Jump to content
Status Updates

Bat1x

CPiste
  • Content count

    1649
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    Bat1x reacted to Amicalité Totale in Le bitcoin   
    Yes t'as raison, du coup tu me conseilles quoi ? Une ptite assurance vie ? Un livret A de papy ? Des actions bien secure de grosse sal*pe ?
    Rien à branler de ces conneries, on est tapis c'est tout, au pire on explosera en plein vol en mode comète ça fera un beau feu d'artifice, on s'appelle Halley ici, pas Gexti.
  2. Like
    Bat1x got a reaction from GeneralM in Coronavirus de Wuhan   
    Je suis biologiste médical dans un labo parisien. Si les tests antigeniques vous passionnent ci joint une étude comparative. 
    Je ne sais pas ce qu’on va dépister avec des tests aussi peu performants mais qu’ils soient accessibles à tous en pharmacie m’inquiète un peu. 
    RAPPORT TROD ANTIGÈNE COVID HMN - 29 septembre 2020.pdf
  3. Like
    Bat1x got a reaction from GeneralM in Coronavirus de Wuhan   
    Je suis biologiste médical dans un labo parisien. Si les tests antigeniques vous passionnent ci joint une étude comparative. 
    Je ne sais pas ce qu’on va dépister avec des tests aussi peu performants mais qu’ils soient accessibles à tous en pharmacie m’inquiète un peu. 
    RAPPORT TROD ANTIGÈNE COVID HMN - 29 septembre 2020.pdf
  4. Like
    Bat1x got a reaction from GeneralM in Coronavirus de Wuhan   
    Je suis biologiste médical dans un labo parisien. Si les tests antigeniques vous passionnent ci joint une étude comparative. 
    Je ne sais pas ce qu’on va dépister avec des tests aussi peu performants mais qu’ils soient accessibles à tous en pharmacie m’inquiète un peu. 
    RAPPORT TROD ANTIGÈNE COVID HMN - 29 septembre 2020.pdf
  5. Like
    Bat1x got a reaction from GeneralM in Coronavirus de Wuhan   
    Je suis biologiste médical dans un labo parisien. Si les tests antigeniques vous passionnent ci joint une étude comparative. 
    Je ne sais pas ce qu’on va dépister avec des tests aussi peu performants mais qu’ils soient accessibles à tous en pharmacie m’inquiète un peu. 
    RAPPORT TROD ANTIGÈNE COVID HMN - 29 septembre 2020.pdf
  6. Like
    Bat1x reacted to ChoucrouTard in Toshop my pics please   

