Aller au contenu
Statuts

rootsah

Reporter Poker
  • Messages

    875
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3
  1. Souhayl Fjer vainqueur du WONDER8 Après quatre jours de tournoi, éprouvants tant pour les joueurs que le staff, le Main Event du WONDER8 2018 connait enfin son vainqueur : il s'agit de Souhayl Fjer ! Le reg du CCM s'impose au bout d'une table finale interminable, qui avait mis une heure à se lancer avant la sortie d'Hervé Minella (9ème), qui bullait la TF officielle à huit joueurs. Ensuite, encore une accalmie, jusqu'à ce que Nasser Saidani fasse un véritable carnage en éliminant coup sur coup trois joueurs, Badr Douche (8ème), Amir Israel (7ème) et Oliver Dahan (6ème). C'était ensuite au tour de Victor Canaple alias @ShovMeifUcande se mettre en évidence : le CPiste, qui avait démarré la finale avec le 4ème tapis, a fait les montagnes russes avant de rendre les armes en 5ème place au bout d'une prestation aboutie. Victor aura dignement représenté le CP ! Ensuite, on entamait une phase de jeu à quatre joueurs qui allait durer plus de quatre heures ! Personnellement, je n'avais jamais vu ça... Les quatre mousquetaires s'accrochaient à leurs tapis, doublant, redoublant et foldant sans cesse, jusqu'à ce que Nasser Saidani ne finisse par rendre les armes (4ème). Puis Jérôme Mairesse se chargeait d'éliminer le méritant Azdine Doulaki, (3ème), pour démarrer le heads up avec un avantage en jetons contre Souhayl Fjer. Mais ce dernier renversait la vapeur sur la première main, avant d'achever son adversaire quelques minutes plus tard... Souhayl, sans doute l'un des meilleurs joueurs du field au départ du Day 3, pouvait ainsi savourer une victoire acquise dans la douleur : « C'était une TF très usante, surtout à 4 joueurs left. J'ai gardé mon calme après être passé plusieurs fois shortstack, mais j'ai failli craquer... J'ai aussi tenu le coup grâce aux encouragements des potes dans le rail. » Joel, son autre prénom, s'est parfaitement adapté à sa table : « Je voulais y aller étape par étape, prendre les bons spots, voir comment mes adversaires réagissaient, en les regardant jouer. Il fallait que je m'adapte à eux, sans jouer GTO. Je ne voulais pas gamble, plutôt jouer low variance. Au final, je me suis bien comporté dans cette TF. » Gros régulier des tables de cash game du CCM (il joue en 5/5 € et en 5/10 €), Souhayl Fjer s'impose donc à domicile, lui qui est inscrit au cercle depuis presque dix ans. Alors qu'il ne joue des tournois qu'occasionnellement, il s'offre la plus belle ligne de son palmarès, après avoir gagné trois fois le fameux DreamStack du CCM : deux fois en 2011, une autre en 2013. Plus riche de 65 000 €, Souhayl va maintenant retourner grinder avec ses potes Florent Estegassy ou Ulysse Harry... Souhayl Fjer a pu compter sur un rail ininterrompu durant toute la TF ! Mais avant son sacre, le Day 3 avait débuté avec 16 participants, dont Thomas Sobolewski alias @Mr Sneeze. Le CPiste termine finalement 14ème, sans regrets, et aura lui aussi porté avec brio les couleurs du forum. A l'heure du bilan, ce festival WONDER8 restera une belle réussite, avec des affluences un poil en deçà de la dernière édition sur quelques tournois : le Main Event a ainsi enregistré 461 inscriptions à 800 € (contre 478 l'an passé), ce qui a généré un prizepool de 331 920 € de payer 55 joueurs. Mais le 8-Handed a offert une expérience de jeu très appréciée des joueurs. Le Cercle Clichy-Montmartre va fermer