Jump to content
Status Updates

Gregoos

Reporter Poker
  • Content count

    320
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Gregoos last won the day on June 17 2017

Gregoos had the most liked content!

3 Followers

About Gregoos

Informations générales

  • Prénom
    Grégoire
  • Sexe
    Secret défense
  • Ville de résidence
    Panamezoo
  1. On est iiiiiin baby ! Pseudo : NCcouvreur
  2. Coverage WPTDS Paris 2020

    Un Jour 1D électrique pour Veloson Faisons ça bref, mais faisons ça bien : il est presque 7h du mat' au moment d'écrire ces lignes, après vous avoir concocté un chipcount complet des 114 survivants du Jour 1D, accompagné d'un récapitulatif exhaustif (en chiffres) de chaque journée introductive. Autant d'informations utiles je l'espère à retrouver à la fin de ce post. Quelles sont les principales informations à retenir de cette nuit ? Que le Jour 1D a battu toutes les affluences jusqu'ici observées : 240 inscriptions, ni plus ni moins, ont été recensées par l'organisation, portant le nombre total d'entrées à très exactement 853. Le prizepool, quant à lui, dépasse aisément le million d'euros. Gros GG aux équipes de Pierre Charron, bien que la fin de semaine soit encore longue. Ce monsieur sur la photo ci-dessus se prénomme Daniel Veloson. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Daniel est sur un petit nuage. Et ce pour plusieurs raisons : de un, son tapis de 232 500 jetons lui permet d'endosser le costume de chipleader du Jour 1D. Clap clap clap. Mais surtout, Veloson vit un début de cru 2020 de rêve en termes de poker : sa fiche Hendon Mob se compose en effet de deux places de runner-up, l'une sur le High Roller FPO Paris en janvier, l'autre sur le Road to PSPC Saint-Amand-les-Eaux un mois plus tard. Ça va, la vie est belle ? En d'autres termes, et si l'on se réfère à l'adage bien connu "jamais deux sans trois", nous avons ici trouvé notre futur second du Main Event. La seconde information importante du jour n'est autre que la qualification d'un trio très familier... Kalidou Sow, Florian Duta et Vincent Cavailles. Les deux derniers nommés disputeront dimanche, à 18h, le titre du High Roller dans une dernière ligne droite palpitante avec Florian Ribouchon, à suivre en streaming live. Le Roumain s'est même invité à la table de notre Cpiste, avant de sauter du tournoi pour mieux revenir... à la table de Kalidou. Et de terminer la journée avec un tapis confortable de 117 500. Et puisque Sow et Cavailles sont visiblement tombés amoureux l'un de l'autre, les deux hommes ne se lâchent même pas au chipcount, tout deux pointés à 42 000. Vont-ils partager leur repas de demain ? Partagent-ils la même chambre d'hôtel ? Vincent Cavailles n'est-il en fait pas Kalidou Sow, ou le contraire ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre au cours d'une enquête approfondie abattue au cours du week-end. Pêle-même, quelques ganaches familières étant parvenues à passer le cut : Abdelhamid El Khayati (160 900), Miroslav Alilovic (146 300), Gilbert Diaz (100 700), Sébastien Guinand (90 300), Mathieu Papineau (88 900), Davidi Kitai (75 800), Lionel Rozenberg (64 800), Romain Follet (50 000), Florent Estegassy (43 600), Marvin Ben Haim (35 100), Guillaume Dupuy (30 900), William Kassouf (28 400), Erwann Pecheux (22 900), Rabah Ait Abdelmalek (22 000) et Laurent Polito (11 800). Sur ce les Cpistes, je vous laisse désormais entre les mains du poto @veunstylepour le reste de ce tournoi. Un plaisir de vous retrouver autour des tables au cours de ce Main Event ou ailleurs. Bonne nuit réveil ! Coup d'envoi du Jour 2A à 10h/Jour 2B à 20h Jour 1A Entrées : 180 Survivants : 84 Chipleader : Jazzar Maroun (152 400) Jour 1B Entrées : 205 Survivants : 76 Chipleader : Eric Souvay (268 300) Jour 1C Entrées : 228 Survivants : 111 Chipleader : Remigiusz Wyrzykiewick (222 900) Jour 1D (chiffres à confirmer) Entrées : 240 Survivants : 114 Chipleader : Daniel Veloson (232 500) Jour 2A (1A + 1C) Joueurs : 195 Level 12 – Blindes : 800/1 600, BB ante 1 600 Jour 2B (1B + 1D) Joueurs : 190 Level 12 – Blindes : 800/1 600, BB ante 1 600 Chipcount complet Chipleader - Daniel Veloson : 232 500 2e - Alain Zeidan : 207 600 3e - Benjamin Chiss : 202 300 4e - Abdelhamid El Khayati : 160 900 5e - Ever Haggiag : 155 600 6e - Miroslav Alilovic : 146 300 7e - Drice Hamza : 146 200 8e - Alexis Courtois : 133 700 9e - Saoudi Mimene : 130 400 Abdelhamid El Khayati
  3. Coverage WPTDS Paris 2020

