Jump to content
Status Updates

PopiniReb

CPiste
  • Content count

    1267
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by PopiniReb

  1. Coronavirus de Wuhan

    Il y a bien une lutte contre le virus, mais la lutte des classes ne s'est pas arrêtée avec le COVID. Malheureusement, il y en a qui mélangent tout et qui pensent qu'en ne mettant pas de masque et en ne se vaccinant pas ils font preuve d'une indocilité pertinente... ces gens vont souvent FN d'ailleurs.
  2. Le bitcoin

    Mon LN va bien, merci. Tu fais l'erreur habituelle qui consiste à chercher à estimer en première analyse les coûts par transaction. Ca n'a pas de sens dans le cas des cryptos. Il faut d'abord regarder le système dans son ensemble, puis après on peut éventuellement déduire des coûts des transactions individuelles. Dans le cas du LN, ouvrir un canal suppose d'immobiliser des fonds. Pour que des détenteurs de BTC acceptent d'immobiliser des fonds, il leur faudra une contrepartie : la plupart du temps un rendement sur le capital immobilisé. 3% est un minimum, 5% est plus réaliste. En dessous, personne n'ouvrira de canaux : quel intérêt, quand tu peux avoir un meilleur rendement ailleurs ? Donc pour avoir le coût du LN, tu multiplies le total des capitaux immobilisés par les nodes de LN par le rendement minimum du capital attendu par les nodes de LN. De manière générale, si le BTC était vraiment utilisé, la plupart des opérations serait gérée au niveau de layers 2, dont les nodes demanderont un rendement eux aussi (après faut voir au cas par cas, en fonction des applications etc.). Avoir dès le layer 1 un coût aussi astronomique à payer (les mineurs), tu pars avec une sacrée pénalité. Quand à l'opacité, tout dépend de la manière dont tu codes ton deuxième layer. Donc osef un peu de la forme que prend ajd l'expérimentation LN.
  3. Le bitcoin

    Je pense aussi qu'on y gagnerait à "forcer techniquement" (à travers les cryptos) la transparence des partis, et je pousserai même le concept plus loin : il faut que la quasi-totalité des institutions soient quasi-transparentes (entreprises, partis, administrations, associations...) et pas seulement sur leurs budgets, mais aussi sur leurs principaux mécanismes de décisions (nominations, votes des principaux choix stratégiques etc.). Par contre il ne faut pas s'imaginer que ça se fera sur le BTC. Même en mettant de côté la centralisation inéluctable des mineurs autour des sources d'énergies les moins chères et le désastre écologique qu'est BTC, si en plus de payer les mineurs qui sont hors de prix, il faut payer les nœuds d'autres layers qui vont demander 3 à 5% du marketcap (LN ou autre... et à supposer que techniquement ça tienne la route, ce qui n'est pas donné), un BTC qui marche serait tellement cher que personne n'en voudrait (contradiction...) Quant aux guerres du pétrole... ça n'a pas grand chose à voir avec le dollar, et en fait ça n'a pas beaucoup de sens d'aborder cette question avec le prisme étroit de la finance. Le pétrole est la cause première du développement exponentiel qu'on a connu et connait sur la planète à partir du début du 20ème siècle, et est indispensable au maintien des niveaux de vie actuels, et surtout dans les pays à très gros PIB, comme l'Europe et les Etats-Unis. Sa raréfaction couplée à une demande de plus en plus importante va mécaniquement entrainer des guerres de plus en plus nombreuses et violentes, et les cryptos (et surtout le BTC) n'y pourront rien. Un super bouquin si la question t'intéresse : https://www.editionsladecouverte.fr/or_noir-9782707167019
  4. Le bitcoin

    Pour vous montrer à quel point la vérité intéresse assez peu une partie de la BTC-sphère : Coin Bureau est une espèce de web-journal sur les cryptos qui marche très bien. Ils ont notamment une chaine youtube avec 1.16M d'abonnés. Dans la première vidéo, vous pouvez voir le type qui va mettre en avant une n-ième étude bidon qui met les renewables à 80% en Chine. La Chine n'a pas encore décidé de jarter les mineurs à ce moment. La deuxième vidéo, c'est deux mois plus tard. Les mineurs sont en train de partir de Chine. Et c'est une bonne chose pour le BTC parce que les mineurs du Sichuan utilisaient... du charbon (dirty coal) ! Donc le BTC va devenir plus écolo maintenant qu'ils partent de Chine ! https://www.youtube.com/watch?v=DidAwxWaDKI&t=788s https://www.youtube.com/watch?v=dFmAZZYAJz0&t=672s
  5. Énergie, carbone, climat

    punaise, ça doit être sacrément le bordèle dans ta tête ça ne doit pas être reposant
  6. Le bitcoin

