Jump to content
Status Updates

Steve Irwin

CPiste
  • Content count

    807
  • Joined

  • Last visited

  1. Natanoj Trip

    Je m'avance peut-être un peu pour ce qui est de descendre sur la cote du Oaxaca depuis San Cristobal. Il y a 11h de bus entre SC et Pochutla par ex. Pour moi c'est peanuts j'aime bien le bus et je dors bien dedans mais c'est pas le cas de tout le monde, en plus si u as des contraintes de temps... SI tu as des remords et veux aller/retourner à Atitlan avec tes parent il ya des vans qui partent très tôt le matin de SC et qui arrive la bas dans l’après-midi. C'est une frontière détendue niveau administration, pas de pb si tu passes et repasses. Normalement les touristes descendent de SC sur le canyon du sumidero ou à Palenque. C'est aussi pas mal de temps de route (le sumidero c'est un tour organisé, je ne sais pas si tu peux le faire indépendamment).
  2. Natanoj Trip

    J'ai vu sur facebook que tu te demandais ou rencontrer tes parents entre le Guatemala et Mexico DF. San Cristobal et Oaxaca la capitale de l'état du même nom sont deux excellent choix. Ce sont deux belle ville coloniales et très indigènes avec une vie culturelle riche. Des marchés indiens, des galeries d'art, des café terrasse partout. Ça attire tout une clique de bobos, européens principalement, genre étudiants en art and co. Les moins jeunes aiment beaucoup aussi. San Cristobal a plus de visiteur et est plus petit aussi. Pour des quinquagénaires cultivés qui veulent en prendre plein les sens sans le coté speed ou risqué de l’Amérique latine c'est un must. Le Guatemala avec Antigua et le lac Atitlan c'est parfait aussi. Il faut juste respecter deux trois chose comme dit dans l'autre thread et ça devient très peu risqué. De Oaxaca ou meme de San Cristobal tu peux descendre vers le littoral pacifique, les plages hippies ou ailleurs. Ou t'aventurer dans les vallées indiennes. Beaucoup de gens adorent la ville de Mexico. C'est aussi peut-être un bon choix pour tes parents. Personnellement j'ai beaucoup de mal avec la pollution de l'air et de l'eau alors Mexico DF c'est pas trop pour moi (ça à beaucoup baissé ces dernières décennies toutefois) mais sinon il y a beaucoup de chose a faire et voir la bas.
  3. Les meilleures vidéos du web !

  4. Honduras, Salvador, Guatemala

    Sans les PADI tu vas être limité niveau profondeur et tu dois payer plus car tu dois avoir un instructeur (ou p-e juste un dive master) à ton coté. De ce que j'ai vu c'est ce que les clubs proposent comme "plongées découvertes" qui sont sans certification. J'en avais fait une dans le temps. On était descendu sur un reef à 15m moi et un instructeur en tandem. Je vais laisser legend répondre sur les certifications demandées pour le blue hole mais 40m c'est beaucoup. l'advanced open water de PADI c'est jusqu’à 30m. Si tu veux plonger au Belize mais passer un ou deux padi avant pour moins cher en dehors du pays, tu peux soit aller au Honduras comme je l'ai dit plus haut et passer au Belize après quelques trajets de bus, minivans et bateaux. C'est en dehors des sentiers battus et peut-être un peu trop comme itinéraire pour quelqu'un pas habitué à voyager dans la région, mais tout a fait faisable et très abordable. Sinon tu peux voler pour Cancun, une des destination les moins chère si ce n'est LA moins chère des Amérique depuis l'Europe (j'ai déjà fait Cancun-Madrid pour 120 euros). Ensuite tu passes ton PADI au Yucatan, à Cozumel ou ailleurs. C'est dans les 350-400USD je crois (contre 250-300 à Utila/Honduras) et quand t'as fini tu sautes dans un bus que descend au Belize.
  5. Honduras, Salvador, Guatemala

