Jump to content
Status Updates

Dinoseb

CPiste
  • Content count

    1504
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Dinoseb


  1. il y a 31 minutes, Ice51 a écrit :

    Vous allez tout défoncez en poules chatter la qualif en 1/2 et on va vous sortir de la compétition comme en 18. :ninja:

    J'ai cru 1918 , pas compris sur le moment , je me fais vieux.


  2. J'en suis au chapitre 4 de Yakuza like a Dragon , j'ai bien accroché à ce jeu

    j'avais déjà testé yakuza 2 mais le fait qu'il soit en sous titre anglais m'a un peu démotivé. Je pensais aussi que les combats tous les 5 mètres dans la rue dans Yakuza 7 allaient m'ennuyer à la longue mais comme on peut se mettre en auto , ça passe. Je fais en sorte de faire toutes les missions secondaires sauf le mini jeu d'échec japonais ou j'ai rien compris LOL.

     

    les cinématiques sont légèrement longues mais cela ne me gêne pas , j'ai de quoi m'occuper tout l'été avec le gamepass (en ce moment perso j'alterne avec Knockout City , Wreckfest et hors game pass Mass Effect Legendary Edition)


  3. Oui , il est sympa , gratuit avec le Gamepass , alors cela ne coûte rien d'essayer , à la longue , j'ai cru que faire simplement du 3 vs 3 ou du 4 vs 4 sans ballon allait me saouler mais comme les développeurs ajoutent un mode de plus par semaine (mois ?) , le dernier en date étant un 1 vs 1  vs 1 vs 1 ce jeu a une bonne durée de vie et un bel avenir devant lui.


  4. Bonjour,

     

    j'ai bien envie de tester Maneater sur le gamepass , vous en pensez quoi de ce jeu de 2020 qui arrivera mercredi sur le service Xbox ?

     

    Merci d'avance et bonne journée


  5. Bonjour,

     

    A votre avis, pensez vous que la Xbox séries X sera disponible à la vente en septembre 2021 ? Hors astuces et sites obscurs, plutôt des sites grands publics comme la FNAC ou Amazon.

     

    car la Xbox one fat fait le job mais elle est un peu vielle , et j'aimerais sortir du moyen âge pour mon anniversaire avec en plus une TV 4K .

     

    merci d'avance et bonne journée


  6. Le 07/04/2021 à 20:53, Introl a écrit :

    J'ai teste et c'est absolument immonde ! Même gratos dans le Game Pass c'est une arnaque.

    Si c'est ton style de jeu, go sur Destiny 2 ou Warframe plutôt

    Le scénario est certes nul et ultra cliché mais le gameplay est très dynamique et vaut le coup d'être testé si on a le game pass.


  7. Je m'y connais très peu  concernant les règles au Rugby  mais les  2 jaunes gallois en fin de match sont justifiées ou pas ?

     

    C ar a 14 contre 13 à 10 minutes de la fin , la remontée était possible pour les Français ?


  8. Anaïs Chevalier il lui manque toujours un peu pour aller chercher la victoire , dommage pour aujourd'hui ce 9/10 mais  bon demain elle part très bien placé pour la poursuite, il y a juste Eckoff qui est régulièrement plus rapide qu'elle mais elle n'est pas invincible au tir.

     

    sinon Stina Nilsson 26ème avec un 9/10 , après des débuts très difficiles en ibu cup (tir horrible ski moyen mais qui s'ameliorait), je pense à un   manque de  motivation en seconde division , c'est prometteur pour la poursuite de demain , donc a confirmer.


  9. Oui pour le premier run , j'ai pris le temps de tout lire les éclats, ensuite , j'ai un peu accéléré le rythme sauf le début et la fin de l'histoire pour voir la différence.


  10. 190 H de jeu et 3 rerolls , fait toutes les fins possibles et tous les prologues , ce jeu a un énorme potentiel , mais il a beaucoup de défauts et il n'y a pas que les bugs qui peuvent se résoudre facilement dans 90% des cas , coucou le GPS et la conduite.

     

    Cela reste une bonne aventure , surtout pour moi qui suis une buse SI c'était un FPS , je joue principalement netrunner , c'est ultra cheate lol tu pirates avec ton scanner et nettoyes une zone en restant à 50 mètres en epique ou légendaire , et comme je vise comme un stroomtrooper :ph34r:

     

     


  11. En fait sur one ps4 , les graphismes sont passables de loin. Mais quand tu regardes plus en détail , c'est assez moche en effet , une bouillie de pixels , j'ai pas envie de montrer ma V sur Internet lol.


