Jump to content
Status Updates

Mimi__

CPiste
  • Content count

    4454
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Mimi__ reacted to Pass Taga in Real Post 2   
    Chers amis zootards,
    Je vous avais laissé, au mois d'août, en pleins préparatifs de départ pour retrouver la région parisienne alors que venait de se dérouler l'une des histoires les plus marquantes ever pour moi (pour les retardataires, dans le fond, ou ceux qui veulent se rafraîchir la mémoire, vous trouverez trace de cette histoire ici).
    Il est temps de vous narrer la suite de mes pérégrinations d'ex-gros, d'autant plus qu'entre les croûtes de l'ami Dida (vous me direz, il vaut mieux qu'on parle de celles-ci plutôt que celles de deux, trois mamans de membres éminents ) et les liens du spammeur fou coréen de banlieue, j'aurai un peu de remords à ne pas sortir le CP, ou tout du moins, son illustre Real, de la torpeur.
    Cela risque, de nouveau, d'être un peu long, profitez donc de cette dernière phrase d'introduction pour aller choper une bière, un verre de vin, quelques bricoles à grignoter et, pour les plus aventureux, votre rouleau de sopalin.

    PRETS?
    Plongeons dans l'univers passionnant de tonton PassTaga.
     

     
    Nous sommes donc début septembre. Je suis revenu à Paris (enfin, en région parisienne, j'vais pas mytho, j'étais dans le trou du cul du 95) pour le côté pro, notamment. J'y ai, depuis ma première expérience ici, beaucoup d'attaches également, des amis, de la famille, enfin bon, tout pour être bien quoi.
    J'ai donc fait mon retour ici pour le taf, dans la gestion de projet dans le domaine des SIRH. J'avais trempé un peu dedans ces deux dernières années, niveau financier, c'était intéressant... J'ai d'ailleurs intégré l'agence de Paris de mon ancienne boîte marseillaise, mais en tant qu'externe. Je connaissais donc beaucoup de gens ici, autant dire que niveau intégration, je n'aurai pas de souci.
    On va passer sur la partie pro, tout le monde s'en branle, moi le premier et notamment cette expérience-là, qui a proprement été un calvaire, des moyens importants mais une désorganisation totale, je n'ai pas pu (et probablement pas su, ni eu l'envie de) faire ce que je voulais, les relations entre les collaborateurs ici étaient épouvantables... bref. Cela s'est fini fin février, et tant mieux. Vous le constaterez d'ailleurs un peu plus loin, j'ai plutôt bien rebondi.
    Heureusement, j'ai su correctement occuper mes soirs et WE grâce aux quelques nanas rencontrées en soirée (le spectre de notation allait de, on va dire, 3/10, à du bon 8/10), rien d'absolument honteux, rien d'énormément sensationnel non plus mais pas besoin. Car, régulièrement, elle était là.
    Elle? ET OUI VOUS L'AVEZ COMPRIS, l'héroïne de ma première CSB, l'origine de mes premiers émois, est venue plusieurs fois me rendre visite.
    Ce n'est pas l'objet premier de cette CSB. Cependant, ma relation avec elle sur les mois durant lesquels nous nous sommes revus, n'a presque rien gâché de mon plaisir et mon excitation à baiser mon ancienne prof.
    C'était déjà assez rude durant l'été, là, lentement, nos séances de sexe ont basculé sur quelque chose de plus violent... Des griffures et des levrettes claquées à l'attacher totalement, d'abord par les poignets, grand classique, puis à du bondage pur et dur, totalement soumise, ligotée avec moult cordelettes (merci à ma pote adepte de shibari que je ne remercierai jamais assez pour ce qu'elle m'a appris ^^), pas mal de jouets afin de lui permettre de profiter en plusieurs endroits en elle... pour être tout à fait honnête avec vous, chers amis zootards, j'ai toujours été curieux de ces choses-là, je ne vais pas mentir, j'ai adoré découvrir ça avec elle même si, très clairement, il y a moyen d'aller très très loin... et je ne pense pas être près d'y arriver. Elle venait à peu près toutes les 3 semaines, en fonction de son emploi du temps, et des gamins, bien entendu. Il est arrivé qu'au lieu de se retrouver loin de Paname, nous prenions un hôtel sympa en plein Paris (j'ai encore quelques avantages et relations de mon ancienne expérience dans un groupe hôtelier bien célèbre). Les airbnb étaient proscrits, comme je l'avais expliqué à l'époque, madame est une femme fontaine, moi j'avais tendance à ne pas trop faire attention à mon foutre (et à où je m'en servais, surtout), autant niquer des matelas d'hôtel, passe encore, autant pour de pauvre gens qui n'ont rien demandé, on avait un peu de remords à balancer des litres dans leur pieu et à balancer de la semence sur la photo de mamie au bord du lit.
    Cependant...
    Nous ne nous sommes pas revus depuis février. Nous ne sommes pas fâchés, mais elle s'est attachée (sans mauvais jeu de mot), moi j'ai traversé une mauvaise passe sur janvier/février - notamment à cause du taf qui était devenu un véritable carnage) et suis donc devenu bien plus distant (j'ai ce put**n de réflexe de dresser une barrière quand c'est pas la patate). Du reste, j'étais loin de vouloir m'engager à plus long terme avec quelqu'un, d'autant plus avec 1000 bornes dans la vue. Je regrettais bien évidemment qu'il ne se passe plus que dalle, ma libido a d'ailleurs pris un pèt au casque durant cette période, mais je me sentais un peu fautif de profiter de ça en la voyant s'accrocher de plus en plus. Je vécus donc, à ce moment-là, une période d'abstinence, pour laquelle il sera nécessaire d'attendre mon futur boulot afin d'en voir le bout.
    Passons donc à la partie la plus importante de cette CSB, ce qu'il s'est passé ces deux derniers mois, à peu près.