    Carton plein Main Event Jour 1D (1500 €) L'affluence officielle et définitive est tombée, je répète, l'affluence officielle et définitive est tombée. Alors, vos pronostics messieurs dames ? Car en s'attachant les services du Palais des Congrès, le Club Pierre Charron nourrissait forcément quelques espoirs à ce niveau là. Et force est de constater qu'ils n'en espéraient pas tant en écoutant ça et là les conversations de couloirs. Le High Roller reflète à merveille ce phénomène, puisque le tournoi le plus cher du festival n'a pas réussi à se clôturer en temps et en heure. Structure trop belle ? Nombre d'inscriptions trop élevé ? Probablement un peu des deux. Concernant le Main Event, les prédictions restaient tout de même très optimistes : "Si on dépasse les 500, on sera déjà content", confessait Bruno Fitoussi au micro du streaming, durant la TF de l'Opener. "Moi, j'ai bet sur un 750", m'indiquait Léo, l'un des chip runner de l'événement. "800 de mon côté", dixit David, Senior Dealer/floor/assistant DC/DC. "Et surtout, tu peux me citer hein. C'est pour maman". Circulez s'il vous plaît, circulez. Trêve de plaisanterie, passons au concret : 853 inscriptions. Voilà pour le chiffre officiel. C'est beau, très beau même, d'autant plus que les courbes n'ont cessé de grimper au fil des journées introductives : 180 au Jour 1A, 205 au Jour 1B, 228 au Jour 1C et 240 au Jour 1D pour finir en beauté. Le million d'euros de prizepool a d'ores et déjà été dépassé, mais ça, on le savait déjà. Les chiffres de chaque journée introductive, mode crescendo activé Le onzième et dernier niveau du Jour 1D a débuté il y a quelques instants. Le prochain post sera dédié... au post final, pardi, avec un récap' complet des forces encore en course, photos à l'appui, et bien évidemment le nom du chipleader. Autant d'informations que je récolterais puis rédigerais probablement de mon canapé bien moelleux, au calme. Il reste 126 joueurs (sur 240 inscriptions) Level 11 - Blindes : 600/1 200, BB ante 1 200 Moyenne : 57 100
  4. Coverage WPTDS Paris 2020

    Mélodie changeante Main Event Jour 1D (1500 €) De la scène musicale au poker. La vie de Marvin Dupré a déjà une sacrée allure à 29 bougies soufflées. Rappelez-vous : nous découvrions le bonhomme à l'occasion des WSOPC Paris 2016, marqués par une victoire sur le Starter pour 35 000 euros, suivie de résultats plus modestes sur les circuits tricolores, marocains et même américains. Sauf que voilà : cela faisait une belle lurette que je n'avais pas croisé l'intéressé sur un tournoi de poker autre que dans les récents clubs de jeu parisiens. "C'est vrai que j'étais très occupé ces derniers temps", admet le chanteur compositeur, révélé en 2013 lors de la première partie du spectacle de Kev Adams, Voila Voila, avant de percer un peu plus dans le cadre de l'émission The Voice 2017. Ne se cacherait-il également pas un petit trou dans la bankroll, monsieur Dupré ? "C'est vrai qu'on est un peu moins frais", avoue-t-il en se marrant. "On a pas mal joué à droite à gauche, puis on regarde un peu les comptes, et on se dit qu'on va peut-être un peu se calmer". Mais une passion reste une passion, et l'envie de taper le carton ne s'est pas moins évaporé chez Marvin. "Je vais quand même beaucoup au club Barrière, pour le confort, on y est vraiment bien, mais aussi au Circus pour le 500, il est beau", ajoute-t-il, lui qui s'est hissé à la 5e place de ce dit tournoi en novembre 2019. Le presque trentenaire n'en a pas moins plusieurs cordes à son sac, et n'oublie surtout pas sa discipline de cœur, la musique. Un domaine dans lequel Marvin a fait évoluer ses envies et ses projets. "Le projet Marvin Dupré, c'est un peu terminé.", analyse-t-il (son vrai nom de famille est Ben Haim, pour rappel). "J'ai quand même fait dix dates en France, avec plusieurs salles à 300 personnes. Et j'ai eu un petit bad mood : je me suis rendu compte que cette vie là n'était pas faite pour moi. Du coup maintenant, j'ai d'autres projets musicaux, je travaille un peu plus dans l'ombre. Je produis, j'écris des chansons, bientôt pour un film par exemple. C'est vraiment ce que j'aime faire, et puis j'ai le réseau". Un réajustement professionnel tout à fait louable qui semble clairement l'épanouir à l'entendre parler. Parler musique, c'est bien, mais admettons-le, parler poker, c'est mieux. Et à l'heure d'écrire ces lignes, l'artiste compose sa partition avec réussite : "J'ai autour de 60 000. J'ai doublé sur un coup où le bouton open, call de la SB, et je squeeze shoove de BB avec As-Roi. La SB me paye avec une paire de Dix... et l'As tout de suite sur le flop". Easy peasy. Marvin, a toi désormais de jouer avec toutes les subtilités pokeristiques de notre jeu préféré pour espérer rallier le Day 2. Le seul Team Pro PMU Poker de cette nuit, j'ai nommé Erwann Pecheux, reprend du poil de la bête. @lOrDys'est retrouvé à tapis (11 000) dans un pot 3-way avec versus versus . Un board sans encombre plus tard, la pèche se donnait un peu d'air pour grimper à plus de 20 000 A l'autre bout de la salle, la grosse voix d'Idir Haiche se fait entendre : "Un cœur, allez, un Valet de cœur. ALLEZ PUT***. Nooon ! Je te fouette les fesses toi !", lâche-t-il sans pression, entraînant les rires de la salle. Rien de grave pour Idir : l'ami était juste en total freeroll avec versus versus sur un turn ... sans que la river ne change quelque chose à ce plan à trois. Ce coup, qui le propulse à 41 000, aura eu le mérite de réveiller et d'ambiancer le Palais des Congrès. Merci qui ? Certes, ce quator est déjà apparu dans les colonnes de ce coverage, mais que voulez-vous, le virage était trop beau pour ne pas l'évoquer. Florian Duta (écharpe bleue) s'est d'abord retrouvé en face de Vincent @LeretourdugenieCavailles, avant de bust, et de s'asseoir à deux crans de Kalidou Sow (lol). Une revanche après l'heure à prendre peut-être ? Faites vos jeux, rien ne va plus. Le Roumain a d'ailleurs rapidement doublé contre Roger Hairabedian, une histoire d'As-Valet contre As-Dix sur un flop hauteur As. Tapis actuel : 80 000. Le toujours jovial Madi Macalou navigue à 50 000, alors que Thierry Gogniat se porte bien avec 72 000 jetons. Kalidou est quant à lui pointé à environ 33 000 Il reste 147 joueurs (sur 235 inscriptions) Level 9 - Blindes : 400/800, BB ante 800 Moyenne : 48 300
  5. Coverage WPTDS Paris 2020