    Les mecs s'appellent "Greenidge", indiquent "clean energy" un peu partout sur leur site... ...et ils tournent aux hydrocarbures. Une bonne représentation du BTC en résumé, merci pour le lien...
  7. Le bitcoin

    Je serais plutôt d'accord avec ça mais... quel est le rapport avec le BTC et/ou ce que j'ai écrit au juste ? Et je parle (entre autres) de l'impact énergétique du Bitcoin dans un thread qui s'appelle "Le bitcoin". Je ne pense pas être hors-sujet ;-) Pour le reste, on ne se connait pas il me semble, donc évite de parler de moi ça t'évitera de dire des conneries. Et puis surtout osef.
  8. Le bitcoin

    Il y a effectivement plusieurs types de pollution, qu'il n'est pas évident de comparer. Mais il faut surtout retenir qu'on ne peut pas dire "Le BTC est plus écologique que l'or". On peut par contre dire "Le BTC, au prix d'une multiplication par 10 des émissions de CO2 ramenées au dollar de valeur, permet de diminuer la quantité de mercure déversée dans les fleuves." Après c'est un arbitrage. Si tu habites près d'un endroit où on déverse du mercure, alors ton intérêt est probablement plus de CO2 et moins de mercure. Pour tous les autres, leur intérêt est probablement moins de CO2 et plus de mercure. Le réchauffement climatique a impacté, impacte , et va impacter très négativement tout le monde (moins de ressources, guerres civiles, sécheresses, étés insupportables, migrations massives etc.), avec plus ou moins de délai. On ne peut pas miner du BTC uniquement avec des énergies renouvelables parce que les mineurs sont en compétition entre eux, et que le critère de sélection n'est pas la propreté de l'énergie utilisée mais le prix. Or il s'avère que les énergies les moins chères sont presque toujours les énergies fossiles, qui sont très polluantes. La BTC-propagande te répètera à longueur de journée que si, les énergies les moins chères pour les mineurs sont les énergies propres, mais ce n'est pas vrai.
  9. Le bitcoin

    C'est négligeable. Si tu fais faire le tour du monde en camion à la totalité des réserves d'or existantes, en termes de CO2 tu obtiens 1% des émissions annuelles liées au minage. Fondre des lingots et des pièces c'est rien. Si tu veux t'amuser : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/docs/Temis/0059/Temis-0059657/16878.pdf https://fr.wikipedia.org/wiki/Terre https://en.wikipedia.org/wiki/Gold_reserve
  10. Le bitcoin

    *pas que
  11. Le bitcoin

    Il faut arrêter de balancer des chiffres au hasard. Si tu fais le calcul de la quantité de CO2 émis / $ pour l'or et le bitcoin aujourd'hui, le BTC est 10 fois plus polluant que l'or. Les sources pour refaire le calcul : https://www.statista.com/statistics/264628/world-mine-production-of-gold/ https://www.mining.com/nearly-a-tonne-of-co2-emitted-per-ounce-of-gold-produced-in-2019-report/ https://www.unitconverters.net/weight-and-mass/tonne-to-ounce.htm https://www.goldeneaglecoin.com/Guide/value-of-all-the-gold-in-the-world https://digiconomist.net/bitcoin-energy-consumption https://coinmarketcap.com/ En plus de ce constat qui est déjà désastreux en soi, dans le cas de l'or, le CO2 est produit au moment du minage. Une fois miné, il n'y a plus de dépense énergétique à faire. Donc si on arrête le minage de l'or, il n'y a plus de CO2. Ce n'est pas le cas du BTC qui demande une consommation énergétique gargantuesque et permanente. Même sur la question de la réserve de valeur, BTC arrive à faire pire que l'or sur le plan écologique...
  12. Le bitcoin

    Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu. Il faut arrêter d'écouter les types / institutions qui ont autant d'intérêts dans le BTC pour se faire une opinion les gars... Que ce soit consciemment ou non, leur discours n'est pas fiable.
  13. Le bitcoin

    Personnellement, si tu es sensible à question écologique, ce qui t'intéresse c'est qu'objectivement on pollue de moins en moins. Donc tu vas essayer de promouvoir les coins qui polluent moins quelque soit la sensibilité des gens. Et stratégiquement, il sera beaucoup plus facile de promouvoir les cryptos si elles sont moins polluantes. La plupart des gens sont maintenant sensibles à la question écologique (même si leur mode de vie ne suit pas). Donc une éventuelle adoption massive serait facilitée par des cryptos eco-friendly.
  14. Le bitcoin

