Jump to content
Status Updates

natanoj

CPiste
  • Content count

    2793
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

Everything posted by natanoj

  1. Tu ferais mieux d'en prendre de la graine. Lui au moins il les baise vraiment.
  2. Bobilovic's life

    La musique ça pourrait être celle d une scène de film. Celle où le héros à enfin pris sa vie en main et on le voit affronter les différentes situations qui le faisaient galèrer auparavant mais avec succès cette fois ci. Keep it on Bobi t es sur le bon chemin
  3. Perceived range

    Magnifique. Quel travail de dingue. Le jour où tu arriveras à appliquer cette incroyable capacité d'adaptation à ta vie en dehors des tables, dans des situations très quotidiennes que tu as l'air d'avoir du mal à gérer, tu vas franchir un pas énorme. Je pense que tu connais déjà mais si ce n'est pas le cas, voici de quoi orienter d'éventuels futurs axes de travail : https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_des_intelligences_multiples Je crois qu'on avance dans la vie et dans le poker quand on évolue de manière homogène dans ces 9 intelligences ( certains disent 10 ou 11) . Et autant tu m'as l'air d'être bien au dessus de la moyenne, voire carrément surdoué, dans certaines d'entres elles ( émotionnelle, logicomathématique, verbo linguistique, existentielle pour ne pas les citer ) autant je crois que tu gagnerais à travailler les autres. Et ce travail ne se fait ni chez toi, ni dans la méditation, ni dans le poker, mais dans les rues d'Amsterdam... Et il ne passe pas par le cerveau.
  4. Natanoj Trip

