Jump to content
Status Updates

Bounet_045_Fr

CPiste
  • Content count

    19
  • Joined

  • Last visited

About Bounet_045_Fr

  • Birthday 05/05/2004

Informations générales

Recent Profile Visitors

1303 profile views
  1. Bonsoir, Je me présente : je m'appelle Maël, j'ai 20 ans, et j'ai commencé le Poker à l'âge de mes 18 ans au cours d'une partie entre amis sur Grenoble. Au fur et à mesure de ces deux années, je me suis intéressé au contenu stratégique, et j'ai monté une Bankroll en partant des freerolls qu'on peut trouver sur Winamax. Cela fait maintenant huit mois que je grind exclusivement en Cash Game live : motivé par des enjeux aux tables qui sont plus grands qu'online, tout en observant un ratio reg/fish extrêmement favorable. Je me qualifierais pas comme un excellent joueur de Poker, mais plutôt comme quelqu'un d'opportuniste et curieux à la recherche des meilleurs tables de Cash Game pour grind confortablement. J'ai donc décidé cet été de tenter l'expérience : partir un mois dans un pays étranger pour grind les tables de Cash Game Live, et essayer de rembourser une partie de mes frais, voir dégager du bénéfice. J'ai eu l'occasion de discuter avec plusieurs joueurs qui m'ont conseillé Prague comme première ville : une distance raisonnable par rapport à la France, et une bonne offre Poker à des limites convenables (j'ai cru entendre l'existence d'une 10-30 KC (0,6 -1,2 €), ce qui me conviendrait parfaitement !). Mais je suis ouvert à d'autres conseils : si des joueurs ont déjà eu des expériences à Prague ou même dans d'autres pays, je suis plus que preneur ! Logement, taux de change, limites, ratio reg/fish : n'hésitez pas à balancer vos tips ici ! J'ai prévu 1 500 € de frais et 2 500 € de Bankroll, si vous pensez que je suis trop optimiste dans mon budget, n'hésitez pas à m'en faire part !
  2. TF et ICM : Ai-je choke ?

    Bonjour, J'ai été en table finale à Cannes Mandelieu durant un de leur tournois régulier à 150 € l'entrée. Nous sommes 3 à table : voici le prizepool : - 1er : 1500 € - 2ème 1000 € - 3ème : 500 € Les blindes sont de 10000/25000 + Anté BB à 25000. Le bouton a 11 BB La small-blind a 16 BB J'ai 13 BB en big-blind Voici le déroulé du coup : Bouton : Call 25000 Small-blind : Call 25000 Big-blind (hero) : Je découvre . Voici mon thinking : Exploitivement ici, tous le monde à des ranges cappées, surtout la SB qui peut call avec des mains extrêmement weak au vu de l'argent mort dans le pot. Le bouton peut avoir quelques mains en traps, mais je l'ai vu limp fold trop souvent au bouton. De plus, le pot fait 4 BB au total. Il me reste 11 BB ! J'ai quasiment la moitié de mon stack au milieu, et gagner ce coup sans showdown peut me donner un avantage considérable pour la suite de la partie. Bref, je pense qu'on y est. Je décide de faire tapis pour 13 BB au total, en espérant qu'ils foldent. Bouton : Snap Fold Small-Blind : Tank call !? Pas de miracle, je finis 3ème pour 500 €. Honnêtement, quand la SB me retourne , je suis choqué de sa main. Je m'attendais pas du tout à ce qu'il slow play dans cette configuration, et surtout avec une main comme ! Alors au début je me suis dit "Le mec savais que j'allais shove ultra light, il m'a outplay, gg à lui". Le truc c'est qu'il a tank une bonne minute avant de payer, ce qui montre que visiblement il ne s'attendait pas du tout à ce que je shove. Après coup, il est venu me voir en disant que j'étais celui qui avait le mieux joué à la table, et que mon shove était clairement ce qu'il fallait faire d'un point de vu exploitant, d'autant qu'à trois joueurs, on paye 2,5 BB toutes les 3 mains distribuées. Mais je reste perplexe. Auriez-vous pris le spot ? Comment l'ICM influence la décision ici selon vous ? Merci pour vos retours 🙏🏼
  3. Conseils live svp

