Jump to content
Status Updates

DarkMys

CPiste
  • Content count

    591
  • Joined

  • Last visited

  1. Les Grinders de micro

    je t ai MP
  2. Les Grinders de micro

    moi j attends toujours skype pour discuter avec toi par ce que tu reste un mystere pour moi
  3. Les Grinders de micro

    Set up c'est tout
  4. Les Grinders de micro

    regarde ton taux horaire
  5. NL5 avec antes

    T as raison juste une cave toutes les 500 mains soit l equivalent de 20bb/100 ....
  6. Les Grinders de micro

    Je penses que c est bon pour un bon joueur LAG (un vrai lag pas un TAG) et qu en micro limite vue le rake deja difficile a battre c'est pas certain que ca soit EV+ comme table
  7. Les Grinders de micro

    C'est juste mon avis mais y a pas grand chose que j'aime dans ta ligne 1- t attends pas d etre en BB pour payer la blind, ca c est EV-------- 2- quand tu mise flop turn tu le fait en quoi ? bluff ? value ? 3- Quand tu call river ( ne réfléchis pas a ce coup) en général tu bats quelle range de vilain avec 55 ?
  8. Football Manager 2012

    Je confirme avec mon frère on joue au même tps avec le même compte steam tant qu'il est en mode hors connexion, la seule chose on ne peux pas faire de partie en ligne au même tps
  9. Immigration

    Réponse démagogique ? commence par aborder clairement le sujet que tu ouvre, par ce que la il n'est pas quesion d'immigration au sens large la question que tu pose ( ainsi que la vidéo) c'est " y a t il trop d'arabes chez nous?" De toute façon il n'est aucunement question d’intégration juste de deux minorités (d'un coté comme de l'autre) qui ne se tolèrent pas et dont le seul objectif est de craché sur l'autre, bref le racisme quoi
  10. Les Grinders de micro

    Je penses qu'il est préférables d'adapter la fréquence du Cbet et la taille en fonction de différents paramétrés - Ta main : better 75% du pot systematiqument avec air ou avec une main qui n'as aucune equité contre un mec qui fold jamais sur le long terme te fera perdre de l'argent quand je cbet je le fait soit en value, soit en semi bluff (donc ma mains peux toujours s’améliorer par la suite ( genre j ai 3/4 couleur au flop si la turn me donne une 4eme carte de la meme couleur je vais pouvoir mettre un 2eme barrel turn ), ou avec air total si vilain fold beaucoup au cbet ( certains turn ou river donc il faut detecter cette tendances et savoir avant de bet au flop qui tu devra 2 barreler et qui 3 bareller) - la position : qui je le pense est le point plus important et le moins exploité par les joueurs en phase d'apprentissage. - Les tendance du vilain : depuis que je m attarde sur ce point j'essye d'utiliser au maximum les tendances de mes adversaires, beaucoup de joueurs vont call flop et si tu check turn vont miser, par contre si tu met un deuxième barrel vont folder, dans ce cas j'ai tendance a cbet un peu moins fort sur le flop pour pouvoir miser turn sans que cela me coute trop cher La chose qui m'as le plus aide c'est de pas reflechir sur le coup mais en terme d'EV sur le long terme, si je cbet X% du pot il faut que cela marche N fois pour que ca soit rentable ( c'est comme pour le steal)
  11. Immigration

    Donc la question c'est pas l'immigration mais le droit à la nationalité ce qui est différent ....
  12. Les Grinders de micro

    Juste comme ca par ce que pas trop d'info avec le graph donc a approfondir : 28/15 : gap trop important entre les deux, tu call trop, du coup t es souvent dans les coups sans l'initiative ce qui d'ailleurs se reflette dans ton non showdown winning qui s'accentue ( en micro limites rares sont ceux qui ont une Non Showdown winning positive cela dis) En gros tu call trop preflop pour give up avant le SD Maintenant 6.2 bb/100 faut pas non plus crasher dessus cela reste un wr plus que correcte Pour une analyse plus complete faudrait voir les stats post flop, sizing des mises ect
  13. Immigration

