Aller au contenu
Statuts

Mr_Kym

CPiste
  • Messages

    474
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  1. [Tennis Amateur 2015-2016]

    = en Gueule De Bois à environ 1g d'alcool dans le sang.
  2. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Un bon de 30e dans un restaurant du coup et une location d'une heure pour un terrain de padel (donc environ 40e) donc environ 85e de cadeaux c'est pas dégueux !
  3. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Fin des vacances scolaires ici, c'est donc le moment de dresser le bilan des tournois que j'ai effectués. J'étais très motivé pour continuer sur ma bonne lancée du mois de décembre, et étant passé 15/2 au classement mensuel de février, j'ai décidé de bombarder en m'inscrivant à 3 tournois + le Chatrier où j'étais toujours en liste. Je ne ferai pas comme d'habitude à faire mes reviews détaillées de mes matches car il s'avère que j'en ai joué 12 pendant les vacances, je vais donc faire ça assez brièvement mais j'insisterai sur les moments les plus épiques car il y en a eu. On va commencer chronologiquement, premier match des vacances a eu lieu mon 2ème tour du Chatrier vs un joueur 15/2, bien connu dans la région étant Juge-arbitre et DE d'un club et ayant la réputation d'être le limeur type et ayant été jusqu'à 15. Ceux qui commencent à me lire savent désormais que mon jeu est principalement axé sur le physique, les rallyes du fond et que j'essaie d'orienter le jeu dans la diagonale revers dans laquelle je suis très à l'aise. Je m'attends donc à un gros combat, je suis frais c'est le début des vacances et j'ai soif de victoire. A mon grand étonnement, il prend beaucoup plus de risque que prévu et le match ressemble plus à un opposition de style, les points sont disputés, les jeux serrés, je suis solide sur mon engagement et remporte le match 7/5 6/4. A la fin du match, il me dit que dernièrement, il a fait un changement dans son jeu, son âge ne lui permettant plus de jouer des matches de 4h, dommage j'aurai été là 6h s'il avait fallu. Premier tour du premier tournoi des vacances, celui de Ris-Orangis, RAS je joue mal mais j'arrive à m'en sortir 6/3 6/2 à 15/4. Deuxième tour de ce même tournoi à 15/2 contre un petit jeune de 15/2 qui a l'air tellement motivé que limite il lâche des "allezzzzz" pendant l'échauffement. Son élan de motivation ne va hélas pour lui durée seulement 4 jeux, jusqu'à 2-2, car après je vais orienté tout son jeu sur son revers en bois et je finirai par l'emporté 6/2 6/1. Troisième tour de ce même tournoi à 15/1, très attendu car je suis en forme et je n'ai encore pas remporté de match à ce niveau (3 défaites à 15/1 cette saison atm). Bonne nouvelle, il a l'air d'être moins bon que les 3 derniers que j'ai rencontré, cela a justement tendance à un peu me crisper mais il a pas l'air bien non plus. Dans ces moments, j'essaie juste de faire des choses simples, je commence à me connaitre, j'arrête d'essayer de surjoué dorénavant quand je joue des joueurs sensés être plus fort que moi. Bien m'en a pris car je finis par l'emporter 6/3 6/3 sans ayant joué non plus mon meilleur tennis. Faudra FETER CE PREMIER 15/1 ce soir malgré le prochain match à 5/6 qui m'attend demain. Quatrième tour de ce même tournoi, en GDB, à 6g/CP, contre un joueur avec qui j'ai déjà joué en sparring-entrainement, et qui je sais extrêmement solide. A 20% de mes capacités physique, mon jeu étant basé là dessus je ne me fais guère d'illusion et joue tranquillement en marchant/décrassage et finis par m'incliner 6/2 6/1 mais avec tout le même le sentiment du devoir accompli dans ce tournoi. 