Jump to content
Status Updates

bletou

CPiste
  • Content count

    549
  • Joined

  • Last visited

  1. Paris Saint Germain

    Dans l'esprit, Thiago Silva n'a pas à arrêter l'arbitre comme il le fait. Cet arbitre confond autoritarisme avec autorité mais même si Thiago Silva ne pousse pas l'arbitre, il le bloque. Plus que de la violence, c'est un manque de respect flagrant, dans la lignée des contestations systématiques dont le PSG est particulièrement friand. Pour les dirigeants du PSG, c'est comme pour Mourinho : un carton rouge, jaune ou un pénalty contre eux n'est JAMAIS justifié. Il ne faut pas s'étonner que ça gonfle les arbitres à la longue, même si dans le cas présent, le rouge est très très sévère et pas véritablement justifié par les textes qui, de manière étonnante, n'interdisent pas véritablement de faire ce qu'a fait Thiago Silva. Par contre, ce qu'a fait Leonardo ne nécessite aucune interprétation : c'est un acte délibéré, inadmissible contre un arbitre, même si celui-ci a été mauvais. La commission de la ligue ne va sans doute pas avoir trop de mal : clémente avec Thiago Silva (cf. Ibrahimovic s'essuyant "involontairement" les pieds sur le défenseur lyonnais) et impitoyable avec Leonardo. En plus, ça arrangera tout le monde : suspendu 6 à 12 mois, Leonardo aura un bon prétexte pour partir en Italie et le PSG pour s'en débarasser à moindres frais. Ancelotti pourra avoir un rôle plus important (je me suis toujours demandé ce que Leonardo pouvait bien apporter à un entraîneur expérimenté comme lui...) Ancelotti a en tout cas été beaucoup plus malin en disant que l'arbitre était peut-être lui aussi fatigué : il l'a ainsi critiqué très sévèrement tout en restant dans des limites qui ne l'exposent pas à grand chose.
  2. Paris Saint Germain

    Objectivement, Thiago Silva retient plus l'arbitre qu'il ne le pousse et ce n'est pas un geste très violent même s'il est bien évident qu'il n'est pas normal qu'un joueur freine ainsi la course d'un arbitre. Si vous lisez les règlements de la FFF, vous verrez que ce n'est pas, à la lettre, une bousculade (il faut essayer de faire reculer ou tomber la victime), ni une tentative de coup (il faut essayer de porter préjudice à la victime), ni une brutalité (il faut vouloir porter atteinte à l'intégrité physique). En "tirant" sur les textes, ça pourrait éventuellement tomber sous ce texte : En fait, le fait de retenir l'arbitre n’apparaît pas être véritablement sanctionné par le règlement de la FFF, même si on comprend bien que ça correspond plus à un vide des textes qu'à une acceptation de ce genre de comportement. Silva va donc sûrement prendre un ou deux matchs car il n'a pas à faire ça. En revanche, ce qu'a fait Leonardo est particulièrement inacceptable car lui pousse vraiment l'arbitre et le fait même d'une façon plutôt violente. Vu ses antécédents, je ne serais pas surpris qu'il se prenne au moins 6 mois de suspension sachant qu'il encourt un an pour cela. Là, il n'y a pas besoin de tirer sur les textes pour voir que ce qu'a fait Leonardo est véritablement interdit. On peut discuter du niveau de l'arbitre, l'avoir trouvé nul, tout ce qu'on veut mais il est évident que la Ligue ne va pas laisser passer le fait que l'on s'en prenne physiquement à lui : si elle ne sanctionne pas ça sévèrement, c'est la porte ouverte à de nombreux débordements et le football français n'en n'a pas besoin. Je ne serais pas non plus surpris que ça conduise les Qataris à se séparer de lui parce qu'autant Ancelotti donne à mon avis une bonne image du club, autant Leonardo donne l'image d'un type prétentieux ayant tendance à s'exciter facilement. Or le plus important pour le Qatar dans le PSG, c'est de s'offrir une belle vitrine et de donner une bonne image au niveau français et mondial : Leonardo ne va pas cadrer très longtemps avec cet objectif.
  3. En NL 2, ce sont plutôt les overbet nuts qui pourraient être ev+ étant donné le nombre de calling station. Apprendre à optimiser des bluffs contre des calling station, c'est un peu comme apprendre à pisser contre le vent sans se mouiller : on est peut-être content d'y arriver mais y'a quand même plus simple et plus urgent à faire...
  4. Ligue des champions 2012/2013

