Jump to content
Status Updates

kamajii

CPiste
  • Content count

    312
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by kamajii

  1. Bugs sur la plateforme ONGAME

    j'ai eu le même souci : je me suis alors connecté avec mon identifiant depuis le site internet bwin.fr et j'ai eu un pop-up qui m'a demandé mon lieu de naissance. j'ai rempli les champs avec les réponses adequat et j'ai pu relancer le soft sans problème.
  2. Départ de bwin du réseau ongame

    Franchement, ne vous pressez pas... vous êtes actuellement les seuls sur le marché à offrir quelque chose de différent en terme de rake en cash game. Le logiciel ongame vaut ce qu'il vaut mais il est maintenant plutot stable... une fois migré sur party, on va se prendre le gros rake à 6.5% postflop, avec un logiciel en bois... Autant dire qu'il n'y aura plus de raison de jouer chez vous. Quitte à payer du gros rake, autant aller chez winamax ou ps qui ont des softs confortables. Le probleme des garanties de tournoi qui baissent est un faux probleme à mon sens. Des belles garanties il y en a ailleurs. Un rake en cash game à 5% (et des caps les plus bas du marché), il n'y en que chez vous. Donc j'espere vous voir rester sur ongame le plus longtemps possible... Edit : et une fois migré conserverez vous le support téléphonique actuel ? autant le support mail est à la ramasse, autant au téléphone j'ai toujours été très satisfait des réponses apportées...
  3. La je ne saurais pas te conseiller... j'aurais tendance à penser qu'au niveau des cotes ils se valent tous... Mais demande plutôt a quelqu'un qui poste des paris NBA, qui saura mieux te répondre que moi à ce sujet.
  4. Ben franchement cette phrase, selon moi, ne veut pas dire grand chose... Comme tu l'as compris le cut c'est le seuil de point fixé par le book (par exemple 195 points). Et tu joue soit l'over ou l'under par rapport à ce cut. Donc "prendre le cut", ca n'a pas de sens. Edit : juste pour préciser les choses concernant la "pertinence" de jouer la NBA (et plus généralement les sports américains) sur les sites ARJEL : Du temps des books en .com chez les meilleurs books, le TRJ théorique était compris entre 97 et 98% sur les sports américains. Dans cette situation un joueur tenant un ROI de 5% pouvait être considéré comme un excellent parieur (et quand je dis excellent je parle du top de la crème du gratin du haut du panier des parieurs.) avoir un ROI de 3% était déjà loin d'etre donné à tout le monde, même parmi de fins connaisseurs de la NBA (la connaissance d'un sport ne suffit pas a bien parier il faut savoir analyser une cote, un handicap ou un cut pour comprendre ou le book s'est éventuellement tromper). Sur les books made in ARJEL le TRJ est d'environ 85%... A toi d'en tirer les conclusions, quand aux gains potentiels qur tu espérer retirer de tes paris sur des sites ARJEL
  5. 1,9 c'est la cote au format décimal... pour 1 euro de misé, 1,9 euros de gagnés si ton pari est bon (soit 0,9 euros de benef). le cut c'est la barre fixée par le book sur le total de point (par exemple) Quant à jouer sur la NBA sur les sites .fr ca revient à jouer en HU contre Phil Ivey avec un rake avoisinant les 15%... apres a toi de voir si tu te sens chanceux
  6. Amemdement retiré en attente des conclusions de Lamour sur la faisabbilité de ce mode de taxation (signature des avenants fiscaux avec les autres états)... Donc, ca va pas bouger tout de suite...