    Salut ! Etant un petit filou de ce genre de structure, voilà ce que je peux dire de mon expérience : Globalement, comme toujours en live, il faut absolument analyser les profils larges / CS contre lesquels tu vas pouvoir jouer en value et les profils plus serrés / passifs contre lesquels tu vas pouvoir bluffer. Concrètement, la grosse difficulté dans ce genre de tournois est que tu dois récolté beaucoup d'informations en un temps très court (les blindes montent très vite). Début de tournois : En début de tournois, attends toi à ce que ça limp beaucoup pré-flop. La blinde n'est pas chère, beaucoup veulent gamble. Ton objectif, selon moi, c'est de s'adapter en allant voir des flops pour le moins chère possible, avec des mains qui peuvent réaliser des nuts (AS suités, pockets paires, connecteurs suités etc ...) dans l'idée de pouvoir toucher de gros jeux pour aller jouer en value bien gras. Une autre stratégie, c'est de 3-BET super chère en bluff et en position après plusieurs limpers pour aller récolter l'argent mort. Si quelqu'un te call, il aura une range capée et vous serez très deep : tu pourras mettre un maximum de pression sur la plupart des boards. De manière générale, ton objectif est de monter un gros stack en début de tournois. Parce que plus tu auras un gros stack, plus tu vas pouvoir prendre des bluffs EV+, et donc plus tu vas gagner en CHIP EV. Milieu de tournois : En général, ça joue aux alentours des 20-30 BB de profondeurs, et les limpers se font de plus en plus rare. Tu verras, la pression commence à se faire ressentir et tous les joueurs deviennent de plus en plus serrés. Généralement, la BB commence à payer une anté pré-flop. Ne limp plus dans cette phase de tournois, l'objectif n'est plus tant d'aller voir des flops pour pas chère, car tes côtes implicites ne sont plus aussi bonnes qu'avant (moins de joueurs CS, des ranges plus fortes en face, des stacks plus petits) Cependant, ça veut pas dire qu'il y a pas de bluffs à prendre. Notamment si tu fais face à un open au bouton ou au Cut-off, 3-BET light (4x) dans les blindes si tu as réussi à monter un gros stack. Si tu as une image de NIT, n'hésite pas à 3-BET encore plus light avec any blockers sur les ou les , et prends des spots de resteal. D'expérience, les joueurs se défendent très mal post-flop, en plus d'avoir une range d'open très large à cause de l'anté de BB alléchante qui génère pas mal d'argents morts dans le pot. Si non, garde tes ranges standard dans les autres positions, sauf Bouton, Cut-off voir Hi-jack si les profils en face sont vraiment NIT : open plus large à ces positions car tu as plus d'argents morts dans le pot avec l'anté, et les joueurs ont tendances à pas assez défendre. Ton objectif dans cette phase c'est te maintenir et mettre la pression sur les plus petits tapis. A savoir que ça resteal clairement pas assez par rapport à la théorie. Fin de tournois : La TF se rapproche , la bulle aussi ! En fonction de ton stack, continue à mettre la pression, surtout à la bulle. Dans tous les cas, tout va très souvent se jouer pré-flop. Soit rigoureux dans tes ranges de push, de call, car c'est dans ces moments où les erreurs coûtent super chères en CHIP EV. Personnellement, je me suis fait trop rarement resteal à la bulle, donc surtout ne te level pas et soit vraiment rigoureux, c'est le plus important. Si tu passes la bulle et arrive à la TF, déjà, apprécie le moment . Ensuite, de mon expérience tu vas avoir deux trois gros stacks à table (en espérant que tu en fasse partie) pour une bonne majorité de shorts stacks. En fonction de quel coté tu te trouves, joue serré ou met la pression, même si les ranges de push adverses sont plus larges après la bulle. En bref, amuse toi, prends du plaisir et joue de la dynamique de table : soit conscient de ton image perçue et de celle de tes adversaires et adapte toi. C'est le plus important .
  4. Bonjour ! Je me suis récemment installé dans une partie privée en 0,5/0,5 €. J'y joue régulièrement, et je vais bientôt atteindre les 25 heures de grind en cumulée, soit un peu plus de 350 mains jouées. Je vous partage mes statistiques en pièce jointe. Je me doute bien que la variance a été de mon coté, même si les 5 - 10 premières heures de jeu ont pas mal essuyé les plâtres en terme d'adaptations et de profiling. A savoir que c'est du self-deal avec un seul jeu de carte, donc j'ai considéré 15 mains par heure de jeu (je pense avoir sous-évalué le nombre de mains jouées avec le recul, 18-20 mains par heure me paraît un peu plus réaliste quand même). De plus, sachez que je fais des sessions de 3 H 00 - 5 H 00 en moyenne (malgré moi, à cause de mes études). Ce qui est parfois compliqué quand il s'agit de faire pas mal de volume. Ma question est la suivante : A partir de quel échantillon de mains peut-on considérer un Win-Rate comme solide en live ? Je n'ai pas trouvé des articles vraiment intéressants sur le sujet. Mais intuitivement, et en faisant quelques simulations sur Prime Dope, j'ai l'impression que 1500-2000 mains (soit 70-120 heures de jeu) me paraît être un bon échantillon pour commencer à parler d'un Win-Rate solide en live. J'ai aussi entendu dire qu'il fallait jouer 100 mains par joueur pour confirmer ou infirmer un profiling. Mais ça me paraît difficile à mettre en place, car je ne me vois pas prendre des notes durant mes parties, au risque d'être mal vu. Dans tous les cas, ça me paraît ambitieux de maintenir du 180 BB/100 (surtout que je pense avoir fait plus de mains que ce qu'indique le tracker). Même si honnêtement, je pense qu'il n'est pas très compliqué de rester aux alentours des 70-100 BB/100 au vu des dingueries qu'il se passe à la table. Alors qu'en pensez vous ? Quel serait un bon échantillon de mains à vos yeux ? Je suis curieux si vous avez des sources intéressantes qui parle de ce sujet
  5. Salut ! Tout d'abord, sache que c'est courageux de ta part de se livrer comme tu le fais, d'autant que tu sembles prendre conscience de ta connerie, ce qui est une très bonne chose. Gérer le tilt en online, c'est bien différent du live. Comme tu l'as dit, le volume de mains jouées est si grand que la probabilité d'enchaîner plusieurs Bad Beats en un temps court est élevé. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle les joueurs pensent que le poker online est truqué. Ils se disent être malchanceux parce qu'en 400 mains ils se font craqué deux fois les , alors qu'en live il faudrait 20 heures de jeu pour réaliser le même volume. La malchance est donc "plus dilué dans le temps" en live qu'en online. En plus, vu que tu multitables avec un niveau de jeu adverse plus fort, ton Win-rate prends sacrément chère, donc pas étonnant que tu subisses les swings que tu annonces (même si 8 caves sous l'EV en 20000 mains c'est quand même une belle déchatte). Honnêtement si le poker online ne te plaît pas, ne te force pas à revenir. En ce qui me concerne, j'ai quasiment arrêté après m'être rendu compte que je prenais beaucoup plus de plaisir en live qu'online. Vivre le truc en vrai c'est quand même sacrément plus palpitant que d'être devant tes 12 tables sur ton ordi à mon sens. Je ne parle même pas des enjeux, qui sont bien plus élevés en live pour un niveau de jeu toujours plus faible. Donc tu as tout à gagné à rester en live (en tout cas selon moi), parce que non seulement ton Win-rate sera bien plus élevé qu'online (en choisissant bien tes tables, comme tu sembles bien le faire), mais en plus tu auras l'occasion de vivre de bons moments. Travail ton jeu versus fish, oublie d'être inexploitable et pense exploitant. Et ne te flagelle pas trop l'esprit avec ton spew. Tu sembles avoir pleins de ressources, et ça se voit rien qu'à ta façon de t'exprimer à l'écrit. Tu vas être capable de t'en remettre et d'en tirer un apprentissage, j'en doute pas 💪🏼. Je suis sûr que tu trouveras du positif à l'avenir dans tous ça. Je te souhaite un Joyeux Noël et une bonne continuation en Live !🌲❄️ PS : Je suis chaud pour avoir les spots sur Nangis si jamais tu veux partager 😂
  6. Les tables des membres : galerie photo

