Jump to content
Status Updates

lamigue

CPiste
  • Content count

    4775
  • Joined

  • Last visited

About lamigue

Informations générales

  • Prénom
    LAMIGUE
  • Sexe
    Secret défense

Recent Profile Visitors

50094 profile views
  1. Tennis Saison 2019

    Des souches de l'espace
  2. Bravo à mon poto de longue date, c'est largement mérité !!! Et puis, qu'est ce qu'il est beau
  3. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Pour ma part, j'ai été hyper étonné de m'endormir aussi rapidement la veille. D'ailleurs, je me réveille en pleine forme. Sauf que... Il est 2h du matin put**n ! Du coup, impossible de me rendormir et forcément quand je me rendors... mon réveil sonne Bref... Je suis loin d'être un briscard comme @Amicalité Sensée et en plus je viens de la côte d'azur, donc du coup entre 7h et 8h30 je me caille sa mère ! Bonne leçon pour la prochaine fois. Pas grave je vais vite me réchauffer. 11 premiers km laborieux Les deux premiers kilomètres, j'écoute tous les conseils que j'ai pu lire sur internet et je me traîne. Résultat, je suis lent 4,'47 et 4'42 au lieu de mes 4'35. Ca me stresse du coup j'accélère un peu au 3 et 4 pour regagner mon retard. Objectif réussi et en plus pile au 5ème la flamme 3h15 me passe à côté. Parfait je colle au peloton et plus besoin de regarder ma montre. J'ai des bonnes jambes, mais ya trop de monde et beaucoup se trainent. Les rues sont pas assez larges. Il faut rester concentrer sur les trottoirs. Je vois une femme tomber au milieu et se faire avaler par la foule. Je manque de justesse de faire la même chose. En plus, les ravitos c'est le bordel. Bref, le drapeau est dur à suivre, j'ai du mal à comprendre. Il double plus facilement que moi et ça va vite. Je regarde ma montre au 10ème et je suis bien en avance. Mais je réalise pas à quel point je suis pas dans mon rythme prévu (toujours moins de 4'30). Heureusement Vincennes arrive... Du 12 au 25 une belle promenade de santé Je commence enfin à kiffer ma course. Les routes sont plus larges, on sort de la ville. Ya une énorme ambiance en entrant à Vincennes. Mes proches avec du Worakls à fond (pour les connaisseurs ). Je laisse partir le drapeau 3h15. Il va beaucoup trop vite cet enfoiré et de toute façon je trouve mon rythme. Surprise de recroiser mes proches au 17ème. Ils ont traversé 3km du bois de Vincennes pour me revoir (big up à ma chérie en talon ). Bref tout va bien et j'ai hâte de retrouver mon lièvre qui devrait me rejoindre entre le 25 et 30. Du 25 au 35 on gère la course J'ai de bonnes jambes mais je connais les difficultés de ce marathon. Je les redoute. J'essaie pas de forcer pour maintenir mon rythme lors des tunnels. Je les passe plutôt sans encombre. Je dépasse les premiers morts et je me méfie encore plus. Mon lièvre me rejoint, petit coup de boost. Il va m'aider pour les ravitos. En plus je vois la tour eiffel sur ma gauche, ya une ambiance de feu. C'est bon ça, je kiffe !!! Du 30 au 35, je tiens le rythme et je suis encore plutôt bien. Mais ca commence à piquer au niveau des ischios. Je vois même pas passer le légendaire faux plat du 34ème (merci la prépa trail). D'ailleurs, j'ai trouvé