    Bon. Je suis fan du Barça mais il faut reconnaître que le PSG a fait deux très bons matchs et que les choses auraient pu tourner différemment, aussi bien dans un sens que dans l'autre. Entre les erreurs d'arbitrages au match aller et les grosses occasions ratées de part et d'autre, il y aurait pu facilement y avoir deux ou trois buts d'écart sur l'ensemble des deux matchs, aussi bien pour le PSG que pour le Barça. Maintenant si on est un peu objectif, on ne peut pas laisser dire que si le PSG avait été au complet, notamment avec Matuidi, il aurait gagné : Matuidi est un super joueur, c'est évident, mais il ne faut pas oublier que Messi qui est un joueur bien plus grand encore a moins joué que Matuidi sur l'ensemble des deux matchs, sans parler de la défense décimée du Barça. Ma plus grosse crainte côté Barcelone était Valdès et il a plutôt été très au-dessus de sa moyenne dans l'ensemble. Je veux bien que le Barça soit une équipe déclinante mais ils sont loin devant en Liga et sont à 6 demies-finales de LDC consécutives. C'est sûr qu'il y a des joueurs qui déclinent : Xavi n'est plus tout à fait ce qu'il était, Puyol n'est plus tout jeune, Abidal aura du mal à vraiment revenir, etc. Mais Iniesta n'a pas encore 29 ans, Busquets n'en a que 24, Messi 25, etc. Ca donne quand même une belle ossature pour quelques années... surtout si on rajoute un très bon gardien un bon remplaçant à Puyol. Et le Barça forme chaque année beaucoup de joueurs prometteurs (Leonardo a d'ailleurs admis hier soir que le grand mérite du Barça était d'avoir formé Messi). Je sais que le PSG a pour projet de faire un gros centre de formation et d'être capable de sortir de très bons joueurs comme le fait le Barça (ou à une moindre échelle Lyon) mais on compare aujourd'hui une équipe extrêmement bien construite à coups de dizaines de millions d'euros avec une équipe dont la majorité des joueurs a été formée au club. Le style de jeu de Barcelone est connu et n'est une surprise pour aucun de ses adversaires. Beaucoup de stratégies ont été essayées et peu ont fonctionné. Sur deux matchs, le PSG a été une des rares équipes à ne pas fermer le jeu tout en faisant à peu près jeu égal et en ayant vraiment eu sa chance jusqu'au bout. Peu d'équipes peuvent s'en vanter et c'est déjà une très belle performance contre une équipe qui reste très forte et reste favorite pour la victoire finale, même si les trois autres équipes en demies ont aussi leurs chances.
  5. [SH10] 2nd nuts vs raise AI river

