Aller au contenu
Statuts

LMPF

CPiste
  • Messages

    147
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

À propos de LMPF

Informations générales

  • Prénom
    Laurent

Visiteurs récents du profil

14 467 vues du profil
  1. Il était une fois Caracas

    Depuis le temps t'as pas réussi à te faire inviter chez une mama locale pour manger ? Pour moi, quel que soit l'endroit du monde, la ou j'ai toujours le mieux mangé c'est chez l'habitant, c'est clairement autre chose que dans un restau, aussi réputé soit il. Question serieuse
  2. Devenir nomade

  3. Devenir nomade

  4. Devenir nomade

    L'installation ici en Calédonie ce passe tranquillement, on rencontre des gens très sympa, la ville de Nouméa est belle, la vie a l'air assez agréable, on trouve tout ce qu'on veut pour le moment, y'a plein d'activité à faire, et les paysages sont vraiment variés, pour le moment on est agréablement surpris. Quelques tofs :
  5. Devenir nomade

    Et les canyons de Martinique, que je trouve magique. Vivement ceux de Calédonie !
  6. Devenir nomade

    Miami Street art à Miami. Il me semble que ce sont les femmes de Trump et Obama, mais je ne suis pas sur. Des connaisseurs? Et Sydney, avec mer, verdure et buildings
  7. Devenir nomade

    Petite maison en bois que j'ai réalisé de bout en bout sur la côte équarorienne.
  8. Devenir nomade

    Je sais que je vais souffrir de la comparaison avec notre French bogoss qui eclabousse le Venezuela de sa classe (je rigole, en réalité j'aime suivre ses péripéties résumées dans le zoo, merci @dupzz), mais voilà la suite de mes aventures platoniques. Je suis resté au total 5 mois en Equateur, ou j'ai trouvé un job, un ami du chef de l'agence ou j'ai été volontaire qui me demande si je peux lui construire une maison de vacance. Ça a été pour moi un défi, gérer le chantier en espagnol (je parle un espagnol basic, et diriger un chantier demande de maîtriser certaines nuances pas toujours évidentes), et maîtriser la base du système de mesure anglo saxonne, qui est utilisé la bas. Expérience intéressante qui m'a permis de me rapprocher un peu plus de la population équatorienne. J'y ai noué de vraies amitiés. Après avoir terminé le chantier, rattrapé par la réalité économique de la vie, avec mon amie on décide de ce poser et retravailler un peu, pour cela on choisit la Nouvelle-Calédonie. On ne connaît pas le pacifique, c'est l'occasion. Avant ça, petit détour aux Usa, en passant par la Floride et Los Angeles, le temps de faire les Everglades, quelques parc d'attractions a Orlando, et du shopping à LA, pour renouveller la garde robe qui pour moi c'est résumé à 4 tee shirts, 2 shorts et 2 pantalons pour toute l'année 2018. Je me rend compte que je me met à aimer les villes Anglo-saxonne de bord de mer. Ce mélange mer, parc botanique et buildings modernes me plait bien. Je connaissais déjà Vancouver, New York, et j'ai découvert Miami, et surtout Sydney ou je compte retourner. Et me voilà arrivé à Nouméa, ville bien sympa pour le peu que j'ai vu. Une de mes 1ère sortie a été pour découvrir un mur d'escalade de niveau international, très beau site, avec un mur de vitesse fréquenté par le champion du monde de la discipline. Plus important pour moi, j'ai appris qu'un grimpeur du club, passionné de canyoning, ce qui est également mon cas (je suis initiateur canyon), à l'intention d'ouvrir ou réouvrir des canyons sur l'île. C'était un de mes projets en venant ici. Le début de ce que j'espère être une belle aventure. Et accessoirement faut que je trouve du taff ici...
  9. Il était une fois Caracas

