Jump to content
Status Updates

von friedrich

CPiste
  • Content count

    107
  • Joined

  • Last visited

  1. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    Je pense qu'il est secrètement amoureux de ma personne. Haine/amour etc etc Il est un peu comme une meuf, plus je l'ignore plus ça l'excite.
  2. Coronavirus de Wuhan

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-deces-supplementaire-lie-au-coronavirus-en-24-heures-en-espagne-20200528 " C'est le deuxième jour d'affilée que le bilan quotidien de la mortalité liée au coronavirus ne fait état que d'un décès supplémentaire. Seulement 38 décès ont été annoncés au cours des sept derniers jours." Restons vigilants mes amis. Le péril est encore là !
  3. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    Si je dis que la terre est ronde, tu soutiens que la terre est carrée ? PS. : " De même, les passages aux urgences pour une suspicion de Covid-19 s’établissaient, dimanche, à moins de 2 %. 88 personnes, présentant des symptômes se rapprochant de ceux du coronavirus, ont été admises ce jour-là et 16 d’entre elles ont été hospitalisées " 16 hospitalisations pour suspicion de covid dans toute l'IDF. Seize pour un virus en décroissance. https://www.20minutes.fr/societe/2785927-20200526-coronavirus-ile-france-desormais-theoriquement-zone-verte
  4. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    J'hallucine sur ce modèle de gouvernance. Le val d'oise est rouge, les autres en IDF verts DONC toute l'IDF va être orange et sous régime liberticide. Et le plus beau, c'est que ça n'arrange personne mais que personne ne va moufter.
  5. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    Donc on continue à massacrer l'économie (et donc appauvrir les gens, in fine) parce qu'il y a des cas résiduels ? Jusqu'à un vaccin ? J'appelle ça du délire. Ok j'aurais du dire "le virus circule de façon marginal et se situe dans une phase de décroissance continue".
  6. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    Sérieusement ? Même dans le 93, les chefs de services urgences annoncent qu'ils ne reçoivent plus personne en urgence pour le covid. 300 nouveaux cas/jour alors qu'on est à 60 000 tests possibles/jour. Le délire doit s'arrêter à un moment. Edit : pardon, 191 hier, j'avais vu trop grand.
  7. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    BFM qui annonce que l'IDF serait orange... Sérieusement, cette peur panique de l'appareil d'Etat d'être poursuivi en justice devient suicidaire. On détruit sciemment des milliers, bientôt des millions, d'emplois pour un virus qui ne circule plus.
  8. [Coronavirus] Impacts économiques et politiques

    Bah oui, sous les 100% c'est ultralibéral tu ne savais pas. Et la chute de la production, tu es un vraiment un monstre d'en parler. Tu aurais voulu quoi ? L'hécatombe de 100 000 personnes à la place ? Franchement t'es un moche être humain. Tiens, je vais mettre ton nom dans l'urne. Sale type. Ehpad>argent
  9. Coronavirus de Wuhan

    D'où le fait de connaître le degré de confiance qu'on accorde aux citoyens dans leur respect des règles de distanciation. Le déconfinement n'entraîne pas de flambée de cas. La durée du virus dont je parle y est pour quelque chose. Peut-être que l'attitude des citoyens joue aussi.
  10. Coronavirus de Wuhan

    Je ne minimise aucunement les risques. Je devais être l'un des rares, début mars, à dire à ma copine d'arrêter de prendre les transports en commun étant une personne à risque. Mais dans le contexte actuel, que je considère comme semi-hystérique (symbolisé par la nécessité de laver la bande du filet de son terrain de tennis), je trouve plus important de relativiser les choses que de les accentuer. Je considère en effet que l'épidémie en France est quasiment finie, ne restant que quelques cas résiduels. C'est mon analyse, on a le droit de ne pas la partager. 80 morts/jour (1700 dans un jour moyen en France), 300 cas (sur 70M d'habitants) et un virus qui semble sur sa fin de vie. Il y aura peut-être, comme la grippe, un comeback en octobre/novembre, j'aimerais qu'on laisse les citoyens tranquille jusque là, ce qui n'est pas incompatible avec méfiance et vigilance. Je suis tout à fait d'accord. D'où ma parenthèse. Sur l'avion, une compagnie peut-elle me démontrer l'innocuité de son service ? Si oui, j'y vais, si j'ai un doute, je n'y vais pas. Mais je veux être libre de choisir. P.S. : en fait ta réponse, c'est pour brag la photo de beau gosse ?
  11. Coronavirus de Wuhan