  7. Je suis de plus en plus persuadé que l'ami Lamour (ou son sous-fiffre attitré) a fait son calcul sur un PBJ "made in Lamour" (ou PBJN d'apres skip), tout en laissant la référence au vrai PBJ (ou PBJB d'apres skip, celui qui est normalement utilisé dans l'industrie) dans tout l'amendement, sans même s'en apercevoir. Et donc en l'etat l'amendement propose une taxation à 45% sur le PBJ (le vrai, le gros, celui qui fait que cette taxe est exhorbitante)
  8. Je t'avouerai que je pense qu'il y a quelques incohérences (ou des trucs que je ne pige pas) dans les tableaux présentés dans l'amendement, donc essayer d'en tirer des chiffrages précis ca me semble périlleux. Ces histoires de bonus inclus/exclus sont flous même pour Lamour qui demande une précision au gouvernement. Il a donc calculé un taux sans savoir exactement sur quoi portait ce taux !!. Tant que le "PBJ de référence" ne sera pas clairement défini DANS L'AMENDEMENT (et non dans un vague communiqué de presse ), j'ai peur qu'on en soit réduit à se contenter de la déclaration d'intention de ne pas alourdir la charge des taxes pour les rooms.
  9. on n'est plus à 1% pres .... mais bon je suis pas sur que ca passe les différentes lectures... et puis faut pas oublier que Pécresse devrait faire un rapport sur les jeux en ligne d'ici 2 semaines (dixit Lamour) et si Bercy persiste dans sa ligne "pas de taxe sur le PBJ", ce genre d'amendement tombera de lui même (ainsi que celui de Lamour évidemment)... D'un coté si ca passe, ca voudra dire que Bercy a céder ce qui serait pas forcément une mauvaise nouvelle au final
  10. C'est un amendement présenté par un random UMP... par sur que ca passe..
  11. Deja ca regle le probleme du no flop no drop qui actuellement coute de l'argent a quasi toutes les rooms on parle pas forcémént d'une baisse du rake généralisé, mais par exemple pour ce qui est du cash game hu, on pourrait avoir des caps de l'ordre de 0.75 euros (0.5 euros pour la room comme au temps de PS.com et 0.25 de taxe), ce qui le rendrait beaucoup plus jouable qu'avec un cap à 1.5euros... Et cela meme en high stakes (alors que le cash game high stakes etait devenu non rentable pour les rooms a cause de la taxe préflop qu'elles prenaient en charge) Et plus généralement, en cash game ca permet un gestion plus souple des caps.
  12. C'est ca... Une réserve cependant : A la lecture de l'amendement et du communiqué de Lamour, on s'apercoit qu'il y a un vrai problème de définition du PBJ et cette ambiguité devra être levée. Nulle part dans l'amendement il est fait état d'un "PBJ excluant les bonus". On parle juste de PBJ tout court. et 45% sur le PBJ "tout court" c'est la m**de. Et pour le moment peu importe comment il a fait son calcul, l'amendement est rédigé de tel sorte que les 45% sont appliqué sur le PBJ "tout court" (=rake brut) Même si les motivations de lamour sont claires (conserver les revenus fiscaux sans les augmenter) il faudra absolument éclaircir ce point sous peine d'une vilaine surprise lors de la promulgation de la loi.
  13. Sauf que comme l'a précisé Skip, le changement de l'assiette permettra tout de même aux opérateurs d'avoir plus de liberté quant à leur politique de rake. C'est pas Byzance mais on se raccroche à ce que l'on peut.
  14. Le probleme était en amont a savoir : comment calcule-t-on le PBJ et qu'est-ce qu'on met dedans : si PBJ = "rake brut" alors il y a un gros souci (le taux pour conserver les recettes serait plus proche de 33%). si PBJ = rake net (c'est a dire rake brut - bonus) alors c'est OK
  15. OK... effectivement ca me semble cohérent.
  16. C'est tres probable, mais j'aimerai être sur qu'ils ont pas tout de même fait une erreur en croyant faire un calcul sur une valeur (rake brut), alors qu'il la faisait sur une autre (rake net). tout est question de définition du PBJ
  17. Ah ben moi je comprend l'inverse pbj=rake brut base d'un PBJ excluant les bonus et les abondements : Ca parle a quelqu'un ?