    version TLDR ici version courte ici Version normale, un peu longue mais bon, on va faire un effort ici : Cher lecteur, Je traine depuis quelques mois sur le CP, et tu reconnais peut-être mon pseudo. Tu m'as peut-être vu oeuvrer sur le Toshop thread, sur le Couchsurfing thread, dans le Real ou bien sur mon blog ou je raconte mes CR de session de cash game live. Si effectivement tu m'as suivi sur ces thread là, et si tu n'es pas trop débile, tu en viens à une conclusion pour le moins logique : -j 'aime dessiner/faire des montages photo -je rêve de faire le tour du monde en voyageant de manière alternative -j'aime raconter des histoires -je suis un livetard Et comme je suis un jeune homme cohérent et opportuniste, j'ai décidé d'associer toutes mes passions dans le projet le plus important de toute ma vie, ce projet que j'ai nommé le : Entrons dans le vif du sujet... Le WPT, qu'est ce que c'est? Le WPT, c'est un peu mon rêve depuis toujours : faire le tour du monde en couchsurfing, le financer en jouant au poker et raconter tout ça sur un blog... Explicitons : Dans WPT, il y a 3 mots : World : Je pars de France vers mi-mars début avril grand max, et je rentre en France à peu près un an plus tard, peut-être plus. Comme Magellan, je vais aller toujours tout droit, et voir si je tombe dans le vide ou bien sur autre chose... Je commence par le Brésil, et je fais un gros tour en Amérique du Sud pour me diriger vers... Poker : Vegas Baby! Idéalement pour les WSOP (auxquels je participerai pas, j'ai pas la bk, sauf si un mécène se pointe ) ou sinon un peu après, vers fin de l'été/début automne 2013. Cette ville particulièrement dans l'idée de rester un peu pour grinder comme un livetard en manque... Parce que c'est là que ça commence à devenir marrant, au cas ou tu avais pas compris, le TDM, je vais le faire à travers le poker. Obv, je vais pas grinder partout, je suis pas fou, et je sais que y'a des endroits dans le monde où: - t'as pas trop envie d'être le pigeon victime de grattage intensifs - t'as pas spécialement envie de gagner, si tu veux pas te faire casser les côtes à la sortie... Tu imagines par exemple que je vais pas trop aller jouer à Caracas, ou à Kaboul... Par contre le poker sera le fil rouge du voyage,c'est à dire que à peu près partout où j'irai, j'essaierai de trouver des home games et d'appréhender la transition culturelle (attention on sort les grands mots) à travers le pok. Pour faire plus clair, tu imagines bien l'incroyable diversité, et le potentiel d'epicness qu'on peut trouver en faisant une partie dans l'arrière salle d'un café à Recife, dans un casino de Vegas, dans une partie underground à Montreal, dans une coloc de balla en Thailande ou chez des millionaires à New Delhi (sisi, d'ici à New Delhi, j'aurai la bk si je me suis pas fait tuer sur la route...) Donc concrètement, tu comprends que le poker en voyage ce sera : - des homes games à petit buy in dans pas mal d'endroits que je traverserai juste le temps de quelques jours - quelques périodes d'arrêt du voyage et de grind live,dans des villes ou je resterai un peu plus longtemps, genre 2/3 semaines, afin de monter la bk et continuer mon chemin ( Vegas, Montreal, Macao...) Ce qui nous amène au 3e point, le : Trip : Tu as bien compris qu'il y a avait le poker, et le voyage... Le voyage, je te l'ai expliqué plus tôt, ca sera du couchsurfing et de la route. Jamais d'avion, j'aime pas ça. L'avion ca va trop vite, ca te retire tout le plaisir de la transition culturelle. Tu passes d'un pays à un autre complètement différent sans rien comprendre à ce qui peut les relier, ou les séparer. Jveux dire, c'est pas comme