Jump to content
Status Updates

cleml12

CPiste
  • Content count

    298
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    cleml12 reacted to ZozoLeClown in La Maison du Bluff 2013 - Topic officiel   
    L'étrange sensation d'être enfermé dans les toilettes des filles au collège
  2. Like
    cleml12 reacted to Tamerlan in La Maison du Bluff 2013 - Topic officiel   
    Qu'est ce qu'elles sont vilaines cette année nom de dieu
  3. Angry
    cleml12 reacted to Gott.Poker in ATTENTION, le support client ASUS arnaque   
    .
  4. Like
    cleml12 got a reaction from pedro_allin in annonces improbables   
    Priceless --> http://lolannonces.fr/


    \thread
  5. Angry
    cleml12 reacted to aldanjah in [Ask you] Arreter le poker pro   
    si ta main est pourrie, ou tu foldes ou tu bluffes.. pas le choix..
  6. Like
    cleml12 got a reaction from eckowezen in [jeu] Trouvez le film   
    Shutter ?
  7. Like
    cleml12 reacted to Guest in Toshop Contest   

     
  8. Like
    cleml12 reacted to clovis1er in Toshop Contest   
  9. Like
    cleml12 reacted to ov3r in Toshop Contest   
  10. Like
    cleml12 reacted to Dicomaniaque 💉 in Votre pire rencard foiré ?   
    Un récit de rencard qui termine en dépucelage n'est pas le récit d'un rencard foiré.
  11. Like
    cleml12 reacted to ov3r in Toshop Contest   
    Tentative de thread...Je propose un photoshop contest où une photo est postée le mardi et a une semaine pour se faire remanier. Les votes des membres définissent le meilleur des toshops et son créateur choisit la prochaine photo le mardi suivant etc...Pour éviter toute subjectivité lors du choix de la photo par le vainqueur, je suggère que celui-ci s'abstienne de toshoper pendant la semaine de sa photo.Je commence:
     
    1ère semaine

     
    Winner  
     

     
    2ème semaine Winner  


     
    3ème semaine

     
    Winner  
     

     
    4ème semaine

     
    Winner  
     

     
    5ème semaine

     
    Winner  
     

     
    6ème semaine

     
    Winner  
     

     
    7ème semaine

     
    Winner  
     

     
    8ème semaine

     
    Winner  
     

     
    9ème semaine

     
    Winner  
     
  12. Like
    cleml12 reacted to Teaspoon 77 in Les plus courts livres de poker jamais écrits   
    Osef que le titre soit court ou long.
    C'est le contenu qui doit être court.

    Du genre: Mon abstinence sexuelle par Sacha Grey.
    En gros, c'est trop lol parce que tavu elle écrit là-dessus alors qu'elle n'y connaît rien. Donc elle a rien à dire, donc c'est court

    Ton "l'art d'etre un rabat-joie... By Gexti" est donc un fail. Parce qu'il a de quoi dire sur le sujet.

  13. Like
    cleml12 reacted to SuperCaddy in Les plus courts livres de poker jamais écrits   
    Les clés pour obtenir un sponsoring - David Jaoui

    La stratégie post-bulle - Marion Nedellec

    S'éclater under the gun - Kurt Cobain

    Mes meilleurs chiptricks - Julien Van Lang
  14. Angry
    cleml12 reacted to MagicEdika in Les Pères Noël secrets du zoo   

    Ben si et alors ?

    Purée c'est moi qui vais gérer ça l'année prochaine.

    Je vais pondre un règlement interdisant toutes les boites de chocolat et cie.

    Obligation de troller sur le cadeau sera le premier point.
  15. Angry
    cleml12 reacted to MagicEdika in Les Pères Noël secrets du zoo   
    Corti pour moi c'est un branleur donc parfait.
  16. Like
    cleml12 reacted to Asier in Les Pères Noël secrets du zoo   
    Rassurez moi c'est pas le mec qui a envoyé des capotes qui se plaint d'avoir recu un mug ?
  17. Like
    cleml12 reacted to TDF Kwiker in Real Post   
    Tiens je vais vous raconter ma petite soirée folichonne, ça fait longtemps.

    On va remettre les choses en contexte.. Hier, je me réveille aux alentours de 20 heures 45. Le genre de réveils qui te donne plus l'impression de sortir d'un coma que du pays des songes. Je me sens complètement décalqué, et j'ai rien mangé depuis 48 heures. J'ai pas une thune sur moi. Je suis en train de faire refaire ma CB, et j'ai pas de chéquier, du coup ces jours-ci le seul moyen que j'ai de retirer, c'est d'aller au guichet de la poste entre deux octogénaires. En gros, je suis comme un con. Ca tombe bien, je me suis rarement senti aussi con que ces derniers jours. Je me retourne dans mon lit, f*ck it je me roule un Djoko plus gros que moi et je me rendors jusqu'à demain matin. J'attrape mon pochon, pour me rappeler que je l'ai fini la veille. MAJOR FML.