    Avec la télé en Chromecast pour afficher les blindes en SIT AND GO, on est bien. Jusqu'à 8 joueurs, 10 si on se sert bien. Il manque juste de quoi mettre des boissons en vrai. Je l'ai achetée chez Cartes-Production : Cartes Production : Spécialiste français de tous les jeux de cartes (cartes-production.com)
  7. Salut ! Voilà comment j'aurai fait : Pour savoir si j'ai bien compris ton énoncé : tu as deux cartes de la même couleur et tu voudrais savoir la probabilité que tes deux adversaires ne possède aucune carte de ta couleur. Donc cela revient à se demander quelle est la probabilité que 4 cartes tirées successivement sans remise ont une couleur différente des tiennes. Pour rappel, le paquet a 52 cartes. Après distribution de tes deux cartes, il reste 50 cartes divisé en 4 couleurs : 13 +13 +13 +11. Je tire 4 cartes au hasard. Cherchons d'abord la probabilité que la première carte que tu tires soit de couleur différente. Appelons l'événement "La carte tirée est de la même couleur que les deux cartes servies", l'événement "La carte tirée est de couleur différente des deux cartes servies". Appelons la probabilité que la carte tirée soit de couleur différente des deux cartes servies. Il vient alors : On devine alors rapidement la suite. En effet, , ... De manière générale, on prouve donc que : (preuve triviale par récurrence). Ainsi, pour répondre à ta question, la probabilité que 4 cartes soient de couleurs différentes lors d'un tirage de 4 cartes successifs sans remise vaut : Ton résultat est bon ! PS : On en déduit facilement une formule explicite si tu veux connaître cette même probabilité pour un joueur ou plus : Soit le nombre de joueurs à la table. A chaque joueur est distribué deux cartes. Donc, si il y a joueurs, il y a cartes distribuées. Si bien que : Pour joueurs, la probabilité qu'ils ont tous reçu des cartes de couleurs différentes de celles qu'on t'a distribuées vaut : (la preuve par récurrence est laissée à la sagacité du lecteur) Avec Excel, voici les cas intéressants : On se rends bien compte (logiquement), que plus le nombre de joueurs augmente, plus il sera rare (voir quasiment impossible) de ne pas rencontrer d'autres joueurs ayant au moins une carte de la même couleur que celle de notre main. J'espère que ce résultat te découragera d'open UTG en full ring pour "réaliser ma quinte flush royale" .
  8. Spew ou call légitime

