Jump to content
Status Updates

ub87

CPiste
  • Content count

    9356
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    ub87 reacted to 3moisdepoker for a blog entry, Bilan Février   
    Après ce premier mois de voyage, il est temps de tirer un premier bilan financier.
    Logement: 344.19€ de réservation Airbnb et 430$ il faut ajouter 368$ c'est le loyer que j'ai payé en avance jusqu'au 17 mars.
    Courses: 260$ dont 80$ pour des baskets dont j'avais besoin
    Restaurants: 219$
    Transport: 58$ y compris les bateaux à San blas
    Bar: 100$
    Il faut noté que dans le Rake il y a un dollar par flop qui est pris pour la bouffe, donc je me fais plaisir je mange tout les jours à table.
     
    Poker: perdu 3085$ Finalement c'est pas si énorme, j'ai juste fait l'erreur de venir avec trop peu de cash, il me reste 400$, en Mars je ferai surement un retrait CB sauf gros run de malade.
    Il faut aussi ajouter les vols pour l'instant j'en ai eu pour 630€ de vol pour faire Paris- Los angeles, et Los Angeles-Panama, Panama-Las Vegas, ce sera a priori les seuls vols que je ferai cette année sauf un vol retour usa -Paris est a prevoir.
     
     
     
     
  2. Like
    ub87 reacted to Christensen for a blog entry, World Poker Tour Amsterdam, 1ere hendon mob   
    En début du mois se tenait le World Poker Tour à Amsterdam, au Holland Casino. Ce fut pour moi une 1ere participation à un festival WPT, même si j'avais déjà rail le WPT LA Commerce l'été dernier. 
    Au niveau des affluences, on est loin des grandes années 2009-2012. Mais la magie opère. Le shuffle and deal,  la musique, les couvreurs , quel pieds.
    J'aurais pu jouer le blasé, pour maintenir mon image etc... J'ai préféré kiffer comme un sagouin.
    Photo avec le trophée, discussion avec Steve O Dowyer lors du diner break ... J'ai profité au maximum.

     
    J'avais prévu de joeur trois events dans la semaine, mais à cause de mon travail, je n'ai pu jouer que le premier de ma liste. Pas grave, c'était mon préféré, le mix PLO/NLHE à 300€.
    La structure était un véritable plaisir. Actuellement je joue 100% en live, au Holland Casino (complètement arrêté le online depuis quelques mois) , et joue des 100€ rebuys à structure dégueulasse. Pour quasiment le même prix, le plaisir d'un event WPT est incomparable. Un niveau PLO, un niveau NLHE... très bonne ambiance (selon le croupier, c'est souvent le cas lors d'events PLO... le joueur de PLO accepte mieux la variance, tilt moins) avec 50% de hollandais et 50% d'étrangers. Je jouais avec l'écusson Club Poker sur un tee-shirt noir, j'ai vu un type à ma table taper sur google pour savoir ce que c'était,  je lui ait dit "c'est une team comme Winamax mais en plus fort" . Pas sûr que ce semi-bluff soit passé.
    Mon tournoi a été assez drôle. J'étais vraiment en dessous niveau NLHE, et vraiment au dessus niveau PLO (j'ai fait une très bonne fin d'année 2016 en PLO400 sur le .com, je joue avec une énorme confiance en moi à ce jeu). D'ailleurs mes adversaires avaient repéré celà, et en blaguaient , du genre "serre les fesses vieux, il reste encore dix minutes avant le nouveau niveau de PLO".
    Mais bon, l'un dans l'autre, et en arrivant à placer quand même quelques moves en NLHE (dont un bluff 4 bet shove avec 87o ), j'arrivais en TF, en étant short stack depuis 15 left.
    Je faisais ainsi l'ITM  ce qui fait donc une stat de 100% d'ITM pour mes participations aux sides events WPT   et une première ligne hendon mob, pour ma 3eme ou 4eme participation à un MTT live tracké par Hendon Mob (je crois que les tournois de l'Aria, que j'ai joué deux ou trois fois je ne sais plus, étaient trackés).
     
     
    N'allant pas aux US cet été pour la première fois depuis 6 ans, (mais j'ai de belles vacances villa piscine sur Nice de prévues, pas à plaindre), mon prochain gros tournoi sera le Masters of Poker, au Holland Casino en fin d'année. D'ici là, je continue à faire une session live par semaine, jouant en PLO2-4 quand elle tourne et NLHE 2-4 sinon.
    GL à tous !

  3. Like
    ub87 reacted to Christensen for a blog entry, objectif 2017: installation en high stakes pokerstars.com   
    Le titre du blog est volontairement un peu putassier, la high stakes sur pokerstars.com commence en PLO600 (3-6), on ne parle évidemment pas des limites nosebleed. Néanmooins ce serait un vrai accomplissement pour le joueur récréatif que je suis de m'y installer.
    D'ailleurs, je suis très satisfait  de mettre installé en PLO100 et PLO200 pour le moment. Je joue en PLO100 depuis l'été 2016, et j'ai rajouté des tables de PLO200 depuis janvier 2017, pour un bilan de +5k$ environ. Je suis très à l'aise sur les limites, il ya une proportion de joueur faible de 1 ou 2 par tables. Je connais bien les regs (danois finnois et polonais pour la plupart), je pense être un peu moins bon que la moyenne du reg mais je ne tilt presque plus jamais, et j'exploite vraiment bien les joueurs cavé non max, donc je m'en sors bien.
    Mon objectif est de continuer en PLO100 et 200 toute l'année jusque fin novembre, puis tenter un shoot en PLO600 en décembre, en espérant que mes gains de l'année puisse me permettre d'y encaisser un potentiel run de -10 caves. 
    En termes de plan de jeu, j'ai un peu nitifié ces derniers temps preflop. Je joue 3 tables max, je bosse peu mon jeu si ce n'est que j'ai travaillé beaucoup les équités postflop vs trois types de range prédéfinies avec propokertools.
    Good luck aux tables, j'espère reposter sur mon blog en fin d'année pour annoncer mon installation en 600, et poster des pots >1k$ .
     
     

     
  4. Like
    ub87 reacted to 3moisdepoker for a blog entry, ça se refroidit à Las vegas.   
    Lundi comme d'hab après une session piscine, je prend la direction du Venetian. La session fut plutôt longue mais je me suis accroché pour ne prendre qu'une demi cave . 
    Mardi session sport et piscine puis Venetian, j'arrive à doubler puis la table casse du coup je vais faire une petite session au Bellagio où Dominique un CPiste me rejoint il vient d'arriver et il fait un road trip dans ouest américain en aout septembre. On discute pendant que je joue, je double avec KK vs AQ sur flop Qxx deux coeur juste assez pour mettre de l'action Ensuite on manger un bout petit déjeuner pour lui car il est rester en horaire française et pizza pour moi.
    Mercredi repos avec après midi pétanque et beaucoup de vent, et du froid.
    Jeudi dejeuner avec Bastien un autre CPiste et Dominique, il a décidé de nous emmener hors du Strip même hors de Vegas, on déjeune à Boulder city puis on visite le barrage qui fournir toute l'électricité de Sin City.

    C'est haut !!

    Arrêtez de pomper l'eau !
    Sympa de prendre l'air Ce jeudi soir c'était soirée beaujolais nouveau avec les expatriés français de la pétanque, soirée sympa.
    Vendredi session sport piscine, direction le Venetian, il fait nuit et j'ai froid sur la route j'ai pas de manteau lol oublié en France ... bref j'arrive et liste d'attente ha oui c'est Vendredi soir les touriste sont là enfin normalement, car je suis descendu à -650 et j'ai galéré pour juste perdre 80 en sortie de session. Pendant ce temps là Bastien fait une perf en tournois: 7éme sur 99 joueurs bravo à lui.
     
  5. Like
    ub87 reacted to 3moisdepoker for a blog entry, Sale temps à Vegas   
    Il pleut à Las vegas,
    C'est super rare !! Ce qui est rare aussi pour moi en ce moment ce sont les pots gagnés et les sessions positives...
    Dure est la vie de joueur de poker, mais je le savais il faut s'accrocher et surtout faire confiance à ses lectures.. plusieurs fois j'ai payé avec un gros jeu mais me sachant derriere contre des set floppés aprés j'ai eu le traditionnel set over set où il est difficile de faire quelque chose...
    Aller on s'accroche il fera beau demain, on est à Las vegas en même temps
    Pour changer je suis allé jouer à l'Aria où je suis arrivé sur une table très disons fishy au vue des tables où j'avais l'habitude de jouer, du coup je garde le moral
     

    Il pleut à Las vegas
  6. Like
    ub87 reacted to benbuss for a blog entry, La 5/5   
    Salut à tous,
     
    Voulant continuer sur ma lancée des dernières sessions positives, je suis retourné au casino hier soir.
    J'arrive à 21h pour la 2/4 et un joueur pas dangereux, plutôt tight passif me propose de jouer avec lui en 5/5 car ils ne sont que 5 pour l'instant.
    L'avantage de la 5/5 est que la cave est entre 250 et 1250 donc un peu plus deep que la 2/4 à 100/500. Si on joue en short-handed, je pense que ça m'avantage vu que tous les reg sont des nits.
     
    Bref je me sit et la table est relativement simple: 3 gros nit à ma gauche direct, 3/4 joueurs loose passif ensuite puis le reg correct mais nit 4 crans à droite. Un gars que j'ai jamais joué avant mais qui va jouer peu de mains et ne posera aucun soucis.
    je perds d'abord un peu: squeeze à 25 en MP avec   un vieux loose 2 crans à droite, call par pépé chinois tight en pos. flop     je cbet 30, chinois fold, vieux call, turn  je 75 sur son check, river  il check et je mets pas ses 100 restants, il avait  .
     
    Un peu après, je squeeze à 25   et call le 3bet du reg correct 3bet à 75 en bb, je call. On va check down sur     et il show   pour la quinte , j'aurais pu tenter de steal au turn mais je suis pas sur que ce soit le bon play.
     
    Puis, je squeeze   au cutof à 35 et dans 4 joueurs, short open shove 90 sur   avec   et ça vient  .
    Ensuite, je 30 au bouton avec   un fishou loose limpe call utg. flop   , il check tank call 40 (aucune paire, brelan ou flush draw quand il tank comme ça, reste les draws de ventrale et les A high), turn  on check check vu que ça fait rentrer 67, 68, 78. Puis il 120 river  et j'annonce   qu'il me show.
     
    Puis je perds quelques coups ou je squeeze /cbet des suited connectors mais ou ça perds, et je descend pas mal mine de rien à base de 30+40 perdus à chacun de ces coups. Je suis à 500ish sur mes 1K posés. 
    Je squeeze encore vieux à 25 avec  qui call obv flop    que je cbet à 45, il call. turn  on check tous les 2, river  et il me check call 75.
    La main d'après, je squeeze à 30  , call par fishou et par vieux, je cbet 45 sur    , call par fishou, turn  et sur son check, je shove ses 200 restants - soit le pot. il fold ouf!
     
    Ensuite je suis d'option et sur 5 limpeurs, je fais 65 avec   et on est 4 au flop  , je 145 et vieux à ma gauche, relativement nit me flat. On est HU sur le turn  j'ai pas trop réfléchi mais pour moi sa range est tellement forte que j'ai shove 545 dans 575. Il a tank fold et m'annonce avoir   !!!! J'ai clairement miss de la grosse value (genre 150 turn et 150 river), ça me fout les boules pendant 10 minutes après ça. Enfin bon, back to 1K on va pas pleurer.
     
    puis j'ai   et reg correct fait 20, je 50 au cutof, un nouveau gars que j'ai jamais joué, me demande depuis la sb combien je joue et call en disant au reg, "je call pour que tu viennes". Reg le connaissait, donc sans doute un autre reg. flop   et sb donk 80, call par reg et je call.
    turn  et sb shove 345 dans 400 quasiment avant que le turn soit dealé, reg tank longtemps et finit par fold. Vu que reg a tank (je le mets sur une pocket entre les 7 et les 10), il doit savoir que l'autre peut tenter d'arracher, il a misé tellement vite le turn que j'ai du mal à le voir sur brelan, je pense qu'il peut avoir le flush draw à l'as voir  ,   etc...  bref je call pour me voir montrer   et découvrir que je suis drawing dead. 
     
    un peu après, avec 500ish, je 3bet à 80 en sb l'open à 20 du vieux sur des limpeurs, avec   puis je cbet 90 sur   , vieux fait 200 et je shove 334 au total et il fold!!!!! On prend le pot avec plaisir vu les côtes qu'il avait.
    Ensuite, je gagne des petits coups ou je fais des top paires, puis un coup de live typique de ce casino: je limpe 66, la sb fait 20 (le gars de la quinte sur mes as), call 3 fois dont vieux et je shove 800. all fold mais vieux décide de call ses 200 avec   pour un flip improbable. Heureusement je le win.
     
    Ensuite, on a l'asiatique aggro qui nous rejoint et un fishou est remplacé par un reg qui comme tous les regs de ce casino, ne fait rien d'extraordinaire mais mise quasi pot quand il a et va tout le temps au bout de ses coups et check call trop loose donc pénible à bluffer.
    Je joue l'asiat dans un pot limpé ou j'ai  , on check tous sur    et asiat fait 25 turn  je reraise 85 il call.  river  il check call muck 145.
    Puis en blinde sur une option, j'ai   et on est 5 au flop  , je check call les 50 d'un nit. turn  je lead 20 pour faire grossir contre les piques. river  je check pour le check raise s'il a couleur. il envoie 200!!! je snap obv et il show   !!! C'était son bluff de l'année sans doute, content que ce soit sur ce coup la.
    Enfin, je le rejoue en squeezant à 45 au bouton  , on est 3 au flop   et je préfère check back turn  je 105, il check / call river  et j'hésite à bet vu qu'il peut jamais call moins bien mais je me rappelle que ça paye tout en live donc je 100 (un seul jeton à mettre c'est plus facile pour call) et il snap  .
     
    Je finis en gagnant d'autres petits coups pour un résultat final à 2180 soit 1180 de bénefs! On refera de la 5/5 à l'occasion.
    La petite photo des jetons (verts à 5e)
     

  7. Angry
    ub87 reacted to 1 10v3 y0u for a blog entry, sam 14 nov 2015 - 11€   
    passage de 6.5 à 11.00€ grace aux fish du samedi matin.
     
    au niveau des objectifs financier, je vais me fixer d'atteindre 20 caves pour le prochain niveau, soit 100€ pour jouer en nl5.
     
    j'ai besoin de gagner en confiance aussi car je sens bien que je manque bcp de confiance quand je joue.
     
    j'essaie de jouer au maximum a gauche des petits tapis et fishs
     
    et je note en rouge les fishs et bleu les non fishs.
  8. Like
    ub87 reacted to Shawn Michaels for a blog entry, Vegas 2015...le poker!   
    Comme je l'avais expliqué dans un précédent post, j'aime beaucoup le poker, mais pas autant que 95% du forum. Je fais parti de cette catégorie de gamblers border line, plus broke que balla et qui rêve...
    Quand je vois un jackpot énorme à une machine, je rêve tout de suite...beaucoup moins quand il faut que je pose mon cul sur une chaise pendant des heures pour éventuellement gagner un peu, car en plus d'être un gambler, je suis un piètre joueur de poker, faut parfois être lucide sur ses compétences.

    Bref, en tout et pour tout, j'ai joué 3 tournois pendant cette semaine. Le 125$ du vendredi soir à l'Orleans, le Monster Stack WSOP puis un event à 150$ au Golden Nugget. On notera que j'ai donc dépensé 275$ en tournois vu que le Monster Stack était en freeroll suite à la win du package. Pour un gambler invétéré, on à vu pire quand même...