  7. Like
    Bat1x reacted to Don_Revie in Vis ma vie de dégénéré   
    C'est samedi soir et le plan s'est déroulé à la perfection. De nombreux alcools ont été consommés, des paris ont été placés sur d'obscurs matchs de basket sénégalais et je commence à trouver sexy le reflet du miroir. Un seul problème, pourtant prévisible : mon taux de gamma-GT ferait passer Depardieu et Renaud pour deux abstèmes. 
    C'est le moment choisi par l'un des videurs pour me provoquer en duel au jeu des capitales. Ça tombe bien, je suis incollable sur l'Europe, l'Amérique, l'Afrique et l'Océanie. Je commence par un simple "Espagne" pour le mettre en confiance. Ce serait trop bête de se le mettre à dos pour un "Mozambique" placé trop tôt. Mais ma question a l'air de le perturber. Rapidement, il est en sueur et s'éponge le front avec mon tee-shirt. Le pauvre homme se vide littéralement. En le voyant devenir piscine, je pense un peu à tous ces enfants assoifés à Maputo mais surtout à son état si je lui avais demandé le Mozambique. Mes poils se hérissent et me rappellent que je suis torse nu, la faute à cet amour du prochain et ce désir ardent d'aider toute personne en difficulté. Ne souhaitant pas lui filer mon caleçon pour s'éponger, j'annule ma question et lui permets de m'interroger en premier. Manque de bol, il est originaire de Chine et je n'ai pas la réponse. Je ris jaune et dois quitter le bar, vaincu par plus fort que moi. 
    Je n'habite pas très loin et une marche me fera le plus grand bien pour décuver. J'accueille chaque bouffée d'air frais avec reconnaissance et tombe dans un état de demi-somnolance. L'habitude, plus que mes yeux, me guide. Je lui fais confiance et me laisse porter, traversant les passages piétons comme Jésus de Nazareth marcha sur la mer. Un miracle si je rentre vivant ! Mais les lumières se rapprochent, je suis sur la bonne voie. La perspective d'un sommeil bien mérité m'arrache un sourire jusqu'à ce que je me rende compte... Je ne suis pas chez moi mais devant le casino. Mes jambes m'ont trahi, une fois de plus !
    Tant qu'à faire, je monte à l'étage du poker voir ce qu'il s'y passe. Un siège est disponible en 2/5$ et je me retrouve au distributeur en train de retirer 200bb. Rien à foutre des 5$ de frais, je vais crush cette partie en faisant semblant d'être bourré. Au bout de 25 minutes, j'ai déjà perdu 500$ et j'ai 4 verres de Gin&Tonic vides à mes côtés. Il faut vite que je recommande. Le cinquième verre m'apporte la révélation et j'ai l'impression de devenir hyperlucide. Je les commande alors 2 par 2 et mon poker s'améliore. Je prends les meilleures décisions possibles post-flop. Pré-flop, je continue de raise 100% pour construire mon image de joueur récréatif alcoolisé. Par miracle, j'ai toujours 500$ devant moi une demi-heure plus tard et mon image est maintenant parfaite. C'est le moment de doubler. Tout le monde fold jusqu'à mon bouton et j'open  à 15$. Seule la sb me suit et un magnifique flop  apparaît. Il checke et je dois choisir le meilleur sizing pour miser. 1/3 pot, 3/4 pot, check back ? Malheureusement, ma couverture me lâche à ce moment et je me rends compte que je suis vraiment bourré. Je me suis fait avoir à mon propre jeu. Je me résigne à shove 485$ dans 35$. Snap-call par brelan qui trouvera full dès la turn. 
    Je quitte, honteux, la partie. Mais hors de question d'abandonner. Après 15 minutes passées à tenter de retirer quelques $, je me rends compte que mes limites sont déjà atteintes. Pas grave, j'ai du cash à la maison et beaucoup de courage accumulé tout au long de la soirée. Je me glisse dans un taxi et j'ai la surprise de découvrir Machete au volant. 