    Salut ! Lorsque la big-blind fait tapis, tu as 27,6 à rajouter dans un pot qui s'apprête à faire 5,3 + 2 x 27,6. Voici donc la côte que tu as besoin : soit environ 46 %. Voici la range que j'attribue à la big-blind lorsqu'il fait tapis : Tu as à peu près 40 % d'équité alors que tu as besoin d'au moins 46 % d'équité pour que ton call soit rentable. C'est donc un clear fold chez moi, d'autant que la range que je te propose est très très optimiste (je ne pense pas qu'il reshove 33 % du temps suited ou suited par exemple). De plus, UTG est perçu comme strong ici (c'est d'ailleurs ce que tu as dû te dire dans ta tête, car si non tu aurais très souvent shove ton au bouton pour prendre la fold equity avec tes excellents bloqueurs). Il a quand même open 2x en début de parole avec 20 big-blinds, il va fold moins souvent contre un 3 BET shove. Dans tous les cas, au vu de ces informations et du fait que la fold equity contre UTG n'est pas terrible, je ne vois pas la big-blind reshove , , , même . J'ai mis ces combos dans la range pour te prouver que même en étant optimiste ton call est mathématiquement perdant, mais dans la réalité, je pense que la plus petite paire servie que possède la big-blind dans ce spot n'est clairement pas . De manière générale, j'ai rarement mis 30 big-blinds preflop à tapis avec suited, surtout quand je suis aussi peu investi dans le coup en multiway. Je ne parle même pas de l'ICM qui tightifie les ranges et fait pencher encore plus la décision vers le fold. Si tu as un read sur UTG (s'il est un joueur large ou pas trop serré), tu peux même shove ton au bouton pour prendre le coup tout de suite et faire jouer la fold equity. C'est la meilleure main pour le faire, tu as deux bloqueurs très forts et une bonne équité si tu es payé. Maintenant as played, je fold sans souçis mon face au jam de la big-blind. J'ai clairement pas les côtes directes et encore moins si on prends en compte l'ICM. En espérant que mon avis t'ai aidé dans ta réflexion !
  9. Proba débutant

    Les trois joueurs ont autant de chance de faire un brelan ou même un carré, sauf si tu as l'information que quelqu'un a foldé un , un ou un parmi les autres joueurs de la table. Par contre la paire d'AS gagnera bien plus souvent que les deux autres mains à l'abattage, car le plus souvent personne ne fera brelan, ou alors brelan de dix pourra être battu par brelan d'AS éventuellement. Tu peux calculer en détail les probabilités sur ce site : https://fr.pokernews.com/poker-tools/poker-odds-calculator.htm Pour ton cas, voici ce que ça donne :
  10. Ai-je choke la game ?

    Bonsoir, J'ai un énorme doute sur un play que j'ai réalisé sur un freeroll il y a quelques jours. J'étais dans une situation inhabituelle avec une configuration très spéciale pour moi, et j'ai vraiment beaucoup de mal à analyser le coup. Voici le déroulé : Contexte : Tournois freeroll associatif de 30 joueurs sur Grenoble, avec 100 euros à la gagne. Nous sommes à 12 places des payées au moment du coup. J'ai 17 BLINDES, avec une image de nit car je suis card dead depuis une bonne heure à la table. On est 5 à table : Hijack : 23 BB --> A doublé contre cutoff récemment avec . Cutoff : 6 BB --> Joueur large, venant de perdre un coup à tapis récemment contre Hijack avec . Bouton (moi) : 17 BB --> Perçu comme NIT Small-Blind : 5 BB --> Joueur NIT Big-Blind : 6 BB --> Joueur NIT Le pot préflop vaut 2,5 BB avec la Small-Blind (0,5 BB), la Big-Blind (1 BB) et l'Ante-Big-Blind (1 BB). Déroulement du coup : Hijack : Open 2 BB Cutoff : Raise ALL-IN 6 BB Bouton (moi) : Raise ALL-IN 17 BB avec . Small-Blind : Fold Big-Blind : Fold Hijack : Call 17 BB Showdown : Hijack : Cutoff : Bouton (moi) : Pas de miracle, avec Cutoff qui me vole un out je suis loin derrière et suis éliminé du tournois. Analyse : Premièrement, je pense qu'il n'y a aucun débat quand au fait que je crush la range de Cutoff. Je pense être largement devant sa range, surtout au vu de son état émotionnel après son gros coup perdu. La question selon moi se porte sur Hijack, et c'est là que je pêche dans mon analyse ... En gros mon idée à chaud c'était de shove ma main de manière à isoler Cutoff et récupérer un pot énorme avec une tonne d'argent mort chez les blindes et Hijack. Le truc c'est que j'étais conscient que si Hijack me payait, j'étais clairement pas bien. En faite je comptais vraiment sur la fold equity et mon image perçu pour jouer le coup uniquement contre Cutoff. En gros j'étais en value contre Cutoff et plus ou moins en bluff contre Hijack. Mais le soucis c'est qu'à froid j'ai du mal à identifier clairement la range de Hijack. Quel est son bas de range finalement ? À savoir qu'il a raise 2 BB à la même position avec quelques orbites plus tôt. Donc de manière assez réaliste je lui met + et + dans son range. Avec éventuellement quelques combos de suités. Finalement, après calcul, j'ai besoin que Hijack fold 75 - 80 % de son range pour que le moove soit vraiment EV+. Mais j'ai pas l'impression qu'il fold autant ici. Une fold equity aussi élevé impliquerait qu'il call qu'avec +, ce qui me semble un peu trop optimiste, même si au moment du coup il a tank une bonne minute avant de payer mon tapis. En somme, je pense que fold directement est quand même bien mieux ... Mais l'idée de laisser un si gros pot, honnêtement je suis perplexe. Surtout que et sont vraiment les mains à problèmes, parce que tous ce qui est au-dessus c'est un Snap ALL-IN et ce qui est en-dessous un Snap fold . Bref, qu'en pensez-vous ? Qu'auriez-vous fait à ma place ? Ais-je choke la game ?
  11. Desespéré par un winrate négatif en NL2 et NL5