le parcours clairement plus simple que Nice-Cannes. La descente aux enfer... Vous l'aurez compris, je me suis pris le fameux mur... Le même qu'à Nice 3 ans plus tôt. Je force pour tenir le rythme aux 36 et 37ème mais musculairement, à partir de là c'est juste l'enfer. Mon cardio est vraiment top pourtant et je suis beaucoup plus lucide qu'à l'époque. Je peux encore tourner la tête et regarder le paysage autour de moi . Mais mon corps est si lourd et je sens que je peux cramper à tout moment. J'ai l'impression que tout le monde me double mais je lâche rien. Je sais à ce moment que c'est fini pour le chrono... J'essaie maintenant de limiter la casse. Je ne marcherai pas, je ne marcherai pas, JE NE MARCHERAI PAS ! Mon pote est d'une aide incroyable. Mentalement, je peux pas lacher avec lui. Certains vomissent sur le côté, certains marchent, certains crampent. Mais moi, je veux pas. J'ai ma vieille douleur au fascia lata qui resurgit, celle qui m'avait fait arrêter 3 mois le sport post marathon il y a 3 ans. Mais je m'en branle. Je veux juste éviter de cramper. J'ai l'impression d'aller en 7 minutes au km. Un rapide calcul dans ma tête me dit que je vais finir en plus de 3H30 (lol la lucidité). MAIS JE M'EN BRANLE. 41ème kilomètre, je vais y arriver maintenant. Je trouve les ressources pour accélerer, et j'y arrive progressivement. 42ème kilomètre, mon pote me laisse finir. Je veux accélerer mais une énorme pointe dans mon ischio gauche me fait renoncer. Je regarde ma montre. Put**n, JE PEUX SAUVER LE 3H20. J'entends le speaker au loin, je vois la ligne d'arrivée. Ya une ambiance de folie, je vois mes proches dans la foule. JE KIFFE. Je lève les poings et je franchis la ligne les larmes aux yeux. Et la, l'enfer absolu pendant 30 minutes. Les ravitos sont loins comme jamais. Je souffre atrocement au niveau des jambes. Je mange, je bois mais j'ai trop mal. Je veux arriver à la consigne. Je commence à greloter. Je m'arrête trois fois avant d'y arriver. C'est loin. Mais j'y arrive enfin. Je demande mon sac. Elles le trouvent pas. Je m'allonge au sol et je tremble, j'ai trop mal. Une femme de l'organisation voit ma détresse et elle commence à m'étirer, me masser. Elle me rapporte à manger, me passe son pull. Bref un amour. D'après elle, je ressemblais à un zombie. Au bout de 30 minutes je retrouve mes esprits, et en boitant comme un handicapé, je retrouve mes proches. Finalement je kiffe toute l'après midi avec eux et un bon burger frite bien mérité . Expérience inoubliable mes amis. Ca mérite un bon gros VAMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS Au 12ème : // Au 42ème
  4. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Merci les gros pour le rail. C'était extrêmement difficile mais je suis loin d'être déçu de pas avoir fait le sub3h15, je l'avais pas dans les jambes. Bravo aux autres cpistes finishers. Big up pour @la mâchoire, j'ai cherché une barbe rousse pendant ma course mais impossible de te voir... Prochain marathon dans 3 ans du coup pour moi 😝 Demain soir je vous fais un cr, la je reprends l'avion direction Nice et demain matin réunion à 8h30 au boulot 😭
  5. Amis RUNNERS, projets de courses...

