Jump to content
Status Updates

Fast&Furious

Reporter Poker
  • Content count

    227
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Fast&Furious last won the day on July 6 2014

Fast&Furious had the most liked content!

6 Followers

About Fast&Furious

  • Birthday February 24

Informations générales

Recent Profile Visitors

18995 profile views
  1. Ciao Lasco !

    oui...
  2. Ciao Lasco !

    Décès de Nicolas Renée : Hommage de la communauté des joueurs installés à Londres Dans la nuit de vendredi à Samedi, Nicolas RenéE aka Lasconi a choisi de nous quitter, laissant orpheline la communauté Poker de l’une de ses personnalités les plus attachantes et énigmatiques. Nicolas a rencontré le Poker avant même d’avoir terminé ses études. Les résultats sont arrivés très vite. Ils’est tout de suite expatrié. D’abord un bout de Thaïlande, puis Londres, où il s’installe aux plus hautes limites des tables de Pot limit Omaha ! Chapeau ! Ce joueur instinctif, paresseux car doué et observateur, s’est rapidement frotté aux spécialistes les plus chevronnés de la discipline sous le pseudo conquérant de Napoléon4ème. J’avoue l’avoir souvent regardé jouer, avec délectation. La grande force de ce virtuose : une capacité bluffante à encaisser l’injustice violente du Poker. Une cigarette fumée rapidement sur la terrasse et il était de retour. Malheureusement, dans la vie, l’histoire s’est avérée tout autre… Retour à Londres. Au milieu des grands noms, des forts en gueule et autres ninjas du Poker en ligne hexagonal de la 1ère génération, ce grand escogriffe au physique de basketteur, à la pudeur et gentillesse charismatiques, qui aurait pu doubler Baloo dans le Livre de la Jungle, a pris rapidement sa place au sein de la communauté Londonienne. Il était de tous les rassemblements : les soirées foot perfusées au Deliveroo, les diners chez Dishoom, les tournées de whiskey au Sullivan, les parties de molkki à London Fields, les matchs de foot à Miles End, les Beer Pong de fin de soirée et les joutes tennistiques de West Ham. Les années passent et sa passion pour le jeu s’évapore petit à petit. De longues sessions de grind éprouvantes sur le plan émotionnel ont peut être eu raison de son envie. Il s’est petit à petit éloigné des tables pour s’intéresser à d’autres sujets alternatifs qui sont aujourd’hui en vogue chez certains joueurs, notamment les crypto-monnaies. Pas à pas, il s’evade un peu, jusqu’à finir par mettre une distance avec son cercle amical le plus proche. Ildormaitpeu, oubliaitdebien manger, ne sortait plus. Rester à Londres commençait à avoir de moins en moins de sens pour lui, qui aimait pourtant cette vie d’expatrié. Alors, un jour, sans préavis, il a fait ses bagages et s’en est retourné en France, auprès de sa famille. Un court répit, pour notre plus grand malheur… Outre sa santé fragile, une mélancolie et une solitude rampantes, tristement ancrées en lui, ont fini de l’amputer de sa joie de vivre naturelle et de sa confiance en l’avenir. Pour le coup, nous n’avons rien vu venir. Nicolas s’est enfermé dans un mutisme systématique que nous prenions pour de la pudeur et de la dignité. Certes, Nicolas n’en manquait pas mais il trimballait avec lui un passager noir qui, un soir d’hiver, l’a précipité dans un acte désespéré qu’il croyait salvateur… Quelle tristesse… Nicolas était sans doute persuadé que tous ceux qui l’aiment, y compris sa famille, ne seraient ni assez forts, ni assez compréhensifs pour l’aider. Ilavait tort. Nous n’attendions que cela : que tu nous parles, que tu nous rejoignes à chaque fois que nous t’invitions, que tu viennes profiter de la vie avec nous. C’est cela aussi la vie d’un joueur de Poker ! Cela doit être cela ! Une vie faite d’échanges et de solidarité. Au diable, tous ces clichés qui nous racontent que seuls les résultats comptent pour attester de sa valeur et que le Poker est un jeu que nous jouons seul… Je me trompe peut-être mais, avec nous à tes côtés, tes difficultés à exister auraient peut-être trouvé un peu de répit… Nous ne le saurons jamais. Aujourd’hui, Adrien, Alban, Alexandre, Antoine, Benjamin, Benoît, Bruno, Camille, Carina, Céline, Clément, Cristina, Dorian, Guillaume, Gwen, Jérôme, Jérémy, Jaybee, Julien, Kairi, Laura, Loïc, Lucille, Lucy, Marc, Otto, Paul, Rémi, Rix, Silou, Tony, Sébastien, Sylvain, Vincent, Yow, paralysés dans leur stupeur, pleurons ta disparition. Pardon pour celles et ceux que j’oublie. Repose en paix notreami. Texte rédigé avec l'aide de Clément Tripodi