    Mon taximan est un put**n de sosie de Machete. Un sosie très mince, malheureusement, mais j'y vois là un signe du destin. Je lui fais part de mon plan : on fait un aller-retour express entre chez moi et le casino. Je récupère tout mon liquide, soit 6100$ et on joue ça à la roulette. Si ça passe, je lui donne 200$. Si ça ne passe pas, il me ramène chez moi gratuitement. La course étant évalué à 15$, Machete décide de prendre le risque. Je suis tellement défoncé que je ne me rends pas compte du risque financier que je m'apprête à prendre. On arrive devant mon appart' et je cours récupérer mon argent. 10 minutes plus tard, nous sommes de retour au casino. J'ai l'impression d'être Tom Cruise dans Rainman. A mes côtés, Machete aka Dustin Hoffman. Pour compléter l'analogie, je décide de le mettre à contribution. Après avoir claqué les 6100$ sur la table et les avoir échangés contre des jetons en plastique, je lui demande sur quoi miser. 
    Inutile de vous dire qu'il est un peu paniqué. Je mets 2000$ sur la colonne 2 et lui demande de choisir une autre colonne. Ce sera la première. "Les jeux sont faits" mais il me reste 2000$ que je place sur le rouge en catastrophe après lui avoir demandé son avis. Je décide aussi de lui donner directement le jeton de 100$ restant. Après tout, il n'a rien demandé et vibre avec moi. D'ailleurs, il a l'air bien plus stressé que moi. Qui aurait cru que Machete serait aussi sentimental et prierait pour un random français jouant à la roulette ? Je me perds dans la contemplation de ce pieux visage et ne sors de ma torpeur qu'au moment où la bille vient s'écraser contre un premier numéro. Elle se stabilise très rapidement et je n'arrive pas à voir où. Le suspense est insoutenable mais Machete me prend dans ses bras. "16, rouge" : tout est passé. On se check comme des bros, on se tape dans le dos et on se galocherait certainement s'il n'avait pas les dents si jaune. 
    L'adrénaline, couplée à l'alcool, a embrumé un peu plus mon cerveau. Au moment de cash-out, les employés m'informent que tout montant supérieur ou égal à 10000$ s'accompagne de quelques questions. J'ai exactement 10000$ à cash-out et je ne me sens pas de répondre à une seule question. J'envoie donc Machete au front. C'est lui qui sera chargé de cash-out et de répondre aux questions concernant la provenance des fonds originaux, son métier etc... Je le surveille quand même de près, c'est pas parce qu'on s'est tapé dans le dos que je vais lui faire confiance pour un tel montant. Il récupère finalement l'argent et je lui arrache presque l'enveloppe des mains. Je lui refile un autre billet de 100$ et il m'indique que c'est maintenant l'heure de rentrer. 
    Je redeviens hyperlucide et je me dis que ce n'est pas forcément la meilleure idée de rentrer seul avec mon ami mexicain et 10k dans le portefeuille. Je le laisse me faire la morale, m'expliquant que je vais tout perdre si je reste dans ce lieu de vice. Mais rien à faire, je me vois déjà découpé en morceaux pour être vendu en tapas au marché de Tijuana. Je refuse son offre de me ramener et lui serre la main en guise d'adieu.
    Il est temps de prendre ma revanche au poker. Par miracle (ou pas), mon siège vide n'a pas été comblé et les autres joueurs sont ravis de me voir revenir. Je suis dans un état d'excitation inimaginable et j'enchaîne les verres de Gin. Je relance 100% des coups et j'adopte une stratégie parfaitement équilibrée post-flop : fold 50% blind et fold 50% après avoir consulté mes cartes. Je découvre un flop  que je check blind. Un bet de 75$ est payé par 2 joueurs et je m'apprête à fold. Je regarde quand même mes cartes au cas où : . Wow, je ne m'attendais pas à ça. Je relance à 500$, foldé par les deux premiers joueurs et payé par le bouton avec 700$ derrière. Je suis devant dans 100% des cas et je lui donne moins de 12,9% d'équité. La turn est une dame qui apporte un flush draw, je le mets à tapis et il snap call. La river est une brique, je montre ma main et l'emporte logiquement. Tout vient à point à qui sait attendre. Je check l'ensemble de la table et les joueurs de la table à côté. 
    Dire que je suis euphorique serait un énorme euphémisme. Je suis dans la zone et ça ne plaît évidemment pas à tout le monde. Quelques minutes plus tard, un membre de la sécurité vient m'apporter une bouteille d'eau que je descends cul sec. Il m'indique que si je commande un autre verre d'alcool, il sera obligé de me dégager du casino. Je le regarde dans les yeux et lui jure que je ne commanderai plus aucun verre. Il a l'air satisfait et tourne le dos. 15 secondes plus tard, j'alpague la serveuse et commande mon 35ème verre de Gin&Tonic. Je découvre alors que les fourberies ne sont pas uniquement réservées à ce cher Scapin.
    Impuissant et observant la scène de loin, je la vois se rapprocher de la sécurité et lui glisser quelques mots à l'oreille. C'en est fini de ma soirée au casino et je suis raccompagné à l'entrée. Je regarde l'heure et m'aperçois qu'il n'est que minuit. Dommage, les mecs bourrés allaient bientôt arriver ! 
  8. Like
    Bat1x reacted to NLegend in Du poker à la création d'une marque - Perús   
    Hola le CP !
    Après 4 ans exclusivement en ligne, on ouvre notre première boutique dans le marais !
    Pour fêter ça on organise une soirée d'inauguration où on fera déguster des spécialités culinaires péruviennes, cocktails à base de Pisco, bière locale (Cusqueña) etc...
    Il y a beaucoup de membres du CP qui ont soutenu le projet depuis le début donc vous êtes évidemment les bienvenus
    Voici l'invit :
    "Bonjour,
    Nous avons le plaisir de vous convier à l’inauguration de notre boutique ce mercredi 20 mars de 19h à 22h !
    Pour l’occasion, Perús vous fait voyager dans le temps et dans l’espace.
    Plongez avec nous en 1450, lors de l’apogée de l’Empire Inca sous le règne du grand Tupac Yupanqui.
    Au milieu des Alpagas et au son des flûtes, les agriculteurs ingénieux de la Vallée Sacrée de Moray vous ont concocté plein de bonnes choses que nos amis d’El Inti ont hâte de vous faire déguster tout en trinquant au Pisco et à la bière locale !
    Merci de prendre vos invitations gratuites directement sur l'évènement facebook (https://www.facebook.com/events/488139878386194/) ou sur eventbrite (https://www.eventbrite.fr/e/billets-fiesta-perus-inauguration-boutique-57800320314)
    Vous pouvez bien évidemment venir accompagnés
    On a hâte de vous voir !
    Jessica, Émilie, Elisabeth, Vincent, Armand, Henri et Nicolas"
     