    The Orleans Hotel and Casino:

    J'ai un petit faible pour ce tournoi que Calouminou à fait découvrir à la communauté CP.
    Déjà j'ai un gros coup de cœur pour l'endroit en lui même. Clairement, c'est pas balla, mais c'est toujours blindé, que ce soit le casino ou la poker room. Énormément de joueurs locaux, d'ailleurs j'ai reconnu plein de tête alors que la dernière fois que je l'ai joué c'était il y a 2 ans. Un peu comme si j'arrivais à la maison. Ma serveuse préférée est là, un peu défraichie mais peu importe, je la kiff toujours, et j'aime par dessus tout l'atmosphère qui règne dans cet endroit.
    Alors j'ai pas pu en profiter comme j'aurais voulu, car la fatigue de la veille avec mes soucis d'avion était vraiment omniprésente, puis j'aurais du clairement me reposer tranquillou à l’hôtel, mais bon, on est à Vegas, c'est un privilège, c'est pas souvent, et même ultra fatigué, je suis heureux d'être là. Je fais découvrir les lieux au poto Ntach et Calouminou est aussi de la partie, mais je n'ai rien à lui apprendre sur le lieu en vieux briscard de Las Vegas qu'il est!
    Pas grand chose à raconter sur ce tournoi hormis le fait que ça joue très très mal, c'est un peu le fond de la gamelle du poker. Par contre c'est sympa. Je le savais déjà, mais j'ai eu une petite piqure de rappel: un papy nit ne bluff pas quand il envoie gras sur la river, il value 100% du temps! Et c'est vrai pour 90% des américains en général je pense. Je n'ai pas voulu les croire, et plusieurs fois! Pourtant, à chaque fois ils m'ont bien montré les nuts. Je gagne le last longueur gratos, il me semble qu'on était en gros 200, je dois finir 65 ou un truc dans le genre. Ntach à fini depuis un bon moment et m'attend pour rentrer, Calou à lui pris le temps de busto, re entry, jouer un moment à ma table et se barrer en taxi depuis belle lurette. Puis première rencontre furtive avec Divinerites et sa femme qui ont play le tournoi également.
    Voilà, en gros je tenais à être là, plus pour être là que pour jouer un poker gagnant d'ailleurs car j'ai fait les montagnes russes, mais le niveau est vraiment horrible, je ne pouvais clairement pas espérer mieux. Il est tard, il est grand temps de penser à dormir, car demain, c'est le Monster Stack!



    WSOP Monster Stack Rio all-suite Las Vegas Hotel&Casino:

    Samedi 13 Juin 2015, en voiture Simone avec Ntach, Calouminou, Memeir2736 et Clément! Nous voilà parti du Palazzo plein d'espoir mais aussi plein de curiosité! Nous étions passé la veille pour nous inscrire histoire d'éviter de faire la queue et pour partir l'esprit tranquille.

    Le premier truc qui me marque en arrivant, c'est l'attroupement de français après les marches sur la petite place à gauche. C'est full français! Bon, ça me fait ni chaud ni froid, c'est comme ça! J'ai revêtu mon maillot de l'ASM Clermont Auvergne, la finale du top14 débute dans 2h (12h à Las Vegas). Je m'attends a deux trois chambrages ou un truc dans le genre, mais rien du tout lol, de tt façon personne se regarde, ou alors quand on te regarde c'est un peu méprisant donc rien à branler. Au passage Calou me présente ZozoleClown, un autre Cpiste et Skip. "Ha, c'est toi qui pleure sur les expressos"...oui voilà c'est ça mon ptit Skip, next!

    J'attaque dans la grande salle à l'entrée à gauche dont j'ai bouffé le nom. C'est immense de chez immense, ça grouille de monde, ma table est en plein milieu, pas très loin d'une vieille connaissance clermontoise que je passe saluer, le poto Phil est dans la place.
    Ma table à l'air plutôt soft...full USA sauf un jeune tchèque à ma droite qualifié sur William Hill. Il y a un acteur de cinéma en face de moi à la table, mais je suis incapable de mettre un nom dessus, je sais juste que je l'ai déjà vu. Je vais vite m'apercevoir que c'est pas si soft que ça puisque le tchèque est en fait un sick maniac et que ça va être compliqué.
    Les américains fan de sport sont interloqués par mon maillot et il me demande d’où je viens, quel sport, quelle équipe etc., bref bien sympa!
    Je me dis que j'ai le temps, donc on va prendre les bon spot tranquille Emile...
    Quelle stupeur quand deux mecs se retrouvent à tapis au bout de genre 5 minutes dans un pot 3bet sur un flop Q99. Pwoua, je me dis qu'il va pas falloir faire n'imp car les mecs ont la gâchette facile! Bon pour le coup ils ont tous les deux Q9, ça rigole et puis c'est reparti. Je navigue entre 12 et 20k pendant cette première heure en jouant quand même quelques coups histoire de pas trop s'ennuyer non plus. Le tchèque est maniac, n'hésite pas à 3bet, on va attendre pour le chopper. Ça tombe bien, j'ai les AS! Comme prévu le tchèque relance, et je décide de le 3bet. On doit être sur 50/100, il fait 300, je fais 900, il call. Sur un flop 568 rainbow, le poto bet 300, je remet 900 et il call. Le croupier retourne obv un 7 sur le turn. Il check, je décide de bet genre 925, et il 3bet à 2100...! Cool story, j'ai les As, soit il a flop set, soit il a fait quinte, soit il est en carnaval, et je décide de fold face up mais deux beaux as (pas sur que ça se soit passer exactement comme ça, mais en gros c'est ça) . Il muck en me disant qu'il m'avait bluff. J'y crois pas une seule seconde, si c'est le cas, c'est la vie. Je montre pour envoyer aussi un message à la table, je suis faible et je couche mes monstres, ou je suis fort et je suis capable de jeter des monstres, c'est à eux de voir!

    Il est midi, la finale du top 14 commence en France, et je peux regarder en streaming live sur mon phone! La connexion du Rio est apparemment au top cette année...mouai mouai mouai, ça marche moyen, mais je peux regarder quand même un peu mon match, ça me permet de pas faire n'imp à la table parce que je m'ennuie. Les américains s’intéressent au truc, ils rigolent quand je bouge tout seul comme un con, me demande le score etc...vraiment super sympa. Bon vous connaissez le résultat du match, mais vu qu'en Auvergne on est habitué, pas de tilt, juste une infime pointe de déception mais si petite que c'est pas bien grave.
    Bref, je prends quand même quelque pot, souvent en position. AT ou je fais quinte river que je value comme un cochon, A6 ou je flop set sur 266 que je vais aussi bien value, puis, puis, je vais pas trop vous parler des coups car je m'en souviens plus, puis je suis nul pour raconter, donc je vais un peu abréger sur la partie technique!
    Au bout de genre 5 heures de jeu, ma table casse, j'ai 26k et une bonne image, et je change carrément de salle pour aller dans une un peu plus petite et surtout plus classe. Il y a un espèce de shark à la table mais je ne saurais vous dire son nom. Il me semble qu'il n'y a que des américains et le niveau me semble plus relevé qu'à la précédente. Je vais pas jouer un coup pendant une heure, et quand j'ai commencé à jouer, j'ai eu l'impression qu'on me prenait au sérieux et que j'étais assez respecté donc plutôt cool. Je décide de jouer un coup sympa vs le shark de la table avec KQs...flop ATx...je bet il call, turn x, je bet il call...river J miam miam...je bet, il 3bet, je fais ma tête des mauvais jours, je tank puis je 4bet...il fold en me disant GG pour mes nuts! Bien vu l'aveugle, néanmoins je te montrerais pas qu'effectivement j'ai les nuts, même s'il me demande de show avec insistance...
    Bref, je grind tranquille jusqu'à 60k pour un moyenne à 30k je crois, c'est pas mal...mais un truc me guette depuis un moment...l'ennui.
    Ça fait bien 7 ou 8 heures qu'on joue, et ça ne m'est pas arrivé souvent. La fatigue + le stress + l'ennui, je commence à rentrer dans des coups foireux...puis je commence à me level un peu, et ce qui est entrain de se passer n'est pas très cool.

    J'ai oublié de raconter que pendant le dinner break, nous sommes partis avec Calou et Ntach manger dans un resto asiatique pas très loin du Rio, car tous les restau étaient full...on a tout juste eu le temps, on est arrivé aux tables à 30 secondes de la reprise, nice timing.

    Une pause salvatrice arrive, je suis un peu tilté, je suis prêt à balancer mes jetons et rentrer à l’hôtel, mais Pascal allias Calouminou va me recadrer d'une manière assez musclée. En gros il m'explique qu'il a passé sa journée entre 15 et 17k, qu'il a pas vu une main et qu'il est la et heureux d'être là. Moi le soucis c'est que j'ai vu beaucoup de main, mais j'ai du folder les AS, j'ai perdu deux fois avec KK, deux fois avec QQ bref, j'ai vu des monstres toutes les journée mais j'ai pas été vraiment chanceux. Il m'explique qu'il est temps de penser un peu à mes proches qui me manquent, de relever la tête et que tout va bien se passer, que je vais doubler que nous reviendrons au jour 2 ensemble sur-motivé. Il m'explique aussi qu'il a vécu des tournois a l'ACF ou il s'est retrouvé avec 10BB toute la journée, 5BB à la bulle et qu'il est arrivé en TF et s'est refait la cerise rapidement. Bref, il me remotive complet, me remet le moral à bloc, et comble du comble se retrouve à ma table à la reprise juste a ma droite!
    Un grand grand merci à lui, il était pas obligé, et sans se recadrage dans les règles, je serais déjà à l’hôtel entrain de me lamenter sur mon sort!
    OBV, tout ce passe comme prévu, je touche les As 15 minutes après pour un bon double up qui me remet en course! Bim, merci Calou, c'est reparti pour jouer un bon poker, et on va aller ensemble à ce put**n de jour 2! En plus de doubler, je prend des bon spot, puis on a un ricain bien lourd à la table qui ne fait que parler et qui discute avec le rail en permanence, bref un bon relou que je vais mettre à l'amende plusieurs fois dont une fois ou je lui demande son tapis en bluff dans un pot 4bet...la jouissance est de retour, et je dois remercier une personne, Pascal. Merci encore.

    Fin de journée, on est en jour deux avec 55.7k pour une moyenne à 40k peut être ou 50k, je ne me souviens plus. Le plus important, c'est que j'ai pas spew, que je reviens demain avec Calou, avec Ntach, mais aussi Memeir qui lui a 120k, et que le kiff est encore permis! Demain il faudra être patient, et attendre sagement la bulle, le stack le permet, donc go au lit!

    Jour 2

    Retour au Rio, comme d'hab on arrive au Rio pile poile à l'heure, et on a changé de table. M**de, il va falloir recommencer à jauger la table, fait chi**. Le pote Calou est encore juste à côté de moi, mais à la table d'à côté!
    Bon nous sommes juste dans un coin de la salle en bord de rail, voyons voir. Oula, ya un mec qui a pas mal de jetons, j'ai déjà vu cette bonne bouille à quelque part...probablement un pro, j'en sais rien. J'ai une femme à ma table, toute fine, toute petite avec pas mal de jetons et des grosses lunettes noires. On dirait une asiatique, elle doit être aggro à mort, ya moyen de l'attraper!
    Bref, je prends des petits coups, puis je perds quand même pas mal de coups face à cette petite asiatique qui joue vraiment bien. C'est sizing sont parfait, elle hésite pas à 3bet, 4bet avec une assurance de fou...méfiance, elle sait tenir les cartes la maïmaï...puis le pro ricain que je ne reconnais pas n'a pas l'air farouche non plus, il va falloir serrer les fesses...

    PREMIER LEVEL DE LA JOURNEE, au bout d'un heure à lutter avec la ptite asiat, j'ai une vision...et quelle vision. Ça fait juste une heure que j'envoie et que je ramasse des grosses sacoches par...Annette Obrestad! Le rail était bien épais, mais j'avais pas compris. Puis quand elle a enlevé ses lunettes, j'ai compris tout de suite lol.



    Malheureusement, j'aurais préféré ne pas la reconnaitre du tout, puisque je n'ai pas joué le même poker contre elle après, je lui ai apporté beaucoup plus de crédit qu'en début de partie, et elle m'a pris pas mal de jetons. Tout ça parce que je l'ai reconnue et que j'ai pas joué de manière naturelle...sick!
    Bref le mec à ma droite bust, et il est remplacé par un gros rouquin qui faisait un peu gay, mais qui avait surtout beaucoup de jetons, vraiment beaucoup de jetons. Et bim, ça tarde pas, il se met en action et trouve de la résistance vs le pro que je ne reconnais toujours pas. Ça envoie des sacoches PF, sur un flop QQx ça continue, bref, jusqu'au bout, le pro tank river pour pousser son tapis! C'est chaud car il avait gras au début du coup, et le gros rouquin aussi...si ça call va yavoir une machine à la table. Obv le rouquin insta call. Notre ami le pro fait la gueule et montre AT pour air, et mon rouquin retourne tranquillement carré de Q floppé! On y est, juste a ma droite j'ai un mec qui a 20 fois plus de jetons que moi et qui va me casser les couilles...il reste quelque jetons au pro inconnu, et il va décider de les pousser 5 minutes plus tard quand j'ai AK en main, insta call, il montre KT je crois et sort de ce tournoi tête basse, un peu honteux d'être tombé face aux nuts en bluff, ça se sent.
    Pour la ptite histoire, ce fameux pro inconnu que je viens de bust, bein en fait c'est Michael Gathy.



    Bref, je me retrouve avec le maxi CL juste à ma droite...il me reste genre 30K sur les blinds 1000/200 avec ante, et c'est tendu pour moi. Annette qui est chaude la braise, mon voisin qui peut call mon tapis any two...ça va être gay!
    A ce moment du tournois, Calou a autant que moi et Ntach moins que moi. Ils me disent qu'il faut serrer les dents et attendre que ça se passe pour être au moins ITM.

    Malheureusement, j'aurais pas cette patience. Comme prévu, le CL décide de push dès que je suis de BB ou dès que j'ouvre. Au bout d'un moment je suis à bout de nerf, et je décide de call avec 66. Il a Q9o et touche son 9, fin de l'histoire. Je sors dans les 1000 pour 700 de payés.
    Descente de la pression, je suis exténué, et pas déçu plus que ça pour le moment. Je le serais un peu plus tard quand Ntach qui avait moins que moi a été bien moins débile, il a mis la carapace, a attendu d'être ITM, puis est retourné au charbon pour finir dans les 200 et ship 7K! Tellement déçu pour moi et tellement heureux pour lui!
    Calou lui a attendu, attendu, attendu pour push KK et tomber sur AA presque à la bulle. Ce jeu et parfois cruel, et Calou n'a vraiment pas chatté depuis son arrivée à Vegas...bien sick.

    Juste après mon bust, je suis allé pour la première fois prendre un vrai repas tranquillou au "all american grill" dans le Rio. OBV j'ai pris des Ribs, full rack, c'était pas terrible, je m'en suis mis partout, mais je me suis quand même casser le bide, c'est bien la le principal!

    C'est la fin d'un rêve. Je me suis suicidé tout seul, j'avais de quoi attendre à un moment après avoir bust Gathy, je ne peux que m'en vouloir à moi même, mais je suis pas trop du genre à jouer pour être juste ITM en fait.
    Une leçon à retenir, j'ai autant pris de plaisir que je me suis ennuyé. C'est un constat pas cool, mais un constat réaliste. Niveau poker je suis plutôt rassuré car j'ai quand même bien joué, j'ai perdu masse de coup avec mes monstres, si j'en passe qu'un quart je me mets bien de chez bien, mais c'est comme ça, c'est la vie, par moment il faut être patient, et je ne sais pas faire. NEXT!

