Jump to content
Status Updates

natanoj

CPiste
  • Content count

    2793
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

Everything posted by natanoj

  1. Natanoj Trip

    Felwin ( je me suis toujours demandé si tu étais le mec d'Alsace Poker que j'ai joué il y a 6/7 ans et qui avait le meme avatar que toi, c'est le cas? ) A la fin du message, je dis que désormais, j'ai élargi ma devise. Au lieu de dire "je voyage pour les gens", désormais je dis "je voyage pour les gens, et aussi pour m'améliorer". A partir de là, il est normal que je parle de moi puisque Dixit me pose une question qui me concerne. Si vous voulez que j'arrête de parler de moi et que je parle de l'Amérique du Sud, je serais ravi de le faire, sérieusement, mais posez moi des questions sur l'Amérique du Sud. J'ai un millions de choses à raconter sur le poker la bas, les femmes, la moto, l'aventure etc, mais donnez moi l'occasion d'en parler
  2. Natanoj Trip

    pourquoi ?
  3. Natanoj Trip

    J'ai toujours voyagé pour les gens. Pas pour les lieux. C'était le point de départ du World Poker Trip. C'était ma devise de voyageur. Je ne la renierai jamais. Sauf que nous sommes des êtres humains, et nous apprenons des choses en cours de route. On ne doit pas rester rigide. C'était ma devise, mais désormais, je l'élargis. Car j'ai compris beaucoup de choses sur la route, et l'une d'elles c'est que le voyage nous change. Qu'on le veuille où non. Le voyage nous extrait de notre zone de confort, de notre culture, de l'influence de notre famille, de nos amis, de nous mêmes et de nos croyances limitantes. Nous affrontons des épreuves, et pour la première fois de notre vie, nous apprenons à les gérer seul, avec notre propre cerveau, notre propre corps, notre propre sensibilité, en développant nos propres mécanismes de compréhensions. Et comme notre succès ou notre échec ne dépend que de nous, nous apprenons à chaque épreuve passée ( si ca t'intéresse, je pourrai te donner des exemples plus concrets). Et tout cela nous fait changer profondément. Tu exagères lorsque tu parles d'obsession de soi et de manque d'empathie. Oui, j'ai une réflexion sur moi. Une réflexion qui n'existait pas du tout au début du voyage, car à l'époque, mon seul besoin c'était de m'extraire de la France, de changer d'air et de vivre du poker. D'où des articles qui parlaient peu de moi. Sauf qu'une fois que ce besoin a été atteint, au bout de 2 mois de route, l'urgence passée, j'ai commencé à pouvoir me regarder, me remettre en question. Et forcément la nature de mes articles a commence à changer. Moi qui ne me remettait que très peu en question, j'ai commencé à développer cette sensibilité vis à vis de moi même, et de mon image. Et au lieu de la refouler, par peur du changement, je l'ai acceptée, tout simplement. J'ai compris que cette étude me faisait progresser. Et j'ai développé de la critique, d'abord prudemment, avec distance, puis au fur et a mesure des mois, de plus en plus franchement, jusqu'à ce qu'elle devienne une étude impitoyable de ce que je suis. D'autant plus impitoyable que je suis toujours prêt à débattre de moi-même, meme en public, et sans toujours être prêt émotionnellement à le faire, d'où parfois cette hypersensibilité. Alors même si je suis d'accord pour dire que l'écriture a changé, qu'elle est devenue plus centrée, je pense que 1. c'est intéressant. Ne serait-ce que pour m'aider moi. Je comprends en ce moment que mon blog a été sans que je m'en rende compte une psychothérapie 2. ne soie pas caricatural. Il y a de l'équilibre malgré tout, et je ne suis pas dans ma bulle. Il suffit de voir les derniers articles de la saison 1 et tu te souviendras de quoi ils parlent. Et puis tu verras les prochains de la saison 2 aussi. Tout ca pour dire que désormais, ma devise de voyageur c'est : je voyage pour les gens, pas pour les lieux, et aussi pour m'améliorer.
  4. comme disait Jacobson sur twitter le matin du november nine : la chance c est le moment ou la préparation rencontre l opportunité
  5. Natanoj Trip

