Jump to content
Status Updates

Nickolson

CPiste
  • Content count

    631
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Nickolson reacted to ArtPlay for a blog entry, So long PokerStars ! (and thanks for all the f...)   
    So long PokerStars ! (and thanks for all the f...)
    Comme
    depuis ce matin je n’arbore plus le Pique Rouge réservé aux membres du Team Pro (et aux Team Online, et aux TV Stars, et aux musiciens suffisamment cools pour aimer les cartes, et aux sportifs qui s’emm**dent) de PokerStars.

    L’équipe de fins limiers du ClubPoker que vous êtes en a donc logiquement déduit que je ne faisais peut-être plus partie du Team. Ding ding ding, that’s a bingo !
     
     
    Mais pourquoi donc ?
    Bon là c’est le moment où logiquement on doit dire « oui c’est une décision commune qui intervient d’un commun accord concerté à l’avantage des deux parties communes ». Mais pas vraiment. De fait mon profil ne collait plus réellement à la stratégie marketing de PokerStars, point de vue que je peux tout à fait comprendre du reste.

    Cela tient en gros à deux facteurs. Le premier, et à mon avis le plus négligeable c’est que la politique interne de PokerStars n’est pas extrêmement friande que ses joueurs prêtent leur image à d’autres sites. En gros ça les embêtait un peu que je produise du contenu exclusif pour CarryPoker (j’avais déjà dû réclamer un avenant à mon contrat l’an dernier). Une politique qui m’étonne un peu mais qui je crois vient des patrons tout là-bas, au Costa Rica, en Israël, ou à l’Île de Man, personne sait trop de toute façon.

    Le second a trait à la stratégie actuelle de PokerStars. Ca ne vous aura pas échappé ils foutent un sacré paquet sur PokerStarsLive. Et c’est un peu là que le bât blesse. Depuis maintenant deux ans je réside à Antibes, à côté de Nice, alors que le studio d’enregistrement se situe à Paris. Autant dire que ma présence lors des diverses émissions était plutôt compromise.

    J’aurais en fait pu fournir pas mal de contenu vidéo réalisé à distance mais on ne m’a pas particulièrement pressurisé en ce sens : je suppose que cela tient au fait que le cœur de cible de PokerStarsLive s’intéresse davantage aux MTT qu’aux CG, et davantage aux « grosses » stars qu’à votre discret quoiqu’encombrant serviteur. Et puis PokerStarsLIVE devait bien rester du LIVE .
    Tout ceci sans compter que très clairement en termes de visibilité pure je ne fais que très peu de live (et virtuellement aucun gros) et que je ne suis pas du tout une star des réseaux sociaux. La décision n'a pas grand chose de surprenant, je dois d'ailleurs dire en toute honnêteté que mon implication n'était plus totale depuis quelque temps déjà pour diverses raisons (calendrier, vie perso ...)
    Et du coup tu le vis comment ?
    Ben... en fait pas trop mal. D’abord mon contrat n’était pas extrêmement copieux et n'a représenté qu’à tout casser 20% de mes winnings annuels. Il était par ailleurs assorti d’une obligation de jeu exclusif sur PokerStars.fr. Clause que j’aurais aussi bien pu ne pas respecter mais en l’occurrence j’ai décidé de rester à peu près honorable.

    Si je mène bien ma barque et que j’arrive à augmenter mon ev en jouant sur d’autres sites je pense que le préjudice financier a de très bonnes chances d’être inexistant. Je me fais donc assez peu de souci de ce point de vue-là, même si mes 900 premières mains sur Winamax mettent pour l’instant en évidence une constance dans la défaite tout à fait remarquable :


    Winamax, des débuts prometteurs  
     

    Toutefois – et paradoxalement - je reste un peu embêté par quelque chose. Turlupiné comme on dit. En fait je ne comprends pas très bien la logique économique derrière mon « licenciement ». Sans entrer dans les détails de mon contrat je pense à la louche qu’étant donné le rake que je génère en étant client exclusif PokerStars je dois coûter à la société quelque chose comme 10-15k€ / an. Je suis un ambassadeur généralement courtois, je démarre des tonnes de tables, je joue régulièrement HU contre des regs.