    Dans la cour des grands Main Event Jour 1D (1500 €) Toujours plus de joueurs, et toujours plus de stars. Engrené dans une spirale positive depuis ses débuts, le Main Event, en plus d'aspirer toute la smala pokeristique parisienne, accueille son lot de grands noms connus non pas à travers la France, mais bel et bien à travers le monde. Si ça ce n'est pas la classe. D'un génie belge à un sponsorisé PokerStars vainqueur d'un EPT mémorable en passant par un Britannique ayant marqué de son empreinte le ME WSOP 2016 par ses punchlines restées dans les annales, on a de quoi faire. Vous avez probablement devinez leur nom respectif, et si ce n'est pas le cas, alors messieurs, il est temps de revoir vos classiques ! Davidiiiiiii ! Ambiance à la cool avec l'un de ses camarades de table à qui Kitbul a presque tout pris. Après tout, quel réel plaisir de se faire destacker par un détenteur de la triple crown hein. S'en est presque un honneur, ou pas. "J'ai fait les As contre As-Roi sur un board As-Roi-3-x-K", m'informe Dav', entré dans ce tournoi au niveau quatre ou cinq. "Il call flop, turn, puis tout part river". On vous l'a dit ou pas dit que ce jeu était facile ? Bref, ce setup favorable couplé à quelques petits pots amassés le propulsent déjà à plus de 70 000 jetons Du côté de chez Kalidou Sow, on digère tranquillement la 7e place atteinte sur le High Roller, bonne pour 19 700 euros. Tout en se remémorant ce fameux As-Roi foldé préflop contre Florian Duta. "C'est normal que je fold : je suis deuxième en jetons, et je pense avoir un edge sur le reste de la table. Puis c'était mon premier 3-bet de la soirée contre lui, j'ai mis cheros en plus", rembobine le vainqueur de l'EPT Prague 2017. "Je peux aussi avoir AA ou KK. Perso', je ne suis pas fan de son 4-bet shoove. Mon seul regret, c'est qu'il s'est mis à beaucoup parler quand j'ai commencé à tank". Un tell linguistique aurait-il été décelé ? Le fait est que ce qui est au passé appartient au passé, et l'heure est désormais au Main Event, qui se passait plutôt bien jusqu'à ma venue. "J'ai bust Antonin Teisseire", m'informe-t-il tout sourire. "J'open AA UTG, le gars à la capuche me 3-bet, tapis 10 000 chez Antonin avec paire de Dix, j'attends un peu puis call, l'autre fold. Au flop, deux rois... le 3-betteur en avait un !". Voilà comment up à un peu plus de 50 000 jetons. Oui, mais ça, c'était avant la main suivante... UTG open 1 200, call MP, défense du sponsorisé Pokerstars de BB. Flop : , qui entraîne un check collégial. L'action s'emballe en revanche sur le turn , qui ouvre un second flush draw. UTG mise 2 000, MP call, et Sow check-raise à 8 500... snap par le premier, payé par le second. Mmmh. River : . Kalidou s'empare alors d'une bonne pile de jetons pour miser aux alentours de 15 000... snap shoove du joueur UTG, qui n'a décidément pas le temps. Problème : avec , notre grand gaillard n'a pas vraiment les papiers nécessaires pour payer. Beau joueur, son adversaire lui montre une Dame pour full. Back to 22 000 pour KS. Last but not least, William Kassouf, lui-même ! Son bagou lui a valu quelques vidéos mémorables ayant fait le tour de la planète poker. Tant si et bien que son fameux "Nine high like a boss" s'est invité dans un bon paquet de parties entre potes (coucou les home game entre couvreurs) histoire de créer des dynamiques toujours plus wtf les unes que les autres. Arrivé hier à Paris, le Britannique se la joue oiseau de nuit. Sans panache pour le moment, son capital tutoyant actuellement les 27 000 jetons "Les croupiers, soyez vigilants à la reprise de la pause, on est passé à huit par table. La chaise neuf a été retirée", annonce au micro Olivier Franceschi. Un format ma foi toujours plus agréable que du 9-handed. Il reste 177 joueurs (sur 224 inscriptions) Level 7 - Blindes : 300/500, BB ante 500 Moyenne : 37 900
  6. Coverage WPTDS Paris 2020