    J'ai du mal à voir comment on peut s'en foutre que ce soit une ou des cryptos qui génèrent 5% ou 0.0000005% des émissions de CO2 qui l'emportent. Enfin bon il y a bien des climato-sceptiques. Pourquoi pas des climato-jemenbatslescouillistes...
  15. Le bitcoin

    Si véritablement tout le monde s'en fout, alors ça n'a pas d'intérêt effectivement. Mais je ne pense pas que tout le monde s'en foute. Je pense que ce thread illustre bien la pauvreté des arguments des pro-bitcoin-en-2021, et que celles et ceux qui cherchent à se construire une opinion à partir de nos échanges tireront les bonnes conclusions. Et je pense que sur des sujets comme ça, beaucoup d'opinions se construisent à partir des conversations entre potes, diners de famille et forums internet ;-)
  16. Le bitcoin

    Si ton voisin se met à bruler un baril de pétrole tous les soirs parce qu'il aime bien regarder les flammes, est-ce que tu te diras qu'il faut le laisser tranquille parce que ça représente 0.00000001% des émissions et qu'il ne met pas en danger la planète ? Il faut mettre en relation l'utilité et la pollution générée de nos activités. En plus de regarder les alternatives existantes. Et oui, le bitcoin n'est pas l'unique absurdité du monde actuel. La mondialisation telle qu'elle existe aujourd'hui en contient de nombreuses autres. Mais encore une fois, une absurdité n'en justifie pas une autre.
  17. Le bitcoin

    Ce n'est pas parce qu'on fait n'importe quoi dans d'autres secteurs qu'il est pertinent de faire n'importe quoi dans le secteur des cryptos. Il n'y a pas le début d'une logique là dedans.
  18. Le bitcoin

    Ce n'est pas la même chose de dire "Le BTC n'a pas d'utilité majeure aujourd'hui, et tous les services qu'il propose sont proposés en mieux par d'autre cryptos" et "Les cryptos n'auront jamais aucune utilité". Si je pensais que les cryptos ne servent et ne serviront jamais à rien, je ne m'y intéresserais pas.
  19. Le bitcoin

    Pour moi la valeur est purement subjective. Vu que le marché du BTC est ouvert (pour un européen bancarisé, ce que je suis), sa valeur exprimée en $ à mes yeux est indiquée ici : https://www.binance.com/fr/trade/BTC_USDT?type=spot L'évolution de cette valeur à court-moyen terme, j'ai bien écrit que j'en savais strictement rien. Je donne mon avis sur son évolution à long terme. Quant à mon opinion sur ceux qui espèrent que ça vaudra $300k, je dirais que ça dépend lesquels. Plutôt négative a priori, puisqu'ils espèrent qu'une crypto qui pollue déjà énormément va polluer encore plus à l'avenir. Si le prix fait x10, le nombre de mineurs fait aussi x10, et la pollution fait aussi x10. Pas très sympa pour nos enfants, et pour nos vieux jours aussi. Après j'admets avoir une certaine hostilité envers ceux qui racontent n'importe quoi pour présenter leurs intérêts personnels comme étant alignés avec l'intérêt collectif. Que ce soit consciemment ou non. Et c'est pas juste dans le domaine des cryptos.
  20. Le bitcoin

    Après réflexion, je retire le "long terme". Le BTC est déjà mort à mes yeux, au sens où il n'y a aucun scénario où il devient une crypto qui propose des services intéressants ou bien une réserve de valeur (non, il n'est pas déjà une réserve de valeur, sauf à confondre "avoir de la valeur" et "être une réserve de valeur") Même sur sa seule véritable utilité jusqu'à présent, c'est-à-dire rendre possible les dark markets (je dis ça au premier degré, la manière dont on gère les drogues en France et dans bien des endroits est tellement stupide...), il est en train d'être systématiquement remplacé. Ceci-dit, ça ne l'empêchera pas de rester un actif inutile et polluant faisant l'objet de spéculations de gens mal informés pendant un certain temps, que personne ne peut prédire. Et peut-être même qu'il atteindra 300k$ à un moment. Je pense que c'est ça qui intéresse de toute façon ;-)
  21. Le bitcoin