  12. il y a 26 minutes, Introl a écrit :

    Le test des versions  PS4/Xbox One

      Révéler le texte masqué

    TEST : CYBERPUNK 2077 PS4 / XBOX ONE, OU LA MORT DU PUNK

    CROSSGÊNETESTÉ POUR PLAYSTATION 4 ET XBOX ONE

    Par Gautoz ( @gautoz) , le 11 décembre 2020 à 16h38

    Les voilà donc, ces versions consoles si bien cachées, auxquelles nous n’avions pas pu avoir accès en début de semaine lors de notre test PC (estampillé 7/10) de Cyberpunk 2077. Quelques heures de jeux suffisent d’ailleurs pour comprendre la raison de ce secret si bien gardé et désormais sujet aux railleries du tout Internet : s’il était bel et bien annoncé comme un titre à cheval entre deux générations de machines - et donc développé aussi pour PS4 fat et Xbox One - le nouveau CD Projekt prend sur ces dernières des atours funestes et tout à fait révoltants.

    Condition de test :
    Mesures réalisées sur des versions consoles de Cyberpunk 2077 fournies par CDProjekt après la période des tests.

    •  
    Test du 11 décembre 2020 à 16h38

    PS4 / Xbox One / Xbox One S

    Tout commence souvent en intérieur, dans Cyberpunk 2077, et pendant quelques dizaines de minutes, on soufflerait presque. Sur PS4 et Xbox One, le nouveau CD Projekt n’offre alors pas une image nette, mais il tourne.Suffisamment (28/30 images par secondes) pour qu’on lui pardonne cette résolution dynamique qui cible au mieux le 900p mais vivote la plupart du temps autour des 720, voire moins. L’aliasing est costaud, l’image floue, comme observée à travers du verre légèrement dépoli, fourmillante aussi : aussi invraisemblable que cela puisse paraître, on fait face à ce que ces versions ont de plus propre à offrir.
    Quelques minutes plus tard, ce sera cette première fusillade motorisée dans Night City, et l’effondrement en live des versions PS4 et Xbox One sous leur propre poids. Alors qu’on tente en vain d’aligner une cible depuis la fenêtre passager, le framerate tape déjà ce qui ressemble bien à du 20 images par secondes. On n’est même pas dans une version classique de la ville (mais dans une scène instanciée et scriptée pour mettre en route l’aventure) mais pour tenir la charge, Cyberpunk est déjà obligé de se délester d’effets divers, comme le feu émis par vos tirs, certaines animations ennemies, effets de fumée, explosions et ainsi de suite. La séquence se termine sans panache et laisse l’impression dérangeante d’avoir écopé d’une version de travail au lieu du titre vendu à grands renforts de trailers enjôleurs.

    Il ne faudra plus longtemps pour plonger dans le vrai Cyberpunk 2077 et cette ville de Night City où chacun est libre de ses mouvements. “Et là, c’est“ (littéralement) “le drame”. La mégapole si centrale à l’expérience originale est tout simplement défigurée, vidée d’une bonne partie de sa vie, de ses habitants, de sa circulation. Pour tenir la promesse de base (“exister” sur des consoles de 2013), CDPR se trouve contraint de réduire les dépenses de puissance au maximum, de faire apparaître des pans entiers de décor ou d’éclairage sur le très tard en prime de peupler ses ruelles d’une poignée de PNJ clonés. Grimpez en voiture pour votre première virée, et c’est comme si vous aviez constamment de l’avance sur le jeu : des pans entiers de rue qui se chargent parfois dix secondes après votre arrivée, des routines d’IA qui ne se lancent pas et laissent des modèles de badauds immobiles sur les trottoirs, un moteur physique qui ne sait plus où il est, des désynchronisations du son.