si j'avais pas le temps hein? Du coup, si tu as un esprit de déduction hautement développé, tu as compris que pendant les 4/5 premiers mois de mon voyage, qui vont séparer Rio de Vegas, je vais traverser un tas de pays marrants : Brésil Guyane, Surinam, Venezuela, Colombie (si je passe par la cote Atlantique, peut être je passerai coté Pérou, Equateur etc par le Pacifique) Panama, Costa Rica, Nicaragua, Honduras, Guatemala et enfin Mexique... Bref, tout ça en Couchsurfing, on va avoir pas mal de matos pour raconter quelques CSB... Tout ça obv, c'est que le début... Ensuite on continue en Amérique du Nord, puis on débarque au Japon et.... Stop, pour l'instant, j'en dis pas trop. L'idée c'est aussi de pas être trop rigide par rapports aux dates et aux lieux. J'ai compris pas expérience que les meilleurs voyages se nourrissent des opportunités qu'on trouve sur la route. (et puis si ca se trouve, je vais jamais aller à Vegas, je m'arrêterai au Mexique tellement je vais kiffer...) Le blog Ben oui, le but c'est quand même de raconter un peu tout ça. Au début je voulais garder ça pour moi, c'est mon aventure et mon délire après tout... Mais déjà, j'ai promis à ma pauvre maman qui est déjà morte d'inquiétude depuis 1 an de lui donner des nouvelles régulièrement. Et puis tous mes potes m'ont dit "tu vas faire un blog j'espère...". Bon, ben du coup, quitte à faire tout ça, je vais le raconter au web entier non?? J'ai créé un site exprès, c'est ici. J'aurai bien aimé pouvoir le faire sur le cp, mais les possibilités techniques et graphiques étaient limitées, donc ca se passera là bas. Pour l'instant, ya pas grand chose, normal, c'est en construction... Mais bientot, y'aura des photos, des dessins, des CR de sessions, des articles sur la sociologie des femmes nées en avril en Honduras etc, etc etc... Le CP Je crée en plus de mon blog le thread sur lequel vous vous trouvez en ce moment même. Pourquoi donc ce double emploi?? C'est que j'attends de la communauté qu'elle me donne un petit coup de main. Comment? Au moins de trois manières différentes : - M'héberger! Ya des dizaines de milliers de membres sur le CP, tu vas pas me dire qu'il y'en a pas quelques uns fourrés à Tokyo ou Damas... 365 jours à parcourir le monde, ca veut dire 365 nuits à essayer de pas dormir sous les ponts. Non seulement y'a des membres un peu partout, mais on a tous un oncle ou un cousin qui vit à l'étranger. Sur le topic je mettrai régulièrement ma position, et demanderai un coup de main... - Me trouver des home games! Ben ouais, pour faire des home games, faut généralement être introduit, et quelle meilleure introduction que toi lecteur qui vit dans la ville que je vais traverser?? - Me fournir un soutien logistique. Tu imagines assez bien qu'entre l'aventure en elle-même et le blog, je vais avoir des journées hyper hyper chargées... J'ai pas encore d'exemple précis en tête, mais c'est évident que je vais à certains moments de mon voyage être confronté à des situations problématiques devant lesquelles soit je n'aurai pas le temps, soit je n'aurai pas le skill... Et là, je vais profiter de l'incroyable diversité de compétence et de réseau qui existe sur le CP. Je crois qu'il n'existe aucun forum français où les membres sont tellement variés, et ca va probablement être un TRES gros plus pour me filer un coup de main... Régulièrement donc, je ferai part de mes problèmes techniques ou autres, et je ferai appel à vous pour m'aider à les surmonter. Voila, je crois que j'ai tout dit pour l'instant... Pour rappel, le début de tout ça, c'est mi mars environ.. Et maintenant, cher lecteur, j'espère que tu es in.
  5. Natanoj Trip

