Jump to content
Status Updates

NOW1S

CPiste
  • Content count

    434
  • Joined

  • Last visited

About NOW1S

Informations générales

  • Prénom
    Simon
  • Sexe
    Homme
  • Site web

Recent Profile Visitors

7030 profile views
  1. Drawing Poker : balla masqué

    Great ! J'ai ri !
  2. Paris Saint Germain

    Alors disons juste que ça lui fera du bien de souffler, il est tellement nul en ce moment !
  3. Paris Saint Germain

    Zlatan est suspendu ! Ca devrait donner ça : ------------Gameiro--------- Menez-----Pastore------Lavezzi --------Matuidi--Beckham------ Armand-Camara-Sakho-Vanderwiel ----------------Douchez--------------
  4. C'est surtout un rebranding, europoker est online depuis plus d'un an sur Ongame. Apparemment, une grosse refont graphique et modification de la charte, et peut être un dernier coup de comm pour trouver un éventuel repreneur ? Je ne comprends absolument pas le pourquoi de ce communiqué de la part des dirigerants d'Europoker, et l'investissement de rebranding, alors que bwin quittera d'ici quelques semaines Ongame, et que Unibet doit probabelement être en train de faire ses valises pour iPoker... Si quelqu'un a des infos...
  5. 7 ans sur Club Poker, ça se fête !

  6. Elles sont bien degueu... Ronaldinho38 a passé le Day 1A ?
  7. Salut veunstyle ! Nice coverage ! Des news de Nicolas "Ronaldinho382" et LeGwen, les CPistes ?! Merci !
  8. sat Hold'em Series ?