    Des relents de Witcher 1 dont on se passerait volontiers. Des relents de Witcher 1 dont on se passerait volontiers.

    cyberpunk-2077-ps4-xbox-one-ou-la-mort-dLa douche est froide, glaciale même, d’autant que même l’incroyable étendue des sacrifices concédés, même cette Night City terne et vidée d’une majorité de sa substance, ne permet pas au jeu d’assurer le minimum de fluidité. Sur ces machines certes vieilles de sept ans, mais tout à fait capables entre des mains expertes (pensez Red Dead Redemption 2, Horizon Zero Dawn ou God of War), nul besoin d’être pinailleur : les chutes sous les 20 voire 15 images par secondes sont constantes, dès lors qu’on se déplace en voiture, à moto, ou qu’on se retrouve à combattre autre part que dans un cagibi. Dans de telles conditions, certaines manipulations de base - comme viser ou se dépatouiller avec la conduite déjà compliquée - tiennent vite du véritable défi. Tout est d’ailleurs source de ralentissement ou de pauses interminables : décrocher un appel en vision durant la conduite, lancer une grenade, ouvrir un volet de menu. Il n’est pas rare, en plus de tout ça, de faire planter des scripts de mission entiers en demandant au jeu d’effectuer plusieurs actions simples et normales de manière un peu trop rapprochée.

    En clair et en décodé : ces versions sont sacrifiées, parfois proches de l’injouable, n’auraient jamais dû voir le jour mais sont commercialisées envers et contre tous. Le fameux “développement pensé pour toutes les générations” était au mieux un mirage, au pire un joli mensonge, entretenu par des vidéos officielles se gardant bien de montrer les versions fat ou se d’attarder dans la ville ouverte. Enfin, si on a déjà de gros doutes quand à la possibilité de sauver ces versions à coups de patch, il faudrait encore qu’elles trouvent grâce aux yeux des développeurs, dans un contexte très différent de celui de la sortie de The Witcher 3, qui lui sortait en plein boom de la génération PS4/Xbox One.

    PS4 Pro / Xbox One X

    cyberpunk-2077-ps4-xbox-one-ou-la-mort-dDu côté des modèles Pro ou X des consoles d’ancienne génération, le constat est certes moins cataclysmique, mais tout de même très morose. Côté définition de rendu, d’abord, il faudra revoir ses espoirs de 4K à la baisse puisqu’une version PS4 Pro oscille entre le 970p et les 1188p (selon Digital Foundry). Que vous soyez chez Sony ou chez Microsoft, le constat sera globalement le même : ces versions ne proposent aucun sélecteur permettant de choisir par exemple la performance au détriment de la qualité d’images ou vice versa, et font finalement surtout ce qu’elles peuvent. Comptez alors un 30 images par seconde assez stable en exploration intérieure, une moyenne actuelle à 25 lors des phases de conduite et toujours de beaux effondrements autour des 20 dès que vous déciderez de sortir les flingues en pleine rue.

    Dans ces conditions, la ville de Night City semble toujours rabotée d’une bonne partie du cachet visuel des communications des deux dernières années : rues très vides, PNJs clonés, éclairages qui peinent à suivre le joueur lors des phases en voiture. Mais on se réjouit comme on peut, en se disant que Cyberpunk 2077 n’a plus à donner dans les entourloupes grossières, comme quand il faisait disparaître des effets pyrotechniques ou des animations de combat sur les plus vieilles consoles. Malheureusement, le streaming des éléments visuels semble toujours poser de gros problèmes au jeu, qui n’hésitera pas à faire surgir du néant des portions d’univers, d’éclairages, des véhicules, et des couches entières de détails plusieurs longues secondes après votre arrivée dans une rue. On comprend un peu mieux ces configurations PC recommandant un SSD : quoiqu’en dise le studio, Night City n’a jamais été pensée comme une ville streamable depuis un support de stockage mécanique.

    cyberpunk-2077-ps4-xbox-one-ou-la-mort-d

    On observe au final les mêmes hoquets localisés, les mêmes instabilités aux mêmes exacts passages du jeu, la même expérience diluée et ternie que sur consoles fat, mais de meilleures performances à la clé. Cyberpunk 2077 devient un peu plus jouable, parfois même très joli à regarder pour peu qu’on ne se déplace pas trop rapidement, mais l’expérience proposée reste très inférieure. Convenable tout au plus, disposant certainement de bien meilleures perspectives d’améliorations dans les semaines et mois à venir, mais encore très loin de faire honneur aux 3,28 millions de précommandes réalisées sur consoles de salon.