    je n'ai pas tres bien compris, tu pourrais expliciter? J'ai jamais été trop fan de la dérision, qui en désamorçant grâce au rire, fait perdre aux choses leur sérieux. Je trouve que c'est important le sérieux parfois. Meme quand on parle de soi meme. Je n'ai pas de problème à avoir des tensions interpersonnelles, je préfère les regarder en face, sans rire, pour mieux les résoudre. Et sinon, on peut être exigeant avec soi même tout en s'aimant. C'est un peu le principe de l'amitié : je t'aime mais je suis prêt à te critiquer. après peut être t'agaces tu du fait que je dramatise beaucoup dans l'article. C'est juste que j'essaie de décrire le plus précisément possible l'émotion que j'ai ressenti au moment où ça s'est passé. Et pour le coup c'était vraiment traumatisant. C'était pas juste un brokage à la con, c'était un brokage devant des milliers de personnes qui avait des conséquences énormes sur ma vie. Ce qui n'empêche pas que malgré tout, aujourd'hui, j'en parle avec un détachement total, ça fait des mois que j'ai dépassé ce truc là. Noon tu mélanges tout. Mais c'est pas grave. C'était juste un article introductif. (pour le début de ton intervention ou tu relativises, j'en parle dans ma réponse à dixit)
  6. GG Pierre. C'est là que tu vois la puissance du mental et de l'autosuggestion au poker. Le mec a une telle envie de vaincre et de prouver au monde qu'il est légitime là où il est qu'il a tout donné, et n'a jamais lâché l'affaire, tel un p(k)itbull. Hate de lire l'article du blog où il parlera de cette victoire, ça risque d'être passionnant.
  7. Arrêter la masturbation

    Hahaha, je suis sur que tu dis ca pour me tailler, mais pourquoi pas au final et juste pour précision, j'ai pas arrêté de me branler, j'ai arrêté de me branler sur du porno ! J'ai réussi à recentrer mes fantasmes sur mon imagination, mes ex, ou des meufs que je vois en ce moment. C'était un peu le but initial du thread du porno, donc je suis plutôt content.
  8. Arrêter la masturbation

    Je suis entrain de réfléchir et préparer une réponse pour Marla et Anderson, c'est pas facile, car ca demande un peu de réflexion. Je voulais juste dire que je trouve le tableau de Juda Nanas absolument fascinant. Le mot le plus tapé représente le fantasme le plus répandu d'un pays. Et c'est quoi le fantasme sur youporn? C'est le truc qu'on ne peut pas baiser dans la vraie vie, qu'on idéalise, et qu'on recherche donc dans le porno. Ca veut dire quoi? Ca veut dire qu'on peut presque faire la sociologie du monde grâce à youporn. Ca veut dire qu'aujourd'hui les américains, anglais et australiens ont créé une société où le sexe est tellement libéré, où tout le monde peut tellement baiser avec tout le monde, que la dernière femme inaccessible, c'est la "lesbienne", celle qui ne désire pas l'homme. Ca veut dire que les égyptiens, les espagnols, les polonais et les italiens, pour des raisons d'imprégnation de la religion probablement, ont tellement sacralisé la mère (milf chez les italiens), l'ont rendu intouchable, non sexuelle, vierge, qu'elle en est devenue un fantasme. Ca veut dire que les pauvres japonais et indiens ont une société tellement desexualisée, ou tellement complexée, je connais mal ces pays, qu'ils n'arrivent pas à baiser, et qu'ils en arrivent à se taper des queues sur "wife". Quand ton fantasme ultime devient ta femme, c'est que tu dois pas la baiser souvent... Ca veut dire qu'il y a un sick problème avec les français, pour qu'ils en arrivent à fantasmer autant sur "beurette". Problème de compensation vis à vis des "beurs"? Ca veut dire que les canadiens et les allemands qui fantasment sur les "teens" ont probablement du attendre un peu trop longtemps pour baiser ( sociétés éduquées, les pauvres, ils ont pu découvrir les meufs qu'à l'université?) et qu'ils regrettent de ne pas s'être dépucelés à 15 ans quand ils étaient au lycée. Et les russes qui tapent "anal" ... J'imagine qu'ils doivent pas souvent visiter cette partie du corps de leur meuf. (ou bien c'est juste une compensation vu que c'est une société hyper homophobe ou ils refoulent tous leur homosexualité) Toutes les interprétations sont soumises à la discussion, mais je trouve que c'est un tableau carrément intéressant.
  9. Natanoj Trip