    Fold preflop. Rivière, je doute qu'il fasse all in en bluff en ayant raté un tirage couleur avec Ax trèfle par exemple ou avec juste une paire ou un set : en tout cas, sans read particulier, je n'y crois pas. Il a donc très certainement un 10 dans 90% des cas et dans le meilleur des cas, tu vas partager le pot et payer le rake. Peut-il avoir QT, la seule main qui te bat ? S'il joue large, il est tout à fait capable de jouer UTG toutes les broadways ou en tout cas toutes les broadways assorties : donc oui, il peut avoir ça. Même si c'est qu'une fois sur 5, ça suffit pour rendre à mon avis un call mauvais. Je fold donc et j'attends un meilleur spot pour destacker vilain.
  6. La première ligne une variante très proche de la mienne ou de celle de mini_minuit. Le principal risque de la deuxième ligne est que vilain checkback et que te retrouves à la rivière avec une carte que tu n'aimes pas beaucoup et encore moins d'argent au milieu qu'avec la ligne de Deon. Dans le cas présent, le pique ne nous plait pas mais rien n'indique qu'il plaise beaucoup à vilain s'il a par exemple deux paires. Si on attend la rivière pour mettre l'argent au milieu, on risque donc effectivement de n'être suivi que par des mains qui nous battent. Ou alors si vilain nous suit alors qu'il n'a pas de couleur à la rivière, il nous aurait aussi suivi avant alors que le moment était bien plus favorable pour nous pour mettre l'argent au milieu et en apparence moins risqué pour lui puisque la seule main qui le bat est celle qu'on a entre les mains...
  7. Tu dis que je suis result oriented mais je ne sais pas si vilain a touché ou non une couleur à la rivière dans le cas présent. Ce qui est en revanche sûr, c'est qu'au flop, tu as les nuts mais avec un risque important de tirage couleur, de full (il peut vraiment avoir deux paires ou un set de 10 ou de valets sur un tel flop) ou même de partage du pot s'il a un roi. Ce qui est sûr aussi, c'est qu'il y a de bonnes chances que vilain ait touché aussi quelque chose au flop et que n'importe quel as, roi, pique ou doublette du board au flop ou au turn vont être mauvais pour moi. Bref, le plan est de réussir à lui faire tout mettre au milieu le plus vite possible et de protéger ma main. En misant 80 à 100% du pot, je ne donne pas de cotes suffisantes à vilain pour me suivre avec un tirage et il ne lâchera pas un set ou deux paires. Ca n'empêchera pas non plus un fish de me suivre avec juste une paire voir même un as et l'espoir de toucher une suite ventrale. Au turn, y'a ni pique ni doublette : je suis donc toujours devant et j'ai toujours autant envie de tout mettre au milieu, que ce soit au turn ou à la rivière. Que je mise 80 % du pot en laissant un petit bout de tapis derrière ou que je fasse un shove, vilain fait une erreur en me suivant sauf s'il a aussi AK. En faisant un peu moins qu'un shove, j'augmente peut-être les chances qu'il me suive et donc qu'il fasse une erreur. Si je shove, il va peut-être renoncer à me suivre et c'est donc peut-être moins bien au final. Que je fasse un shove ou que je ne mise que 80 % du pot avec quelques euros restant à la rivière, je suis de toutes façons archi committed et qu'un pique sorte ou pas à la rivière, je vais tout mettre au milieu : rien ne dit en effet qu'il aura touché une couleur et je peux donc toujours être devant à la rivière. De toutes façons, mon but était de réussir à me faire call au turn en lui faisant faire une erreur. Avec cette ligne, même si vilain touche une couleur à la rivière, je maintiens qu'il fait une erreur à la fois au flop et au turn et que même s'il touche à la rivière la main gagnante ou une carte qui lui permet de partager le pot, cela ne justifie pas sa ligne. En fait, ce que propose midi_minuit me va très bien puisque 19 BB misés dans un pot de 24 font 79 % et qu'il propose de miser 63 BB au turn dans un pot de 62 BB soit en gros 100%. Compte tenu de la taille des stacks, on peut en effet se débrouiller pour tout mettre dès le turn. Le seul risque en mettant 100 % au turn c'est que vilain se rende compte qu'il fait une trop grosse erreur en nous suivant. Si il doit me suivre 80% du temps si je mets 80% du pot et seulement 50% si je mets 100%, je préfère mettre 80%. Je maintiens que vilain avait les cotes pour suivre avec la ligne suivie par OP : si OP ne mise pas lui-même à la rivière, va-t-il fold sur un bet de 4 ou 5 euros par vilain avec une main pareille ? Ca m'étonnerait beaucoup ou alors ça veut dire que la moindre possibilité de flush le fait partir en courant et ça va finir par se voir et se savoir. On se retrouve à la rivière avec presque les deux tiers de son tapis alors qu'on est maintenant peut-être derrière : bref, on a un choix difficile et un gros risque de se planter.
  8. Hors de position, je préfère miser 1,10 ou 1,20 ici. Ensuite, je mise au moins 80% à 100% du pot au flop et au turn : beaucoup de fish vont me suivre avec n'importe quels broadways, que ça leur fasse une paire ou deux paires, surtout s'ils ont un tirage couleur ou quinte. Bref, il faut leur faire payer leurs tirages car avec ce flop, tu as un risque de partage de pot à la rivière ou même de te retrouver derrière. Si vilain a Ax à pique ici, ce qui est tout à fait possible, tu lui a donné sans problème les cotes implicites pour te suivre au flop et au turn (à la rivière, il se retrouve à avoir mis 3 € au flop et au turn pour gagner un pot de 12 € + le reste de ton tapis s'il a touché sa couleur) A la rivière et s'il n'est pas trop idiot, il va coucher tout sauf AK ou une couleur et il va te faire tapis avec une couleur. Bref, avec ta ligne, tu te passes vraiment la corde autour du cou et tu risques de ne te retrouver à tapis qu'avec un jeu perdant ou pour payer le rake sur un partage.
  9. zoom pokerstars technique micro stakes

