Jump to content
Status Updates

ravachcortes

CPiste
  • Content count

    14
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About ravachcortes

  • Birthday 17/01/1979

Informations générales

  • Prénom
    david
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

3815 profile views
  1. Salut, nouvelle vidéo surprise, bam comme ça sans prévenir! Isildur qui fait le call du siècle https://www.youtube.com/watch?v=NnZZrleTbLE En espérant que ça vous plaise (toujours mon pote à la baguette qui traduit quand ça lui prend lol)
  2. Re, En vlà une new, Phil Hellmuth qui se fait chambrer par Tony G lol https://www.youtube.com/watch?v=ptf795t7oRw Bon visionnage, c'est marrant quand même Ahaha
  3. Bonjour, mon pote avait encore fait une vidéo mais il ne m'en avait pas parlé. Celle là est rigolote aussi, avec Kassouf qui retourne le cerveau de Matuso lol Pour les nuls en anglais, c'est par ici: GL aux tables todos
  4. Bonjour, Je voulais comprendre l'analyse d'Esfandiari sur la main de Josephy VS Vayo brelan VS brelan. Du coup mon pote a refait une vidéo youtube sous titrée... La voilà: https://www.youtube.com/watch?v=ErO73OTS-zA&feature=youtu.be Il envisage d'en faire d'autres (il a envie de traduire du Hellmuth) bref, pour le motiver, n'hésitez pas à liker sur youtube et à s'abonner à sa chaine. Je remets ici la vidéo de Kassouf VS Benger: https://www.youtube.com/watch?v=f1cNHEEAVus Et je remettrais dans ce fil, les prochaines vidéos de mon pote si ça ne dérange pas (et si ça intéresse quelques uns d'entre vous) Bon visionnage et GL aux tables
  5. La main de Kassouf VS benger en français sous titré

    C'est vrai que Benger a aussi des lunettes, et le geek aussi... m**de j'ai pas de lunettes, c'est peut-être pour ça que je suis une quiche au poker lol
  6. La main de Kassouf VS benger en français sous titré

    oui au début, je trouvais son style marrant, mais à force c'est toujours la même chose, il saoule lol (mais c'est sacrément efficace....)
  7. Salut, je poste peu sur le forum, mais voilà, j'ai récemment suivi la main de Kassouf VS benger en anglais et j'avoue que mon anglais ne m'a pas permis de comprendre grand chose à part que y'avait AA VS KK et que les deux se clshent. Du coup j'ai demandé à un pote qui maitrise l'anglais si il pouvait me traduire tout ça vite faity. Carrément il a fait une vidéo sous titré qu'il a posté sur youtube: Perso j'ai kiffé, et il m'a dit que si y'en a qui aime aussi qu'ils hésitent pas à mettre un j'aime sur la vidéo et à s'abonner à sa possible future chaine. Bon visionnage! Et GL aux tables, big up!
  8. cherche poker mindset

    Bonjour, je cherche désespéremment à acheter le livre "poker mindset" traduit en français. Il n'est plus disponible sur amazon et je ne le trouve pas à la fnac. Est-ce que quelqu'un aurait une piste à suggérer? Ou est-ce quelqu'un l'a et est prêt à me le revendre car il ne voit pas l'intérêt de le garder après lecture?? A suivre...
  9. tktp, wrap & c°

    cosinuts, (coucou au passage...), je te réponds parce que, après avoir lu tes messages, j'ai envie de te rappeler le premier truc que je t'avais dis quand on s'était croisé. Je sais pas si tu t'en rappelles mais je t'avais dit que la seule chose qui importe au poker est la psychologie (enfin, quand tout le monde maitrise les stats au préalable bien évidemment...). Je viens le redire sur ce post, non pas pour dire "j'ai raison j'ai raison" mais parce que j'en suis intimement convaincu... Je suis un mec sujet au tilt... et je sais que quand ça arrive, ben mes chance de gagner diminue très fortement... y'a plus que la moule qui peut me sauver (une petite moule qui essaie de sauver un fish...) ce n'est déjà donc que du psychologique... Ensuite quand je ne suis pas en tilt et que bien sur tout le monde sait jouer un minimum (enfin pas que je sois un grand joueur hein...mais qq'un qui respecte le poker, ses côtes tout ça...ce que j'attends des autres aussi...), j'essaie de prendre un edge (prendre un avantage psychologique sur les autres joueurs, pour le traduire en français...). Pour toi c'est pareil, il faut que tu essayes de ne penser qu'à ça, prendre un avantage sur les autres. (étant donné que tu maitrises tout le côté maths, c'est tout ce qu'il te reste a faire...) Et y'a pas besoin d'être une méchante pour ça, juste une bonne joueuse de poker ;o)
  10. ils tuent tes posts ;o)