    Après six mois d'arrêt, des polémiques, des WSOP, du sponsoring, un arrêt de porno etc. j'ai décidé de reprendre l'écriture du World Poker Trip ! La saison 2 comportera 29 chapitres, j'ai fait le plan ce matin, et il s'agit du préambule, histoire de vous annoncer la couleur... Bonne lecture ! http://www.worldpokertrip.net/0-preambule-saison-2/ "Comment se sent-on quand le rêve d’une vie s’est effondré? Quand pendant un an, on a réussi peu à peu à se défaire de toutes ses chaînes, de ses croyances, de ses complexes. Qu’on a retiré ses fringues une par une, qu’on a osé se mettre à poil, pour ne se couvrir que d’un fragile manteau de bonheur. Comment se sent-on quand une bourrasque fait s’envoler ce vêtement si chaud, mais si léger, et que le vent glacial de la réalité nous enveloppe? La réponse est simple : on a froid. Et même dans la chaleur tropicale du Sud de la Colombie, on tombe malade. Mais comme nos habits sont invisibles, inconscients, on a beau tousser, suer, éternuer, grelotter. Déprimer. On n’a aucune idée de pourquoi l’on est si mal."
  10. Arrêter la masturbation

    J'ai écrit un "déferlement de réactions", pas d'agressions. Tout va pour le mieux. Pour les autres messages de Marla et Mr. Anderson, je répondrai à tout ça plus tard, mais c'est super intéressant.
  11. Arrêter la masturbation

    J'ai bien compris. Sans rancune. Mais un moment, il faut arrêter d'intellectualiser, arrêter de placer tout ça sur le plan moral, et laisser le sexe à ce qu'il est : une pulsion animale. Pour revenir sur ton argument qui est intéressant, tu dis que cette meuf se voit uniquement comme un objet sexuel. 1- qu'est ce que tu en sais? tu es dans sa tête? N'est ce pas juste toi qui la vois comme un objet sexuel? 2- Il n'y a aucun mal pour une femme, ou un homme, à vouloir transpirer le cul. A vouloir séduire par son physique. On est d'accord, c'est limité, mais alors? Ya bien des mecs qui ne séduisent qu'avec de la tune, d'autres avec leur cerveau, d'autres avec un taf, ou de la tchatche. Qui es-tu (un intellectuel j'imagine) pour juger qu'il est plus moral de séduire avec sa tête qu'avec son cul?
  12. Arrêter la masturbation

    Ca me fait plaisir de t'avoir sorti de ton mutisme, je commençais à me lasser des -1. Tu as fait un très grand effort mais ne t'arrête pas en si bon chemin. Maintenant, il est temps de formuler des arguments.
  13. Arrêter la masturbation