     


  9. Like
    Bat1x reacted to clovis1er in Il était une fois Caracas   

  10. Like
    Bat1x reacted to Nori in Il était une fois Caracas   
    ça laisse rêveur... on en prend vraiment plein les mirettes !
  11. Like
    Bat1x reacted to MagicEdika in Il était une fois Caracas   

  12. Like
    Bat1x reacted to Mathafackaaa in Real Post 2   
    Yo, 
    Quelques personnes m'ont demandé si je pouvais poster l'article que j'avais écrit pour feu SoPoker. Vu qu'il semble mort et enterré maintenant, je pose ça ici :
     
     
     
    Mouiller la coque.
     
    Il est 8 heures du matin, j'essaie de trouver le sommeil mais ce con s'est envolé, tout comme les 200 big blinds envoyées deux heures plus tôt sur un bluff optimiste. Le fait que mon organisme respire de moins en moins d'air pur y est peut être pour quelque chose. Mes poubelles commencent à sentir la vieille chatte et il faudrait que je me décide à donner signe de vie aux quelques courageux qui m'aiment encore. Bienvenu dans les chaussettes d'un joueur en plein downswing, loin du faste des card roulettes à dix Smics.
     
    Cela fait en effet six jours que je n'ai pas quitté l'appartement. Ou plutôt six nuits. Je ne prends même plus la peine d'ouvrir les volets, étant passé sur un cycle diurne depuis belle lurette. Je vis à l'opposé du soleil, dans les ténèbres. C'est la lumière artificielle de ma lampe de bureau qui me tient éveillé, un peu comme un put**n de poulet transgénique. Pourtant il est pas si loin le temps où je gambadais dans les champs avec le label Bio collé au cul.
     
    Tiens par exemple l'été dernier avait son lot d'anecdotes mémorables dans la vie d'un homme. Rentré pour les vacances, j'en profitais pour aller humer l'air riche d'une des stations balnéaires phares, cet air si superficiel qu'il en est irrespirable pour certains. N'étant pas du genre à photographier Rihanna en bikini à l'arrière d'un yacht en hurlant "c'est elle !!" , je dois avouer que j'aime assez me balader dans ce microcosme, adeptes de ponts lustrés, enclave dorée d'un système qui coule. Ici, tout est propre, la flore taillée à la perfection tout comme les jupes de grands couturiers que l'on voit défiler la nuit tombée. L'argent exige aussi le sentiment de sécurité, bref comme endroit, il y a pire. Ca sent bon les vacances et le "Sud" tel que nous le vend Hollywood.
     
