Jump to content
Status Updates

Limpcmal

CPiste
  • Content count

    409
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Limpcmal reacted to natanoj for a blog entry, Deux ans plus tard... le retour   
    Il y a environ 3 ans, j'étais un parfait inconnu sur le cp. Mais j'étais un assez bon joueur de poker live. Reg sérieux de micro limite sur Wina et Barrière, j'avais fait la transition en live un an plus tôt. Sauf qu'après sept ans de poker, je venais de me broke pour la première fois de ma vie.

    Nous étions à l'époque en aout 2012, c'était les vacances, mon casino du Sud de la France était rempli de fish et je ne pouvais pas laisser passer l'occasion. J'ai décidé de cash in une mini bankroll, et me suis donné un mois de poker intensif pour essayer de m'en recréer une vraie...

    Ainsi était né "vis ma vie de livetard".

    Ca a pas mal marché, et j'ai pu continuer à grinder toute l'année qui a suivi.

    ll y a environ 2 ans, j'étais déjà un peu plus connu sur le cp. A l'époque, je m'emm**dais dans mon boulot et j'avais envie de partir faire le tour du monde. J'ai arrêté de bosser, et me suis donné 4 mois pour grinder et voir combien je pouvais monter...

    Ainsi était né ""

    Et pour mon plus grand plaisir, en 51 sessions, j'avais réussi à monter presque 10k€... Suffisant pour entamer mon voyage sereinement.

    La suite, vous la connaissez... Je suis arrivé au Brésil, j'ai continué à grinder, me suis acheté une moto au Paraguay, ai joué mes premières parties clandestines en Argentine, me suis fait arnaquer en Bolivie etc etc...

    J'ai réussi à vivre du poker live pendant presque 1 ans et demi. Et puis petit à petit, j'ai commencé à perdre plus que je ne gagnais. L'Equateur a été un véritable enfer ( j'en parle dans le dernier article du worldpokertrip : www.worldpokertrip.net/33-quito-morose/ ). Et la Colombie, bien que moins catastrophique, n'a pas été la joie.

    La faute à pas de chance? Non. Ce serait beaucoup trop facile. J'ai clairement l'impression d'avoir perdu de mon niveau. J'étais un vrai shark il y a deux ans. Quand je lis mes CR de sessions écrits à l'époque, j'ai l'impression de n'être plus que l'ombre de moi-même. Evidemment, je ne suis pas un fish, mais mon niveau est insuffisant pour être pro de poker.

    Comme vous le savez, désormais je suis sponsorisé par Everest Poker. Je pourrais très bien voyager avec l'argent qu'ils me donnent chaque mois, et me contenter de ça. Mais ceux qui me lisent depuis longtemps savent que je ne peux pas me contenter de ça... Trop d'orgueil haha... J'ai envie de redevenir le shark que j'étais avant, d'autant plus que dans quelques mois, je serai à Vegas pour jouer les WSOP, et je peux pas me permettre de faire n'importe quoi.

    Du coup, pour redevenir un shark, une seule solution : le boulot.

    Je suis arrivé à Panama City il y a une semaine, et bonne surprise, c'est un lieu idéal pour grinder : tous les jours je trouve une table de 5/5$ à 17h et une de 3/3$ à 20h.

    Je suis rollé pour jouer la 3/3 100 deep, et la 5/5 50 deep.

    Je vais rester à Panama pendant disons... 2/3/4 semaines. Je ne sais pas encore exactement.

    Je ne me fixe aucun objectif financier. Juste un objectif de retrouver mon A+ game et mon niveau d'antan.

    Comme pour les 2 précédents blogs, Celui ci sera exclusivement composé de compte rendus de sessions. Comme pour les 2 précédents blogs, je compte sur vos commentaires et analyses pour repérer mes erreurs, et essayer de discuter ensemble pour nous améliorer mutuellement. C'est l'occasion pour vous de me rendre un peu de ce que je vous ai offert durant ces 2 dernières années...

    Il y a aura forcément des erreurs, et pour être honnete, je suis un peu en stress car je suis beaucoup moins sur de mon jeu qu'avant. Mais je resterai 100% sincère, car mon objectif est purement pédagogique.
    Le premier article sera ecrit cette nuit, en rentrant de ma session.