    Me suis pris un bon mois pour moi, à décompresser, à faire pas mal de choses, pour respirer un peu. Cela a été bénéfique, je me suis retrouvé début avril le couteau entre les dents, prêt à remettre le couvert niveau boulot. 
    Côté libido, strictement aucune envie, même en soirée, rien. Je pense n'avoir jamais vécu ça de manière aussi nette auparavant. Quelques jours, ouais. Là, il était question de plusieurs semaines. J'ai commencé à m'inquiéter mais mon meilleur pote m'a conseillé de ne pas céder à la panique, qu'il me requinquerait bien comme il faut (je reconnais avoir eu l'anus tremblotant à l'évocation de cette phrase mais fort heureusement, aucun incident majeur ne s'est produit).
    Je trouve quelques trucs sympas niveau taf, avec mon profil et mon XP je ne me fais pas trop de souci, je serai pris assez rapidement si je le voulais vraiment. D'ailleurs, un des contacts s'accélère courant avril, prêt à me recruter début mai. Cool.
    Les choses sont ficelées, le poste, le salaire... je prends quelques jours pour réfléchir. Puis, la mi-avril passée, le coup de téléphone qui fera basculer ma vie, de celle d'un cadre lambda à un membre du casse du siècle de Nice, un Spaggiari les poches pleines, les boobs pour l'accompagnement en prime.
    Je vais passer rapidement sur le comment et pourquoi ça s'est fait, on va la faire courte, un cabinet de recrutement m'a appelé par rapport à une offre à laquelle j'avais postulé un peu avant pour m'en proposer une autre pour laquelle je fittais plus, un truc juste impensable pour moi, le poste, le salaire (je double quasiment ce qui m'a été proposé par l'autre boîte et c'était déjà conséquent...). Bon, clairement je suis intéressé, on décide de mener une opération commando avec le recruteur, avec comme objectif d'enquiller le plus rapidement possible les rencontres avec le client pour me permettre de gérer l'autre employeur que j'ai mis en attente.
    Bref récap.
    1) RDV N°1 recruteur, ok 
    2) RDV N°2 recruteur, ok 
    3) RDV client 1: une des nanas des RH, puis mon N+1, l'air bien sympa, le courant passe bien, l'entretien est un succès.
    4) Ah, le point 4. RDV client 2.
    Le point 4, c'est la cerise sur le gâteau, le +1 sur un post sur le CP, le graal, quoi.
    Le programme est un entretien avec mon futur N+2, et une des boss niveau projet dans la boîte, avec qui je vais devoir travailler en priorité à mon arrivée. 
    Le nom du N+2 me dit un truc, j'ai eu la bonne idée de le googler à 23h avant mon entretien le lendemain, j'ai compris qui c'était... j'ai pas dormi jusque 4h, me suis littéralement chié dessus bordel. 
    L'autre personne ne me disant rien, j'ai juste checké son profil linkedin, pas de photo (j'ai su, bien après, que c'était ma foi fort dommage), la base quoi.
    Je me suis donc pointé au RDV, costard bien ajusté, la coupe de cheveux fraîche comme un abricot cueilli à 5h du matin, empreint d'un peu de rosée, et ça dans les oreilles, puisque c'était d'actualité ce jour-là:
     
    Je suis accueilli par une des assistantes du mec que je vais rencontrer, qui me place dans l'une des salles de réunion de l'étage de mon futur service.
    J'étais un peu en avance (quelques minutes, comme toujours), j'étais à la fois rassuré car le premier entretien précédent ici s'était bien passé, mais un peu stressé - enfin, plutôt impressionné - par ce qui allait se passer, vu le charisme et la présence du mec. Me sens jamais inférieur (même si le terme n'est pas le bon, vous voyez ce que je veux dire) à qui que ce soit, mais là, j'avoue, j'ai quand même hâte de passer le truc. 
    La porte s'ouvre (vous l'avez remarqué? Il y a beaucoup de portes qui s'ouvrent dans mes CSB), et là, le mec.
    Le mec?
    Ah non, c'est pas le mec comme je m'y attendais, moi.
    Il s'agissait de ce fameux profil linkedin sans photo que je voyais là. Sauf que... put**n de m**de.
    Je vais résumer ce que j'ai ressenti:
    Je pense que toute la semence accumulée les précedentes semaines s'est retrouvée diluée dans mon sang, de telle façon que je pense même avoir surpris, subrepticement, un tremblement niveau génital, que je n'ai pu analyser en détail, bien trop à fond dans mon entretien, et dans le décolleté que je venais de voir pour la première fois.
    Résumons le tout. D'une bonne trentaine d'années, voire d'une petite quarantaine, Marianne (qui est, bien évidemment, un prénom falsifié) est juste sublime. Un bon mètre soixante dix minimum, brune, yeux vert-gris, de petites boucles d'oreilles (rien à branler d'à quoi elles ressemblaient par contre, désolé) , une robe noire à motifs plutôt près du corps, laissant apparaître des formes ma foi extrêmements appréciables, et surtout... et surtout... un décolleté, bordel, j'ai jamais vu ça en vrai. On est clairement sur du Christina Hendricks, en brune, quoi. Vous allez penser que je fais une fixette sur elle car j'en avais parlé pour la comparaison dans ma précédente histoire mais là... c'était du nofake les kheys. Et de mon oeil expert, je vois parfaitement deux choses:
    1) ils sont parfaitement en forme(s)
    2) ils sont parfaitement naturels. C'est juste une évidence.
    Très clairement, j'ai oublié qui était le monsieur avec nous à ce moment-là. L'entretien va donc pouvoir se dérouler sous les meilleures auspices.
    Vais pas trop m'attarder sur ce qu'on s'est dit avec lui, c'était constructif et productif, mais par rapport à elle... Elle était là pour me présenter le truc de manière on ne peut plus détaillée, avec des échanges purement techniques pour me tester.
    Etonnamment, je suis resté particulièrement professionnel. Le fait est qu'ayant troqué mes lunettes de soleil pour mes lunettes de vue, j'aurai eu du mal à faire passer un regard plongeant entre ces deux magnifiques fruits de la passion devant moi.
    Étonnamment surtout, le regard de Mariane était, m'a-t-il semblé sur le coup, particulièrement intense. Ses expressions du visage, aussi.
    De regard de braise en petit coup de langue sur la commissure des lèvres, de petit sourire en coin quand je lui parle/réponds au petit regard furtif vers ma bouche, les hochements de tête liés à ses grands yeux gris bien ouverts, bon... J'ai tendance à me faire des films parfois mais put**n, je dois reconnaître que j'aurai bien sorti le boss par la peau du cul, fermé à double tour la salle de réu, et serai parti pour essayer tous les recoins de celle-ci avec Marianne.
    Trêve de plaisanterie, l'entretien se passe donc idéalement, je pense très franchement avoir réalisé les moves parfaits, répondu ce qu'il fallait quand il le fallait... Je suis optimiste.
    Effectivement, ce sera confirmé quelques jours plus tard: à la fin de la semaine du premier mai, on me l'annonce, je suis pris. Début... le 9 mai. Pas trop le temps d'niaiser !