    Une lueur d'espoir apparaît. Je me souviens qu'un de mes meilleurs potes mixe dans un bar. J'ai vu sa playlist, le set a l'air d'envoyer du lourd. Et puis m**de, demain c'est la fin du monde, et quitte à en finir, autant que ce soit en tronchant une pute plus sale que moi. Cette idée réussit à me traîner jusqu'à ma douche italienne, et 15 minutes plus tard je suis en ville. J'arrive au bar, mes amis sont pas là mais je connais pas mal de monde. Je me fais payer un Jägerbomb, puis un deuxième. Mon pote DJ arrive 45 minutes en retard (selon ses standards il est plutôt en avance) et commence à installer tout le matos. Au final, il lui manque un câble que le patron du bar arrive pas à retrouver, et son set est annulé. FML AGAIN.

    Je me retrouve en terrasse. J'ai pas assez bu pour supporter les trois quarts des gens autour de moi. Je finis par me casser, et je vais dans le seul autre bar cool de la ville. J'avais zappé que c'était la dernière semaine de cours, et le bar est plombé de lycéens, dehors et dedans. Il y a la queue pour rentrer dedans, du jamais vu dans ma ville de tocards. Je finis par réussir à rentrer, et là je suis submergé par l'odeur ambiante. Mes narines subissent un mélange poisseux de transpiration, d'alcool et de cyprine de gamines. Le genre d'odeurs qui aurait pu me filer une trique monumentale certains soirs, mais là j'ai directement senti la nausée monter. Je suis ressorti aussi sec.

    Je compte rentrer chez moi, mais rien ne m'y attend. Pas de bouffe, pas de weed, et mon ordi est en réparation. Je déambule, plus proche du spectre que de l'homme, et mes pas finissent par me ramener au premier bar.

    Nouvelle lueur d'espoir: la musique s'est améliorée, des gens cool viennent d'arriver, le huitième verre qu'on m'offre est le premier à me faire un peu d'effet. C'est même bien possible qu'un sourire soit venu illuminer mon visage de cadavre ambulant. Du coup j'accompagne quelques connaissances en boite, un peu malgré moi.

    La serveuse nous paye un Jägerbomb, et on en recommande quelques tournées. La soirée défile, plus chiante que jamais mais je commence à être relativement drunk. Les 48 heures de jeûne auront au moins servi à ça. Je file au coin fumeurs, un mec me demande si j'ai des feuilles. Il sent l'herbe de qualité. Je lui dégote ça, et je le préviens que les videurs pistent la weed à mort, et qu'il va être grillé très vite si il reste ici. Il prend poliment note, et allume son spliff dans la seconde qui suit. Il fume une taff, et me le tend direct.

    A peine le temps d'attraper le oinj que le videur débarque. Je le connais, du coup il la joue cool. Il me dit de dégager pour aller fumer hors de la boite et de revenir après. Le rouleur me suit, et on va se fumer ça un peu plus loin.

    On discute tranquillement, et là deux meufs débarquent. Des copines à lui. La première est une black que j'ai déjà croisée, plutôt moche. La deuxième m'est inconnue. Marine, une petite brune aux cheveux frisés. Loin d'être une bombe, mais plutôt mignonne et joli regard. Une 6,5 je dirais. La première fille potable que je croise de la soirée. Pas de quoi me mettre des étoiles dans les yeux, mais suffisamment pour m'imaginer lui gicler des lampées de foutre dans les siens.

    On commence le chit-chat, je fais le mec un peu mystérieux, je la vanne, ses potes se marrent, le courant passe bien. A un moment on a même échangé quelques notions d'astrologie. Faut croire que je suis prêt à tout pour baiser ce soir. La mayonnaise monte en tout cas, elle commence à me jeter des regards langoureux, et demande au bout de quelques minutes quelle va être la suite des opérations.

    Le mec propose qu'on aille faire un after chez lui, et on est partis. Sur la route, les filles nous annoncent qu'elles ont caché de l'alcool en ville qu'on peut aller récupérer. L'espace d'un instant j'ai peur d'être tombé sur unes des nombreuses put**ns de lycéennes qui pullulent en ville, mais non, ces connes ont bien 22 ans. Là je commence à l'ignorer totalement pour discuter avec le mec qui en plus est assez cool. Mon game est en place, tous les voyants sont au vert du côté de la gourgandine, ça me paraît même trop facile.