    800 entrées, déjà 1 million de prizepool Main Event Jour 1D (1500 €) C'est la fête du slip au Palais des Congrès. Non, les floors, croupiers et joueurs ne sont pas debout sur les tables à faire tourner les serviettes - et pourquoi pas, après tout : la vraie info, c'est bien celle du nombre d'entrées global, qui vient tout juste de franchir le cap des... 800 inscriptions ! Le Main Event avait déjà de la gue***, vu comme ça, il en a encore plus. "Je peux te confirmer que l'on a dépassé le million d'euro de prizepool", me souffle @sebcbiend'une voix douce et suave dans le creux de mon oreille (nan j'déconne). Vous la voyez la succulente carotte au bout de ce tournoi ? Moi je commence à la voir sortir de terre, doucement mais sûrement. Mais avant ça, la route s'annonce encore longue et semée d'embûches. D'ailleurs, parlons un peu du programme de demain, car l'incontournable Thomas Gimie nous a glissé quelques infos' intéressantes à vous faire partager. Le samedi 29 février sera organisé de la manière suivante : un Jour 2A à 10h pétantes, un Jour 2B à 20h. Objectif : atteindre les places payées sur chaque Day 2. Deux bulles auront donc lieu, pour deux fois plus de plaisir, et deux fois plus de bubble boy. "On s'attend à jouer au minimum cinq niveaux d'une heure, avec un lunch break d'une demi heure. Selon moi, la bulle éclatera entre 16h et 17h pour le Jour 2A", détaille avec précision Thomas. "Pour les ITM, nous nous baserons sur la grille WPT, à savoir autour de 12,5 %". Clair, net et précis. Bon et sinon, ça dit quoi sur ce Day 1D ? Comme d'ab', pas mal de belles ganaches à immortaliser sur les premiers niveaux, et à peine vingt éliminations à signaler en presque quatre levels. On fait le tour du proprio' histoire de jeter un œil sur les forces en présence. Un beau crâne reluisant du côté de cette salle, qui attire visiblement l’œil d'Isabel Baltazar. Victor Canaple n'est pour l'instant pas très frais au regard de l'absence de jetons blancs (5000). Mais avec une si belle structure, tout est permis ! On lui a déjà faite 10 000 fois, alors nous nous épargnerons de le nommer "le sosie officiel de Silverstone Stalone". Enfin quoi que, la vraisemblance n'est reste pas moins ultra troublante. Sachez que ce monsieur à un nom, un vrai, Saoudi Mimène, croisé ça et là sur les circuits mid buy-in. A sa table, se cache un petit... Sacha Cohen ! Le commentateur d'eSport a débuté sa semaine sur les chapeaux de roues avec une quatrième place sur l'Opener, histoire d'entamer le reste des hostilités en totaaaaal freeroll. Elle est pas belle la vie ? Un Laurent Polito qui a beaucoup de jetons, ça vous étonne ? Moi non plus. Déjà deux stacks de départ pour le multiple vainqueur (on ne compte plus vraiment ses victoires) WPT National Au premier plan : un Madi Macalou prêt à tout buy-in pour conserver sa première place au classement WPTDS Europe Player Of The Year. Deux crans à sa gauche, Thierry Gogniat et ses tatouages mystiques. Tout à droite : le Twitcheur Julien Stropoli, et accessoirement ambassadeur de Partypoker. Y a de la sacoche qui devrait valser Oubliez cette image de Guillaume Dupuy et Rabah Ait Abdelmalek, elle fait désormais partie du passé : le premier nommé a en effet cramé sa première bullet après un 3-barrels bluff raté. "J'ai squeeze préflop de grosse blinde avec As-Dame, un seul payeur. Puis j'ai 3 barrels sur , pas bon contre ". Pas le meilleur des timings pour Fowan, effectivement. Ni une, ni deux, celui qui a monté sa propre plateforme de coaching a glissé un nouveau billet de 1500 euros à la caisse. Et GL ! Un Florian peut en cacher un autre : le Roumain Duta et le Français Guimond ont certes la même passion, mais pas la même bankroll. Le premier accumule en effet plus de deux millions de dollars de gains en live, auxquels vont venir s'ajouter un chèque à cinq ou six chiffres dimanche. Car oui, l'animal fait partie des trois derniers finalistes du High Roller. Guimond, de son côté, va se faire kiffer cet été dans la ville de tous les vices. "J'ai déjà fait Vegas il y a deux ans, mais c'était un tout petit. Là, je vais jouer des 1500, 1000 et 500 euros". Et bien le bonsoir au cadet de la famille Conan, j'ai nommé Marius, qui sort d'une table finale (9e) au FPO Aix-en-Provence d'il y a deux semaines Alors, on fait moins le malin Mike d'Inca ? Il reste 169 joueurs (sur 187 inscriptions) Level 4 - Blindes : 100/200, BB ante 200 Moyenne : 33 000
  7. Coverage WPTDS Paris 2020