  3. Hello Mr Nicolas ! Le projet a évolué vers autre chose qui exploite notre travail effectué ainsi que nos nombreux échanges les beta-testeurs / financeurs qui sont restés actifs jusqu'au bout. Par la suite, quand nous avons compris que l'ampleur de la tâche à accomplir pour rendre le projet opérationnel nous dépassait et que sa viabilité était finalement irréalisable, nous avons proposé un remboursement à ceux qui avaient accepté de participer à toutes les phases de test. Notamment parce que nous avions créé de fortes attentes lors de nos interactions. Trois d'entre eux ont choisi cette option. Pour les autres, nous leur avons un séminaire intensif de 3 jours tous frais payés sauf le déplacement. Seulement trois beta testeurs ont accepté le principe. Nous avons donc offert d'autres places via une proposition flash sur Club Poker. Au total, une bonne douzaine de personnes ont participé et se sont apparemment régalés. Ce séminaire, fondé sur nos travaux, a representé un coût pour nous qui dépasse largement les subsides obtenues via My major company. Mais c'était notre décision d'offrir une bonne conclusion à ce projet qui n'a malheureusement pas abouti. Nous sommes heureux d'avoir essayé de produire quelque chose de nouveau. Nous n'avons pas lésiné à la tâche et BOT a mobilisé beaucoup de notre temps et de nos ressources personnelles pendant plus de deux ans. En conclusion, BOT restera une belle expérience pour nous et pour ceux , j'espère, qui sont allés au bout de ce process malheureusement tronqué. Je regrette que tu n'aies finalement pas fait partie de cette expérience. Ce n'est pas faute de t'avoir relancé à certains moments mais je crois me souvenir que cela ne rentrait plus dans tes priorités / urgences du moment. Merci en tous cas pour ton soutien au début.
  4. Pour info, ct juste un level de Denis, un de nos participants. Il n'y a pas eu ce genre d'interactions entre nous. Bien au contraire ! Rassurez-vous !
  5. La direction de Boyz On Tilt ne saurait être tenue responsable des propos déplacés de l'un de ses animateurs (jaybee, taggle ! pour être plus clair). !!! PS: Merci à tous les participant(e)s. C'était génial pour nous !
  6. Merci pour tous ceux qui ont répondu. Nous allons étudier les candidatures dans l'ordre de réception et revenir vers ceux qui ont postulé rapidement.
  7. Déjà 3 réponses ! MERCI ! Continuez de nous écrire. Nous vous mettrons sur liste d'attente. Le temps d'échanger avec chacun et voir si ça colle. Par ailleurs, peut-être ajouterons-nous une seconde place.
  8. UNE PLACE À PRENDRE ! Bonjour à tous, Dans le cadre des remerciements à tous ceux qui ont participé Boyz On Tilt dès le départ sur My Major Company, nous organisons un séminaire de 5 jours sur le thème "Vie & Poker". 5 journées intenses d'activités originales, ludiques, sportives, cérébrales et de challenges poker pour développer des capacités nécessaires pour devenir un bon joueur de poker, équilibré. 5 jours encadrés par 5 coachs pour trouver vos leviers personnels qui vous permettent de donner le meilleur de vous-même. Le séminaire se déroule près d'Avignon dans un cadre magnifique et commence dans 10 jours du 19 au 23 septembre, avec retour le 24 chez vous après la soirée de cloture du 23. Tous frais payés, hébergement, nourriture, coke, masseuses et tarte à la praline, rien à payer, sauf peut être le canoé Kayak si vous voulez y participer. Une place vient de se libérer suite à un désistement pour raison personnelle, et nous cherchons une personne motivée et disponible pour en profiter ! Réponse ultra rapide par MP souhaitée si quelqu'un est intéressé. Premier arrivé, premier servi, hop !
  9. Super coverage Steven ! Je suis bien placé pour savoir que tu taffes dur et tu y mets tout ton cœur ! En l'occurence, être tout seul à prendre toutes les décisions et à trouver un nouvel angle pour chacun de tes articles, c'est super hard et tu t'en sors très bien. Plus particulièrement, j'apprécie beaucoup ton approche centrée sur la personnalité/le contexte de ceux qui ont la chance d'accéder à la table finale. Pro ou amateur. Je tenais à te dire tout cela car les lurkers comme moi, nous prenons trop peu la peine de commenter ce que nous lisons. Du coup, tu peux légitiment avoir l'impression de n'être pas massivement suivi et encouragé ! Rassure-toi, je pense que nous sommes nombreux à ne rater aucun de tes posts chaque matin. Bon courage pour la suite !