  11. +1000000000000 (et encore qqes-un:00000000000000)
  12. - on a que ta version et bien que je ne doute pas de ton honnetete , comme tu l as ecrit , tu es un noob en live ce qui peut fausser tes appreciations sur ce que tu appelles "commenter une main" ou "influencer un joueur" etc - tu sembles encore trop enerve d apres ton post pr pouvoir reagir a froid il me semble - et finalement je ne vois pas trop la finalite d attaquer tt un groupe sur un forum , si tu avais un probleme sur le coup , tu refusais de continuer a jouer tant qu un superviseur n arrive ....
  13. Il y a quelques heures à peine que je suis rentré du Pasino de Saint-Amand... Super classos...(rien à voir avec l'ancien...qui ne ressemblait pas à un centre commercial celà dit...oui oui, je préférais...) Bref, donc je suis revenu avec un ticket pour l'opp à 160 ¤ dans la poche (via le satelitte à 25¤). 40 participants->5 places qui touchent le sésame. Mais que ce fut difficile, et qu'est-ce que j'ai pu halluciné sur le manque d'éthique des gars qui jouent, et plus surprenant, de la part de ceux qu'ont l'on nomment (je l'ai appris sur ce topic...) les "floors" et les croupiers. Et c'est donc justement en cherchant une info sur ce que j'ai vu ce soir que je tombe sur ce topic qui aborde un litige, une collusion, au casino de Saint Amand... Bref, j'abrège... 1) je couche deux relances consécutives à 2000 (que j'ai faites...) sur une BB à 800, suite à une relance all-in du BB. Sur les deux, on m'incite à payer...J' dirais pas qu'on me met la pression (mais encore faut-il définir le degré de pression qui est ressenti subjectivement par la personne "pressée"), mais on me dit qu'il faut y aller, que si on est prêt à mettre deux milles, on est prêt à mettre le pot... Bref, on capte bien que je suis un novice, et que peut-être y'a moyen de me faire craquer avec mon stack qui était, respectivement pour les deux cas, à 19000 et 17000... conclusion de ce 1): j'avais lu que les joueurs qui n'étaient pas dans le coup n'avaient pas le droit de commenter le dit coup. Apparemment, c'est possible... 2) Après m'être fait sucré ces 4000, mon stack fond à vitesse grand V... Je me retrouve short stack à 3500, les blinds sont à 1000/2000. Il reste huit joueurs, c'est la m**de. Je suis 2eme à parler et j'envoie tapis avec AQ. Le chip en Small Blind call. Et là, HALLUCINATION: Le Big blind a le stack d'un gars qui se dit, s'il est censé, "franchement j'ai de quoi gérer, je dois avoir 20000, je suis bien, je peux lâcher 1500 pour sortir un joueur...". Et ben Hallucinant: le gars regarde sa main, on voit à sa tête que ça a pas l'air joli...., il réfléchit longtemps, et annonce qu'il va pas y aller...sans dire clairement fold, toute son attitude et sa façon de présenter la chose indiquent avec une netteté difficilement retransmissible ici, qu'il va folder... Et tout ça pour mon plus grand bonheur bien évidemment (je préfère un head-up à un "deux contre -un"...)... Et là RE-HALLUCINATION: les autres lui mettent la pression (et on revient au problème de la subjectivité de la pression...pression à laquelle notre pote de Big Blind était de toute évidence, sensible...) pour qu'il y aille, en lui disant explicitant que le but c'est de me sortir.... (crazy, non?) Et là J'EXPLOSE: je leur dit explicitement que ce qu'ils font n'est pas correct, et que si un joueur n'est pas suffisamment "intelligent" pour call ce genre de situation, ce n'est pas leur rôle (leur droit?) de lui en faire prendre conscience. Tous s'offusquent à la table et me rétorquent qu'on a le droit de parler....