    Souvay les soulève Main Event, fin du Jour 1B (1500 €) Il est 5h30 du mat', que peut-on retenir de cette seconde journée introductive du Main Event ? Que les Parisiens affectionnent tout particulièrement le fait de jouer la nuit. Car oui, l'affluence du Jour 1B (205) a largement dépassé celle du Jour 1A (180). L'écrémage a lui aussi été plus violent, puisque 63 % des joueurs en course aujourd'hui ont quitté le Palais des Congrès la qu*** entre les jambes, soit un total de 76 survivants. Enfin, plus ou moins, puisque certains ont pu se chauffer pour re-entry cette nuit. Avec un late reg ouvert jusqu'à l'issue du niveau neuf, soit autour de 3h du matin, les plus nocturnes d'entre nous ont eu de quoi se faire plaisir. Sinon sinon, ça vous dit de connaître le nom du chipleader ? Un certain Eric Souvay, bienvenu monsieur. Ce joueur de cash game live dans les clubs parisiens a enchaîné les bons coups, épaulés par un gros travail de grind pour décrocher un statut ô combien symbolique mais souvent peu déterminant, celui de chipleader avec 268 300. Bravo à lui, rendez-vous au Jour 2B, samedi à 20h. Quelques beaux noms se sont invités dans le chipcount final (à retrouver ci-dessous), à l'image du très en forme Giuseppe Zarbo (260 000), Benjamin Souriau (160 000), Omar Lakhdari (bien évidemment, 130 000), Thi Nguyen (95 000), Christophe Bouziane (93 600), Jérôme Brion (87 500), Franck Kalfon (80 400), Nicolas Dumont (72 300), le 3e de la Top Shark Academy 2019 Cédric Danneker (61 200), Emrah Cakmak (54 100), Xavier Sitruk (40 600), Samy Salah (40 000) ou encore le Rédac' chef de Pokernews Matthieu @mama913 Sustrac, second au chipcount en partant de la fin. Chiffres du Jour 1B Entrées : 205 Survivants : 76 Chipleader : Eric Souvay (268 300) Moyenne : 80 900 Reprise au Day 2B - Level 12 - Blindes : 800/1 600, BB ante 1 600 Chipcount complet Chipleader - Eric Souvay : 268 300 2e - Giuseppe Zarbo : 260 000 3e - Donovan Daer : 216 200 4e - Miguel Neves : 192 700 5e - Patrick Kallas : 179 500 6e - Hugo @myocard973 Baudry : 167 900 7e - Benjamin Souriau : 160 000 8e - Avner Sebbah : 146 400 9e - Mourad Falfoul : 139 000 Benjamin Souriau
  8. Coverage WPTDS Paris 2020

    De retour aux affaires Main Event Jour 1B (1500 €) Woula woula, le rythme s'est considérablement accéléré par ici. Un bon contingent de quarante joueurs a pris le chemin de la sortie entre le dernier post et celui-ci, alors que nous tapions la discute un petit temps avec un certain... Cédric Danneker. Ce nom ne vous dit rien ? Le pseudo "IllicoBusto" vous interloquera peut-être un peu plus, puisque inscrit à la troisième place du classement général de la dernière Top Shark Academy by Winamax. Alors, pas trop dur le "retour à la réalité" ? "Si, ça a été dur en énergie et en argent : j'ai eu un gros downswing puisque je jouais tous les gros tournois de la room pendant la finale. Du coup j'ai fait une pause de deux semaines, avant de partir à Miami avec ma copine où j'ai joué en cash game. Il y a plein de belles tables, les Américains sont vraiment cool, c'est pas la même approche du jeu. Franchement, un bon kiff", se remémore le Garennois d'origine, qui regoûte ici au tournoi live pour la première fois depuis la compétition de l'opérateur au W rouge. "Le live, c'est un vrai plaisir", dixit le jeunot de 23 ans au programme très chargé. "C'est vrai qu'entre mon Masters de finance que je dois finir, le poker et les vidéos pour Spin for Win, faut savoir gérer. Mais globalement, j'en tire du bon de cette TPS : ça te fait gagner en expérience et t'apprends à jouer sous la pression. Je m'étais fixé d'intégrer la Top Shark avec les objectifs Circus. Puis après, tu kiff, tu reçois beaucoup d'encouragements de partout, tu commences à être connu", explique l'intéressé. "Et dire que j'ai fait ma première Top of the Pok il y a quelques semaines, avec @PonceP. Je n'aurais jamais pu imaginer faire ça il y a deux ans, c'est vraiment trop bien", savoure le pote de Geoffrey "CaRd-JacKing" Valadier et Rayane "moktavarium" Mokhtar, ses compagnons de home game depuis quelques temps déjà. Avec un bon 50 000 à quelques minutes de la fin, Cédric n'est certes pas très frais, mais reste tout de même debout. Sans transition, on notera l'élimination d'Erwann @lOrDy Pecheux : le Team Pro PMU Poker est d'abord tombé à 9 BB après avoir défendu de BB avec Valet-Dix, puis check-fold le c-bet adverse au flop. Et de défendre la main suivante sa SB avec Huit-Neuf suited, pour tout mettre sur un flop Dix-Sept-Deux. Snap call en face avec Dix-Neuf, et bonne nuit. Il reste 88 joueurs (sur 205 inscriptions) Level 11 - Blindes : 600/1 200, BB ante 1 200 Moyenne : 69 900
  9. Coverage WPTDS Paris 2020