    Je suis donc sur la route principale quand mes phares croisent deux beautés nordiques. L'une me fait signe. Ca y est, je suis amoureux. D'habitude mon égoïsme se branle pas mal des punks à chien et autres hippies en claquettes levant le pouce, mais là dans mon monde ne pas les "prendre" est passible de pendaison. De toute façon, c'est trop tard, mes boules sont tellement lourdes qu'elles ont déjà appuyé sur le frein. Mon cerveau ne répond plus. Je suis garé à l'arrache à une dizaine de mètres d'elles et, excité comme Dutroux dans une garderie, en profite pour les mater dans le rétro. Elles sont magnifiques, blondes type 1m80, talons hauts, jupes de soirées, c'est irréel. Chacune 10/10 et le niveau des mannequins que l'on voit sur papier glacé.
     
    Eclair de lucidité, je me rappelle subitement que je suis dans la voiture de ma mère. J'ai une sorte de peluche d'ourson sur le tableau de bord, un sachet de lavande au rétroviseur, un panier en osier sur la plage arrière et une couverture à fleurs sur la banquette pour les poils du chien. Je sors en trombe sans calculer les bombasses pour camoufler tous ces anti-baise dans le coffre. Elles m'ont grillé et rigolent. Ca commence bien. Premier contact et je passe pour une fiotasse. Bref, j'ai rarement entendu un accent aussi sexy. Elles sont suédoises (lol cliché) et doivent se rendre dans le centre. Bingo, c'est là que je vais. En même temps, si elles m'avaient dit qu'elles rentraient à Stockholm, j'aurais donné la même réponse.
    Pour être honnête, j'aurais eu un peu de mal à en gérer une de ce calibre mais là à deux elles m'impressionnent clairement.
     
    Alors, comme dans les Antilles de septembre 1635 : le blanc s'installe. Long et interminable. Pour me réconforter, j'ai une vue plongeante sur les jambes sublimes de la passagère, difficile de garder le cap. La fille à l'arrière essaie d'insuffler un peu de vie avec un anglais parfait mais une phrase sur deux, je comprends rien. Je me suis résigné au fait qu'elles soient "out of my league" et j'ai aucune inspi. Bon on papote quand même autour de banalités mais l'épisode restera clairement pas dans les annales. Elles sont potes d'enfance. L'une étudie en Suède et l'autre dans une Business School de Londres. Elles sont en vacances dans un camping en mode broke et doivent se rendre à l'anniversaire d'un "ami".
    Arrivés sur place, elles se regardent avec un sourire de coquines en coin puis me demandent si je veux venir. Oh bordel de m**de, ça c'était pas prévu. Je gare littéralement ma citadine familiale entre une Ferrari et une Panamera et en avant ! Sur le chemin, mon cerveau fait des loopings et essaie déjà de choisir laquelle je préfère. On entre dans un bar privatisé en sous-sol. A noter qu'elles sont en robes de soirées et moi j'ai des tatanes et un short à la con. Tout le monde tourne au champagne, ça pue le fric comme jamais. L'"ami" en question est une sorte de nabab russe qui danse en levant les bras avec quatre gourmettes à chaque poignet. C'est assez pénible, ça parle d'îles exotiques et de voitures plus chères que l'appartement que je n'aurai jamais. Les deux blondes sont très cool avec moi et j'ai même la prétention de dire que dans un autre contexte et avec une autre tête, il y aurait moyen de moyenner. Mais pas aujourd'hui, pas ici. Je suis ce sac Tati dans un rayon Prada. Si bien qu'au bout d'un quart d'heure, je décide de mettre les voiles. Allez salut les vikings !
     