    #34470
  6. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Enorme @Cedrik08, j'en ai profité pour relire les CR des années précédentes et ya deux choses qui m'ont frappé à chaque fois : - personne ne réussit son objectif - tout le monde kiffe sa race quand même Du coup, je mouille grave mais en même temps j'ai trop hâte. Jvais chialer comme une m**de à l'arrivée je sens.
  7. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Ouf je fais 1m75 et je vais rater 3h15 Sinon j'ai testé une ceinture à l'entrainement porte gourde et je deteste. Du coup, j'ai un short kalenji avec pas mal de poches. Je peux mettre facilement 6 gels dans les poches arrieres et une gourde de 150ml dans celle de devant sans que ça me gêne. Je pars donc pour prendre un gel avant quasiment chaque ravito et je prendrai à chaque fois une bouteille d'eau. Dans ma gourde, je mettrai de l'isostar. Je sais pas encore quand le boire par contre. J'ai la possibilité de demander à ma famille au km 14 et 30 de me donner quelque chose. Je pensais à leur demander du powerade ou isostar aussi. Sinon j'ai un copain qui veut courir avec moi à partir du 30ème. Est ce que ca vous parait jouable alors qu'il a pas de dossard ?
  8. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Yo les runners, Je viens partager mes craintes à 2 semaines du jour J. Cette semaine j'ai fait : séance mardi de 15,5km avec 4km et 2km allure seuil (4'09), séance mercredi très laborieuse d'EF 1H10 (11,5km) où j'ai ressenti plus intensément une douleur que j'ai depuis longtemps au niveau du tibia gauche. J'avais l'impression de temps en temps qu'on me foutait des coups de poignard dessus. Du coup protocole tapette (comme la machoire ) et repos jeudi et vendredi. J'ai skippé une séance ou je devais faire 8x600m vendredi que j'ai remplacé par une séance aujourd'hui de 2*8*30/30 sur piste. Rassurant quant à ma douleur que je n'ai pas ressenti. Par contre, j'étais à la ramasse quand je compare aux 30/30 que je faisais pour l'entrainement 10km en fin décembre. Du coup, je flippe un peu d'avoir perdu ma vitesse. Demain séance d'1h50 avec 4x3km AS42. Ca fait à peu près une semaine à 60km. On réduit doucement le nombre de km. L'objectif 3h15, plus j'y pense et plus je flippe. Surtout quand je vois des mecs autour de moi que je considère vraiment comme très bons et qui l'ont foiré récemment. Je sais pas trop dans quoi je me suis embarqué mais j'y vais. #toutdroiiiiit #highwayToHell
  9. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Mon résumé à moi
  10. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Hello les amis, Vendredi dernier, séance longue de 2h35. J'ai fait 3*7 en essayant d'être proche des 4'40. (4'36/4'38/4'37) La séance a fait 31km en tout. J'étais bien sur les allures mais après le troisième bloc, les derniers km en ef commençaient à bien piquer les jambes. Cette semaine, malgré comme legend une semaine au ski, je compte faire ça : Avec enfin la séance la plus dure de mon entrainement dimanche : 3*9km AS42. Vous en pensez quoi ? J'ai toujours un doute sur mon objectif sinon... Vous pensez que je peux viser les 3h15 alors que j'ai quasiment aucune expérience sur marathon ?
  11. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Oula, oui en théorie surtout avec 39 au 10 mais j'ai un sacré déficit d'endurance et quasi aucune expérience au marathon... J'étais parti sur 3h30 mais je revois un peu à la hausse et je vais essayer moins de 3h25 plutôt.
  12. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Petit coucou du sud pour vous dire que j'ai fait 1h31'24 au semi marathon de Cannes. Je suis content car j'avais aucun objectif (mon plan disait 1h39...). J'y suis allé au feeling et je me suis senti super bien pendant toute la course au niveau cardio et posture. J'ai encore de la marge. Le seul truc qui m'a gêné c'était une petite pointe (comme un début de crampe) à l'ischio droit à partir du 11ème. Je pense faire quelques séances de fentes avant le mois prochain. Maintenant, objectif marathon de Paris le 15 avril ! VAMOS
  13. Tennis Saison 2019

    Allez Lucas ! On the road again #top5
  14. Amis RUNNERS, projets de courses...

    La problématique qui se pose à moi : je fais le marathon de Paris le 14 avril 2019. Donc je suis censé poursuivre l'entrainement avec la prépa marathon. Sauf que le 3 mars, ya un 10km et un semi à Cannes. Si je me rappelle bien, logiquement 1 mois avant le marathon on fait plutôt un semi de préparation. Mais vu que j'aime pas le marathon et que je me plait plus sur le 10, j'ai envie de faire une prépa hybride pour m'améliorer sur le 10 et ensuite limiter la casse au marathon. Des avis ou conseils ?
  15. Amis RUNNERS, projets de courses...

    Merci mec. T'es pas loin : 1m75, 63kg. Pour le point de coté, surement l'expérience à ces vitesses effectivement. J'aimerais bien me rapprocher des 38' en mars maintenant mais j'ai deux semaines de vacances fin janvier début février qui vont couper ma préparation...
English
Retour en haut de page
×
PMU : Dream about Vegas
PMU : Dream about Vegas