  18. justement Lamour a apporté un "précision" la dessus d'apres le lien de rincevent : Comme je le comprend, ils considèrent donc comme assiette le PBJ, bonus exclus, ce qui me semble signifier, le PBJ avant paiement des bonus aux joueurs. Donc dans le cas du poker PBJ=Rake. Et c'est la qu'on peut peut etre dépister l'erreur. D'apres l'ARJEL le taux de retour aux joueur HORS BONUS est de 96%. Hors d'apres le tableau le TRJ appliqué pour faire la simulation de 2012 est de 97.4% ce qui me semble correspondre à un TRJ bonus inclu, ce qui mécaniquement reduit le PBJ (qui ce coup la inclu les bonus contrairement aux dire de Lamour) d'ou une nécessité d'augmenter le taux d'imposition si l'on veut conserver des recettes équivalentes. Mais il va vite falloir qu'ils se mettent au clair car comme je comprend les choses, ils veulent taxer le PBJ hors bonus, mais fait leur calcul avec un PBJ bonus inclus. D'ou la différence de taxation par rapport aux données des rooms
  19. Une approximation suffisamment large et "à la louche" pour etre inattaquable
  20. Bon concernant l'éventuelle erreur de calcul, j'avoue qu'il est possible que la méthode avec laquelle le PBJ a été calculé ou évalué m'echappe... par contre le PBJ etant intimement lié au TRJ, il y a tout de même une incohérence entre le PBJ et le TRJ affiché : un PBJ de 252m€ pour une mise globable de 8648m€ donne un TRJ de 97.1% et non 97.4% En faisant le meme genre de calcul on trouve aussi une legere incohérence pour les paris hippiques, mais on tombe juste pour les paris sportifs... donc je comprend pas trop la logique de ces tableaux...
  21. Il y a effectivement de ca... d'ailleurs ce point est mentionné dans le rapport est-ce qu'un marché avec 2 ou 3 opérateur est suffisamment attractif tout en présentant des conditions de concurrence satisfaisantes ? Si un marché sain n'est pas un objectif, il n'en reste pas moins un moyen (si l'on croit cette citation) de protection du joueur. Ce qui devrait d'autant plus concentrer les efforts du législateur, puisque la protection des joueurs est au centre de ses préoccupations.
  22. euh... y des posts intéressant qui ont disparus non ? notamment j'ai cru voir un post de pokouz sur une eventuelle erreur de ma part (tout a fait possible )dans mes calculs j'ai pas rêver ?? Je regarde ca...
  23. Je dirais plutôt qu'on ne se donne pas les moyens d'éviter cette situation... ce fatalisme (et non pas réalisme) résonne un peu comme un aveu d'impuissance de M.Trucy.Si les gens comme lui qui connaissent bien ce dossier et sont compétents pour en parler renonce à se donner les moyens d'éviter de se prendre le mur qui le fera ? Idyllique est effectivement (Tres) mal choisi... La vision de M. Trucy par rapport au marché actuel est probablement très juste. Mais M. Trucy ne pousse pas son raisonnement au bout. A travers le document, il constate effectivement que les recettes fiscales sont plus faibles que prévues, que les difficultés des opérateurs bien qu'anticipées sont plus importantes que prévues (surtout pour les paris sportifs), mais préfère penser qu'en réduisant la voilure marketing (tout en avouant ne pas pouvoir chiffré a combien ces dépenses s’élève en rythme de croisière) et en réduisant les coûts fixes on peut tout de même faire marcher le système. En gros il compte sur des paramètres qu'il avoue ne pas maîtriser pour remédier à des problèmes qui eux sont bien identifiés. Un coup de baguette magique et hop, dans le futur les problèmes se résoudront tout seul (Tout en abandonnant l'idée de concurrence saine au sein de ce futur marché) Le raisonnement est le suivant : on n'a pas la preuve formelle que ça ne marche pas, alors continuons... Alors effectivement on ne peut pas affirmer que l’évolution des conditions futures ne rendront pas ce système rentable. C'est en ca que ce rapport me parait bien optimiste. Ca revient a faire un pari (risqué) sur l'avenir. Alors que l'on sait grosso modo ce qu'il faudrait pour que le système ait beaucoup plus de chance de fonctionner dès maintenant : En comparant a l'italie il s'apercoit que le marché est beaucoup plus dynamique de l'autre coté des alpes, et quelle est la seule différence notable entre la France et l'Italie : le poids de la fiscalité qui a été fortement réduit en Italie. Manifestement nos députés et sénateurs n'ont pas le même réalisme que leurs collègues italiens.