1er tour du deuxième tournoi des avances, celui de Grigny. Déjà, point positif, on est pas en GDB pour ce tournoi, point négatif le type est 15/3 et a l'air de faire ce qu'il veut de la balle avec une facilité déconcertante, donc sûrement un fake 15/3, point positif il a l'air d'être en léger embonpoint, sûrement approché le quintal. Le match part sur une intensité de dingue, le combat est âpre, les points finissent souvent en points gagnants (de son côté), je fais l'essuie glace, je donne ma vie sur chaque point, les jeux vont souvent aux égalités mais je les emporte souvent. Premier set 6/2. Dans la deuxième, j'accuse un peu physiquement, lui fait moins de faute et il me met 6/1 en déroulant. Là, la dynamique est clairement en sa faveur, j'avoue que je ne vois pas comment changer la dynamique du match, il a l'air au dessus de moi et l'issue du match dépendra de sa façon de jouer. A mon grand étonnement , il se met à fissurer un peu tout seul, moi je joue mon match à limer du fond mais lui plombe le sien alors qu'il avait les clés en main. A 4/1, en m'a faveur, il va même éclater une raquette de tilt sur une nième défense de mutant de ma part. Je finirai par l'emporter 6/2 1/6 6/2 en 2h30 vs ce 15/3 ancien 15. Deuxième tour de ce tournoi à 15/1 , j'ai pas pu m’empêcher de checker son palmarès, il était 5/6 il y a 2 ans. Pour vous dire on aura fait tout l'échauffement avec une seule balle ..... Le match débute et ce joueur semble être mon portrait robot au niveau de mes qualités (revers, physique) mais il a une bien meilleure volée que moi et j'ai un meilleur service que le sien. Le match est CLAIREMENT épique, les points de mutants avec 40 coups de frappes + se succèdent, tous les jeux vont à égalité, personne ne lâche rien, les cris d'animaux sont bien surs de sortis et on entend même des comonnnnnnnn tous les 2 points. Je finis par perdre le premier set 7/6 et j'avoue avoir pris un coup derrière la tête tant je me suis dépensé. Le deuxième commence sur la même intensité sauf qu'il gagne tous les points importants et il se détache pour mener 5/3... A ce moment là, je sens qu'il croit qu'il a fait le plus dur d'autant qu'il va avoir une balle de match que je vais sauver puis arraché un nouveau tie-break. Celui-ci est très tendu et il fait la course en tête jusqu'à mener 6-4, je sauve 2 nouvelles balles de match et remporte le tie-break 8/6 lachant le plus gros "ALLLLLLLEEEEEEEEEEEZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ" d'une vie. On en est déjà à 2h30 de match et on a eu le temps de voir déjà 2 matches se terminer sur le terrain d'à côté. Je suis en feu et sur ma lancée je me détache pour mener 4/2. Là alors que j'ai une balle pour mener 5/2 double break, sur un lob que je laisse rebondir à mi court, je prends le choix d'assurer un smash en faisant une remise courte pourrie sur laquelle je me prends un passing dans les pieds. Je crois que je n'ai jamais autant regretter d'avoir été une telle fiotte. D'ailleurs j'ai pensé à ce point jusqu'à la fin du match ce qui m'a récompensé par le fait de ne plus avoir marqué un jeu.... DEFAITE donc 7/6 6/7 6/4 dans un match de 3h15, le plus épique de ma vie atm. Après, ce match j'ai été un peu abattu car j'ai loupé la possibilité de faire la perf de ma vie, mais d'un côté j'ai le sentiment d'avoir passé un cap, de mieux me connaitre tennistiquement parlant etc et de m'être rendu compte que j'étais pas "si loin" des classements supérieurs. Premier tour de mon 3eme tournoi des vacances, tournoi de Corbeil limité à 15/2, avec donc pour objectifs de pourquoi pas allé remporter un premier titre ? Premier tour à 15/3, dans un terrain qui s'apparente plus à un frigo géant tant il y fait froid (-5!!!), mon adversaire envoie mines sur mines sur n'importe quelle balle et ça en devient ridicule d'autant qu'avec la décompression de mon match épique de la veille je joue comme un gland et ne suis pas capable d'enchainer 2 balles dans le court mais bon en même temps quand le deuxième coup de son adversaire détermine l'issue du point à quoi bon frapper la balle plus d'une fois? Le match est chiant au possible donc, 0 échanges, un froid polaire, je joue en pantalon et en manteau et cet enc**é attend 3 minutes au changement de côté ce qui a le don de me tilter comme jamais. Au final, je finis par l'emporter 6/3 6/4 en ayant pas eu le sentiment d'avoir joué. Il se permettra de