ont la même information donc ça n'avantage ni ne désavantage personne.
English
Retour en haut de page
×
partypoker : Hallowheel
partypoker : Hallowheel