    Puisqu'on en est dans la réflexion, ce qui moi me parait extrêmement intéressant, c'est le déferlement de réactions que provoque la simple expression de mon désir. Je rappelle que j'ai juste dit que cette meuf m'excitait hein. - Entre l'un qui lance un appel à témoin pour s'assurer du fait qu'il n'est pas tout seul à ne pas aimer les faux seins (ouf, il n'est pas tout seul, c'est vrai ça fait peur d'être tout seul) - l'autre qui se sent obligé de me tailler maladroitement en me rappelant que les françaises, elles, sont naturelles ( peut être tu devrais toi aussi délaisser youporn, sortir de chez toi, et tu te rendrais compte de ce qu'est vraiment une latina ) - le troisième qui décrète que seules les grosses sont des vraies femmes ( dois je vraiment commenter?) - et toi qui me parle de la sociologie du porno pour essayer de me convaincre que je ne devrais pas kiffer cette meuf car c'est moralement répréhensible. Au final, je me demande qui est entrain d'essayer de convaincre qui, et si en essayant désespérement de me montrer à quel point je suis con de désirer cette meuf, ce n'est pas vous-même que vous êtes entrain d'essayer de rassurer ( pour quelle raison? libre à vous de réfléchir individuellement à ça) Quoi de plus intime que le désir? Quoi de plus personnel que le désir? On bande tous en voyant des meufs différentes, à différents moments de nos vies, en fonction de qui l'on est et de qui elles sont. Vous kiffez les grosses? Vous êtes heureux avec? C'est cool, je suis content pour vous. Mais quel besoin avez vous de vouloir convaincre le monde entier que votre choix est le meilleur, qu'elles sont "la vérité", que vous n'êtes pas seul dans votre équilibre ? Moi je n'ai rien contre les grosses, j'ai des potes grosses, mais elle ne m'excitent pas (ou parfois si, mais pour d'autres raisons). C'est comme ça. Ca ne me rend ni meilleur, ni moins bon que vous. Juste différent. N'essayez pas de me convaincre, j'en ai rien à battre parce que je sais lesquelles me font bander, et c'est ma seule vérité. En échange, je n'essaierai pas de vous convaincre de kiffer une pornstar, une maigre, une refaite, une moche, un mec, ou une chaussure, soyez rassurés. Vous êtes sans arrêt à essayer de vous comparer ou d'imposer votre vérité. Vous finissez par croire que la normalité, c'est le mec qui a reçu le plus de +1, et qui doit donc avoir raison quand il dit qu'une meuf x est mieux qu'une meuf y. Résultat, vous vous convainquez que seuls certains critères extrêmement précis (seulement les "grosses". les "pas refaites". les " de ma classe sociale". etc etc) sont les seuls valables pour vous, et vous terminez en baisant des meufs qui ne vous excitent même pas juste parce que c'est ce que vous croyez être normal. Pas étonnant que le viagra et les antidépresseurs aient tellement de succès. Si les gens assumaient leurs désirs et ne ressentaient pas le besoin de se comparer à l'autre sans arrêt pour valider leurs choix, il y aurait beaucoup moins de frustrations et d'impuissants.
  14. Arrêter la masturbation

    je veux dire. Biologiquement. Celles qui sont nées avec des vagins. Y en a qui sont plus vraies que d autres ? Les plus grosses apparemment seraient plus vraies ? C est une théorie assez intéressante.
  15. Arrêter la masturbation

    y a des fausses femmes ?
  16. Arrêter la masturbation

    niveau seins la bas je crois avoir testé presque tout. Des gros melons trop murs de la future mamma colombienne aux deux olives de la doctoresse anorexique mexicaine, en passant par les pommes fermes et rondes de l étudiante bolivienne, ou les petites pêches douces de la fille a papa panameenne... Tout sauf les faux seins pleins de pesticide et d ogm. C est peut être pour ça que cette meuf m attire d ailleurs. J ai toujours eu du regret de pas m être tapé les meufs vulgaires et refaites du Venezuela ou de Colombie.
  17. Arrêter la masturbation

    je la trouve parfaite. Sensuelle, sexuelle, très excitante. Mais les gouts et les couleurs...
  18. Arrêter la masturbation