ses portes, et il est temps pour moi de rendre mon tablier sur ce festival. J'espère que vous avez pris plaisir à suivre les coverages du Monster8 et du WONDER8, et je vous remercie pour vos encouragements. Je vous dis à la prochaine ! Les résultats de la table finale : Vainqueur : Souhayl Fjer 65 000 € Runner-up : Jérôme Mairesse 47 000 € 3ème : Azdine Doulaki 35 000 € 4ème : Nasser Saidani 25 600 € 5ème : Victor Canaple 18 720 € 6ème : Olivier Dahan14 300 € 7ème : Amir Israel11 000 € 8ème : Badr Douch 8200 € Les autres joueurs ITM lors du Day 3 : 9e : Hervé Minella 6200 € 10e : Yanis Shipkolye 5200 € 11e : Gustavo Pereira Gama 4400 € 12e : Kim Chang 4400 € 13e : Steaven Manga 4400 € 14e : Thomas Sobolewski 3800 € 15e : Cédric Cavalier 3800 € 16e : Codrin Dorofte 3300 € Le reste des places payées : 17e : Alexis Courtois 3300 € 18e : Alban Fourcin 2850 € 19e : Walid Sakka Kouidi 2850 € 20e : Ilhan Duman 2850 € 21e : Arthur Gouriten 2450 € 22e : Arnaud Peyroles 2450 € 23e : Grégoire D'Amiens D'Hebecourt 2450 € 24e : Rachid Bekka 2100 € 25e : Zahir Messouat 2100 € 26e : Julien Viel 2100 € 27e : Saykham Boulom 2100 € 28e : David Wulc 1800 € 29e : Pierre de Montesquiou 1800 € 30e : Wuai-Cheng Tsang 1800 € 31e : Jacky Lavaud 1800 € 32e : Bastien Joly 1600 € 33e : Frédéric Steinbach 1600 € 34e : Amine Bendaoud 1600 € 35e : Hamit Gurbuz 1600 € 36e : Issam Miri 1600 € 37e : Pierre-Alexandre Pailhoux 1600 € 38e : Jérôme Sgorrano 1600 € 39e : Agnès Brullisauer 1600 € 40e : Brice Bourgeix 1500 € 41e : Hoaiviet Phung 1500 € 42e : Rabah Ait Abdelmalek 1500 € 43e : Jordan Levy 1500 € 44e : Raphael Dutreil 1500 € 45e : Xavier Sidor 1500 € 46e : Jean-Marie Brasi 1500 € 47e : Neal Lachmany 1500 € 48e : Arie Berrebi 1400 € 49e : Gregory Fournier 1400 € 50e : Stéphane Simonet 1400 € 51e : Fabrice Tam Sone Yet 1400 € 52e : Thian Doan 1400 € 53e : Michel Chen 1400 € 54e : Mehdi Giguet 1400 € 55e : Ariel Cheminaud-Bienvenu 1400 €
  2. Jérôme Mairesse runner-up Jérôme Mairesse avait débuté l'ultime duel avec un net avantage en jetons... Mais cela n'a pas duré bien longtemps : trois mains, très exactement ! Sur la première, les deux joueurs partent directement à tapis ! Les mains : Ad chez Jérôme, chez Souhayl... Le croupier sort un board qui offre la gagne à Souhayl ! Ce dernier laisse son adversaire avec huit blindes ! La seconde main n'offre pas d'action, mais sur la troisième, Souhayl décide de shove directement depuis le bouton avec . Jérôme ne se fait pas prier pour call avec un dominateur... Mais c'est bien Souhayl qui passe devant après un tableau comportant un 6 ! Souhayl Fjer peut crier sa joie et checker ses potes : il remporte donc ce Main Event WONDER8 2018 et la somme de 65 000 €. Souhayl , félicité par ses potes, dont Florent Estegassy et @Harry Bo Jérôme Mairesse se consolera avec 47 000 €, ce qui fait plus que doubler ses gains en carrière ! Jérôme Mairesse n'a pas démérité. Attendant les bons spots, il a voulu accélérer les choses à la fin...
  3. Le heads up, enfin ! Le heads up final du WONDER8 vient de débuter ! Les deux joueurs s'affrontent officiellement pour un chèque de 65 000 €, tandis que le runner up empochera 47 000 €. Chipcount : Jérôme Mairesse 14 425 000 Souhayl Fjer 8 575 000 Il reste 31 minutes à jouer aux blindes 300 000/600 000 ante 75 000. Jérôme est assis derrière 24 blindes, et Souhayl en possède 14... Et si ce HU se terminait rapidement ? A moins que cela dure une éternité comme cette table finale...