    Golden Nugget Grand Series, event #33 , 150$



    Alors celui-ci, j'y vais tout seul, décontracté du gland, sans objectifs aucuns. D’ailleurs j'hésite entre celui-ci et son jumeau en face au Binions. Je choisi celui du Golden car je n'aime pas la salle improvisée du Binions, et je trouve bien sympa celle du Golden.
    Je suis tout seul, le tournoi commence à 13h, j'arrive à Downtown à 11h histoire de manger un bout avant et de profiter de cet endroit que j'aime plus que tout ici.
    De 11h à 12h30, je bloque sur une wheel of fortune au Binions, j'adore ce jeu et j'y joue une heure et demi pour un gain de 100$ en gros.
    Faut vite que j'aille manger, donc je m'installe au Binions Café puis je commande un steak avec des frites, et je me sens incroyablement bien. J'aime être ici, ya pas à chi**, les avis sont partagés, mais ma maison à Vegas c'est ici point barre.
    14h15, le tournoi a commencé depuis plus d'une heure, faudrait peut être que je me bouge le cul!

    J'arrive dans la salle, puis je vois que Divinerites et sa femme son assis et play le tournament. D'ailleurs je suis à sa table. Je suis plus que détendu, et je m'aperçois que je m'amuse avec les jetons etc...ce que je n'ai pas fait pendant le Monster Stack tellement j'étais tendu comme un string en fait, et je m'en rendais même pas compte.
    Bref, on discute, c'est plutôt cool, je sens l'ami Divinerites quand même un peu tendu, mais franchement bonne ambiance. Si je vais loin tant mieux, si je bust tant pis, aujourd'hui c'est no stress!
    On a un jeune bien maniac à la table qui passe son temps à 3bet, un Danois je crois ou un truc dans le genre. Je lui explique rapidement qu'on va être copain sur le ton de l'humour, mais il n'a pas bien envie de rire, et il me demande de parler anglais quand je dis un truc rien a voir avec Divinerites alors qu'on a plus de cartes...bref, il est pas mignon, mais on va s'occuper de lui plus tard.

    Dernier coup avant la pause, j'ai KK donc j'ouvre, papy nit 3bet et je 4bet push, c'est la pause, on va pas se prendre la tête hein! Sauf que Papy à AA. J'ai pas le temps de me poser la question de re entry ou de leave que le croupier me donne un K river. Thank you papy et have a nice day ;-)
    Quand le moral et la, la bonne humeur et la pêche, bizarrement ça passe.
    Bref, après la pause je me retrouve encore à tapis PF avec AKs face au KK de la meuf qui a joué un coup en deux heures? Tellement obv, je touche un A direct puis je suis énorme, j'ai plus qu'à dérouler.
    C'est bizarre, je sais pas si vous avez déjà eu cette impression, mais il y a des tournois ou tu sais d'avance que tu vas ship, ou que tu vas perfer. J'avais clairement cette sensation, j'étais bien, puis je jouais bien, puis j'avais la chatte, donc je savais déjà à 80 left (145 au départ) que j'allais le faire.
    J'ai donc déroulé tranquillement jusqu'en demie, j'ai bien own mes tables, puis j'ai expliqué clairement à tout le monde que c'était pas le jour pour prendre mes jetons. J'ai quasi tout fait, des 4,5bet, des monstres bluff, etc...!

    La demie a attaqué genre à minuit, après 10 heures de jeu, et on a joué une bulle interminable de 2h...et mes démons m'ont rattrapé.
    Que ce fut long, qu'est ce que je me suis fait chi**, qu'est ce que j'ai pu livrer...! J'avais tellement envie de faire sauter cette bulle interminable que j'ai animé la partie, totalement en ma défaveur, mais j'ai mis de l'ambiance et de l'action. J'ai attaqué la bulle avec 60BB pour finir avec 16BB avant d'être convié à revenir le lendemain à 14h. Pff, quel sick FDP je suis franchement. Je joue pour la win, puis maintenant je joue pour gagner un pallier et prendre 250 balles....pffff balltingue.
    Bref, on verra demain, on va se rentrer, se calmer, demain est un autre jour, on verra!
    Le pote Divinerites à sauté juste avant la bulle, je l'ai senti complètement vert de chez vert. Au diner break, on avait mangé un hot dog ensemble à The D avec sa femme. Ces gens sont vraiment cool, super état d'esprit!

    Retour le lendemain à 14h avec les idées plus claires. on est encore 9, dont un français aussi discret que sympa. Bref, je suis revenu avec l’œil du tigre, c'est reparti pour le show. Les américains savent que je suis pas complètement débiles et me respectent, puis je remonte tout doucement.Je sors un mec puis deux.
    Truc de fou, ya un papy qui a foldé sur une ouverture avec 2BB...et il a eu raison le papy, il a gagné un pallier! Bref, à 4 left, je suis second en jetons, les stack sont assez proches et les ricains décident de chop à l'ICM. Au début je suis un peu contre l'idée, car je me sens fort et je joue bien, mais je suis le seul qui est pas ok, et rapidement je décide de pas faire mon français moyen. Il y a 4k à la win et genre 1,5k pour le 4ème. Le chop me permet de finir deuxième et de prendre 3k sans risques. Allez go, on sert la main à tout le monde, on ship pas, mais on prend quand même 3k, c'est pas rien pour moi et il faut être raisonnable.

    Je finis au bar du Golden à déguster un jus d'orange bien frais, je savoure, j'aime cet endroit et je suis bien ici...



    Voilà, j'ai raconté en gros ma partie poker à Vegas en 2015. Je ferais en sorte de corriger les fautes au fur et à mesure car le texte en est truffé, puis aussi de rendre le texte plus clair. J'ai tapé vite, il manque plein de truc, mais si je le fais pas aujourd'hui, la semaine prochaine tout est oublié. Je m'excuse d'avance, je sais que je ne suis pas précis sur les coups, mais je n'ai pas la compétence pour expliquer mieux que ça. Je voulais vous expliquer un peu plus ce qui me passait par la tête par moment, mais ça aurait été trop long, vraiment trop long. Si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas.
    Je raconterais dans mon prochain billet mon vegas hors poker, et ce sera fini pour ce blog. J’espère que vous avez passé un moment agréable à me lire, même si je trouve ce billet pas terrible.

    @Bientôt
  9. Like
    ub87 reacted to Shawn Michaels for a blog entry, Présentation rapide - Genèse Vegas 2015   
    Salut à tous.

    J'ai décidé à mon tour de créer ce petit blog pour partager avec vous ma vision de Las Vegas qui est peut être une vision un peu décalée.
    Vous connaissez tous ma passion pour le vieux Vegas, les vieilles histoires, les lieux mythiques et tout le tointoin. Je fais clairement pas parti de la team Balla et ça risque de se voir!

    Rapide tour d'horizon, je m'appelle Nico, j'ai 32 ans et je vis en Auvergne.
    Cette année ce sera mon 5ème Vegas, mais celui-ci n'était pas du tout prévu. Papa depuis 6 mois, il est difficile de partir avec bébé, puis en plus le facteur broke est trop important cette année!
    Faut croire que je manque à Vegas autant que Vegas me manque, puisque j'ai chatté un package à 5K pendant l'opération "Road to Vegas" sur Unibet. Et vu que je fais pas les choses à moitié quand je chatte, j'ai gagné mon package sur le tournois freezeout à 10 balles avec 900 joueurs pour 2 places payées. Tellement heureux après cette win que j'ai pas pu dormir de la nuit et j'ai mis un temps fou à réaliser.
    Seul hic en fin de compte, c'est que ma femme ne peux pas venir avec moi à cause du taff et aussi pour ne pas laisser notre petit ange. Ce n'est que partie remise puisque elle est déjà venu 2 fois avec moi.


    Contenu du package:




    Vous pourrez trouver ici mon programme que je suis entrain de préparer, qui n'est pas vraiment basé poker, mais plutôt bouffe(mal), poker, machine à sous, bière, promenade, Black Jack...bref, tout ce que j'aime à Vegas quoi...!
  10. Angry
    ub87 reacted to Mr Sneeze for a blog entry, Fearless   
    Au fur et à mesure des années, j'ai observé mon potentiel augmenter. Le plus grand obstacle à notre vrai potentiel est la peur, toujours la peur. Il est facile de blâmer la vie, mais la vie ne fait que nous révéler. On peut blâmer les autres, mais les autres ne nous indiquent que nos limitations objectives.
    Si l'on pouvait se libérer de la peur, ne pourrait-on pas réaliser plus aisément notre vraie nature?

    Je ne vais pas blablater comme d'habitude. Simplement évoquer un sujet qui m'a fait réfléchir ces derniers mois.

    On parle parfois, dans le poker ou ailleurs, de personnes 'sans peur'. C'est une illusion extérieure, de même que les personnes excellant dans domaine quelconque donnent une impression de facilité et de spontanéité à autrui, bien que cette facilité ait été forgée dans la peine. "A force de".

    Etre sans peur, cela n'est pas possible. Etant donné qu'il s'agit d'une de nos émotions les plus fortes et les plus révélatrices aussi (de même que l'angoisse), on cherche à l'éviter. A rester rassuré, rester en contrôle.
    Chercher à 'vaincre' la peur, à la faire disparaître, c'est du refoulement.
    Ce qu'on peut faire par contre, c'est plonger dans la peur, la vivre au fond des tripes, la laisser infuser comme un thé. Ainsi, l'objectif n'est plus de ne pas craindre, mais de 'ne pas craindre de craindre'. Ne pas avoir peur d'avoir peur. Donc avoir peur. En acceptant de ressentir la peur, en ne craignant plus cette sensation désagréable, en acceptant d'être bousculé en fait, petit à petit on apprend à la connaître.

    Si on ne craint pas la peur, on n'a plus peur de rien, ni de personne. Bien qu'on la ressente encore!
    Je me suis bien rendu compte ces derniers temps que je dégageais cette impression chez les autres, chez certains autres en tout cas. Et pourtant je sais ce qui se passe en moi, je connais les tempêtes qui m'animent. Mais ce que je dégage, c'est souvent une force profonde et sereine.
    Je ne suis pas dénué de peur. Je suis un accroc à la peur. J'aime tester les limites de ma sensibilité.

    On ne vainc pas la peur, mais on apprend à la connaître. En la connaissant, elle ne nous contrôle plus.
    D'ailleurs, on dit souvent qu'on a peur de l'inconnu.

    Tout ce que je dis peut s'appliquer à la force. La force, c'est célébrer sa faiblesse, sa fragilité. Se protéger en s'entourant d'un mur, ce n'est pas de la force. Accepter de se faire toucher par la vie et par les autres, c'est là la vraie force. La force c'est la capacité à être atteint, à être brisé et à se reconstruire. Ce n'est certainement pas être 'incassable'.

    Penser que la force s'oppose à la sensibilité, c'est un sûr moyen de manquer de résistance. C'est un sûr moyen de se faire fissurer par le temps.

    Si on recherche trop la force, on n'en possède pas. Seulement le masque de la force. Si on recherche à conjurer la peur, on sera peureux d'âme, car on évitera toute situation déstabilisante.


    En pensant de cette manière, on en vient à apprendre autrement. On en vient à célébrer les erreurs, les obstacles et les difficultés. On en vient à ne plus rien éviter, et ne plus rien chercher non plus.
    On en vient à voir les Maîtres avec un nouveau regard, aussi. Soudainement, la maîtrise n'est plus quelque chose d'éloigné, d’insaisissable, d'étranger. C'est quelque chose présent ici et maintenant, et toujours.
    On est chacun son propre maître ; peu y parviennent parce qu'ils gardent et entretiennent l'illusion qu'il y a quelque chose à atteindre, à obtenir. Prisonniers d'une vision idéale, ils ne l'atteignent jamais.



    PS: je vous propose de me suggérer un thème pour un prochain post, si certains d'entre vous ont des idées! Je prendrai ce qui m'inspire le plus!
  11. Angry
    ub87 reacted to tilou4fun for a blog entry, MTT PS: 2k to "no limit" . La revanche !   
    Apres un FAIL de mon dernier challenge malgré un bon départ (je termine à 1300 euro sur les 1000euro de bankroll de depart en 3 mois de grind soit un gain journalier de 3eu environ ) , j'ai décidé de retenter ma chance en cette fin d'année , revigoré apres de bons resultats en live au Cercle Cadet ( 8 TF et 4 victoires sur 35 tournois disputés durant ces 4 derniers mois avec notamment la victoire des tournois réguliers 100 euro , 150 euro et 200 euro )

    Comme vous le savez le cercle cadet a fermé et c est aussi pour ca que j ai décidé de retenter ma chance online mais avec cette fois ci une meilleur Gestion de BR et une meilleure sélection des tournois ( stop les non garanties, stop les turbos)

    J'ai aussi pu régler certains problèmes externes qui vont pouvoir me faire jouer plus libéré (je suis tres mauvais avec la pression et l'obligation de résultats)

    Je n'ai fais que 3/4 tournois significatifs ces dernières semaines online dont une 5e place sur le Night on stars pour 2K4 ( je n avais par exemple pas fait une telle perf durant mon challenge).

    Dans un premier temps , je suis à la recherche d'un stakeur . Je souhaiterais démarrer avec 2K de bankroll minimum ( 5K serait mieux) . Je pourrai jouer le soir à partir de 17H30/18H ayant un job de journée. J essaierai ensuite d actualiser ce blog fréquemment que ca run good ou pas pour me forcer à donner le meilleur de moi même ...

    N hésitez pas à me MP si vous êtes interessé pour me stacker pour ce Challenge! Tout est négociable: CUT / DUREE / CASHOUT etc...

    CUT: Je pense partir vers un cut evolutif: 25/75 pour commencer puis 35/65 BR*2 et 50/50 BR*4

    Je cherche aussi éventuellement un stakeur pour les FCOOP pour aller chercher le ONE TIME notamment sur les tournois DEEPSTACKS, les tournois de PLO , le tournoi Limit Holdem et le Main Event (30/70)

    Stats Sharkscope

    PS.fr: +12k ROI 12,7% (tilou4fun)
    winamax: +12k ROI 32% (rocky4fun)
  12. Like
    ub87 reacted to Mr Sneeze for a blog entry, Le blues du joueur de poker, ou pourquoi il ne me touche pas   
    J'écris en référence au et au sujet du forum. Ca va être long, et si ça vous saoule RAF. Parfois il faut prendre le temps, la culture zapping ne permet pas vraiment d'aller loin dans la vie.

    Je tiens à dire d'abord que le poker est un jeu extrêmement difficile, pesant émotionnellement et mentalement. Très peu peuvent devenir pro, encore moins peuvent le rester plus que 2-3 ans (le nombre d'étoiles filantes est impressionnant, que ce soit parce que les joueurs surestiment leur niveau ou parce que le poker finit par les drainer). Etre pro de poker implique un stress phénoménal, de profonds moments de doutes. Le fait est qu'on est absolument responsable de nos résultats, et qu'on est aussi tout seul là-dedans ; les gens qui sont les plus aptes à nous aider sont aussi nos adversaires. Il y a une compétitivité incroyable dans le poker, comparable au sport de haut niveau, et pourtant au poker plus qu'ailleurs on est seuls (on a pas une équipe de kinés et coachs derrière nous pour nous guider et encadrer, non il faut faire ça nous même).
    Donc gagner sa vie au poker est difficile ; beaucoup en rêvent, peu y arrivent. Ceux qui y arrivent réalisent souvent (tel Artplay) que ça n'en vaut pas forcément la peine, que le poids du jeu est trop important.