    Premier jour, c'est Marianne qui m'accueille. Mon N+1 est en congés jusque semaine prochaine, mon N+2 est présent mais il disparaitra rapidement.
    L'ambiance étant plus détendue qu'en entretien, forcément, et j'ai donc le temps de l'admirer bien plus en détail.
    Elle est juste canon. Vraiment, elle a tout pour elle, la description faite un peu plus haut est toujours d'actualité, on dépasse le 9/10, j'ai du mal à imaginer ce qu'est une 10/10 mais elle s'en approche, dangereusement.
    Très franchement, je me suis dit, lors de notre discussion à mon arrivée, que je ne devrais pas trop déconner quand même. Le taf c'est le taf, je n'ai jamais été adepte du no zob in job, mais là... je n'avais pas spécialement envie de mélanger le cul avec le poste de ma vie jusque là, donc, mollo.
    Élément qui a son importance: son décolleté était toujours là. C'était absolument vertigineux, je me suis senti tel un candidat de Fort Boyard prêt à sauter à l'élastique pour récupérer l'indice manquant pour faire gagner des dizaines de k€ à son association. Toujours pareil, je ne pouvais que peu l'admirer de manière discrète mais bon... Un bien bel oreiller pour des nuits douces, bien que chaudes, assurément.
    Les deux premiers jours étaient donc de la découverte, des équipes, des services... Marianne est souvent avec moi, le contact passe vraiment bien, c'est de très loin le meilleur accueil qu'on m'ai fait professionnellement parlant.
    Elle soumet l'idée d'aller boire un canon avec ceux motivés le soir, vendredi, pour apprendre un peu à se connaître. Perso, ça me faisait un peu tôt, je venais d'arriver, je propose ainsi de le faire plutôt le vendredi d'après. Surtout qu'ayant compris que mon N+1 était plutôt friand de ce genre de choses, autant qu'il soit là.

    Ceci est une ellipse.

    On va passer sur la semaine suivante qui se déroule, mais je sens, au cours de celle-ci, un petit truc de la part de Marianne dans sa façon de me parler et de me regarder, c'est assez discret mais visible néanmoins. Je me dis que je dois me faire des films, ou qu'elle essaie juste de me mettre à l'aise car tout frais dans la boîte. Bon...
    On se retrouve donc, le vendredi à 18h et quelques, à aller picoler dans Paris tous ensemble, dans le cadre de mon intronisation.
    Je pensais que nous ne serions qu'une poignée, on se retrouve à une quasi-vingtaine, ce qui est plutôt cool. La boîte est plutôt réputée pour la relative jeunesse de ses effectifs et de son esprit, c'est vrai que je le ressens bien. Ou alors, ils sont tous au courant de mon pseudo ici... 
    La soirée est juste au top. J'apprends à connaître un peu tout le monde, mon chef est là mais ne restera pas toute la soirée, d'ailleurs une bonne partie nous quittera d'ici 23H. Il ne reste que 6 valeureux à picoler après cela, dont Marianne et moi, donc.
    L'alcool aidant, les discussions se font plus lâches, les langues se délient. L'un des loustics nous raconte sa première expériénce homo, l'autre comment il s'est retrouvé complètement défoncé sur le toit d'une grange à ne plus savoir en descendre, et à en pisser dans la gouttière, et Marianne nous avouera qu'elle a eu une fois une expérience avec une nana, anecdote qu'elle clôturera par un sublime "J'AIME LA BITE C'EST COMME CA" hurlé en plein milieu du bar, ce qui suscitera l'hilarité générale (et un interêt certain de ma part ).
    Le temps passe, les derniers héros sont Fred (prénom falsifié ici également mais j'avais envie de rendre hommage à un membre de Top Moumoute, chouchou de ce forum, chantre de la gentillesse et du respect, mais aussi - et désormais surtout - réputé pour son suçage de boules d'employé du mois modèle), Marianne et moi.
    On est tous les trois bien pompettes, pas ivres mort mais on sent bien qu'on commence à suer de l'alcool bien plus que de raison.
    L'heure de rentrer arrive, Fred habite à 3 stations de métro, perso, je suis bon pour rentrer en taxi dans ma campagne, mais Marianne n'est pas très chaude à l'idée de rentrer en métro à Boulogne. Du coup, je lui propose que nous prenions le taxi ensemble jusque chez elle, puis je continuerai ensuite, faisant fi de toutes considération et logique géographiques. C'est un oui franc et massif, on y va.
    Arrivés à Boulogne, elle sort du taxi, je la raccompagne à sa porte rapidement, pensant (naïvement) que cela allait durer quelques instants.
    Le chauffeur de taxi est venu me chercher au bout d'un - long - moment, j'avais ma langue sur la glotte de Marianne depuis X temps maintenant, à demi sur le trottoir, à demi dans l'entrée de son bâtiment. (je pense avoir battu un record de tarif pour un Saint-Lazare / Boulogne).
    Et oui, donc, c'était le moment du gros patin.
    Comment cela s'est fait, honnêtement, je ne m'en rappelle pas trop. Je crois qu'elle a voulu me remercier, quelque chose comme ça, puis:

    Ma foi, on va pas se mentir, mon égo a pris +20 de niveau en quelques instants, les considérations professionnelles sont désormais très loin, tout ce à quoi j'aspire, c'est clairement une séance de déglinguage en règle.
    En règle... Beh ouais mon con, manque de bol, c'est pas la bonne période. Elle me le fait, de manière très délicate, comprendre lorsque l'on se retrouve sur son canapé, à discuter entre deux pelles.
    Mais aucun souci pour moi. Elle me propose, toute gênée, de rester dormir ici, si je n'ai pas envie de rentrer à 4000 kilomètres d'ici. Ce que j'accepte volontiers. A ce moment-là, mon oeil d'aigle méfiant fait le travail, analyse du périmètre afin de voir si indices d'un éventuel monsieur Marianne. Visiblement, pas. Etrange, nous n'en avons pas du tout parlé en plus durant la soirée, ce qui était clairement une erreur professionnelle de ma part. J'aime le risque, visiblement.
    Je prends une douche, elle prend la sienne, je n'ai bien évidemment pas de change, je me retrouve donc à sortir de la salle de bain en caleçon et chemise de nuit d'un rose absolument dégueulasse et pas à ma taille. Niveau aisance, on a vu mieux, mais bon, heureusement que la couette a pris le dessus en se couchant.
    La règle, c'est la règle mais... Rien n'empêche de s'amuser. Evidemment au lit, la température a de nouveau très vite grimpé, et niveau boobs, je n'ai pas été déçu par ces deux monuments que j'avais, alternativement, en bouche et en mains. Un fantasmagorique 100D (pour une nana qui dépasse de peu les 170cm, j'vous laisse imaginer), bien ferme, mais doux à la fois, très agréable à caresser, à embrasser, à toucher, tout simplement. Je n'en reviens encore pas d'avoir pu, en 10 jours même pas de boulot, me retrouver avec cette merveilleuse créature au pieu alors que nous étions simplement destinés à bosser ensemble. J'aurai bien, au terme de cette petite séance d'excitation, proposé de l'anal, mais pour une première fois, le peu de lucidité qu'il me restait a bien fait son travail. Bon, bien évidemment, je me suis goulûment fait sucer, une pipe ma foi fort bien exécutée, du léchage de gonades au titillement du gland, du bout des lèvres au fond de la gorge. Une éjac plus tard (pas de seins, pas de faciale pour commencer, mais on ne va pas se plaindre), nous nous endormons... Enfin, moi pas tout de suite. Je viens de réaliser que je venais de mettre un terme à ma période d'abstinence qui m'avait tant inquiété, autant dire que je n'ai pas vraiment regretté, et que je ne fleurirai pas sa tombe. PAS RIP ABSTINENCE DE m**dE. 
    J'ai dû partir le samedi matin (enfin, matin...), un peu comme un voleur, non pas car je me sentais mal, mais parce que j'étais censé retrouver des amis à 10h. Je les ai retrouvé à 15h, le temps de rentrer chez moi pour me changer et repartir faire une heure en bagnole.
    Avec Marianne, les jours qui ont suivi au boulot étaient parfaitement normaux. Elle ne semblait pas gênée, moi non plus, je me demandais juste quand nous pourrions remettre ça...
    Milieu de semaine, je reçois un message sur skype. "On sort dîner"?
    Et la machine est lancée.
    Rien de mieux pour deux soiffards aimant la vie comme nous que le Volver. On a mangé et bu comme il le fallait, c'était un vrai, super, premier rendez-vous. Nous apprenons à nous connaître vraiment, nous disons pas mal de choses, et effectivement, Marianne est seule. Depuis un moment, même, maintenant. Tout au plus, quelques histoires de cul. Elle est restée très longtemps avec son précédent mec, mais un gros problème s'est posé entre eux (j'ai plus de facilité à parler de ses boobs que de ses soucis perso) et l'histoire s'est arrêtée net.
    Elle m'invite de nouveau chez elle pour la nuit, ce qui implique que nous arrivions au boulot ensemble le lendemain. Ca, je ne le souhaite pas, elle non plus. On s'est donc mis d'accord pour arriver en décalé. 
    Pour la nuit, cette fois, j'ai chatté. J'avais prévu d'aller au sport le midi, ce que je n'avais pas fait, du coup, j'avais du change dans mon sac de sport que j'avais pris pour ramener à la maison, à la base. Un autre costard était présent au bureau, donc, aucun souci pour cette fois-là.
    Cette fameuse nuit... D'antolo.
    D'abord, dès notre arrivée. Elle m'a sauté dessus. La résultante a été de la prendre sur sa table à manger, la jupe relevée, le string à ses chevilles, les bas noirs épousant parfaitement ses jambes... Et ça, put**n, c'est mon truc. Les bas (si un jour je vous invite chez moi, mettez-en si vous voulez vous faire enc**er ). Cheveux tirés d'une main, l'autre main sur la bouche, je pense que les voisins du dessous ont kiffé entendre la table secouée comme ça à minuit passé.
    Ensuite après la douche, au pieu. Là, le champ des possibles est forcément plus large, mes hormones ont repris le dessus X1000, comme si elles avaient des siècles à rattraper. Les siennes aussi visiblement, en revanche je pense que ses voisins vont vraiment nous détester. Elle est TRES TRES PEU DISCRETE. De la défonce pure et dure, ses seins brinquebalant dans tous les sens tout en gardant une certaine logique arithmétique au gré de mes coups de queue. 
    Au matin, j'aurai droit à une ressucée (LEL) de notre première nuit ensemble, avec deux toppings en plus. Le jeu avec ses seins (put**n, je me suis presque senti petit à côté) et une final en apothéose, avalé avec gourmandise.
    Depuis, au taf ça se passe parfaitement, avec elle quand nous nous voyons également, ce qui arrive assez régulièrement en ce moment. Je reste un plan cul pour elle, elle reste un plan cul pour moi.
    Nous nous entendons parfaitement, le côté boulot que je pensais être un frein pour cette histoire ne l'est pas, pour le moment, tout est correctement sectorisé, aucun souci. Reste à voir sur la durée...
    Sur le plan humain, cette nana est absolument merveilleuse. Des histoires de fou, une culture dantesque, des centres d'interêt dans tous les sens, une soirée, un repas, une pause ou une balade avec elle sont des moments parfaitement délicieux.
    Il y a d'autres petites anecdotes croustillantes, que je révèlerai un jour, peut-être...
    Peut-être, oui. Mais peut-être pas. Dès fois que ce soit la bonne.
    Allez, bisous les potos.
     