    Juste pour prendre l’exemple du jeu heads-up, j’ai depuis janvier 2013 disputé ~40kh HU contre des regs depuis janvier 2013, dépensant du même coup ~10k€ en rake. Ces mêmes regs n’auraient probablement pas joué ces mains-là en mon absence, payant de la même manière 10k€ en moins en rake à PokerStars.fr. Sans compter le boost au démarrage des tables qui bien que faible (car soyons réalistes une table ne démarre de toute manière que si un fish daigne s’asseoir) doit être existant.

    Si on ajoute à ça le fait que mon action va sûrement se basculer vers le concurrent direct, je me dis deux choses :
    Soit ils font une petite erreur en me virant (quel prétentieux ce Sylvain) Soit j’ai carrément une image et un coût de revient négatif pour la société que je représente et là m**de, ça me fait chi**

      Que retires-tu de l’expérience
    Version short, c’était cool. Version un peu plus longue quasiment que du positif. Les esprits chagrins pourront dire que ça m’a apporté un contrôle fiscal. C’est vrai mais ça ne suscite aucun regret chez moi. D’abord il ne faut pas être result oriented dans la vie, c’est pas parce que ça m’a un peu baisé en définitive que l’expérience était mauvaise. Ensuite et surtout ce n’est pas la faute de PokerStars mais la totale faute à pas de chance.

    Puis ça reste de toute façon une expérience un contrôle fiscal, et je le dis sans humour : je suis sûr qu’à terme les compétences de gestion et de fiscalité que ça m’a fait développer me seront extrêmement utiles.

    Niveau positif en revanche : Je me suis éclaté deux ans de suite à la Maison du Bluff. Découvrir le milieu de la TV a été totalement bluffant et captivant. Non, non, je mens pas. N’hésitez pas à relire mes précédents billets sur le sujet :
    https://www.clubpoker.net/forum-poker/blog/208/entry-8537-maison-du-bluff-petit-bilan/
    https://www.clubpoker.net/forum-poker/blog/208/entry-6121-maison-du-bluff-les-coulisses-verdun-sur-la-costa-del-sol/
    https://www.clubpoker.net/forum-poker/blog/208/entry-6141-lmdb-episode-2-la-revanche-du-speak/ Cette émission est à mon avis le truc qui dynamise le plus le marché français et j'ai été ravi de pouvoir y participer. De la même manière commenter les FPS avec Alexis Laipsker était également une super expérience, que j'aurais aimé pouvoir renouveler si j'étais resté en région parisienne. De manière générale commenter du poker est quelque chose qui m'a pas mal botté pendant toute cette période. Ca m’a permis de réellement aborder l’activité professionnellementet de développer des qualités de communication et de marketing nécessaires à tout escroc professionnel. Ca m’a un peu facilité la tâche vis-à-vis des gens auxquels je parle de mon activité. Ils peuvent plus facilement identifier « contrat publicitaire » et « joueur sponsorisé » comme un gagne-pain plutôt que « je pique l’argent des addicts ». Et quand ils tombent sur cette vidéo ils découvrent en plus que je sais cuisiner. Davantage de crédibilité dans le monde réel donc, un peu plus également dans la communauté poker. De « ArtPlay le nit » je suis petit à petit devenu « ArtPlay le joueur pro sponsorisé-je-sais-pourquoi-t’es-sponso-t’es-un-chattard ». Néanmoins je regrette que pour toute une frange de la communauté poker la crédibilité ne s’acquiert qu’en outluckant 400+ personnes dans un EPT =). Mais je ne désespère pas j’ai eu deux grosses occasions, ça viendra ! Enfin ça m’a permis de rencontrer pas mal de gens qui se reconnaîtront avec qui je pense rester en contact et que j’aurai toujours plaisir à recroiser. Seul regret vous ne me verrez du coup pas dans la Maison du Bluff IV où je vais rater la bombasse de service . Mais bon je peux quand même vous mettre une photo pour vous faire plaisir, quand bien même vous les avez sûrement déjà absolument toutes looked up.
     


    Gaelle Garcia Diaz présentera LMDB 4
     
     
    Qu’est-ce que tu vas faire de ta vie maintenant ??
    Eh bien je ne compte pas changer grand-chose pour l’heure. J’ai quelques projets moyen-terme hors poker. A très court terme (demain) je déboule sur Wina pour call quelques 4bets et foutre 3-4 suckouts. Oui, vous allez vous aussi pouvoir découvrir que j’ai beaucoup de cul en 4bet pot. Pour le fun mon graph lifetime filtré où j’ai call un 4bet préflop SANS {TT+, AQ+} :
     
     


    Called 4b, sans TT+,AQ+

     
    Autant dire un petit miracle de chatte puisque j'arrive à être up alors qu'en me contentant de fold toutes ces bouses j'aurais logiquement perdu à 900bb/100.