    j'imagine que tu as tenté un bash vu le petit smiley de la fin, mais il mérite une explication car j'ai pas compris ce que tu voulais dire.
  6. Natanoj Trip

    Excellente blague. Totalement inattendue.
  7. Natanoj Trip

    Salut tout le monde, pour ceux qui veulent des nouvelles, je serai demain à 21h l'invité de la radio Kill Tilt, en direct sur Twitch ( https://www.twitch.tv/KillTiltTV ). Le thème de l'émission sera " ce que le poker peut nous apporter dans la vie", mais pendant les 2h30 de live, nous aurons également largement le temps d'aborder le voyage, et tout ce qu'il s'est passé depuis mon retour ( sortie du livre, promotion, autres voyages, rencontres etc...) ains que mes projets futurs. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser sur leur site ( http://www.kill-tilt.fr/blog/2016/04/26/kt-radio-ce-jeudi-28-avril-avec-natanoj/ ) ou mon Facebook. A demain !
  8. Natanoj Trip

    merci pour cette magnifique analyse.
  9. Natanoj Trip

    Cher CP, Je reviens de l’abbaye où j’ai passé trois jours. Pas exactement dans le silence, comme je pensais avant d’arriver, vu qu’au final les gens là-bas parlaient pas mal entre eux, mais en tout cas totalement coupé de mon monde habituel. Sans famille, sans ami, sans internet ni téléphone. Je n’avais pas grand chose à faire sinon lire, écrire, et “faire le point sur ma vie”. Figurez-vous que ça a marché. Quelques heures à peine après mon arrivée, j’ai ouvert une porte à l’intérieur de mon cerveau, et j’ai passé les 3 jours suivants à l’explorer, à comprendre des choses sur ma vie, mes actes, et les raisons de mes actes. En 2010, après 5 ans d’études passionnantes, j’ai passé mon diplôme d’architecte, et me suis lancé dans la vie professionnelle, plein d’ambition, de confiance, et avec l’envie de changer le monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Trop ambitieux peut-être, j’avais choisi un studio réputé, mais au rythme impossible, et me suis retrouvé à bosser 50, 60, parfois 70 heures par semaine pour un patron tyrannique, qui a réussi à me casser en à peine 2 mois. Ma vie est devenue un enfer. Moi qui avais toujours été heureux, sociable, plein de passions et d’envie, j’étais devenu seul, isolé, triste et totalement esclave de ma vie. Ma seule satisfaction à cette époque, c’était le poker. Je me sentais bon aux cartes. Alors que tout commençait à foutre le camp, le poker était le seul domaine où j’avais l’impression d’avoir encore un peu de contrôle. Naturellement, j’ai commencé à tout miser dessus. Je me rappelle que je jouais online le soir, postais mes mains sur Pokerstrategy à la pause midi, et tous les weekends, j’allais affronter des livetards au casino. Je gagnais un peu d’argent. Me sentais meilleur qu’eux. J’ai voulu continuer à progresser. C’est comme ça que j’ai découvert le CP, par la section stratégie Live, où les regs impitoyables m’obligeaient à bosser dur pour ne pas me faire basher. J’ai progressé, ai osé intervenir dans les débats, et petit à petit, j’ai même senti cette sorte de sympathie de la part de mes pairs, qui commençaient à me connaître et apprécier mes contributions. Je me suis senti moins seul. Presque avec des potes, dont je commençais à connaitre les pseudos, le caractère et même la vie. Certes, quand on y pense, c’était Natanoj qu’on appréciait, mais ça restait une part de moi, et c’était une vraie béquille à une époque où Jonathan boitait salement. Et puis il y a eu le thread couchsurfing. Je suis tombé dessus un peu par hasard, et y ai posté d’abord timidement. Mais les mecs m’ont demandé des précisions, alors j’ai commencé à raconter mes voyages. Et j’ai été surpris de la réception de ces récits. De leur succès. Les gens adoraient lire mes aventures, mes découvertes, mes joies et mes galères. Et ce n’était pas de Natanoj le joueur de poker qu’il s’agissait, mais bien de Jonathan. Le vrai Jonathan. Celui qui avait un jour été heureux, passionné de vie, de rencontres, de voyages et d’écriture. Celui qui avait des convictions profondes, et des doutes. Celui qui avait du s’enterrer si profondément pour se protéger du mépris et des humiliations quotidiennes. Les gars du CP m’ont rappelé que je pouvais être heureux. Que j’avais de la valeur en tant que moi, sans masque. Que je pouvais réaliser quelque chose d’important. Ce quelque chose, ça a été le World Poker Trip. La plus belle et la plus grande aventure de toute ma vie. La renaissance. Les récompenses. La redécouverte de moi. La prise de confiance. La liberté. L’amour. Et même le succès. Inattendu. Natanoj avait porté Jonathan beaucoup plus haut qu’il ne l’aurait pu imaginer un jour. Tout cela commencé grâce au CP. C’est le CP qui m’a donné la force de redevenir moi-même. Pour ça, je lui en suis profondément reconnaissant. Vraiment. A vous tous, merci. Et puis il s’est passé quelque chose. D’abord un enthousiasme un peu moindre. Puis de l’indifférence. Les premières critiques, d’abord