    Souhaitez-moi bonne chance...


    ps :

    mes deux anciens blogs :

    - ( je ne sais plus s'il est public ou privé, si un modo peut me le rendre public ca serait sympa )

    -

    et mon blog actuel

    www.worldpokertrip.net
    facebook
    twitter
    instagram



  2. Like
    Limpcmal reacted to CRAC00 for a blog entry, Suite et fin   

    Bonjour à tous.

    Après plus de 4 ans de poker sur le .fr il est tant de faire un petit bilan comme on les aimes.
    Déjà pour commencer, je voudrais juste dire quelque chose sur le rapport qu'ont beaucoup de joueurs comme moi à ce jeux. Je pense que, même quand on joue des tournois à petit buy-in (de 5 à 20 € dans mon cas) on rêve tous malgré tout de gagner gros. Si nous sommes capable de passer 6 heures ou plus derrière notre ordi, pour gagner quelques dizaines ou centaines d'euros la plupart du temps (non en fait perdre du temps et de l'argent la plupart de temps) c'est qu'on se dit que c'est qu'une étape, une étape vers plus de Bankroll, vers des tournois plus gros et donc plus de gains, plus d'argent. On se dit tous qu'on finira par gagner gros.
    J'ai donc joué beaucoup de mtts pendant ces 4 années, en espérant finir par gagner gros et voilà le résultat...



    D'un premier abord on peu se dire que c'est pas trop mal. Mais à y regarder de plus prêt, ça le fait pas trop...

    Le temps passé.

    Pour gagner cette somme, j'ai passé des centaines d'heures. Des centaines d'heures à jouer, à regarder des vidéos, des forums... Il faut se rendre compte clairement des choses. Avoir une vrai visibilité de l'argent qu'on peu gagner à ce jeu, quand on est pas un de ces génie du poker.
    On se dit toujours pourquoi pas moi? J'ai cru pendant longtemps que je pouvais vraiment gagner de l'argent. Pas devenir pro (quoi que) mais en tout cas après mes premier gains, j'avais toujours le sentiment que les prochains seraient plus gros et ainsi de suite. Au final vous voyez le résultat par vous-même sur la courbe. La progression n'a pas été exponentielle comme imaginé.

    Les frustrations.

    Il faut être honnête, en mtt, la quasi totalité de vos sessions vous apportera de la frustration. Car comme vous le savez, seul la première place vous satisfait totalement. A la limite un top 3 pour les gros mtt vous suffira. Mais le reste du temps, c'est à dire 99% du temps, vous allez être frustré.
    La malédiction des pots important qu'il ne faut pas perdre. Les pots qui vous mettent cheapleader à 12 left et que vous perdez systématiquement, vous allez voir à force, ça fatigue...

    Aujourd'hui, je n'ai plus la motivation de jouer à fond. J'aime toujours énormément ce jeux, mais j'ai beaucoup de mal à rester concentré et motivé pendant des heures devant des mtts. J'ai donc décidé de tout cash out. Plus de bankroll. Je suis devenu un joueur récréatif qui cash in de temps en temps les sommes qu'il veut jouer. Bref j'ai arrêté. Beaucoup trop de temps consacrer à une activité au final peu lucrative.
    Rendez-vous compte du temps que vous allez perdre si vous décidez de continuer ou de vous lancer dans "l'aventure" du grind mtt online. Juste une dernière par rapport au grinder, à ceux qui gagnent gros. Regardons manub_ pros de chez winamax. Il affiche 100K de gains en mtt depuis l'ouverture du .fr. Oui c'est beau. Mais ça fait des clopinettes ramené à un salaire mensuel sur plus de 4 ans...(je parle juste de ses gains mtt online)


    Mes erreurs

    Les cash-out.

    La où j'ai vraiment déconner dans ma courte vie de joueur de mtt, c'est avec les cash out. J'ai trop retirer mes gains, beaucoup trop. Il y a très peu de joueur de poker dans mon entourage. Mes amis, ma copine, m'ont toujours à l'époque incités à retirer l'argent que je gagnait. Si bien que je n'ai jamais eu plus de 3 500 euros sur mon compte winamax. Le gros soucis c'est que du coup, je n'ai jamais pu m'attaquer aux mtt à 50€ ou plus (bankroll management stricte pour moi). Très grosse erreur. Car c'est a partir de ces buy-in que les field se réduissent, que les joueurs qui fond nimp sont un peu moins nombreux etc...
    Le fait de n'avoir jamais vraiment jouer les "gros tournois" du online .fr sont certainement une grande cause de ma lassitude et de ma décision d'arrêter le grind.