manière hautaine de me demander "t'es combien toi en fait ?", après lui avoir répondu, il esquissera un sourire jaune et répondu "ah ok....on dirait pas" (l'air de dire, "lol jcroyais t'étais 30). C'est bien représentatif de ce qui règle dans le tennis amateur je trouve, plein de joueurs pense à tort pouvoir valloir tel ou tel niveau sous pretexte qu'ils peuvent vous mettre à 4m de la balle en envoyant des souches 2m derrière leur ligne de fond. Le tennis c'est pas de la loterie c'est avant tout un jeu où il faut renvoyer la balle une fois de plus dans les limites de son adversaire.... Deuxième tour de ce même tournoi à 15/2, contre un type avec qui j'avais sympathisé, ancien 5/6, et qui m'avait donné rdv en finale de ce tournoi pour rigoler. Le hasard a fait qu'on se retrouve finalement en 8eme. Le type est facile, moi je joue pas mal mais il fait vite le trou pour mener 4/0. Là je sais pas pourquoi sens qu'il se voit déjà gagné ce match (ce qui est compréhensible) mais dans ce sport le relâchement n'est jamais très bon surtout contre moi qui ne lâche pas souvent grand chose. La remontada s'amorce petit à petit et je finis par remporté le set 7/5 moment qu'il choisis habilement pour fissurer sa raquette de rage. Je finirai par l'emporter 7/5 6/2 pour une très belle victoire au mental vs un joueur qui risquerait de m'apporter plus de points qu'un 15/2 std. Me voilà donc en quart de finale où je vais bénéficier d'un WO. S'en suit la demi-finale contre un DE 15/2. Il est très très offensive, multipliant les montées au filet. Les points se finissent systematiquement par des volées/smashes gagnants ou bien des passings/lobs. Il remporte le premier set 6/2 mais dans le second il y a plus de déchets dans son jeu et je l'emporte 6/3. La dernière manche est extrêmement tendue et physiquement on semble accusé le coup tous les 2 du coups ça joue vraiment à 2 à l'heure et les points ne sont fait que de roublardise avec des montées à contre-temps suite à un rond ou à des amortis cheloues. A 5/3 j'obtiens des balles de matches sur lesquelles je vais faire successivement une double-faute et un smash bas du filet (LOL TENSION?). Il remonte à 5/5 et là autant vous dire, que tout me passe par la tête, j'ai déjà honte d'avoir perdu ce match alors qu'il n'est même pas terminé et je me jure déjà d'arrêter ce sport en cas de défaite. La suite, c'est une guère psychologique, des points en rond avec la main qui tremble puis la délivrance..... je finis par l'emporte 7/5 en ayant jamais autant joué petit bras sur les 4 derniers jeux, ça aura durée 2h45 mais je serai là demain pour soulever peut être mon premier trophée !!! Finale donc aujourd'hui, je suis prêt, reposé, en pleine forme et à 0g/CP !!!!! Je n'ai pas regardé le palmarès de mon adversaire ni quoique ce soit. Sur la route, je reçois un appel du Juge-Arbitre "machin ressent une gène à la cuisse suite à son match d'hier, il veut pas prendre de risque patatipatata donc voilà t'as gagné le tournoi". put**n DE m**dE QUOI je sais pas si j'aurais pas préféré la joué et la perdre à la loyale que de la gagné comme ça cette première finale. Donc bon au final, voilà qui n'est pas très glorieux mais bon je finis les vacances sur une super note en soulevant mon premier trophée. Si j'ai un conseil à vous donner, c'est apprenez à vous connaître, vos qualités, vos défauts, vos points forts, les points faibles adversaires, et adapter au mieux votre stratégie. Ne tomber pas dans le piège de vouloir surjouer, forcer vos coups, quand vous pensez que votre adversaire est "au dessus", c'est bien pire que de jouer un 20/80 croyez moi. A dans 2 mois mes tennix !!!!
  4. [Tennis] Saison 2018

    Les matchs ne sont jamais gagnés avant d'avoir été joué mes tennix ! Cilic vs Edmund comme affiche de la première demie !
  5. [Tennis] Saison 2018

    UL Tsonga qui perd en 4 sets malgré une grosse solidité sur sa mise en jeu et après avoir gagné plus de point que son adversaire. Plus gros match de la quinzaine pour le moment.