    Salut ! Premièrement, aurais-tu un screen de tes courbes provenant de ton tracker ? Je suis curieux de voir à quoi ressemble le graphique, car je pense que cela pourrait t'aider à comprendre d'où viennent tes éventuelles erreurs. Si tu peux, essaye d'intégrer ton ALL-IN EV (courbe jaune), ton showdown winning (courbe rouge) et ton non-showdown winning (courbe bleue) sur le même graphique. Par ailleurs, je ne suis pas expert dans ce domaine (des gens plus compétents que moi sauront probablement t'en dire plus), mais call un 5 BET ALL-IN avec AK ne rapporte que très peu d'argent sur le long terme, et cause beaucoup de variance dans les résultats d'une session. Cela vient principalement du fait que AK est au mieux à 50 / 50 contre la range adverse, sans compter les fois où vilain est ultra nit et ne shove que KK,AA. C'est donc normal de ne pas gagner grand chose avec AK. Surtout si tu joues contres des gens ultra nit qui ne shove que KK et AA, ou tu devrais même en théorie 4 BET/FOLD car ton équité n'est pas suffisante dans ces cas là. D'ailleurs Kill Tilt en a fait une vidéo à ce sujet : Si ça t'intéresse tu peux aller voir, ils expliquent mieux que moi. De manière générale, il faut comprendre que 5 BET ALL-IN avec QQ, JJ, AK ne rapporte pas grand-chose en réalité, surtout quand tu payes le 5 BET avec ces mains là. Ensuite pour le reste, c'est difficile pour moi de juger si les mains que tu as joué sont des bad beats ou des bad plays. Il faudrait plus de détail sur le déroulement du coup avec les montants de relances, les tailles de pots, la position, la dynamique etc ... Pour finir, j'aimerai bien que tu me définisse précisément ce que tu entends par "Jouer low-variance". Beaucoup de joueurs pensent, à tord, que jouer low-variance c'est jouer qu'en value ou jouer "safe" en value bettant qu'avec nuts (j'exagère un peu mais tu vois le genre). Si tu as une courbe de non-showdown winning en chute libre, cela peut-être un signe que tu ne bluff pas assez ou que tu ne bluff-catch pas assez tes adversaires sur des spots évidents. Tu es donc beaucoup plus dépendants du run dans ces cas là. Après j'entends bien qu'en NL2 et NL5 les mecs sont calling station, mais pas au point de call les tirages ratées à la river non plus, d'autant que tu trouves beaucoup de joueurs passifs à ses limites qui call des montants astronomiques pour leurs tirages et give up river. Et c'est un cercle vertueux : Tu bluff -> ta courbe bleue se redresse -> t'es payée plus souvent par tes adversaires -> ta courbe rouge monte davantage Et si on te bluff catch, c'est une raison de plus pour value bet bien chère la prochaine fois, surtout contre des profils ou l'ego fait partie de leur décision. En bref, je suis curieux de voir ton graphique, en espérant malgré tout que ton run va s'améliorer 💪🏼.
  12. MTT live 250€ - Décision river

