Jump to content
Status Updates

Filgaite973

CPiste
  • Content count

    2038
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Filgaite973 reacted to Bandecdc for a blog entry, Bilan des 6 derniers mois : erreurs, coups durs, highlights et consécrations   
    Et oui, ça fait déjà 6 mois que je n'ai pas mis à jour ce blog, il était peut-être temps que je m'y remette. J'ai décidé de m'y atteler car même si j'ai été bien moins actif sur le forum, et au jeu d'une manière générale, j'ai quand même pas mal de choses sympathiques à raconter.
    Petit rappel,
    datant de mars dernier, préparait une séance de grindage des Scoop et des Winamax Series. Finalement, il n'en sera rien puisqu'un début difficile et l'arrivée des partiels auront eu raison de ma motivation à grind. Je finirais ainsi mars avec le solde pas très glorieux de -306€ pour 12h de jeu, soit mon plus mauvais mois lifetime et mon premier mois négatif depuis 2011 (!).
    Petite pause durant le mois d'avril, je décide de proposer une activité de coaching pour les joueurs de MTTs micro buy-in, ou joueurs souhaitant se lancer dans la variante. J'ai été surpris de recevoir dans la foulée plusieurs dizaines de propositions de joueurs intéressés (28 à l'heure actuelle). Certains inconnus au bataillons, d'autres réguliers du forum dont la candidature m'a flatté.
    D'une manière générale, l'expérience "coaching" a été mitigée pour moi. Concrètement, les joueurs que j'ai sélectionnés s'en sont bien sortis, et ont globalement été satisfait de l'apport en termes de temps et de contenu. Ce qui en ressortait c'est que je n'étais pas le plus fin technicien du monde (pas de surprise sur ça), mais je maitrise correctement le fields des micros, je suis pédagogue, organisé et perfectionniste, voire chipoteur parfois - ce qui a beaucoup de bon dans un jeu où la différence se fait surtout sur l'accumulation de petites précisions. Au cours des 44h passés sur skype entre début mai et fin aout, j'ai facturé et encaissé environ 520€, correspondant entre 20 et 50% des gains nets réalisés sur la période du coaching.
    La seule ombre au tableau : l'élève que je suivais et qui gagnait le plus (environ 1500€ sur la période) s'est visiblement dit que "hey, c'est internet ! Si je décide de couper les ponts et faire le mort du jour au lendemain, il va me faire quoi ?". http://reactiongifs.me/wp-content/uploads/2013/11/James-McAvoy-filth-middle-finger.gif
    Effectivement, si ce monsieur décide de ne plus me contacter et ne pas respecter ses engagements, je l'ai dans l'os pour quelques 300€ de plus. Nous n'avions pas d'autre contrat qu'un simple gentlemen's agreement et je ne n'ai pas envie de me fatiguer à faire un scandale pour une somme aussi petite, même si je pourrais pour le principe. Je vais garder le nom de cet membre actif sur le forum anonyme pour le moment afin de lui accorder le bénéfice du doute, mais je pense que tôt ou tard je balancerait un petit name dropping publique qui va bien, ça serait la moindre des choses.
     

     
    Mi-mai, je décide de contacter un régulier du forum suite à une annonce indiquant qu'il recherchait un stakeur. A prori le joueur (qui lui aussi restera anonyme dans ce billet) a l'air sérieux, a un sharkscope positif à 5 chiffres, j'ai peut-être un investissement juteux à exploiter.
    On se mets d'accord pour lui bloquer 1500€ sur une période de 4 mois (l'échéance étant due au 15 septembre prochain) à un taux avantageux pour lui par rapport au marché (55/45 pour lui du bénéfice net).
    Malheureusement, je constate rapidement que le joueur n'est finalement pas aussi bon que ce que je l'avais espéré et peine à sortir la tête de l'eau. Après avoir fait un tour sous les -800, il enchaine un rush de folie qui le propulse à +900... avant de retomber en à peine un mois aux alentours des -500€ à trois semaines de la fin du contrat, et cela même après avoir joué plus d'un milliers de games et des centaines d'heures de jeu. C'est assez décevant mais plutôt prévisible : une fois encore je me suis précipité sur une opportunité sans analyser en profondeur les tenants et les aboutissants de l'investissement.
     

     
    Crédit photo : http://pokernem.over-blog.com/ (AKA meilleure BD poker francophone)
    Je tiendrais peut-être un autre discours si d'ici là le joueur parvient à regagner quelque chose - après tout il n'est pas mauvais techniquement même s'il a des difficultés à s'adapter sur les fields de micros et néglige l'ICM - mais globalement il est très improbable que je ressorte gagnant d'un sou de cette opération.
    A côté de ça, le mois de mai se termine bien pour moi aux tables : je termine le mois à +1070€ pour 19h de jeu après avoir notamment gagné un 5€ turbo et finis 2ème du Cocktail (et après avoir refusé un deal contre un fish, aaaargh). Il faut dire que l'effet "Pseudo de fille" fait toujours son effet, on continue de me demander en ami chaque fois que j'adresse la parole à quelqu'un. Un débile m'a même filé son numéro de téléphone et son facebook (si si) alors que je le jouais en HU.
     