  2. Like
    Mimi__ reacted to Hooligan_R19R in [Rap/RnB/HipHop] Topic Unique   
    Nekfeu est vraiment au dessus
  3. Like
    Mimi__ reacted to Don_Revie in Vis ma vie de dégénéré   
    3h50 du matin heure locale et je suis piégé à l'Aria tel un colis lyonnais. Mon compagnon de route se cagoule à très grande vitesse et ne veut pas rentrer. Il était à 540$ et voulait absolument atteindre les 600$. Il est maintenant à 500$ et rêve de remonter à 540$. L'histoire est écrite d'avance. Il est évident qu'il sera à 250$ dans moins d'une heure et qu'il me répétera inlassablement : "Je monte à 300 et on se barre". 
    De mon côté, je sit une autre 1/3 et mon tapis ne fait que grandir. Pas encore perdu une main et mes 300$ de départ donnent ça après 2h30 de jeu : 

    Ce jeu est beaucoup trop facile. Les hh attendront demain mais la sixième corona est en route ! 
  4. Like
    Mimi__ reacted to ALEX777 in Vis ma vie de dégénéré   
    C’est bon ma belle, on peut aller dormir en amoureux dans notre minuscule placard 
     

     
    A demain 
  5. Like
    Mimi__ reacted to daegu Monegu in 100K plo middle stakes(.fr) hors RB. ok i try   
    les trimestres a venir 
  6. Like
    Mimi__ reacted to j94no in Yoh Viral est il malaisant ?   
    Franchement celle là elle vaut le détour !!! 
    On peut dire ce que l on veut mais il a vraiment l air d avoir taffer la masterclass de Rigottier :"comme devenir un bon escroc en ligne"
  7. Like
    Mimi__ reacted to JujuElDoud in Short Deck Cash Game Triton 2019   
    Je vous invite à regarder la main qui démarre avec un limp de Rui Cao à 6min45. C'est sale. La tête de badzia sur la river est priceless ^^
     
     
  8. Like
    Mimi__ reacted to BadHekzer in Incroyable : ce richissime joueur de poker joue pour la charité   
    Une douzaine d'années que je vois ce genre d'argument pop up sur les forums, c'est toujours aussi faux et ça le restera. Oui c'est un indicateur très imparfait de ton niveau réel, mais toujours moins imparfait que la courbe de gains réels.
     
    Et GO VIRUS!
  9. Like
    Mimi__ reacted to SuperCaddy in [Vidéo] Deux jours en immersion au séminaire du Team Winamax   
    Un reportage signé Harper et Yohan Aziza !
     
     
  10. Like
    Mimi__ reacted to Antipode in Yoh Viral est il malaisant ?   
    Je vous conseille cette vidéo :
     

    Regardez bien jusqu'au bout, vous allez reconnaître 2-3 personnes dont on parle ici ;-)
  11. Like
    Mimi__ reacted to FloFlo M. in Coverage Sismix Costa Brava 2019 par Winamax   
    Signé @Comancheet @Gab-X !
  12. Like
  13. Like
    Mimi__ reacted to LE VIRUS in Incroyable : ce richissime joueur de poker joue pour la charité   
    Salut le CP,
    Il est 15:26, et quand j'ouvre les 4 lobbys je trouve difficilement plus de deux tables de NL400+. Quelle horreur le beau temps, les gens préfèrent profiter de leurs amis et de la famille plutôt que de s'installer dans la pénombre devant leur écran. Bande de gens normaux avec une vie ! 
    Chaque année c'est la même chose, entre Avril et Septembre c'est la croix et la bannière pour trouver des tables en journée à mes limites de jeu.
    Je suis assez peu motivé pour jouer la NL200, le multi limite m’embête beaucoup notamment quand on perd une cave de NL1k avec 4 tables de NL200 a coté. Bref je boude cette limite depuis quelques mois. 

    Une idée lumineuse m'est alors venue, faire 1 mois de NL200/400 et reverser 10% de mes gains aux tables à une association. Ça me permet de me motiver, puis je veux depuis un petit temps essayer une stratégie dans ces limites de jeu. 

    Qu'à cela n'tienne, il est 15h30 et je commence cette opération. Fin du mois le vendredi 21 juin ou je serais en vacances. 
    Je n'ai pas encore choisi l'association mais j'en ai plusieurs en tête. 

    Souhaitez moi bonne fortune pour les miséreux, je ferais un compte rendu probablement journalier.

    Des bisous le CP 
     
     
  14. Like
    Mimi__ reacted to Gomjo in Triton Poker Series Monténégro : Steve O'Dwyer ouvre le bal   
    @moirhumshola! Il reste qui de la feu team limpers avec Rui et toi à Macao? Si @Tapis_volantvous proposez de faire un documentaire dans le style de nosebleed sur vos vies actuelles et vos parcours, quelle serait la réponse ?
  15. Like
    Mimi__ reacted to moirhums in Triton Poker Series Monténégro : Steve O'Dwyer ouvre le bal   
    Quelques petites precisions :
     
    -les tournois tritons sont ouverts à tous , (le seul qui sera invitational se fera a londres cet ete pdt la serie )
    -alors je suis très mal placé pour faire ce genre d’assomption , vu que je ne joue pas les autres events . Mais j’aurai tendance a penser en gros les tritons :
    rake est + cher que les autres tournois / mais ya plus de vip.
     