    La concentration.

    Je vais pas m'étaler, mes nous avons tous spew pleins de mtts. Rester concentré sur 10 tables pendant 8 heures plusieurs jours par semaines, faut le faire... Faire du gros volume me semble indispensable pour gagner en mtt.



    Dans tout les cas, je voudrais avertir les joueurs débutant qui se lance plein d'illusions dans ce jeu. L'escuse de gagner un peu d'argent nous déculpabilise d'y passer autant de temps. Mais n'y a-t-il pas mieux à faire que rester derrière sont ordi, pour ganer quoi, 1 ou 2 euro de l'heure en moyenne? ( en contant l'étude du jeu, video etc...)

    Bref j'aime ce jeux, et j'y étais totalement addict pendant plusieurs années, mais aujourd'hui les illusions sont tombées. J'ai juste l'impression d'avoir consacrer beaucoup de temps, trop de temps à ce jeux. Parce que l'illusion de l'argent, le sentiment qu'on peu maîtriser un jeux, peu vous brouiller un peu la vue.

    Sans rancunes
  3. Like
    Limpcmal reacted to Bandecdc for a blog entry, Le point à mi-chemin : du bon, du moins bon et du k€   
    Salut au CP et aux centaines de milliers - que dis-je, aux centaines de millions - de lecteurs qui me lisent chaque mois.
     
    Aujourd'hui on fait un petit bilan comptable des 6 derniers mois de jeu et puisque mon dernier billet remonte à fin mars, on va donc parler des deux derniers mois en particulier.
    Avril et Mai  
    Même si en réalité il n'y a pas grand chose à dire : j'ai joué une petite cinquantaine d'heure au cours des 60 derniers jours pour prendre 540€ rackback inclu, en majorité en sit-and-go HU puisque je reperd un peu en mtt, n'ayant fait aucune performance notoire. Je maintiens un gain horaire supérieur aux 10€ sur les deux derniers mois, ce qui me satisfait pleinement - étant actuellement stagiaire dans une tpe, ça représente plus que mon salaire.
    Toutefois pour nuancer, j'ai sans doute run good puisque j'ai fais une majorité de jours gagnants et de belles séries de victoires consécutives sur les HU, ainsi qu'un nombre d'heure très faible. Rien de représentatif donc, si ce n'est que je clôture mon 28ème mois consécutif en positif, ça fait toujours plaisir.
    Bilan Sit n go Comme on peut le voir, quand je parle de sit n go, je veux principalement parler des head's up, puisque ce format représente à peu près 95% des buy-in de ce tableau. Les trois quarts sont d'ailleurs du 10€ et du 20€, sur lesquels j'ai réussi à bien remonter après être passé à 58% d'itm sur les 10€ et 56% sur les 20€, je repasse respectivement au dessus des 60% et 56.8%. Le passage sur Winamax a aidé, bien que j'ai toujours une préférence pour le soft de PS, il faut reconnaitre que le ratio regs/fish est bien plus favorable sur le second site. D'autant que j'ai bien profité du cash-in upswing
    A noté que j'ai tenté quelques shoots sur les limites supérieures mais avec des résultats discutables et un niveau adverse clairement plus élevé, donc je vais pour l'instant me cantonner aux limites que je pense pouvoir dominer et moduler mon ABI au alentours de 13-14€ max.
    Enfin la stat la plus importante est le ROI global qui se maintien à environ 9.5% après être passé de 13% à 6.5%. Je peux difficilement espérer maintenir plus à ce stade, car ça me permet déjà de profiter d'un profit moyen par game de 1.35€, ce qui est énorme. Au contraire, je pense que ce taux est en partie dû à une part de chance légèrement en ma faveur.
    Bilan tournois Après une occasion ratée sur le Sunday Zoom à 50€ où je perd un pot à 2.5 fois l'average à 80 left (sur 4100) sur un 92/8 flop qui refuse de passer suivi dans la foulée dans 70/30 qui ne hold pas, mes rêves de perf à 5 chiffres s'envolent et je me contente des 300€ (net, puisque ticket payé en rakeback, c'est toujours mieux de se dire ça). Depuis plus grand chose, la tendance gagnante sur les satellites se confirme, à l'instar de la tendance catastrophique sur les 6-max rouges. Quant à l’hémorragie (-317€ !!! ) sur les rebuys, et bien je travaille dessus du mieux que j'y peux.
    Bilan croisé