    Cette difficulté est massive. La plus grande difficulté au poker selon moi, c'est de naviguer à travers les illusions que nous créons à travers l'intermédiation du jeu. La première des illusions, fondamentale, partagée par récréatifs et pros (et la raison qu'il y a de l'argent dans le jeu), est qu'il est facile de gagner de l'argent en jouant à un jeu. Beaucoup d'argent même, et il suffit de jouer pour ça! Je vous renvoie à ?p=3406006 que j'avais déjà écrit il y a plusieurs mois. Pas de secrets, il faut travailler pour gagner au poker.
    Je vais essayer d'énumérer quelques illusions que les joueurs mettent dans le poker. Pour moi, la 'désillusion' vient de la non-compréhension de l'illusion initiale, ou de la compréhension tardive. Comprendre l'illusion et s'en garder, c'est ainsi éviter la désillusion du poker.
    Il est facile de fantasmer sur l'argent que gagnent certains joueurs, sur une période significative ou du fait d'un one-time. La réalité est que le succès est toujours plus visible que l'échec, et que pour un top pro qui amasse des millions (ou moins, on s'en fout), il y a 100 joueurs qui ont tenté et qui se sont cassé la gueule, ou en tout cas qui ont eu des résultats beaucoup plus modestes. Voir les 'success stories' dans le poker ne nous indique pas le nombre de 'fail stories'. L'industrie du poker, via les joueurs sponsorisés et le marketing des MTTs (notamment, mais aussi des grosses parties de cash game télévisées, ou le rail des high stakes games), alimente cette illusion de facilité, et c'est bien compréhensible puisque c'est ce qui convainc les joueurs de tous niveaux d'investir leur argent dans un jeu de carte.

    L'illusion de la liberté. En réalité ce n'est pas une illusion: le poker plus qu'une infinité d'autres activités nous offre une vaste liberté d'action. Pas de boss, pas d'obligation de jouer si on ne veut pas, pas d'obligation de se réveiller le matin ; en bref on peut jouer au poker et vivre à notre convenance. Mais c'est là que ça bloque: une grande liberté implique une grande responsabilité. On ne peut pas prendre la liberté d'un côté et manquer de responsabilité de l'autre (c'est là l'illusion de beaucoup). Rien ne vient facilement dans la vie. Vu qu'on est libre de nos actions dans le poker (personne viendra nous gronder, et personne viendra nous aider non plus), on est libre de faire n'importe quoi, d'adopter des comportements malsains et destructifs. Ce que font beaucoup de joueurs: vu qu'ils n'ont plus de barrières, ils se laissent aller, mangent mal, se gèrent mal, jouent dans les pires conditions, et très vite leur winrate s'effondre, le poker devient un labeur, un grind journalier nécessaire. Le grind devient ce qui leur permet de financer leurs mauvaises habitudes!!! Et ainsi la liberté offerte par le poker devient la pire des prisons. mais ce n'est pas le poker qui emprisonne, c'est nous-mêmes.

    Hier soir mon maître de méditation zen a dit, citant un moine Chinois du 7ème siècle (courant du Chan): 'Je suis libre de moi, donc libre de tout'. AD: Erreur dans ma citation, il s'agit de Shunryu Suzuki, un maître zen contemporain, aujourd'hui décédé, qui enseignait en Californie dans les années 70. La racine de la pratique reste la même cependant (elle traverse les âges, depuis 2500 ans), et l'idée a toujours sa place ici.
    L'illusion des êtres humains, c'est de chercher la liberté à l'extérieur d'eux-mêmes. Dans l'argent, ou dans la reconnaissance, dans la non-contrainte en fait. Mais la contrainte existe partout, elle est corolaire de la liberté. Se contenter de peu c'est être riche. On peut avoir tout l'argent du monde et être misérable, et c'est là une forme de stupidité / cupidité avancée. Le poker nous promet la liberté, mais en fait il nous mets en face de nous-même: arriverons-nous à nous libérer de nous-mêmes dans ce jeu où toutes nos pulsions ressortent si facilement? Arriverons-nous à naviguer au milieu de nos pulsions en gardant la tête froide? Arriverons nous à nous gérer? A nous comprendre et à travailler sur nos tendances? Ce n'est pas quelque chose qui viendra sans efforts, et si on ne le comprend pas très vite, alors oui le poker enfermera, le poker nous bouffera.
    L'espace de liberté qu'offre le poker laisse nos pulsions inconscientes totalement libres. Le jeu, par sa fureur et sa nervosité, peut faire de nous des addicts, des esclaves, de différentes manières.

    En ce qui me concerne, cela fait un bon moment que j'ai décidé de considérer le jeu comme 'réalisation' (voir d'autres billets du blog), et donc comme une opportunité de me connaître, de me gérer et d'évoluer. Je vois la liberté comme pratique ; c'est quelque chose qui se travaille.


    En tout cas ce qui se passe, c'est que les joueurs se font prendre par l'illusion. Dans la vie, l'accumulation d'argent et de reconnaissance est une illusion. Tout cela meure avec nous. Vous pouvez gagner 100k tous les ans (ou 100M), faire tous les projets que vous voulez, chercher à vous réaliser dans ces projets, ces 'rêves' ; de fait vous pouvez mourir demain, et à chaque seconde de votre vie. La vie est fragile, et elle ne nous appartient pas. S'illusionner de l'argent, vouloir s'enivrer du pouvoir que procure celui-ci, ou de la puissance ressentie dans le jeu, ce sont des attitudes de contrôle, la recherche de conjurer la mort. Je ne dis pas qu'on peut éviter ces 'désirs', mais clairement on peut choisir de ne pas les alimenter, de les laisser à leur place ; ils viennent, et ils partent, comme ils sont venus.
    Quand je vois des joueurs (comme l'exprime Artplay), qui dit continuer à jouer au poker pour l'argent qu'il en tire, bien qu'il considère parfois cela comme 'un jeu de m**de', ma foi la désillusion est évidente et inévitable. On ne tire aucune liberté, aucune connaissance, aucune maîtrise, et aucune réelle fierté, dans l'accumulation d'argent en soi. L'argent c'est de la matière morte, de la matière fécale pour prendre des termes psychanalitiques. Dans notre monde, tout le monde célèbre pourtant l'argent, son pouvoir d'échange, d'usage, et son pouvoir symbolique. C'est là pour moi une illusion, et de l'illusion nait la désillusion (la médiocrité que ressent un joueur gagnant 100k / an, parce qu'il est maintenant désillusionné, et l'outrage que cela crée chez ceux qui sont pris dans l'illusion, et qui croient que s'ils gagnaient 100k il seraient forcément plus heureux).


    Ce n'est pas ce que je fais. Je n'aime pas l'argent, je le méprise. Je n'aime pas la reconnaissance non plus, en tout cas j'essaie de faire attention à ce qu'elle ne me bouffe pas.
    Je ne gagne pas 100K/an (cette année peut-être, mais pas les années précédentes). Et pourtant je suis riche. Très riche. La raison est que je me contente de peu, je n'alimente pas trop mes désirs, j'essaie de garder mon ego à sa place, en contrôle. Je peux aisément vivre avec 1000€ par mois et être le plus heureux des hommes. Alors quand je gagne 3 fois cette somme ou plus, qu'est-ce que je vais me casser le cul à gagner plus?

    J'adore le poker. Evidemment je suis passé par toutes les sortes de doutes, le jeu m'a souvent obsédé et rendu très mal ; il a fréquemment perturbé mon sommeil et aussi l'harmonie de mes journées. Mais je n'ai jamais été désillusionné. Et d'ailleurs le jeu m'obsède beaucoup, beaucoup moins qu'avant.
    Je ne joue pas au poker pour l'argent. Je joue parce qu'il me passionne.
    Je joue au poker pour ce qu'il m'apprend. Pour ce qu'il révèle. Il fait sortir tellement d'états, et avec une telle intensité et profondeur, que j'en fais une pratique de connaissance de soi. En travaillant des leaks dans mon mental game, pour améliorer mon jeu, j'ai aussi déraciné des tendances à la colère et à la puissance qui s'exprimaient dans bien d'autres aspects de mon existence. Grâce au poker, j'ai appris à dompter la bête qui était en moi. Et la bête est toujours là, il faut la dompter chaque jour.
    Le poker m'offre une gestion totale de mon temps. Il m'offre du temps libre, mais encore faut-il le prendre! (ce que beaucoup de gens ne peuvent faire, complètement angoissés à l'idée de ne rien faire)

    De fait dans ma vie, j'ai progressivement abandonné toute volonté d'exister. Je n'ai pas de réel projet de vie, je n'ai pas envie d'accomplir quelque chose. Vivre est suffisant, sans laisser trop de traces. Ce qui me mène, c'est le 'Connais-toi toi-même', cette sagesse qui remonte à l'antiquité. Il ne s'agit pas d'être égoiste. Permettez-moi de citer Maître Dogen, un japonais du XIII ème siècle:
    'Apprendre la voie du boudhisme, c'est s'étudier soi-même.
    S'étudier soi-même, c'est s'oublier soi-même.
    S'oublier soi-même c'est être certifié par toutes les existences du cosmos.
    Etre certifié par toutes les existences du cosmos, c'est dépouiller son propre corps-esprit et celui des autres'.

    C'est là la Voie que je suis. On en revient à la liberté: 'je suis libre de moi, donc libre de tout'. Se libérer de soi-même, c'est de là que vient la véritable liberté, la véritable joie, la véritable connaissance aussi (on peut avoir toutes les connaissances du monde mais être ignorant, car prisonnier de soi-même, de ses conditionnements).

    Je cherche donc en premier lieu dans le poker une connaissance de moi. Une connaissance de mes états, de mes pulsions, de mes failles et de mes forces. Et une connaissance du détachement vis-à-vis de tout cela. La connaissance que ces états, ces tendances, ne sont pas figées dans le marbre. Que toute cela ne m'appartient même pas, mais est fruit des circonstances et des conditionnements passés.
    Le poker apprend à laisser passer tous les attachements, parce que quand on joue, quantités d'émotions et de pensées absurdes vont nous saisir. On devient comme des singes dans le jeu. Il y a là un potentiel d'enfermement, mais du même coup un potentiel de libération, par apprentissage de la contrainte.
    La plupart des joueurs voient l'adversité comme quelque chose de désagréable, quand en fait l'adversité est le meilleur maître. On apprend en tombant. Le poker nous offre une adversité illimité. Et je ne parle pas de la compétition avec les adversaires, bien que cela fasse partie du tout, mais de la lutte contre nous-même qui se déploie dès qu'on s'assoie à une table de poker. Cette adversité là n'a pas de limite. Les meilleurs joueurs le savent. Les médiocres pensent qu'ils luttent contre les autres.

    Par ailleurs, le poker m'apporte argent et temps. Laissez-moi vous dire ce que je fais de mon temps, ce que j'aime à faire de ma vie. L'an dernier, à la fin de l'hiver, je suis parti seul dans un trou paumé des montagnes ardéchoises, dans une ancienne maison de berger loin d'être correctement isolée. Je suis parti seul, une semaine, avec une température nocturne intérieure de 0 à 5°C. Ma seule nourriture fut: un sac de haricots et un sac de farine, ainsi que quelques noix. Je n'ai pris aucun divertissement, pas de musique, pas de livre, si ce n'est l'oeuvre complète de Tchouang-Tseu, un penseur Chinois ayant vécu il y a 25 siècles (le genre de bouquin dont on ne peut pas lire plus de quelques pages d'un coup, tant c'est profond. On lit 3 pages, et on les laisse infuser une après-midi. Impossible à lire compulsivement).
    Je devais me laver dans de l'eau glacée. Je devais marcher 25km tous les jours simplement pour maintenir ma chaleur corporelle. Le midi, je ne mangeais que quelques noix. Je m'alimentais du souffle, et des éléments de la nature. J'ai ressenti des angoisses incroyables, des sensations de vertige, de grandeur et de petitesse. J'ai observé la folie de l'esprit, sa tendance à s'accrocher à tout. Pendant une journée (entière) j'ai eu une chanson dans la tête. Indélogeable. Au milieu des arbres et du silence. Je n'ai croisé personne en une semaine, en tout cas je n'ai parlé à personne. Après ces quelques jours, après avoir traversé une myriade d'états et de peurs, mon esprit s'est apaisé. Je suis revenu à la ville un nouvel homme.

    C'est ce que j'aime faire quand j'ai du temps. La semaine prochaine je vais marcher dans les Vosges, avec une tente, un de mes meilleurs amis, et pas grand chose d'autre. Je suis fondamentalement un anti-balla.
    J'ai beaucoup voyagé au Maroc, mais j'y vais pas pour squatter dans un Ryad à Marrakech, non je marche dans l'Atlas, je dors à la belle étoile dans les forêts de cèdres avec les chiens sauvages qui aboient à quelques kilomètres et me font dormir d'un seul oeil.
    Je me suis toujours senti mal à l'aise dans le fait d'être 'servi', ou de payer pour trop de services. Je préfère autant faire le max par moi-même, y compris me faire à manger.

    Qu'est-ce que le poker me permet de faire? Il me permet d'avoir du temps de contemplation. Je ne vais pas trop développer ici parce que l'extrême majorité des gens ne comprennent pas du tout la nature de la contemplation. Ils croient qu'il s'agit d'une admiration béate devant l'univers, quelque chose d'un peu stupide et de pas très intéressant. En réalité la contemplation c'est faire silence. Quand on trouve le silence, alors on commence à entendre, et à voir. Quand on se libère de soi-même, on voit la vie qui se déploie à travers nous. On voit la vie au-delà de soi.
    La contemplation, ce n'est pas la paresse. C'est un travail incessant, un travail de lâcher-prise. Quelque part, le plus confrontant des travaux, parce qu'on s'attaque directement à l'ego. C'est l'acceptation absolue de ce qui est. L'acceptation absolue de l'interdépendance, et de l'impermanence. L'acceptation que notre vie est comme une cascade, elle coule, jaillit, et très vite elle rejoint la grande rivière ; très vite on vit et très vite on meurt. S'attacher à nos possessions (l'argent, mais aussi nos diverses identités), c'est l'ego qui résiste à la réalité de l'Etre. Cette tension qui nous traverse, tous, entre ego et Etre, depuis des millénaires, c'est le mouvement de la vie humaine.
    Ma vie, c'est plonger dans cette connaissance, plonger dans cette liberté. Remonter à la racine. Accepter la tension comme caractéristique de notre être, et trouver une paix dans cette tension même. Voir que l'angoisse est ce qui nous met en mouvement, plutôt que de compulsivement chercher à fuir l'angoisse (plus on fuit, plus on est poursuivi....).

    Alors ma vie tourne autour de certaines pratiques. La méditation zen et le kung fu me nourrissent et me libèrent. Mais je dois pourtant toujours me forcer à pratiquer. Quelque chose résiste toujours en moi, comme chez tout le monde. C'est normal, c'est ça être Homme (plutôt qu'arbre par exemple. Bien que l'homme puisse beaucoup s'inspirer des arbres pour se réaliser!). Le poker lui-même devient une pratique de réalisation. L'argent que j'y gagne me permet surtout de continuer à jouer, donc continuer à pratiquer ce jeu qui apprend tant sur nous et sur les hommes en général. Evidemment que je ressens du stress et des difficultés dans le poker. Mais j'aime ces difficultés.

    J'aime profiter de mon temps pour faire à manger. J'aime beaucoup manger, mais j'aime aussi la simplicité. Je vais ramasser des fruits quand je peux, sinon je trouve des graines et des légumes et je me fais des soupes de paysan, toutes simples, toutes bonnes, extrêmement nutritives et saines. Hier je me suis fais des falafel maison. Une seule boulette nourrit suffisamment pour aller faire une aprem de randonnée.
    Je profite de mon temps pour travailler l'énergétique. Evidemment j'explore cela dans le kung fu par exemple, mais aussi dans tout. Tout tourne autour du souffle (le Chi, l'énergie vitale fondamentale), rien n'est plus important dans notre vie, et pourtant bien peu sont ceux qui connaissent ce mystère. Surtout à notre époque! Mais l'énergie c'est en fait tout ce dont on s'alimente. Donc la nourriture. Un simple bol de graines préparé en conscience nourrit plus profondément qu'un steak de boeuf servi dans la plupart des restaurants. Mais personne ne me croira là-dessus, et ça ne me pose aucun problème, je suis suffisamment heureux d'avoir pu entrer en contact avec ces 'secrets' millénaristes. Ceux qui veulent s'intéresser à cela, je peux vous en dire plus. Mais vous pouvez aussi trouver par vous-mêmes, les gens qui cherchent ne manquent pas.