  24. Ah oui mais la c'est toi qui la joue bisounours (pour reprendre tes termes)... L'uniformisation n'est pas (plus) une priorité pour bruxelles... ils ont clairement laissé la main aux etats. Même si ce point est abordé dans le rapport du sénateur trucy, pour uniformiser, il faut un minimum de convergence fiscale (si ce n'est des taux égaux il faut au moins qu'ils soient suffisamment proches)... Et faire converger les 11% belge avec les peut etre 45% francais, c'est pas pour demain, (ni apres demain d'ailleurs)... a moins qu'on converge tous à 45% et quand on s'apercevra qu'on a tué le beau marché uniformisé, on viendra nous faire réver avec la mise en commun des pools européens et américain Pour le moment l'harmonisation n'est pas de l'ordre du "probable" mais de celui du rêve éveillé. et l'oligopole n'est pas un marché sain... même s'il n'y a pas entente entre les acteurs, il est quasiment impossible (sauf volonté politique) pour un nouvel arrivant d'émerger. D'ailleurs il est paradoxal que M.Trucy valide implicitement ce modele oliopolistique tout en faisant la remarque suivante (bas de page 72): Donc il s’aperçoit qu'on se dirige vers une oligopole tout en dénonçant les effets du modèle oligopolistique. Bel exerice de style. Lorsque je dis que le consommateur va payer, je dis que sans baisse de la taxation, il va payer plus qu'actuellement... j'etais pas dupe sur la répercussion future d'une eventuelle baisse de la taxe. Mais cette baisse aurait pu permettre a des rooms de taille moyenne d'exister pour exercer une concurrence, au bénéfice du consommateur et maintenir ainsi une offre suffisament attractive Lui n'exclu pas une adaptation mais si cette adaptation n'a pas lieu maintenant lors de la clause de revoyure, la derniere fenetre favorable se sera refermée pour tres longtemps. L'ambiance c'est pas vraiment à la détente fiscale et le taux d'imposition qui sera décidé dans les prochains jours sera celui que devront supporter les opérateurs pour les 5 années à venir (c'est certain si la gauche passe, ils pourraient meme etre tenté de taxer encore plus, et meme si sarko est réelu, il y aura probablement d'autres questions plus urgentes). Je réfute fermement l'argument "ca peut changer dans le futur" au titre que c'est a cause de ce genre de discours qu'on s'est laisser endormir lors du vote de l'élaboration de la loi (pas de panique c'est tout pourri, mais rien n'est voté), au moment de son vote (pas de panique c'est toujours tout pourri, mais y a la revoyure) et maintenant (pas de panique c'est encore tout pourri, mais le monsieur ne ferme pas la porte au changement, un jour... peut être) Ce n'est pas parce que l'on soupconne les rooms de noircir le tableau, qu'il faut de réfugier dans un vision brossée par le législateur, plus idyllique qu'elle n'est.
  25. Je doute que ce genre d'info soient facilement accessibles room par room.
English
Retour en haut de page
×
Casino de Marrakech : WSOP Circuit
Casino de Marrakech : WSOP Circuit