    Ils en ont des plus grosses Main Event Jour 1B (1500 €) De piles de jetons, bien sûr. On commence à voir tranquillement le bout de ce Jour 1B du Main Event. Enfin le bout, trois niveaux encore nous attendent pour le reste de la soirée nuit, non sans oublier un petit break de 15 minutes au beau milieu de ce programme, ce qui devrait nous cagouler, salon mes savants calculs, pour un beau 5h10 du matin. Tout à l'heure, le chipleader du Jour 1A, en la personne de Jazzar Maroun, n'avait empaqueté "que" 152 400 jetons. Soit cinq starting stack, ce qui n'est clairement pas la folie pour une journée introductive de onze niveaux. Ce seuil devrait être aisément dépasser en ce Jour 1B au regard des capitaux déjà montés aux quatre coins de la salle par certains de nos protagonistes. Prêt à les rencontrer ? Laissez-vous guider. Ici-même, le plus Français des Italiens : Giuseppe Zarbo, que l'on ne présente plus vraiment. Celui qui comptabilise 102 lignes Hendon Mob, dont une tripotée de victoire à l'ACF, tutoie actuellement les 140 000 jetons. "J'ai eu pas mal de coups hein, mais surtout un gros, sur les blindes 100 - 200", m'informe-t-il tout sourire. "J'ai As-Roi de carreau UTG, je limp. Et puis tout le monde fold jusqu'aux blindes. Flop : ". Bingo. Mais attendez de voir cette suite succulente. "SB donk bet 2 800, call BB, bon bah je paye. Turn : . 6500 CB, call BB, bon baaah je paye", me lâche-t-il encore tout amusé. "River : . 9 000 SB, call BB... je fais tapis pour 19 500, et les deux payent !". chez le premier, pour le second ! Montant du pot ? 80 000, OKLM. Miguel Neves, inconnu au bataillon. Monsieur a principalement joué des petits coups, de ses dires, mais a aussi busté un short stack avec As-Roi contre Roi-Dame. "Attend mais il a fait carré aussi", m'interpelle son voisin de table Madi Macalou. "Il touche tout, c'est ouf !". On ne le redira jamais assez : ça aide forcément pour monter des pions. Neves pointait à 150 000 lors de ma dernière venue. Un peu derrière lui à gauche sur la photo, un petit Omar Lakhdari, enfin plutôt un grand, fait ce qu'il sait faire, à savoir grappiller du pion (120 000) Nicolas Ribeiro sort d'une année 2019 riche en émotions, et même riche tout court ! Une petite victoire sur le BPT Toulouse par ci, un autre triomphe au BPC Namur en décembre dernier par-là, et vous obtenez un homme à la fois très chaud et très frais. A l'image de son tapis du moment, 140 000 : "J'ai joué plein de mains, dont un gros pot de 90 000 avec flush vs flush au flop". A sa droite, Christophe Bouziane se défend plutôt bien avec 56 000 jetons. "Pour l'histoire du gars qui porte les gants noirs, en gros sa femme qui est enceinte lui a dit ok pour aller jouer au poker, mais alors tu mets des gants. Et là, il a même une boîte à gants sous sa table si tu regardes bien". Une cool story tout droit sortie de la bouche d'un confrère totalement fiable actuellement dans le tournoi. Ce n'est pas compliqué à deviner. Plus globalement, pas mal de précautions sanitaires ont été prises par certains joueurs et joueuses, ambiance coronavirus oblige, et principalement matérialisées par le port d'un masque au niveau de la bouche. Vraiment utile ? Pas vraiment, si l'on en croit le très sérieux média Numerama. Un bon lavage de mains régulier n'en reste pas moins l'un des meilleures réflexes. Il reste 118 joueurs (sur 205 inscriptions) Level 9 - Blindes : 400/800, BB ante 600 Moyenne : 44 100
  10. Coverage WPTDS Paris 2020

    Joindre l'utile à l'agréable Main Event Jour 1B (1500 €) Les jeunes loups parisiens se sentent visiblement bien plus à l'aise la nuit que le jour. C'est en tout cas le constat que l'on peut dresser en jetant un œil au tableau d'affichage, et plus précisément sur les chiffres d'inscription : 200, pile poil, au moment d'écrire ces lignes. C'est déjà quinze de plus que le Jour 1A, alors que la période d'enregistrement tardive s'étirera jusqu'à l'issue du niveau neuf. Le poker à Paris vit, respire et prend même une sacrée bouffée d'air frais depuis l'arrivée des récents clubs. Cet événement WPTDS ne peut que mieux le refléter, de toute évidence. Passons le point chiffres, et discutons un peu d'un Cpiste de l'ombre planqué derrière un sympathique tapis de 60 000 jetons, soit deux fois le starting stack. Lui, c'est Hugo Baudry. @myocard973 nous vient de loin : Guyane plus précisément. Monsieur a traversé l'Atlantique avec deux potos (Jean-Luc Voyer et Boris Chong Sit, le bubble-boy du High Roller) pour quelques rendez-vous professionnels à Paris. Alors pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable en passant une tête au WPTDS, me diriez-vous. Qui plus est au regard de ce bon départ, marqué par l'élimination d'Eric Sfez, qui a de suite re-entry. "J'ai open 1 200 du bouton, il m'a 3-bet 4 900 de blindes, j'ai fait tapis avec les Dix, qui passent contre As-Dame". Et mercé. On en a profité pour échanger un peu avec l'intéressé au sujet de l'offre sud-américaine : "Nous, on joue surtout au Brésil, sur les étapes BSOP. Et là, ça fait vraiment deux ans que ça prend de l'ampleur. En même temps, avec Andre Akkari qui fait monter la sauce et qui gère plus ou moins tout ça, ça aide", nous explique Hugo. Et de poursuivre : "Franchement, le niveau là-bas n'est pas dégueu. C'est toujours bien organisé, et il y a même des stars qui sont venues jouer, comme Ronaldo et Neymar. Ça reste des tournois à 1500 euros pour le Main Event, et 2500 euros pour le High Roller. C'est un peu dans le même délire que le WPTDS ici en fait". Si vos périples d'aventurier vous emmènent un jour du côté du pays de la samba, vous savez désormais quoi faire ! Et hop, un petit William Kassouf qui pop dans la salle. "C'est la toute première fois que je viens jouer à Paris, je viens tout juste d'arriver !" Le créateur du "Nine High Like A Boss" n'aurait pas dit non pour gamble quelques mains en CG, sauf que le Club Pierre Charon n'a pas encore ouvert ses portes. Peut-être l'occasion pour découvrir la ville lumière un peu plus en profondeur. Car le Britannique viendra en effet taper le carton demain soir, au Jour 1D. Il reste 136 joueurs (sur 200 inscriptions) Level 8 - Blindes : 300/600, BB ante 600 Moyenne : 44 100
  11. Coverage WPTDS Paris 2020