     
    Des fois ils sont moins gentils quand même.


     
    En juin il ne se passera pas grand chose, c'était un mois très occupé pour moi et j'ai préféré ne pas accorder de temps à ce jeu mais plutôt à des occupations plus importantes.
    Parallèlement je finis 2ème du championnat de Dijon aux échecs alors que j'avais une autoroute pour la win après avoir battu tous les joueurs dangereux, j'avais juste à gagner les trois games suivantes et j'ai finis par perdre (sur un spew énorme) l'une d'entre elles. J'ai probablement craqué sous la pression. Aux échecs même contre des joueurs un peu moins bien classé, il est difficile d'enchainer 3 victoires consécutives, particulièrement quand on a les noirs dans deux des trois matchs.
    Sur internet, je me lance dans les "bullets", format de jeu où chaque joueur dispose d'une minute pour finir sa partie, sans quoi il la perdra. C'est fun à jouer mais c'est assez frustrant parfois XD.
     

     
    Ce qui nous amène en juillet, à l'arrivée des Micro Séries de PS, j'avais prévu de jouer les dimanches pour le fun. Mais Muffinman m'a signalé sur facebook que "tu prends cher sur le thread des MS mdr". Après vérification, j'ai constaté qu'un challenge se préparait entre une quinzaine de membres du CP et que GeneralM, non content de me démolir aux échecs régulièrement, m'avait trashtalk gentiment charrié sur le fait qu'on ne me voyait plus aux tables depuis plusieurs semaines.
    J'ai donc décidé de me la jouer à la Marty Mac Fly et d'accepter de participer au challenge, même si il faut le dire je n'étais guère enchanté de devoir jouer tous les jours pendant 8 jours alors que j'avais un travail à temps plein. Pas forcément la décision la plus intelligente de ma vie si on en juge par l'état de fatigue avancé qui était le mien après le challenge. lol.
    https://www.youtube.com/watch?v=5WXUlLBX2qg
    Bref du premier au 6ème jour, je suis resté dans le milieu de peloton, sans parvenir à me démarquer ni m'enfoncer dans les méandres du bas de classement non plus.
    Au 7ème jour, je parviens à me hisser en table finale d'un des plus petits events : le 3€ Zoom.
    550€ à la gagne, mais surtout l'occasion pour moi de pouvoir hold'up le championnat. Je bénéficie d'un coup de main du destin quand je raise en mp avec 22bb, payé au bouton, le big blind push ses 5 dernières bb et je reshove. Le BU avait trap avec Il m'a bien own. Je l'emporte malgré tout sur un board X X salvateur. Après quoi le 3 handed n'est plus qu'une question de technique et je l'emporte relativement aisément.
    A la fin de la soirée, je suis passé de 6ème à 2ème à seulement un jour de la fin du challenge. Nous somme 15 à avoir mis 25€, le premier prendra 250€, le second 125€.
    Le dernier jour se passe également très bien, je réalises trois jolies places payées, dont un deep run sur le Classico où je finis 19ème/6300 (ou 6800, je ne sais plus) pour 235€ supplémentaire. Ça reste une place extrêmement cruel, 19ème, vu la belle somme réservée au gagnant. Mais bon globalement je ne vais pas cracher dans la soupe.
    Finalement après quelques frémissement de joueurs qui ont deep run leurs day 2, je l'emporte avec 400 points d'avance, un bénéfice net d'environ +800€ et les +225€ nets réservés au gagnant du challenge. Comme on dit dans le jargon, "cours mieux".
     

     
    Ah oui ce n'est pas tout ! J'ai aussi gagné une lot d'une valeur inestimable que pokerstars offre à tous les gagnants d'un event des MS.
     

     
    Et oui, en anglais Cap veut dire "casquette", génial non ? Je suis trop heureux !
    Début aout, je décide de staker deux autres joueurs pour 1000€ chacun pour une durée de 4 mois et une cut de 50/50. Pour l'un il s'agit d'un pote compétent mais qui a la flemme de déposer malgré son salaire confortable (?) et c'est plus une sorte de dépannage, vu qu'il n'aura pas trop de temps pour faire du volume. J'estime que son rendement moyen devrait malgré tout être légèrement positif s'il s'applique et je sais qu'il le fera. Il est déjà à -50€ pour l'instant mais ce n'est pas inquiétant.
    Le second est andrag73, un gros régulier du topic des sng micros qui a déjà fait ses preuves d'un point de vue des gains et du sérieux. Pour l'instant je suis extrêmement satisfait de son approche du staking et de sa façon de jouer d'une manière générale : très discipliné, n'hésite pas à se remettre en question, joue une majorité de ses games dans les meilleures conditions; très patient, très peu de tilt. Tout ce qu'on peut demander de quelqu'un qui joue avec notre thune.
    Dans les faits, il est déjà monté à +1500€ uniquement sur les trois premières semaines.
    Et je ne pense pas qu'il ai prévu de s'arrêter là ^^. Il a un un ROI > 100% qui sera très dur à maintenir à mon avis, il a bénéficié d'un très bon run sur les 135 premières games - ça aide - mais globalement je pense qu'il est tout à fait acceptable de tabler sur un +3000 sur l'ensemble de la période vu son niveau et son set de qualités (même si je lui ai accordé une clause lui permettant de mettre fin quand il le veut s'il estime avoir gagné assez). Ça me ferait un joli +1500 si ça se produisait, donc on croise les doigts. Pour l'instant je suis virtuellement à +750€, donc à lui tout seul il supporte les pertes des 2 autres et me permet d'atteindre mon objectif de rentabilité que j'avais mentalement fixé à 5% du total du capital investi (soit 175€). Idéalement je souhaiterais atteindre 15% de ROI et ce n'est pas utopiste d'espérer les atteindre d'ici fin novembre.
    Un dernier petit mot sur la chaine youtube que j'ai créée et où je peux regrouper les vidéos de mes sessions live, post-mortem et mes analyses de mains. Je compte peut-être aussi varier un peu en postant des vidéos d'autres jeux puisqu'on est partis ^^.
    Voici la chaine en question :
    https://www.youtube.com/channel/UC6S3MteXNQQD8F3Mggrye7g
    Et les trois dernières vidéos que j'y ai posté :
     