    - pour le niveau des pros : ( same sans connaitre le circuit donc a prendre avec des pincettes )
    probablement le tuffest field ( except pour les tournois de l’aria ) , dans le sens ca va avec le buy in : un 100k sera plus relevé qu’un 50k , qui sera plus releve qu’un 25k , qui sera plus relevé qu’un 10k etc ( Plus on monte dans les bi , moins il y a de weak reg .. part de vip variable cela dit )
     
     
    Apres ce que je trouve assez genial dans les tritons :
    c’est qu’ils essaient de faire bouger les choses : c’est un peu plus facile parsque dans le cercle high stake tout le monde se connait ce qui permet :
    -de developper des nouveaux jeux ( short deck )
    -d’essayer d’avoir une ambiance assez friendly , personne ne stare vraiment , pas de lunettes de soleil , les gens jouent assez vite : où sinon ils mettent short clock , les gens parlent et rigolent a table .
    Et je pense que tout ca est vraiment necessaire pour le poker long terme , l’interet c’est que les joueurs recreationnels s’amusent et passent du bon temps : donc ils veulent une ambiance friendly a table , jouer le plus de mains possibles histoire d’en avoir pour leur argent , vu qu’ils viennent a la base pour jouer a un jeu de carte ( avec du hasard ) donc ils ont une chance de gagner tout en ayant des emotions / fun en meme temps . Et non pour jouer 5 mains par heure avec des gens qui tankent 3 min pour fold J5o pre , tout en les regardant droit dans les yeux avec leurs sunglasses ce qui meme pour un pro n’est pas agreable / friendly alors imaginez pour un non pro...tout en passant un bon moment , parsque meme si les sommes en jeu sont super sérieuses , at the end c’est un jeu de cartes et il y a des choses beaucoup plus graves dans la vie.
     
     
    Last point : leur realisation est assez on point , y’a tjrs 2 tables tv assez plaisantes à regarder et surtout c’est assez cool de pouvoir voir mikita , timofey , jungle , ike jouer dans un meme tournois ... bref je trouve que triton à vraiment une approche tres positive de comment ce jeu doit etre promu et envisager . En esperant qu’ils continuent leur bon boulot .
     
    Et rui is a beast too ( meme en tournoi )
     
  16. Like
    Mimi__ reacted to fatsh in Logiciel, tournois, offre de jeu : Unibet changera tout le 2 avril   
    le gros tapis gagne encore plus qu' avant c' est flagrant et surtout navrant. une honte. fini pour moi.
  17. Like
  18. Like
    Mimi__ reacted to allaniut in J'ai envoyé des gens en prison   
    J'ai essayé de faire un titre putaclic à la Yoh-viral si vous avez cliqué j'ai réussi mon coup et je peux commencer
    Hi all , 
    Je souhaiterai partager une expérience qui m'est arrivé récemment , j'ai vu qu'un sujet similaire était dans le zoo mais il datait de 2009 et l’expérience du Cpiste ne me semblait par forcément très détaillée. 
     
    J'ai donc été tiré au sort pour être juré de cour d'assises et j'aimerais parler de mon expérience  (Je vous vois d'ici les blagues sur les violeurs d'enfants hein !!) 
     
    çà doit pas être compliqué a calculer en faisant un peu de recherche mais la proba d’être tiré est assez infime  
     
    Bref après plusieurs courriers t'indiquant que tu es l'heureux gagnant , tu te retrouves convoqué au tribunal (c'était il y a un peu plus d'un mois) en même temps que la convocation tu reçois le planning de la session avec les affaires qui vont être jugées ... tu en parles un peu autour de toi ... mais plus le jour approche plus tu appréhendes. 
     
    Le premier jour ils présentent le déroulement des opérations et étudient les demandes de dispenses ... généralement un certificat médical c'est OK pour te faire dispenser mais les obligations professionnelles ça marche pas trop (ou marquer une ligne sur son casier entre temps ça marche , on en a eu un  ). Au tribunal le premier jour sont convoqués 35 titulaires (dont moi) et 10/15 suppléants 

    Après les dispenses  doit être constitué un groupe de jurés de 20/21 minimum ... ici on était 25 , les suppléants n'ont pas été appelés et sont rentrés chez eux ... nous on allait devoir revenir a chaque début d'affaire pour un tirage au sort (chaque affaire dure + ou - 3 jours) 
    Pour info ce que j'ai trouvé assez surprenant les boites maintiennent généralement le salaire lorsque tu es réquisitionné et tu as en plus une indemnité du tribunal 
    En gros c'est 100€ par jour (même si tu viens juste pour le tirage et retourne bosser) et en plus si la boite ne maintient pas ton salaire il rembourse ton nombre d'heures perdues au taux SMIC
     
     
    Le Tirage est un moment avec une tension extrême , tout le monde est dans la salle d'audience (accusé , victime etc ...) 
    nous on est posé derrière la partie civile  (Famille de la victime généralement) 
    Et la a l'ancienne la présidente mets des jetons dans une urne et effectue le tirage ... Sachant que chaque avocat a des droits de récusations 
    les 2 avocats et l'accusé également ont nos nom/prénom et professions ... la défense va par exemple souvent récuser des employés de banque lorsqu'on juge un braquage ou des femmes lorsqu'il s'agit de viol sur une mineure => C’était le sujet de notre première affaire 
    Une connaissance qui avait déjà participé m'avait dit => Toi , mec de 33 ans , Ingénieur d'études tu as quasi 0 chances de te faire récuser 
    C’était l'affaire que je voulais le moins ... sans compter les récusations on tire 8 jurés (6 titulaires + 2 suppléants qui pourront remplacer un titulaire défaillant au cours de l'affaire mais ils n'auront pas le droit de vote lors des délibérés) ... Donc en gros c'est un 30/70 
     