  6. [Tennis] Saison 2018

    Faut tout de même se méfier de Cilic, on parle très rarement de lui, il est très en forme, au dernier match il a perdu 5 points sur son service. Ils pourraient se retrouver en quart avec Nadal. Kyrgios a déjà battu Nadal plusieurs fois dont en GC, Tsonga l'avait battu également il y a 10 ans a l'OA. Et dimitrov va forcément monté en puissance vu son niveau de jeu faible du tour précédent. Sinon de très belles affiches au programme du 3ème tour: Kyrgios-Tsonga ; Dimitrov-Rublev ; Berdich- Del Potro; Federer-Gasquet
  7. Personne mentionne le fait que Drinan a tous les 6hXh qu'il serait opportun de jouer de cette manière, ce qui rend le VB river encore plus caduque car il a aussi des flush river contrairement à ce que Romain laisse à penser.
  8. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Chez intersport ils s'alignent sur le prix le plus bas du marché y compris sur internet (tu as juste à leur montrer le prix de chez intel), et si tu leur prends une deuxième raquette ils te la font à -30%. (non je ne bosse pas chez eux). Mais ça c'est même pas pendant les soldes, tu peux trouver mieux je ne sais où pendant les soldes sûrement.
  9. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Qui dit vacances scolaires, dit reprise des tournois. En l’occurrence pendant ces vacances je ne m'étais inscrit qu'à un seul car j'étais aussi susceptible d'être convoqué pour le Chatrier ce qui n'a pas eu lieu. Quoiqu'il en soit j'avais une certaine ambition, dans la continuité de mon début de saison l'idée était de passé au moins 2 tours ( en gros de faire au moins une perf ). Dernièrement, je sentais moins la balle qu'en début d'année mais une tout récente victoire à 15/2 contre un nouveau sparring (un joueur qui m'avais battu 2 fois sur le circuit et avec qui j'avais sympathisé et qui m'avait battu 6/0 6/2 - NB: saison précédente) m'avais plutôt très bien remis en confiance. J'aborde donc le tournoi sereinement, comme toujours lors des premiers tours (mon dernier "first" remontant à ce même tournoi l'année dernière contre un 15/5 étant passé 15/1 à l'intermédiaire). Au premier tour je joue un jeune 15/4 d'une vingtaine d'année, le courant passe bien, il a l'air détente, le match se passera bien. ( ce n'est pas toujours le cas avec certains jeunes qui jouent leur vie, qui trashtalk, 0 fair-play etc). Je fais un début de match très très solide, mon épaule est chaude (2 aces et quelques services gagnants dans le premier set) je gagne les rallyes, et remporte le premier set 6/0. Au deuxième il prend plus de risques et ça lui réussit d'autant plus que je fais un peu de fautes (relâchement inside). Il se détache 3/0 4/1, mais je reviens à 4/4 en resserrant le jeu, à 4/5 je sers pour rester dans le set et mes premières balles reviennent au bon moment. A 5/5 je sens qu'il commence à se tendre, pensant qu'il a sûrement loupé sa chance, bien vu à lui, je gagne 7/5. Très content, de ce premier match pas si facile, j'ai été solide d'autant qu'il me dit avoir joué le meilleur match de sa vie à la fin lol. (Il était monté de 30/2 à 15/4 l'année d'avant). Deuxième tour à 15/2 contre un minot de 16 ans. J'étais en confiance, autant vous dire qu'en voyant le bambin celle-ci à doublé. Dès l'échauffement il essaie de m'envoyer des sacs dans tous les sens pour me montrer que c'est lui qui a la plus grosse. Je lui laisse cette satisfaction illusoire car ce sera sûrement ses seuls points gagnants du match. J'ai souvent une tactique toute tracée contre ce genre de joueur. Je fais l’essuie-glace dès le début du match en les laissant dicter les échanges jusqu'à distiller des lobs ou des passing dans les pieds pour les dégouter. Cette tactique n'aura aucun intérêt, car il ne va jamais monté à la volée malgré le fait que je vais jouer tout le match à 2m derrière ma ligne de fond. Il va enchainer les spews, sa deuxième balle était vraiment très mauvaise (jamais vu sa en 3ème série) et j'ai