minoritaires, et bientôt de plus en plus fréquentes et nombreuses. Jusqu’à la fameuse polémique du Main qui m’a profondément blessée, car je ne la comprenais pas. J’ai terminé mon voyage sur un immense sentiment d’amertume. Et puis, au retour, quand l’émotion s’est peu à peu calmée, semaine après semaine, j’ai repensé à tout cela. Relu les critiques, et les ai peu à peu assimilées. Jusqu’à septembre où tout est enfin devenu clair... Quelques mois après le début du World Poker Trip, le succès a commencé à devenir de plus en plus grand. Succès un peu ambigu néanmoins : même si je voyais bien les statistiques monter un peu partout, ma vie elle, au Pérou demeurait relativement inchangée. Personne ne me connaissait, j’arrivais incognito dans les parties. Certes, j’avais une vie intense et bien remplie, mais Natanoj lui, passait à la radio, dans les journaux, était nourri de l’admiration de centaines, puis de milliers de lecteurs. Et peu à peu, lentement, il a pris le dessus. J’avais reçu tellement de bonnes choses, tellement d’amour via internet, que je suis devenu sans me rendre compte dépendant de ce regard virtuel. Et j’ai commencé à faire les choses non pas pour moi, non pas parce que je les sentais profondément, au fond de mon coeur, comme au début du voyage, mais cérébralement, pour l’idée que j’avais de ce qu’on attendait de moi. C’est là que je me suis perdu. Que j’ai commencé à prendre de mauvaises décisions. Quitter une fille que j’aimais. Continuer à jouer au poker alors que ça me saoulait de plus en plus. Chercher un sponsor. Je pense que j’aurais du arrêter le World Poker Trip à Lima, à la fin de la première année. J’étais fatigué. J’étais prêt à faire autre chose. Mais j’ai continué malgré moi. Parce que je ne voulais pas risquer de perdre cet amour virtuel que j’avais si durement acquis. La lente perte de vitesse du World Poker Trip n’est que la suite logique de tout cela. Même si l’aventure continuait, et était toujours stimulante et beaucoup plus riche que ma vie d’antan, l’essence même du voyage, cette liberté, cette recherche du Jonathan, pas du Natanoj, avait disparu. C’est ce que j’ai compris brutalement en septembre. De l’extérieur, ça vous parait peut-être anodin, mais de l’intérieur, ça a été un choc d’une violence inouie. Une sorte de prise de conscience de ma shyzophrénie naissante. D’où l’énorme craquage qui a suivi et dont vous vous rappelez surement. Il m’a fallu quatre mois pour m’en remettre, et deux de plus pour vraiment comprendre ce qu’il s’était passé. J’ai assemblé petit à petit les pièces, et j’ai véritablement terminé le puzzle ce weekend, dans le monastère. Et j’ai pris conscience que Natanoj, qui m’avait tellement apporté au tout début de mon voyage, qui avait été le pansement que j’utilisais pour soigner ma blessure narcissique, était devenu une énorme charge aujourd’hui. Car quand la blessure est guérie, il faut retirer le pansement, sinon la peau finit par sécher, puis se nécroser. Aujourd’hui, je ne me retrouve plus vraiment sur le CP. Depuis mon retour, mes centres d’intérêts ont totalement changé. Je ne m’intéresse plus ni au poker, ni à la moto, ni au voyage. Je suis dans des délires qui n’intéressent pas grand monde ici ( yoga, méditation, psychologie, spiritualité etc. Lol, j’entends déjà les railleries, vous voyez ? ) Je suis resté ici par habitude, un peu comme on reste avec une fille qui nous a plu un jour, qui ne nous intéresse plus vraiment, mais qu’on garde pour ne pas se retrouver seul. Mais pour avancer dans la vie, il faut parfois savoir rompre. Je quitte le CP. Je demande à un modo de fermer le Natanoj Trip et l’autre thread de “vous savez quoi” huhu. Qu’ils reposent tranquillement en paix dans les tréfonds du CP, sans que les pilleurs de tombe puissent les importuner :). Alors vous trouvez peut être ce message grandiloquent, inutilement intime, c’est surement vrai, mais c’est bon signe. C’est mon côté entier, totalement sincère, qui est revenu. C’est le retour du Jonathan libre de toute entrave, en accord total avec lui même. Et puis, c’est une décision symbolique, qui me permet de clore proprement cette étape de ma vie. Sans fuir comme j’ai souvent fait. Je ne supprime pas mon pseudo, peut-être reviendrai-je un jour, différent. Je veux juste clore. Je remercie tous ceux qui m’ont apprécié et soutenu, et je pardonne à tous ceux qui m’ont raillé, car malgré eux, malgré la souffrance qu’ils m’ont apporté, ils m’ont fait progresser. Et puis après tout, je suis de plus en plus convaincu que les plus virulents étaient ceux qui me ressemblaient le plus. Je ne précise pas, ceux qui se sentent concernés comprendront sûrement. Ceux qui veulent rester en contact avec moi savent où me trouver : dans le monde réél :). Comme un Bayonnais m’a dit un jour, à l’époque où j’étais encore un architecte malheureux, il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas. Bon vent à vous ! Jonathan
  10. Natanoj Trip