    En espérant que ça plaise à quelque uns d'entre vous =). Je suis ouvert à toute critique constructive qui me permettrait d'améliorer la qualité de mon contenu, que ce soit sur la forme ou sur le fond.
     
    Voilà c'était tout pour ce billet ! Je n'ai aucune idée de quand j'écrirais le prochain, alors on va dire que ça sera une surprise !
  2. Like
    Filgaite973 reacted to M€LJA for a blog entry, Et toi Melja, qu'est-ce tu deviens ?   


    Salut chers lecteurs même si je doute que vous soyez encore nombreux après plus d'un an sans publier .




    Je dois l'avouer,si tout irait bien et que j'aurais 4 tables qui tournent en ce moment , je n'aurais probablement pas pris le temps de revenir poster sur ce blog .




    Vous l'aurez remarqué, je ne suis pas une lumière en orthographe mais je vais essayer de faire du mieux possible pour vous raconter ma vie pokéristique et la vie du poker en général durant cette année passée .




    Commençons par le commencement , mon BAN des casinos français et des sites ARJEL suite à une altercation dans un casino .




    La plupart d'entre vous connaissent déjà l'histoire donc je vais éviter de revenir dessus même si il faut bien dire que cette sanction m'a quand même mis un gros frein dans ma vie de joueur de poker .




    Juillet 2012 : Suite à l'altercation du mois de mars , Je suis convoqué à la PJ de Lille où l'on me signifie l'arrêté ministériel qui m'interdit d'entrer dans tous les casinos de France et surtout de jouer sur tous les sites français agréer par l'ARJEL pour une durée de 2ans .




    La nouvelle est dure à accepter même si je m'y attendais après avoir eu des échos par des gens du milieu . Je décide dans un premier temps de m'expatrier en Belgique pour jouer sur le .com mais ma gestion de bankroll désastreuse va vite me résoudre à rentrer en France au bout de deux mois sans vraiment avoir pu m'installer sur le .COM.




    De retour chez moi complètement broke , je décide d'ouvrir des comptes sur les sites de poker français sur le nom d'amis qui ne sont pas joueurs .



    Winamax détecte assez vite la supercherie et me clôture mon compte . Aucun recours à faire, passons .



    J'ouvre ensuite trois autres comptes sur d'autres rooms qui me permettent encore à l'heure actuelle de jouer .




    Mais le soucis quand on joue sur le compte d'un autre, c'est qu'il faut être très discret ce qui veut dire ne pas parler de ses perfs publiquement, (assez chiant pour un bragueur comme moi) mais aussi faire très attention avec les cash out pour ne pas "déranger" trop souvent l'ami qui me sert de prête nom ni sa banque qui n'aime pas forcémment le poker ...




    Même si je réaliserais un gros hiver sur Barrière (+20k€) et quelques coups d'éclats en MTT (notamment la win d'un SCOOP et d'un HR sur pokerstars), mes sessions sont souvent dominées par le sentiment de ne pas être moi et surtout par ce tilt récurrent depuis des années qui m'empêche d'avoir une bankroll stable . Je me suis fait à l'idée qu'il ne me quittera d'ailleurs jamais .




    Pour ce qui est des tournois live, j'en ai disputé qu'un, le WPT Bruxelles à 1650€ en Février ou j'ai spew comme un cochon et bust au bout d'une heure . Pas de quoi raviver ma flemme pour le live !




    [idea=Et maintenant, on fait quoi ?][/idea]




    Je suis dans une période ou je me demande combien de temps vais-je encore avoir l'envie de jouer au poker ...




    Oui, j'ai gagné beaucoup d'argent ces dernières années (environ 150k€) mais tellement irrégulièrement qu'il m'arrive de rouler dans une belle Audi 6 mois et de prendre le métro les 6 mois d'après ...




    Croyez moi ou non, Il m'est arrivé cet hiver de dépenser en une après midi 10 000€ en liquide dans un café sur des courses PMU à coup de 1500€ gagnant par cheval . C'etait un samedi . Je me souviens que tout le monde me regardait échanger mes billets violets contre un vulgaire récépissé .