     

     
    Alors pour ceux qui n'ont pas suivi depuis le début, le résultat qui saute aux yeux immédiatement est le 38€/heure. Essentiellement acquis grâce à deux performances à 4 chiffres ces derniers mois, ce hourly (tout comme le Return On Investment et l'Average Profit Per Game)n'a cessé de décroitre depuis janvier et c'est normal : je ne peux bien sûr pas maintenir un gain horaire si bon sur le long terme à mon niveau actuel.
    Il devrait d'ailleurs encore baisser jusqu'à trouver un point d'équilibre compris entre 15 et 20€ dans les prochains mois, même si j'ai des projets ambitieux de le maintenir même au delà, soyons fous.
    En tout cas, on passe la barre des 7k (et par la même occasion, des 11k lifetime, youhou), dont un peu moins de 385€ de rakeback, composé de fpp, de miles, de stellar, d'itm dans des freeroll vip et de cash bonus deposit. Notez que je bénéficie d'un taux de rackback d'environ 38%, ce qui est l'équivalent de celui d'un supernova. Les deux raisons sont que j'ai eu de la réussite lors de la conversion en T€ (sat 310fpp) et que j'ai profité pleinement des primes cash des deposit bonus des différentes séries sur PS et Winamax. Ainsi le rakeback représente aujourd'hui 5.8% de mes gains nets.
    Enfin mon Average Buy-In est passé de 7€ à 12€ en 6 mois, preuve que je commence à avoir confiance en mon jeu (enfin ?) et à ma capacité de dégager du profit sur des middle buy-in. J'essaierais toutefois de ne pas trop m'enflammer et essayer de le maintenir dans ce voisinage au moins quelques mois encore, non sans tenter quelques shoots de temps à autre.
    Le ROI global baisse lui aussi considérablement depuis janvier, mais c'est principalement due à l'augmentation de la part des buy-in engagés en sit-n-go, sur lesquels je peine à obtenir 10%.
    L'un dans l'autre, je suis assez satisfait de mes résultats, il y a un an si j'avais vu la somme des buy-in engagés, j'aurais prédis être positif de 2000 ou 3000€ max.
    Objectifs pour la suite   Sur ce tableau on peut voir les objectifs dans les 6 prochains mois,dans 18 mois et dans 4 ans et demi. Il s'agit d'une simulation premier jet sur laquelle je me projette le temps que je passerai à jouer, et accessoirement des sous que je pourrais soutirer aux quelques joueurs moins bons que moi. Faire ce genre de projection n'a pas vraiment de sens au poker, quand bien même on parle d'un échantillon de 9245 games en 5 ans, mais c'est pour donner une idée du niveau auquel je pense pouvoir progresser d'ici là.
    Il nous reste donc à faire encore 3000€ sur les 6 prochains mois, soit 500/mois. Pas si simple si je n'arrive pas à reclaquer une perf' à 4 chiffres d'ici là. On en reparlera fin novembre pour faire la comparaison entre les deux tableaux donc.
    Pour juin mes objectifs sont les suivants :
    Objectifs raisonnables :
    [_] Au moins 25h de jeu.
    [_] +300€
    [_] Au moins 200 games, dont 80 mtt
    Objectifs de travail :
    [_] Au moins 15€/h
    [_] +500€
    [_] Au moins 3 perfs 100€+ en mtt
    Objectifs de dépassement :
    [_] Au moins 30€/h
    [_] +1000€
    [_] Au moins une perf à 500€+ en mtt
    Mon prochain billet J'écris actuellement un article sur les statistiques in-game les plus importantes à retenir (aussi bien post-flop que préflop) et je prépare quelques tableaux qui orneront les mises en situations et exemples de situations de tournoi principalement. J'espère le poster d'ici dix à quinze jours sur ce blog dans un premier temps, puis sur le forum. Voilà voilà, à dans deux semaines donc.
  4. Like
    Limpcmal reacted to ArtPlay for a blog entry, Maison du Bluff : petit bilan   
    A la base je voulais que mon nouveau billet parle de http://www.carrypoker.com, mon nouveau site de coaching. Mais ça fait déjà trois mois que je le repousse, alors autant rester dans l’actu et parler de la Maison du Bluff ! (mais allez quand même sur mon site, mes cours y sont ‘achement mieux que ceux que je donne dans la maison ).
    Si jamais vous vous posez des questions sur l'émission ou sur mon ressenti, lâchez-vous en commentaires, je serai ravi de vous répondre.
    Ah ils sont beaux ... !
    De retour depuis une semaine du sud du Portugal, où j’ai eu pour la deuxième année consécutive l’opportunité de coacher les candidats de la Maison du Bluff. Je me dis qu’un petit post pour résumer ma semaine et mon ressenti sur l’édition de cette année ne serait pas de trop.
    Pour ceux que ça intéresseraient et qui seraient passé à côté, j’avais un peu parlé des coulisses de l’émission de l’an dernier ici :
     