systématiquement gagné les points grâce à un retour-vollée. Au final, je n'aurais pas trop forcé mon talent, juste remis la balle tranquillement dans les limites et été solides sur mon service ce qui a donné un nouveau 15/2 à mon palmarès de l'année. (déjà le 3ème youhouuuuuu). Troisième tour en compression de nouveau à 15/2 contre un senior 35+. Dès la première balle d'échauffement qui durera littéralement 3 minutes je sens que ça va être le match chiant contre le joueur qui va pas mettre de rythme et je suis déjà en tilt car j'aime contrer et m'appuyer sur la vitesse du jeu adverse. Et je ne m'étais pas trompé les points sont longs et disputés se se jouent systématiquement dans la diagonale revers, lui venant faire du décalage coup décroisé tandis que moi j'essayais de le repoussé en bombant mes revers croisé. Les points se terminent souvent par une amorti de ma part ou des montées à contre-temps, et c'est assez éprouvant. A ce jeu là, je pense que sur la durée je vais être gagnant à la vue de son visage en sueur dès le 3ème changement de côté, à 3/2 (après 40 minutes de jeu lol) mais je sais aussi que je vais devoir puiser dans mes ressources. Du coup, j'essaie quand bien même de faire la différence par moi même mais je force et spew plus qu'autre chose, apparemment il va falloir que je fasse avec les moyens du jour. Je finis par l'emporter 6/3 6/2, en gagnant plutôt moche tant j'ai joué petit bras et tendu, mais parfois il faut savoir se satisfaire du nécessaire. Quatrième tour cette fois-ci à 15/1, je sais que si je joue comme le tour précédant, jvais me faire violer, car j'ai eu eccho d'un pote qu'il avait un coup droit monstrueux et qu'il adorait dicté l'échange avec celui-ci. A l'échauffement la puissance de celui-ci a l'air de se confirmer mais pas vraiment sa régularité. Dès le début du match, cela semble se confirmer, en effet il dicte l'échange avec celui-ci mais finit toujours par craquer en ratant le plus facile. Je me détache à 2/0 mais je sais que si ça commence à rentrer la tendance va s'inverser. Cela ne loupe pas, ces coups commencent à rentrer et on commence à assister à un combat épique, j'ai les jambes en feu aujourd'hui et je ramène l'impossible mais les points finissent souvent dans sa poche au final. Je me bas tant bien que mal et il ne fait plus beaucoup de fautes. Dès le début de l'échange il m'envoie souche sur souche et je suis vite en assistance respiratoire, d'ailleurs je ne manque pas de sortir des cris d'animaux à la Nadal tant je me bats pour tout ramener. Les points se suivent et se ressemblent et malgré avoir sauvé un balle de match grâce a un tweener-lob suivi d'un smash, suivi d'un énorme "cooommoonnnnnnnnnn" (hot shot du tournoi sans doute), je finis par m'incliner 6/3 6/3 au terme d'un match où je n'aurais pas démériter mais dans lequel je n'aurais jamais pu vraiment croire en la victoire. Au final, je sors à la fois satisfait de mon tournoi dans le sens où j'ai le sentiment du devoir accompli, et je vais passé 15/2 dès février (7V/3D - 4 15/2 ; Absence de défaite significatives +100 pts) , mais j'ai vraiment l'impression d'être à des années lumière de gagner à 15/1 alors que je n'ai pas perdu plus de 5 jeux sur mes 5 derniers matchs à 15/2.
  10. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Jdirais que pour un 35+ c'est similaire car ils ont souvent l'avantage d'avoir l'expérience d'avoir joué beaucoup en senior auparavant, donc ca peut compenser le "léger" manque physique. (bien que j'ai vu des "vieux" très bien tenir sur la longueur d'un match et inversement). Par contre pour les -18 il est évident pour moi que leur classement est surcôté. Dans leur catégorie ils ont tous un mental en mousse donc y'a pas trop de problèmes mais en Senior il faut quand même s'adapter, les matchs ne se jouent plus sur l'aspect technique du tennis, et amha ils ont un manque d'adaptabilité dû au fait que le style de jeu dans leur catégorie d'avant est trop stéréotypé.