    A court terme (une semaine) je compte publier une mise à jour de mon eBook. Rien de révolutionnaire, trois chapitres en plus et quelques corrections et clarifications. Ceux qui l’auront déjà acheté pourront bien entendu le recevoir gratuitement.

    En tout cas je reste dans le poker pour l’instant. Et après … Je verrai bien et ne m’inquiète pas. La vie est faite d’opportunités et je compte bien les saisir.


    Sylvain.
  2. Like
    Nickolson reacted to le zakintosh for a blog entry, TOP SHARK ACADEMY   
    Bonjour a tous, ca fait longtemp, déja un an que je n'ai pas écrit dans cette section, malheureusement j'ai du suivre les conseils de mes amis et j'ai pris la décision d'effacer toute trace de mon ancien blog, comme vous le savez on est nombreux a voir une épée de damocles au dessus de la tete, et il m'a semblé plus prudent de laisser aucune trace de mes résultats surtout que je donnais pas mal de détails avec des courbes sharkscopes etc. Cette décision m'a attristé car ce blog était un exhutoire pour moi et les retours que j'avais m'ont beaucoup touché.

    Pour rappel l'année 2012 a été une année assez incroyable, marquée par mon crush en déglingo haute limite, ma 4eme place au sunday million et mes premiers wsop, sans oublier mon défi/prono un peu raté ou j'ai failli y laisser ma peau.

    QUOI DE NEUF EN 2013?

    2013 fut une année en dent de scie, bien que riche en évènements divers. j'ai commencé l'année par un mois de janvier bien m**dique, je sentais que j'étais au bord de la rupture, le plaisir n'était plus la, j'étais crevé psychologiquement, les reg wars en hu deglingo sont parfois épuisantes, j'avais besoin de faire un break, de faire le point, j'ai donc laché l'ordi pendant 2 mois afin de me poser les bonnes questions sur ce que je voulais faire de mon avenir ( je suis plus tout jeune j'ai bientot 30 piges).puis je suis reparti au charbon début avril, je me suis mis au hu plo, variante avec laquelle je m'amuse beaucoup plus,j'avais retrouvé du plaisir a jouer et evidemment les résultats ont été bien meilleurs. Ce début d'année a été vraiment laborieuse pour moi, j'en garde pas un très bon souvenir surtout que je me suis séparé avec mon ex copine avec qui j'étais pendant 5 piges, et psychologiquement atteint ca a été tres dur de repartir a l'attaque, mais bon ca a quand meme du bon d'etre célibataire pour grinder quand on veut et puis je n'aurai jamais passer ce genre de soirées:


    LE MAIN EVENT DES WSOP:

    Mon année 2013 a été marqué aussi par mon 1er main event des wsop, suite a un packagge gagné sur pmu.fr ( ouverture compte, depot 500, win le sat, la chatte quoi) , je suis repartie a végas avec la ferme intention de marquer un grand coup. J'avais décidé cette année de ne pas faire les crapshot du we et de me focus uniquement sur le main event. L'équipe PMU m'a tres bien recu, j'ai pu faire la connaissance de joueurs adorables et j'ai pu assister a mon 1er UFC ( ultimate fighting championship), sport dont je suis très fan afin de supporter mon idole anderson sylva qui prendra un sale ko ce soir la.

    Malheureusement mon aventure au ME s'est arrété au day3, faut dire que j'ai pas chatté mes tables draw, des le day 1 je me suis retrouvé avec eugene katchalov juste a ma gauche, lucille cailly et ruppert elder ( vainqueur ept san remo). dommage ils ont coupé ma geule sur la photo.
    Au day 2 j'avais dan smith a ma gauche toute la journée et s'est finalement au day 3 alors que j'avais la table la moins relevée de mon tournoi ou je finis par bust sur une bataille de blindes ou je fais une backdoor quinte contre une backdoor flush pour mon adversaire, j'ai pas pu trouver le fold.
    Malgrès tout, ca a été une expérience fantastique, un rêve que je souhaite a tous de vivre au moins une fois, c'est bien le plus beau tournoi du monde, y'a aucun doute la dessus.

