Jump to content
Status Updates

zink

CPiste
  • Content count

    1356
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    zink reacted to Torino for a blog entry, Day 3 : 14 juin 2014. Ph et Flamengo.   


    Day 3 : 14 juin 2014. Ph et Flamengo.



    Il est 01h30 quand on quitte Gordon Ramsay environ, direction l’hôtel car ce soir il faut vraiment dormir.
    Sur le chemin du retour des gens bizarres habillés avec un t-shirt rouge me donnent des cartes à collectionner gratuite. Arrivé à l’hôtel je vide mes poches.

    Non non c'est pas du racolage.

    Comme d'hab on s'endort très vite vers 2h00. Et boom j'ouvre un œil à 8h00, mais oui on s'améliore 6h00 de sommeil cette fois. Net progrès, on va pouvoir être un peu plus en forme la nuit tombée.
    On skype les familles, on se douche et décollage au Wynn vers 9h00. On est samedi matin à 9h00 et Vegas est totalement vide, j'ai l'impression qu'il y a eu une apocalypse cette nuit, et qu'il ne reste plus que Benz et moi, Seul Two In Vegas.

    On prend la passerelle vers le Wynn et j'en profite pour prendre un cliché plutôt pas mal.

    On rentre la dedans et vraiment pour le moment par rapport à tout ce que j'ai vu sur Vegas, le Wynn c'est au dessus, magnifique, de bon goût, c'est vraiment sensationnel, on se ballade un peu, on passe devant la poker room, vraiment si vous allez à Vegas, passez au Wynn, ça vaut le coup d’œil. Il y a également de belles boutiques mais bon faut avoir les moyens car même une peluche c'est 100 $.


    En entrant, on comprend tout de suite que le Wynn ça cartonne.


    Un carrousel totalement fait en fleurs.


    Une forêt enchantée


    Une cascade sur une des terrasses du Wynn


    La sculpture de Popeye de Jeff Koons


    Les tulipes de ce même Jeff, un bon pote.

    Bref l'art c'est joli, mais on va peut être se diriger du coté casino, salle de bet et poker room non ? Ça va 5 minutes le multicolore.


    Les machines à sous and co, samedi matin, si vous voulez du calme hésitez pas. Joli non ?


    La salle des paris.


    Une partie de la poker room vide mais tellement classe.


    L'autre partie de la poker room, où ça joue de bon matin. miam.

    Il doit être 9h30 et on se dirige vers le buffet du Wynn pour déjeuner avant d'aller jouer le 300 du samedi au Planet Hollywood. Par chance pour le moment il n'y a pas de queue, (il est trop tôt). Le buffet est relativement sympa, 36 $ par personne et régalade à volonté :


    On est poseeeyyyy.


    Petit mélange de saveur plutôt équilibré.


    Des desserts plutôt réglo.


    Puis bon faut pas déconner mais faut manger pour tenir le tournoi qui se profile.

    C'était bien bon, allez direction le PH (encore) le samedi ils ont un tournoi régulier un 300 dollars. En gros il est exactement comme le 200 de la semaine sauf qu'on commence avec 20 k au lieu de 12 je crois et que la garantie est légèrement gonflée. La préparation se poursuit avec Benz on a parlé de mon jeu et des différences ici avec le .fr, on a remarqué que ça limpait énormément et qu'il y avait énormément de raise pour info au flop. C'est vraiment le move le plus commun pour le moment.


    Allez c'est parti avec un petit selfie parce que c'est la mode hein.


    20k des niveaux de 30minutes allez. Le plan c'est de monter des jetons, pour pas avoir à poireauter short.


    Pas de tour de table aujourd'hui mais quand même une photo du Doc qui est venu en DeLorean.

    Bon après quelques orbites de pionce infini, vient un coup intéressant, bouton raise un truc comme 3bb, et je vais 3 bet . Notre ami du bouton va tank et call tout gentiment. Sur un board je vais bet 13 bb dans un pot de 18. et vilain va raise à 30 bb, avec 90 bb derrière. Je vais attendre 30 secondes pour shove et vilain va snap fold. Comme discuté avec Benz précédemment, encore un raise pour info avec un as moyen ou une PP en dessous de l'as.


    Ça grimpouille un peu

    On part en break et continue à discuter, la table n'est pas facile et les jetons sont chiants à aller chercher, je suis très actif mais j'arrive pas à monter de stack.
    Première main après le break, 4 joueurs limp, je suis de sb avec et je vais squeeze à 6 bb (j'aime pas trop mais bon c'est fait), bb flat et tout le monde flat. 6 way pot et un petit flop se pointe . Bon je suis sb et il faut que je prenne une décision vite, et je vais check, mon plan c'est de cacher la super force de ma main, tenter de faire bluffer quelqu'un ou juste value turn et river. Et à mon avis (on en a parlé avec Benz) il fallait vraiment bet ici. Tout le monde check et le turn est un , vraiment reloud et je check car pour moi il y a vraiment plus de value à prendre en bettant. All check, et river , 2 cartes me battent maintenant et tout le monde check et je show ma main comme un mongolo et certains me regardent avec un air ébahi, pour la première fois du séjour je ressens un petit énervement, quelle line moisie. Je suis passablement soulé.
    Bon je me calme y a rien de grave.


    On fait de la méditation Zen avec bébé et sa mamie.

    Malheureusement derrière ça va mal se passer, je ne me souviens plus exactement du coup, mais je fais un heros call sur un double draw qui ne rentre pas river, je call un overbet avec top paire no kicker, après avoir tank, je suis assez sûr que mon call est bon ou au moins défendable mais cette fois si il est perdant. Je me retrouve short et je vais donc patiemment attendre la main pour go broke,



    Et cette fois mon perdra vs pour mes dernières 10 blindes.

    Et c'est le break Benz est toujours in mais plutôt short, on discute de mes mains, il me donne son avis mais globalement je n'ai eu que des spots assez compliqués sur ce tournoi mais j'en suis plutôt content car au final j'ai joué au poker et je me suis fié à mes reads même si ils ne sont pas bons.
    Je vais faire un tour dans le PH dans le but de prendre quelques vidéos de l'ambiance ici.

    Bon c'est pas de la grande qualité mais c'est mieux que rien :



    Benz bust finalement assez tôt également donc on passe vite fait faire du shopping dans un centre commercial plutôt sympa en face du PH, et là on tombe sur une boutique de magie, le vendeur est en train de faire léviter une carte et la fait tourner dans tous les sens, bien sûr magiciens en herbe que nous sommes nous sommes conquis, on s'approche et là il nous fait un spectacle de près de 15 minutes avec pleins de tours, notamment un qui m'a fait complétement flipper tellement il était ouf. Bien entendu avec Benz on se monte la tête mutuellement et on achète pleins de tours pour quasiment 100 dollars. Bien entendu on se fait semi-scam car le magicien aurait pu nous avertir qu'il fallait avoir sa licence de magicien de la fac de Poudlard pour pouvoir espérer avoir un rendu potable. Bon allez c'est pas grave, je trouve deux-trois trucs pour ma fille et ma femme et achèterai de l'alcool et du parfum pour mon frère et mes parents.

    Bonne chose de faite, il doit être 18-19 heures et on décide d'aller picoler un peu dans un bar avant de faire une session de cash au Flamengo.

    On s'assoit au bar, on nous demande nos ID, oui on te demande toujours ton ID à Vegas c'est complétement ouf, et vu que l'on ne sait pas trop quoi choisir, on décide dès maintenant qu'on ne partira pas tant qu'on aura pas commandé et bu une tournée de chaque cocktails figurant sur la carte.

    Le barman se met à jongler avec les bouteilles pour servir les cocktails et fait tomber une bouteille par terre et rougit instantanément, on fait genre on a rien vu (on est bon) et on se met à faire un hu avec notre monnaie en dealer choice avec le jeu de carte de magie que Benz vient d'acheter, je ne peux pas vous en dire plus sinon ça plomberait les tours de Benz, mais je peux vous dire que c'est totalement épique.
    Bien chauds on interpelle une nana qui s’apprêtait à commander au bar pour lui demander quelles pièces correspondent à quelles valeurs, car les pièces ricaines c'est vraiment une blague, les pièces de 10 sont plus petites que les pièces de 5 qui elles ressemblent aux pièces de 25... la nana hallucine et nous demande si on est sérieux, on lui répond tout à fait sérieux, que leurs pièces sont quand même sacrément mal foutues, l'ambiance continue à monter.
    Je gagne absolument tout aujourd'hui. Easy poker puis on fait un flash pour savoir qui paiera la bouffe ce soir et obv je loose, tan pis je l’emmènerai dans une pizzeria pourrie proche du flamengo pour me venger.
    Avant de partir Benz décide d'effectuer un nouveau tour de magie à la table d’à coté, Benz a compris comment le tour marchait mais il a oublié qu'il fallait faire de l'acting et savoir parler un minimum pour rendre ça intéressant, son tour est un épique fail, la personne en face est plutôt gênée et je vois ces yeux qui crient la détresse, je rappelle Benz et lui fait remarquer qu'il est vraiment pas bon et on file manger.
    Direction pizza au Flamengo, on attend (au moins 30 minutes une pizza lol) et en bavardant, sans l'heure et la date sous les yeux (impossible de trouver l'heure à Las Vegas) Benz se demande si il a pas raté son event au Rio qu'il a register. Il sait que c'est le 15 mais on ne sait pas quel jour on est. Fort de notre alcool dans le sang, je prends mon courage à deux mains, et accoste une jeune maman asiatique qui attend juste à coté de nous :