    Un match dans le match Main Event Jour 1B (1500 €) Il y a ceux qui ont claqué 1500 euros pour aller chercher le trophée et le gros chèque à la fin, et puis il y a les autres, comme Omar Lakhdari et Madi Macalou, qui se chamaillent en parallèle la première place du WPTDS Europe Player of the Year. En plus d'être très bon cartes en mains, les deux larrons ont tapé une bise marnaise (quatre au total) à Madame la Variance, car après tout, y a pas non plus de secret à ce jeu. Le premier nommé est par exemple aller faire un tour chez les runner-up de la Coupe du Monde 2018 début février, à Bruxelles, pour s'adjuger le Main Event du WPTDS organisé là-bas. Et hop, 92 000 euros dans la besace. Quant au second, une victoire lors de l'étape portugaise, au Casino de Vilamoura en septembre 2019, suivi une semaine plus tard d'une place de runner-up à Marrakech, l'a propulsé tout en haut du classement avec 1815 points. Ça sent pour le moment bon, mais attention tout de même à Omar qui le talonne avec 1285 points. "Il a mis un bounty de 500 balles sur moi Madi, je te jure !", se marre Omar. "Il y a quand même 10 000 euros à la gagne, c'est pas rien", avant que la voisine de table de Madi Macalou ne débarque de nulle part et annonce la couleur à Lakhdari. "Toi, je vais te prendre tous tes jetons". Amusé, Omar rétorque : "Il est en train de se faire caca dessus", en désignant Madi, tout sourire. Ne viens pas me parler , je ne te connais paaaaas", répond Macalou, qui se fait un malin plaisir de rentrer dans la séance de trash talk bon enfant de son pote. "Il dit des conne****, je n'ai mis aucun bounty sur lui, je te l'assure". Bref, cette belle guerre guerre ne fait que commencer, pour notre plus grand plaisir Avec 25 000, Madi n'a pas connu le meilleur départ. Don't worry, les tapis n'en restent pas moins encore très profonds Et hop là, après l'amigo @gregcmau Jour 1A, on accueille un autre confrère de la team Couvreurs, et accessoirement coéquipier du King 5, @mama913, qui a chopé son ticket sur un satellite. "Je joue ma vie, j'ai été chez le dentiste aujourd'hui, il m'a dit : c'est 670 euros", se marre le Rédac' chef de PN. "Du coup j'ai vendu 650 euros de mon tournoi. Et tu sais pourquoi je vais le chatter celui-ci ? Car ce sont que des gros chattards qui m'ont pris des parts". A dans trois jours ! "Et sinon j’ai 32 000, j’ai défendu ma blinde et…" hop hop hop Matthieu de Pokernews, nous ne sommes qu’au quatrième niveau du Day 1B, pour les HH, on verra un peu plus tard Vous souhaitez avoir des nouvelles du poulain PMU Poker Erwann @lOrDy Pecheux ? Et bien direction le réseau social à l'oiseau bleu, ou ce tweet à découvrir ci-dessous Ah, et j'oubliais : si quelques Cpistes de l'ombre, ou pas, ont leur paire de fesses posée sur une chaise du Main Event, n'hésitez pas à m'interpeller histoire d'immortaliser votre ganache. C'est toujours un plaisir. Indice pour me reconnaître : ma coupe de cheveux se situe aux antipodes de celle de @veunstyle. Il reste 151 joueurs (sur 192 inscriptions) Level 7 - Blindes : 300/500, BB ante 500 Moyenne : 38 100
  12. Coverage WPTDS Paris 2020

    Paris by night Main Event Jour 1B (1500 €) La relève du Main Event, c'est par ici les amis. Pendant que l'ami @veunstyletermine de vous conter les palpitantes tribulations du High Roller, j'irai, de mon côté, vous dénicher quelques cool stories du côté du Main Event, déjà plein à craquer ! On vous le dit et redit : ce WPTDS Paris premier du nom fait frémir un bon paquet de Parisiens, et même quelques étrangers. Alors du coup, ça donne quoi ce début de Jour 1B ? Même constat que son prédécesseur les khouya : près de 170 gus ont enfilé leur chasuble, protèges tibias et crampons pour se livrer un match de haute volée on l'espère durant onze niveaux de 40 minutes, entrecoupés, tous les trois levels, d'un break de 15 minutes. Les arbitres siffleront ensuite la fin du match aux alentours de 5h du matin. Partout, partout, partout, partout ! Alors pour commencer tout en douceur, on s'est tranquillement baladé une première fois autour des tables histoire de prendre la température. Température qui grimpe comme il se doit au fil des inscriptions en late reg... à l'image d'une merguez toute fraîche, j'ai nommé Ivan Deyra. Tout guez comme à son habitude, sourire jusqu'au oreilles, le triple détenteur d'une bague WSOPC a pointé le bout de son nez à la fin du niveau 2. Après tout, ça reste 150 BB, ne nous pressons pas. Mais alors, on se la joue oiseau de nuit Ivan ? "C'est vrai que le HR m'a un peu décalé, j'ai fait Day 2. Donc on vit de nuit !", me lâche le Bordelais et son big smile. Et bien good luck baby, on te suivra de près. Logos plaqués contre son corps, sourire charmeur, calvitie avant parfaitement dessinée : oui, Ivan Deyra est prêt à en découdre Oui bonjour Moundir, alors quel est l'état actuel de votre tapis ? Non en vrai on s'en fou, l'info importante, c'est bien la reprise de Koh Lanta vendredi dernier. Déso pas déso, vous parlez ici à un grand fan. N'empêche que Moundir à une revanche à prendre sur le Main Event, lui qui s'est fait suck out une paire de Rois contre As-Roi sur le High Roller, As turn ! Que la force des Nacamo soit avec toi Un petit virage pas piqué des hannetons ici, avec de gauche à droite : le vainqueur de l'EPT Monte-Carlo 2018 Nicolas Dumont, s'il vous plaît, un fidèle parmi les fidèles des tournois mid buy-in français, Jean-Pierre Didier, et un vieux de la vieille qui sévit sur le circuit depuis déjà 14 ans, Stéphane Benadiba Lui aussi connaît bien les virées nocturnes de notre jeu préféré : Benoît Grobocopatel s'est hissé dans le top 5 de l'Opener la semaine dernière. Quoi de plus beau d'être grosso modo en freeroll pour le reste de la semaine Lui, c'est Abdelhamid El Khayati. Et Abdelhamid El Khayati, il est plutôt chaud en ce moment. Son cru 2019 a été marqué par onze places payées sur des modestes tournois tricolores, alors que monsieur vient tout juste de remporter le 500 du Mercredi organisé au Club Barrière. Bon, ça, c'était pour la présentation. En vrai, l'animal boîte davantage qu'il ne sprint : "Je suis à 10 000. J'ai perdu un gros pot où je c/raise turn avec une quinte. Il me paye, et fait full river. Et avant ça j'ai eu un carré de sept, mais ça n'a pas payé en face. 10 000, ça reste encore cinquante blindes et de l'espoir ! Y a moyen que ça sacoche comme sur ce bout de table, avec d'un côté Tarek Bouchama, et de l'autre, Antonin Teisseire D'un side event 150 euros au FPO Aix-en-Provence au Main Event 1500 euros du WPTDS Paris, il n'y a qu'un pas pour David Poulenard. Le plus important, c'est qu'on l'ait retrouvé ! Il reste 158 joueurs (sur 169 inscriptions) Level 4 - Blindes : 100/200, BB ante 200 Moyenne : 32 100
  13. Coverage BPT Paris 2020