    Pour retrouver la voiture, je passe par un port secondaire. Ici, pas de yacht de cinquante mètres mais des bateaux plus "abordables". Mon esprit rejoue la scène en boucle pour essayer de voir comment j'aurais pu mieux gérer le bousin quand j'approche de deux femmes d'âge mur avec quelques bagages sur le quai. Je rêve ou elles me matent ? Grand sourire dévergondé. Ok, elles me matent. Elles m'insta demandent de les aider à monter sur le pont. Enfin, j'appellerais plutôt ça un ponton. Une simple planchette à la con fait le lien entre la terre ferme et leur coque, ma foi de bonne facture. J'avoue que c'est vraiment casse-gueule, même pas une corde pour s'agripper, rien. Je déchausse mes Havaianas et deviens leur héros du soir. Elles sont anglaises, un "ami" leur prête le bateau. Décidément c'est michto-land. Je leur tiens la main pour les envoyer de l'autre côté, l'une se retourne : "Ben tu montes pas ?". Euh what ? L'épisode suédois embrume encore ma vivacité car je répondrai "non je dois y aller". Sur le chemin du retour, je n'aurai de cesse de me répéter à quel point je suis un homosexuel tellement tous les signaux étaient au vert. Allez YOLO, demi tour.
     
    Je les aperçois, elles sont déjà en train de s'ouvrir une bouteille sur le pont arrière. Je repasse mine de rien à leur niveau. Ridicule. Un petit coucou plus tard, "Ca tient toujours votre invitation à visiter votre intérieur ?" (lol). Je monte et découvre la cabine. Bon on est pas chez Jay-Z mais c'est pas le voilier de ton oncle, c'est franchement classe et spacieux. Evidemment on se met à boire et à faire connaissance. Je comprends très vite que les deux MILF en vacances seraient pas contre tâter du jeune tétard autochtone frémissant. L'une met la main sur mon épaule pour ouvrir le bar et l'autre attendra dix minutes pour me lancer un "honestly, you are handsome."
    La première est clairement une belle femme, la petite quarantaine bien conservée, très classe et féminine. Dommage que je ne sois pas attiré par cette tranche d'âge mais on sent qu'elle a gagné la confiance grâce à sa beauté d'antan. La deuxième est claquée. 35-45 balais. Visage à trous. Typique de la party girl un peu fofolle qui a mal vieillit. On dirait un poulet rôti. Une peau brune-orangée...m'étonnerait pas qu'elle ai fait claquer la carte de fidélité du solarium avant l'été. Elle a un franc parler et une vulgarité qui me laissent de marbre.
     
    C'est néanmoins très agréable et je commence à sentir la soirée d'anthologie. D'abord, les auto-stoppeuses puis les deux anglaises sorties de nulle part, je me sens en veine et savoure mon rosé sous le regard intrigué des badauds, une petite brise soufflant même sur mes boules à travers le short en bonus. Avec le recul, je pense qu'elles espéraient juste que je prenne les choses en main. Un peu comme deux oisillons affamés qui attendent qu'on leur mette l'asticot en bouche. Moi dans le rôle de la mère oiseau.
    Il commence à faire frais alors nous nous posons sur les banquettes à l'intérieur. L'ancienne bombe part aux toilettes et la moche me tâte le paquet. Standard. Elle m'attrape la bouche goulûment et mon dieu que c'est baveux. J'ai l'impression d'embrasser Beethoven. Pas le musicien. C'est étrange, elle me dégoûte mais j'ai la tige en feu. Sa copine nous rejoint et se fend la poire. Puis les rires laissent place aux gloussements de collégienne puis aux gémissements. Elles ont chacune un corps très décent. Vous l'aurez deviner, la moins farouche m'expose déjà sa vulve quand l'autre tarde à montrer un bout de téton. En tout cas, Beethoven s'est peut être fait refaire les babines mais pas les bonnes. Elle a une vieille chatte, on dirait une actrice porno en maison de retraite. Un peu comme le T-Shirt de Pierre Ménès, j'ai l'impression que si je l'enfile, je vais nager.
    Milf décente se lâche et me prend en bouche. Jamais vu ça, un aspirateur 30000 watts. Si bien que je suis obligé de l'arrêter pour pas me faire une foulure avant le top départ. Beethoven me chevauche et j'ai l'impression d'être en effet "handsome" parce qu'elle bave encore plus du bas que du haut. Je sais pas ce que c'est que ce jus de mutant mais ça dégouline littéralement. Bim Bim Bim, trois petits coups et puis s'en vont. Je fais comprendre qu'il serait temps de laisser place à sa pote. Je suis clairement pas préparé pour l'épreuve. J'ai beau être courageux, ça n'y changera rien...trois minutes se passent et j'ai déjà envie de repeindre la cabine de mon jus de mouette. Une position plus tard et c'est l'explosion. Clairement pas l'expérience de ma vie mais la situation est cocasse. Allez Salut les rosbeefs !
     