    Moi : "Scuse me "Madame" (avec le bon accent français), can you tell me what day we are ?
    Mama écarquille les yeux et ne répond rien, elle se demande ce qu'on veut.
    Moi : "i am sorry but after fews Days in Vegas we just lose our mind, and we don't know if we are the 14 or the 15"
    Mama explosé de rire : "Are you serious ? ah ah. We are the 14. So funny blablablablabla"
    Moi : "Oh rlyyyyyyy ! thx, thats so nice, rly thx blablabla"

    Benz est plutôt soulagé même si il s'en fou un peu ça aurait été un sale spew.
    Bon on mange notre pizza (vraiment pas terrible mais pas chere ) et on file à la poker room du Flamengo. Plusieurs tables sont open en 1-2 et on décide de pas s'assoir à la même table.
    Je sit à la mienne et commande tout de suite un mojito, Benz m'a convaincu qu'il tirait sa force de la boisson pendant ses sessions donc je vais tester ça ce soir, ça sera mojito sur mojito saupoudré de corona, puis bon faut en profiter, c'est gratuit.
    Ma table me plait, 2 chinois en face de moi, une dame d'une quarantaine à ma droite, un "reg style" casque-lunette de soleil-bouteille d'eau dans un coin, et des mecs cavés très petit.
    Il doit être 23h00 l'ambiance de la poker room est énorme, je me sens bien. A chaque fois que chinois numéro 2 est utg il minraise in the dark, une orbite m'a suffit pour comprendre que les deux chinois étaient clairement là pour s'amuser, ils ont du reload 1k chacun sur les 3 heures que j'ai joué.
    Je cave max 300 $.


    Je comprends mieux les clins d’œil des chinois avec la forme de mes jetons maintenant...

    Au bout d'une orbite je rente dans la danse, chinois à min raise utg in the dark, je flat en midle avec , on est en 5 way, flop . Chinois va pot et je vais me chauffer à call au feeling (merci la boisson) et magie de la turn . chinois repot et je vais me contenter de flat, la river est un joli . Vilain va bet et je vais shove, il insta call et show . il regarde ma main et explose de rire en me tapant dans la main. Good ambi is good.



    La table est démente, le chinois shove 6 fois le pot dans un 3 way river. Il gagne et show hauteur dame. Je gueule i like this guy et lui tappe dans la main, clairement une super ambiance.
    Bon après la table est relativement faible et du coup je monte pas mal de jetons.
    La dame à coté commence à faire que me parler.
    My name is linda, its nice to play with you, i love your accent... you are rly a nice player blablablabla.
    Mon charme naturel a encore opéré.



    2h30 du mat sonne, et l'ambiance à la table est redescendu, je m'endors à la table, ré ouvre les yeux et je vais dire à Benz que je bouge car je m'endors. Benz me traite de papi on est à vegas blablabla. Bon il me demande de l'attendre 3-4 coups et 45 minutes plus tard il me rejoint et on peut enfin aller se coucher. Benz finit bien up tout comme moi. +5 cave à nous deux je crois en 3 heures de grind, bon ça aurait pu être clairement mieux vu ma table, mais on prend.

    Il faut être en forme car demain c'est France Honduras, et tournois au Rio.
  2. Like
    zink reacted to Tiens les sans limites for a blog entry, Yet another blog about Vegas : Préambule   
    Je vais souvent à Las Vegas. Souvent seul parfois accompagné.

    Autrefois, j'ai rêvé traversées en solitaire et séjours dans des grottes en dehors du temps, du rythme des jours et des nuits. Mais je ne sais pas naviguer au delà de la baie de Benodet et ne veut pas me retrouver nez à nez avec un ours. Je ne l'ai donc jamais fait.

    Un noël, un dvd offert, un patrick bruel sur ma télé: en 2007 je commençais le poker. Il parait que l'on peut être gagnant...tentons... Online au début, en cercle une fois devenu gagnant. Et l'idée d'aller à Vegas un jour...Le concept des vacances gratuites..L'idée de jouer en casino tout en étant en espérance positive. Je ne suis ni ne veut devenir professionnel mais refuse l'idée d'être perdant. 100€ investis sur pokerstars aura été ma seul mise de fonds dans le poker. J'ai failli les perdre mais par chance ou malchance, j'ai commencé à gagner avant d'avoir épuisé la somme...J'aimais l'idée du casino mais refusait l'idée d'être perdant..

    Février 2011. Je suis obligé de prendre des vacances en urgences dans mon travail... C'est l'occasion. Je book mon premier séjour non sans avoir pris le plaisir de passer des heures à comparer sur expédia les prix des hôtels et la meilleure façon de les réserver. Un plaisir que je renouvèlerai à chaque séjour : le plaisir est dans l'escalier..

    L'avion par Londres avec British Airways qui est devenu ma compagnie de référence, et 3 hôtels réservés pour un séjour de 10 jours : d'abord MGM, puis Bellagio et enfin Wynn. La descente du strip aurait couté plus chère que la montée...l'arbitrage suffit à mon plaisir...

    Beaucoup de poker dans ce voyages comme dans ceux qui suivront, tous les spectacles de magie, quelques autres, des buffets et des burgers...et depuis un an j'y ajoute un programme fitness soutenu. D'une part parce que j'ai voulu perdre du poids cette année, mais aussi parce que pour tenir 12 heures par jour aux tables j'ai trouvé que ca m'aidait beaucoup.

    Et au risque de décevoir certains, pas d'alcool du séjour. Une virgin colada tout au plus pour être un peu fou...
    Et je découvre cette solitude dans la ville la plus bruyante au monde...j'adore...le voila mon voilier... mon Lascaux...On parle tout le temps, mais à personne en particulier. Les visages défilent. Les fermiers mormons, les hipster new yorkais, les chinois de L.A. cagoulés comme il se doit. Des amis sans les emm**des des amis...des amis qu'on ne reverra plus et a qui on peut tout dire, parfois la vérité, parfois des vies inventées. Et en plus je leur prend de l'argent...le pied...Jamais de casque sur la tête ou presque...l'immersion totale...

    Je ne sais pas pourquoi mais j'aime les ricains...J'apprend à les connaitre à chaque session. Dans les casinos, j'aime leur facon de considérer qu'ils sont là pour perdre en s'amusant. Pas la même ambiance qu'à Paris...

    Pas beaucoup gagné dans ce premier séjour mais il m'aura servi à définir une stratégie générale, distinguer d'un coup d'œil les nits locaux des touristes. Un truc pour les repérer qui marche bien : le protège carte en métal genre gros boulon...so local...

    Que de la 1/2 ou presque. Je veux m'assurer de ne pas me broke pendant mon séjour et ai prévu un budget limité. Il faudra tenir une centaine d'heures minimum. J'aime le 1/2 d'ailleurs et suis persuadé, j'y reviendrai, que pour tous les joueurs cette limite est plus rentable que les 2/5..en plus d'être plus drôle et folklorique aussi...J'attends d'être convaincu pour passer en 2/5.

    Je me souviens d'une après midi après 3 sessions négatives dans trois casinos différents. Je finis au Bills avec des caves à 20$...le temps de retrouver mes esprits. en perds 2 ou 3 en étant pris à raison comme le fish de l'année... et marche vers le désert...C'est terrible à dire mais de ce désespoir nait un plaisir...Il me reste cinq jours à jouer et je n'ose plus jouer...incongru...J'aimerais bien comprendre pourquoi un jour. Le plaisir de gagner même quelques milliers d'euros dont on n'a finalement pas besoin est clairement moins intense que ce sentiment de vide la...A force de marcher, l'épuisement efface les traces...on repart...

    regrets de ne pas avoir joué au O'shea..C'est la vie.

    Ma technique à Vegas : je joue jusqu'à épuisement, sentir que je suis owned ce qui est rare en 1/2, ou bien perdre mon buy in. Dans ce cas, je 'prend la route' jusqu'au casino suivant et cette latence permet généralement de reprendre avec un état d'esprit neuf. Parfois aussi, après un bad beat j'ai mis en place le 1$ psycho-bandit-test : mettre 1$ dans une machine a 1 cents et jouer les crédit 1 par un le plus vite possible. C'est tellement nul qu'après cinq minutes, on est plus énervé par cette machine que par le beat et on peut reprendre le poker. Ce sont mes seuls shots aux machines.

    D'ailleurs, quand j'ai commencé à jouer, c'était les bad beat qui m'énervaient...aujourd'hui c'est le fait d'avoir mal joué un coup...C'est surement plus constructif comme ca...