    L'autre jour, j'ai fait mon propre dentifrice, et mon propre déodorant. Naturels, extrêmement économiques, et écologiques. J'avais déjà mon propre produit vaisselle, non-polluant. J'aime trop la nature pour rejeter des m**des dans mes tuyaux. Mon empreinte sur le monde est minime. J'ai une machine à laver manuelle, que j'ai volontairement préférée à une machine électrique. Cela semble stupide, une perte de temps, que de devoir essorer ses habits à la main, à l'ancienne. Pour moi c'est une hygiène de vie, une gestion de moi-même. Quand je fais la lessive, ou la vaisselle, c'est un moment de pratique physique, de concentration et d'oubli de moi-même. Je prends volontairement du temps pour pratiquer, et c'est tout l'inverse de la perte de temps. C'est par la pratique, par l'usage du monde, que l'on apprend. Je parle là de la maîtrise de nous-mêmes et de notre environnement, le type de maîtrise que les arts martiaux enseignent depuis des millénaires. La maîtrise, c'est la pratique, et faire la vaisselle peut être une pratique de réalisation, de même que marcher sur du sable. On peut faire n'importe quoi et en apprendre, de fait, il suffit de mettre sa conscience en éveil sur ce qu'on fait, ici et maintenant. Faire la vaisselle, ce n'est pas 'perdre du temps de vie', c'est une occasion de pratique de conscience. Le poker en est une aussi, mais si on néglige certaines pratiques au profit d'autres, si on cherche uniquement le plaisir, le divertissement et qu'on fuit la contrainte, très vite le déséquilibre et la disharmonie s'installent.
    Dans notre monde, tout le monde veut toujours gagner du temps, foutre un croque-monsieur industriellement préparé au micro-ondes, et se dépêcher de se jeter dans un divertissement quelconque. Il n'y a pas de fin dans ce mouvement, pas de répit, pas de paix. Ca ne mène à rien. Chercher à gagner du temps, c'est le plus sûr moyen de passer à côté de sa vie.
    Aussi, gagner du temps a généralement un coût (par exemple s'acheter de la bouffe pré-préparée dégueu), et il faut alors travailler pour financer ce 'gain' de temps. Où est le gain au final, quand on est obligé de travailler plus? Je cherche très peu à gagner du temps, et donc j'ai très peu besoin de travailler.

    Quand je vais dans un endroit nouveau, je ne prends pas les transports. Je ne prends pas de cartes, je ne visite rien de spécial. Je marche, je me laisse guider par l'intuition et les sens. Je prends le temps de vivre, même s'il n'y a pas une direction précise.
    Le poker m'offre cela, parce que si je veux je peux prendre le jour off. Evidemment, je fais moins de volume que la plupart des 'pros'. Mais je m'en fous, je suis riche, et je suis assez bon et assez passionné pour continuer à gagner ma vie avec ce jeu. Je ne suis pas le meilleur, mais ma pratique est apaisée et profonde. Très loin de moi l'idée de gagner le plus possible pour arrêter et faire autre chose. Non, je veux juste continuer à vivre comme cela autant que possible, et si les circonstances changent, ma foi je changerai avec elles. C'est cela que m'apprend le poker également: l'environnement change, chaque situation est unique, il faut toujours s'adapter. La vie c'est pareil.



    Je me suis laissé aller à parler librement. J'ai choisi de le faire parce que mon approche est contraire à la plupart des gens, à la plupart des pros, et pourtant je sens que j'en tire le meilleur. J'essaie de vivre ma vie avec conscience, à chaque instant, chaque inspir, chaque expir, chaque pas, chaque action, chaque pensée et émotion. Je vie le poker pareillement, et le poker est à dire vrai un excellent maître dans la connaissance de soi. Je n'ai jamais eu le blues du poker. Je ne me suis jamais questionné sur mon utilité sociale. Il faut bien voir que le monde des hommes est toujours changeant: la réussite sociale ne veut rien dire, car elle dépend des circonstances et de la chance ; les principes de réussite changent à chaque génération. Ils ne dépendent de personne, et notre réalisation n'a certainement rien à voir avec tout cela, de mon point de vue tout le moins.
    Mon référentiel, c'est l'Univers. Le monde des hommes c'est une chose, et évidemment j'en fais partie. Mais la vie est partout, sous une infinité de formes, et la grandeur de l'homme c'est de pouvoir contempler la vie au-delà de lui-même (au delà de la société, mais aussi au delà de sa propre individualité, de sa propre identité, son propre ego).

    Homo Sapiens Sapiens. L'homme qui 'sait qu'il sait'. Dans le mouvement du 'savoir qui se connait lui-même', il y a quelque chose d'illimité. C'est notre liberté et même notre devoir d'explorer la connaissance cyclique qui nous est ainsi offerte. S'abîmer dans l'existence en courant après les illusions, c'est malheureusement le quotidien de la majorité des hommes depuis toujours, mais la vie ne nous l'impose pas, c'est nous-même qui refusons de nous accorder avec le Réel.


    A ceux qui sont allés jusqu'au bout, bravo à vous, merci d'avoir pris le temps, et à une prochaine.
  13. Like
    ub87 reacted to zink for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  14. Like
    ub87 reacted to M.nicolas for a blog entry, Las Vegas Trip Day 2 : Laughlin Road Trip   
    Lundi 17 Février 2014 : Laughlin Road Trip!

    Et c'est parti pour un lundi, direction Laughlin dans le Nevada, ville casinotière longeant la rivière Colorado.

    Nous avons pour une heure trente minutes de route, nous avons pris le soin de réserver de France la Ford Mustang chez Dollars, nous voulions le faire chez Hertz, mais lorsque nous avons vu l'écart de prix (200 chez Hertz et 80 chez Dollars), nôtre choix s'est vite porter sur cette agence.
    9H00 direction Treasure Island pour leur bureau, nous remplissons les formalités, a savoir qu'il faut juste son permis de conduire français pour pouvoir conduire dans cet état (il faut se renseigner car dans d'autres états il est demandé le passeport international comme en Floride par exemple ou deux copines se sont rendus l'année dernière).
    De même que si vous voulez rajouter un chauffeur il vous en coûtera 11$ supplémentaire. L'agent d'accueil nous propose alors la Chevrolet Camaro (https://www.chevrolet.fr/la-gamme/camaro/#content4) pour 60$ de plus, vu que mon pote Laurent à déjà tester la Mustang pour faire San Francisco Vegas deux jours avant il saute sur l'occasion.

    On monte au Parking et prenons place dans cet engin de 432 chevaux (en France je roule aussi en Chevrolet, mais en Spark, lol). Le moteur vrombit (ce n'est rien de le dire), mais nous avons un petit problème, impossible de la décapoter... Rien y fait, on a beau lire le manuel, tester différentes manip impossible a retirer le toit.
    Un technicien interviendra, mais rien y fera, hop on redescend au bureau pour changer de voiture et reprendre la Mustang. Entre temps le technicien réussi a trouver d'ou venait le problème, apparemment c'était une sécurité mise. Il vérifie au téléphone à l'agent d'accueil pour vérifier que nous avons l'autorisation de reprendre ce véhicule (ils ne plaisantent pas avec ca aux USA, trop peur de se prendre un procès).

    Une heure après l'heure prévue nous voilà parti. Première fois que je monte dans une décapotable, cette impression de liberté est grisante.
    Nous reprendrons un bout du strip de jour que nous quitterons rapidement a cause de la circulation (j'ai cru entendre dire que c'était l'artère la plus fréquentée au monde).


    Une scène d'un film culte nous reviens tout le long en tête lors ce petit périple :

    Sam : À l’époque, Vegas c’était un endroit où des millions de gogos se radinaient tous les ans avec leurs petites économies et laissaient un milliard de dollars derrière eux. La nuit, on voit pas le désert qui entoure Las Vegas. Mais c’est dans le désert que tout un tas de problèmes de la ville se règlent.

    Nicky : Y a des tas de trous dans le désert et des tas de problèmes enterrés dans ces trous. Sauf que tu dois faire ça comme y faut : y faut que ton trou soit déjà creusé quand tu te pointes avec ton paquet dans la malle, sinon faut bien compter une demi heure ou trois quarts d’heure à trimer avec ta pelle et va savoir qui va ramener sa fraise pendant ce temps là : t’as pas le temps de dire ouf, t’es obligé de creuser d’autres trous. Tu vas te faire chi** toute la nuit avec ça!

    En fait on ne s'ennuie pas lors de trajet malgré que ce soit le désert. J'ai pu apercevoir un stand de tir ou il est écrit en gros avec de grosses pierres : Gun Stand!
    Ensuite un terrain ou les gens s'adonnent à leur passion : buggy, moto, petits avions, et d'autres dragsters. Nous avons traversé de petites villes, ou le casino et le McDo doivent être la seule source de distraction. De même une ville remplie de caravanes, pas celles qu'on voit en France, mais celles que l'on voit dans toutes séries américaines, celles en aluminium qui brillent sous le soleil. Certaines avaient de petits avions posés à côté (cela me ferra penser à GTA V, pensant que ce village était peuplé de Trevor prêt à te défoncer la tête à coup de battes de baseball).

    A un moment nous changeons de chauffeur, petite pause toilettes, et blagues a propos d'une voiture "abandonnée" près d'un trou...


    Mon pote Laurent laisse le volant à Philippe... Le temps de prendre possession de la bête, et de commencer à faire de belles pointes sur une route limitée à 75 Miles à l'heure...



    Nous prenons l'embranchement pour Laughlin, ca commence à tourner dans les montagnes, la vitesse est limitée à 65 Miles... Malgré de multiples avertissements sur la limitation, Philippe se fait plaisir...
    Quand tout à coup au détour d'un virage une voiture de police nous croise, elle fait rapidement demi tour, met en route ses gyrophares...

    Dialogues dans la voiture :
    Laurent : Tiens une voiture de Police nous suit...
    Philippe : Vous croyez que c'est pour nous...
    Moi (je n'avais pas vu qu'elle avait fait demi tour) : Je crois pas...

    Philippe continue a avancer tout en ayant pris soin de réduire sa vitesse.

    A un moment on comprend que c'est pour nous et Philippe s'arrête sur le bas côté. La voiture de Police derrière nous (c'était bien pour nous :-) )
    Descente d'un policier, chapeau de cowboy, une gueule sans expression, pas un bonjour, demande de papiers sans explication, retour dans sa voiture, cela dure 15 bonnes minutes...


    Photo de la voiture de Police derrière nous.

    Puis il revient (on a pu s’empêcher de blaguer dans la voiture).

    Le mec explique que nous roulions trop vite, il nous a prit à 85 miles (à un moment nous étions à 120 Miles à l'heure), nous retient 70 pour 65 miles de limitation de vitesse.
    Pour payer, on ne peux le faire le jour même mais le lendemain à Laughlin, ou dans deux semaines sur internet...
    On regarde la prune, et on se rend compte qu'il y a pleins d'erreurs, de toute façon il ne sera pas payé...
    Sur le coup mon pote a un peu flipper, mais après cela fut un bon trip, on se serait cru dans Need For Speed!

    Arrivée sur Lauglin, direction l'Aquarius pour aller manger : Buffet 12$ avec une vue sur le Colorado. Franchement bon pour le prix, une salle très grande vide et calme.


    Puis direction le casino. Je vais vous donner le ressentis sur Laughlin en une phrase :
    Laughlin est le pendant de Las Vegas en 100 fois plus petit réservé aux retraités, familles ou broke qui ont pu fuir Las Vegas!
    Ici pas de bling bling, d'ambiance folle. On est au paradis du Bingo, comme une publicité a pu nous le vanter en entrant à Laughlin...
    J'ai pris une photo de la Poker Room du Colorado Belle (un casino ayant pour thème les bateaux à roues) :


    Le petit véhicule est le symbole de cette ville...

    Franchement ce n'est pas l'éclate...

    On y restera tout de même quelques heures histoire d'écluser quelques bières et de perdre quelques dollars aux slots.



    Retour de nuit, moins sympa, car j'était à l'arrière et la Camaro n'a rien prévue pour les grands, et au bout d'une longue heure et demi nous revoilà de retour à Sin City.

    Direction le South Point Casino, casino excentré du Strip qui a accueilli un temps les High Stakes Poker (vous savez cette émission ou des millions de dollars s'échangeaient à coups de cartes lorsque nous étions en plein boum).
    C'est un casino propre grand que nous apprécions car plus calme que la plus part de ceux du strip...


    Photo de nuit du South Point

    Puis retour décapoté pour redescendre le Strip de nuit :


    Bilan de cette journée : super fun grâce au trajet, pleins de bons souvenirs... Et je pourrais dire j'ai vu Laughlin, lol.
    On a déjà prévu le prochain road trip pour l'année prochaine : le Grand Canyon!

    Next Day : South Las Vegas Boulevard!
  15. Like
    ub87 reacted to M.nicolas for a blog entry, Las Vegas Trip Day 1   
    Dimanche 16 Février 2014 : 125$ Aria et 60$ Flamingo

    125$ Aria 10K chips, niveaux de 30 minutes.



    Contexte : Weekend long : Lundi c'est férié aux USA pour la journée du Président, du coup il y avait du monde.

    168 joueurs au total (entrées et ré entrées)

    Nous arrivons en late et il faut attendre qu'une nouvelle tale se créé en 5 min top chrono.

    Le niveau est ultra faible. Nous avons le droit a des limps, beaucoup de calling station, des donkbet, des overbet de mutant, voir un mix de tout ca...
    Personne ne prend en compte les ranges des adversaires... Comme nous sommes arrivé en late la table s'est créé avec mes deux potes qui jouent ce tournois... Le reste est du touriste qui se crois sur un jeu de casino...

    Au niveau 2 nous voyons un joueur doubler avec les vs préflop.
    Ce même joueur (qui a doublé avec les AA) ferra une erreur en oubliant d'annoncer raise (pas faute de lui avoir répéter 5 fois auparavant). Du coup il call. SB complète et BB check.
    BB Donk 150 dans 300. Notre génie shove du Bouton 22K dans 450!!! SB fold, BB call :
    BB et BO sur rainbow... Les 99 tiendront propulsant notre Huge champion vers les 35K sur les blinds 50/100.

    Après le premier break reprise 100/200/25, j'ai 5K ayant perdu plein de petits pots. Je découvre , ouvre à 500, 4 calls. Je C-bet sur baby board all folds...

    Ensuite arrive de Middle position, j'ai 7K, j'ouvre de 500, le donk chip leader, reraise 3K. All folds, je boite, il tank en haussant les épaules et parlant à lui même et finis par call , un sur le flop et des briques plus tard me voilà aux environs de 14K et des poussières.

    Pour lui celà va être le début de la chute, ses open à 10x la blind, l'entraineront à call et faire dioubler tous les petits tapis de la table avec à chaque fois un tank et se rendant compte qu'il se commit lui même avec des poubelles (il ferra doubler un pote avec sur une de ses open à 12 fois la BB).

    Et là le drame, changement de table...

    Et me voilà en BB avec , SB call, flop .
    Il bet je call.
    Turn , il check je check (lol mon abscence de value).
    River . Il bet, je re-raise, il call et show (bravo Nico le blaireau)...

    Une orbite plus tard je me verrais devoir push mes 6bb avec et voir en face un ...

    Fin du tournois...