    Je vais pas rentrer dans le coté "marketing" de la vidéo mais juste la vidéo m'as un peu interpeller donc je suis aller chercher quelques chiffres : je vais juste cite un passage Source Selon l'INED, près de 14 millions de Français avaient en 1999 un parent ou un grand-parent immigré, soit 23 % de la population10. Gérard Noiriel estime en 2002 cette proportion à environ 33 % si l'on remonte jusqu'aux arrière-grands parents11. En 2008, la France accueille, selon la définition internationale des Nations Unies, 6,7 millions d’immigrés soit 11 % de la population12,13. Elle se classe au sixième rang mondial, derrière les États-Unis (42,8 millions), la Russie (12,3), l'Allemagne (9,1), l'Arabie Saoudite (7,3), le Canada (7,2) mais elle devance en revanche le Royaume-uni (6,5) et l'Espagne (6,4)14. Selon la définition française, plus restrictive, la France métropolitaine comptait en 2008, 5,3 millions d’immigrés, soit 1 120 000 de plus qu’en 1999 et 8,3 % de la population totale. 40 % d’entre eux avaient la nationalité française, qu’ils ont pu acquérir par naturalisation ou par mariage15,16. Les enfants d’immigrés, descendants directs d’un ou de deux immigrés, représentaient, en 2008, 6,5 millions de personnes, soit 11 % de la population. Trois millions d’entre eux avaient leurs deux parents immigrés17. Les immigrés sont principalement originaires de l'Union européenne (34 %), du Maghreb (30 %), d'Asie (14 %, dont le tiers de la Turquie) et d'Afrique subsaharienne (11 %)16. Au total, immigrés et enfants d'immigrés (seconde génération) sont au nombre de 11,8 millions en 2008 (dont un peu plus de 5 millions d'origine européenne et 4 millions d'origine maghrébine), soit 19 % de la population18. Selon l'INSEE, l'immigration vers la France est actuellement principalement d’origine africaine (Maghreb et Afrique noire). Sur les 210 075 nouveaux immigrés de 2004, 100 567 venaient d’Afrique19. 40 % des immigrés résident en Île-de-France (un habitant sur trois y est immigré ou descendant direct d'immigré), 11 % en Rhône-Alpes et 9 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur Avant de donner un avis faudrait deja se mettre d'accord sur les chiffres
  14. Bien définir une range adverse

    Quand tu multitable t'as pas grand chose si ce n'est ton hud , et la cela reste de l approximation ( voir ma réponse juste en haut) Plus L'AF est haut plus il va jouer aggro les semi-bluff et bluff ( un joueur ABC qui c-bet quand il hit est les gros tirages aura un Af d'environ 2 ) Personnellement je regarde aussi la stat Raise CBET s'il est moins de 10% cela veux généralement dire qu'il le fait avec de grosses mains, entre 10-20 il peux y avoir des semi bluff (gros tirages) après plus il augmente plus sa range rélargis en y incluant ( bottom Paire, MP, Air ) par contre attention je penses que cette stat nécessite beaucoup de main pour-qu’elle soit réaliste, je ne l'utilise qu'en dernier recours. Personnellement en NL5/10 sauf cas spécifique gros maniaque que j'ai deja vue raise avec air a la table une ou deux fois : je me tiens à une règle simple : Je me fait relancer si le mec n'est pas un donk il est entrain de me dire qu en générale AU Pire il a TP ( et encore certaisn ne le font qu avec deux paire mini) donc je vais give up ( des fois je vais call flop selon le montant de la relance et si ma main peux gagner de l’équité sur la turn)
  15. Bien définir une range adverse

    Je penses qu'apprendre à lire la range de l'adversaire est l exercice le plus difficile à apprendre et qui au début peux entrainer des erreurs assez couteuses. A mon avis il n'y a pas de secrets, l’expérience est le mots clés: il faut jouer, jouer et encore jouer en étant attentifs, en effet si tu joue 24 tables tu n'aura pas le temps de prendre des notes et d être attentifs, t'aura à peine le tps de prendre une décision sur ta main avant de passer a la suivante. Il y a plusieurs façons différentes de jouer au poker, ce qui rend la lecture de mains très vilains dépendante : -certains vont jouer super aggro tous les tirages ( certains à l’extrême en misant river avec les tirages ratés) -d'autres jouent de façon aggro les tirages couleur mais se contente de call avec les tirage quinte -Certains ne relancent que les mains faites C'est comme le PFR, deux joueurs peuvent avoir le même chiffre approximativement mais ne pas jouer de la même façon je donne un exemple que j ai pu constater sur ma base de donner deux joueurs assez serrés ( pas loin du nit) que j ai analysé dans ma HM2 les deux ont un PFR de 8% sauf que : ****Player A utg joue : 22+ AQ+ (8% de PFR) ****Player B utg joue : 88+ AT+ KQs ( ce qui nous donne tjs 8 % ) sur un baby flop ils ne se connecteront pas du tout de la même façon s'il commencent a s exciter sur un flop 567: Player A : peux avoir toucher un set (55-66-77), une OP, une bilaterale (44-88); une ventrale (99), deux over card Player B : dans la majorité des cas s'il s excite il aura une Over Paire avec éventuellement un tirage quinte (99-TT)(mais tellement visible qu'il ne gagnera pas grand chose), il aura rarement un brelan
English
Retour en haut de page
×