    BIIIM 3ème jeton qui sort c'est le mien , la tu te lèves tu angoisses car les avocats te scrutent car si certains te récusent a cause de ta profession , de ton sexe etc ... d'autres le feront par rapport à ta démarche. Et tu t'installes a coté des assesseurs de la présidente ... pour être face aux témoins lorsqu'ils viendront témoigner (beaucoup ont la vision des US , mais c'est très différent)  
     
    l 'expérience est complètement folle, je pensais être assez blindé (il y a dix ans j'ai exercé le métier de croque mort pendant 3 ans , des corps découpés etc ... j'en ai vu) 
    Mais la voir les victimes témoignées a 2m50 de l'accusé c'est tellement intense , les pièces à convictions auxquelles on a accès dans l'arrière salle sont toutes plus dégueulasses les unes que les autres ... D'ailleurs cette salle des délibérés a servi pour l'affaire Klaus BARBIE ... chargé d'histoire 
    J'ai donc été tiré sur cette affaire de viol sur mineure et la 3eme qui était un "Homejacking" assez violent ... 2 affaires sur 4 
     
    Je finirais par parler des délibérés :
    au bout de 3 jours de témoignages de Flics , proches , experts etc ... Nous nous réunissons dans une salle a huis clos garder par la police pour décider de la peine ... Les 6 jurés + la présidente + les 2 assesseurs => Aucune voix n'a plus de poids qu'une autre.... Chacun s'exprime de ce qu'il a comprit et après place au vote .... La présidente essaye de nous donner des affaires similaires et les peines données ... La responsabilité qu'on a a ce moment la est terrible !!! 
    J'étais toujours dans la fourchette haute , car en France on juge des faits et une personne => A aucun moment le parcours de vie des accusés aussi dégueu soit-il m'a touché et m'a conduit a vouloir diminuer la peine... mais ça doit être mon coté FDP
     
    Merci d'avoir lu jusqu'au bout ... beaucoup de mes proches sont jaloux , je me considère chanceux lors du dernier tirage un mec dont le nom est jamais sorti était très déçu , je l'aurais été a sa place 
    Si un Cpiste est tiré prochainement il aura une idée de ce qu'il l'attend 
    Si il y a des questions je répondrais avec plaisir 
     
     
     
     
  19. Like
    Mimi__ reacted to nad9 in Retour au charbon   
    Impossible de te dire quel est mon alcool préféré, c est comme si je te demandais de choisir ton préféré parmi tes enfants..
    Mais disons que j ai une petite préférence pour ceux la: 
    cognac, vin et bailey's. 
    À une époque j étais très rhum mais j ai arrêté parceque ça me donnait des trous de mémoire, par exemple j ai passé 3mois en gwada il y a une dizaine d années et je me suis réveillé chaques matins sans aucun souvenir de la journée précédente. Si j avais pas eu quelques photos, je crois que je serais rentré au pays sans savoir où j étais partis. ..
    Alors depuis j évite le rhum. 
     
    Les perfs de cette semaine:
    Sur wina, j ai gagné 2fois le monster stack 50e de midi, le starter et une 5ème place sur le top 50. 
    Sur pmu, j ai gagné 2fois le 55e de 14h +une 3eme place, gagné une fois le 33e de 13h +une 3eme place aussi. 
    Et aujourd'hui j ai drop une tonne parceque c est dimanche et que j ai encore joué comme un manche. 
    Le set ça dépend des périodes, mais cette semaine j ai surtout joué l aprem midi parceque je m étais bien recalé sur des horaires de vie normal pendant les vacances.
    Disons qu une journée idéale c est:
    -réveil vers 10/11h
    -douche/café/clop puis prendre le vélo direction la poissonnerie, pour acheté une longe de thon/espadon/dorade et un filet de citron vert. 
    -rentrer, préparer un ceviche à manger dans l aprem,et une petite marinade pour les grillades du soir.
    -recafé/clop, puis lancer la machine vers 13h.
    Sur wina, latereg les monster stack 20e et 50e, brunch, digeo, starter, rally et le maguy. 
    Sur pmu le 6max à 33e de 13h, le 6max 55e de 14h et le kickoff 55e de 15h. 
    Si tout va bien vers 18h/19h c est fini, sinon on bascule les dernières tables sur le tel. 
    -On ouvre une bonne bouteille de vin, on allume le barbecue et on lance les grillades.
    -apero/repas en famille ou avec des amis. 
    -Vers 20/21h, suivant l humeur, soit on fini la bouteille tranquillement , soit on relance la machine.
    -parfois les deux. 
    Sur wina: Latereg le monsterstack50e,la fièvre, after work, xtase, prime time, top 50, flipper et le rush-hour pour finir. 
    Sur pmu, le 55e 6max de 19h et les main event 109e et 33e.
    Le problème quand tu relances une session le soir, c est déjà que ça te fait des longues journées et souvent tu finis pas avant 1/2h du mat, alors si en plus, comme moi après avoir joué , il te faut 2 bonnes heures à tuer le temps devant une série où en lisant les pavés de joueur sur le CP pour t endormir, tu te décale petit à petit vers des horaires de nuits et ça niveau psychologique, vie sociale etc c est pas terrible. 
    Le problème de jouer uniquement l aprem midi, c est que l offre est assez limitée. 
    Alors maintenant avec les re-entry sur toutes les rooms ç est un peu mieux, mais mon rêve ça serait que wina et pmu étoffe un poil leur grille à ces horaires et qu une room au pique rouge par exemple ajoute aussi qqes 50e à sa grille entre midi et 14h...
    Malheureusement la tendance des pricepool est plutôt à la baisse à ces heures là, parfois certains 50e se lance même pas, faute de joueurs. 
    C est pour ça que depuis 1an et demi que je suis rentré vivre en France, j envisage sérieusement d arrêter le poker, à 33ans je me vois pas continuer à passer mes nuits devant le pc. 
    Parfois j hésite à installer un VPN pour avoir aussi le .com, mais c est risqué et puis je suis nul en informatique, il m à déjà fallu 2pages et un tuto pour apprendre à faire un screenshot, alors utiliser un VPN sans se péter... 
    Parfois je me dis aussi que je pourrai peut être faire un peu de coaching le soir pour compléter, mais si pour trouver des élèves faut faire le pitre sur un fauteuil qui fait de la fumée ou se prendre en photo avec un tapin devant un jet de location, je préfère passer mon tour. 
    Non, le plus simple ça serait de prendre 500k et un bracelet cet été à Vegas, ensuite on verra. 
  20. Like
    Mimi__ reacted to Kellegen in ROFL thread   