    Mes amis présents ce jour là et qui sont pour la plupart en galère avaient envie de gerber ...



    Et bien pas moi .



    L'idée que j'ai eu pour me refaire ? Miser le lendemain les 5000€ qui me restait sur un match de tennis féminin dont j'ai oublié le nom de la joueuse, je sais qu'elle avait un nom de russe qui m'avait inspiré confiance et qu'elle avait une cote de 1,75 . ma joueuse a facilement gagnée le 1er set 6-1 mais quand elle a perdue le second , je savais déjà au fond de moi que mes derniers 5000€ ne m'appartenaient déjà plus .



    S'en suivra quelques mois de galère où j'ai même du faire de l'intérim pour pouvoir payer mes factures .




    Comme beaucoup de joueurs donc, je suis un flambeur/spewtard dans l'âme et les rooms de poker l'ont bien compris : avec la mise en place depuis 2 ans des hyper turbo et déglingos, je suis tout simplement break even en HU, j'ai eu la chance de trouver une certaine réussite en MTT qui m'a permis de pouvoir encore gagner .



    C'est donc très difficile mentalement de toujours repartir jouer au poker et d'ouvrir des heads up à 10 balles ou pire encore bosser pour 70€ par jour à l'usine quand on a claqué 15k€ le mois d'avant ...




    C'est la principale raison qui me pousse à réfléchir à mon avenir car je me dis que finalement, l'argent du jeu n'appartiendrais t'il pas au jeu ?



    Mais ce n'est pas la seule raison qui me fait me poser des questions sur l'utilité de continuer au poker ...




    Le niveau des joueurs sur le .FR augmente de plus en plus , le FISC guette, mais surtout la lassitude du jeu et la fatigue mentale devient de plus en plus dure à gérer , je m'en expliquais sur un thread sur le CP qui parlait du blues du grinder il y a quelques mois :




    "Je ne parlerais pas des périodes de bads run car je pense que l'on vit tous à peu près la même chose dans ce cas, mais plutôt du mal être du joueur de poker même quand tout va bien :



    C'est vrai que je me sens privilégié face à mes amis qui galèrent à se lever à 6h du mat tous les jours pour un smic mais parfois , j'échangerais bien les rôles une petite semaine par mois . Je m'explique : Ne rien faire d'autre que jouer au poker sur son PC tous les soirs , parfois même le jour est vraiment lassant au bout d'un moment . Parfois j'ai vraiment envie d'avoir une vraie vie professionnelle avec des rapports humains etc (sauf à France Telecom
    ) ... Comme beaucoup l'ont dit , être joueur de poker nuit aussi à une bonne hygiène de vie (repas avalés à la hâte etc ..) et créer un décalage avec la vraie vie comme le fait de terminer une session à l'heure où d'autres se lèvent pour aller au travail .



    Il m'est arrivé de me sentir mal en rentrant d'un cash game live en casino à 6h du matin en croisant les enfants qui partent à l'école , même en ayant gagner un SMIC en 5 heures de session . Il m'est aussi arrivé de ne pas avoir envie de commencer ma session du soir mais de me sentir obligé de la faire , comme par manque ou par appât du gain .




    Pour être un joueur de poker épanoui , il faut être un bon gestionnaire (ce que je ne suis pas du tout) , et avoir un mental à toute épreuve . Il faut apprendre à aller se coucher à l'aube en ayant perdu 1K contre un mongolien qui comprend rien au jeu alors qu'on sait qu'en principe on aurait du lui prendre 2k ou encore perdre en 1 soir le bénéfice qu'on a mis 1 semaine à gagner , parfois plus . A part l'expérience rien d'autre ne peut apprendre à accepter ce genre de trucs .




    Ce que je trouve dur aussi c'est qu'il faut constamment apprendre à repartir de rien ou presque , nous jouons au poker pour gagner de l'argent . On part d'un petit dépot puis on grind pendant des mois jusqu'à atteindre une certaine somme et là on a l'envie de s'acheter quelque chose (ou de simplement payer ses factures pour ceux qui jouent à des limites plus basses) et on cash out et devons repartir de plus bas . Cet éternel recommencement est fatigant mentalement et c'est encore plus vrai en cas de brokage . Ce problème ne concerne pas ceux qui ont une gestion de bankroll parfaite mais je pense que l'on est très peu dans ce cas .




    On parle aussi beaucoup de la liberté de ce mode de vie mais je me souviens avoir refusé plusieurs fois des sorties avec des amis car "ce soir c'est dimanche et c'est jour de tournoi" ou " non ce soir j'ai 500€ à rattraper" sans parler des évènements de plus en plus fréquents ( FCOOP,SCOOP,WS etc...) qu'on a pas envie de louper et qu'il faut financer . On a beau être libre sur les horaires , ce jeu est notre gagne pain si on ne joue pas on ne gagne pas . ça demande énormément de temps et un joueur de poker travaille beaucoup plus qu'un salarié aux 35h et souvent 7 jours sur 7 .




    Pas de soucis donc avec le fait de gagner beaucoup plus d'argent que Mr Tout le monde car comme tout métier qui paie , il faut non seulement bosser beaucoup mais surtout avoir les compétences , voire un talent , ce qui n'est pas donné à tout le monde .