    J'ai aussi appris à compter les cartes pour jouer au BJ de façon gagnante mais c'est trop fatiguant...j'ai renoncé à mettre en application

    J'ai joué dans ce premier séjour dans une quinzaine de casinos..presque dans toutes le room du strip.
    Je reviens à Paris un Lundi avec envie d'y retourner

    Le mardi, je suis...viré de mon travail. Ca couvait depuis un moment...Le temps que l'on se mette d'accord, je prend le reste des vacances qui me restent à prendre en urgence. Je rebook un séjour départ le jeudi...Cette fois, 10 jours au MGM en se débrouillant pour être surclassé en hollywood suite (actuel one bedroom suite). Je me fiche un peu de la taille de la chambre mais je n'aime pas que ma porte donne sur le couloir bruyant et dans ces suites, il y a un salon entre le couloir et le chambre... C'était parfait. Premier plan balla aussi avec surclassement de mes vols à l'aéroport en classe affaire..ou comment transformer le pire moment du voyage en un des ces temps forts en dormant dans un vrai lit ou presque.

    Je pensais que ce voyage conclurait mon envie de Vegas. Au contraire... La fin du voyage fut homérique. L'avion vers 20h, je fais ma dernière session du séjour au Rio. il est 17h50 et j'ai prévu de prendre le taxi à 18h00. Paire de 2 contre AK. 600 devant moi et vilain également après qu'un généreux donateur soit passé nous voir... J'ai payé une relance a 10 environ. 1 200 au milieu sur un flop AT2..mon plus gros pot à Vegas so far. Pourquoi suis je inquiet ? Turn K ? J'ai l'impression de jouer un 20/80...River A... Je ne raconte pas un bad beat mais une initiation... Je couvre mon adversaire de 70$ que je laisse au croupier incrédule et quitte la table sonné avec et étrange sentiment que la défaite provoque...Je reviendrai je le sais...Taxi..avion...next...

    Par la suite, j'y suis retourné quelques fois en conjuguant avec des trips en Californie. Prochain départ le 23 Juillet... Je vous en dirai plus si ca vous intéresse...?
  3. Like
    zink reacted to Christensen for a blog entry, In USA, small is BIG (win au Las Vegas Quad)   
    On peut voir les choses de manière factuelle:
    j'ai gagné un micro tournoi à 30$ de 21 joueurs, en chattant un 20/80 à la bulle ( > ), dans un randown casino du Strip
    .
    .
    .
    On peut aussi ressentir les choses ainsi:

    Les Cpistes ont défoncé The LasVegas Quad, sur 21 joueurs on fait 1 et 2.
    Le French flair, et des années à se faire basher par les regs du CP en section stratégie a fait de nous des machines surpuissantes, et nous ont permis de conquérir l'Amérique.



    Cette soirée à mettre au même niveau que des exploits comme la victoire de Sebastien Bourdais en Indicar, ou la nuit où Olivier Martinez a conclu avec Halle Berry, commence à notre arrivée à Vegas le 12 mai, après presque 18 heures de voyage (Joinville>CDG >LAX..LAX>LAS>Jockey Club). On pense toujours qu'on sera trop fatigués pour jouer le premier soir. Mais shiiiiit, on est de retour à Vegas, l'excitation l'emporte sur la fatigue.
    La Team (Jimmy_Gold, Arnukem, Guix et moi même Christensen) arrive au Quad à 07pm, pour se mettre en jambes avec un petit tournoi micro à 30$, un "turbochatte" comme on aime les appeler. Malheureusement, Guix a oublié son passeport à l'hotel, et son permis de conduire américain (il est résident new-yorkais) est périmé de quelques jours. Il a beau s'enerver:



    les employés du Quad sont inflexibles. Guix ne peut pas s'inscrire. On va donc aller dîner, et il passera à l'appartement prendre son passeport.
    Il y a eu des super reports de Vegas dans la section blog ces temps, donc je ne vais pas faire de review de Vegas cette année. Je signalerai juste que l'apport du Linq est très appréciable, cette perpendiculaire piétonne est très agréable, un vrai bol d'air quand on arpente le Strip du Sud au Nord. Content de retrouver le O'Sheas notamment, même sans poker.

    Après avoir descendu quelques bières et burgers au

    un de nos restaurants favoris du Strip, on revient au Quad vers 11:30, pour le dernier tournoi de la journée.
    En fait nous ne sommes que trois à nous inscrire, arnukem étant un puriste des deepstacks.
    Il y aura 21 entries en tout.
    Clairement les frenchies sont venus envoyer des sacoches, à part le pauvre Jimmy Gold qui ne voit aucune main et se fait sortir rapidement, Guix et moi ouvrons environ 40% des mains, avec 80% de cbet environ, on veut mettre la pression, et partir au cash game du Venetian si ça se passe mal.
    Tout se passe nikel, on écrase la concurrence, à la bulle je chatte mon 80/20 (le destin rééquilibre mon bat beat d'il ya 5 ans, ou je fais runner up d'un tournoi au Treasure Island en perdant un 80/20 à tapis équivalent).
    A trois left, un anglais restant implore notre pitié, mais ce soir c'est peine perdue, il tombe comme les autres, en floppant top paire contre double paire de mon côté, je poussais mon tapis en donkbet en l'honneur des derniers grognards de Waterloo achevés à la bayonette par les sbires du Duc de Wellignton.
    En heads-up contre mon pote, le pieds absolu (à la relecture cette phrase fait super gay).
    Avec l'alcool, la fatigue et l'excitation , les nerfs craquent , on est morts de rire, difficile à jouer. Je craque, gueule comme un livetard sur les showdown ("come on american pussy !") Je finis par l'emporter.
    On lache de gros pourboires aux croupiers, on signe le papier de la win et on s'en va.
    Club Poker and the France made The Quad their bitch.


    Pendant les six jours suivant, j'ai perdu max de caves en cash game, mais je m'en fiche, rien ne vaut le fun d'un tournoi.
  4. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  5. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  6. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  7. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  8. Like
    zink got a reaction from FrédéricB for a blog entry, Day 7 - Obladi Oblada   
    Aujourd'hui je vais prendre une gifle....

    Le temps est toujours grisâtre, le vent souffle, il doit faire au maximum 20 degré...ce qui est rare pour Vegas à cette période.
    On oublie la superbe piscine de l'Aria


    Je tiens absolument à faire le Mob Museum (musée accès sur la mafia qui a notamment était à l'origine de cette ville) et le Néon Museum regroupant d'anciennes enseignes de Vegas (ca l'air trés esthétique), j'ai le souvenir de photos des joueurs Winamax là bas, notamment de Gaëlle Baumann (j'en rêve encore).


    Mais pour l'instant, je suis (du verbe suivre) le groupe, direction le Forum shops que j'ai déjà visité quelques jours avant. Mais bon la majorité à raison et il est trop tôt pour jouer.








    A Végas, ils vaut mieux avoir de bonnes chaussures mon tracker d'activité m'indique que nous marchons entre 15 et 20 Km par jour (inclus la séance quotidienne de Fitness).
    Cela nous prendra la matinée.
    Pour le repas de midi, nous allons a un autre impératif du voyage, tout comme le In and Out, Bubba gump.
    Chaine de restaurant avec comme thématique le film Forrest Gump et dont Tom Hanks est actionnaire.
    La nourriture est de type Cajun, bien relevé, j'adore






    En sortant du resto, tout le monde en a plein les pattes, l'Aria est en face...je sens que la visite des musées est repoussée. Je n'insiste pas et m'eclipse avec pour objectif une autre table en perspective....
    Menu du jour : PLO

    Pour une fois une table s'ouvre à l'Aria en 1/3 $ au lieu des 2/5 $ habituels pour lesquels je ne me sens pas encore prêt.
    Le PLO en CG est mon activité pokeristique principale depuis la fin du .com ou je jouait en PLO hi/lo.
    Mais ici les tables sont bien différentes de la PLO 25 de PLMU.fr.
    Etonnament, les joueurs à table relancent peu ou pas, l'objectif est de voir tous les flops.
    Et ensuite ce sont des vrais calling stations qui te font des horreurs sur la river.

    Après 2/3 rounds je rentre enfin dans une main, je retourne



    3 limpers dont moi en middle plus SB et BB qui rentrent. Classique


    flop

    Ca check, je bet 15 $, 2 calls et j'ai la position sur eux

    Turn

    ca fait rentrer un tirage quinte supplémentaire mais au final j'ai pas grand chose.
    3 check

    river

    2 check, je bet 25 $, 1 vilain call et retourne `
    c'est toujours ça de pris.