(même un gars à ma droite qui me semblait sympathique...vive l'argent! ;o) ). Sur ce, j'interpelle la croupière qui fait la sourde oreille... (elle ne savait pas que je reviendrais à la charge après...) Imaginez bien que je suis énervé et que je continue à gueuler et à vociférer contre tous les joueurs autour de la table, notamment ceux qui ont le culot de me dire que si je touche, je triple mon stack..., et tout ça pendant que la croupière tire tranquillement les cartes dans ce deux contre un... que je gagne avec la Q... Vous croyez que gagner se coup me calme? Au contraire, je réagresse les gars qui me disent ce coup-ci pour de bon que "tu vois, tu as triplé ton stack..."... Je leur balance un: "j'aurais préféré être sorti en head-up à la loyale plutôt que d'avoir mon stack triplé à cause de gens avares et sans morale..." OUi oui, ça les a calmé.... Mais pas moi... Je m'adresse à la croupière (mon retour à la charge...) : "Alors, Madame, est-ce autoriser d'inciter, à ce point, les joueurs quand il y a un all in en jeu?" elle me rétorque (avec une grande froideur (elle a le droit de ne pas m'aimer...je ne la blâme pas pour ça...) mais sans surprise...) qu'il faut voir avec le directeur. (ce qui insinue qu'elle n'est apparemment pas décidé à l'appeler de son propre chef...preuve qu'elle ne se sent pas concernée ou investie dans le litige...). Et pour clore le débat je lui rétorque que je préfère habituellement traiter avec les ouvriers parce qu'ils sont d'ordinaire plus sympathiques.... Je ne sais pas si elle a compris mais en tout cas elle n'a rien répliquer.... conclusion de ce 2): ben un peu la même que dans le 1) mais avec un peu plus d'incidence sur la partie, et avec une animosité un peu plus exacerbée... Alors maintenant la question est: Un joueur peut-il parler (donc influencer...) pendant les coups où il ne s'y trouve pas ? Si oui, y a-t-il des limites qui empêcherait le 2) sans interdire le 1) Si non, ben j'ai eu raison de m'énerver et de me sentir lésé.... Ce qui est sur, c'est que je n'ai rien contre les ouvriers, ni contre le directeur du Pasino, ni contre le Big Blind qui a subi la logorrhée des malins.... (qui, pour la morale de l'histoire, n'ont pas décroché le ticket)... Et ce qui est sur aussi, c'est que tant qu'il n'y aura pas une interdiction formelle de parler quand on est pas dans le coup, ces problèmes se poseront... Et connaissant la nature de l'homme, il y a peu de chances que 100 personnes, qui jouent au poker de surcroit, se mettent à tourner 7 fois la langue dans leur bouche avant de parler... Je fais partie de ces gens-là...J'aime parler...Et pouvoir m'exprimer lorsqu'un coup où deux joueurs de bonne humeur, s'affrontent en toute jovialité... Alors à quand une morale qui donnerait droit au croupier de donner un avertissement à un joueur qui dépasse les bornes des limites? Se pose le problème de la subjectivité... qui de surcroit engage la moralité du croupier... qui peut entrainer le sentiment d'injustice du joueur visé... qui peut déboucher sur des pressions de violence personnelle à l'gard du croupier... Et de ça personne n'en veut... Alors au final, je me dis que peut-être j'aurais du me taire et accepter que ce monde n'est pas parfait...et qu'imposer des règles strictes concernant la parole au poker est tout simplement impossible...et que dans les tournois, il faut continuer à espérer que les personnes peu cleans, perdent au final... Et que la morale soit définitivement sauve... Comme dans mon histoire... (j''laime bien c't'histoire, c'est pour ça que c'est long...mais à l'inverse de mes potes, vous aviez le choix de ne pas la lire...) Voilà, j'avais encore des trucs à dire, mais là je fatigue vraiment... Alors je finirai en disant que personnellement je crois l'histoire de seb86... Tout ce que j'ai vu me porte à croire que c'est très très possible (car oui, j'avais oublier de dire que l'on m'a proposé une coalition, et que sur ma table, pile poil en face de moi, je voyais trois personnes parlaient discrètement et à voix basse, pour une finalité qui n'a nul doute...) Pas clean le monde de l'argent, mais est-ce surprenant? Bon poker les gars...Et que la chance soit avec vous...