    Salut ! J'ai run ta main sur Flopzilla pour voir ce que cela donne, j'ai évidement émis quelques hypothèses sur la range de vilain mais aussi et surtout sur sa capacité à bluffer à la river. Alors preflop je propose cette range pour vilain : Je suis parti du principe qu'il pouvait trap avec 1 fois sur 3 (un peu pessimiste mais au moins on est sûr). Je pense que vilain va 3 BET et 1 fois sur 2 au moins (un peu pessimiste encore, mais comme ça si ton call est bon on est sûr qu'il le soit). Pour le reste ce sont des données standards, j'aurai pu rajouter suited une partie du temps, mais ça ne changera pas grand chose à la simulation. Je pars du principe que les connecteurs suitées sont joués 4 fois sur 5, et aussi que suited est 3 BET 20 % du temps. J'aurai pu rajouter off en 3 BET bluff mais encore une fois, cette main n'est pas le cœur de la simulation ici selon moi (d'autant que vilain est UTG+1). Au flop, quand tu bets 1/2 pot, je propose cette range : Rien à redire à part que je supprime qui à mon sens raise tous les jours car c'est un board dynamique. Avec , une overcards ou un pique serait terrible pour vilain. Scénario pessimiste l'oblige, je laisse quasi tous ses brelans (j'ai quand même enlevé quelques combos parce qu'il faut pas exagérer non plus). A noté qu'il y a pas mal de tirage quinte ici, donc il faut s'attendre à voir pas mal de broadways suitées à cœur qui vont call pour tirage quinte et backdoor flush draw. PS : Tu feras juste gaffe j'ai oublié de sélectionné dans la range au flop, pas très grave étant donné que c'est une main que tu vas battre et qui plus est ne shove pas river. A la turn, quand tu bet à nouveau 1/2 pot, je propose cette range : Scénario pessimiste oblige, je retire quelques tirage quinte qui n'ont pas de tirage à coeur (vilain peut se dire que son équité est trop faible). Bien sûr, beaucoup plus vont call en réalité. Par contre j'ai été gentil en laissant , et . Avec le recul j'aurai pu les enlever. Mais on va dire que c'est pas trop grave étant donné qu'à la river ses mains ne font plus partie de la range Dans tous les cas j'ai encore pondéré les brelans qui raise trop souvent ici avec tous les tirages qu'il y a au milieu. Comme tu peux le voir, il y en a vraiment très peu dans sa range (0.05 combo de ). Je retire aussi quelques deux paires, parce qu'elles vont quand même souvent raise même si dans ta range perçue tu as quand même des brelans. Mais encore une fois, SCENARIO PESSIMISTE OBLIGE . En fin la river. Je te propose deux versions. Une version ou il shove 100 % de ses tirages ratés et une autre version ou il shove seulement 25 % de ses tirages ratés. Je te laisse voir le résultat : Optimiste : Pessimiste : Bref, tu es plutôt bien sur cette river puisque tu wins quand même dans le pire des pires des cas 45 % du temps, ce qui est suffisant pour call ici (tu as besoin de 38 %) Maintenant je pense que c'est quand même bien de se poser les questions suivantes : - Vilain bluff t-il au moins 25 % de ses tirages manqués à la river ? - Vilain joue t-il passivement avec ses tirages ? Parce qu'ici, bien que le scénario que je te propose est quand même assez pessimiste au niveau des raises de brelans et de deux paires, c'est quand même important de se poser la question de ce que fait vilain avec ses monsters draws et ses miss. Parce que si vilain give up tous ses bluffs à la river, tu as 0 % d'équité face à sa range et ça s'avère catastrophique. Je pense que est plus un bluff catcheur qu'autre chose, il n'y a aucune value cut en face. Après c'est à toi de voir en fonction des dynamiques de la table et du ressenti que tu as. En tous cas sache que, selon moi, si ton adversaire mise 25 % de ses miss draw à la river ton call fait de l'argent. En espérant t'avoir aidé, j'ai beaucoup aimé étudié ton spot !
  13. CG Live : Adaptation & Contenus

    Salut ! Pour avoir eu une petite expérience du poker live (MTT notamment, Cash Game et quelques Home Game), et pour avoir récemment passé sur le online, voilà ce que je peux dire de mes expériences : Globalement, j'ai la sensation que le poker live s'inscrit davantage sur une logique exploitante. Finit les raises preflop fixes en Cash Game. On ne va pas hésiter à raise 6 BB preflop avec les car notre adversaire est très large et calling station. On ne va pas hésiter non plus à limp des par exemple ou même des pockets paires en milieu de position face à des joueurs récréatifs. En faite, le Cash Game live c'est de l'adaptation constante à nos adversaires. Parce que le truc c'est que comme tu joues assez peu de mains (30 par heure au mieux), on s'en fou de savoir que tu vas 4 BET qu'avec , . Les adversaires ne verront que très peu de showdown, et même si ils en voient quelques-uns, leur niveau est généralement trop faible pour en faire une quelconque conclusion sur ton style de jeu. Donc n'hésite pas à te déséquilibrer un max si cela te permet d'exploiter ton adversaire et le mettre dans une position de déséquilibre totale. Perso je fais beaucoup plus de limp re-raise en live qu'en Online. Je raise en générale entre 2x et même 8x preflop quand je tombe sur le bon profil. Je limp , ... la plupart du temps ! Il ne faut pas oublier que le niveau en Cash Game live est bien bien plus bas qu'en online. Les gens viennent pour se détendre, pas pour grind la plupart du temps. Donc on oublie l'équilibre et on pense exploitant ! L'objectif c'est comment prendre l'argent de notre adversaire, pas d'être inexploitable. Donc c'est compliqué de donner des ranges toutes faites car ça va dépendre de la dynamique de la table et des joueurs en face. Si tu as des mecs ultra NIT, alors tu vas open plus loose pour mettre la pression par la suite sur des bon boards. Si ils sont large et calling station (ce qui est le cas 80 % du temps en générale), alors soit un peu plus tight et n'hésite pas à mettre des gros sizings en raise preflop avec tes bonnes mains (4x, 6x voir 8x !). Après tu peux quand même trouver des ranges de bases (j'en avais chopé quelques-unes quand j'ai commencé à m'y mettre sérieusement). Ces ranges elle te servent juste de base, après il faut encore une fois l'élargir et la serrer en fonction des profils en face. Une autre chose importante en live aussi, c'est la qualité de ta décision. J'ai remarqué durant mes sessions online qu'il semblerait que la quantité de mains jouées prime sur la qualité de ton jeu. Globalement quand je multitable j'ai pas l'impression d'être à mon A-game. Ce qui fait mon win-rate en online c'est plus le volume de mains jouées que la qualité de mon poker j'ai l'impression. Je dirai qu'en live il faut pas hésiter à prendre 1, 2 voir 3 minutes pour prendre une décision si c'est nécessaire. La qualité de ta décision c'est important, tu joues vraiment peu de mains, il faut donc vraiment avoir un Edge conséquent sur tes adversaires pour limiter au plus la variance. Réfléchit à la range adverse et sers toi de ses tells, son historique s'il y en a (raise t-il toutes ses deux paires au flop ? Ses brelans ?). Il faut vraiment avoir une clairvoyance la plus totale et repérer les sizings tell pour savoir la meilleure décision à prendre. Si tu es dans un spot et que tu ne sais pas si tu dois call / fold / raise, c'est que tu as m**dé quelque part et que ton exploitation n'a pas été la bonne. Concernant des contenus, je t'avoue que je n'en connais pas des masses pour ne pas dire aucun ... En faite j'ai commencé le poker dans un cadre récréatif en live, et grâce à des bons good runs j'ai réussi à me motiver pour travailler tous seul de mon coté (j'y travaille encore !). Donc pour le coup je ne sais pas trop quoi te dire à ce niveau là. Mais le plus important je dirai c'est commencer par ne pas faire des relances à x car j'open y % de ma range, ça c'est le meilleur moyen de faire 0 profit et prendre 0 plaisir. Pour commencer essaie de faire une expérience sur une 1/2 € si tu trouves aux alentours de chez toi (c'est les plus petites limites en live). Si non tu peux toujours caver 25 blindes sur une 5/10 et adopter des stratégies orientées preflop et flop. Mais vraiment réfléchit d'un point de vue exploitant, c'est vraiment le plus important. Si tu penses que le mec te call en faisant 3x le pot river, mise 3x le pot. Il faut maximiser sa value au vu du peu de mains jouées et des profils. En espérant t'avoir aidé !
  14. 5/5 live KJs