    C'est la que tu te dis que c'est cool d'arrêter le porno. J'aurais maté ça y'a 3 semaines, ça m'aurait fait ni chaud ni froid, alors que là, j'ai qu'une envie c'est de sortir dans la rue et d'aller me trouver une meuf.
  19. Depuis mon retour, j'ai fait qu'un cash game à Barcelone, et je n'ai pas aimé. J'ai perdu beaucoup de skill et forcément il y a moins de plaisir, et puis je focus sur d'autres trucs aujourd'hui. L'architecture, oui c'est terminé. Je vais tenter de devenir écrivain, me donner un an ou deux pour tenter ma chance et ne pas avoir de regrets. Et puis si ca rate, je trouverai quelque chose. Tu noteras que j'avais les cheveux courts Le ME n'est pas au programme non. Sauf si je me remets sérieusement au poker, mais j'en doute. Très étrange, je raconte ça à la fin de l'itw. Je suis assez instable, oscille entre les phases d'euphorie et les phases de mal-être. Je me stabilise petit à petit. Je parle de tout ca dans le thread cité par K un peu plus tôt. Voyage léger. Fais du couchsurfing. Au dela du fait que Vegas était un moment extrêmement important de mon voyage, et que j'y avais un couchsurfeur extrêmement sympa, je n'ai pas aimé la ville, ou plus particulièrement la zone du strip qui était exactement ce que tout le monde en dit à savoir un parc d'attraction pour adultes. Ce n'est pas spécialement ce que je cherche en voyage. Je n'ai rien de très nouveau à dire sur les WSOP. Un mois de tournois, de joueurs épuisés, de quelques élus euphoriques, et de rêve américain. C'est le poker. Meilleurs spots : Panama, Lima, Sao Paulo, Buenos Aires (je n'y suis pas allé, j'ai eu des échos). En Colombie, peu de tables à ¨Medellin et Cartagena, mais une très grosse table à Cartagena. Le poker est plutot bien implanté en Argentine et Brésil, tu trouveras toujours de l'action dans des grandes villes. Non désolé Désolé pour Uto, vraiment. Les questions ont été beaucoup orientées vers le wptrip, je pensais que ce serait un peu moins le cas mais bon...
  20. C'est assez bizarre, il a fait une analyse parfaite de la main où il limite la range river de push à Ax, 56dd ou 56ss. Il devrait un peu pousser le processus en se rendant compte que 56s est extrêmement improbable car - cela voudrait dire que vilain a just flat preflop UTG2 avec plein de monde à parler derrière - Il aurait flat flop avec 2 joueurs à parler derrière avec juste une gutshot et backdoor flush non max et vs Davidi qui cbet sur un flop dry dans un 4way La probabilité que ces deux événements ait lieu consécutivement, de la part d'un excellent joueur online, décrit comme solide, est quasi nulle. imo vilain n'a juste jamais de 6 dans sa range et comme Davidi l'a parfaitement analysé, il a juste push pour éviter le split et Davidi s'est level en mettant son image en jeu, alors que dans ce spot, vilain a juste joué straightforward. GG vilain
  21. Arreter le porno