    et là :
     
    . Cette année je ne prévois rien de si rigolol en guise de bilan (oooooh L), je voudrais juste essayer de répondre à quelques questions que vous pourriez vous poser et vous faire partager mon ressenti sur cette émission.
    Saison 2, Saison 3, le jeu des différences
    Ya pô à dire c’est pas un jeu facile …
    Ces deux éditions de LMDB, si elles peuvent sembler très similaires, ont en fait quand on s’y penche un sacré paquet de différences. Tout d’abord la #2 s’est déroulée dans le sud de l’Espagne pays méditerranéen en crise, tandis que la #3 a pris place dans le sud du Portugal, pays méditerranéen en crise. Mauvais exemple. Et ceux qui y voient un opportunisme financier de la part de PokerStars.fr ont … probablement raison .
    Non mauvais esprit mis à part, la première différence est que cette année l’aventure ne durera que 5 semaines, contre une dizaine l’an dernier. La cause principale de cette diminution, la lassitude du staff. Plus personne n’en pouvait l’an dernier après 2 mois et demi de tournage parfois dans la boue, et même si m’a-t-on dit quelques membres du staff était en pleurs au moment de se séparer (bien légitime après 10 semaines de cohabitation extrêmement proche), cela avait été dans l’ensemble beaucoup trop long pour la plupart. Si en tout cas il y avait une raison économique précise (rentabilité qui aurait semblé nettement diminuer après les 5 premières semaines ou que sais-je), je n’ai pas été mis dans le secret d’Alexis des Dieux.
    La deuxième différence fondamentale et majeure s’est vue du côté de l’organisation. Et tout m’a semblé bien mieux géré cette année, de mon point de vue en tout cas. Plusieurs éléments peuvent l’expliquer :
    Une aventure plus courte Un climat plus favorable : au bout de trois semaines de tournage l’an dernier le Gange avait des airs de source vichyssoise par rapport aux abords de la maison. La faute à des pluies diluviennes qui ont manqué le rendez-vous de cette année Une équipe plus expérimentée, en particulier par rapport au webcast. Ce fameux webcast qui avait plus ou moins été si je me souviens bien un petit caprice d’Alexandre Balkany l’an dernier est ce qui a finalement fait le succès de la précédente édition, et le côté unique et novateur de cette émission. Cette année tout était rôdé, Balkany n’a guère eu l’occasion de venir houspiller en direct les équipes techniques, et tout s’est finalement pas trop mal déroulé.

    En clair, tout partait pour moi sous les meilleurs auspices. La dernière différence c’est que l’an dernier je suis parti un mois et qu’aucun programme de cours n’avait été réalisé (forcément, pour une première du webcast tout était un peu flottant). Cette année tout était carré, le programme et les horaires (pour les cours du moins) ont toujours été respectés à la lettre et de ce point de vue-là c’était de nouveau nettement mieux pour moi, d’autant que je ne suis venu que pour une semaine. En bref au contraire d'un certain Y. Aubé l'an dernier, tous mes espoirs de me taper une candidate dans le jacuzzi ont été réduits à néant.
      Le meilleur des mondes ?
    A me lire, et à vous rappeler que je disais déjà l’an dernier que je m’étais bien amusé, vous devez vous dire que tout a été parfait. Pourtant non, là où le bât a blessé c’est peut-être au niveau le plus délicat pour un coach, puisque c’est au niveau des candidats. En aucun cas je ne les ai trouvés désagréables, ou méchants, mais je ne saurais pas dire pourquoi je n’ai pas vraiment accroché. L’an dernier ils avaient tous leur personnalité, et tous étaient quelque part attachants.
      Oui les candidats avaient plus de charisme l'an dernier.