    Je me met à la place de Vilain. Pour moi quand tu mises turn, tu peux avoir, suited (3 combinaisons), suited (2 combinaisons), (en supposant que tu ne le 3-BET pas), , , . Je pense qu'au vu du field et du niveau de jeu, tu te vois battu avec , , et je pense que tu aurais fais le même sizing turn avec ces mains, indépendamment de ta paire de valets. Je les ajoute donc à ta range. Par contre j'élimine qui a mon sens prends le spot de raise au flop (voir fold preflop dans certains cas) puisque tu ne bloque absolument pas le board, et que tu peux représenter beaucoup de tirages couleurs (les broadways notamment) et tu protèges contre les rares tirages couleurs chez UTG. J'élimine quand même qui 3 BET une bonne partie du temps preflop. Les rares fois ou tu ne les 3-BET pas, je pense que tu peux trouver un spot de raise au flop aussi quelque fois donc je pars du principe que tu n'en as pas ici. Je débat contre moi-même pour savoir si tu raises pas une partie de tes et au flop pour protéger contre les tirages couleurs. Supposons que non dans un premier temps. Pour les pockets paires. Je pense qu'au vu du peut de tirage qu'a UTG au flop (sa range est principalement constitué de et quelques bons broadways suités et bonnes paires servies, ici je présume qu'il a à peine 5 - 12 % de tirages couleurs ? (au jugé)). Tu vas suffisamment le croire pour fold , , ... dés le flop. Donc pour résumer ce que j'estimerai moi, de ta range à la turn quand tu mises : suited, suited, , , , , , 5 combinaisons en value, 5 combinaisons en bluff -> J'estime donc gagné d'1/3 - 2/5 en moyenne d'ici la river (lorsque les tirages touchent). Ta mise est donc pas mal, tu offres 42 % d'équité à ton adversaire alors qu'il en a 1/3 - 2/5 au mieux. Je peux trouver un call avec mon mais c'est pas aussi simple. Après attention, si j'estime que tu n'as jamais deux paires car tu les raises au flop, alors ta range c'est ça : , , , , , Dans ce cas tu as 100 % de semi-bluff. Et donc je pourrais même te min raise pour te les value et te faire abandonner les bluffs à la river (c'est plus facile à dire maintenant évidemment puisque j'écris ce message en 15 minutes en ayant les mains xD) River quand tombe, c'est pas la meilleure carte du paquet pour moi (pour ne pas dire la pire ) Parce que maintenant, même avec la range la plus bluffy, tu as des deux paires et quinte. A la river je te vois comme ça : , , , , :Td, :Jd:Td au mieux OU :Ax:9x suited, :Ax:4x suited, :Kd:Qd, :Kd:Jd, :Kd:Td, :Qd:Jd, :Qd:Td, :Jd:Td au pire Je ne sais pas trop comment interpréter ton BET river (ce qui est une bonne chose évidemment). Ca va beaucoup dépendre de l'historique que j'aurai eu avec toi. J'ai cru comprendre qu'il a fold :Ax:Tx. Je pense qu'avec l':Ax il a un bon bloqueur sur tes deux paires possibles, ce qui lui permet de fortement les négliger dans la pire range estimée. Si il a le :Td, c'est un mauvais bloqueur, alors je gagne 1/7 avec :Ax:Td au pire (en comptant les rares deux paires), ce qui me permet de fold ta mise à la river. Après je ne le vois pas raise tous le temps :Ax:Tx off, donc je pense que ce scénario n'arrivera pas tant que ça. Si il n'a pas le :Td, alors il gagne au pire 2/5 (en comptant les rares deux paires). Tu lui offre une côte d'1/4 à la river. Du coup je suis assez étonné qu'il fold ici. Peut-être qu'il a su interpréter ton bet comme un changement de plan et une mise en value ? C'est aussi possible. Après je ne connais pas toutes les dynamiques de la table, peut-être que tu as été très tricky durant la partie et que tu aurais pu slowplay des brelans du point de vu de ton adversaire. En tous cas voilà mon analyse ! A ta place je n'aurai sûrement pas eu l'audace de tenter de lui faire fold des :Ax:f, en préférant juste jouer mon équité à la turn. Mais ton play semble bon (voir meilleur) au vu des ranges que tu représentes, donc franchement ça se tient ! Pourquoi pas faire moins chère à la river pour le forcer à call, c'est vrai que ça peut se discuter. En tous cas concernant les joueurs à ta table, c'est toujours plus facile de critiquer des coups après qu'ils aient eu lieu donc t'inquiète pas. Un des premiers truc qu'on m'a dit quand j'ai commencé le poker live c'est "N'écoute pas les autres n'écoute que toi". Ca veut pas dire qu'il faut s'en foutre des remarques, ça peut faire partie de ta réflexion et elles peuvent être pertinente parfois. Mais généralement, à chaud, les gens sont très result oriented, et rare seront les fois ou ils feront des remarques pour féliciter ta manière de jouer. Ils sont pas là pour donner leur argent ! :rofl: En espérant t'avoir aidé !
  15. Analyse main cash game