    Hier aprem, je regarde cette conférence TED : Ca a été comme un déclic. Comme vous tous, j'ai été élevé dans un monde où il suffit d'un clic pour avoir accès a des millions de videos x, ou à 13 ans, je savais déjà tout sur le cul avant même d'avoir embrassé une meuf. Aujourd'hui, dans mes périodes sédentaires je "consomme" du porno quasi tous les jours, et cette vidéo m'a fait prendre conscience des effets dévastateurs. Le porno : - nous fait perdre du temps - nous complexe d'etre des mecs normaux, avec une bite et une erection normale - modifie nos relations avec les femmes en les orientant vers la performance vs la passion - nous transforme en drogués obligés d'augmenter la dose et l'intensité pour se satisfaire et rendant la vie normale moins excitante. Bref. Les américains se sont rendus compte de tout ca y'a un ptit moment. Y'a un mouvement la bas qui s'appelle les "fapstronauts". Des gars qui ont décidé d'arrêter completement. Ils sont apparemment aujourd'hui plus de 50k et la plupart décrivent à quel point ca a changé leur vie. J'arrête le porno. J'ai commencé hier. Je me suis installé un programme qui m'y interdit l'acces. Pour l'instant pas trop de probleme, mais j'imagine que comme la clope, va arriver un moment ou ca va etre un peu dur. Ce thread sera le suivi de cette "desintox" et de tous ceux qui veulent commenter, aider et participer eux aussi. GL
  22. Arreter le porno

    Je vais écrire un post dans quelques jours pour te parler précisément de tout ce qui se passe dans ma vie familiale, amicale et amoureuse. En attendant de le faire, sache qu'en ce moment, je passe mes journées à revoir mes vieux amis, a revoir une tante à qui j'avais plus parlé depuis 10 ans, à me rapprocher de mon père, ma mère, mon frère, mes cousins, mon oncle, à revoir un pote qui avait un cancer et avec lequel j'avais tout coupé, à me balader dans la rue et parler à des inconnus etc etc. Je ne suis pas du tout dans l'isolement, jamais je n'ai été aussi entouré de ma vie.
  23. Arreter le porno

    Je suis d'accord sur le principe, mais pas pour l'instant. J'ai un truc en moi que je dois régurgiter, dont je vais essayer de parler avec la plus grande justesse possible dans les prochaines semaines/mois, et je veux éviter de me distraire de ma propre pensée avec celles d'autres personnes qui ont pensé avant moi. Par contre, je me suis inscrit en cours de Yoga à Lille.
  24. Arreter le porno