    Tous les chiffres des Day 1 680 inscriptions total Day 1A Entrées : 160 Survivants : 49 Chipleader : Leandro De Andrade (622 000) Day 1B (Turbo) Entrées : 53 Survivants : 16 Chipleader : Alexis Adda (349 500) Day 1C Entrées : 161 Survivants : 51 Chipleader : Loïc Kieffer (366 000) Day 1D (Turbo) Entrées : 59 Survivants : 21 Chipleader : Ahmed Douchard (269 000) Day 1E Entrées : 164 Survivants : 55 Chipleader : Steve Berdah (506 000) Day 1F (Turbo) Entrées : 83 Survivants : 34 Chipleader : Pascal Hannequin (315 000) Day 2A (Day A + B + C) Début : 13h Joueurs : 116 joueurs (sur 374 inscriptions) Reprise sur le Level 13 - Blindes : 2 000/4 000, Ante 4 000 Day 2B (Day 1D + E + F) Début : 20h30 Joueurs : 110 joueurs (sur 306 inscriptions) Reprise sur le Level 13 - Blindes : 2 000/4 000, Ante 4 000
  14. Coverage BPT Paris 2020

    Pascal le grand frère 83 entrées, 34 survivants, et un chipleader répondant au nom de Pascal Hannequin. Voilà pour les infos principales à retenir de ce Day 1F Turbo passé, littéralement, à toute vitesse. Artisan boucher de profession, Pascal risque de vivre une semaine pour le moins délicate en cas de deeprun. "Je vais aller bosser là. Si je vais jusqu'au bout, il y a trois nuits blanches qui m'attendent !". Ouch, ça pique. Mais avec une belle carotte au bout en cas de performance. "J'avais arrêté le poker pendant huit ans. Puis j'ai repris il y a deux ou trois mois ici, je suis venu six ou sept fois en cash game. A l'époque, je jouais à l'ACF et à Wagram", me raconte celui qui ne compte que trois lignes Hendon Mob, toute glanées à l'ACF en 2012. J'ai notamment vu l'intéressé en foutre un peu partout sur les trois dernières mains. Enfin, en foutre partout, monsieur est juste parti à tapis à deux reprises, et avec les papiers, s'il vous plaît. Les Rois contre dans un premier temps, avant de floper un brelan de neuf sur un flop à tirage, pour enchaîner avec As-Roi contre contre un short. Autant de pots modestes qui lui ont permis de grappiller quelques précieuses places pour s'installer dans la peau de chipleader. "C'est un vrai bonheur. Tout s'est bien passé : j'ai bien joué, je n'ai eu aucun problème, je n'ai jamais souffert. J'ai aussi arraché pas mal de coups". Un cocktail gagnant qui le propulse à 315 000 jetons. De bonne augure pour la suite du tournoi. Notons les qualifications d'Alexis Ibarrola (290 000), Yann Brosolo (197 500), Abdelhamid El Khayati (177 500), Quentin @2balla2lose Lecomte (168 000), Ludovic Sultan (60 000), Sébastien Buonomo (56 500) et Thi Xoa Nguyen (54 000). Ci-dessous, veuillez retrouver le chipcount complet de cette dernière journée introductive. Quant à moi, je vous laisse entre les mains de @veunstylepour le reste de l'aventure. Vous me retrouverez sur le streaming live diffusé le dimanche 2 février en compagnie du camarade @Jooles. Big kiss, peace Chipcount complet Chipleader : Pascal Hannequin : 315 000 Sergio Chesari : 306 000 Alexis Ibarrola : 290 000 Mehdi Alami : 206 000 Yann Brosolo : 197 500 Jérôme Kaplan : 191 000 Abdelhamid El Khayati : 177 500 Laurent Segel : 172 000 Quentin Lecomte : 168 000 Georghe Fedorca : 163 000
English
Retour en haut de page
×