Aller au contenu
Statuts

fpc

Animateur
  • Messages

    4 667
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Le dernier jour que fpc a gagné est le 6 Juin 2010

fpc a obtenu le plus de messages aimés !

À propos de fpc

  • Naissance 18/03/1961

Informations générales

  • Prénom
    FP
  • Sexe
    Homme
  • Ville de résidence
    paris

Visiteurs récents du profil

128 481 vues du profil
  1. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

  2. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    - Maman, je sors depuis peu avec le voisin. - Victor ? - Oui… - Mais, il pourrait être ton Père ?!? - oh, l’âge n’a pas d’importance. - Je crois que tu ne m’as pas comprise ma chérie…
  3. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    « Les nouveaux voisins sont tellement amoureux" , s'exclame la femme à son mari , « il l'embrasse , la caresse, la prend dans ses bras , pourquoi ne fais-tu pas la même chose ? » « Parce que je ne la connais pas... »
  4. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    Un homme comparaît devant le juge parce qu’il a tué sa femme. Le Juge : « C’est très grave ; toutefois, si vous pouvez apporter des circonstances atténuantes, la peine sera allégée ». L’homme : « Elle était bête ; je devais tout simplement la tuer ». le Juge : « Ceci n’est pas une déclaration atténuante ; si vous ne voulez pas rester toute votre vie derrière les barreaux, vous devrez venir avec autre chose ». Sur quoi l’homme déclare : « On habitait dans un appartement. Au 12me vivait une famille avec 2 enfants. C’était pénible, le fils de 12 ans ne mesurait que 90 cm et la fille de 19 ans que 85 cm ». Un jour, je dis à ma femme : « C’est quand même triste les enfants de ces gens ». « Oui, répond-elle, ce sont des Pyrénées. » Je lui dis : « Tu veux dire des Pygmées ». « Non, me dit-elle, Pygmées, c’est ce que tu as sous la peau et qui fait les taches de rousseur. » Je dis : « Ça ce sont des pigments ». « Non, dit-elle, pigment, c’est une formation rocheuse qui forme un fronton. » Je réponds : « C’est le pédiment, ça ». « Non, répond-elle, le pédiment est l’homme qui en rue demande l’aumône. » « Vous comprenez, Monsieur le Juge, que je n’avais plus envie de lui répondre qu’il s’agissait d’un mendiant. Je m’assis donc dans le fauteuil pour lire mon journal. " Soudain, ma femme vient avec la locution suivante, et je me dis : « Elle est bonne pour l’asile ». « Chéri, regarde un peu », et elle me montre une phrase dans un livre ouvert sur la table : Het zonnedak van de handtas was de lerares van pooier 15. « Mais chérie, lui dis-je, on ne traduit pas comme ça La Marquise de Pompadour est la Maîtresse de Louis XV. Cela signifie De Marquise van Pompadoer was de maîtresse van Louis de 15. « Non, me réplique ma femme, tu dois traduire cela littéralement : La Marquise -> het zonnedak, Pompadour -> de handtas, la maîtresse -> de lerares, Louis XV – de pooier. Tu penses si je le sais, moi, j’a eu des cours de Néerlandais, en extra d’un recteur ». « Tu veux dire un lecteur. » « Non, continue-t-elle, Lecteur est un héros romain. » Je dis : « C’est Hector et il était Troyen ». « Non, me dit-elle, hector est une mesure agraire. » « Mais non, ça c’est un hectare. » « Non, poursuit-elle, Hectar est une boisson divine. » « Tu veux dire le nectar sans doute ? » « Non, le nectar est une rivière au sud de l’Allemagne. » « Ça, c’est la Neckar. » Ma femme : « Tu connais cette chanson : Sur les rives de la Neckar, sous la pleine lune argentée. Je l’ai encore chantée avec une amie en duet ». « En duo, je présume. » « Non, un duo, c’est quand deux hommes se battent au sabre. » Je lui réponds que ça, c’est un duel ! « Mais non, dit-elle, un duel, c’est un long couloir noir dans la montagne, d’où sort un train. » « Monsieur le Juge, à ce moment-là, j’ai pris le marteau et je lui ai fracassé le crâne. » Ils se taisent… Puis le Juge dit : « Acquitté ! Je l’aurais déjà massacrée à Hector… ».
  5. Tu sais les mecs à 10 ans ils murissent un peu
  6. Merci à Toutes merci à Tous pour cette émission, j'ai passé une super soirée.
  7. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    Il ne faut pas chourer le bien du voisin ! (pas la peine de dire que c'est une contrepètrie, hein ?)
  8. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser : « Je ne peux pas paraitre aussi vieux ! » J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur. Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom. Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ?? Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit. Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret … Quoique… Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV. – Oui, m’a-t-il répondu. – Quand avez-vous eu votre bac ?, ai-je demandé . – 1972. Pourquoi cette question ? – Eh bien, vous étiez dans ma classe, me suis-je exclamé. Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé : – Vous étiez prof de quoi ?
  9. Venez il va y avoir de la dead Money !
  10. Merci Gaëlle, c'est vraiment cool, je suis super impressionné, Merci et bisous ! PS.: Dis à Jennifer que c'est une belle personne et que j'aimerai bien la rencontrer... (qui ne tente rien...) Re je te embrasse ! à très vite
  11. All in toutes les mains pour le premier, les autres faut voir
  12. Je peux te dire ça le connait (private joke inside)
  13. Allez, une blague pourrie (mais drôle)

    Ce sont les 3 petits cochons qui sont dans leur maison da paille quand l'un des 3 regarde par le fenêtre et voit arriver le GRAND méchant loup.... - Au secours voilà le loup lance le premier petit cochon comme il ne sont pas cons, l'un lance - vite allons nous cacher dans la maison en bois ! arrivés là bas l'un hurle en regardant par la fenêtre : - Revoilà le loup ! - Vite, allons nous cacher dans la maison en pierre !!! Arrivés sur place, ils s'enferment à double tour et tremblent de peur surtout quand ils entendent que le loup essaye de défoncer la porte, jusqu'au moment où il y arrive et s'écrie en entrant : - Salam aleykoum Les petits cochons se mettent à danser en chantant : - Ouf !!! Nous sommes sauvés !
English
Retour en haut de page
×