    Morale ? Dans les moments difficiles, toujours penser à nos instants de gloire. Même quand cela implique deux moules avariées.
     
     
     
     
    Au passage, big up au dessinateur @Marsouqui avait illustré l'article, s'il passe par là...  
     
  13. Oh my…
    Bat1x got a reaction from OpTiNuTs in Le bitcoin   
    Tu peux le trade ton 0.99 NEO. Et l'échange de NEO consomme du gas, sur le wallet en tout cas. Les échanges je ne sais pas.
  14. Like
    Bat1x got a reaction from Prosper75 in Le bitcoin   
    Fallait y penser avant d'acheter ton 0.99 de NEO.
     
  15. Like
    Bat1x got a reaction from Prosper75 in Le bitcoin   
    Fallait y penser avant d'acheter ton 0.99 de NEO.
     
  16. Oh my…
    Bat1x reacted to OpTiNuTs in Le bitcoin   
    Biensur lol; tu peux meme trade 0,xxx , mais pas cash out!!!
  17. Oh my…
    Bat1x got a reaction from OpTiNuTs in Le bitcoin   
    Tu peux le trade ton 0.99 NEO. Et l'échange de NEO consomme du gas, sur le wallet en tout cas. Les échanges je ne sais pas.
  18. Like
    Bat1x reacted to fix in Le bitcoin   
    J'ai ecoute club poker radio, si Bitcoin tombe exactement a ~9k avant de remonter comme les invites l'ont prevu, je depose ma vie entiere sur monero et je vais vivre dans les bois pendant 5 ans avant d'etre balla pour le reste de mes jours.
  19. Like
    Bat1x reacted to Lazydad in The vgg ^^ Thread   
    Je sais pas si c'est le thread le plus approprié 
     
    https://actu17.fr/paris-video-conductrice-percute-pieton-prend-fuite-youtubeur-permet-interpellation/
     
  20. Like
    Bat1x reacted to Tapis_volant in Le bitcoin   
    Oui, un grand merci à @YannPiatqui m'a bien aidé pour que je puisse déterrer ce petit trésor.
    Finalement, Nosebleed m'aura pas ruiné haha !
  21. Like
    Bat1x got a reaction from Tubells in Qui immigre en France?   
    Bonjour
    Je donne un après-midi de mon temps par semaine dans une association parisienne. Nous accueillons des gens en difficultés (95% de migrants dont 80% sont en situation irrégulière), ils viennent pendant 30 à 60 min nous parler de leur difficultés. Nous sommes très généraux, nous les aidons dans la démarche pour avoir des papiers, un travail, un repas, un logement. Tout ce qu’ils demandent nous essayons de trouver une réponse ou au moins orienter vers des gens plus compétents.  
    Je m’aperçois que souvent quand on parle de migrants il y’a beaucoup d’idées toutes faites. J’aimerais ici apporter une autre vue sur les migrants et les gens en difficultés en France. Je fais cet accompagnement depuis mars 2017 et je trouve que chaque personne/famille a une histoire incroyable. Bien loin des clichés qu’on peut entendre.
    Ici je relaterai les histoires des familles, le but n’est pas de généraliser, ce ne sont que des exemples dans cette masse. Est-ce que ce qu’ils me racontent est toujours vrai ? Probablement pas, mais ça aussi il faut le respecter. Loin de moi l'idée de faire du pathos pour vous apitoyer, d'ailleurs souvent les gens qui viennent nous voir ont de l'énergie et souhaitent s'en sortir. En revanche quand on leur demande, beaucoup ne s'attendaient pas à une vie aussi dure en France.
     