    Certains avaient un peu le melon et surestimaient leur niveau, mais tous avaient une présence et un quelque chose de particulier. Qu’il s’agisse de Cathy avec ses looks improbables et ses stratégies dignes de Cruella Denfer, Caro avec ses boobs ou Greg & Rudy avec leur connerie pleine de bonne humeur permanente, on s’y attachait. Surtout aux boobs, ok.

    Et même les moins attachants restaient souvent passionnés de poker, en somme une audience pour laquelle il était facile de se prendre d’affection. Cette année ils sont gentils, mais la plupart sont effacés, et surtout beaucoup semblent ne pas vraiment s’intéresser au jeu ni désirer aller chercher le contrat. Ils semblent faire de la figuration et attendre que ça se passe et c’est difficile de s’intéresser aux candidats dans ces conditions-là.

    Du point de vue du contenu des cours c’était également plus difficile cette année. A nouveau pour plein de raisons :
    C’est tout d’abord délicat de reprendre le work in progress d’un autre (en l’occurrence PonceP - hint, hint, lui aussi coach sur CarryPoker !) Ensuite on s’était dit que ce serait la semaine cash game quand je serais là. Sur le coup j’ai trouvé que c’était une très bonne idée et on a décidé d’axer les cours là-dessus. Seulement rétrospectivement beaucoup de candidats partaient en fait de beaucoup trop loin pour ça, et j’aurais dû rester bien plus basique. Délicat toutefois de leur parler de concepts mathématiques basiques tout en restant télégénique. J'ai déjà du mal de base affirmeront les esprits chagrins. Comme je l’ai dit, trop de candidats étaient trop faibles. L’an dernier seule Caro ne savait vraiment pas jouer au poker en rentrant dans la maison, et elle n’apprenait pas si lentement. Cette année ils étaient au moins 4 à n’avoir strictement aucune idée de quoi faire à chaque main, et c’est un fardeau beaucoup plus lourd quand il faut faire un cours collectif. Je pense donc que mes cours ont peut-être été moins bons cette année. Enfin j’en ai fait un que j’ai trouvé particulièrement sympa mais qui n’a pas l’air d’être dispo en VOD sur PSLive, pas de bol
    En revanche, et vous vous en foutez sûrement, mais j’étais venu au Portugal sans ma nana cette année, et il s’avère que j’ai du coup beaucoup, beaucoup plus fait la fête lors de cette édition, et ai sûrement fait la connaissance en une semaine de plus de monde du staff que l’an dernier en un mois. A cet égard là ça a été pour moi un réel plaisir.
    Et si c’était à refaire ? Aurais-je encore envie, après deux éditions de LMDB, d’en enquiller une troisième alors que j’ai de mon propre aveu été moins bon lors de la deuxième ?
    Put**n oui. J’ai pris un pied monumental et je fourmille d’idées pour rendre les cours plus productifs. J’aurais tendance à penser qu’il faut dès le début faire deux groupes de niveau, et que les plus faibles aient un prof attitré tout au long de l’aventure (cette année, c’aurait pu être Yu et/ou Marion), tandis que les plus forts bénéficient de « séminaires » d’intervenants extérieurs. C’est forcément très difficile et contre-productif pour quelqu’un qui débute au poker d’avoir plusieurs profs qui vont formuler les choses différemment et FORCEMENT (même si on essaie d’être sérieux il faut être réaliste … ) ne pas avoir vu 100% des cours dispensés au préalable.
    Toutefois je trouve que la formule trouvée cette année, Marion en fil rouge, un intervenant « spécialiste » par semaine, est vraiment excellente tant d’un point de vue TV que d’un point de vue pédagogique et pourra donner de bien meilleurs résultats encore l’an prochain.
    En bref ... J’espère de tout cœur que l’émission se refera. Bien sûr ce n’est pas un programme culturel, bien sûr on n’y voit pas de beau poker et je vais même vous dire, bien sûr les candidats sont nuls et Alexis L. tyrannique. Mais à l’heure où le poker français en chie avec des scandales à répétition et le fisc qui nous tape sur la tête avec le marteau de la pouffe de Nicky Larson, j’ai l’impression que c’est un des projets qui génère le plus de sang neuf dans une économie en berne.
    Et puis je veux y retourner, put**n.
English
Retour en haut de page
×