  14. Il y a quelques heures à peine que je suis rentré du Pasino de Saint-Amand... Super classos...(rien à voir avec l'ancien...qui ne ressemblait pas à un centre commercial celà dit...oui oui, je préférais...) Bref, donc je suis revenu avec un ticket pour l'opp à 160 ¤ dans la poche (via le satelitte à 25¤). 40 participants->5 places qui touchent le sésame. Mais que ce fut difficile, et qu'est-ce que j'ai pu halluciné sur le manque d'éthique des gars qui jouent, et plus surprenant, de la part de ceux qu'ont l'on nomment (je l'ai appris sur ce topic...) les "floors" et les croupiers. Et c'est donc justement en cherchant une info sur ce que j'ai vu ce soir que je tombe sur ce topic qui aborde un litige, une collusion, au casino de Saint Amand... Bref, j'abrège... 1) je couche deux relances consécutives à 2000 (que j'ai faites...) sur une BB à 800, suite à une relance all-in du BB. Sur les deux, on m'incite à payer...J' dirais pas qu'on me met la pression (mais encore faut-il définir le degré de pression qui est ressenti subjectivement par la personne "pressée"), mais on me dit qu'il faut y aller, que si on est prêt à mettre deux milles, on est prêt à mettre le pot... Bref, on capte bien que je suis un novice, et que peut-être y'a moyen de me faire craquer avec mon stack qui était, respectivement pour les deux cas, à 19000 et 17000... conclusion de ce 1): j'avais lu que les joueurs qui n'étaient pas dans le coup n'avaient pas le droit de commenter le dit coup. Apparemment, c'est possible... 2) Après m'être fait sucré ces 4000, mon stack fond à vitesse grand V... Je me retrouve short stack à 3500, les blinds sont à 1000/2000. Il reste huit joueurs, c'est la m**de. Je suis 2eme à parler et j'envoie tapis avec AQ. Le chip en Small Blind call. Et là, HALLUCINATION: Le Big blind a le stack d'un gars qui se dit, s'il est censé, "franchement j'ai de quoi gérer, je dois avoir 20000, je suis bien, je peux lâcher 1500 pour sortir un joueur...". Et ben Hallucinant: le gars regarde sa main, on voit à sa tête que ça a pas l'air joli...., il réfléchit longtemps, et annonce qu'il va pas y aller...sans dire clairement fold, toute son attitude et sa façon de présenter la chose indiquent avec une netteté difficilement retransmissible ici, qu'il va folder... Et tout ça pour mon plus grand bonheur bien évidemment (je préfère un head-up à un "deux contre -un"...)... Et là RE-HALLUCINATION: les autres lui mettent la pression (et on revient au problème de la subjectivité de la pression...pression à laquelle notre pote de Big Blind était de toute évidence, sensible...) pour qu'il y aille, en lui disant explicitant que le but c'est de me sortir.... (crazy, non?) Et là J'EXPLOSE: je leur dit explicitement que ce qu'ils font n'est pas correct, et que si un joueur n'est pas suffisamment "intelligent" pour call ce genre de situation, ce n'est pas leur rôle (leur droit?) de lui en faire prendre conscience. Tous s'offusquent à la table et me rétorquent qu'on a le droit de parler....(même un gars à ma droite qui me semblait sympathique...vive l'argent! ;o) ). Sur ce, j'interpelle la croupière qui fait la sourde oreille... (elle ne savait pas que je reviendrais à la charge après...) Imaginez bien que je suis énervé et que je continue à gueuler et à vociférer contre tous les joueurs autour de la table, notamment ceux qui ont le culot de me dire que si je touche, je triple mon stack..., et tout ça pendant que la croupière tire tranquillement les cartes dans ce deux contre un... que je gagne avec la Q... Vous croyez que gagner se coup me calme? Au contraire, je réagresse les gars qui me disent ce coup-ci pour de bon que "tu vois, tu as triplé ton stack..."