  11. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Ça a été la reprise des tournois aussi pour moi pendant les vacances. Je me suis inscrit à 2 tournois avec pour objectif de continuer à jouer un tennis propre en espérant faire au moins une perf sur 1 des 2 tournois. Pour le premier match du premier tournoi je joue à 15/4 vs un 35+ qui, ma foi, joue plutôt très correctement. Le match se joue comme souvent dans la diagonale revers. Je ne sais pas s'il s'est rendu compte que je ne faisais jamais de faute dans cette filière ou si c'était son seul schéma tactique mais quoiqu'il en soit, les échanges sont longs tout comme les jeux. Je lâche rien, les jeux vont très souvent à égalité mais je les remporte quasiment tous, ce qui donne une première victoire 6/1 6/3 avec le sentiment du devoir accompli. Le samedi qui suit va être un marathon pour moi car à 9h je joue mon 2ème tour de ce même tournoi, à 14h je joue mon premier tour de mon second tournoi des vacances, et à 19h en cas de victoire de mon 2ème tour je jouerais un 3ème tour de mon premier tournoi (faut suivre c'est compliqué). Bref, second tour classique à 15/2. Je n'ai alors qu'une seule victoire de ce type dans ma grande carrière (ayant collectionné les 15/3 l'année dernières) mais je ne compte pas en rester là cette année. Première chose qui me saute aux yeux, le type est ambidextre, pas le genre de fan de notre Santoro national, nan lui il joue tant les coups droits main droite que main gauche, tout en variant parfois à 2 mains, mais vu qu'il sert de la main droite ....Quoiqu'il en soit, il a pas l'air d'envoyer du lourd lourd. Le match se déroule bien je n'ai pas a forcé mon talent, juste à rester solide car il finit par spew d'un moment à l'autre. Je gagne 6/2 6/1 et je suis surpris après avoir parlé avec lui, qu'il ait battu 2 15 l'année précédente ce qu'il lui a permis de passé de 15/5 à 15/2 en 2 tournois. S'en suit, retour à la maison, douche, étirements, pâtes, et c'est reparti pour mon autre tournoi. Premier tour cette fois ci sur Quick intérieur (contrairement au greenset de l'autre tournoi). Le type est 15/5 et il a l'air d'envoyer des mines dans tous les sens, quant à moi j'ai l'impression de jouer sur gazon que ça va à mille à l'heure, d'être en retard sur tout. Bref, ça commence et j'ai l'impression d'être devenu une énorme m**de alors que 2h avant je donnais une leçon à 15/2. Premier jeu de retour, je retourne directement mes 4 retours dans le bas du filet.... Bon okay je sens plus la balle on va essayer de servir pas trop dégueux... Je remporte mon jeu de service avec 2 aces mais dès que le point est lancé j'ai l'impression que ça va plus vite qu'à Wimbledon. Je décide de jouer très simple en me reculant de 2m pour bien limer. Je commence à mettre les balles dans le cour, ce qui suffira amplement pour l'emporte 6/2 6/0. De nouveau retour à la maison, étirements, Bordeaux-Monaco, puis en route pour mon 3ème tour de mon premier tournoi. Les matchs d'avant ont été plutôt facile je pense être relativement frais physiquement, c'est le moment de faire sa meilleur perf à 15/1. Dès le début je sens que ça va être une galère, le type à 40 ans, ne donne rien je sens que ça peut durer 3 jours. Il est très complet, il bouge bien, ne fait rien de fou mais il a une bonne longueur de balle qui me neutralise beaucoup du coup les points sont longs et il faut souvent que je crée la rupture par des amorties ou des montées au filet en semi-slip. Le match est très difficile physiquement tant pour lui que pour moi. Je sauve 4 balles de set à 5/4 pour revenir à 5/5, là j'ai 1 balle de break je sors un passing de revers court croisé de mutant et il me met une demi-volée complètement folle. Il finit par remporté le set 7/5. Mentalement je ne faiblis pas car je pense pas avoir non plus gâché d'occasions folles, le set s'est joué à rien, il a juste été monstrueux dans les moments cruciaux. Le 2ème set démarre très bien pour moi, je me détache rapidement pour mener 4/1 double break, mais il parvient à revenir car je pense que je commence à accuser un peu le coup physiquement. (Après 6h de tennis dans la journée j'avoue que j'arrive plus à maintenir un niveau de jeu moyen satisfaisant ). Les jeux sont de nouveau très serré et on revient à la même configuration que dans le premier set. A 5/5, je commets quelques erreurs et perd finalement le match 7/5 7/5. On peut dire que c'est une défaite relativement encourageante malgré une certaine frustration. Place maintenant à un repos bien mérité avant de jouer mon prochain match 2 jours après, pour mon 2ème tour de mon autre tournoi. 