    Salut ! Ta première main c'est clairement un BAD BEAT, j'aurai joué comme toi, tu ne peux rien faire c'est une rencontre inévitable. Cependant, attention à pas prendre de mauvaises habitudes. c'est une main qui semble sexy, mais en théorie contre un 3 BET c'est rarement une défense. N'oublie pas que tu as moins d'une chance sur huit d'avoir brelan sur le flop avec cette main, surtout qu'à ta limite ça 3 BET extrêmement tight en générale (surtout les fishs), ce qui ne t'assure même pas la gagne contre par exemple (ton adversaire peut aussi faire brelan, ou même carré ici !) Ici ta défense est bonne, mais c'est uniquement parce que tu joues contre des joueurs ou tu as d'énormes cotes implicites, car ils sont généralement très calling station pour ne pas dire mauvais. Ils peuvent payer avec voir même des gros continuation bet au flop et turn alors qu'ils n'ont qu'hauteur AS juste parce qu'il se sentent frustré de perdre un pot qu'ils ont 3 BET. Dans les plus grosses limites, ce genre d'erreur n'arrive pas ou beaucoup moins, ta paire de sept serait donc un clear fold dans ce cas. Si tu ne sais pas ce qu'est la cote implicite, je t'invite fortement à en prendre conscience, car c'est un des principes fondamental au poker qui permet de s'écarter des côtes mathématiques et faire pas mal de profits. Pour ta deuxième main, c'est un fold ou un 3 BET à 4x en pur bluff preflop pour moi. Mais au vu du profil adverse et de ta position, je préfère fold. C'est une main qui n'a pas assez d'équité, et qui se joue en plus très mal hors position sans avoir l'initiative. Le pire valet suité que tu vas défendre pour moi c'est pour tirage quinte en plus du tirage couleurs, surtout face à un mec large comme lui qui semble bien calling station et agressif au vu de ses stats et de ce que tu me dis. Même si les cotes implicites sont énormes pour les joueurs large-agressifs, il ne faut pas non plus croire que l'on doit être dans tous les coups en big blind. Surtout face à un raise aussi chère. Ta main ne fera presque jamais de bon tirage, et dans les rares cas ou elle le fera, tu peux être encore dominé (comme c'est le cas dans ton post). Un raise à 2 bb j'aurai à la limite pu "comprendre" ton call, mais là un raise à 3,5x tu es clairement hors cote avec une cote implicite trop faible pour te permettre de payer. Apres je pars du principe que cette main n'est pas censé exister post-flop, alors difficile d'analyser la suite. J'espère que ce coup à tapis perdu t'as permis de prendre conscience de ne pas payer avec des mains trop marginales, qui touchent rarement et qui sont même parfois dominées quand elles touchent. N'hésite pas à te renseigner sur le concept de cote et de range, je pense que c'est le mieux à faire pour comprendre d'où vient ton erreur. Et aussi un dernier principe assez évident mais que je tiens à rappeler au vu de ton moove. Plus un joueur est agressif, plus on devient tight. Plus un joueur est tight, plus on devient agressif. C'est assez vague comme idée, mais cela te permet d'avoir une base directive de ton jeu face à tel ou tel type de joueur. Hésite pas à te renseigner également sur le sujet. Bonne continuation en NL 2 !
English
Retour en haut de page
×
PMU : Micro Series
PMU : Micro Series