    Malgré tout ces inconvénients , Je suis d'accord avec ceux qui disent que réussir à gagner sa vie grâce au poker est une véritable chance mais il y a un dicton que j'ai entendu qui est on ne peut plus vrai : " Le poker est l'argent facile le plus difficile à gagner " . Cette phrase résume à peu près tout ."




    Et oui , ce n'est pas tous les jours facile et Chaque jour, on apprend la retraite prématurée d'un joueur et on sent dans le discours de tous que l'augmentation du niveau, la menace du FISC et surtout la pénibilité mentale du "métier" pèsent de plus en plus dans les esprits .



    [learn=Le poker, une perte de temps ?][/learn]



    Cette photo de moi à côté d'Arnaud Matern pendant l'EPT Deauville il y a déjà 4 ans illustre vraiment bien ce que j'exprime dans ce billet . Pourquoi ?








    Rappelons nous . à l'époque, je suis un jeune ramdom qui prend plaisir à jouer l'attention whore sur un forum de poker et qui rêve de faire une grande carrière de joueur de poker sponsorisé .



    Arnaud Matern est lui l'un des joueurs les plus reconnus dans le poker français partageant l'affiche de Pokerstars avec Elky .



    Ou en est-on aujourd'hui ? Pour moi on vient d'en faire le tour et rien de bien folichon .



    Mais pour Arnaud Matern, c'est encore plus terrible puisqu'il a perdu son sponsor et que çela fait maintenant 17 mois qu'il n'a pas fait ITM alors qu'il dispute encore de nombreux EPT .




    C'est donc ça la vie de rêve ?




    Et Elky il est encore là me direz vous ?



    En effet , il continue à parcourir le monde sous les couleurs de Pokerstars mais si Hendon mob lui retirerait les buy in de tous les tournois qu'ils disputent sans faire ITM, je pense qu'il ne lui resterait que la moitié de ses 10 millions de gains en live . et oui ça va vite quand on fait des one drop à 1M$ ou des super high rollers à 100k$ .




    Mais bon, tout le monde n'est pas Elky et nombreux sont les joueurs qui ont disparu du circuit soit parce qu'ils se sont broke même en ayant gagné des tonnes auparavant, (je pense à Kzouls qu'on ne voit plus sur aucun tournoi depuis plus d'an même si je ne sais pas si il est broke mais c'est fort probable) ou d'autres comme Tristan Clémençon .



    Rappelez vous il y a 6 ou 7 ans , le petit prodige malmenait ses adversaires sur les tables de Poker770, aujourd'hui, celui qu'on surnommait le PDG quand il était chez Winamax a finit par vraiment le devenir en investissant ses gains pendant son sponsoring dans la création d'une entreprise . Peut être le plus malin de nous tous ?




    J'ai donc l'impression que par les temps qui courent, la tendance est au déclin .




    Mais paradoxalement, les chiffres en terme d'affluence sur les tournois live sont très bons . On vient de battre le nombre de participants du circuit WPT à Marrakech et les WSOP-E d'Enghien sont dans la même lignée que l'année dernière malgré la perte du glamour de la Côte d'azur .




    Mon discours n'est-il alors pas trop alarmiste ou trop personnel ?



    Peut être est-ce juste la fin d'une génération de joueurs dont je fais partie que la routine et les frustrations des 80/20 décisifs perdus ont finit par lasser ? Réponse dans quelques années .




    Mais quand on regarde ce que sont devenus les précurseurs en la matière, il y a de quoi penser que le poker ne fût pour eux, comme pour beaucoup, qu'une brève illusion ... Rappelez vous : Pascal Perrault, Thomas Fougeron, que je me souviens avoir croisé il y a 2 ans à St Amand, cherchant désespérément un stacking pour jouer le 500 deepstack .



    Je ne cherche pas à me moquer de ses joueurs mais ils représentent pour moi le début du poker Français et je ne peux m'empêcher de les citer .




    Mais pas de panique, Il y aura toujours de nombreux candidats prêts à se lancer et à rêver de gagner sa vie au poker pour, pourquoi pas un jour, ship un gros tournoi live qui changerait leurs vies.





    Car, si les années passent, emportant avec elles les exploits et les souvenirs d'anciennes gloires , il y en aura toujours de nouvelles pour faire rêver le joueur comme Quentin Lecomte, qui du haut de ses 20 ans, ferait mourir d'envie tout ramdom qui bosse pour le SMIC toute l'année et qui vient de découvrir le poker .



    Le petit 2balla n'a jamais aussi bien porté son nom : en 2013, il a déjà encaissé 200 000€ et, cerise sur le gâteau, vient de trouver un sponsor à l'heure ou la majorité des joueurs perdent le leur . Mais le plus dur reste à faire : rester positif sur le très long terme .




    En fait, ce que je veux résumer de tout ce billet c'est que peu importe votre niveau, le poker, c'est des gains , des pertes puis des gains puis des pertes .



    Au final , tout cela commence à ressembler à une perte de temps pour moi et pour les stars mondiales de ce jeu, c'est la même chose comme le
    montre cet article datant d'aujourd'hui .



