Jump to content
Status Updates

Insert Coin

CPiste
  • Content count

    15
  • Joined

  • Last visited

About Insert Coin

Informations générales

  • Prénom
    Valentin
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

13391 profile views
  1. HEM @ Connection

    Perso j'ai eu pas mal de problemes aussi à l'installation de PostgreSQL, après avoir fouillé des dizaines de topics en vain, j'ai mailé le support de HEM qui m'ont gentiment envoyé un technicien. Il a carrément installé le logiciel pour moi via Team Viewer, un logiciel de partage d'écrans, en 15 mn c'était plié! Peut-être devrais tu en faire de même...
  2. Comment on rejoue sur les .com ?

    Bah y'a plus qu'à ce que Thibavol tombe sur ce thread, et réponde à toutes mes interrogations...
  3. Comment on rejoue sur les .com ?

    Donc, si je comprends bien, si je déménage mettons, en Espagne, je ne pourrais pas demander a ps.com de réactiver mon vieux pseudo? Et, est il possible (et/ou légal?) de grinder ps.com et ps.fr simultanement (en admettant qu'on le fasse sur 2 pc différents)? Je demande tout ça parce qu'il me semble que certains le font (hormis les team ps genre Elky, Negreanu et compagnie) et qu'au début du .fr, le support m'avait indiqué qu'il serait impossible de posséder un compte .com et .fr au même nom... Mythe ou réalité? Si quelqu'un est dans ce cas j'aimerais beaucoup un avis...
  4. choisir un livre ...

    GL
  5. Putréfaction ventrale et déchatte satellitaire

    Toi aussi man, joyeuses fêtes!
  6. choisir un livre ...

    Pour les sng, l'incoutournable 'sit-n-go strategy' de Colin Mashman me viens tout de suite à l'esprit, et pour ce qui est d'apprendre le poker sans lire de livres en Anglais, ça ne me semble être qu'un doux rêve, car les meilleurs ouvrages n'ont pas été traduits. Contrairement aux livres de Sklansky, ceux de Moshman sont très directs, et synthétiques. Je suis entrain d'ingurgiter + d'une quinzaine de bouquins de poker en ce moment, je te ferai savoir si je trouve des perles...
  7. choisir un livre ...

    Les livres d'Harrington constituent une très bonne base, afin d'apprendre ou réapprendre les concepts de base. Je ne connais que Mathematics of Poker de Bill Chen, qui est loin d'être simple et/ou agréable à lire, mais aborde les maths purs comme son titre l'indique. Les ouvrages de David Sklansky 'No limit Hold'em Theory and Practice' et 'No limit Holde'm for advanced players' sont tous deux excellents et constituent avec les Harrington une base de lecture essentielle. Ensuite, tu devrais indiquer quels formats tu as l'habitude de jouer (CG, MTT, SNG, full ring, short handed, HU?) afin que l'on puisse te conseiller des ouvrages + spécifiques...
  8. ze plan iz working gnehehehe!

  9. Cadeau de Noël fait main

    Niiice, très beau cadeau.
  10. Putréfaction ventrale et déchatte satellitaire

    Heureux que mon post t'aie fait te sentir moins seul, il est là pour ça, perso, j'ai déja un peu mieux digéré le sick run d'hier, même si il reste un peu de frustration dans les coins... C'est pourquoi je ferai un break pendant quelques jours. GL à toi sur FTP.
  11. Variance, quand tu nous tiens!