    Sur le Zoom, ça joue globalement serré : comme on voit beaucoup de mains, beaucoup n'ont pas envie de s'embêter avec des mains marginales ou envie de poireauter avec une main limite dès que quelqu'un met un peu trop de temps à jouer. Donc les joueurs vont rarement voir un flop avec des poubelles. Y'a un vieux truc qui dit qu'il faut jouer large aux tables serrées et serré aux tables larges. Dans le cas présent, la bonne adaptation de jouer très large préflop et de voler autant que possible tant qu'on n'a pas de résistance. Post flop en revanche, il faut jouer très serré, justement parce que les adversaires ne vont pas voir des flops avec des poubelles.
  10. Je ne sais pas si les tables spéciales débutants suffiront aux rooms. Après tout, si on parle de cash games, les tables de NL2 peuvent être considérées comme des tables spéciales débutants : un reg ne serait-ce que potable n'a pas vocation à y rester. Ce qui intéresse les rooms, c'est le profit : or leur profit, c'est en gros le rake, moins les taxes, moins les coûts de fonctionnement, moins le rakeback. Les taxes, elles n'y peuvent pas grand chose (à part du lobbying ou de la fraude). Les coûts de fonctionnement sont plus ou moins incompressibles et ont certainement proportionnellement fortement tendance à baisser quand le nombre de joueurs augmente. Le rakeback (et autre programme de fidélité) n'est là que dans la mesure où il permet de garder ou d'attirer des joueurs et d'augmenter le rake grâce à cela. Si le rakeback n'est pas égal à 0, c'est uniquement parce qu'il y a de la concurrence entre les rooms. Si une room est convaincue qu'elle peut baisser le rakeback sans que cela fasse baisser plus encore son rake, il n'y a aucun doute à avoir : elle le fera. Donc pour augmenter ses profits, la room doit augmenter son rake en volume. Pour ça, soit elle l'augmente en pourcentage (mais on en revient au même problème de concurrence que pour la diminution du rakeback), soit elle augmente sa base de joueurs : c'est évidemment ce dernier objectif que privilégient les rooms. Pour avoir une part de gâteau plus grosse, le plus simple est d'essayer d'augmenter la taille du gâteau et donc d'attirer des joueurs qui déposent et redéposent de l'argent. Il me parait évident que les rooms seront prêtes à mettre en oeuvre n'importe quelle solution qui leur permet d’atteindre cet objectif et que le mécontentement des regs ne sera pour elles qu'un problème très secondaire tant qu'il ne les empêche pas d'atteindre cet objectif. Si des tables anonymes sont la solution pour elles, elles n'hésiteront pas. Le fait que ça puisse favoriser la fraude ne les gênera que si les pouvoirs publics s'en mêlent ou que la fraude fait fuir les joueurs. Mais je pense que des tables anonymes ne permettent pas forcément la fraude : si vous prenez le zoom de Poker Stars et que vous le rendez anonyme, ça devient sans doute assez compliqué à des fraudeurs de se retrouver suffisamment souvent à la même table, de s'identifier et de trouver suffisamment de situations propices à la collusion pour que cela soit rentable. C'est vrai que ça priverait de son charme toute une partie du jeu en ne permettant plus d'avoir des reads sur ses adversaires et inciterait à jouer ABC.
  11. Ce qui fait vivre les rooms, c'est le rake. Si je dépose 20 euros en 2013, que je monte une grosse bankroll, que je fais des cashouts réguliers et que je paie à la room des milliers ou des dizaines de milliers d'euros de rake par an, évidemment que je l'intéresse. Mais est-ce vraiment moi qui fait vivre la room ? Si je suis un joueur gagnant ou même simplement un joueur qui gère convenablement sa bankroll, sait descendre puis remonter de limite, etc. et que je ne fais jamais de dépôt, justement parce que je fais tout pour ne pas avoir besoin d'en faire, avec quoi je paie mes milliers ou dizaines de milliers d'euros de rake annuel ? Je paie forcément ce rake avec mes gains à la table, qui selon