    Il y a un niveau qui peut être rude, le passage de 100/200/25 à 200/400/25.
    Mon avis, un tournois qui est tout de même assez facile à prendre (je l'ai joué un autre jour et le niveau n'était pas strong).

    Laurent dans le 125$ de l'Aria :



    Thierry dans le 125$ de l'Aria :



    Le jour même on se décide à aller jouer le 60$ de 21H00 au Flamingo, pour ce prix la ne vous attendez pas à un niveau ou une structure correcte, la chance devra être de vôtre côté pour le prendre. Perso j'ai perdu les 3/4 de mon tapis sur un gars qui hit sa gutshot avec à la river contre mes et qui call chaque street sans sourciller sans prendre de value river...
    Les jetons sont sales, je pense que Bugsy à du jouer avec à l'époque déjà (je parle des jetons de tournois).
    Je ne le rejouerais pas lors de mon séjour...

    Voilà pour ce qui est de mon premier jour de la semaine le dimanche...

    Next day : Lauglin!
  16. Like
    ub87 reacted to max_potter for a blog entry, L'ascension continue... (Poker Live)   
    Bonjour à tous!

    J'ai beaucoup hésité avant de faire ce billet puis je me suis dit que j'avais pas mal de choses à dire et donc que ça en valait peut-être la peine. Je ne sais vraiment pas de quoi je parlerai la prochaine fois, mais en attendant concentrons nous sur cet article.

    Pour commencer, il y a eu pas mal de changements depuis la dernière fois. Après 3 mois intensifs, de septembre à décembre, ma bankroll est passée de 4 200 à 11 700 €, ce qui est déjà pas mal. Depuis le début 2014, je me suis mis à travailler énormément mon jeu, j'essaie de me rappeler de chaque main clé à la fin des sessions, et ce, afin de voir ce que je pouvais améliorer. J'ai eu la chance également de discuter avec de très bons joueurs qui jouent gros en général et cela m'a permis de progresser.
    Auparavant, j'avais tendance à vouloir bluffer un peu trop de spots à cause de mon manque de patience. Ce temps est révolu, je peux vraiment attendre des heures sans jouer, même si c'est parfois difficile.

    Courant janvier, j'aimais tellement ma vie de "joueur" si l'on peut dire que j'ai hésité à en faire vraiment mon métier. J'ai donc demandé conseil sur le CP et la majorité des gens m'ont plutôt dit de trouver un véritable job et avoir une vraie carrière. Et je les rejoins car la vie d'un joueur pro a vraiment beaucoup d'inconvénients: pas de sécu, une fiscalité complexe, pas de d'emprunt possible, pas de retraite, une ambiance sans doute assez peu épanouissante et aussi un trou dans le CV qui peut poser problème par la suite.

    Je décide donc de continuer mes recherches d'emploi tout en jouant régulièrement l'aprem. Le mois de janvier sera exceptionnel car je gagnerai 7700€ en jouant en 2/4 NLHE.
    Ma BK commençant à devenir assez conséquente, j'ai pris la décision de me lancer dans l'Omaha. Connaissant un peu la variance de ce jeu, je préfère me caver à 400 en 2/4, remettre une cave si je la perds, et poser 800 en NLHE si je reperds cette dernière.

    Je pense avoir déjà bien progressé dans cette variante et en particulier grâce au livre de Jeff Hwang, qui est une vraie perle pour apprendre.

    A côté de cela, j'ai continué de jouer en NLHE en 2/4, puis lorsque ma BK a atteint les 18K, j'ai décidé de tenter la 5/5 de l'ACF. Les quelques sessions que j'ai faites se sont d'ailleurs plutôt bien passées. De plus, je ne suis pas scared money grâce aux pots assez conséquents que j'ai pu jouer en PLO blinds 2/4. En général, je cave 800 et suis prêt à remettre 800 quand je le juge nécessaire.

    Actuellement, j'ai un peu plus de 22K de roll, donc plus de 18K de gains en 4 mois et demi. Je vous cache pas que je suis quand même plutôt fier car je me rappelle de l'époque où j'ai débuté le poker, il y a 6 ans, et je regardais un jeton de 100 à l'ACF avec envie. Maintenant, il m'arrive très régulièrement d'avoir une pile de 10-20 jetons de 100 sans compter les colonnes de 10 ^^

    Comme quoi, en travaillant à ce jeu, on peut vraiment gagner de l'argent!

    Pour finir, voici quelques mains importantes que j'ai pu jouer depuis la dernière fois ;-)
    Enjoy!


    Cadet en 2/4

    Je relance à 22 en position avec
    Je suis payé par un fish en SB.
    Flop
    il check/call mon bet à 32.
    Turn
    Check/call à nouveau mon bet à 66.
    River
    Je suis sûr qu'il est sur tirage vu ses timings tells et et bet 120. Il tank 2 minutes et paye avec .
    Un peu deg de m'être fait attraper comme ça...
    Le "J'ai vraiment failli passer" m'a encore plus mis en tilt lol

    Un autre qui fait plaise par contre.
    Au BTN, un mec raise à 24 PF, je call avec
    Flop
    Check/Check
    Turn
    je check/call son bet à 38.
    River
    Il bet 90, je tank 2 minutes et paye pour voir sa hauteur dame... Ouf ^^

    Un gros pot contre un bon joueur.
    J'ai 1500 devant moi et il me couvre.
    3 limps, il raise à 20 au bouton, je paye avec
    et 3 joueurs payent aussi.
    Flop
    Je décide DB à 70 pour mixer un peu ma range de DB et pour value.
    Il est le seul à payer.
    Turn
    Je mise 130 et là il me raise à 280. Je tank, tank je pense qu'il est sur un draw et paye.
    Le pot fait 800.
    River
    Je check, il bet 350, jhésite à snap call, reprends le temps de la réflexion puis paye.
    Il montre

    Un petit pot à 1500, on dit pas non!


    Un coup marrant il y a quelques temps:
    Un Lituanien plutôt bon, joueur online raise au CO à 16. Il a environ 650.
    J en ai 1700.
    Je ne souhaite pas dire pourquoi je le sens faible car ça risque de se retourner contre moi un jour si un mec du CP me joue.

    Bref, au bouton avec je le 3-bet 46, il tank et me 4-bet 116...
    Je tank et suis mon read jusqu au bout et 5-bet 250.

    Il fold très rapidement et je show. J aurais du prendre une photo des yeux éberlués des gens à ce moment la, c était mythique!! J''ai même eu droit à quelques applaudissements ^^

    Je me tourne vers un mec en début de session qui me disait que je jouais que des premiums et lui dis "tu avais raison, je joue que les as ou les rois" xD


    ACF en 2/4
    Un ouf pose 5000 en 2/4 lol. C'est un spewtard de première, je l'attends au tournant.
    Les 2 premières fois, c'est lui qui m'attrape.
    Je relance au bouton avec à 22, il me 3-bet à 60, je call (j'ai 1100 à ce moment).
    Flop
    Il bet 90, je le crois pas du tout et raise 220, il tank et me raise à 800 lol.
    Je fold et il montre
    Bien joué mon coco, tkt pas je t'attraperai.

    Je me level une fois contre lui également.
    Il raise comme 50% des mains à 22, je fais 66 avec il paye.
    Flop
    On check/check
    Turn
    Il check, je décide bet à 60 pour induce un move de sa part car je pense être devant et il raise à 120.
    Je call
    River
    Il bet 200, je snapcall et il montre lol
    Oki!

    Je remets de l'argent sur la table et vais avoir par la suite 2 rencontres qui me seront favorables.
    Un mec raise à 12, le fou fait 40 au Bouton et je fais 140 en SB avec (1600 de stack)
    Il me snapcall.
    Flop horrible pour mes as:

    Je suis quasi sûr que si je bet, il va me raise car il aime mettre la pression des masses et qu'en plus, ce flop touche sa range.
    Je décide de check et d'aviser.
    Il bet 160, que je call rapidement.
    Turn lol
    Je check, il bet 320, je call.
    River
    Je check, il bet 630, je tank 2 minutes et call. Il montre et j'empoche le pot à 2500 € =)

    Quelques heures après, on recommence!
    En MP, il raise à 16 et je fais 60 au BTN avec
    Il me dit "on rejoue à fond comme tout à l'heure?" et il me 4-bet à 170. Je décide de garder sa range de bluff et just call en position pour jouer postflop (j'ai 3000 à ce moment-là). Qui plus est, c'est sans doute scared money, mais j'ai clairement pas envie de jouer un pot à 1500BB, soit 6000€ Préflop avec paire de rois même si je suis favori à 70%, voire 80. Et s'il a AA, je ne me le pardonnerais pas lol. Je préfère largement jouer postflop ici.
    Pot: 350€
    Flop
    Il bet 210, que je paye.
    Pot: 770€
    Turn magnifique
    Il bet 320, je tank et raise 900. Il tank et paye.
    Pot: 2570€
    River
    Il bet en premier 600 lol et je raise ma boîte pour à peu près 1500... Il jette XD
    Merci pour ce pot à environ 3700€ ^^

    Ca sera ma plus belle session à l'heure actuelle avec un gain de 2800€ en une soirée!

    Enfin un beau tirage qui fait chaud au coeur quand ça rentre.
    Un chinois avec 600 raise à 20. Je paye avec .
    Le mec à ma gauche 3-bet à 80. Il a 600 de stack et je le couvre.
    Chinois paye et je décide de payer.
    Flop
    On check tous les 2 et OR bet 200. Chinois passe, on se prend pas la tête et on boîte ce qu'il a, soit 520 en tout. Il tank tank et paye.
    Pot: 1300€
    Turn
    Je montre tout de suite et il va parler aux oiseaux avec ^^


    ACF en 5/5
    Mon plus gros pot pour l'instant.
    Au CO avec 2000 de stack, je décide de raise à 20 avec .
    Je suis payé par BTN (1900 de stack) et SB (700).
    Flop de ouf!
    Pas de raison de slowplay, je bet pot 60. Je suis payé par BTN.
    Turn
    Je bet 120, repayé.
    River magnifique
    Je bet 300 et là j'entends "Relance 800€".
    Je recheck mes cartes, je suis bien max, "Tapis".
    Le mec paye après 5 secondes d'hésitation et montre Pas suffisant!
    Pot à 4000€ environ.

    En vrac:


    Et rangé:

    Voilà ce que j'ai noté d'intéressant!

    En ce moment, je joue beaucoup à l'ACF donc si vous me voyez, n'hésitez pas à me faire signe ;-)

    A+ sur les tables!
  17. Like
    ub87 reacted to Introl for a blog entry, Day 1 - On a chatte au max !   
    C'est donc en ce premier jour de l'annee 2014 que je me leve aux aurores pour mon sixieme trip en direction de Sin City en 4 ans. 6h30 ca pique un peu lorsque l'on a passe la soiree du reveillon entre amis, meme si j'ai l'avantage de ne pas etre fetard et de ne pas boire.

    Rituel habituel : 10 minutes de marche jusqu'au Skytrain, le metro de Vancouver, 10 autres minutes pour le trajet jusqu'a l'aeroport, qui ne grouille pas de monde en ce matin du premier janvier.
    Check-in express, on chatte un siege hublot cote droit de l'appareil (vue imprenable sur la ville et le strip lorsque l'on arrive du nord, apres avoir contourne le mont Charleston).

    Et la bonne etoile continue : on decolle avec 5 minutes d'avance, et le pilote nous annonce qu'en raison du trafic aerien reduit pour cause de premier janvier, on est autorises a prendre la ligne droite et que l'on arrivera donc par consequent a destination avec pas moins de 40 minutes d'avance sur l'horaire previsionnel.

    2h03 de vol donc, de porte a porte. Record battu !

    Arrivee a Mc Carran et recuperation encore une fois tres rapide des bagages puisque ma valise arrivera dans les toutes premieres sur le Carousel. Pour les moins chanceux, qui veulent passer le temps en attendant leurs affaires, des bandit manchots leur tendent les bras.

    On se dirige vers le shuttle pour le Vegas Rent-a-Car (le hub ou sont regroupees toutes les compagnies de location de voitures) et encore une fois la chance est de la partie puisqu'une navette est sur le point de partir.

    Personne au comptoir chez Alamo, alors que Thrifty, Budget et Enterprise sont bondes. J'avais reserve la voiture la moins chere, une compacte, tout en sachant tres bien que j'avais peu de chances de repartir avec. En effet, le parc vegasien sur cette categorie de vehicule est tres reduit, et les compagnies sont la plupart du temps a court de stock, d'ou un upgrade quasi-systematique.

    Bon la, comme c'est ma journee de chance l'upgrade sera carrement de 3 categories puisque l'employee me proposera d'emblee un upgrade en full size pour le meme prix ($18/jour). Je demande si elle a une japonaise de dispo et elle m'annonce que j'ai de la chance (sans dec ?) car une Hyundai Sonata Hybride m'attend.

    En plus de sa ligne franchement agreable, les sensations au volant sont assez dementes. Le silence surtout, lorsque l'on roule a moins de 35mph fenetres remontees, radio et clim coupees. C'est bien simple, on n'entend pas le moindre son !
    Le principe de l'hybride : en ville donc, lorsque vous roulez sous les 35mph (environ 55km/h), la voiture est alimentee par la batterie. Le carburant classique prend le relais lorsque vous roulez plus vite, tout en rechargeant la batterie. L'essence n'est deja pas chere ici, environ $0.8 par litre, mais en plus l'aiguille de mon reservoir pointe toujours au dessus de "Full" apres deux jours et une centaine de kilometres parcourus.

    Un petit arret au Fry's pour m'acheter une carte memoire pour ma micro-camera, et je reprends l'I15 plutot que le strip jusqu'a Flamingo Road. Juste apres le Palm's dans un petit mall se trouve un magasin d'electronique qui pourra me debloquer mon telephone pour une bouchee de pain. Mais, seul beat de la journee, j'avais oublie que l'on etait le 1er janvier et que par consequent la boutique avait toutes les chances d'etre fermee, ce qui etait le cas.

    Par contre le super resto italien Pasta Mia, juste a cote, et qui a si souvent ete vante par Benjo -a juste titre- est ouvert, et comme il est 14h30 nous sommes toujours en configuration Lunch (aka tres pas cher). Pour la modique somme de $12.99, j'aurai le droit a une soupe, un pain a l'ail et a l'huile d'Olive qui dechire sa mere, une platree gargantuesque de Fettucines aux St Jacques (d'une fraicheur incomparable), et un cafe ! Moi j'appelle ca du vol (enfin dans l'eutre sens hein, c'est moi le vilain), mais comme je suis poli je ne dis rien...



    Apres cela, et l'estomac bien rempli, je prends la direction de East Harmon Street pour check-in au Rumor Hotel, juste en face du Hard Rock, pour ma premiere nuit. En effet, si j'ai pu avoir un deal imbattable au Flamingo pour une GO Room pour le reste de mon sejour, la nuit du premier janvier coutait a elle seule plus cher que les 4 suivantes. Je me suis donc rabattu sur une qualite moindre, quoique tres correcte pour le prix ($50).

    J'en profiterai pour recharger les batteries (au propre comme au figure) en m'accordant une petite sieste de 2h suivi d'une bonne douche revigorante. Il est ensuite l'heure de ma premiere partie de Poker, car a la base je viens quand meme un peu pour ca. Sur la route j'hesite longuement entre un demarrage pepere au Flamingo ou bien tester le Bellagio pour la premiere fois. Finalement je prendrai la troisieme option : l'Aria pour une heure de CG suivie du tournoi daily de 19h.

    Arrive sur place on m'informe qu'exceptionnellement il n'y a pas de tournoi aujourd'hui. Je m'installe donc a une table de CG ($1/$3) qui se revelera etre un pur bonheur. 2 bons joueurs seulement, et au moins trois enormes spots.