    Dsl j'ai pas trop de temps pour en ce moment. Donc pour commencer par ce qui fâche le Guatemala pour la sécurité c'est un peu tout ou rien. Cela peut être aussi bien paisible qu'un village maya peut l’être mais par endroit les risque de vols à mains armés sont extrêmes voir quasi systématique. A commencer par Ciudad de Guatemala. Je n'y suis passé qu'en coups de vent. C'est pas super joyeux ni joli. D’après les locaux niveau braquage c'est infernal. Peut être le pire en Am. Latine. Donc comme l'a dit Legend les visiteur font se loger à Antigua Guatemala juste a coté. Petite ville coloniale adorable mais assez chère pour la région 5donc très relatif) avec le cône parfait du volcan Agua en fond et le double cône Acatenango/Fuego visible. Antigua c'est petit, ça bouge pas vraiment (c'est même assez mort) mais il y a une petite scène de jeunes qui fuient la capitale pour la qualité de vie et d'étranger qui font du volontariat ou des semi expat, un petit monde sympathique et cultivé donc pas le pire endroit pour les rencontres. J'ai fait aussi l’ascension du volcan Acatenango qui est collé au Fuego très actif en ce moment. C'est un trek populaire( c'est relatif vous n'allez pas croiser grand monde), pas trop dur de joindre un groupe pour une excursion de 2 jours. Camp de base à 3500m et sommet le matin à 4000. Pas dur techniquement mais très éprouvant.Par endroit les volcans c'est comme marcher sur des dunes. J'ai pris l’heureuse décision de dormir à la belle étoile près du feu. Je me suis fait réveiller par une grosse explosion et j'ai vu les jets de lave du fuego dans la nuit. Cela s'est répété plusieurs fois dans la nuit. Une expérience absolument priceless. La vue du sommet inclue les volcans du lac atitlan et par temps clair le pacifique. Comme c'est le Guatemala et que l'on fait un peu ce que l'on veut, certains guide peuvent vous emmener sur le Fuego. De ce que j'ai vu retomber après les explosions c'est suicidaire. On peut monter sans guide et/ou dans la journée mais je ne recommande ni l'un ni l'autre a moins de connaitre le coin. Déja le risque en journée c'est que cela soit couvert en haut. Le San pedro c'est avec guide obligatoirement sinon tu te fais racketter à la machette le prix d'un guide quand tu montes. Le Pacaya c'est pareil je crois. Volcan d'Agua et le sommet dit "Nariz del Indio" à Atitlan il y a beaucoup de braqueurs aussi. La route qui passe derrière le San Pedro c'est braquage systématique aussi mais la police locale peut t'escorter. Il y a une video sur youtube ou tu vois des voyageurs en moto se faire braquer. Bref au Guatemala il faut se renseigner avant de prendre un chemin ou une route. dsl encore je dois sortir.
  6. Honduras, Salvador, Guatemala

    Je suis pas allé au Salvador. Honduras, comme j'avais posté à l'époque je crois, j'ai passé quelque jour à San Pedro Sula le temps de régler 2/3 trucs, puis un trip dans un parc national à coté et direction Utila, faire de la plongée, la seule vrai étape au Honduras du "Backpacker trail" ou "Gringo trail" latino américain, les licences plongée sur cette petite ile étant les moins chère au monde (ou p-e avec koh tao) et les récifs de bonne qualité. Bref c'est un koh tao caribéen, c'est un peu l'usine dans la plupart des clubs. J'étais dans un truc tenu par des Espagnols très détendu,avec clientèle latine et/ou hispanophone. Bonne ambiance et petit comité par contre pas le mieux si tu flippes un peu niveau sécurité (ce qui peut se comprendre quand tu plonges) je peux donner le nom au cas ou. Je veux pas dire de bêtises mais je crois que c'était 250$ pour l'open water ou l'advanced, avec des plongées gratuites et bien sur un lit gratuit. Pas de pb de sécurité à Utila. Roatan l'ile voisine c'est un autre son de cloche. San Pedro Sula c'était assez flippant au final, pas tant pour la sécurité mais pour le coté désert culturel. Tout le monde s'habille pareil avec juste une variation entre riche et pauvre t'as vu ça ailleurs en Amérique Latine mais la c'est quand même une assez grande ville.. Que des restaux de chaine, américaines ou locales. L'impression d’être dans le film idiocratie. Tu te fais héler "gringo" ou "americano" dans la rue alors qu'il y a une population blanche dans le pays. Après avoir passé quelques mois dans le sud du Mexique et au Guatemala ou presque tout le monde est amérindien ou métisse mais personne ne te fais chi** dans la rue, ça fait bizarre. Et puis la réputation niveau sécurité n'est pas usurpée. Il parait que Tegucigalpa c'est dans le même style. Je poste sur le Guatemala demain mais imo garde toi du temps pour ce pays, Mexique aussi il ya beaucoup à faire aussi. La route qui va de la cote caribéenne (en passant par Rio Dulce mais l'autre l'air top aussi) vers Guatemala ciudad/antigua est magnifique.
  7. Pick Up Artist