  10. Hello Cumu ! Nous sommes en phase de dev importante, voire massive. 3 personnes travaillent à plein temps pour construire ce qui sera le 1er campus online poker. Avec plein d'innovations. C'est terminé, disons à 80%. Les bêtas sont prévenus de ce retard (en tous cas, ceux avec lesquels je suis en contact). Cela décale d'autant leurs 100 jours mais ils seront livrés. Une fois qu'ils auront découvert cet espace, ce sera autour de la promo 2 de testeurs d'entrer en piste, en parallèle. Voilà pour les news. En attendant, le silence radio est de bon aloi. :-) Cheers
  11. Club Poker en immersion ! Grégory Chochon, un frenchy dans l'organisation des WSOP Présent à toutes les étapes du Barrière Poker Tour, nombreux CPistes le connaissent déjà depuis longtemps. C'est donc une personnalité familière et très attachante que nous avons eu le plaisir de retrouver dans les coursives du Rio. Un ami de toujours du Club Poker. Entretien exclusif sur sa récente embauche. Le communiqué de presse officiel n'est même pas encore sorti ! Quel est exactement l’intitulé de ton poste et ta mission par rapport aux WSOP ? Je suis « Director World Series of Poker au sein de Caesars Interactive Entertainment ». Je suis notamment en charge de l’organisation au sens large des événements WSOP (WSOP, WSOP Circuit, WSOP Europe, WSOP APAC…), ce qui implique la gestion du tournoi, des partenaires, de la production TV, des joueurs VIP… J’ai également pour mission le développement de la marque WSOP et les synergies entre le online et le offline. C’est un poste assez transversal et je réfère directement à Ty Stewart, le boss des WSOP. Quand et comment s’est passé ton embauche ? Comment cela s’est-il fait ? C’est une longue histoire ! Pour essayer de faire court, j’ai toujours été très attaché aux WSOP et dans tous mes jobs précédent, que ce soit dans le online ou le offline, j’avais toujours cette idée au coin de ma tête de les rejoindre un jour car les WSOP sont pour moi ce qui se fait de mieux dans le monde. J’ai été directement impliqué dans le partenariat entre le Groupe Lucien Barrière, BarrierePoker.fr et les WSOP. J’étais le référent du côté Barrière pour nos partenaires américains. J’ai donc eu la chance de collaborer avec Ty Stewart et ses équipes notamment lors des 3 éditions des WSOP Europe en France. Ils ont vite saisi que j’avais (je les cite) « Les WSOP dans mon ADN ». Le partenariat avec BarrierePoker.fr empêchait contractuellement mon embauche. La fermeture du site m’a permis d’entamer des discussions avec eux fin 2013. Il a fallu ensuite obtenir mon visa de travail. J’en profite d’ailleurs pour remercier ceux qui m’ont aidé durant ces quelques mois, ils se reconnaitront ! En m’attendant près de 6 mois, j’ai compris qu’il souhaitait vraiment que je les rejoigne, ce qui est très gratifiant. Après quelques mois déjà, quel retour fais-tu de cette expérience ? C’est une expérience fantastique. Même si ces premières semaines sont « faussées » car nous sommes en plein dans les WSOP. Travailler ici est unique. J’avais la chance de connaitre la plupart des collaborateurs de l’entreprise, mais leur accueil a été chaleureux contrairement à ce que l’on pourrait penser des américains. La mentalité américaine est très différente de la nôtre et tu peux très vite évoluer au sein de l’entreprise si tu es bon et entreprenant ! Les relations avec les « boss » sont également très particulières. Tout le monde est très accessible et il n’est pas rare que l’un d’entre eux vienne te « checker » dans ton bureau en plein milieu de la journée. On a du mal à imaginer cela en France ! Quelles sont les différences avec ton job précédent ? As-tu noté de vraies différences dans la façon de travailler aux Etats-Unis » ? Je suis pour le moment plus focalisé sur le offline à cause des WSOP. Mais avec la présence de WSOP.com au Nevada et au New Jersey, le plus beau est à venir. Il y a beaucoup moins de congés payés aux USA (entre 0 et 2 semaines !) mais les journées se terminent plus tôt en général. En revanche, tu dois être prêt à répondre à tes emails, à ton téléphone ou à te rendre à un RDV 24h/24, 7/7 et j’adore cela ! Par ailleurs, les taux d’imposition sont faibles au Nevada et tu es payé toutes les 2 semaines (attention aux weekends balla !). Par ailleurs, même si le climat est très chaud, la vie ici est très agréable. Tu peux