    Et
    Gus Hansen, ce "Dieu" du poker qui semblait maîtriser les cartes, comment se passe sa vie de joueur pro ?



    Je vous laisse chacun réfléchir à votre sort, quand à moi, je n'ai aucune idée de ce que demain sera fait . Peut être vais-je tenter de me faire stacker un petit montant pour jouer online car il est possible que jouer avec l'argent des autres me responsabilise dans ma gestion du tilt et de ma bankroll .




    Ah oui, au fait ... comme Gus, je viens de me broke . Contre ce fameux mec décrit plus haut, celui qui comprend rien au jeu, mais qui utilise la part de hasard à merveille . Cette même part de hasard qui finira un jour par lasser les meilleurs d'entre nous ...




    EDIT : La lassitude, Roger Hairabedian en faisait justement part lors d'une
    interview à Live poker hier :



    " """Mais j'avoue ressentir aujourd’hui une grande fatigue car toute une saison de tournois est très difficile et les jeunes sont plus affûtés physiquement que moi. Douze mois de poker en live à une cadence intense est très fatigant surtout vu mon âge et mon poids. il faut voyager toute l’année et cela peux coûter physiquement. Il faut aller au charbon. Je ressens aujourd’hui une lassitude après neuf mois de tournois. Quand les cartes vont bien tout est plus facile, mais quand elles se ternissent il est très difficile de tenir mentalement"




    Quelques heures plus tard , il remportait le second bracelet WSOP-E de sa carrière et les 150 000€ qui vont avec .



    De quoi relativiser et se dire qu'avec du talent, on finit toujours pas être récompensé un moment ou un autre et terminer ce post un brun nostalgique par une note d'espoir .

  3. Like
    Filgaite973 reacted to M€LJA for a blog entry, On prend les mêmes et on recommence   

    Kikoo

    Après mon dernier article qui a presque atteint les 10 000 vues, il sera difficile de faire mieux mais le but de ce blog n'est de toute façon pas de faire de l'audience mais juste d'immortaliser des moments de vies à ce jeu de cartes qui me feront surement sourire quand je les relirais dans 20 ans (inchAllah) .

    L'article en question était plutôt alarmiste sur la situation du poker et surtout sur la mienne mais il se terminait aussi par cette phrase : "

    De quoi relativiser et se dire qu'avec du talent, on finit toujours pas être récompensé un moment ou un autre et terminer ce post un brun nostalgique par une note d'espoir ".






    Trois mois plus tard, mon avis n'a pas changé même si, entre temps j'ai joué une dizaine de MTT online ainsi qu'un live au WPT Bruxelles qui se sont soldés par des fortunes diverses que je vais vous raconter .
    Nous sommes donc en Novembre juste après mon dernier article . Je suis donc complètement broke , j'ai le moral dans les chaussettes niveau poker et il ne me reste plus que mes souvenirs nostalgiques pour revivre mes moments de gloire dans ce jeu .
    Habitué à toujours repartir de zéro , j'achète donc un ticket premium à 25 balles que je décide de déposé bien malgré moi sur Pokerstars puisque mon compte sur Winamax est toujours gelé et que je n'ai pas d'autres choix .
    Je grind donc les sitngo heads up avec 5 buy in et je me retrouve avec une bankroll de 1500€ au bout de 15 jours .


    Aimant beaucoup les histoires du style " il était broke et il remporte un WPT !" , je décide de cash out 1200€ et d'aller disputer le WPT National Bruxelles début décembre au buy in de 750€ . Mon dernier tournoi live datait d'un an et c'était déjà à l'occasion du WPT Bruxelles en 2012 ou je me souviens avoir spew les 1650€ de buy in dès les deux premiers niveaux comme un vulgaire classico à 10 balles .
    Début Décembre, J'effectue donc le court déplacement jusqu'à Bruxelles en TGV et je direct buy in les 750€ en quasi full bankroll puisque train et bouffe payé il ne me restera plus grand chose des 1200€ .
    Je me rassure en me disant qu'il me reste de toute façon 300 lardons sur PS au cas ou ça se passerait mal (ce que j'envisage très fortement avant chaque MTT) .


    465 Joueurs , une structure correcte et un beau prizze pool , tout est réunit pour passer un bon moment et tenter de casser la baraque !
    Je commence donc le day 1A plein de frissons après 1 an sans toucher les cartes à une table composé e de joueurs lambda, comme c'est souvent le cas sur ce genre de buy in . Stack de départ : 25 000 jetons round de 40 minutes .
    Rien de marquant pendant 1 heure jusqu'a ce que vienne ce coup qui va lancer mon tournoi . Je découvre les As en milieu de parole que je relance à 250 . j'ai l'agréable surprise de me faire 3bet à 900 par le joueur en BB , un jeune rebeu qui semble avoir ce qu'il représente, cest à dire une premium,reste à savoir laquelle . Je réponds par un 4bet à 2750 et après un long tank, mon adversaire ajoute la somme demandé . A ce moment je pense qu'il a JJ+ , j'écarte de sa range les Ax .
    Bref, sur un board riche en brique , je vais prendre 3 streets de value donc la dernière à tapis puisque à ce moment là je suis sur que mon adversaire possède les rois et qu'il ne les lachera pas . Mon read est OK et je me retrouve à 55k après une heure de jeu . .