    Ensuite c'est une longue traversée du désert, c'est long, c'est chiant, y se passe rien à cette table.
    3 bluffs qui passent pas plus tard, je commande un Mojito que je ne finirai pas tellement il est mal dosé (ceux du Bellagio sont nettement meilleur), 1 corona, puis deux....
    Tant qu'a faire de se faire chi** autant profiter du bar.
    Mon voisin commande un Bloody Mary, ca sonne bien, j'en commande un également.
    C'est pas mauvais. jus de tomate épicé et vodka.
    J'en commande un deuxième, puis un troisième....je vomis....en fait non mais mon jeu est à vomir.
    Je vois rien, le temps passe et mes amis viennent me chercher à 18H30 pour aller voir un show du cirque du soleil, Love.
    J'invective le croupier et son jeu de m**de

    Ce dernier s'empresse de m'offrir un belle paire.

    suis cut off

    pour pas changer j'ai affaire à 4 limpers devant moi....Ah ouais....Je bet POT
    Des femmes hurlent, les enfants pleurent, des hommes s'évanouissent......There is a new sheriff in town....put**n je suis chaud.

    3 vilains calls, bande de calling station...

    Flop

    Le 3 vilains me regardent terrorisé, ils checkent timidement....
    Il y a pas loin de 60 $ dans le pot, je bet 40 $
    2 calls

    turn une bonne brique
    2 checks, mais je préfère ralentir et pot control....

    River C'est bon ça....
    Je suis pas max mais je vois pas un vilain avec
    Vilain 1check, vilain 2 bet 50 $ il veut clairement représenter la quinte, vilain 1 a déjà les mains sur ces cartes pour folder, je re raise 120, il insta call.....m**de....j'ai trop picolé....quel con....être beurré en plein après midi.

    il retourne fièrement ces ;Tx me croyant en plein bluff.....DTF

    Mes amis viennent me chercher avec 10 minutes de retard, je repartirai avec un gain de 155 $ de quoi payer un ticket pour le show de ce soir.

    On saute dans la voiture, direction le Mirage, sauf qu'à cette heure le strip est bondé, ni une ni deux je
    passe par une rue adjacente, je dois pas être loin de 2 grammes, la Yaris fument je grille un feu qui dure des plombes...pas le temps d'aller au parking du Mirage, 2 coups de freins à main plus tard je me gare au Venetian.
    Ces dames ont voulu faire les belles avec des talons de 12, et on se lance dans un semi marathon, on évite de justesse la tendinite pour arriver à l'heure au spectacle.







    La salle est sous forme d'arène avec la scène au milieu, on est bien installé, le show commence... c'est chiant ou c'est moi...il y a des rideaux translucides qui traversent la salle de part et d'autres...on voit rien...C'est quoi ce bordel....puis tout s'accélère... les rideaux s'ouvrent....des confettis tombent par millions, la musique explose, les lumière jaillissent....UNE GIFLE ENORME....des acrobates arrivent par dizaine du sol, du plafond. c'est le pied intégral.

    Vous l'aurez compris je recommande fortement ce spectacle qui retrace la création du groupe mythique les Beatles. Si vous aimez cette musique, foncez.
    L'année dernière nous étions allez voir O au Bellagio, et c'était également sublime. Ca vaut le prix et tant qu'a faire un seul spectacle autant faire le top.



    On profite d'être au Mirage, pour passer au BLT ou l'on mange le deuxième meilleur burger de Vegas après le Holstein bien sûr.






    La journée s'achève en beauté, des images plein la tête.
    Demain le programme est chargé direction le Grand Canyon....le grand écart avec Sin City.
  9. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  10. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  11. Like
    zink got a reaction from Introl for a blog entry, DAY 1 - Essai au trip report - LV la cour des miracles   
    Grand fan des trips report sur le Club Poker, je m essaie à cet exercice. Je suis pas sur d avoir la plume de certains ni les côtés balla d autres, mais j aurai eu le mérite d essayer.
    Ce mini blog aura aussi pour but de raconter quelques mains et d avoir éventuellement des retours de joueurs plus expérimentés qui tomberont ici par le plus grand des hasards.
    A mon retour en France, j inclurai des photos avec plus ou moins d intérêt n ayant pas ici pas la possibilité de la faire.
    Je commenterai les photos en donnant notamment mon avis sur les différents hôtels traversés.

    Day 1 - Jetlag quand tu nous tiens

    Réveil à 4 h du mat, frais comme un gardon.
    Je loge au Flamingo pour 4 nuits et serais ensuite rejoint par ma femme et un couple d ami, direction l Aria. L idée étant de se faire 4 jours de poker intensif.


    Je suis arrivé un samedi soir complètement en vrac après 20 h de trajet ( oubliant au passage mes écouteurs beats dans le taxi) dans un Vegas en plein ébullition. Une vraie cour des miracles. Des ricains pour la majorité en furie avec 3 grammes dans chaque bras habillés en short et débardeur pour la plupart et accompagné de louloutes en robe de soirée ras la toufe et souvent avec du gras débordant de partout.
    On rencontre à Vegas une faune très variée allant des friqués balla (pas au Flamingo) aux fêtards avinés surtout les vendredi et samedi soir, en passant aussi par les "zombies" accrochés à leur slot machine par un cordon ombilicale ( tu les croise le matin et les retrouve à la même place le soir).
    Le tout se mélangeant allègrement. Et moi j aime ça. Je peux regarder ça des heures mais pas ce soir,
    Ce soir boule quies obligatoire.
    Mais revenons à nos moutons....
    A 4 h du mat et ben faut être patient.
    Attendre 6 h l ouverture du resto ( petit déj inclus dans l hôtel ) puis 1 h de fitness suivi d 1 heure de piscine. On est pas de bêtes non plus.


    Le temps est idéal au moins 30 degré desle matin.
    Petite balade jusqu au fashion mall fermé pour cause de jour férié . Bizarre. Tant pis pour l achat de mes écouteurs de secours, ça attendra. Direction le venetian. Il est 11h.
    Je m inscris en holdem 1/2 et demande s il est possible d'ouvrir une PLO 1/2 (et ainsi ouvrir une "interest list") la Room n ayant qu'une 5/10 en PLO. Un jour peut être.
    L attente est courte, le staff toujours aussi pro ouvre une nouvelle table de NLH.
    Une table très active avec à ma droite un asiatique ( qu'on appellera mike, oui je sais ça fais pas asiatique ) qui relance toutes les mains avec parfois des Bet complètement disproportionnés.
    Je suis le short stock de la table avec 100 dol devant moi pour moyenne de 200/300.
    Oui je vous avais prévenu, on est loin des joueurs comme excaliburs et consorts.
    Je ne retourne que des poubelles et Mike me coupe toutes mes actions pré flop sous les pieds. J'attend 2 tours pour avoir ma première main au bouton.
    J'ai une paire de
    3 limpers et mike qui Bet 8$
    Je relance à 20$ et tout le monde se couche.
    Bon j ai une image de serrure.
    3 mains plus tard j'ai
    2 limpers dont Mike
    Je relance à 12 en espérant profiter de mon image et éviter le flop
    Mike Call et j ai la position
    Flop
    Mike Check. Je Cbet a 20 et insta call de Mike qui en profite pour prendre un air désabusé
    Turn
    Check et je prend 1 minute avant de faire tapis. Je veux de nouveau profiter de mon image et la deuxième Q me paraît une bonne carte et je représente clairement une grosse paire.
    Mike râle et finit par fold.
    C est malheureusement la main la plus intéressante à vous raconter.
    J ai 2 fois A K sans trouver d adversaire
    Et les peu de fois ou j ai des mains jouables je n en tire pas profits
    Bref je monte a 200 puis redescend a 151 $ et après 3 coronas décide qu il est temps d aller manger.
    Résultat bien maigre après 3 h 30 de jeu mais bon je n aurai pas pairé un fois le board et ce qui me paraît finalement pas si mal d être positif sans avoir run good.


    (je sais j'ai un vrai talent artistique)
    J'enfourne un part de pizza au Flamingo et part faire un sieste. Je fail également pour la sieste et ressort vers 18 h avec l intention d aller au Bellagio mais le Jetlag me rattrape.
    J ai des vertiges et ne me sent pas prêt pour une session de poker.
    Petite ballade au linq, pipi, les dents au lit......
    On verra demain
    A 21 H RIDEAU
    résultat du jour : + 51 $



    Le gondoliers commencent leur service



    Un de mes hotels préféres






  12. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  13. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  14. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  15. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  16. Like
    zink got a reaction from yannick0405 for a blog entry, DAY 10 - VEGAS This is the end my only friend...the end   
    Et oui, il faut bien que ca se termine un jour....Je n'aurai pas encore fait la moitié des choses que je voulais faire. Une bonne excuse pour revenir...avec un objectif en tête, les WSOP... J'en rêve.
    Le Main event est l'une des choses que je veux cocher sur ma To Do List avant de mourir.

    Le soleil est au RDV, la température grimpe en flèche... Après le traditionnel starbuck en bas de l'ascenseur et son café latte, bagel, blue berry muffin, un petit passage à la salle de fitness s'impose. Histoire de rentabiliser les fees de l'hotel et de perdre les excès calorifique des margaritas et autres bloody mary.
    Un des appareils sympa de cette salle, est la rope machine. exercice qui consiste à dérouler du cable (hum hum) le plus vite possible. Facile au début, au bout de 500 feet ca devient un cauchemar.