    Par contre, le spliff m'a filé une pateuse dantesque. Le verre d'eau repasse devant l'éjac' faciale au rang de mes priorités. Puisque ces traînées doivent aller chercher de l'alcool à la place des halles, je leur dis que je vais me rafraîchir le gosier, et que je les rejoins là-bas.

    Oh put**n, ce verre d'eau quoi. Il m'a procuré plus de plaisir que certaines ex. Une délivrance. Je commence à me sentir presque bien, et je repars avec la bite et le couteau. C'est à ce moment là que je me rend compte de mon erreur. Je connais pas du tout ces gens, le détour chez moi m'a fait perdre quelques précieuses minutes. Il y a peu de chances qu'ils attendent après moi trois plombes. Un frisson me parcourt l'échine, et quelques vapeurs de Jäger remontent. J'arrive à la place, qui est déserte évidemment.






    Je sais que je suis plus con qu'un manche à balai ces derniers jours, mais là j'ai l'impression de toucher un nouveau fond. Je me sens presque aussi con que la fois où j'ai pris 10k à Opus sur un monkey shot en NL1000, et que je lui ai rendu dans l'heure qui suivait. Comment j'ai pu me laisser obnubiler par un verre d'eau au point de laisser la petite Marine me filer entre les doigts alors que j'ai pas baisé depuis de semaines et que le monde va disparaître dans quelques heures? Furieux contre moi comme rarement, je rentre chez moi la queue entre les jambes, et la mort dans l'âme.

    Je tente de me noyer sous la douche, et je me refourre au pieu. Le mal de bide a pris le pas sur la faim, et je me sens même pas la force de me branler. Je vérifie l'heure, 5h30. J'ai 2 messages vocaux, sur lesquels je me rue comme un porc se ruerait dans la fange. Evidemment c'est pas eux qui m'ont rappelé, je sais même comment il pouvait rester assez d'espoir en moi pour y croire. Maigre consolation, l'un de ces messages m'informe que mon ordi est réparé. Je pars en ville vérifier à quelle heure le magasin ouvre, c'est pas comme si j'avais autre chose à foutre de toute façon. Ca ouvre à 9 heures, plus que quelques heures à tuer. Là ça fait bien 45 minutes que j'ai quitté le petit groupe, mais un je ne sais quoi me pousse à retourner vérifier à la place des halles. AU CAS OU TSé. A ce moment là, voilà à peu près comment se cheminent mes pensées.

    "put**n COMMENT J'AI PU ETRE AUSSI CON BORDEL JE ME DETESTE JE ME DETESTE. VAS Y PLUS RIEN A FOUTRE J'Y RETOURNE JE TENTE LE HAIL MARY COMME A LA NFL LOL T'AS VU. J'AI FAIT DU FOOT US EN PLUS IL FAUT Y VOIR UN SIGNE MON FRERE. ET PUIS IL Y A DEUX JOURS SUR HALO 4 J'AI JETE DEUX RANDOM GRENADES AU RESPAWN, ET J'AI FAIT UN MOTHER f*ckING TRIPLE KILL SA MEEEEEEEEEEEEEEEEERE. ET C'ETAIT QUOI LA MEDAILLE QUI S'EST AFFICHEE? HAIL MARY OUI MOOOOOOSSIEUR.

    DES SIGNES PARTOUT, TOUT EST LIE put**n. J'EN CONNAIS UN QUI VA BAISER CE SOIR§§§§§§§§§§§§

    Sur ces mignons vagabondages, j'arrive à la halle.

    Ils sont là bordel.
    Ils sont là bordel.
    ILS SONT LA BORDEL, ET NOUS AUSSI ON EST LA PAPA, ONE f*ckING TIME BORDEL.

    J'ai du mal à y croire, mais du coup obligé de me recomposer une gueule de circonstance. Un petit sourire, je leur glisse un "Vous m'avez attendu? Vous n'auriez pas du." et j'attrape la bière dans les mains de Marine, histoire de m'en remettre une petite derrière l'oreille. Sur le moment, tout ça me semble être finement calculé. C'est fou comme l'alcool rend con parfois.

    On est repartis comme en 40, et on finit par y aller, à ce put**n d'after. Le mec habite à 5 km d'ici, et nous ramènera en ville pour 11 heures, avant d'aller au taf. Parfait. Dans la voiture, Marine a quelques petits sourires en coin.