    Haha m**de je suis devenu Édouard Baer ça y est.
  11. Natanoj Trip

    a mon retour ! Il s'est passé vraiment beaucoup de choses intéressantes ces derniers mois. Beaucoup de cadeaux de la vie, de belles expériences également. Je change beaucoup, mes relations et centres d'intérêt aussi évoluent, et je sens que je suis mûr pour commencer à partager un peu là dessus. C'est en partie aussi pour ça que je vais dans le silence, pour pouvoir me concentrer, organiser mes pensées, et essayer de mettre tout ça sur papier.
  12. Natanoj Trip

    haha, je posterai un peu ensuite, j'ai plein de choses à raconter
  13. Natanoj Trip

    Presque Vendredi, je pars dans un monastère où ils ont fait voeu de silence pendant 3 jours, expérimenter un peu ce que m'apporter l'introspection.
  14. Je veux ça !

    Puisque ca parle de chiottes, une photo que j'avais prise sur le Volcan Cotopaxi, en Equateur :
  15. Road Trip en Espagne puis Amérique du Sud

    ca va, cool ta vie?
  16. Natanoj Trip

    je voyage, je me cherche, je gamberge, cette fois ci loin des lumières. J ai besoin d introspection et d encore quelques semaines mais je sens que je m approche de quelque chose.
  17. Israël - Palestine

    Bien le bonjour de Ramallah! ( pas de mention sur mon thread Svp )
  18. Les choix de l'impossible

    Depuis que je suis ce thread, je suis fasciné par votre obsession de l'argent. Un superpouvoir (perso la téléphatie) , une maitrise parfaite d'un instrument de musique ou de toutes les langues. Rien de matériel n'égale ça.
  19. Natanoj Trip

    Effectivement, je vais changer le mot norme. C'est vrai qu'à Cartagena c'était assez différent. Quand au fait que ce soit ridicule ou pas, je pense juste que c'est comme ça, et que personne ne se pose vraiment la question (d'ailleurs j'ai trouvé les colombiens assez attachés aux normes et statuts de manière générale. Très formels quoi )
  20. Natanoj Trip

    tu es à Bogota c'est ça? je n'y suis pas allé. Globalement j'ai trouvé le "usted" beaucoup plus utilisé en Colombie que n'importe où ailleurs ( a part peut être la Bolivie ), et la plupart des mecs, meme les potes, se le disaient entre eux. Apparemment, ce serait très gay de se tutoyer entre mecs . Avec les femmes, le tutoiement est courant par contre.
  21. Natanoj Trip

    Eh oui, je me suis remis à écrire. Après presque un an d'arrêt, voici la suite du World Poker Trip. Ca se passe à Medellin, en Colombie. http://www.worldpokertrip.net/1-le-miracle-de-medellin/
  22. Natanoj Trip

    content que ça t'aie plu. Aujourd'hui, je vis de ce qu'il me reste de mes a-valoirs (avances sur les ventes), mon sponsoring, et mes économies d'archi. L'endroit le plus beau ou je suis allé en Amérique, de loin, c'est l'archipel de San Blas à Panama : https://www.youtube.com/watch?v=GSKjFxcoV2U Un peu compliqué d'accès, mais tu as l'impression d'être dans une revue du National Geographic. Absolument incroyable... Les émotions du retour m'ont un peu tendu un moment. Je m'en suis remis.
  23. Un Toubab au pays des Libanais

    parle nous de l'ambiance à Dakar, d'où tu vis, de la gueule des regs à table, de tes thinking process quand les mains sont intéressantes. Thread à potentiel en tout cas, tu as ma bénédiction pour continuer la suite !
English
Retour en haut de page
×