vivre dans une maison, les voisins sont sympathiques et accueillants, et le service dans les restaurants ou les magasins est irréprochable et à des années-lumière de la France ! Dans quelle mesure ton expatriation a changé ta vie ? En outre, qu’est-ce que cela change de vivre à Las Vegas ? Comment se passe ton intégration ici ? Es-tu venu seul ? C’était un rêve pour moi de vivre à Las Vegas et il est vrai que partout dans le monde, lorsque tu dis que tu vis à Las Vegas, les gens sont surpris. En effet, la majorité des gens que tu rencontres ici, viennent à Vegas pour les vacances et faire la fête (n’est-ce pas Jaybee ?!). Je suis venu ici avec ma femme, Karine Nogueira, et mon chien « Gamble », mondialement connu. Il était hors de question de venir vivre ici sans Karine. Elle a d’ailleurs abandonné son travail à Paris mais elle a désormais la possibilité de jouer au poker quotidiennement contre des joueurs alcoolisés en CG ou en tournoi, ce qui est EV+ ! En revanche, elle ne peut plus participer aux tournois WSOP ! Quelles sont tes perspectives pour la suite ? Tes projets professionnels et de vie ? Caesars Interactive Entertainment est une entreprise en pleine croissance. L’ouverture du marché online et la modification du paysage du poker online va probablement provoquer un nouveau boom du poker ! J’espère donc évoluer au sein de la société dans les prochaines années en participant à son développement en apportant mon expertise on/off et en gardant ma « french touch » ! C’est à la fois excitant mais une réelle responsabilité de perpétuer l’esprit des WSOP. Merci à Grégory de la part du CP car son aide nous a été très précieuse. Tout le long du tournoi.
  12. WSOP 2014 Main Event • DAY 7 • ITW FLASH #05 « La table finale peut changer ta vie." C’est le 1er break de la journée. Juste le temps d’attraper Viirusss entre deux cigarettes et une commande de sandwich. Interview flash du dernier survivant français, Yorane Kérignard. Comment tu te sens aujourd’hui Yorane ? Je me sens plutôt bien, vu que dès le départ, j’ai gagné deux coups qui m’ont fait passé à 4 millions. Ce n’est pas un double-up mais ce n’est pas si mal. Ca aurait pu être étant donné que je me retrouve à shove open-ended turn et j’étais couvert ! Pourtant ce matin, à l’arrivée, tu avais un visage très fermé ? Stressé ? Pas spécialement. J’étais juste entré dans ma bulle, concentré, tranquille. Je suis arrivé juste à l’heure cette fois-ci (ndlr : quelques jours auparavant, son réveil l’avait trahi). Comme il faut. Pile-poils. Mais les petits retards, c’est un peu toute ma vie. L’autre jour, par exemple, on part manger au Wynn (c’est là qu’il réside) au dinner break. Ça traine un peu. Et au final, en partant, j’étais carrément à la bourre. Il y a une trentaine de personnes qui attendent leur taxi. Du coup, forcé de commander une limousine ! Arf ! Comment es-tu entré dans le tournoi ? Buy-in direct ou stacké ? Buy-in direct ! Interdit de vendre ce tournoi. Un peu de swap, c’est tout. J’ai fait une fois l’erreur à Deauville, j’avais plein de gens dans ma main et c’est le tournoi où j’ai gagné le plus d’argent (ndlr : 4ème pour 260.000 €) ! Qu’as-tu fait hier après la fin du Day ? Suis rentré direct. J’ai discuté un peu avec ceux qui m’accompagnent. Et je suis allé me couché vite fait en me commandant un petit burger. Les autres sont surement sortis ;-) Ils ne sont pas là aujourd’hui. Tu as fait d’autres tournois ? Comment cela s’est-il passé ? Je suis arrivé tard cette année, le 24 juin. J’ai attaqué direct par le 5000 qui s’est mal passé. J’ai joué 5/6 tournois. Un seul ITM, 114ème au WPT500 du Venetian, de quoi payer les limousines. C’était un tournoi juste magnifique avec 6 jours 1 ! 260k à gagner ! Au delà de tes performances en live, joues-tu beaucoup en ligne ? Oui, je joue beaucoup en ligne. Sur le com. Mais pour moi, 2014, jusqu’ici, c’est la pire de mes années en tant que joueur. J’ai morflé. Beaucoup de tables finales sur des tournois secondaires. Mais zéro perfs sur les gros events. Au final, je perds 2 bras. As-tu un plan pour accéder à la TF aujourd’hui ? Aucun. Pas de plan, pas de projection. Je joue main après main. Étape par étape. Je m’adapte à ce qui arrive. Je sais à chaque fois ce qui faut faire. J’ai l’habitude. Je suis content d’en être déjà là. C’est beau mais comparé à ce qui a gagner, c’est ridicule. La table finale peut changer ta vie.
English
Retour en haut de page
×