  21. Like
    Mimi__ reacted to marcov in Pour les passionnés de montres ...   
  22. Like
    Mimi__ reacted to balderz in 100K plo middle stakes(.fr) hors RB. ok i try   
    Hello amis cpistes, il est l'heure d'un petit up au bout de maintenant 2 mois.
    Dans l'ensemble le challenge se passe bien, l'arrêt du tabac est un echec on va pas se le cacher, grind sans clopes c'est trop dur donc j'attendrais les vacances d'été pour retenter d'arreter, la remise en forme se passe bien par contre
    Niveau poker, en moyennes limites ca se passe plutôt bien, recu hier les HH de mars, donc dans le graph on toutes les HH moyennes limites de mars par contre pour avril il manque obv pas mal de KH, et je pense être négatif de quelques K sur les HH manquantes.
    A coté de ca on a pas mal perdu en hautes limites, (en gros le rakeback des 2 mois environ)
    J'ai mis les 2 graphs des limites ou jai le meilleur et le pire winrate, on constate que le plo5 400 est quand même la limite que je joue le plus sérieusement et une des seules ou je HU, alors qu'en plo5 100 y'a un gros relachement que je vais essayer de corriger pour le mois de mai.
    Petit bilan financier :
    aux tables: +56 642 (c'est énorme en 2 mois)
    Hand challenge : +770
    cash game challenge : +1230
    2 bingo pour 739 euros de plus, soit un total de 59 381, et un winrate a 10.5bb100 toutes limites.
    Bref on est très satisfait du déroulement pour l'instant, mais encore beaucoup de travail et de leaks a corriger, surtout turn, et sur le jeu en SB.
    Sur ce gl a tous et merci a ceux qui suivent ce thread
     



  23. Like
    Mimi__ reacted to luluroyal in Thread 20k year (+ si affinité)   
    @Madskills813ça se vend bien alors les matelas ? Ou ptet que beau-papa a fait preuve d'empathie (de pitié ?) et t'a retrouvé du travail ?
    J demande des nouvelles, j' ai toujours eu une grande empathie pour les hyènes 
  24. Like
    Mimi__ reacted to Hypno in C'est tout droit !   
     
    On commence par les photos de boîte avec les duckface ou par le reg pro qui grind avec 20balles de roll ? 
     
    put**n ressaisis toi.
  25. Like
    Mimi__ reacted to BLANKO1TDA1 in Thread 20k year (+ si affinité)   
    Salut, 
    pas de news depuis un mois, on a dégrind doucement en mode hors brm spécial conn**d. Plus de cb aussi depuis des lustres donc obligé de vendre des $ sur le com pour avoir du cash, bref du coup j'ai BROKE, bouuuhhhhhhhhh
    J'avais plus trop envie de poster pour me manger des RIP, des c'était obv, des ricannements ou autres mépris difficilement masqués...
    Mais, faut assumer dans la vie, donc pas GG à moi
    Je ne chercherai pas d'excuses à fournir car ça servirait juste à me faire clash ou à me démolir...
    Niveau chiffre : 2114 games, av buyin 18$, profit -400$
    C'est les 600 dernières games ou j'ai vraiment déconné niveau BRM et ça se paye cash... 
    J'ai résolument pas su trouver un bon rythme de croisière, j'ai par moment forcé la dose. Je dois absolument plus protéger mon grind, jouer serein, en forme et FOCUS.
    Je me sens piteux surtout que j'estime avoir pas trop mal bosser le game.
    Mais je suis pas trop le genre à give up facilement, peu importe le domaine.
    Comme l'a dit l'ami Pedro, l'année est loin d'être finie, j'ai encore un gros stock de motivation poker. Seulement va falloir repasser par une étape stacking si je veux pas retourner bosser à l'usine.
    Demain, je vois ma famille, donc reboostage de moral en prévision, je vais récup un nouveau compte bancaire, une nouvelle CB.
    J'ai quelques possibilités de stacking, je vais reprendre soon je pense. En attendant, je souffle, je dors comme une marmotte, je me bute aux séries Netflixienne et je chouchoute mes petits monstres.
    Je suis sur et certains que cette phase de haute galère suivi d'un stacking va me forcer à me sortir définitivement les doigts du cul.
    Je suis bien conscient d'avoir présenté la meme approche au commencement de ce thread mais force est de constater que j'ai joliment fail. De plus, il y a pas mal d'erreurs que je ne fais pas quand je suis stacké par respect du stackeur tout simplement.
     1 pas en avant, 2 pas en arrière, mais c'est juste reculer pour mieux sauter!
    A l'image de NDP, j'ai flambé mais je tiens toujours debout (paye ta métaphore foireuse)...
    Donc les Fanta, Krouton, Ilares et autres fortunes du poker fr, envoyez vite les centaines de millions que je me reconstruise ^^
     
    Plus sérieusement, je reviens vers vous si je trouve un stacking cool pour poursuivre mon chemin tortueux, je crois toujours en mode modeste objectif donc je me laisserais pas faire, je lâcherais pas l'affaire  
    Salutations amis grinderz
     
     
     
     
     
English
Retour en haut de page
×