    Je me suis rappelé lors de ce ME a quel point j'adorais le poker live et me suis jurer de retenter quelques sat pour des gros events a l'avenir.

    LE FPS CANNES:

    Le mois de septembre est toujours un mois incroyable pour moi, l'année derniere ct le sunday millon, cette année j'ai enchainé les perfs online avec des wins et des podiums sur pas mal de tournois dont nottement un quart de finale aux HU masters de pokerstars.
    Mais finalement l'apothéose de ce mois de septembre sera le fps cannes snowfest, un de mes meileurs potes arrivent a me convaincre d'y aller avec lui car il chopé le ticket sur ps, on décide donc a la derniere minute a 5h du mat de faire une petite valise et de se barrer a cannes pour le jouer ou finalement j'arriverai a me hisser en tf du tournoi et terminerai a la 6ème place pour 23k€, ci joint la présentation de la tf ( je suis en avant dernier).
    http://www.dailymotion.com/video/x15ghvb_fps-cannes-mandelieu-table-finale-presentation_sport

    LES WSOPE:

    C'est donc regonflé a bloc et plus riche de quelques k€ que je décide d'aller chercher un bracelet a enghien, je décide de m'inscrire aux 2 crapsots, celui a un 1k et a 2k, pour le 1er j'ai pas vu le jour et je perd le flip, et au deuxième je me suis fait completement rouler dessus par michael mizrachi juste a ma gauche qui s'amusait a mettre une option ( soit un min raise in the dark) sur mes blindes, il a finit par me faire tilter et me faire faire un call hauteur as river alors que lui était nutsé.
    Je garderai pas un bon souvenir de ces wsope, ca vendait pas du rêve et le niveau était sacrément relevé.

    On a donc repis le grind tranquilement en hu et mtt pour cette fin d'année, je suis pas passé très loin d'un cours de tennis avec julien benneteau en terminant 2èeme du sunday surprise mais sinon pas grand chose a signaler avant ca :

    LA TOP SHARK ACADEMY:

    En terminant en tete du challenge sng ya 2 semaine , je me suis retrouvé au stade 3 de la tsa a mes depends, je pensais pas tenter de me qualifer mais la c'était bête de pas en profiter, et finalement 2 stades plus tard, j'intègre la top shark academy de winamax avec un contrat d'un an a la clef et la possibilité d'intégrer le team winamax, le rêve quoi.
    Comme je vous dis tout, je vous cache pas que la réouverture de ce blog est aussi lié a cette TSA car j'ai grandement besoin de vous, cette semaine on avait 2 épreuves , une épreuve de sng hu ou on devait tous s'affronter, pas trop de mérite c'est mon domaine de prédilection, je termine 2ème de l'épreuve, l'autre épreuve est une épreuve écrite ou il fallait expliquer notre raisonnement sur une main joué par sylvain loosli lors de son ME des WSOP, malheureusement je m'attendais pas a ce que mes adversaires rendent des copies aussi complètes et je me retrouve logiquement nominé suite a ma copie qui je l'avoue manquait de panache.
    on est 4 nominés pour un seul repéché, parmis les 4 nominés se trouvent 2 wameurs bien connus de leur forum, et je me retrouve donc en grande difficulté.
    Alors j'ai grand grand besoin de votre soutien les gars, on a jusqu'a demain 12h pour voter, j'ai pas du tout envie de quitter l'académie, ca vous prendra 10 secondes pour le faire et ca serait génial de faire parler la force de frappe de ce forum, c'est mal parti mais on y croit toujours.
    https://www.winamax.fr/top-shark_top-shark_academy---le-vote?language=FR

    Voila en espérant vous apporter de bonnes nouvelles prochainement, je vous souhaite a tous de passer une bonne année 2014 et que les dieux du poker soient avec vous.
  3. Like
    Nickolson reacted to olivierp for a blog entry, High stakes poker   





    High stakes poker à la française


    Vous avez déjà dû le remarquer, je parle assez peu des sessions online dans ce blog, la raison principale est que je prend beaucoup plus de plaisir à écrire (et à lire quand j'en ai l'occasion) un CR sur du jeu live que sur du online. C'est en grande partie dû à l'ambiance autour de l'événement je pense.
    Aujourd'hui je ne dérogerais pas vraiment à cette règle, je viens vous voir pour faire un compte rendu d'une session live exceptionnelle.