    Les heures qui suivent seront un régal , j'ai bien cerné les joueurs de la table et jattends le bon timing pour passer à l'action .
    Pourtant, Je vais perdre 10k contre le papy nit de la table en transformant mon en bluff sur , Il va me payer mes 3 barrels dont mon overbet river à la vitesse de la lumière avec .
    OK Papy , je prends note et comme dit le proverbe, il faut savoir perdre avant de gagner.

    Quelques mains plus tard , nous sommes aux blinds 150/300 et le papy min raise, un joueur paie . La parole me revient en BB et je découvre . vu la prévisibilité des 2 larrons je décide de call et d'aviser en fonction du flop qui livre son verdict . Je check et il mise rapidement 2500 que je paie . la turn est un et papy envoit 6200 que je paie en faisant mine de tanker . sur une brique river et sentant que ce Roi ne lui a pas déplu , je décide de le laisser continuer et il s'engoufre en misant 9k . Je le raise lourdement à 27k et il call muck . Me voilà à 90k que je vais faire fructifier à 105k pour atteindre le dinner break avec 105k pour un average à 45k .

    Je décide d'aller manger dans le kebab d'à coté en essayant de rentabiliser mon voyage au ladbrokes du coin . je mise 100€ sur le nul mi temps entre l'OM et Nantes mais Marseille n'est pas capable de le tenir . Bon, on en a connu d'autres et au moins ça m'aura fait passer le temps .


    De retour au tournoi , je vais maintenir le cap toute la soirée et atteindre les 120k quand vient le moment ou le floor annonce les 3 dernières mains que je décide de ne pas jouer , possèdant un stack confortable.
    Sauf que j'ouvre ma main et découvre en SB. Un flamant qui surjoue ses mains relance au cutoff et je décide de simplement payer pour éviter une malheureuse confrontation .
    Le flop vient je check et mon adversaire mise 7.5k que je paie rapidement . sur une brique turn , il mise 15k . C'est ici que je dois passer mais quelque chose me dit qu'il n'a pas ce Roi , call donc ou donk call c'est selon .
    La river fait rentrer la flush et il mise 38k après mon check . Ayant comme plan de fold sur tous les piques, je me sépare de ma main et il me montre pour AIR . je tombe donc à 90k et j'entre dans un gros tilt .
    Sur la main qui suit , tout le monde passe jusqu'au bouton qui fait tapis pour 30k . J'ai en BB et je décide de payer pour jouer un flip et reprendre les 30k que je viens de perdre . Le btn montre et remporte le lancer de pièce .
    Je me retrouve à emballer 65k pour le day 2 soit même plus la moyenne qui est à 85k .
    Je spew les 300€ que j'avais sur moi en cash game sur la 2/4 en cash et je rentre à Lille à l'aube, Le day 2 ayant lieu dimanche .

    De retour plus frais pour le day 2 je réfléchis à la statégie à adopter avec un stack de 25 blindes (65k , blinds 1200/2400).
    Nous ne sommes plus que 150 et il y aura 54 places payées . autant dire qu'on y est loin .
    J'ai la malchance d'être à une table assez agressif avec Isabelle Balthazar à ma gauche et où chaque pot est ouvert avant moi .
    Je décide donc d'utiliser ma fold equity tant qu'il m'en reste encore en plaçant un énorme bluff à tapis river qui passe ce qui me replace à 100k . Mes tables cassent les unes après les autres et les 70 joueurs restants sont regroupés dans la salle principale transformé en sauna au vu de la température Qui y règne . entre temps je suis monté à 180k pour une moyenne à 140k . Je suis à ce moment très confiant .

    C'etait sans compter sur l'accumulation de rencontres malheureuses , 2 paires contre couleur , TT vs le AA d'un short stack qui me font rechuter à 90k . Je sens alors que je suis proche de craquer mais heureusement les choses vont tourner en ma faveur ... pour le moment .
    Un joueur belge avec un énorme stack relance une enième fois . je l'avais 3bet light et lui avait montrer la main d''avant, ça ne lui avait pas plus et il me l'avait fait savoir .
    Toujours est-il que cette fois j'ai et il paie mon 3bet à 10.5k . le flop vient . Je bet rapidement 15k et mon adversaire me répond par un All in que je paie dans l'instant pensant devoir éviter les coeurs . Très bonne surprise quand je découvre sa main . One outer baby ...
    Mais le belge est réputé pour être chanceux et ça va se confirmer : le turn et la river ... vont confirmer mon avantage et mon adversaire aura donc tout loisir de retenter sa chance . Veinard !