    J'ai beaucoup réfléchi à ce besoin de tout révéler, et c'est un truc qui me vient du poker. Lorsque j'ai commencé à jouer au poker, en bon élève à l'école, j'ai essayé d'adopter une attitude d'élève studieux, et c'est à cette époque que je me suis inscrit sur pokerstrategy, puis sur club poker pour lire des articles, et des commentaires de main. Bientôt, j'ai commencé à poster moi même, et j'ai bien compris l'effet extrêmement bénéfique que pouvait avoir la discussion technique qui s'en suivait. Un jour, je suis passé à l'étape supérieure, et j'ai créé un blog sur le cp : Vis ma vie de livetard http://www.clubpoker.net/forum-poker/blogs/blog/2966-vis-ma-vie-de-livetard-ii/ (il s'agit du numéro 2, le numéro 1 étant fermé ) Le concept était simple : je m'étais broke récemment, et l'été approchant, j'avais envie de me refaire une bankroll tout en progressant. Pour ce faire, j'allais jouer au casino, et prendre des notes de mes sessions, pour les restituer ensuite sur mon blog. Mais ce qui était important, c'est que j'avais décidé, un peu par intuition, que j'allais faire des compte rendus de TOUTES mes mains, pas seulement celles que je jugeais pertinentes. Toutes mes mains, même les mains banales du genre raise preflop, ça call, je cbet, ça fold. Cette intuition se révéla être une excellente idée, et a eu 3 effets considérables : - Ecrire mes CR sur un blog, et m'obliger à être 100% sincère, m'a obligé à jouer mon A game, pour ne pas subir l'humiliation de devoir raconter des défaites et des coups mal joués, et me faire basher sur le cp. Je me suis responsabilisé. - En écrivant toutes les mains, absolument toutes, des regs de mon blog ont pu me faire des commentaires sur des erreurs de mon jeu que je ne soupçonnais absolument pas. Au lieu d'être le seul à essayer d'analyser mes faiblesses, j'avais 2,3,5, 10, bientôt 100 personnes qui étaient là pour m'améliorer. Ce fut une aide considérable pour progresser. - J'ai pu, en gardant une trace de mon processus d'évolution, "arrêter d'oublier" mes erreurs, arrêter de faire ce processus naturel de refoulement que nous avons tous tendance à produire quand nous vivons des moments difficiles. En m'obligeant à regarder la réalité en face, et en la relisant de temps en temps, j'ai pu commencer à réellement apprendre de mes erreurs. Je pouvais relire mon blog dans les moments de doute, quand il s'agissait de se recentrer, et je me souvenais pourquoi je ne devais plus faire telle ou telle chose. Ca m'a permis notamment d'apprendre à gérer mon tilt, car j'ai commencé à reconnaitre de plus en plus précisément tous les signes avant coureur qui l'annonçait, et plein d'autres leaks qui revenaient en moi par phase. En somme, c'est à cette époque que j'ai compris profondément que la sincérité envers soi même était le meilleur outil pour progresser. Et le fait de rendre les choses publiques, en créant une pression du regard de l'autre, et une potentielle humiliation en cas d'échec, était un excellent moyen d'être sûr de ne pas craquer. Lorsque j'ai crée le world poker trip quelques années plus tard, j'ai décidé d'adopter le même parti de sincérité totale. Sauf que cette fois-ci, je l'ai appliqué à ma vie. J'ai commencé à révéler mes faiblesses au poker, puis avec les femmes, puis mes galères à moto. J'ai écrit des choses que ni les blogs de poker (qui disaient tous "je suis un tueur au poker, la vie est belle"), ni les blogs de voyage (qui disaient tous "tout le monde est beau, tout le monde est gentil") n'avaient fait à l'époque : me montrer dans ma faiblesse, ma nudité et montrer la faiblesse du monde qui m'entourait. Et les effets furent extrêmement bénéfiques. - Comme avec mon précédent blog : je me suis senti progresser. J'ai joué mon "A game de vie", j'ai eu 100,200,500, bientôt 5000 personnes pour me lire et voir les erreurs que je faisais ( cf Tamerlan page précédente. Je me rappelle aussi de Taamer qui pour la première fois m'avait fait comprendre que j'avais été cruel et égoïste en lâchant une de mes meufs sur la route, alors que je ne pensais que liberté ), et j'ai pu arrêter d'oublier mes erreurs, comme les femmes par exemple. Et cette fois ci, je ne devenais pas un meilleur joueur de poker, mais un meilleur homme. - J'ai senti que les gens aimaient ça, vibraient pour ça. J'ai commencé à recevoir des messages d'amitié, de partage, de mise à nu. Pour la première fois, quelqu'un arrêtait de donner des leçons aux autres, et se regardait soi meme. Ils l'ont ressenti, et ils ont senti qu'en m'observant, ils pouvaient peut être mettre le doigt sur leurs erreurs. J'ai aimé les aider. J'ai senti que c'était important. A partir de ce jour, j'ai commencé à croire dur comme fer que la sincérité et le fait de la rendre publique était juste MON meilleur moyen de progresser dans la vie, et qu'en plus cela pouvait aider d'autres personnes. Et quand j'ai créé ce thread sur le porno, malgré la honte, j'ai senti que je devais le faire aussi. Et la preuve que ce fut une bonne idée, c'est qu'aujourd'hui tu débarques, et tu as l'intuition, comme moi, que le porno peut éventuellement être mauvais pour toi, et tu décides de faire un test, juste pour voir. N'hésite pas à communiquer sur tes évolutions. De mon côté, je continuerai à parler de mes états d'âmes et de mes évolutions, car je sais que ça me fait du bien, et que ça fait du bien autour de moi.
  25. Mal à l'aise Thread

    ça doit être les effets secondaires, je suis un peu perché en ce moment.
English
Retour en haut de page
×