    J'aime ton style, j'aime tes moves.
  12. Ok je vais faire simple, plus gros downswing de ma carrière à ce jour, j'enregistre un démoralisant -2500€ et ce en un temps record, puisque j'ai commencé ma session vers 18h30, et qu'elle est déja finie à oh! 1h00 du mat' ce qui est évidemment signe que j'ai été crushed. C'est une des choses les plus difficiles du métier, se pointer, jouer son aaaaaaaallez A- game pour peut-être les deux dernières heures, mais globalement je ne me remémore qu'un très mauvais call vs un tight 4better avec AQo juste itm dans le 20 2R1A, en tant que spew majeur, sinon, cold deck à répétition. La sess' commence, passons outre le 1 outer (standard set over set qui dérape) pour énorme pot dans le 10 R, oublions donc le flat immonde du fish alors que je reshove un bon reg all in pour 23bb, mon beau 99<KJo, deep dans le 30€, un flip au final, mais j'aurai été flaté par des fishs avec toutes sortes de mains pour des stacks juste incallables avec force répétition ces deux derniers jours...la frustration monte alors que le fish à toujours raison de moi. Malheureusement, alors que ces standards beats ne font que m'effleurer en début de soirée, la fête ne fais que commencer, à mon grand désarroi. Clairement, les satellites 300€ auront eu ma peau, je semble être juste incapable de casher dans un satellite pour ces put**ns de tournois live. Sat pour la finale du fps, énorme cooler d'entrée de jeu, je raise AsTs au cut-off, bocal flat AA dans la bb, flop un A et deux piques, moitié de stack en - malgré que notre ami se slowplay la face en me laissant pot control le turn... le flip du redémarrage ne passe pas, cool, c'est juste un flip après tout... Sat winamax pour Deauville, nous sommes la, carddead avec nos 3000 de départ et 54o dans la bb a 75/150. Un banc de poisson limpe, et nous allons tous au flip flop ensemble, un joli 3Q6 avec juste deux piques, des idées malsaines de check-raise et open boite le turn me viennent à l'esprit, alors que check' round, 7 offsuit bink le turn et hop on est max, sans rien avoir demandé a personne, sb check, nous bettons 2/3 de pot, tout le monde fold sauf sb qui tank, et juge bon de flatter avec le T8 de coeur (nous sommes également deep, à savoir, pas deep du tout), toucher gin (un gros 9offsuit obv) et insta open shipper la river, je vomis sur mon clavier, call, nettoie mon clavier et revomis (cette fois dans un seau). Sat PS pour Deauville, ça y est, nous sommes enfin deep dans un sat, (à ce stade nous avons déja busté de tous nos tournois sauf du High Roller et une bouse a 20€, les 1800€ des 6,7 et 8eme places nous font donc presque bander, le package lui est devenu secondaire depuis que j'ai rejeté un oeil sur mon bankroll) 22 left, 500/1000, stack de 11bb, QQ en mp. Finaud open 4x utg+2 sur un stack de 18/19bb, j'insta shippe, standard, gros stack laggy (40bb) flat au bouton, OR restacke, call, bref, 3way all in: OR retourne AsKs, et laggy montre TT, le ten high flop avec deux piques me force à vomir derechef, illusion gutshot turn, brique river, adieu 35K pot, adieu rêve, hello souffrance. High roller = grosso modo dernière chance de réparer les dégats. Nous sommes très vivants, alors qu'un gameflow de plus en + aggressif s'installe à la table, nous 3bettons beaucoup ce qui nous vaut un royal setup, JJ>77, nous sommes à la tête d'un gros stack de 50K. Pokerstars décide alors de me donner AKo 3 fois d'affilée alors que j'avais déja une image de conn**d, autant dire, une énorme invitation à buster prématurément. 1er AKo, on 3bet un aggro, il fold, 2eme AKo, on 3bet le même aggro, il 4bet shove pour 22K de + on snap et perds face à TT, 3eme AKo, on raise se fait reshove par un random, snap, on perds face aux valets en mode turn A, river J... ça finira en resteal all in light sur l'aggro de service avec A2s, flatté par la sb avec 66, mégawhiff et dehors mr presque bubble boy, nice... Pendant ce temps à 20€ bouse city... on chope les neufs au bouton, sur un stack bringuebalant de 22K a 800/1600, un semi compétent shove 15K en mp, j'insta boite, il flippe 77 et me river un 7 pour le viol. Je remonterai un stack de 50K par un put**n de miracle pour mieux recommencer à dresser la table entrainant, un fatidique AQ<AJ où mon adversaire aura l'audace de turner un méchant J pour me voler la position de 3e en chips, out! Et adieu les 1000€ de la win qui nous auraient juste un peu consolé... J'en passe et des meilleures, le reste n'est qu'un maelström