    Idée original de vouloir aller à Caracas. Mais pourquoi pas. Je vais mettre ma petite pierre à l'edifice. Je voyage en amérique Latine depuis une petite année. Depuis le début de ce voyage, j'ai rencontré pas mal d'autres voyageurs, qui souvent me disent, moi j'évite les grandes villes, je ne vais que dans les petits "pueblos", la au moins on rencontre des gens "super". Ce n'est pas faux, mais dans les grandes villes, on y rencontre egalement des gens formidables. J'ai été dans des quartiers populaires en soirée à Mexico City, Lima, Guayaquil, La Paz, mais toujours accompagné de locaux (que je rencontrais grâce au couchsurfing), j'ai parfois senti que c'était chaud, voire dangereux, et si j'avais été seul, je pense que j'aurais eu chaud aux fesses. Du coup, s'il y a un seul conseil que je peux te donner, c'est de toujours être accompagné de locaux, surtout le soir.
  10. J'avoue j'y vais de temps en temps, et en plus j'aime ça On a tous nos contradictions
  11. Tout à fait d'accord, et le mal est profond. Petite anecdote, il y a 10 ans, dans un Mcdo, une jeune femme qui montait à l'étage renverse son plateau dans les escaliers. Il y a des frites et du coca partout, et un employé se précipite pour nettoyer. La jeune femme reste plantée la en répétant en boucle "ils ont intérêt de me repayer ça, ils ont intérêt de me repayer ça". Pas d'excuse de sa part à l'employé a 4 pattes qui ramasse sa m**de, et pour elle c'était apparemment normal et acquis que l'établissement (ok la c'est mcdo qui fait des millions de benefice en vendant de la m**de) doit lui repayer un nouveau menu. Ce jour la je me suis dit on est foutu. Pour beaucoup de gens, assumer la conséquence de leurs actes ne leur viendrait même pas à l'esprit, et à l'inverse ils ne parlent que de droit, et jamais de devoir. Le mal est tellement profond que je doute fortement que les mentalités changent de sitôt.
  12. Je suis d'accord, il y a des problèmes dans certains pays (la c'est 2,5k de personnes venant du Honduras), mais pas dans 95% des pays du monde. Edit: Il y a beaucoup de migrants à travers le monde, mais il y a aussi énormément de gens qui ce plaisent dans leur pays dit pauvre, c'est ce que j'ai pu constater de mes propres yeux plusieurs fois. La plus grande différence selon moi entre nous occidentaux et la population des "pays pauvre" c'est que nous on peut voyager très facilement et choisir le pays ou on veut vivre.
  13. Je répondais à Touareg qui disait que selon lui dans 95% des pays du monde le sort de la population était moins enviable que la notre. J'ai un peu voyagé, et franchement je ne pense pas. Des bandes sanguinaires, ça existe, mais il y a aussi pas mal de pays dit pauvre ou la population vit correctement, et n'envie pas particulièrement le sort des français. D'ailleurs la France (ou même l'Europe occidentale de façon générale) vu de l'exterieur depuis certains pays dit pauvre (Amérique latine ou Asie, je ne connais pas l'Afrique) , c'est un pays avec des terroristes, et ou les femmes n'écoutent pas leur mari, ce qui nuit selon eux à l'esprit de famille. Ce n'est pas vu comme un eldorado.
  14. Ok, mais à l heure actuelle le service publique est vraiment si fort que ça? (Sous effectif et locaux delabrés pour les hopitaux, pompier, police, niveau scolaire ridicule de beaucoup d'ecole publique,...) Toutes les taxes sont elles justifiées?
  15. Je suis pas sur. Il y a beaucoup de pays pauvres dans le monde mais ou les gens vivent relativement heureux. L'entraide est très présente, l'état ne les aide pas mais ils n'attendent rien, et évidemment ils ne sont pas surtaxés et pris pour des vaches à lait. Dans beaucoup de pays pauvres un debrouillard bosseur vis correctement, entouré de sa famille et d'amis. Quand je parle de vivre correctement je na parle pas d'avoir un Iphone x ou la derniere BMW, mais d'd'être heureux le matin au réveil. En France la vie est oppressante, stressante, tu bouges une oreille faut payer, tu leves le petit doigt faut payer.
English
Retour en haut de page
×