  4. Azdine Doulaki sur le podium Pour l'instant, on continue à jouer. Les tapis non payés se sont enchainés.. Et Souhayl Fjer est celui qui semblait prendre le plus de risques... Jusqu'à cette main : Jérôme Mairesse raise 2 000 000 sur 300 000/600 000 ante 75 000 avec , et Azdine Doulaki décide de 3-bet shove environ 6 millions avec . Jérôme, qui en a sans doute ras-le-bol, snap-call... Azdine se prend la tête à deux mains, son tournoi se joue sur ce presque lancer de pièce.... Et cette fois, Jérôme parvient à chatter ce coup suite à un tableau ! Azdine Doulaki termine 3ème pour 35 000 €, le plus gros gain de sa carrière. Les deux derniers joueurs en course, Souhayl Fjer et Jérôme Mairesse, vont partir discuter d'un deal officieux avant le début du HU...
  5. Nasser viré Alors que Souhayl Fjer est parvenu a doubler avec 10-10 contre A-K chez Jérôme Mairesse dans une main vraiment inévitable, pour revenir à 7 700 000, tout le monde a continué de jouer serré, à refuser des spots un peu bancals... Mais l'un des quatre survivants a fini par céder. Et il s'agit de Nasser Saidani. Peu après un nouveau double up, cette fois de Jérôme Mairesse sur Souhayl Fjer, Nasser relance à 725 000 au Cut-off. Muni de , Souhayl décide de tenter sa chance et envoie son tapis. Nasser ne met pas longtemps à payer avec .... Mais Saidani finit par perdre le flip au bout d'un board . Il encaisse 25 600 € pour sa 4ème place, et pourra peut-être s'en vouloir de ne pas avoir tenté de sortir son adversaire quand celui-ci n'avait plus que 3 blindes... Eh oui, Nasser était chipleader au départ de cette finale... C'était il y a plus de 7 heures. Les tapis des trois survivants sont maintenant très proches : Souhayl Fjer 8 425 000 (28BB) Jérome Mairesse 7 400 000 (24 BB) Azdine Doulaki 7 175 000 (23BB) N'oubliez pas d'écouter le streaming live de Benny et Yu pour vivre cette finale, ils ont encore la pêche !
  6. Appelez un serrurier ! Nasser Saidani s'est laissé tombé à cinq blindes, mais ce n'est pas grave : on a toujours de la fold equity dans cette finale. Jérôme Mairesse à par exemple relancé avec Q-J off, et a renoncé à rajouter un million dans le pot, soit trois BB, quand Nasser est parti à tapis après avoir bien tank avec A-7... Nasser est remonté à dix blindes, tout comme Souhayl, et personne n'a plus de 30 blindes pour un average à 19BB... Rappelons que le deal est interdit sur ce tournoi, la peur des paliers fait son office... Vainqueur : 65 000 €Runner-up : 47 000 €3ème : 35 000 €4ème : 25 600 € Attention à ne pas s'endormir, n'est-ce pas Nasser ?