    2 mains marquantes, avec lesquelles je ferai la majeure partie de bon beurre :

    - Je raise 10 en early avec et suis paye 4 fois.
    Je cbet 25 sur le flop et suis paye deux fois. Ok j'abandonne.
    Turn bon ok je vais miser un petit 35 alors, paye par ma voisine de gauche (l'un des spots).
    River , je mise assez pour la mettre a tapis (elle a environ 80), et elle paye avec

    - Un peu plus tard, UTG open a 12 et est paye 3 fois. Je paye au cutoff avec
    Flop
    UTG mise 40, tout le monde fold et je me contente de call.
    Turn
    UTG boite pour 135, et je hold face a

    Je me leverai de table apres deux petites heures avec un profit fort respectable de $554.



    Il est 21h, je n'ai pas faim, encore gave par le repas de midi, et je m'en vais me ballader un peu sur le strip. Je me dirige vers la PR du Flamingo et demande une place en 1/2. Mais lorsque le "David I." que j'ai pourtant enonce tres clairement se transforme en "Kevin R", que je suis 8eme sur liste d'attente et qu'ils ne projettent pas d'ouvrir une nouvelle table dans l'immediat, je lache l'affaire. Un programme des tournois du groupe Harras traine sur le comptoir, et je repere un $85 a 22h au Caesars. Un coup d'oeil a ma montre, il est 21h57. Ca va, ca devrait le faire, je raterai le premier niveau, ce n'est pas la mort.

    Je traverse le strip, me perds dans le CP avant de finir par trouver la PR, et register. Le tournoi a commence un peu en retard et je ne raterai finalement que les 6 premieres minutes.

    7500 jetons, niveaux de 20 minutes. Une trentaine de joueurs inscrits lorsque je m'asseois, chiffre qui cloturera a 41 inscriptions.

    Je laisse passer deux bons tours de table avant de jouer ma premiere main, et 3bet mon voisin de droite, tres loose preflop et passif post. Il paye.

    Bingo. Il bet, je raise cher et il paye.

    il check, je mise 2/3 du pot et il paye encore

    Je le vois sur un bon as, AK ou AQ, et me sens tres safe en misant 1/2 pot. Mais il me raise a tapis.
    Je ne vois vraiment pas ce qui me bat ici, au mieux il a deux paires AT. Je le couvre legerement et paye apres deux bonnes minutes de tank. Il retourne
    bien joue champion, je ne l'avais pas venue venir celle la...

    Il me reste alors 7 blindes sur 100/200, je poste un message sur le CP en disant que vu comme c'est parti je vais aller faire un peu de CG au Bellagio dans les minutes a venir.

    Mais en l'espace de deux mains, je vais totalement me refaire. Un triple up avec 77 paye deux fois qui hit 7 turn face a AK et TT, puis un double up la main suivante avec KK vs AK.

    Il reste une trentaine de joueurs, et je suis d'un coup tres bien avec une quarantaine de blindes devant moi, ce qui me permet de derouler et de placer quelques moves efficaces. Je monte a deux fois la moyenne a 18 left, sans jamais montrer mes cartes.

    RAS jusqu'a la table finale, en mode cruise control. On se retrouve vite a 6 pour 5 payes, et on decide de tous filer $15 pour le bubble boy. Deux nouveaux sortants, nous ne sommes plus que 4 pour un payout qui ressemble a 300/400/600/900, et nous decidons de sagement splitter a 4 pour $550 chacun, ayant un tapis sensiblement equivalent avec une moyenne affolante de 12BB.

    Au final, ca nous fait un gain net de $450, soit tres exactement $1004 pour la journee. Ca va, on a connu pire comme debut de sejour ! Et puis j'ai enfin vaincu la malediction qui me poursuivait au CP, ou je n'avais jusqu'ici jamais gagne un seul $, que cela soit en tournoi ou en CG...

    Retour a l'hotel, il est 3h30, et avec un check-out a 11h dernier carat je ne m'eternise pas.

    http://www.youtube.com/watch?v=m5hluoTIFxc

    Au programme de l'episode 2 :
    mes premieres sessions au Bellagio et au Mirage, le check-in au Flamingo et la decouverte de la chambre avec la vue qui va avec, et LOVE du Cirque du Soleil
  18. Angry
    ub87 reacted to ArtPlay for a blog entry, Quelques mains + Lancement dans le coaching   
    Hello tout le monde,

    Ca faisait un bail dites. Comme à chaque fois, c'est juste. Deux raisons me motivent cette fois à poster. Tout d’abord ça fait plusieurs mois que j’ai envie de le faire, soit parce que je joue des mains rigolotes (en général où je fais des erreurs intéressantes) soit parce que j’ai envie de parler de sujets qui me tiennent à cœur (j’avais préparé tout un blabla sur la fiscalité au mois de mai que j’ai jamais eu le courage de terminer et qui ne sert maintenant plus à grand-chose).

    Bien entendu, j’ai eu la flemme, on s’en serait pas douté tiens.

    La deuxième raison qui me pousse à poster est que tout au long du mois de novembre j’ai joué avec de moins en moins de motivation, jusqu’à spew 2-3 buy-ins comme une buse le dernier jour de mon mois. Non pas que j’aie joué foncièrement mal – j’aurais de toute façon les chevilles trop gonflées pour l’admettre – simplement j’ai beaucoup manqué de motivation et plutôt que de chercher à chaque seconde LA décision optimale j’ai beaucoup trop autopiloté en prenant toutes les décisions les plus faciles, ce qui a bien sûr conduit à agacement et baisse du winrate.






    Chouette mois de novembre.


    Et voilà qu’arrive décembre et je sens que la motivation n’est toujours pas revenue puisque je n’ai pas joué plus de 700 mains dans la semaine (quand même réussi à win 5 BI, mais c’est purement du talent). Ajoutez à ça que j’ai 150 tracasseries administratives à régler ce mois-ci, j’ai donc décidé de m’essayer à un truc que je n’ai jamais fait jusqu’à maintenant, faire un peu de coaching payant tout au long du mois de décembre (et plus si affinités). Voir les modalités ci-dessous.


    Quelques mains sympa Bon tout d’abord si jamais vous étiez passé à côté je voudrais vous reparler de 2 analyses que j’ai faites il y a maintenant quelques temps sur le forum qui, je pense, sont intéressantes. En tout cas les réaliser m’a personnellement fait progresser donc je pense que ça peut être utile à certains aussi. Bon par contre …. C’est du MTT.

    On en a une ici : sur l’intérêt de défendre ses blindes très très (très !) loose même très shortstack. Et une autre là : où on voit comment ça peut être rigolo de call un min-4bet 30BB deep.

    A part ça je vais vous balancer quelques mains en vrac avec quelques éléments de réflexion (ou non.). Je vous invite à livrer vos analyses sachant que pour certaines mains j’ai fait les analyses (et le cas échéant simulations) que je pense à peu près complètes, pour d’autres je n’ai pas encore pris le temps d’y réfléchir à fond. A vos crayons =)


    KJs squeezé + bluff osé 3way Alors celle-ci est marrante. Les deux joueurs sont des réguliers mais SB est un « régulier » monstrueusement perdant. Il joue environ 30/20, quelque chose comme 12% de resteal, fold à seulement 10% des 3bets. Call beaucoup les flops et les turns pour fold raisonnablement souvent river. Le bouton est un reg qui doit fold à environ 60% des 3bets et open 60% de ses boutons, de mémoire.

    PokerStars Hand #103027948930: Hold'em No Limit (€1/€2 EUR) - 2013/08/21 10:45:43 CET [2013/08/21 4:45:43 ET]
    Table 'Numidia II' 6-max Seat #5 is the button
    Seat 1: ArtPlaie (€366.31 in chips)
    Seat 2: yass987 (€317.76 in chips)
    Seat 3: Akoos (€701.69 in chips)
    Seat 4: RainCock (€201.22 in chips)
    Seat 5: DooM+) 4real (€304.58 in chips)
    Seat 6: patrik33 (€223.92 in chips)
    patrik33: posts small blind €1
    ArtPlaie: posts big blind €2
    *** HOLE CARDS ***
    Dealt to ArtPlaie
    yass987: folds
    Akoos: folds
    RainCock: folds
    DooM+) 4real: raises €2 to €4
    patrik33: calls €3
    ArtPlaie: raises €16 to €20
    DooM+) 4real: calls €16
    patrik33: calls €16
    *** FLOP ***
    patrik33: checks
    ArtPlaie: bets €22
    DooM+) 4real: calls €22
    patrik33: calls €22
    *** TURN ***
    patrik33: checks
    ArtPlaie: bets €54
    DooM+) 4real: calls €54
    patrik33: folds
    *** RIVER ***
    ArtPlaie: bets €270.31 and is all-in

    Je pense que l’action sur toutes les streets peut être sujette à débat.



    A4s call un 4bet vs early UTG est un reg que j’ai pas mal 3b récemment dans la session. Souvent tight mais devient parfois fou et se bagarre régulièrement dans la rue, y compris avec des meutes de pompiers.

    Table 'Sinon IV' 6-max Seat #4 is the button
    Seat 1: qwxcvbn (€438.93 in chips)
    Seat 2: ArtPlaie (€507.41 in chips)
    Seat 4: boubouloulou (€188.57 in chips)
    Seat 5: Alimanas (€561.75 in chips)
    Seat 6: xadina (€200 in chips)
    Alimanas: posts small blind €2
    xadina: posts big blind €4
    *** HOLE CARDS ***
    Dealt to ArtPlaie
    qwxcvbn: raises €6 to €10
    ArtPlaie: raises €20 to €30
    boubouloulou: folds
    Alimanas: folds
    xadina: folds
    qwxcvbn: raises €46 to €76
    ArtPlaie: calls €46
    *** FLOP ***
    qwxcvbn: bets €60
    ArtPlaie: calls €60
    *** TURN ***
    qwxcvbn: checks
    ArtPlaie: checks
    *** RIVER ***
    qwxcvbn: checks
    ArtPlaie: bets €371.41 and is all-in
    qwxcvbn:

    Quelle est votre idée générale sur ce genre de play ? En particulier, si on choisit de call préflop, comment pensez-vous qu’on devrait jouer sur A-high board ?



    KK 3barrel pour value vs reg Une main un peu plus anecdotique mais qui m’a pas mal fait réfléchir. On est ici contre un reg qui ouvre genre 25% au CO et doit fold à 65% des 3bets. Je dois 3bet 6-7% dans cette position. L’action river vous convient-elle ?

    PokerStars Hand #102339378185: Hold'em No Limit (€2/€4 EUR) - 2013/08/05 14:48:42 CET [2013/08/05 8:48:42 ET]
    Table 'Alagasta VII' 6-max Seat #1 is the button
    Seat 1: Agonija1 (€400 in chips)
    Seat 2: paco78610 (€219 in chips)
    Seat 4: ArtPlaie (€529.16 in chips)
    Seat 6: MELJA59 (€400 in chips)
    paco78610: posts small blind €2
    ArtPlaie: posts big blind €4
    BatCountry44: sits out
    *** HOLE CARDS ***
    Dealt to ArtPlaie
    MELJA59: raises €8 to €12
    Agonija1: folds
    paco78610: folds
    ArtPlaie: raises €32 to €44
    MELJA59: calls €32
    *** FLOP ***
    ArtPlaie: bets €36
    MELJA59: calls €36
    *** TURN ***
    ArtPlaie: bets €96
    MELJA59: calls €96
    *** RIVER ***
    ArtPlaie: bets €353.16 and is all-in
    MELJA59:



    Call 4è pair sur 4flush board en 3bet pot Enfin la dernière je l’aime bien parce qu’elle part d’une réflexion assez poussée. Et qu’en définitive je sais pas qui joue le plus mal entre mon adversaire et moi.

    PokerStars Hand #105005146530: Hold'em No Limit (€1/€2 EUR) - 2013/10/04 10:37:17 CET [2013/10/04 4:37:17 ET]
    Table 'Perihelion II' 6-max Seat #1 is the button
    Seat 1: ArtPlaie (€200 in chips)
    Seat 4: DooM+) 4real (€995.77 in chips)
    ArtPlaie: posts small blind €1
    DooM+) 4real: posts big blind €2
    *** HOLE CARDS ***
    Dealt to ArtPlaie
    ArtPlaie: raises €2.38 to €4.38
    DooM+) 4real: raises €11.62 to €16
    ArtPlaie: calls €11.62
    *** FLOP ***
    DooM+) 4real: bets €21
    ArtPlaie: calls €21
    *** TURN ***
    DooM+) 4real: checks
    ArtPlaie: checks
    *** RIVER ***
    DooM+) 4real: bets €40
    ArtPlaie: calls €40
    *** SHOW DOWN ***
    DooM+) 4real: shows (a pair of Sixes)
    ArtPlaie: mucks hand
    DooM+) 4real collected €152.50 from pot

    Un indice pour analyser la river, demandez-vous quelles sont nos ranges respectives et avec quoi vous imaginez un 2d barrel.

    En fonction de l’enthousiasme (ou du manque d’enthousiasme) suscité je referai un billet pour détailler les « solutions », ou bien je me contenterai de détailler dans les commentaires.


    Coaching
    Edit : 07/12 - Totalement booked pour le moment, je préviendrai si je réouvre des places dans un futur proche

    Edit 07/12 - Totalement booked pour le moment je ne peux plus prendre personne jusqu'à nouvel ordre, je vous le ferai savoir le cas échéant

    Donc oui comme j’en parlais en introduction j’ai l’intention de faire un peu de coaching au cours du mois de décembre histoire de me vider un peu la tête et de me remotiver d’une manière un peu différente.

    Bien que ne m’étant jamais fait payer c’est pas tout à fait une nouveauté pour moi de coach, je l’ai pas mal fait pour des amis, avec quasi toujours de bons résultats, mais j’ai toujours trouvé ça plus sympa et surtout plus rentable de grind. Là étant en gros mal de motivation je me dis pourquoi pas, à voir si je trouve des intéressés. Attention, c’est l’instant frime.


    Présentation Tout d’abord mon graphe de l’année histoire de me situer un peu :


    Ca doit être genre moitié/moitié de ½ et de 2/4. Bon OK, plutôt 3/5è 2/5è mais il faut bien que je triche un peu. Ce graphe vous donne déjà une bonne idée du genre de joueur que je suis, c’est-à-dire le genre qui fait relativement peu de volume par rapport à pas mal de mes confrères. Je préfère essayer de me concentrer sur ma qualité de jeu (et surtout ma qualité de vie) plutôt que de m’astreindre à des volumes de fou pour choper des paliers de rakeback.

    Par ailleurs je ne bumhunt pas (trop), je joue tous les HU afin de démarrer des tables et à peu près tous les lineups (sauf 3-handed car c’est vraiment trop chiant) dans la mesure où j’ai pas plus de 6-8 tables. Vous allez me dire « ya tout le temps plus de 6-8 tables », je vous invite à venir voir par vous-mêmes à 10h du mat’ sur PS.fr .

    Enfin sempiternelle question je ne joue presque pas de 1k (300 mains en 2013 quand même ….) principalement parce que la limite est trop illiquide et que ça m’emm**derait trop psychologiquement d’avoir une de mes limites 5 fois plus chères qu’une autre.



    Ce que je peux vous apporter Je pense avoir deux grandes qualités dans mon jeu que je pense pouvoir vous transmettre. La plus grande est que je comprends assez bien les fondements théoriques du jeu. Le débat jeu inexploitable/jeu optimal est toujours aussi vivace et je commence à ne pas trop mal me débrouiller dans la compréhension du premier. Cf ce post où j’essaie d’exposer ma vision du débat : .

    Pour vous parler plus clairement pour tout ce qui est constructions de vos ranges, avec quelles mains vous devriez barrel, avec quelles mains vous devriez vous abstenir en raison de blocker effect, de votre range qui devient trop faible, pour le choix de vos betsizings je pense pouvoir apporter beaucoup à de nombreux joueurs.