de flips perdus, cbets raisés again and again, 3outers et autres saucisses. Aussi à noter une soirée particulièrement immonde hier ou je bust 5e du 50€ deepstack, à une table tellement faible... Un random fish m'aura flatté dans toutes les positions et avec tous types de mains, touché tous les flops et ce jusqu'à que mort s'ensuive (final rocambolesque alors qu'allin contre mon persécuteur avec KhQh, il floppe une flush muni de son KcQc) quand le bocal marche sur l'eau et te "mdr" la face dans le chat à chaque coup de moule, la soirée peut-être trèèèèès longue... Et puis on bubble une tf d'un mtt random, me rappelle même plus le buy-in, on spew le High Roller (ah oui, fun aussi, on est CL ou top 3 de 3 sats pour le high roller d'hier et on en shippe pas un seul dû à un concours de circonstances, vous savez, poker variance etc...) après avoir dbi et monté un fat stack bien entendu. Afin d'achever la soirée proprement, nous bustons 20eme du NoS, à une table incroyablement fishy, accrochez vous, un rouge = reg très compétent, un orange tout nitty, 3 bleus ciels = fishs, 1 vert = bocal, et deux mauves!!!! = HYPERBOCAL (doté d'un ROI inférieur a -40%, l'hyperbocal est ton meilleur ami, et bien que les gens ne soient pas des hyperbocaux pour les mêmes raisons, leurs leaks sont quasi assurément énormes, béantes, juteuses,délicieuses, et tous autres adjectifs culinaro-sexuels qui vous viennent à l'esprit) en l'occurrence deux beaux limpers dotés de stacks à 6 chiffres et de beaux ROIs inférieurs a -50%, et ce sur des samples >500 parties... Avec une table comme celle-là, un nouveau problème se pose, loin des tables late mtt toutes pleines de regs, l'overbocalisation peut nuire au bon joueur et le mettre dans les situations les plus cocasses, en bref, on les isole tant qu'on peut, mais sans mains, avec des blindes massives et une tendance fâcheuse à rater le board, ils deviennent des adversaires redoutables capables des plus beaux hero-calls... Puis pour finir sur une touche semi-positive il y à avant hier soir, où je deep run à peu près tout ce qui bouge, pour n'être que l'éternel second/bubble boy de la soirée, 2eme du 20€ 2R1A contre nul autre que le KZOULATOR (kzouls31) 2eme d'un 20€ KO turbo contre nul autre que Lunderground (non vraiment, gg les gamblers, vous me lourdez à peine ), 2eme de l'Xtase sur winamax contre je sais pas qui (ma première session de ma vie sur wina et on me laisse pas shipper?!? pas très commercial comme attitude, mais bon, passons) puisque je connais personne sur ce site de m**de, où j'aurai probablement battu le record du monde de sitouts involontaires (toutes mes excuses à mes valeureux adversaires qui auront dû m'attendre à maintes reprises, pseudo wina: "Triple Ruse", un jeu de mot avec triple buse pour ceux qui ont un cerf-volant). 2eme du turbo chatte "one time" une boucherie absolue a 10€, enfin bref, que des 2emes de m**de. Un joli +2000€ tout sites confondus pour une très bonne soirée malgré tout. Tellement dommage d'en avoir rendu, et plus encore ce soir même, il y à quelques heures, alors que les opportunités de faire un gros score ont été légions depuis 3 jours... La difficulté en tant que joueur pro ou semi-pro, c'est la solitude face au bad run, personne veut entendre comment tu t'es pris deux one outer dans la même soirée et un mega fist dans l'hyper turbo chatte, même pas ta maman, elle s'en fout, et elle comprendrait pas de toute façon. Tes potes, une semaine ils t'entendent dire que t'as rentré leur salaire annuel en une nuit, donc ils pleureront pas quand t'en à rendu un peu la semaine d'après, et ils comprendraient pas de toute façon. Ta meuf, beh t'en a pas parce que t'es un geek qui sort jamais de chez lui et qui à les cojones d'imputer ça à l'arjel, et de toute façon elle comprendrait pas. Même moi elles me saoulent mes propres histoires de bad-beats, tellement elles sont standard et tellement je les comprends pas. La whine c'est un truc de loser, et ce soir je suis un loser, j'ai perdu gros, je suis frustré et très faché et je dois évacuer. Ceux qui sont dans un bad run en ce moment s'identifieront, ceux qui run normal ou good penseront "mais quel ennuyeux whineur celui-là" et ils auront bien raison, je sais déjà que le moi futur de dans quelques temps voudra probablement effacer ce billet 100% chialage, mais face à cette solitude du joueur à plein temps, je cède ce soir et pleure, tout nu, blessé, par terre, pour toi CP.
English
Retour en haut de page
×