que je suis juste break even ou gagnant me sont pris en totalité ou en partie seulement par le rake. Si je suis un reg perdant, je suis forcément conduit à faire des dépôts plus ou moins réguliers. Et c'est là qu'on en arrive à parler des récréatifs, qui eux aussi amènent de l'argent frais. Si je suis un reg perdant ou un récréatif, il faut que j'ai l'espoir de gagner ou de ne pas perdre trop vite. S'il y avait un gagnant tous les 10 ans au loto, les gens n'y dépenseraient pas des fortunes. Si en achetant à la FDJ une carte à gratter à 5 euros on gagnait une fois sur 1.000 10 euros, personne n'en achèterait. Ce qui fait venir les gens, c'est l'espoir de gagner gros et l'impression de ne pas perdre trop vite. Je pense que le problème au poker est le même. Les regs gagnants des grosses limites, c'est comme le gros lot du loto pour les récréatifs. Il faut qu'il puisse espérer décrocher le gros lot un jour si on veut qu'il continue à apporter de l'argent frais : donc il faut que le récréatif puisse avoir des périodes plus ou moins longues où il va être gagnant. Le récréatif raisonnable prêt à mettre quelques dizaines d'euros par semaine pour se faire plaisir comme il pourrait les mettre dans un autre loisir ne se fait pas plaisir s'il les perd à chaque fois en quelques dizaines de minutes. Au bout d'un certain temps, il va se lasser et ne mettra plus d'argent frais. S'il peut tenir plus longtemps, ne pas avoir à remettre de l'argent absolument chaque semaine, ça reste pour lui un loisir raisonnable, donc il peut continuer. Les regs sont évidemment ceux qui rapportent le plus de rake à la room mais il le font avec l'argent qu'ils gagnent grâce à l'argent frais des récréatifs (on ne parle pas des accrocs au jeu qui dilapident tout leur argent), qui leur parvient directement ou indirectement : puisque les regs n'apportent pas d'argent frais, si leur bankroll est stable ou en augmentation malgré le rake et/ou des cashouts, c'est forcément grâce aux dépôts faits par des joueurs perdants. Or il faut bien piger que dans une économie en crise, les gens n'ont pas envie de claquer leur argent : ils sont prêts à mettre de l'argent dans un loisir mais seulement à condition de se faire plaisir et de ne pas avoir l'impression que l'argent part trop vite. Si je vais à la fête foraine, je suis peut-être prêt à claquer 50 euros si je m'amuse pendant une heure. Par contre si je pense qu'avec 50 euros, je ne vais m'amuser que 2 minutes, il est très probable que je ne vais rien dépenser du tout. Ou alors, si je le fais, ça ne sera pas très souvent, contrairement au cas où j'ai l'impression d'en avoir pour mon argent. Il ne faut donc pas s'étonner que les rooms cherchent à protéger les récréatifs qui apportent de l'argent frais : sans eux, les rooms ne peuvent pas vivre et les regs non plus. Vu d'un reg, le reg est celui qui rapporte du rake à la room. Vu de la room, celui qui lui rapporte de l'argent c'est celui qui fait et refait des dépôts parce qu'au final, le rake est payé par ça. Pour elle, le reg, c'est au choix : - le gros lot qu'elle peut éventuellement mettre en vitrine pour attirer les récréatifs, en ce qui concerne les top regs - un moyen de prendre l'argent aux récréatifs et de le transformer en rake - une plaie quand les prédateurs sont en trop grand nombre par rapport aux récréatifs qui la font vivre Après, on peut discuter de la meilleure méthode pour que de l'argent frais continue d'être apporté mais il est évident qu'une room a besoin de trouver un équilibre entre les joueurs gagnants, qui lui permettent de faire rêver les récréatifs, et ces derniers, qui apportent l'argent frais. Et il faut bien que les regs comprennent (je considère en faire partie même si je suis un reg random) qu'entre une solution qui permet à une room de récupérer des dépôts de récréatifs et une solution qui plait aux regs, elle choisira toujours la première.
  12. [NL5 FR] QQ, face a un push river sur KKxxx