    La deuxième qualité que je pense pouvoir apprendre à d’éventuels élèves est, paradoxalement, que je perçois assez bien les situations où quasi tout le monde est justement très loin du GTO. Je ne peux malheureusement pas directement donner d’exemple en public parce que je fais, grâce à ça, des folds et des calls assez directement exploitables, mais ce sera l’objet de recommandations auprès de mes élèves. (petit indice néanmoins, les gens ont souvent des fréquences très mauvaises sur certains runouts en 3b pot).

    Un troisième élément où je pense pouvoir faire progresser beaucoup de monde est la défense de blindes. Pas cette fois-ci parce qu’il s’agirait d’une de mes qualités principales, mais surtout parce que c’est l’un des défauts principaux de la plupart des gens. En gros mes conseils risquent de souvent inclure : défends plus ta BB, défends moins ta SB. Oui, tout ne sera pas aussi compliqué et chiant que le paragraphe précédent.



    Tarifs et déroulement pratique Je vais fixer un tarif de base à 150€/h. Je n’exclus pas que cela évolue dans le futur à la hausse ou à la baisse, je n’ai qu’une idée approximative des prix du marché, je me suis en gros calqué sur mon hourly.
    Je tiens à apporter les précisions suivantes :
    Pour les professionnels qui payent des impôts je peux fournir une facture (la classe…). Ce qui vous permet de déduire les tarifs de votre résultat net. Cela peut aussi se déduire dans le futur si vous avez peur de vous bouffer un petit contrôle fiscal des familles. Ca arrive aux meilleurs.
    J’amortirai le coût si vous bookez d’avance plusieurs sessions. Mettons 1.200€ les 10h, 650€ les 5h.
    Paiements possibles par virement, paypal, Skrill. Discount à 120€/h si vous souhaitez payer en Bitcoin, combinable avec un "prix de gros".

    Pour ce qui est du déroulement pratique, en prérequis je vous demanderai de disposer de TeamViewer et d’un micro. Nous commencerons de toute façon par une première séance gratuite d’une demi-heure histoire d’analyser un peu votre database, votre style, vos attentes. Et l’occasion pour vous de confirmer si oui ou non ce que je commence à raconter vous intéresse.

    Par la suite au cours de nos séances nous ferons en fonction de vos envies et du temps dont nous disposerons soit de la session-review en profondeur sur un nombre de table limité pour identifier d’éventuels leaks théoriques profonds dans votre jeu, soit de la live-review pour identifier vos leaks pratiques lorsque vous jouez à vitesse réelle. Sur demande nous pourrons aussi analyser des situations dans le détail ou brosser des concepts généraux.

    Si une séance doit durer 1h10 au lieu d’une heure il va de soi que je ne facturerai pas les 10 minutes de rab ; je suis votre coach, pas votre avocat.

    Enfin entre les séances je serai à votre disposition pour discuter de quelques hand histories qui vous poseraient problème.


    Voilà, à vos commentaires pour les hand histories, et à vos MP pour ceux qui souhaiteront plus de détails ou seront intéressés !

    Sylvain.
  19. Like
    ub87 reacted to Introl for a blog entry, Las Vegas Episode VI : J-29   
    A moins d'un mois de mon prochain trip il est temps de faire un petit point, avec un calendrier previsionnel qui se precise. Je dis bien previsionnel, car jusqu'ici je n'ai jamais reussi a tenir un programme pre-etabli.

    HOTEL
    Originellement, je voulais tenter du hors-strip pour changer un peu, et avait jete mon devolu sur le Gold Coast pour $276 les 5 nuits (dont plus de $100 pour la seule nuit du 1er janvier, c'est pas donne sur cette date meme si pas aussi delirant que la veille).

    Mais quelques jours plus tard j'appelle la PR du Flamingo afin de me renseigner sur les Poker Rates afin de repondre a une question posee dans On m'informe de maniere tres courtoise qu'il n'y en a pas, et je raccroche.

    Moins de 10 minutes plus tard, je recois un appel en provenance de Vegas. Il s'agit du Room Booking du Flamingo qui me propose un deal pour le moins sympatoche : $175 les 5 nuits en GO Room, taxes & resort fees inclus. Pas trop d'hesitations, j'avais deja teste les GO en 2009 et c'est du tres bon niveau, donc je snap la proposition et annule le Gold Coast.


    Et pour la seconde partie de mon sejour (du 21 au 25 janvier), une offre assez delirante sur Otel.com ne m'a pas fait hesiter tres longtemps : 4 nuits au Vdara pour $468 taxes & Resort fees inclus ! Je voulais originellement me tenter le Downtown, mais la c'etait difficile de tourner le dos a une telle offre... La meme reservation via le site de l'hotel m'aurait coute $875 + les resort fees... Autant dire le double.


    VOITURE
    Loue une Full Size chez Alamo via Hotwire pour $114 les 5 jours taxes comprises ($18/j HT).
    Je sais que je pourrais louer une compact et etre quasi assure d'avoir un upgrade ( le parc de compact est limite a Vegas) mais pour juste $2 de plus par jour je voulais etre sur d'avoir une full size, bien plus confortable a conduire si je dois sortir un peu de la ville.



    POKER
    C'est la je pense que le programme va se faire au jour le jour. La seule chose dont je suis sur, c'est qu'il y aura le $125 du vendredi soir a l'Orleans, le HORSE du dimanche soir (toujours a l'Orleans), un ou deux $125 daily a l'Aria et du CG au Bellagio.


    SPECTACLES / LOISIRS
    Places reservees pour "Love" au Mirage, et retour au Rio pour revoir "Penn & Teller".
    Menu degustation de l'Atelier Rebuchon au programme egalement.



    TRIP REPORT
    Je viens de mettre la main sur un pocket camcorder Samsung W300. Je vais essayer de me la jouer "Go Pro" et proposer quelques petites sequences en immersion. Il faut juste que je trouve un moyen de le fixer de maniere stable... Working on it, mais si vous avez des suggestions je suis preneur.


  20. Like
    ub87 reacted to anuscopie for a blog entry, GROS PEDE VA   


    salut les gros ped!

    5 petits mois pour trouver la motivation de pondre une nouvelle m**de infamme, au moment où j'écris ces quelques mots d'introduction je ne sais même pas encore de quoi je vais parler. Non parce comme dirait thierry "utopike" lacloture on s'en branle un peu des histoires de poker et de bad beat.

    t'as bien raison thierry, j'ai moi aussi bien compris que ce que recherchait les minables de ce forum c'est des histoires de roller qui se termine en deboitage d'épaules (mange put**n de trizz ), de pipes avec appareils dentaires et d'achat de baguettes de pains à la boulangerie du tier-quar. Oui parce que c'est passionnant tout ça, fin bien plus que ce jeux de con.
    J'adore les anecdotes de vie. Je pourrais vous en donner quelques une arrivées récemment. Vous parlez de la cullotte degueulasse de nelly, vous dire 2/3 mots de alex, tout juste 19 ans qui se pics avec un portable d'avant guerre ou pourquoi pas vous faire un chti feedback de ma soirée sushis, j'adore les sushis moi. Vous saviez que les sushis c'etait plus calorique le bigmac ?

    Que nenni les grosses tantes! Rien à branler de vos envies perverses, on va parler tapis vert ici.

    En tout cas thierry, si jamais tu fais du vélo sans casque, n'hésite surtout pas à nous tenir au jus, je suis ton 1er fan. J'ai même voté pour toi aux award du meilleur blog. keep goin'

    Et oui les awards! Comment ne pas en parler vu que bibi à obv ship l'award de la plus
    Ce fu un match de titan, un somptueux duel au sommet mais on a finalement réussis à terrasser sur le fil cette vermine d'olivierpd. Sans rancune mec, j'adore ce que tu fais, par contre t'as une voix bien tiltante, c'est pas du niveau de la gab nassif mais faut faire quelque chose tbh.

    Donc quoi de neuf depuis le temps me diriez-vous ?
    Ptit retour en 2012 : j'ai vraiment vécus une année mutanesque que ça soit niveau pokpok ou niveau personnel. On s'est pas mal goinffré aux tables et IRL ( Lux).
    On n'a pas reussis à s'installer en 200 mais bon, j'ai la vague sensation que mon hourly restera quasi identique en 16 tablant la 100 plutot qu'en 9 tablant la 200+. Puis allez, la petite différence de thunes se recupère en variance limitée et en confort de jeu. et ça le confort, c'est bien. Fin tu peux certainement pas comprendre, vu que tu vies dans un chiotte parisien.
    2013 : bah on continue son petit bonhomme de chemin en NL100 et on tente un peu la luck en 200/400. On empile les plaquouzes en se branlant la queue.

    Flemme de brag, segue toi


    petit coucou à certains fdp de la 100 qui se la joue thug nigga parce qu'ils open 21 % des mains. mangez mon chibre de noir
    PROPBET DE MUTANT

    Pour se motiver à jouer à ce jeu de conn**d alliénant, nous avons décidé d'organiser un chti propbet en mars avec quelques fdp notoire.
    les règles étant simple :
    1bi = 1 point
    1khands = 1 point
    --> on fait le total fin mars et le gagnant empoche le magot. LE BULLDO

    on ne présente plus le doc, jeune biarro vendeur de capote en pharmarcie. à réussi l'exploit de mouv down avec l'arrivé du .fr
    top reg en NLHE, il fait parti des rares mutants à avoir réussis la transition en plo avec succès


    Bien décidé à demarrer l'année 2013 sur les chapeaux de roues, il claque un énorme mois de janvier. Forcément party trouve ça louche et décide de recupérer 23 plaques parce que bon quand le doc gagne, c'est qu'il y a un problème.
    Une bête blessée, donc un concurrent capable du meilleur comme du pire.
    Yonaldinho

    Que dire, c'est un mutant. Le mec est pire que moi : br à 6 chiffres / reg de 50, on n'est pas à l'abris d'un downswing après tout.


    Un des mecs les plus reguliers que je connaisse mais qui BE depuis un petit moment, le bet est un moyen de reveiller la bête qui sommeille en lui. Non parce que l'animal a souvent la "flemme".
    Le gris

    On l'aime, c'est notre gris. Il en faut toujours un, c'est comme ça, sinon tu t'exposes à la LICRA.
    reg de mtt, motivé à redistribuer en cash-game et finir le bet en negatif en jouant same time de la 100 et de la 1K. Mais bon il va prendre 20 plaques en mtt, pas de problèmes pour le gris.
    TALLINEAU

    TALLINEAU, LUI IL PARLE COMME CA, ET PUIS C'EST TOUT. un chti bonhomme plein de vie
    reg de winamax, vomit BI sur BI. risque certainement de se broke avant la fin.


    Bien décidé à torcher ces ordures, on décide d'imposer d'entrée un rythme d'enfer. C'est la baston.
    Yonald s'accroche, le gris se broke, charles a joué 15 mains et tallineau fait le mort. RAS, le plan se passe sans accro.
    10j de bet et ça semble plié, le favori est en tête (moi si t'avais pas suivi gros trisomique) sauf que le gros yonald est bien décidé à ne plus BE depuis 200khands, nice timing ma foi.

    la 2eme semaine de course est marquée par la visite inopinée de la biche un jeudi, TILT.
    stuck in da bed jusqu'au dimanche. Ce fumier de donald en profite et place une attaque digne de Pantani dans le col du tourmalet.
    Le salo à fait le boulot, on reviens aux affaires avec un retard de 30 points.

    3eme semaine, on décide de se mettre en chasse patate et on grind hardcore pour refaire son retard, fin de semaine nous somme aux coudes à coudes mais on a plus rien dans les jambes, tel un richard "coeur de lyon" virenque on réussis à bluff pour deal le bet. Les organismes sont touchés, besoin de prendre 3 jours off afin de ne pas burn out. Le plan etant de prendre 100bi, on est légèrement dans les temps mais besoin d'envoyer un sacré rythme la dernière semaine.
    La raclure en profite une nouvelle fois et me met une veritable giffle de 40 points. On est cloué sur notre selle, impuissant.
    On n'aura pas le second souffle pour repartir, up 7 plaques, une tonne de soirées de prévues c'est finalement une assez bonne opération et on laisse la win à ce champion. Respect.
    [*]RESULTATS


    LE BULLDO, fidèle à lui même. Efficace.




    Le gris, avait une volontée de fer.... qu'il a perdu après 3j de bet en voyant à qui il avait à faire. Bon il prend encore 20k en mtt ce mois, pas de problème pour le gris, pas de problème.



    TALLINEAU, je crois bien qu'il a explosé en vol. pas de graf, disparu de skype. ça avait pas l'air d'aller fort sur la fin. RIP fredo Morceaux choisis :



    j'adore ça


    Yonaldinho, qu'est ce que tu veux que jte dise gros enc**é. T'es un monstre, vgg champion. Le pire c'est qu'il aurait largement pu faire mieux, sick mutant.



    et pour finir le mien, manque de volume évident. Les tables ont étaient globalement bonnes pendant les séries sur ps, sinon c'etait pas la joie. Forcément, un peu déçu.



    [*]NEWS DIVERS


    - en avril, on a décidé de remettre ça!! cette fois-ci c'est un propbet par équipe, pour que ça soit plus fun. Le principe reste le même.
    pour suivre cette m**de, http://minu.me/8nr0, le tableau sera mis à jour quotidiennement.

    - yaragui, le top reg de la 25, superstar sur ptr a quand même réussi la performance de faire le back to back sur le Sunday Heads-up fin pas comme si on l'avait mikogo en late game



    pour finir par se broke comme une énorme m**de

    - Melimelotte se porte toujours aussi bien

    - salas est à nouveau papa, une petite léa. Il est donc de retour aux tables pour payer la liste de cadeau. Le gris en mécène.




    - et pendant ce temps là, la copine de karadonk attend depuis bientôt 1an 2ans le fameux mois à 10k qu'il lui promet tant. ça arrive, ça arrive
    [*]100% TECHNIQUE


    Pas de raisons qu'il n'y ai pas de 100% technique sur la crème des blogs. Puis je rappel que j'ai torché le fion à olivierp, donc je lui pique aussi ses fabuleux débat de mains. Dispo pour la bagarre.
    Voici donc une main jouée par charles64, thought ?




    ---
    Dernière petite paranthèse, j'ai reçus énormément de demande de coaching suite à mon commentaire sur Donc pour limiter les demandes plus ou moins farfelues, oui je peux être emmené à coach des joueurs qui galèrent en micro (principalement en NL30+).
    J'avais comme plan de proposer une offre de coaching structurée et adaptée aux microstakes. Fort de mon expérience sur divers bestiaux, je me suis rapidement rendu compte que les leaks sont grosso modo les mêmes.
    Je pense pouvoir proposer une offre spécifique qui puisse permettre de crush rapidement (grosso modo 10h max) jusqu'en 100 sans trop de souci une fois qu'on a acquis quelques automatismes.
    Sauf que le bet d'avril change un peu la donne. Puis il fait beau, les sal*pes sont de sorties, donc manque de tiiiiime.
    En tout cas, pour les motivés, sachez que :
    1. ce n'est pas gratuit. pas de coaching pour 3e de l'heure ici bande de pd.
    2. c'est limité. je fais pas de la masse. même si faire des sessions avec 2 elèves sont plutot instructives (car tu es confronté au même leaks d'un autre et peux permettre de reduire le cout).
    donc contactez-moi et on discute, mais je cherche essentiellement des gens impliqués et motivés mais surtout FUUUUUUUUUUUNNNNNNN. C'est un jeu bordel.


    ps : m'en voulez pas pour le titre, j'avais absolument aucune idée. puis j'aime po les pedes, donc c'est ok.


    'stay tuned tas de cons

English
Retour en haut de page
×