  7. Fjer plie mais ne rompt pas Décidément, impossible de sortir qui que ce soit depuis plus d'une heure, et le chiplead passe de main en main... Souhayl Fjer en est un bon exemple : il relance à 550 000 au CO avec et se fait 3-bet à 1 250 000 par Azdine Doulaki. Souhayl, sans doute influencé par le fait qu'Azdine ait déjà réalisé ce move avec des mains moyennes, envoie son tapis de 3 850 000. Mais il est payé par après quand même cinq secondes d'hésitation... Tout le monde se lève, un joueur va t-il enfin sauter ? Et Souhayl ne trouve pas de 2 sur un tableau ... Joel tombe à 1 400 000, soit 6 blindes. Ça sent la fin... Souhayl Fjer sait que son move discutable vient peut-être de lui coûter son tournoi... Alors Souhayl tente de remonter, et fait tapis au moins 5 fois sans être payé (notamment la première fois avec 3,5 blindes...) pour se maintenir en vie, et même remonter à dix blindes... Une énième fois, il envoie la couscoussière pour 2 100 000, et cette fois trouve un payeur avec Nasser Saidani, qui détient . Souhayl est derrière avec ... Mais un arrive sur le flop ! Souhayl ne s'enflamme pas, mais une fois le turn et la river dévoilés, il serre le poing et va checker ses potes dans le rail... Le voilà de retour à 4 525 000 ! En revanche, Nasser chute à 1 500 000 après ce bad beat, alors que nous passons aux blindes 150 000/300 000 ante 50 000... Aux dernières nouvelles, nous sommes partis pour terminer le tournoi ce lundi soir, ce qui évitera de jouer toute la nuit...
  8. Un Mairesse d'école Jérôme Mairesse, toujours prompt à donner de l'action, se retrouve sur un flop contre Souhayl Fjer, qui bet. Jérôme, muni de , relance, et se mange un tapis de 5 400 000 dans les dents. Couvert, Jérôme tank longtemps, très longtemps... Et finit par passer sa main. Il était en flip contre ... Souhayl remonte à 8 700 000 et reprend le chiplead, tandis que Jérôme a du mal à digérer cette main... Cette fin de tournoi a du mal à se décanter, mais dans tous les cas le dernier niveau du jour 3 se terminera à 5h40.
  9. Y croire Dur comme Fjer Souhayl Fjer, dont Florent Estegassy me disait qu'il possédait un gros edge technique sur ses adversaires, discute beaucoup de stratégie avec ses potes. L'une d'entre elle pourrait être de compléter toutes ses small blinds, en témoigne la main suivante : avec , il limp sur la BB de Jérôme Mairesse, qui check . Sur le flop , Joel (son autre prénom) attaque à 200 000, mais se fait très vite relancer à 775 000. Payé. Sur le turn , Souhayl va encore check-call 950 000. La river ne lui vient pas en aide... Il check et Jérôme l'imite, encaissant un joli pot pour grimper à 7 950 000. Fjer possède encore 6 800 000. Souhayl Fjer, le joueur le plus compétent en tournois live du casting restant, parviendra t-il à faire parler son edge ? Les joueurs partent faire une nouvelle pause de quelques minutes. Il reste 25 minutes à jouer aux blindes 100 000/200 000 ante 25 000. Chipcount : Jérôme Mairesse 7 800 000 Souhayl Fjer 6 525 000 Azdine Doulaki 4 625 000 Nasser Saidani 3 675 000
  10. break Les quatre survivants sont partis en break pour 15 minutes. Ils reprennent aux blindes 100 000/200 000 ante 25 000. Tout le monde est maintenant assuré de remporter 25 600 €. Chipcount : Souhayl Fjer 7 340 000 Nasser Saidani 6 200 000 Jérôme Mairesse 5 440 000 Azdine Doulaka 3 995 000
  11. Pas de victoire pour Victor Pendant que Souhayl Fjer s'est refait avec un carré de 4 contre Azdine Doulaki, qui possédait deux paires (ce dernier tombe à 1 750 000), Victor Canaple n'a malheureusement pas pu continuer son ascension. Il aurait donc perdu A-Q contre Q-J dans un gros pot (désolé, mais il m'est impossible de suivre toute l'action à table, car la salle de presse est située assez loin, et je rate forcément des coups...) pour descendre à 2 500 000. Ensuite, il voit Azdine Doulaki open shove au cut-off, et Victor trouve un call en SB avec . Le board vient et Victor chute à 345 000, soit moins de deux blindes. Il va alors trouver un triple