    La matinée glande se finit à la piscine de l'Aria...Jacuzzi, bouquinage, bronzage...le tout avec une musique lounge et des jolies serveuses qui te font des grands sourires...(ca doit être les effets de la rope machine)...le pied intégral.









    Comment finir cette matinée en beauté ?.....hmmmm...un bon resto par exemple !
    On a tous envie de bon vin, on se dirige naturellement vers le Julian Serrano. Restaurant typé tapas et bar à vin.
    On y mange bien, la déco est sympa mais étant situé à l'entrée de l'Aria et étant complètement ouvert, il y règne vite une ambiance de hall de gare.
    C'est dommage pour le côté intimiste.
    La nourriture est raffinée et si vous voulez manger à votre faim attention à la douloureuse.



    Petite ballade digestive jusqu'au Mandalay et sa facade couleur OR.
    On traverse le New York, l'excalibur (en courant) puis le Luxor ou j'ai déjà séjourné il y a 10 ans et qui n'a pas bougé. Bon rapport qualité prix, des chambres très grandes et le fameux inclinateur. Mais vraiment trop excentré.
    J'ai un bon souvenir de la poker room ou j'y avais fait mon seul et unique quad de Vegas

    et en plus d'avoir rasé 2 joueurs, j'avais reçu un extra 100 $.









    J'avais également passé une nuit au Mandalay lors d'un trip cote Ouest. Mon fils de 10 ans à l'époque était présent et c'était régalé dans la piscine à vague. Il y avait une plage en sable et un torrent circulaire ou tu te laissais porter sur d'énormes bouées.







    Mais un dernier jour sans poker ne serait pas parfait. Ma balance est positive, voyons voir si je peux la faire gonfler d'avantage.
    Même si l'essentiel est ailleurs, les rencontres toujours très animées, les sensations bonnes ou mauvaises, le plaisir du beau jeu, l'adrénaline....Ouais non....mon cul, je veux gagner du pognon.

    Je l'ai d'ailleurs toujours en travers de m'être fait overplay à l'Aria. c'est l'heure de ma vengeance.
    Ils vont gouter à l'incroyable style du Serval, le souffle des 4 vents décuple ma puissance, des longs mois....m**de j'ai oublié de couper mon MP3.

    Je rentre dans la poker room et en ressort 30 minutes plus tard, la queue entre les jambes avec 150 $ en moins. WTF. c'est quoi ce bordel. J'ai même pas eu le temps d'analyser la table. J'ai touché rapidement du jeu... j'ai joué un jeu standard...J'ai même fait du pot control sisi...
    un bel qui perd contre un

    une belle paire de qui se font retourner par une paire de Houite

    Bon je finis par tilter en envoyant la boite au Cutt Off avec et le seul joueur de la table n'ayant encore pas joué une main en 30 minutes annonce ALL IN....Classique...je me lève, je vois au loin qu'il retourne les As.
    Je renfile les écouteurs "et j'ai crié, criééééé All in pour qu'elle revienne"

    C'est mon dernier soir, je vais pas whine, Hoppenhagen m'a dit que le PH était soft. je le texte "si t'es par là et que tu veux ta branlée, je suis chaud comme la braise."

    La room est sombre mais l'accueil est bon, il n'y a que 3 tables actives et elles ne sont pas pleines. j'ai le choix, je choisis un siège avec vue et au PH ça a tout son sens puisque que des danseuses à moitié à poil avec des plumes dans le ... défilent sans arrêt....hehehe ...bonne pioche.
    Il doit y avoir un club pas loin mais bon revenons à nos moutons.
    La table est sympa. la plupart des jetons sont entre les mains d'un reg avec le smile qui lâche rien. A lui on va pas lui faire.
    Plusieurs joueurs récréatifs dont une femme dans la cinquantaine plutôt bien conservé qui est le centre d'attraction des mâles de la table. elles jouent très mal et ne sait pas se coucher (désolé messieurs).
    Je suis patient, la dernière session est encore bien présente. je me décontracte et fini par commander à boire (j'avais commandé un corona à l'aria que j'ai pas eu le temps de voir).

    Je sympathise avec un joueur online allemand (il est à ma droite), c'est un bon joueur mais allez savoir pourquoi il me prend pour un tueur...et se couchera sur 2 des mes bluffs...Et oui messieurs, le talent pour le sizing (voir day 2 notamment) ça s'improvise pas.....
    Je monte vite à 400 $ mais pas question de hit and run ce soir, je profite de la soirée.
    Je passe un bon moment

    je reçois
    suis UTG, je bet 12 et j'embarque avec moi 5 joyeux lurons. Le pot prend de bonne couleur.
    Le reg, lady bonnasse et le deutsh sont présents.

    Flop rainbow....miam miam

    je bet 25, 1 Asiat call puis lady Bonnasse part all in pour 55, le reg call, le deutsh fold...
    La parole me revient et je 4 bet (ou tribet va savoir) 150 $, je vois le reg torde le nez, l'asiat call et le reg lâche l'affaire (il dira plus tard être sur un draw).

    un side pot se crée

    Turn pas terrible pour moi, il me reste environ 250 $
    je checke mais j'ai l'intention d'aller nulle part.
    L'asiatique bet 150 $ et je le couvre de peu
    je réfléchis longuement, pendant ce temps la table commente et donne son pronostic. Et à priori je suis pas dans les favoris.
    Je marmonne je dois fold ici, c'est évident, je le sais et pourtant je perd le contrôle de moi même et dis calmement à l'asiat "i must be behind...but i m all in"
    c'est d'autant plus con que je lui donne un indice incroyable s'il n'est pas sur un bluff.
    En gros, je fais 2 conneries en une (comme head and shoulder) et l'asiat insta call

    Il retourne

    Ooops i did it again, Britney passe d'ailleurs à l'Arena du Planet Hollywood.

    la river arrive comme une fleur

    "sorry bro", inutile de vous dire de quoi je me fais traiter, si ma pauvre maman tombe sur ce blog, elle pourrait mal le prendre.

    Il se lève, quitte la room non sans dire une nouvelle fois ce qu'il pense de moi....
    La table est morte de rire, so i am...
    Lady Bonnasse gagne le side pot avec

    Je reste encore 2 bonnes heures à la table sans rien voir d'intéressant et quitte la table avec plus de 550 $ de bénef.

    f*ck You l'ARIA,

    Voilà, mon épopée pokeristique se termine ici, j'aurais été rigoureux dans le récit de mes mains en prenant des notes systématiques.
    J'ai fait en sorte de les sélectionner et de vous épargner ces dizaines mains qu'on trouve sympa sur le moment et qui n'ont aucun intérêt un fois relu.
    J'ai fait de nombreuses erreurs sur l'aspect technique du récit et m'en excuse une nouvelle fois.

    Merci de m'avoir suivi.
    je me suis pris au jeu et suis ravi d'être allé au bout. ça me laissera de bons souvenirs à relire dans quelques années.
    (merci à Webdesigner d'avoir mis en avant mon day 6 et d'avoir eu plus de 3000 vues sur un seul billet, j'ai pu faire le kéké dans ma cage d'escalier)

    CIAO

    quelques photos que j'ai pas réussi à caser

    La chaleur est si intense à Vegas que les buildings fondent





    Le lendemain à l'aéroport un haie d'honneur se forme pour l'entrée dans notre avion.
    On comprendra plus tard que c'est pour remercier des "héros de guerre mutilé pour sauver la freedom".....
    Ca ne les empêchera pas de les laisser s'entasser en deuxième classe....
    quelle hypocrisie



  17. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  18. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  19. Like
    zink got a reaction from FrédéricB for a blog entry, Day 7 - Obladi Oblada   
    Aujourd'hui je vais prendre une gifle....

    Le temps est toujours grisâtre, le vent souffle, il doit faire au maximum 20 degré...ce qui est rare pour Vegas à cette période.
    On oublie la superbe piscine de l'Aria


    Je tiens absolument à faire le Mob Museum (musée accès sur la mafia qui a notamment était à l'origine de cette ville) et le Néon Museum regroupant d'anciennes enseignes de Vegas (ca l'air trés esthétique), j'ai le souvenir de photos des joueurs Winamax là bas, notamment de Gaëlle Baumann (j'en rêve encore).


    Mais pour l'instant, je suis (du verbe suivre) le groupe, direction le Forum shops que j'ai déjà visité quelques jours avant. Mais bon la majorité à raison et il est trop tôt pour jouer.