2ème tour donc à 15/2, le type a l'air d'aimer envoyer des sacs et ça tombe bien car j'adore faire l'essuie-glace et faire craquer les gens. Le plan se déroule à merveille jusqu'à 6/2 4/1 moment où il décide d'abandonner prétextant des "crampes"... Le contrat est déjà bien rempli avec déjà 2 15/2 à mon actif soit déjà 2 fois plus qu'avant, donc tout ce qui pourra m'arriver maintenant ne pourra être que du bonus. Je ne me mets pas plus de pression que ça pour mon prochain tour. 3ème tour donc de nouveau à 15/1. Cette fois ci encore contre un type qui joue à 2 mains, sérieux ça revient à la mode ce genre de joueur ? Sauf que lui à pas l'air de blaguer du tout, dès l'échauffement je vois déjà que c'est de loin le joueur le plus solide que j'ai joué jusqu'alors. Auparavant j'avais checker le tableau car je me faisais chi** et j'avais vu qu'il avait gagné 1 et 0 à 15/2 donc ça me semble assez cohérent. Le match commence par un Ace (pour lui OBV) et dès ce moment là, je pense déjà à ne pas me prendre la double roue de bicyclette. Je sens que le jeu passe à un autre niveau avec lui avec sa régularité liée à sa puissance. Il ne donne aucun point et je dois moi même faire les points parfaits pour espérer gagner un point. Certains points sont épiques, j'en gagne d'ailleurs un après qu'il m'est lobé et que j'ai réalisé un tweener qui viendra touché la ligne de fond de court et qu'il renverra dans le filet. Sur un autre point, son passing m'enverra au sol suite à un de mes plongeons spécial (Oui je suis souvent par terre quand je joue au tennis ) me créant une jolie plaie assimilable à une brulure au 2nd degré de 10cm carré qui interrompu le match pendant 5 min le temps que j'aille me désinfecter. Pendant, mes soins j'échangeais 2 mots avec le juge-arbitre et en plaisantant je lui dis, "c'est quoi cette escroc contre qui tu m'as fait joué ?" , "Ah oui Rico, il reprend là il était 3/6 y'a 4 ans", "D'accord." Au final sans surprise je finis par perdre avec les honneurs 6/2 6/1. Ces 2 premiers tournois laissent présager une bonne saison en perspective. D'une part, car j'arrive à maintenant un niveau de jeu moyen assez élevé sur la durée. J'ai très peu d'up and down comme il pouvait m'arriver il y a un an. Je pense avoir passé un cap mentalement car je n'ai plus aucune nervosité de jouer à 15/2 comme le prouve les 10 jeux seulement que j'ai perdu à ce niveau sur mes 3 derniers matchs. Il va falloir continuer dans ce sens et tâcher d'améliorer la partie offensive de mon jeu que je n'ai pas vraiment mise en avant cette semaine.
  12. [Tennis] Saison 2017

    J'ai bien peur qu'il faille que Jo ou Delpo ne gagne Bercy pour être certain de prendre la 8ème place qualificative. Goffin semble le mieux armé pour prendre une des 2 dernières places vu son classement et sa possible Demi à Vienne si on en suit ses futures projections. (Chung puis Haase/Sock). Anderson et Querrey semblent être redescendu de leur nuage de l'US open donc ils ont moins de chance de figurer au Masters selon moi. Carreno-Busta est un bon joueur de dur mais Indoor il n'a jamais vraiment brillé et il semble accumuler la fatigue de sa formidable saison un peu à l'image de Thiem l'année dernière. Conclusion: Goffin favori pour y être, ensuite le joueur qui fait au moins demi à Vienne/Bale et Final de Bercy et là peut être que Delpo est bon outsider car il est en forme et très bon Indoor. (Final est ses concurrents de prennent pas de pts ça lui ferait reprendre 600 - 180 = au moins 420 pts)
  13. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Je pense qu'il ne faut pas faire de généralités ....tous les examens réservent leurs lots d'injustices mais je reste convaincu qu'on est tout de même dans un milieu méritocratique. De toute manière, je n'en suis pas encore au stade de passé l'examen, mais je suis pour l'instant très motivé. J'ai un cursus universitaire en sport et en pédagogie et continuer à bosser dans le milieu du tennis qui est mon sport de coeur serait une véritable consécration pour moi !
  14. [Tennis Amateur 2015-2016]

    Ca a changé depuis 3 ans c'est à partir de 15/2 dorénavant.
English
Retour en haut de page
×
King's Resort : WSOPC 2019
King's Resort : WSOPC 2019