... Je leur balance un: "j'aurais préféré être sorti en head-up à la loyale plutôt que d'avoir mon stack triplé à cause de gens avares et sans morale..." OUi oui, ça les a calmé.... Mais pas moi... Je m'adresse à la croupière (mon retour à la charge...) : "Alors, Madame, est-ce autoriser d'inciter, à ce point, les joueurs quand il y a un all in en jeu?" elle me rétorque (avec une grande froideur (elle a le droit de ne pas m'aimer...je ne la blâme pas pour ça...) mais sans surprise...) qu'il faut voir avec le directeur. (ce qui insinue qu'elle n'est apparemment pas décidé à l'appeler de son propre chef...preuve qu'elle ne se sent pas concernée ou investie dans le litige...). Et pour clore le débat je lui rétorque que je préfère habituellement traiter avec les ouvriers parce qu'ils sont d'ordinaire plus sympathiques.... Je ne sais pas si elle a compris mais en tout cas elle n'a rien répliquer.... conclusion de ce 2): ben un peu la même que dans le 1) mais avec un peu plus d'incidence sur la partie, et avec une animosité un peu plus exacerbée... Alors maintenant la question est: Un joueur peut-il parler (donc influencer...) pendant les coups où il ne s'y trouve pas ? Si oui, y a-t-il des limites qui empêcherait le 2) sans interdire le 1) Si non, ben j'ai eu raison de m'énerver et de me sentir lésé.... Ce qui est sur, c'est que je n'ai rien contre les ouvriers, ni contre le directeur du Pasino, ni contre le Big Blind qui a subi la logorrhée des malins.... (qui, pour la morale de l'histoire, n'ont pas décroché le ticket)... Et ce qui est sur aussi, c'est que tant qu'il n'y aura pas une interdiction formelle de parler quand on est pas dans le coup, ces problèmes se poseront... Et connaissant la nature de l'homme, il y a peu de chances que 100 personnes, qui jouent au poker de surcroit, se mettent à tourner 7 fois la langue dans leur bouche avant de parler... Je fais partie de ces gens-là...J'aime parler...Et pouvoir m'exprimer lorsqu'un coup où deux joueurs de bonne humeur, s'affrontent en toute jovialité... Alors à quand une morale qui donnerait droit au croupier de donner un avertissement à un joueur qui dépasse les bornes des limites? Se pose le problème de la subjectivité... qui de surcroit engage la moralité du croupier... qui peut entrainer le sentiment d'injustice du joueur visé... qui peut déboucher sur des pressions de violence personnelle à l'gard du croupier... Et de ça personne n'en veut... Alors au final, je me dis que peut-être j'aurais du me taire et accepter que ce monde n'est pas parfait...et qu'imposer des règles strictes concernant la parole au poker est tout simplement impossible...et que dans les tournois, il faut continuer à espérer que les personnes peu cleans, perdent au final... Et que la morale soit définitivement sauve... Comme dans mon histoire... (j''laime bien c't'histoire, c'est pour ça que c'est long...mais à l'inverse de mes potes, vous aviez le choix de ne pas la lire...) Voilà, j'avais encore des trucs à dire, mais là je fatigue vraiment... Alors je finirai en disant que personnellement je crois l'histoire de seb86... Tout ce que j'ai vu me porte à croire que c'est très très possible (car oui, j'avais oublier de dire que l'on m'a proposé une coalition, et que sur ma table, pile poil en face de moi, je voyais trois personnes parlaient discrètement et à voix basse, pour une finalité qui n'a nul doute...) Pas clean le monde de l'argent, mais est-ce surprenant? Bon poker les gars...Et que la chance soit avec vous...
English
Retour en haut de page
×