    A Végas, ils vaut mieux avoir de bonnes chaussures mon tracker d'activité m'indique que nous marchons entre 15 et 20 Km par jour (inclus la séance quotidienne de Fitness).
    Cela nous prendra la matinée.
    Pour le repas de midi, nous allons a un autre impératif du voyage, tout comme le In and Out, Bubba gump.
    Chaine de restaurant avec comme thématique le film Forrest Gump et dont Tom Hanks est actionnaire.
    La nourriture est de type Cajun, bien relevé, j'adore






    En sortant du resto, tout le monde en a plein les pattes, l'Aria est en face...je sens que la visite des musées est repoussée. Je n'insiste pas et m'eclipse avec pour objectif une autre table en perspective....
    Menu du jour : PLO

    Pour une fois une table s'ouvre à l'Aria en 1/3 $ au lieu des 2/5 $ habituels pour lesquels je ne me sens pas encore prêt.
    Le PLO en CG est mon activité pokeristique principale depuis la fin du .com ou je jouait en PLO hi/lo.
    Mais ici les tables sont bien différentes de la PLO 25 de PLMU.fr.
    Etonnament, les joueurs à table relancent peu ou pas, l'objectif est de voir tous les flops.
    Et ensuite ce sont des vrais calling stations qui te font des horreurs sur la river.

    Après 2/3 rounds je rentre enfin dans une main, je retourne



    3 limpers dont moi en middle plus SB et BB qui rentrent. Classique


    flop

    Ca check, je bet 15 $, 2 calls et j'ai la position sur eux

    Turn

    ca fait rentrer un tirage quinte supplémentaire mais au final j'ai pas grand chose.
    3 check

    river

    2 check, je bet 25 $, 1 vilain call et retourne `
    c'est toujours ça de pris.

    Ensuite c'est une longue traversée du désert, c'est long, c'est chiant, y se passe rien à cette table.
    3 bluffs qui passent pas plus tard, je commande un Mojito que je ne finirai pas tellement il est mal dosé (ceux du Bellagio sont nettement meilleur), 1 corona, puis deux....
    Tant qu'a faire de se faire chi** autant profiter du bar.
    Mon voisin commande un Bloody Mary, ca sonne bien, j'en commande un également.
    C'est pas mauvais. jus de tomate épicé et vodka.
    J'en commande un deuxième, puis un troisième....je vomis....en fait non mais mon jeu est à vomir.
    Je vois rien, le temps passe et mes amis viennent me chercher à 18H30 pour aller voir un show du cirque du soleil, Love.
    J'invective le croupier et son jeu de m**de

    Ce dernier s'empresse de m'offrir un belle paire.

    suis cut off

    pour pas changer j'ai affaire à 4 limpers devant moi....Ah ouais....Je bet POT
    Des femmes hurlent, les enfants pleurent, des hommes s'évanouissent......There is a new sheriff in town....put**n je suis chaud.

    3 vilains calls, bande de calling station...

    Flop

    Le 3 vilains me regardent terrorisé, ils checkent timidement....
    Il y a pas loin de 60 $ dans le pot, je bet 40 $
    2 calls

    turn une bonne brique
    2 checks, mais je préfère ralentir et pot control....

    River C'est bon ça....
    Je suis pas max mais je vois pas un vilain avec
    Vilain 1check, vilain 2 bet 50 $ il veut clairement représenter la quinte, vilain 1 a déjà les mains sur ces cartes pour folder, je re raise 120, il insta call.....m**de....j'ai trop picolé....quel con....être beurré en plein après midi.

    il retourne fièrement ces ;Tx me croyant en plein bluff.....DTF

    Mes amis viennent me chercher avec 10 minutes de retard, je repartirai avec un gain de 155 $ de quoi payer un ticket pour le show de ce soir.

    On saute dans la voiture, direction le Mirage, sauf qu'à cette heure le strip est bondé, ni une ni deux je
    passe par une rue adjacente, je dois pas être loin de 2 grammes, la Yaris fument je grille un feu qui dure des plombes...pas le temps d'aller au parking du Mirage, 2 coups de freins à main plus tard je me gare au Venetian.
    Ces dames ont voulu faire les belles avec des talons de 12, et on se lance dans un semi marathon, on évite de justesse la tendinite pour arriver à l'heure au spectacle.







    La salle est sous forme d'arène avec la scène au milieu, on est bien installé, le show commence... c'est chiant ou c'est moi...il y a des rideaux translucides qui traversent la salle de part et d'autres...on voit rien...C'est quoi ce bordel....puis tout s'accélère... les rideaux s'ouvrent....des confettis tombent par millions, la musique explose, les lumière jaillissent....UNE GIFLE ENORME....des acrobates arrivent par dizaine du sol, du plafond. c'est le pied intégral.

    Vous l'aurez compris je recommande fortement ce spectacle qui retrace la création du groupe mythique les Beatles. Si vous aimez cette musique, foncez.
    L'année dernière nous étions allez voir O au Bellagio, et c'était également sublime. Ca vaut le prix et tant qu'a faire un seul spectacle autant faire le top.



    On profite d'être au Mirage, pour passer au BLT ou l'on mange le deuxième meilleur burger de Vegas après le Holstein bien sûr.






    La journée s'achève en beauté, des images plein la tête.
    Demain le programme est chargé direction le Grand Canyon....le grand écart avec Sin City.
  20. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  21. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  22. Like
    zink got a reaction from M.nicolas for a blog entry, Day 8 - Day 9 - Grand Canyon   
    Départ 8H00 pour le Grand Canyon....c'est parti pour 5 heures de route avec un passage par le Hoover dam qui fournit en eau et électricité prés de 8 millions de personnes.



    Passage par Kingman, ou nous nous ravitaillons au safeway en Margaritas, tortillas, cream chesse et autres sal*peries...histoire de se faire un apéro le soir même.
    Malgré le froid, on croisent des dizaines d'harley. Ce doit être un spot de départ pour de nombreuses destination type Grand Canyon, LA et la route 66 qui traverse la ville.
    On trouvera de la neige sur la route et on commence à s'inquiéter des conditions climatique une fois arrivé.

    On arrivera finalement avec un temps ensoleillé et un température avoisinant les 8 degrés....On empile les fringues (prévues pour des températures chaude) et on profite du spectacle....

    Quelle claque. ca reste pour moi un des endroits les plus grandioses que je connaisse. Cette immensité et cette beauté ne trouve pas son pareil.





    Notre hôtel se trouve sur le South Rim à 20 mètres d'une vue saisissante.






    On a le courage de se faire un petit trek de 2 heures, on revient juste à temps pour profiter du couché de soleil....des amis, 3/4 margaritas....le bonheur







    Les activités nocturnes étant moins attrayantes qu'à Vegas, nous irons tous se coucher tôt.


    J'ai chopé une crève carabinée, je me traine toute la matinée...la température doit frôler les 2/3 degrés...Petit dej copieux, nouvelle badale sur le rim, puis il est temps de rentrer.
    Je passerai les 5 prochaines heures à geindre et à couler du nez....un rouleau de PQ me sauve la mise mais m'irrite mon petit nez fragile.

    On m'achète des médocs from USA, et ils sont plutôt efficace...en tout cas assez efficace pour rejoindre la poker room dès mon arrivée.

    J'arrive à une table de psychopathe... la majorité des joueurs parlent poker et du forum 2+2...
    C'est pas bon signe....je fais mon timide et attend mon heure.

    Je touche les , UTG+2 bet 25, je raise 50, payé et il foldera sur mon Cbet.


    Un coup énorme a lieu à la table contre un jeune ricain ayant 5 bracelets de pool party et autres au poignée et un costard cravate de la convention de l'Aria.
    ils doivent avoir chacun entre 900 et 1200 $
    Apres un tribet called par convention guy, tout s'emballe sur le flop



    tout y passe

    Costard show et party guy show
    Le pot est énorme.
    Costard guy gueule comme un putois : " SO SICK...f*ck..."
    se lève et quitte la table.
    Party guy pourra allé tout flamber en soirée.

    Le niveau est très élevé, un très bon joueur taillé en V et disant combattre en UFC (avec une petite asiat et des seins WW assise derrière lui), me fait des horreurs et me lève à chacun de mes mooves.
    Il m'a dans sa ligne de mire et me relance dès que je rentre en jeu.
    Il me fait un héro call As high sur un mauvais bluff.

    il me reste environ 90 $
    je reçois enfin de quoi de jouer.

    Suis UTG, je bet 12, UFC guy call (alors que j'attendais de sa part un raise)

    on est 2, flop

    je bet 20, il me relance 50, je suis all in, il call et retourne

    pas de quinte pour me sauver, le pire c'est que je peux même lui en mettre une.

    J'en reste là pour aujourd'hui...suis malade...dame poker ne veut pas de moi aujourd'hui.
    L'Aria n est pas définitivement le bon endroit pour manger du fish.

    CU tomorrow pour le LAST DAY.
  23. Like
    zink got a reaction from FrédéricB for a blog entry, Day 7 - Obladi Oblada   
    Aujourd'hui je vais prendre une gifle....

    Le temps est toujours grisâtre, le vent souffle, il doit faire au maximum 20 degré...ce qui est rare pour Vegas à cette période.
    On oublie la superbe piscine de l'Aria


    Je tiens absolument à faire le Mob Museum (musée accès sur la mafia qui a notamment était à l'origine de cette ville) et le Néon Museum regroupant d'anciennes enseignes de Vegas (ca l'air trés esthétique), j'ai le souvenir de photos des joueurs Winamax là bas, notamment de Gaëlle Baumann (j'en rêve encore).