    Pour la mise au flop, ce qui est mauvais, c'est de ne pas faire payer assez leurs tirages aux fish. Avec deux adversaires, soit tu checkes, soit tu mets au moins deux tiers pots. Pour la suite du coup, qu'est-ce qui fait qu'un fish est un fish ? Il joue trop de mains, suit trop avec des mains à peine moyennes, essaie de piéger avec ses meilleures mains et fait des overbets à la rivière parce qu'il n'a pas été foutu de faire grossir le pot comme il fallait avant. Bien sûr, il peut aussi essayer de faire des bluffs pourris à la rivière mais si tu n'as pas d'indications précises là-dessus, il vaut mieux attendre un meilleur spot pour le lui faire payer. Tu n'as pas investi grand chose jusque là alors attends d'avoir mieux pour call. J'ai dit 9 chances sur 10 d'avoir un roi ou un full avec une paire de 8 ou de 4 dans les mains.
  13. [NL5 FR] QQ, face a un push river sur KKxxx

    En NL5, il peut avoir call préflop avec un tirage à pique, ou n'importe quelle paire. En 3 way, miser la moitié du pot est vraiment très insuffisant pour faire se coucher un fish. Il aurait fallu miser au moins 1€. Je n'aime pas jouer à la roulette avec l'overbet d'un fish à la rivière alors que je n'ai pas investi grand chose jusque là et que j'aurai des occasions meilleures de le plumer. En plus, il fait rarement ça en bluff et y'a 9 chances sur 10 qu'il te retourne un roi, une paire de 8 ou une paire de 4, même si ton check au turn a montré de la faiblesse et peut avoir induit un bluf.
  14. [SH10] AQo DP max vs raise river

    D'une manière générale, je n'aime pas trop squeezer avec des mains aussi bonnes que AQ. Mais dans le cas présent, je 3Bet quand même mais c'est moins dans une logique de squeeze que dans une logique de défense des blinds et de ma main : je n'ai pas envie de me retrouver en 3way contre deux joueurs qui peuvent avoir quasiment n'importe quoi, du moins en ce qui concerne le bouton. Au flop et au turn, avec les tirages et sachant que le bouton peut avoir ouvert avec des broadways ou Kx à pique, je mise à hauteur du pot pour protéger ma main, value sur ses as moins bons ou ses pockets pairs et lui faire payer ses tirages.
  15. [NL10] décision river avec flush KQs

    Moi c'est bletou et non blechou (qui à ma connaissance est ou a été un bien meilleur joueur de poker que moi).
English
Retour en haut de page
×