    Mr I Malien de 27 ans étudiait l’arabe dans son pays. Souhaitant continuer les études et se spécialiser en Arabe littéraire il est venu en France et étudie désormais à Paris (titre de séjour étudiant). Il est hébergé gratuitement par d’autres étudiants, il a un emploi du temps très chargé et ne mange pas le midi car n’a pas d’argent.
    Mme S est Camerounaise de 45 ans, au SMIC dans un magasin alimentaire. Elle vit avec un enfant de 7 ans dans un logement pour 600€/mois et a 3 enfants au pays. Elle a enfin obtenu le rapprochement familial par l’état français. Malheureusement le dossier bloque au consulat au pays. Elle a dépêché son frère du village voisin pour qu’il aide à avancer son dossier dans la capitale. Son frère lui demande de l’argent pour payer des agents là-bas (sinon le dossier n'avance pas) et également pour lui car pendant tout ce temps il n’est pas aux champs. Elle envoie 400€/mois au pays. Se pose la question : qui va payer les billets d’avions quand ses 3 enfants pourront enfin venir ?
    Mr K Malien de 50 ans sans papiers. Il est hébergé par un ami dans le 20eme et a trouvé une place dans un restaurant solidaire dans le 5ème. Il y’a 5Km de distance entre les deux, il doit faire ce trajet 2 fois par jour. Tous les matins il va à l'ouverture des marchés aider à descendre des cagettes de légumes pour avoir un peu d'argent. Il a eut une amende de 100€ par la RATP et a demandé un étalement de cette dette, il paye 23€/mois pour cette amende. Il sollicite notre aide pour un pass navigo.
    Mme D du Niger, mère de 2 enfants 2 ans et 6 ans, hébergés par le 115. Le mari est français, marginal vit en foyer et très violent. Mme D ne souhaite plus que son mari voit les enfants mais a peur de divorcer. Il refuse de signer les papiers de l’école pour les enfants et souhaite que tout le monde rentre au pays. Elle vient nous voir pour avoir des colis alimentaires et de l’aide pour du travail (elle est en cours d’obtention du titre de séjour).
    Mme P Sénégalaise, elle voulait devenir médecin mais a été obligé de travailler aux champs toute son enfance et n’a pas pu faire d’études.  Elle est venue en France pour que son enfant échappe à ce destin. Il n’a que 1 an mais elle veut absolument qu’il fasse de grandes études.
  22. Angry
    Bat1x reacted to AssKicker496 in RIP   
    Pourquoi tu qualifies de "sal*perie homophobe" un truc qui semble un simple rappel de la vérité? Cad que les gays sont plus touchés par le SIDA...
    sal*peries de SJW en tt cas.

     
  23. Like
    Bat1x reacted to Owen Kellogg in Le bitcoin   
    Comment des types comme ça peuvent avoir été à la tête de mastodonte financier ?
    Si Nabilla étaient directrice de banque elle auraient le même twitter que ce malade mentale. Y a aucun raisonnement. C'est juste du concentré d'émotion.
    Qu'on viennent pas me dire que le système sélectionne pas à la débilité socialiste.
  24. Sad…
    Bat1x reacted to Kellegen in Mal à l'aise Thread   
    J'écoute même pas, trop mal à l'aise, dites moi que c'est pas vrai?  FDP level Max... Je sais même pas si c'est légal ce genre de chose...
  25. Like
    Bat1x reacted to Touareg in Real Post 2   
    La drogue c’est mal.
    Et d’ailleurs à ce rythme là, à 58 ans le pavillon ne sera toujours pas fini de payer.
    Tu as pensé à la retraite ? 
    Visiblement non, il est temps de se ressaisir.
     
English
Retour en haut de page
×