up pour revenir à 1 000 0000, avant de shove A-K et de voler les blindes... Et quelques minutes plus tard @ShovMeifUcanrepart encore à tapis pour 1 170 000... Sauf que cette fois, Souhayl Fjer possède dans les blindes... Et même si l'on a pas vu la main de Victor sur le streaming, il ne parvient pas à passer devant après un board . Qualifié live pour 100 €, Victor Canaple encaisse un très beau billet de 18 200 € mais se montrait mitigé concernant sa fin de tournoi : "Je suis à la fois satisfait et déçu. J’avais 11 BB au départ de la TF, j'ai étudié la stratégie avec un pote avant, je savais ce que j'avais à faire. J'ai trouvé un double up rapidement, après c'est dommage que je prenne ce gros bad beat. Concernant ma perf' globale, je suis très content de mon tournoi. Mais il faut dire que j'ai aussi gagné J9s contre QQ pour mon seul coup à tapis couvert à un moment... C'est ma meilleure perd 'en live, alors que je ne fais des tournois live que depuis deux ans. Mais dans ce laps de temps, j'ai davantage travaillé mon jeu que joué, alors qu'avant je jouais juste un peu online. Concernant la suite, je vais aller au PSF Lille en juillet, j'avais fait 20ème l'an dernier". Victor, dont l'autre passion (il travaille dans la finance où il s'occupe de fusion-acquisition) lui prend beaucoup de temps, assure qu'on le reverra sur quelques autres beaux tournois... En tout cas, bravo à notre CPiste, qui, après Benjamin Lehrer sur le Monster8, a offert une deuxième finale au CP sur les deux plus beaux tournois de ce Wonder8 ! Victor Canaple aura vécu toutes les émotions dans cette finale. Il reste 4 joueurs (sur 461 inscriptions au Main Event) 17 minutes à jouer au level 29 (blindes 75 000/150 000 ante 25 000) Moyenne : 5 762 500 Gain assuré : 25 600 €
  12. Victor Canaple vers les sommets Victor Canaple, shortstack au départ de la TF, est clairement revenu dans le game ! Il vient notamment de prendre un gros pot à Jérôme Mairesse, qu'il laisse shortstack ! Jérôme raise et, Victor défend . Il touche le gros lot sur le flop , puisqu'il fait trips quand son adversaire fait top paire... Il check/call un c-bet à 500 000 chez Jérôme, et le laisse encore barrel le turn , pour 850 000, avec 1 800 000 derrière. @ShovMeifUcanenvoie alors son tapis... Et après une trentaine de seconde, Mairesse fold sagement sa main. Jérôme passe second en jetons avec 47 blindes ! EDIT : dans la foulée, Victor raise au bouton avec et Jérôme suit de small blind avec . Jérôme choisit de donkbet le flop , fort de ses deux paires... Et Victor paye. Le turn lui offre deux paires, mais inférieures... Alors quand Mairesse annonce tapis, Victor call... La river ne change rien, et Victor rechute à 4 millions, tandis que Jérôme revient à 3 545 000. A noter que certains joueurs ont mandaté quelques amis pour suivre le streaming live et ainsi leur donner les cartes de leurs adversaires après coup (30 minutes plus tard quoi). A gauche, la Team Joel (Souhayl) avec Florent Estegassy et à droite, la Team Canaple.
  13. Digestion Déjà une demi heure d'écoulée dans ce plan à cinq et aucun sortant n'est à déplorer. Pour l'instant, Victor Canaple se montre le plus actif alors que Jérôme Mairesse perd des plumes... Personne n'est très short. L'action est toujours visible sur Twitch et la page Facebook du CCM (pas de lien Youtube) avec 30 minutes de différé (comme ce coverage) et Benny et Yu aux commentaires.
  14. Dinner-break : Victor Canaple en difficulté Après cette folle série d'éliminations, cinq joueurs partent en dinner-break pour 45 minutes. Ils reprennent à 21h53 au level 28 (blindes 60 000/120 000 ante 20 000) pour un average à 4 606 000. @ShovMeifUcan ne possède pas plus de 13 blindes et va devoir bouger rapidement pour revenir dans la course... Siège 1 : Jérôme Mairesse (France) 5 875 000 Siège 2 : Nasser Saidani (France) 8 920 000Siège 3 : Azdine Doulaki (France) 2 925 000Siège 4 : Souhayl Fjer (Maroc) 3 735 000Siège 5 : Victor Canaple (France) 1 540 000
English
Retour en haut de page
×