    La question n'est pas de savoir s'il y a de l'énergie "cheap" (ce qui ne veut rien dire), mais quelle est la répartition des énergies les moins chères de la planète pour le minage de BTC. S'il existe un endroit où l'énergie est à la fois la moins chère (et pas nécessairement de beaucoup) et abondante pour le minage, et que le BTC est stable, alors tout le minage se concentrera mécaniquement à cet endroit. Avec la raréfaction des ressources énergétiques, cette situation risque de plus en plus de se présenter. Exercice de pensée. Imaginons que : - Le BTC a un prix stable - Il existe un endroit de la planète où l'énergie est abondante et pas chère (relativement à toutes les énergies), et le gouvernement local décide de favoriser le minage sur son sol, par des conditions fiscales avantageuses par exemple. De fait, l'énergie locale devient l'énergie la moins chère du monde pour miner le BTC - Le coût du minage se répartit de cette manière à cet endroit : 33% pour le hardware, 67% pour l'énergie Mécaniquement, les mineurs locaux satureront le marché (que ce soit des entrepreneurs individuels, des sociétés privées ou des agents des fonctionnaires locaux...), avec des opérations de minage d'un ROI qu'on va estimer à 10% (rappel : le BTC est stable dans ce récit). Ca signifie qu'à partir du moment où l'énergie est 15% plus chère qu'à cet endroit très particulier (ce qui resterait une énergie extrêmement "cheap"), le ROI du minage devient mécaniquement négatif. Donc personne ne minerait, même avec la deuxième énergie la moins chère du monde. Autant dire que tout le minage se concentrerait. Autrement dit, si le BTC se stabilise, il se concentrera mécaniquement. Encore une contradiction interne...
  22. Le bitcoin

    Si tous les appareils de minage sont au même endroit, alors il est plus facile pour un pouvoir politique (ou autre) de prendre contrôle, de stopper ou de détruire une grande partie des appareils de minage.
  23. Le bitcoin

    Plus les mineurs sont mobiles, plus ils se concentreront là où l'énergie est la moins chère... et donc plus BTC sera exposé.
  24. Le bitcoin

    Je ne raisonne pas en avantages vs inconvénients, mais plutôt j'essaye de me projeter dans une situation future où les cryptos ne seraient plus simplement des expérimentations prometteuses mais où elles feraient partie des infrastructures des sociétés. Pour le BTC, je trouve que ça ne tient pas la route une seule seconde. Les contradictions inhérentes à cette crypto sont trop fortes (cf mes messages précédents) Pour les coins POS, ça se discute. La menace principale est évidemment la concentration du pouvoir, puisqu'il suffit d'acheter des coins, ce qui est très simple. Ceci dit, un réseau suffisamment gros serait à l'abri, même de la volonté d'attaquer d'un état puissant. Mais c'est là où ça devient très compliqué... qu'est-ce que c'est, suffisamment gros ? Il faut chercher à estimer deux choses. D'un côté la puissance d'achat que peut fournir les entités les plus menaçantes pour une crypto donnée (exemple fictif : quelle part de son PIB la Chine pourrait allouer à l'achat de coins d'une crypto qu'elle perçoit comme menaçante pour le yuan, et donc qu'elle voudrait détruire, sans provoquer de crise interne ? 1% ? 10% ? 20% ?) De l'autre côté, le marketcap que peut raisonnablement atteindre une crypto. Là aussi c'est compliqué. Si on met à 3% le rendement du capital attendu par les stakers (en dessous, les cryptos ne seront pas un placement financier intéressant, donc personne n'en voudra - c'est une approximation évidemment), ça veut dire que la crypto doit générer 3% de son marketcap chaque année en revenu pour eux. Ce revenu peut provenir des fees que les utilisateurs des services qu'elle peut fournir, ou bien de la génération de coins. (Ordre de grandeur : une crypto à 10 000 milliards $ de marketcap devrait produire 300 milliards de revenu pour ses stakers) Quelle est la nature des services proposés par les cryptos ? Quel volume est possible pour le réseau ? (là il faut rentrer dans des considérations très techniques) Combien les utilisateurs accepteront de payer (ce qui suppose de savoir avec quoi ils sont en compétition) ? Si des coins sont produits : quel est l'impact sur le prix ? Et puis il y a d'autres facteurs qui peuvent jouer, par exemple la stabilité des marchés financiers. etc etc. Il est impossible de répondre à toutes ces questions. La puissance d'agression comme la puissance de défense de cryptos POS sont extrêmement difficile à estimer... En résumé, à long terme je pense que le BTC c'est mort. Pour le POS, je pense que personne n'en sait rien. Donc wait and see.
English
Retour en haut de page
×
PMU : Summer
PMU : Summer