    Des satellites online seront proposés, plus de détails dans 10 jours, les tickets à 1000€ et 500€ pourront être utilisés sur des tournois de même buy in oui !
  9. Yep, un peu caché : http://www.acfpoker.fr/tournois/wpt-national-series-gruissan.html
  10. Dispos également sur ACFPoker et PMU
  11. @pshico, On s'arrêtait sur le microcosme français sans évidemment penser que les véritables enjeux se jouaient dans l'hexagone. Et sur les marchés, la mort d'un segment entraine l'émergence d'un nouveau sur la même cible qui n'est à ce que je sache pas près de mourir. L'histoire du jeux d'argent ou du poker ne se limite pas à quelques conditions fiscales ou conjoncturelles. Je crois plutôt à un changement de modèle économique majeur, voir à une modification conséquente du produit, qui viendra de l'intérieur. En un mot, et ce qui fait défaut à ce secteur depuis bientôt 10 ans (à quelques exceptions techniques près) : L'INNOVATION.
  12. Tous les "grands" acteurs ont pris conscience de la problématique et en ont compris l'intérêt global - surtout sur un réseau propre avec deux marques en propres, ou c'était à eux de construire/maintenir une liquidité propre et viable - mais ça reste très souvent à l'état de discours et il faut bien être concurrentiel. Le problème est que sur ce marché volatile, chaque ouverture d'un côté se propage quasiment irrémédiablement ailleurs. Assez incroyable en effet. Ca démontre aussi que les paroles plus haut n'était pas partagée à travers l'organisation. Je pense que le passage sur iPoker va permettre de faire le menage non seulement dans la fantasmagorique équipe technique, mais également fonder une seule et unique équipe produit. Je m'interroge vraiment sur l'intérêt de garder deux marques sans les moyens de les soutenir financièrement et sans les différencier au niveau marketing.
  13. La France est évidemment un marché difficile pour ne pas dire structurellement déficitaire dans l'état actuel, même si le cercle des survivants aura bientôt la taille critique pour permettre à ceux ci d'envisager l'avenir sous un meilleur jour - à quelques conditions qui devront être acceptés par les affiliés d'un côté et les poker et affiliate managers de l'autres : on est plus du temps du .com et il faut savoir assainir sa base et rentrer dans une vraie politique d'écologie de réseau à échéance moyen/long terme, en se concentrant sur le joueur récréatif, en changeant son expérience de jeu et même son approche. On a vendu trop de rêve et d'argent facile, de sponsoring et de grinders balla, on aurait mieux fait d'orienter ça de manière sportive, en privilégiant l'aspect fun et éducatif, avec de vrais investissements sur des promotions non pas pour encourager le rake massif, mais pour engendrer des dépôts et tacher d'augmenter le cycle de vie de ces dépôts, avant que ceux-ci ne deviennent cashout sur le compte des sharks. L'hyper concurrence a engendré ce type de stratégie court terme qui s'est malheureusement diffusée à la grande majorité des acteurs -afin de rester compétitifs sur la cible grinders - de manière plus ou moins franche, et plus ou moins contrôlée. La rentabilité long terme en a pris un coup. Les joueurs que nous sommes, et notamment ceux qui en tirent des revenus réguliers ont aussi cautionné ce système qui a accéléré le processus de raréfaction des véritables carburateurs (à prendre au sens propre du terme) du système. En plus de ces choix marketing qui impactent aujourd'hui négativement la sphère poker, de nombreux choix stratégiques et capitalistiques de plus haut niveau ont très grandement contribué aux nombreux déboires qu'affrontent aujourd'hui les entreprises du secteur. Entre fusion loupées et pénétration du marché sans stratégie réfléchie, certains acteurs n'ont mis aucune chance de leur côté et n'ont pu proposer que des politiques d'affiliation évoquées plus haut sans même réfléchir aux conséquences. Que dire de 888, Titan ? Pour Betclic - EVP, c'est plutôt au niveau organisationnel que ça c'est joué. Aujourd'hui le choix qui peut apparaitre comme ahurissant me semble un des choix les plus judicieux, aussi bien sur le plan international (ou elle rejoindra un réseau de premier plan), que sur la plan national car il devrait permettre de fonder sur iPoker le 2ème réseau après bwin.Party. Après, il s'agira de mettre en place une bonne stratégie d'acquisition / fidélisation pour l'ensemble des marques du futur réseau, et faire évoluer le logiciel. Gageons que ce choix d'iPoker ait également été motivé par l'évolutivité du logiciel. Se dessinent 6 acteurs majeurs : 1. Winamax 2. Pokerstars 3. Réseau bwin.Party (PMU, bwin, Party, ACFPoker, WPT) 4. Réseau iPoker (EVP, Betclic, Turbo, Joa) et probablement Unibet, qui a enfin une solution viable pour contrer le départ de bwin et la probable disparition d'ongame.fr. 5. Barrière Poker qui pourrait devenir un réseau dans l'avenir 6. Réseau Partouche (Partouche, MyPok) Il ne fait par contre aucun doute de la disparition rapide de Microgaming.fr dans l'état actuel des choses. Avec moins de dilution de la liquidité effective, on peut penser que ces 6 là pourront perdurer encore quelques temps.
  14. Il reste TurboPoker, apres les departs de Titan, Chili, Poker83 (et son regulier) et NetbetPoker (meme actionnaires que Trubo et qui est censee ouvrir bientot depuis 1 an !) Je crois que c'est tout ! Un reseau uni-room. Je pense que Betclic-EVP ne reversera pas de %age sur le rake genere vu l'apport en joueurs sur le .fr et ils ont du negocier une partie du capital, ou un deal avancé avec de nombreux avantages sur le .com et un % sur les futures marques qui entreraient sur iPoker fr
  15. A y regarder de plus près, et apres la surprise, c'est peut etre la solution la plus logique partant des premices suivantes : - Trafic .com qui n'a jamais reussi a se remettre de la cission .fr .com pour une room en .com dont le marche principal ete la france. iPoker sur le .com ca reste une valeur sure et Everest etait bien sur le declin a ce niveau. - retrait d'une partie des investisseurs - de mauvais choix marketing et capitalistiques ( M6, emissions, 0 evolution logicielle etc) - Un marche principal .fr ultra concurrentiel et structurellement deficitaire. - Une fusion avec Betclic mal negociee avec pres de 2 ans plus tard, toujours deux equipes distinctes qui ne collaborent que tres peu - Le logiciel Everest n'a pas ete concu pour etre un reseau, et l'evolutivite indispensable au developpement ainsi que le partage des liquidites avec d'autres marques pour nourrir le recrutement indispensable a une ecologie propre entraine le besoin de passer sur un reseau mieux designé pour les ameliorations techniques et ouvert a l'accueil d'autres marques sur des reseaux en peridition (Microgaming et bientot Ongame avec le depart prochain de bwin). Reste a savoir si cela sera suffisant pour qu'iPoker devienne un acteur important, avec le taux de churn du a la migration et l'image negative ressentie, pas sur que cette operation sauvetage n'entraine pas une chute liee. En tous cas, je ne suis pas tres optimiste pour la marque Everest, peut etre que Le Groupe Betclic Everest va decider par la meme de ne plus soutenir deux marques et va en profiter pour ne laisser qu'une equipe marketing, et faire le menage sur l'equipe technique (celle qui est censee bosser sur les updates logicielle depuis 2004 !). J'attends d'en savoir plus mais j'aimerais bien savoir si Betclic-Ev rentre dans le capital de Playtech. Le cas inverse serait etonnant. A mon avis c'est une excellente nouvelle pour Unibet.fr qui a probablement trouvé sa solution de migration apres le depart de bwin.
English
Retour en haut de page
×