    Ton nom, quand on le tape, on tombe sur un thread genre "eh mais c'est toi xxx xxxx le pongiste ?" et toi qui répond par l'affirmative. Tu fais ce que tu veux mais imo ça craint que l'on puisse lié ton nom a ton pseudo CP et accéder à ce que tu poste ici aussi facilement. Essayes de faire effacer ton nom du forum ou au moins régler l’accès à tes messages dans ton profil sur "privé"
  8. Pick Up Artist

    Bobi bien sur. La nana s’apprête à a faire venir un inconnu rencontré sur internet chez elle ou elle a une gamine, si elle a son nom c'est obligé qu'elle fasse une recherche. On m'a dit en MP qu'on ne trouvait pas le même résultat que moi, j'ai pensé que c’était parce que ma recherche était réglée sur "anglais", mais si je met "français" le thread CP tombe en première page.
  9. Bye bye la France

    Je n'essayais pas de justifier quoi que ce soit mais en partie d'expliquer pourquoi quelqu'un comme toi qui s’intéresse à la pharmaceutique et la science en général n'en entends pas parler plus que cela et pourquoi si recherches pourquoi ces molécules induisent ces états, tu ne trouveras que peu d'information et seulement des début de piste on vas dire. Moi j'ai un très bonne idée de comment les psychédéliques peuvent être bénéfique à la psycho-thérapie ou au développement personnel. Le problème c'est qu'expliquer ce que tu peux trouver dans l’expérience psychédélique à quelqu'un qui n'est pas familier avec, c'est comme essayer de décrire la peinture à un aveugle. Je peux essayer de simplifier, de passer sous silence certaines choses et cela n'y fera pas justice ou parler franchement et passer pour un illuminé, induire une réaction de refus du propos. Pour les tests, il y a eu des études réalisées avec des doses "normales" voire "fortes" et qui ont eu d’excellent résultats notamment pour l'acceptation de la fin de vie chez des malades condamnés. Par contre il faut se rappeler que se sont des substances incapacitantes a partir d'une certaine dose et que les prendre au mauvais moment, au mauvais endroit peut être dangereux voir fatal (accidents) sans parler du fait que quand ça se passe pas bien alors que le temps semble s’être presque arrêté, que chaque seconde te parait éternelle, tu vas comprendre ce que c'est qu'une éternité de souffrance, et cette panique va s'additionné au mal être, te mettre dans le doute de savoir si tu vas un jour redescendre, ect... si tu veux redescendre, tu ne peux pas, il ya des choses qui accélère un peu le processus mais c'est tout. Pour le DXM, c’était pas parce que c’était vomitif, j'ai juste trouvé l'effet désagréable à l’extrême.
  10. Pick Up Artist

    J'veux pas te mettre la pression mais quand on google ton nom, deuxième page t'as le CP ou tu dis que "oui c'est toi" et en invité quand on clique sur "messages" sur ton profil, on tombe direct sur ce thread. Changes tes options de confidentialité imo (si c'est possible).
  11. Bye bye la France