    Mais pour l'instant, je suis (du verbe suivre) le groupe, direction le Forum shops que j'ai déjà visité quelques jours avant. Mais bon la majorité à raison et il est trop tôt pour jouer.








    A Végas, ils vaut mieux avoir de bonnes chaussures mon tracker d'activité m'indique que nous marchons entre 15 et 20 Km par jour (inclus la séance quotidienne de Fitness).
    Cela nous prendra la matinée.
    Pour le repas de midi, nous allons a un autre impératif du voyage, tout comme le In and Out, Bubba gump.
    Chaine de restaurant avec comme thématique le film Forrest Gump et dont Tom Hanks est actionnaire.
    La nourriture est de type Cajun, bien relevé, j'adore






    En sortant du resto, tout le monde en a plein les pattes, l'Aria est en face...je sens que la visite des musées est repoussée. Je n'insiste pas et m'eclipse avec pour objectif une autre table en perspective....
    Menu du jour : PLO

    Pour une fois une table s'ouvre à l'Aria en 1/3 $ au lieu des 2/5 $ habituels pour lesquels je ne me sens pas encore prêt.
    Le PLO en CG est mon activité pokeristique principale depuis la fin du .com ou je jouait en PLO hi/lo.
    Mais ici les tables sont bien différentes de la PLO 25 de PLMU.fr.
    Etonnament, les joueurs à table relancent peu ou pas, l'objectif est de voir tous les flops.
    Et ensuite ce sont des vrais calling stations qui te font des horreurs sur la river.

    Après 2/3 rounds je rentre enfin dans une main, je retourne



    3 limpers dont moi en middle plus SB et BB qui rentrent. Classique


    flop

    Ca check, je bet 15 $, 2 calls et j'ai la position sur eux

    Turn

    ca fait rentrer un tirage quinte supplémentaire mais au final j'ai pas grand chose.
    3 check

    river

    2 check, je bet 25 $, 1 vilain call et retourne `
    c'est toujours ça de pris.

    Ensuite c'est une longue traversée du désert, c'est long, c'est chiant, y se passe rien à cette table.
    3 bluffs qui passent pas plus tard, je commande un Mojito que je ne finirai pas tellement il est mal dosé (ceux du Bellagio sont nettement meilleur), 1 corona, puis deux....
    Tant qu'a faire de se faire chi** autant profiter du bar.
    Mon voisin commande un Bloody Mary, ca sonne bien, j'en commande un également.
    C'est pas mauvais. jus de tomate épicé et vodka.
    J'en commande un deuxième, puis un troisième....je vomis....en fait non mais mon jeu est à vomir.
    Je vois rien, le temps passe et mes amis viennent me chercher à 18H30 pour aller voir un show du cirque du soleil, Love.
    J'invective le croupier et son jeu de m**de

    Ce dernier s'empresse de m'offrir un belle paire.

    suis cut off

    pour pas changer j'ai affaire à 4 limpers devant moi....Ah ouais....Je bet POT
    Des femmes hurlent, les enfants pleurent, des hommes s'évanouissent......There is a new sheriff in town....put**n je suis chaud.

    3 vilains calls, bande de calling station...

    Flop

    Le 3 vilains me regardent terrorisé, ils checkent timidement....
    Il y a pas loin de 60 $ dans le pot, je bet 40 $
    2 calls

    turn une bonne brique
    2 checks, mais je préfère ralentir et pot control....

    River C'est bon ça....
    Je suis pas max mais je vois pas un vilain avec
    Vilain 1check, vilain 2 bet 50 $ il veut clairement représenter la quinte, vilain 1 a déjà les mains sur ces cartes pour folder, je re raise 120, il insta call.....m**de....j'ai trop picolé....quel con....être beurré en plein après midi.

    il retourne fièrement ces ;Tx me croyant en plein bluff.....DTF

    Mes amis viennent me chercher avec 10 minutes de retard, je repartirai avec un gain de 155 $ de quoi payer un ticket pour le show de ce soir.

    On saute dans la voiture, direction le Mirage, sauf qu'à cette heure le strip est bondé, ni une ni deux je
    passe par une rue adjacente, je dois pas être loin de 2 grammes, la Yaris fument je grille un feu qui dure des plombes...pas le temps d'aller au parking du Mirage, 2 coups de freins à main plus tard je me gare au Venetian.
    Ces dames ont voulu faire les belles avec des talons de 12, et on se lance dans un semi marathon, on évite de justesse la tendinite pour arriver à l'heure au spectacle.







    La salle est sous forme d'arène avec la scène au milieu, on est bien installé, le show commence... c'est chiant ou c'est moi...il y a des rideaux translucides qui traversent la salle de part et d'autres...on voit rien...C'est quoi ce bordel....puis tout s'accélère... les rideaux s'ouvrent....des confettis tombent par millions, la musique explose, les lumière jaillissent....UNE GIFLE ENORME....des acrobates arrivent par dizaine du sol, du plafond. c'est le pied intégral.

    Vous l'aurez compris je recommande fortement ce spectacle qui retrace la création du groupe mythique les Beatles. Si vous aimez cette musique, foncez.
    L'année dernière nous étions allez voir O au Bellagio, et c'était également sublime. Ca vaut le prix et tant qu'a faire un seul spectacle autant faire le top.



    On profite d'être au Mirage, pour passer au BLT ou l'on mange le deuxième meilleur burger de Vegas après le Holstein bien sûr.






    La journée s'achève en beauté, des images plein la tête.
    Demain le programme est chargé direction le Grand Canyon....le grand écart avec Sin City.
  24. Like
    zink got a reaction from FrédéricB for a blog entry, Day 7 - Obladi Oblada   
    Aujourd'hui je vais prendre une gifle....

    Le temps est toujours grisâtre, le vent souffle, il doit faire au maximum 20 degré...ce qui est rare pour Vegas à cette période.
    On oublie la superbe piscine de l'Aria


    Je tiens absolument à faire le Mob Museum (musée accès sur la mafia qui a notamment était à l'origine de cette ville) et le Néon Museum regroupant d'anciennes enseignes de Vegas (ca l'air trés esthétique), j'ai le souvenir de photos des joueurs Winamax là bas, notamment de Gaëlle Baumann (j'en rêve encore).


    Mais pour l'instant, je suis (du verbe suivre) le groupe, direction le Forum shops que j'ai déjà visité quelques jours avant. Mais bon la majorité à raison et il est trop tôt pour jouer.








    A Végas, ils vaut mieux avoir de bonnes chaussures mon tracker d'activité m'indique que nous marchons entre 15 et 20 Km par jour (inclus la séance quotidienne de Fitness).
    Cela nous prendra la matinée.
    Pour le repas de midi, nous allons a un autre impératif du voyage, tout comme le In and Out, Bubba gump.
    Chaine de restaurant avec comme thématique le film Forrest Gump et dont Tom Hanks est actionnaire.
    La nourriture est de type Cajun, bien relevé, j'adore






    En sortant du resto, tout le monde en a plein les pattes, l'Aria est en face...je sens que la visite des musées est repoussée. Je n'insiste pas et m'eclipse avec pour objectif une autre table en perspective....
    Menu du jour : PLO

    Pour une fois une table s'ouvre à l'Aria en 1/3 $ au lieu des 2/5 $ habituels pour lesquels je ne me sens pas encore prêt.
    Le PLO en CG est mon activité pokeristique principale depuis la fin du .com ou je jouait en PLO hi/lo.
    Mais ici les tables sont bien différentes de la PLO 25 de PLMU.fr.
    Etonnament, les joueurs à table relancent peu ou pas, l'objectif est de voir tous les flops.
    Et ensuite ce sont des vrais calling stations qui te font des horreurs sur la river.

    Après 2/3 rounds je rentre enfin dans une main, je retourne



    3 limpers dont moi en middle plus SB et BB qui rentrent. Classique


    flop

    Ca check, je bet 15 $, 2 calls et j'ai la position sur eux

    Turn

    ca fait rentrer un tirage quinte supplémentaire mais au final j'ai pas grand chose.
    3 check

    river

    2 check, je bet 25 $, 1 vilain call et retourne `
    c'est toujours ça de pris.

    Ensuite c'est une longue traversée du désert, c'est long, c'est chiant, y se passe rien à cette table.
    3 bluffs qui passent pas plus tard, je commande un Mojito que je ne finirai pas tellement il est mal dosé (ceux du Bellagio sont nettement meilleur), 1 corona, puis deux....
    Tant qu'a faire de se faire chi** autant profiter du bar.
    Mon voisin commande un Bloody Mary, ca sonne bien, j'en commande un également.
    C'est pas mauvais. jus de tomate épicé et vodka.
    J'en commande un deuxième, puis un troisième....je vomis....en fait non mais mon jeu est à vomir.
    Je vois rien, le temps passe et mes amis viennent me chercher à 18H30 pour aller voir un show du cirque du soleil, Love.
    J'invective le croupier et son jeu de m**de

    Ce dernier s'empresse de m'offrir un belle paire.

    suis cut off

    pour pas changer j'ai affaire à 4 limpers devant moi....Ah ouais....Je bet POT
    Des femmes hurlent, les enfants pleurent, des hommes s'évanouissent......There is a new sheriff in town....put**n je suis chaud.