    cyberpunk-2077-ps4-xbox-one-ou-la-mort-dIl n’y a finalement que les machines de nouvelle génération qui, tout en dévoyant déjà Night City de la direction artistique qu'on lui connait sur PC, s’en tirent plus ou moins avec les honneurs et parviennent à marier les différents aspects du titre dans un tout à la fois fluide, jouable, bien fini et ne souffrant pas d’un retard constant dans le chargement d’éléments visuels. Même si Xbox Series X et PS5 n’exécutent officiellement que des versions rétrocompatibles - en attendant des optimisations dédiées, prévues pour l’an prochain - chacune a dans les faits déjà sa petite tambouille. La Xbox Series X est ainsi la seule console du parc à proposer un sélecteur Performance/Qualité d’images (qui permet de viser les 60 ou de brider le jeu à 30ips pour booster grandement la définition de rendu), alors que la PlayStation 5 n’en propose pas pour l’heure, et semble configurée pour favoriser le nombre d’images par secondes. On essaiera en outre de vous proposer rapidement des captures sur Xbox Series S, la petite next-gen de Microsoft affichant sans grande surprise des performances à mi-chemin, pour le meilleur comme pour le reste.

    Pour toutes les raisons citées plus haut, les versions PS4 et Xbox One de Cyberpunk 2077 doivent bénéficier d’un traitement à part, reflété par une nouvelle conclusion et un changement de note en bas de page. En complément, si vous ne l’avez pas déjà lu : notre test complet du nouveau CD Projekt Red, réalisé sur la seule version PC dont on disposait alors.

     

    LES PLUS

    LES MOINS

     

    Verdict PlayStation 4 et Xbox One

     
     
    4
    FAIBLE

    Impensable débâcle que ce lancement consoles “old gen” de Cyberpunk 2077 et ces versions que CD Projekt s’était bien gardé de nous fournir en début de semaine, à l’époque des tests fleuves et du Metacritic stellaire. Derrière l’excuse toute faite des consoles trop vieilles (alors qu’elles tenaient le pavé sur le gargantuesque Red Dead Redemption 2 il y a encore deux ans), le fantôme d’un développement qui n’a jamais visé autre chose que les PC hauts-de-gamme et la nouvelle génération, tout en prétendant le contraire à qui voudrait bien précommander. Ville de Night City en partie défigurée, textures constamment en retard, définition rikiki, micro-interruptions capables de faire planter des pans entiers de jeu, framerate en panique et mille autre soucis : sur PS4/Xbox One, Cyberpunk 2077 est aux portes de l’injouable et fait véritablement peine à voir tant il semble impossible à sauver de lui-même. De leur côté, Xbox One X et PS4 Pro renouent avec les principes de jouabilité les plus sommaires mais sont loin d’aplanir tous les soucis restants (image floue, chargements d’éléments visuels interminables, pépins techniques nombreux et potentiellement bloquants) : témoins d’un jeu qui ne retrouve finalement ses vraies couleurs, sa vie et ses promesses d’origine que sur machines de nouvelle génération. 4/10, comme une sanction globale pour des versions “old gen” certes envisageables selon une avalanche de conditions, mais fondamentalement indignes de la confiance placée dans le studio par ses fans.

     

    Il y a une astuce qui circule sur les réseaux sociaux pour améliorer les graphismes sur ps4 et one, il suffit de retirer le flou cinétique , le grain de pellicule et le hdr dans les paramètres in game , ce sera moins horrible après. Pour ma part , j'ai a peine commencé le jeu , je peux pas voir si il y a amélioration ou pas.


  13. il y a 17 minutes, M.nicolas a écrit :

    Je viens de voir les différentes versions, ca fait vraiment pas finit...

    Mais la palme revient bel et bien aux PS4 et Xbox... :sais-pas: C'est du niveau de Vice City non? 

    Edit : j'exagère un peu, je viens de revoir vice city lol...

    Je crois que je vais m'acheter une série X bientôt et ne pas attendre la prochaine génération de consoles , ma one devient vraiment vielle , pourtant elle n'a que 7 ans.


  14. Bon , je l'ai acheté 70 balles sur Xbox marketplace , je sais qu'à il y a moins cher ailleurs mais je veux le télécharger direct sans attendre ou sans se déplacer.

     

    et puis comme je vais l'utiliser pendant de nombreuses années  avec sa rejouabilite et son futur online, ce sera ev+ , un peu comme les civilisations.

English
Retour en haut de page
×