    Mmm, c'est un sujet très complexe et je ne sais pas trop si j'ai envie de m’étendre la dessus ici. 2/3 petites choses brièvement : Les psychédéliques, leurs action et ce qu'ils représentent, dépasse complétement les connaissances humaines actuelles. Historiquement le gouvernement américain à conduit de multiples recherches sur le LSD après sa découverte et quand il avait encore l'espoir de le transformer en arme. Leur conclusion fut qu'il devait être interdit au publique. S'en suivit une interdiction presque mondiale ainsi que celle d'autres entheogenes psychédéliques. L'ayahusaca, peu connu à l'époque, se trouva exempté de ces interdictions. Il est maintenant interdit dans certains pays, dont la France, peu étonnamment considérant le fait que les harmalas contenus dans la liane sont des inhibiteurs de mono-amine oxydase et donc potentiellement dangereux associés à d'autres psychotropes et certains aliments. (pour rappel la toxicité du lsd, psilocybin and co, elle, est anecdotique même à des taux 10 fois supérieur aux dosage utilisé par l'homme les plus forts). On a donc très peu progressé en terme d’études sur les psychédéliques depuis les années 60 période de leur (re?)-découverte par les occidentaux. Ces dernières années, cela a un peu changé, notamment grace à l'association multidisciplinaire pour les études psychédéliques http://maps.org/about/mission beaucoup d'études sont parus, qui ont permit de commencer à avoir des pistes sur le mécanisme d'action des psychédéliques, comment les utiliser à bon escient en médecine, psychiatrie, ect. Toujours est-il que "élévation de la conscience", "mort de l'ego", "éveil spirituel" et je parles même pas de "voyage dans l'hyperespace", se sont des mots qui ne représentent pas grand chose avant de les avoir vécus. Donc c'est très dur d'en parler en béotien, même en possédant une solide connaissance scientifique. J'ai essayé d'aborder le sujet avec un ami de la famille qui est psychiatre et brillant, son avis sur le sujet se limiter aux même a priori que l'on entend partout. Je comprends que pour quelqu'un comme toi Byshop, qui a des études en pharmacie, qui s’intéresse à la science en général, tu vas essayer de comprendre la logique derrière le mécanisme d'action des ces substances. Malheureusement (ou non) on en est pas encore la. Par ailleurs un américain avait essayer de patenté l’Ayahuasca et s'est fait débouté après de multiples manifestations d'indiens amazoniens. C'est un épisode rocambolesque de l'histoire de la pharmaceutique imho.
  12. Bye bye la France

    Merci, de même, tu vas en avoir besoin.
  13. Bye bye la France

    ok dans 2/3 semaines ce sera plus intéressant de discuter de cela. De plus j'ai moi même un petit projet en cours qui aura normalement abouti d'ici la.
  14. Bye bye la France

    Le truc avec les psychédélique c'est que tu peux savoir ce que tu y cherches mais tu ne sais jamais ce que tu vas y trouver. Si tu penses tripper pour t'amuser ou tripper pour réfléchir à ta vie tu peux avoir des surprises. Avec l’expérience tu connais mieux les dosages et setup plus propice à un type de voyage désiré mais ça reste imprévisible (par contre vous n'allez pas voir une fois voir apparaitre des éléphants roses, une autre entendre les gens parler à l'envers, ce genre de fantaisie que l'on voie dans les films, il y a un certaine constance dans l'effet)
  15. Bye bye la France

    Oui c'est un mélange de plante contenant pour certaines des d'harmalas et d'autre du DMT qui est un psychédélique sérotoninergique tout comme la psilocybine, la mescaline ou le LSD.(quoi que le DMT fumé peut t'amener sur d'autres plans que ce que tu expérience normalement avec les autres psychédéliques, a ce qu'il parait c'est donc probablement aussi possible avec de hautes dose d'ayahuasca) Je veux bien te croire pour le DXM, déjà entendu parlé de se genre de phénomène avec certains dosage de kétamine mais ayant une fois bu une bouteille de sirop au DXM, je me suis demandé comment quiconque puisse utilisé cette m**de de manière récréative. Tout comme tu peux obtenir cela avec les psilos, le peyotle, l'acide,ect. Tiens hier je suis tombé sur le facebook cet artiste péruvien qui tire son inspiration de l'aya... ces pipes..... https://www.facebook.com/jheffau
English
Retour en haut de page
×