    Révigoré par ce coup remporté (180k average 160k) je décide de mettre la pression sur mes adversaires à l'approche de la bulle car nous ne sommes plus que 60 joueurs pour 54 payés .
    Sauf que j'avais oublié que le seul mec en full bankroll et scared money dans les restants c'etait surement moi et sur les blinds 2500/5000 , il aura suffit de 5 raise/fold pour retomber sous la barre des 100k .
    Et cette fois, celà va m'être fatal . Je décide de relancer au bouton avec et la BB qui comprend pas grand chose au jeu défend comme 99% du temps .
    Le flop vient . je bet 15k et la BB ne fait que payer . J'ai déjà investi 25 de mes 90k et j'ai pour projet de go broke sur n'importe quel turn si ce n'est peut être les As et les 9 . Content de voir un 3 apparâitre , et sans réflechir , je push mes 70k . Sauf que ce 3, il est de coeur et il vient de donner les nuts à mon adversaire qui snap après avoir demandé la confirmation de mon annonce . Un sentiment terrible m'envahit et je quitte la table en baffouillant quelque chose comme " toute ma vie" , oubliant même que je joue encore 4 outs qui ne viendont de toute façon pas .

    Je quitte le casino en jetant un oeil au tableau qui m'indique que je viens de bust 57ème pour 54 payés avec un premier palier à 1350€ . Le temps d'aller chercher mon blouson aux vestaires et de remonter dans la salle de tournoi , la bulle a éclatée alors que ça faisait 1 heure que l'on était à 60 lefts .
    A ce moment précis, je suis certain que c'était le dernier live de ma vie tellement ma frustration est énorme . Rendez vous compte : je venais de jouer un tournoi parfaitement pendant 19 heures et une erreur de 30 secondes me fait quasiment faire la bulle, moi qui n'a joué qu'un live cette année .

    Nous sommes dimanche , il est 21 heures , je me rends compte qu'il n'y a plus de trains pour Lille et j'ai tout sauf envie de rester à Bruxelles . Le soucis c'est que je n'ai plus un sous en poche mais je décide de trouver coûte que coûte un moyen de rentrer .
    Je prends le métro jusqu'à la gare de Bruxelles , c'est la quatrième fois que j'emprunte le métro bruxellois en 2 jours, que je paie les 2€ du ticket sans voir de contrôles mais pour rester dans la continuité de la journée , cette fois, une armée de controleurs me demandent de rendre des comptes à l'arrivée . Amende mais relativisons , la Belgique n'a aucun moyen de récupérer l'argent .
    Je dépense mon dernier billet de 10€ dans un menu au Quick de la gare et je m'engoufre dans un Thalys direction Paris Nord tout en prenant soin d'éviter les barrages d'accès au train . Un second TGV m'attend à Paris en direction de Lille que je retrouve vers 23h sans récolter d'amendes suplémentaires .

    Arrivé chez moi , je me mets directement au lit pour en finir avec cette journée qui est certainement la pire de ma vie pokeristiquement parlant .


    Le lendemain matin ou plutôt après midi, je me réveille avec la gueule de bois . non, je n'ai pas fini ma nuit à picoler la veille, d'ailleurs je ne bois pas . Je parle de cette gueule de bois du poker , vous savez , celle qui procure une sensation bizarre au lever après une session de nuit perdante ou pire encore, un brokage .

    Le soir même, je remets le bleu de chauffe sur Pokerstars . rappelez vous , il me reste 300€ en roue de secours que je compte bien faire fructifier en jouant des heads ups à 20€ .
    Malheureusement, la frustration de la veille est encore présente et je joue plus haut. Forcemment , je me broke et me dit que cette fois c'est fini .
    Avant de me coucher, je cherche sur internet qui a remporté le WPT et c'est encore une belle histoire , mais pas la mienne .

    Après quelques jours à ne plus penser au poker , je décide de demander un stacking sur facebook pour repartir mais comme souvent , je ne récolte que des messages me conseillant de gérer et quelques brimades . C'est dans ces moments que l'on se rend compte à quel point cette communauté n'en est pas une , à moins que je n'en fasse pas parti . OK j'arrête de faire mon caliméro .
    Sans solutions jusqu'au mois prochain je remarque que je possède 3 tickets pour les freerools privilège de pokerstars qui ont lieu chaque soir et qui offrent un prizee pool de 1000€ .
    Après deux ITM à 10cts sur les deux premiers , je parviens à terminer 2ème/2000j à ma troisième tentative et remporte 90€ pour mes efforts .

    En attendant et Grâce aux 90€ du freerool , je vais remonter une bankroll d'environ 1500€ et à la fin décembre , je décide de m'inscrire au Sunday Special sans pression (10 buy in c'est très large pour moi) . Je termine le day1 dans le top 50 jusqu'à amener mn stack en table finale le lendemain .
    Arrivé huge chip leader en TF , un excès de confiance va me faire perdre pas mal de jetons tout en parvenant à être toujours présent à 4 lefts .
    La dynamique de 3bet fold que j'avais instauré va finalement porter ses fruits puisque je réussis à faire tout mettre pre flop à l'etranger aggro de la table alors que je possède les As . Il show et trouve l'un de ses 2 outs au flop . Je termine 4ème pour 10 200€ mais étrangement , c'est de la frustration qui va prendre le dessus ce soir là , repensant à ce 80/20 perdu qui m'aurait rendu le chip lead .
    Mais je vous rassure , ça ira mieux quelques jours plus tard quand je me rappellerais ou j'en étais une semaine auparavant .


    Depuis je suis à nouveau broke mais entre temps, j'ai cash out les 10k et investi dans quelque chose de plus sur .
    à bientôt !
English
Retour en haut de page
×