    3 vilains calls, bande de calling station...

    Flop

    Le 3 vilains me regardent terrorisé, ils checkent timidement....
    Il y a pas loin de 60 $ dans le pot, je bet 40 $
    2 calls

    turn une bonne brique
    2 checks, mais je préfère ralentir et pot control....

    River C'est bon ça....
    Je suis pas max mais je vois pas un vilain avec
    Vilain 1check, vilain 2 bet 50 $ il veut clairement représenter la quinte, vilain 1 a déjà les mains sur ces cartes pour folder, je re raise 120, il insta call.....m**de....j'ai trop picolé....quel con....être beurré en plein après midi.

    il retourne fièrement ces ;Tx me croyant en plein bluff.....DTF

    Mes amis viennent me chercher avec 10 minutes de retard, je repartirai avec un gain de 155 $ de quoi payer un ticket pour le show de ce soir.

    On saute dans la voiture, direction le Mirage, sauf qu'à cette heure le strip est bondé, ni une ni deux je
    passe par une rue adjacente, je dois pas être loin de 2 grammes, la Yaris fument je grille un feu qui dure des plombes...pas le temps d'aller au parking du Mirage, 2 coups de freins à main plus tard je me gare au Venetian.
    Ces dames ont voulu faire les belles avec des talons de 12, et on se lance dans un semi marathon, on évite de justesse la tendinite pour arriver à l'heure au spectacle.







    La salle est sous forme d'arène avec la scène au milieu, on est bien installé, le show commence... c'est chiant ou c'est moi...il y a des rideaux translucides qui traversent la salle de part et d'autres...on voit rien...C'est quoi ce bordel....puis tout s'accélère... les rideaux s'ouvrent....des confettis tombent par millions, la musique explose, les lumière jaillissent....UNE GIFLE ENORME....des acrobates arrivent par dizaine du sol, du plafond. c'est le pied intégral.

    Vous l'aurez compris je recommande fortement ce spectacle qui retrace la création du groupe mythique les Beatles. Si vous aimez cette musique, foncez.
    L'année dernière nous étions allez voir O au Bellagio, et c'était également sublime. Ca vaut le prix et tant qu'a faire un seul spectacle autant faire le top.



    On profite d'être au Mirage, pour passer au BLT ou l'on mange le deuxième meilleur burger de Vegas après le Holstein bien sûr.






    La journée s'achève en beauté, des images plein la tête.
    Demain le programme est chargé direction le Grand Canyon....le grand écart avec Sin City.
  25. Like
    zink got a reaction from FrédéricB for a blog entry, Day 7 - Obladi Oblada   
    Aujourd'hui je vais prendre une gifle....

    Le temps est toujours grisâtre, le vent souffle, il doit faire au maximum 20 degré...ce qui est rare pour Vegas à cette période.
    On oublie la superbe piscine de l'Aria


    Je tiens absolument à faire le Mob Museum (musée accès sur la mafia qui a notamment était à l'origine de cette ville) et le Néon Museum regroupant d'anciennes enseignes de Vegas (ca l'air trés esthétique), j'ai le souvenir de photos des joueurs Winamax là bas, notamment de Gaëlle Baumann (j'en rêve encore).


    Mais pour l'instant, je suis (du verbe suivre) le groupe, direction le Forum shops que j'ai déjà visité quelques jours avant. Mais bon la majorité à raison et il est trop tôt pour jouer.








    A Végas, ils vaut mieux avoir de bonnes chaussures mon tracker d'activité m'indique que nous marchons entre 15 et 20 Km par jour (inclus la séance quotidienne de Fitness).
    Cela nous prendra la matinée.
    Pour le repas de midi, nous allons a un autre impératif du voyage, tout comme le In and Out, Bubba gump.
    Chaine de restaurant avec comme thématique le film Forrest Gump et dont Tom Hanks est actionnaire.
    La nourriture est de type Cajun, bien relevé, j'adore






    En sortant du resto, tout le monde en a plein les pattes, l'Aria est en face...je sens que la visite des musées est repoussée. Je n'insiste pas et m'eclipse avec pour objectif une autre table en perspective....
    Menu du jour : PLO

    Pour une fois une table s'ouvre à l'Aria en 1/3 $ au lieu des 2/5 $ habituels pour lesquels je ne me sens pas encore prêt.
    Le PLO en CG est mon activité pokeristique principale depuis la fin du .com ou je jouait en PLO hi/lo.
    Mais ici les tables sont bien différentes de la PLO 25 de PLMU.fr.
    Etonnament, les joueurs à table relancent peu ou pas, l'objectif est de voir tous les flops.
    Et ensuite ce sont des vrais calling stations qui te font des horreurs sur la river.

    Après 2/3 rounds je rentre enfin dans une main, je retourne



    3 limpers dont moi en middle plus SB et BB qui rentrent. Classique


    flop

    Ca check, je bet 15 $, 2 calls et j'ai la position sur eux

    Turn

    ca fait rentrer un tirage quinte supplémentaire mais au final j'ai pas grand chose.
    3 check

    river

    2 check, je bet 25 $, 1 vilain call et retourne `
    c'est toujours ça de pris.

    Ensuite c'est une longue traversée du désert, c'est long, c'est chiant, y se passe rien à cette table.
    3 bluffs qui passent pas plus tard, je commande un Mojito que je ne finirai pas tellement il est mal dosé (ceux du Bellagio sont nettement meilleur), 1 corona, puis deux....
    Tant qu'a faire de se faire chi** autant profiter du bar.
    Mon voisin commande un Bloody Mary, ca sonne bien, j'en commande un également.
    C'est pas mauvais. jus de tomate épicé et vodka.
    J'en commande un deuxième, puis un troisième....je vomis....en fait non mais mon jeu est à vomir.
    Je vois rien, le temps passe et mes amis viennent me chercher à 18H30 pour aller voir un show du cirque du soleil, Love.
    J'invective le croupier et son jeu de m**de

    Ce dernier s'empresse de m'offrir un belle paire.

    suis cut off

    pour pas changer j'ai affaire à 4 limpers devant moi....Ah ouais....Je bet POT
    Des femmes hurlent, les enfants pleurent, des hommes s'évanouissent......There is a new sheriff in town....put**n je suis chaud.

    3 vilains calls, bande de calling station...

    Flop

    Le 3 vilains me regardent terrorisé, ils checkent timidement....
    Il y a pas loin de 60 $ dans le pot, je bet 40 $
    2 calls

    turn une bonne brique
    2 checks, mais je préfère ralentir et pot control....

    River C'est bon ça....
    Je suis pas max mais je vois pas un vilain avec
    Vilain 1check, vilain 2 bet 50 $ il veut clairement représenter la quinte, vilain 1 a déjà les mains sur ces cartes pour folder, je re raise 120, il insta call.....m**de....j'ai trop picolé....quel con....être beurré en plein après midi.

    il retourne fièrement ces ;Tx me croyant en plein bluff.....DTF

    Mes amis viennent me chercher avec 10 minutes de retard, je repartirai avec un gain de 155 $ de quoi payer un ticket pour le show de ce soir.

    On saute dans la voiture, direction le Mirage, sauf qu'à cette heure le strip est bondé, ni une ni deux je
    passe par une rue adjacente, je dois pas être loin de 2 grammes, la Yaris fument je grille un feu qui dure des plombes...pas le temps d'aller au parking du Mirage, 2 coups de freins à main plus tard je me gare au Venetian.
    Ces dames ont voulu faire les belles avec des talons de 12, et on se lance dans un semi marathon, on évite de justesse la tendinite pour arriver à l'heure au spectacle.







    La salle est sous forme d'arène avec la scène au milieu, on est bien installé, le show commence... c'est chiant ou c'est moi...il y a des rideaux translucides qui traversent la salle de part et d'autres...on voit rien...C'est quoi ce bordel....puis tout s'accélère... les rideaux s'ouvrent....des confettis tombent par millions, la musique explose, les lumière jaillissent....UNE GIFLE ENORME....des acrobates arrivent par dizaine du sol, du plafond. c'est le pied intégral.

    Vous l'aurez compris je recommande fortement ce spectacle qui retrace la création du groupe mythique les Beatles. Si vous aimez cette musique, foncez.
    L'année dernière nous étions allez voir O au Bellagio, et c'était également sublime. Ca vaut le prix et tant qu'a faire un seul spectacle autant faire le top.



    On profite d'être au Mirage, pour passer au BLT ou l'on mange le deuxième meilleur burger de Vegas après le Holstein bien sûr.






    La journée s'achève en beauté, des images plein la tête.
    Demain le programme est chargé direction le Grand Canyon....le grand écart avec Sin City.
English
Retour en haut de page
×