Aller au contenu
Statuts

veunstyle

Reporter Poker
  • Messages

    11 383
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    193

Le dernier jour que veunstyle a gagné est le 15 Avril

veunstyle a obtenu le plus de messages aimés !

À propos de veunstyle

  • Naissance 9 Juin

Informations générales

  • Prénom
    steven
  • Sexe
    Homme
  • Ville de résidence
    paris 14

Visiteurs récents du profil

368 263 vues du profil
  1. Pascal Lefrancois s'offre le partypoker millions barcelone 2018 Le sourire du vainqueur du main Event, Pascal Lefrançois ©partypoker Un aussi beau festival de poker ne pouvait pas couronner autre chose qu'un beau vainqueur : il s'appellera Pascal Lefrancois cette année et repart de Barcelone avec un titre prestigieux mais aussi et surtout 1,7 million d'euros ! Il s'impose devant deux Anglais Adam Owen (1,3 million d'euros) et Stephen Chidwick (1 million d'euros). Il faut remonter à 2010 pour retrouver la plus grosse performance de ce Canadien qui a passé sa TF en chaussettes, c'était pendant les WSOP (un bracelet et un deeprun sur le ME pour au final une magnifique photo hendon mob) @gaellejvous parlerait surement mieux de Pascal que moi, Quebec connexion, mais ce qu'on retiendra globalement, c'est la victoire d'un joueur qui a quand même toujours su contrôler ce tournoi à sa façon, et en souffrant très rarement. "J'ai run good tout le tournoi, quel plaisir", confiait-il. Sans surprise finalement, du talent et de la réussite, le fameux cocktail gagnant. Ce qui est le plus étonnant, c'est que Pascal Lefrançois n'en est pas à son premier coup d'éclat, présent sur le circuit international depuis 2009, alors qu'il n'a aujourd'hui que 31 ans. Au moment de quitte la salle, longtemps après la fin, après l'engouement de joie créé par un rail fortement fourni, et trophée sous le bras, Pascal Lefrancois en a profité pour appeler sa femme en facetime, de l'autre côté de l'Atlantique : "Hey chéri, j'ai gagné !" Une simple petite phrase qui lui a fait pousser un cri de joie que les quelques personnes encore présentes dans la salle ont tous entendu, dans un éclat de rire général. Le plaisir est là, la famille Lefrancois devrait bien en profiter. Un rail fortement fourni pour célébrer la victoire de Pascal Lefrançois. Et en plus, ça parle Français ! ©partypoker Pour en arriver là, tout n'a pas été si facile. L'escouade Anglaise qui partait dernière au début de la table finale, a fini par sortir l'artillerie lourde au bon moment. Et cette artillerie porte un nom, Stephen Chidwick. On a bien cru qu'il finirait par plier cette table finale rapidement, tant son edge avait l'air aussi imposant que son stack qui grossissait au fur et à mesure de l'après midi. Et puis le run s'est arrêté. Stephen a perdu un pot énorme contre Lefrançois, flush vs nut flush, et le rêve s'est envolé. Bon, envolé, envolé... Stephen Chidwick repart au final de Catalogne avec un second million. Le job est fait et bien fait. Podium pour Stephen Chidwick et un million d'euros dans la poche en plus Quant au runner up de ce tournoi, Adam Owen, il ne regrettera surement pas longtemps la perte de ce heads up. Parti derrière, il n'a jamais su revenir. Sa spécialité à lui, ce sont les jeux de variantes. Et si Pascal Lefrançois n'a pas voulu deal, c'est peut-petre qu'il y avait une petite raison. Mais un bon joueur de variantes, c'est aussi et surtout un bon joueur de poker globalement, c'est ce qu'on m'a toujours dit. Aujourd'hui, il a su surfer sur les bonnes vagues quand elles étaient là, et pour le coup, la Méditerranée était bien agitée. Adam Owen réalise la plus grosse performance de sa carrière, une carrière qui compte désormais prêt de 3 millions de dollars de gains en tournoi live. Adam Owen, runner up de ce Main Event Outre la 4e place de Dominik Nitsche, ce qu'on retiendra aussi et surtout c'est évidemment la nouvelle table finale du patron, Davidi Kitai. Le Génie du Team Winamax s'est incliné 7e pour 325 000€, une semaine après sa victoire sur le 25 000€ pour 700 000€. Pouvait-il vraiment rêver d'une meilleure semaine ? @kitbul, il va être temps de penser à investir dans cette ville qui t'a si bien réussi je crois ! Aujourd'hui, le plan ne s'est pas déroulé comme prévu. Davidi espérait sortir rapidement de sa zone d'inconfort, mais il n'a jamais trouvé de cartes ni de spots favorables pour cela. Les paliers sont énormes, même pour un Davidi Kitai, et la pression était forcément aussi un peu présente. Mais même si Davidi ne repart avec le trophée cette fois-ci, il réussit tout de même une performance digne d'un Stephen Chidwick cette semaine. Et les joueurs de cette trempe, aussi bons et réguliers depuis toute ces années, ne sont finalement qu'une denrée rare dont il faut profiter. Si le festival fut un succès, c'est aussi parce que les véritables stars de ce jeu ont su répondre présent dans ce grand moment. Davidi Kitai (7e) face à Dominik Nitsche (4e) et Stephen Chidwick (3e) Résultats de la table finale Vainqueur - Pascal Lefrançois (Canada) : 1 700 000 € Runner-up - Adam Owen (Royaume-Uni) : 1 300 000 € 3e - Stephen Chidwick (Royaume-Uni) : 1 000 000 € 4e - Dominik Nitsche (Allemagne) : 800 000 € 5e - Jan-Eric Schwippert (Allemagne) : 602 500 € 6e - Diogo Veiga (Portugal) : 450 000 € 7e - Davidi Kitai (Belgique) : 325 000 € 8e - Thomas Boivin (Belgique) : 225 000 € C'est tout pour moi sur ce tournoi. Barcelone en avril, c'est sympa mais très humide aussi, je ne l'avais pas prévu. En revanche, la chaleur à l'intérieur de ce casino est toujours aussi plaisante. Le cadre est magnifique et j'ai déjà hâte de revenir cet été, après le pèlerinage à Vegas. Bravo aux équipes de partypoker, le festival est globalement très réussi, les garanties ont été plus qu'atteintes. Sur les 23 millions gtd, j'ai cru comprendre que le chiffre serait grimpé à 29 millions ! Un franc succès, bravo. Prochain rendez-vous sur le CP du côté de Marrakech, pour le SISMIX. Moins de pros, mais plus de fun et soleil qu'ici, c'est déjà avec plaisir qu'on attend cette étape comme tous les ans. Perso je vous retrouve à Monaco, pour un coverage sur Winamax.fr.
  2. Le carré final Presque 20h sur le streaming, et le field est tombé à 4 joueurs, après l'élimination de Jan Schwippert en 5e position. Il remporte 602 500€. L'Allemand a bien tenu avec un petit tapis, mais son dernier flip lui aura été fatal : open d'Adam Owen à 16 millions avec , avec 158 millions derrière. Tout le monde passe jusqu'à Jan Schwippert qui ne met pas de temps à investir ces derniers pions avec . Ce sera 136 000 au total, autant vous dire que quoi qu'il arrive à ce moment, si l'un des deux joueurs perd le coup, son tournoi sera soit terminé, soit bien mal engagé. Et après que la croupière décide de tirer un board , la salle pouvait applaudir Jan Schwippert : "Je suis très heureux malgré tout, c'est le jeu", posait-il calmement au micro du streaming. Une perf' qui lui permet de franchir la barre des 5 millions de dollars de gains en tournoi live. Désormais, le carré final est connu, je vous laisse découvrir ou redécouvrir le chipcount. Et non, il n'y a pas d'erreur, Stephen Chidwick est bien redescendu de son nuage. Car peu de temps avant l'élimination de Schwippert, c'est un énorme pot qui s'est monté tout seul, entre Chidwick et Lefrançois. Le Canadien a open 15 millions avec depuis le bouton, défendu par l'Anglais en BB. Puis sur un tableau , vous noterez que Pascal Lefrançois a eu le brin de réussite nécessaire pour empocher ce gros coup, en trouvant une flush sur la rivière : les deux joueurs ont check le flop, puis Chidwick a bet la turn, 36 millions avant de check/call pour 80 millions river. Il n'a pas kiffé le showdown, et son tapis a pris une petite claque. Rien de bien méchant, la machine est encore loin d'être rouillée.
  3. Je te confirme ça, en effet, et je dirais même plus "11 left et 50k€ assurés". @YoH_ViraLet Benjamin Pollak
  4. Break - l'écart est creusé Pause dans le tournoi, pub sur le streaming, et chipcount à découvrir tout de suite.
  5. On n'arrête plus Chidwick Et si Stephen Chidwick avait pris un ticket aller simple pour la victoire ? Petit à petit, il s'agit presque d'une évidence. L'Anglais est en train de rendre une partition parfaite. Quand il faut bluff, il appuie sur la gachette, quand il touche une top paire sur un board pairé, il trouve le moyen de faire un bon fold. Quand je dis oh, vous dites eh. Oh eh. La dernière personne a en avoir fait les frais, c'est le Portugais Diogo Veiga (photo ci-dessous). Ça sentait même l'humiliation de coup, assez fun. Après avoir relancé à 10 millions avec au CO, Chidwick va avoir la surprise de se faire 3-bet par Diogo à 39 millions (avec 84 millions derrière). "Wow, steeve just call, what a boss !", lâche alors le commentateur, comme nous, en plein kiff. Le flop tombe alors et on se dit que m**de, finalement c'est un homme comme les autres. Il y a 88 millions dans le pot, et après un instant de réflexion, Diogo... check pour mieux laisser Chidwick miser 20 millions. Diogo fait un peu d'acting avant d'annoncer tapis. Chidwick ne snap call pas mais jette tout de même un jeton en guise de call, pas complètement serein. Il s'agit du plus gros pot du tournoi, il y a 256 millions de jetons au milieu quand un fait son apparition sur la turn. L'Anglais a toujours besoin d'aide... et le est exactement le genre de carte que presque toute la table espérait voir tomber ! Veiga semble quelque peu désabusé, qui ne le serait pas, mais trouvera vite des raisons de se consoler grâce à ce joli chèque de 450 000€, qui fait plus que doubler ses gains en carrière ! Pour Chidwick, la route est encore un peu plus dégagé pour aller décrocher son deuxième million du festival, il possède maintenant 467 millions de jetons, soit près de 40% des jetons en circulation ! Bonne chance aux autres. Avant cela, Jan Schwippert (photo ci-dessous), tombé shortstack après avoir bluff un gros coup (avec T9 sur J8x8x) contre Nitsche qui possédait deux As, était lui aussi parti à tapis préflop... toujours contre Nitsche, avec contre . Mais en trouvant un As dès le flop, Schwippert gardait intactes ses chances d'aller titiller lui aussi Stephen Chidwick.
English
Retour en haut de page
×