    En effet, j'ai récemment eu la chance d'être invité à une partie privée live, avec pour les coup des enjeux financiers importants. Forcement le gratin du poker français était présent, seuls manquaient Timus prétextant une maladie quelconque au dernier moment et Horn3t bredouillant quelques mots incompréhensibles au téléphone.
    La partie se déroula finalement à sept joueurs : Skip, Tof, Uto, Popi, Moi, Zozo, et Sylvain.






    Le gratin du poker français


    Je passe l'oubli des bières à la maison et l'apéro précédant la partie. A 22h tapantes, tout le monde est installé et prêt à en découdre. Les Paulsons (pharaoh svp) sont sortis, sept piles de mille jeton, la cave est à 10 € : ça joue high stakes !!!
    On tire les places avant de s'installer. le but du jeu : ne pas être à la droite de Skip. En plus il a l'air chaud ce soir. Je chatte mon tirage avec Uto et Zozo à ma gauche :







    Le tirage


    On s'installe, je propose de jouer en "win the button", tout le monde est d'accord, sauf Uto qui râle, qu'est-ce que ça va être quand on va arriver aux variantes... Pour en rajouter encore un peu, le perdant distribue la main suivante et chaque personne qui recave doit prendre un shot de jus de pomme.

    On tire le bouton, Skip gagne, ça va être un peu le thème de la soirée... Je commence à distribuer les cartes et là Tof se réveille "put**n, je vais être de blindes toute la soirée..." . C'est un malin ce Tof ! Il a tout de suite compris ce qui allait se passer.

    Je suis UTG (ma position favorite ce soir là, la seule pour ainsi dire...), j'ouvre , c'est pas trop mal, je minraise pour avoir de l'action. Payé par Uto, Zozo et Popi, Skip 3-bet cher. Tof et Sylvain qui sont des gens raisonnables foldent, moi aussi, tout comme Uto et Zozo. Popi paye.
    Flop : , là je suis dégouté, j'avais top paire... Ca m'apprendra à fold.
    Je ne sais pas bien comment, mais ça part à tapis, les cartes : Skip : , Popi . Skip remporte brillamment la première cave de sa soirée, Popi prend une double recave et un shot simple et la partie est lancé.






    Des problèmes de mémoire monsieur ?


    Bon un petit aparté quand même avant de continuer : je ne suis pas bien sûr que cette main ai eu lieu à ce moment dans la partie, ni qu'elle ai eu lieu exactement de la façon dont je la raconte... D'habitude quand je joue en live j'ai une très bonne mémoire des événements, mais allez savoir pourquoi, c'est un peu plus flou dans ce cas. Donc je brode, j'inverse etc... Ce qui est sûr c'est que c'est toujours Skip qui 3-bet et Popi qui call, et aussi que Skip à doublé en premier...

    On instaure un side bet avec : si quelqu'un gagne un pot avec , c'est tournée générale de jus de pomme (sauf pour le vainqueur). J'ai bien proposé que ce soit le gagnant de la main qui décide qui buvait pour donner une dynamique plus personnelle à tout ça, mais Sip à refusé net après avoir regardé son stack de jetons : beaucoup trop dangereux comme règle quand on est chipleader. En plus d'être grand, il est finaud !

    Pour ce qui est des mains que je joue pendant la partie NLHE :
    J'ouvre 95 % des UTG (c'est ma position favorite), parfois je call les 3-bet, parfois je fold, parfois je reshove mes 100-200 bb dans 10bb... Ca me permet de prendre un tapis avec > , de split contre skip avec = (chattard !) et de perdre une cave avec quelque chose comme < < (j'avais ).
    Popi (UTG) open shove pendant qu'on distribue les cartes, Skip instacall. Petite pause, on attend nous de pouvoir voir nos cartes. Tof tank en nous disant qu'il a avant de call, Sylvain fold et j'ouvre . Je tank 5 bonnes minutes avant de call en disant que de toute façon je dois avoir les cotes. Board : .