    On arrive à l'appart' du gars, qui se compose d'une cuisine, d'un salon avec clic clac et de sa chambre. Le setup est correct, je devrais même pouvoir ramoner cette coquine sans craindre que ses hurlements soient trop gênants pour les autres. A ce moment là, la pute de copine nous annonce que finalement, elle est fatiguée, et qu'elle va aller se coucher direct. Du coup elle va dans le salon, tandis que le mec sert 3 verres d'un blanc immonde.

    Pas l'idéal tout ça, ça va être tendu de convaincre Ben de dormir dans son clic clac pourri alors qu'il bosse dans quelques heures, surtout si c'est pour que je puisse tapisser ses draps de sperme gluant et de cyprine. Et puis m**de au fait, il a peut-être prévu de baiser lui aussi, ce soir. Je cogite à tout ça sur mon verre, calculant toutes les possibilités. Je me rends compte qu'à ce stade de la soirée et à ce stade d'alcool, je suis même prêt à me taper la moche en dernier recours.



    C'est le moment que choisit Marine pour régler le problème logistique, d'une phrase nette et sans appel.

    "Bon bah moi les gars puisqu'on fait pas plus, je vais aller me coucher aussi, je commence à être claquée. A demain!" Et cette truie se dandine jusqu'au clic clac du salon.

    Là, j'ai senti le sol s'effondrer sous mes pieds. J'étais dans un tel état de nervosité que je me demande si j'ai pas versé une petite larme. Et puis devant le ridicule de la situation, j'ai éclaté de rire. Un rire sans joie, de fou à lier.

    Ben me regarde d'un air étrange (IL Y A DE QUOI LOL) et puis il finit son verre cul sec. C'est peut-être la parano qui parle, mais son regard semble équivoque. Il me glisse un petit "Bon eh ben puisqu'elles s'échappent, je vais aller dormir aussi. J'espère que tu ronfles pas!"

    A peu près tout l'alcool est remonté d'un coup. C'est Babylone sous mon crâne. Il est gay ou quoi? Je commence à me rappeler quelques petits détails de la soirée, genre Ben qui me dit qu'il est infirmier. Et puis les trois qui m'attendent une plombe alors qu'ils me connaissent pas. Et puis les sourires en coin de Marine. Et puis m**de, quoi.

    Je vais gerber. Je dis à Ben qu'il faut que je prenne l'air. Vu la gueule que je devais tirer il a vite compris l'enfoiré. Dehors, j'ai eu le temps de faire trois pas avant de lâcher une gerbe monstrueuse. La flaque devait faire à peu près la taille de ma salle de bains. Bien-sûr je me suis jamais retourné, et je me suis tapé 5 bornes pour rentrer chez moi. La bonne nouvelle, c'est que bien que ce mec habite sur les hauteurs, j'ai su résister à la tentation de me jeter dans le vide.


    La fin du monde peut arriver, je l'attends de pied ferme cette chienne.
  18. Like
    cleml12 reacted to safet_susic in Real Post   

    GTA V sort bientôt panique pas
  19. Like
    cleml12 reacted to zenix in /DOUBLON   
    J'en ai une bonne moi aussi:

    Bon d'accord elle est facile mais on dirait que tu les cherches aussi..
  20. Like
    cleml12 reacted to ov3r in ManuB fout l'dawa!   

  21. Like
    cleml12 reacted to Mrpropre World Peace in La Pizza Hut (cheesy crust)   
    domino's > pizza hut
  22. Like
    cleml12 reacted to MagicEdika in Real Post   


  23. Like
    cleml12 reacted to anuscopie in Les "sosies" des joueurs de poker   





  24. Angry
    cleml12 reacted to Arkky in Monter une bankroll avec 3000 euro   
    3000€ de bankroll c'est largement suffisent pour jouer des MTT. Si tu traverses une mauvaise période descend de limite. Essaye de ne jamais investire plus de 5% de ta bankroll dans un tournoi. Avec 3000€ tu peux jouer des MTT jusqu'a 50€ tranquilement et quelques 100€ de temps en temps. Continues aussi à jouer des satelittes et tout devrais bien ce passé
  25. Angry
    cleml12 reacted to Puddjah in No Limit Highway : le challenge bankroll de Ludovic Riehl   
    Un VRAI challenge serait de faire cela sur une autre room que la sienne.
    ça enleverait des doutes.

    D'autres (Fergusson, Negreanu, Lacay ?) ont tenté et réussi ça. Mais ils ont tous joué sur la room qui les sponsorise.
English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Micro Millions
PokerStars : Micro Millions