    Tof et Popi font la gueule, je suis bien là !!! Reste seulement Skip qui n'a pas encore regardé ses cartes. Il nous annonce qu'on va les regarder ensemble. Il retourne sa première carte : , je rage muck, il vient de me casser mon effet le monsieur !La main que j'ai le plus mal joué, et je m'en veut encore :

    Je suis au bouton (oui oui, c'est quand même arrivé de temps en temps...), tout le monde fold jusqu'à Sylvain (non, ça c'est arrivé qu'une seule fois...), il ouvre. Je regarde mes cartes, j'ai , je suis beau ! Je call. Inutile de préciser qu'Uto et Zozo foldent...
    Flop : (j'ai nut air, je me sens confiant, jamais je fold any street).
    Sylvain mise, je call.
    Turn : 5d
    Sylvain check, je me sens toujours vraiment bien, mais faut quand même avouer que ça va être compliqué de se faire payer par moins bien.... Je check
    River : , pas dégueu...
    Sylvain fait mine de réfléchir à miser, je lui dit que s'il mise je fais tapis... Et il fait tapis après m'avoir demandé confirmation.
    Et là, je fais l'énorme erreur de la soirée : j'instacall pour lui claquer les nuts au milieu de la table... Quelle erreur !!! C'est le genre de spot de slowroll qui ne se présente qu'une fois l'an et je n'ai pas eu la présence d'esprit de le saisir : quand je lui dit que je le paye s'il mise, il sait que c'est vrai. Donc quand il mise il se sent monstrueux, il se sent beau, il plane au dessus de nous tous.
    Bon j'ai call, il a montré tout fier pour la suite, et on a quand même tous bien rigolé parce qu'on avait tous suivi l'action et qu'il a voulu faire le malin à la turn... Un shot pour Sylvain un !

    On a bien sûr joué d'autres mains en NLHE, en tout cas je crois... pas tout à fait sûr. En tout cas c'est l'heure de passer aux variantes. La règle est simple, c'est du vrai dealer choice : le gagnant prend le bouton et décide de la variante que l'on joue qu'elle existe ou non. Pour donner une idée on a joué entre autre à : Omaha
    Omaha 5
    Omaha high low
    Omaha 5 high low
    Hold'em à 1 carte (c'est nul)
    Hold'em à 3 cartes (en en jettant une au flop, ou pas)
    Poker fermé, comme papyé, en single draw NL
    Cartes sur la tête
    Kalachnikov
    Omaha 4 à 2 boards
    Courchevel
    Hold'em à 3 cartes où on s'échange une carte au hasard à la river
    Surement autre chose...

    Je ne détaillerais que deux mains, parce que c'était quand même bien le bordel à ce moment là dans ma tête. Et qu'en plus vu qu'il faut expliquer la variante avant à chaque fois avant la main, ça devient bien long à écrire.
    [*]Omaha 4 à deux boards, je suis au bouton (oui c'était mon idée...), et je call un raise avec , toute la famille est au flop.


    Flop :

    Uto check, Zozo pot, Popi repot, Tof Skip et Sylvain foldent, je repot, Zozo repot (!!!!), Popi fold, je call parce que faut pas déconner quand même, j'ai full, mais je me sens pas super bien...
    Zozo : . Je suis effectivement pas beau du tout mais on split quand même....

    [*]Cartes sur la tête. La règle est simple, c'est du hold'em classique sauf qu'on a nos cartes sur le front et que tout le monde peut les voir... Sauf nous. Au niveau de ce qui va se passer à table, on sait déjà que Skip va faire tapis et Popi va le payer, qu'Uto va fold 100 % du temps, et que tous les autres, moi y compris, on va fold une grande partie du temps.


    Bon, on distribue les cartes, et là !!! Popi retourne , va falloir y aller alors...
    Je ne sais plus bien comment on se retrouve au flop sans que ça parte pré-flop, mais je suis avec Skip et Popi dans le coup sur un board : .
    Popi à nut low, je me sens pas trop mal contre lui... Skip lui a . Je tente un check raise sur les deux larrons en espérant le faire folder.
    Il tank, tank, tank, tank, tank tellement que je me dis qu'il va peut-être jeter sa main... Et puis non, il call, grrrrr....
    Je retourne , Yes ! tout pour papa !!! Ah, en fait non, on split avec Skip les jetons de Popi.

    Pas bien longtemps après, je laisse les jeunes continuer à jouer, ils ont pas de gosses qui se réveille à 7h du matin eux... Et puis il est déjà 2h.
    En tout cas, j'ai pu repartir la tête haute, fier de moi d'avoir ch***er juste ce qu'il faut pour me payer les sushis de la soirée !
English
Retour en haut de page
×