    C'est marrant parce que j'ai l'impression que tu m'imagines en "team grippette" alors qu'en février j'aurais été considéré comme "team danger". Je comprends bien que l'élément "positif" du confinement c'est le changement d'état esprit dont tu parles. Objectivement, l'assignation à résidence non délictueux à fait entrer les pratiques de distanciation dans les esprits. Personnellement je pense qu'on aurait pu y arriver autrement mais je reconnais tout à fait cette vertu au confinement. J'ai du mal à imaginer un retour à une forme d'inconscience pour différentes raisons, à commencer par la responsabilité pénale des maires qui préféreront désormais l'interdiction (sous toutes ses formes) au danger de s'exposer à des poursuites pénales pour négligence. Cette seule raison devrait te rassurer. Pourquoi annuler son voyage ? Si tu respectes la distanciation (et qu'elle est assurée par ton mode de transport, ce qui est un autre débat) et que ta destination ne confine pas. Personnellement, je n'aurai eu aucun problème à aller en Suède ou en Corée en avril. Si je disais le contraire, je ne serai pas cohérent avec mon point de vue sur le confinement. Le covid n'est pas une grippette mais est clairement infiniment plus proche de la grippe que de la peste, du choléra ou de la grippe espagnole. Analyser froidement c'est ne pas sous-estimer les risques mais ne pas les surestimer non plus.
  12. Coronavirus de Wuhan

    Evidemment, ta mauvaise foi t'empêche de répondre sur l'aspect particulier d'un espace confiné tel un porte-avion. Exemple du diamond princess, pour prendre un public plus âgé : 70 infections puis quarantaine aboutissant à 712 infections. Bilan : 13 morts sur 3700 passagers en quarantaine dans un espace hyper confiné (avec clim' pour en rajouter). Soit un taux de mortalité de 0,35% chez un public âgé, en espace confiné. Les séquelles : vous avez manqué "covid, l'apocalypse" dont la fin tiède a beaucoup déçu, vous aimerez "séquelles, promise hell". Cet acharnement a vouloir quelque chose d'horrible est psychologiquement très intéressant. Comme s'il fallait absolument justifier le confinement, la crise économique, que tout cela n'ait pas servi à rien.
  13. Coronavirus de Wuhan

    Combien de morts sur 2000 marins ? Rappelle moi le chiffre ? Zéro ? Par ailleurs, il est évident que la vie à 2000 sur un porte-avion dans un espace ô combien confiné, 100% du temps, est représentative de la vie en général.
  14. Coronavirus de Wuhan

    C'est tout aussi lassant de se faire qualifier de radical car on a le mauvais goût de remettre en question la pertinence du confinement. Légère caricature ? Quelqu'un a plaidé pour ici pour ne rien faire ? Dire que les pratiques de distanciation ne sont pas intrinsèquement liées au confinement mérite un anathème ? Oui, on peut supprimer les grands rassemblements, interdire les transports en commun pour les citoyens sans masque, valoriser ces pratiques sans confinement. Encore faut-il avoir confiance en ses citoyens. Non, chacun n'y pas de son hypothèse. Un consensus s'est très vite crée pour le confinement. Interroger ce consensus, son origine, ses relais me semble être un devoir civique. Evidemment, la posture du grand responsable est plus aisée, valorise l'ego sans grand frais.
  15. Coronavirus de Wuhan

    https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-que-faut-il-penser-de-la-baisse-des-indicateurs-20200523 " Mécaniquement, la levée du confinement le 11 mai va forcément aboutir à une augmentation du nombre d'infections puisque les contacts entre les gens vont se multiplier, préviennent les autorités. «Toute la question, c'est de maintenir cette augmentation dans les limites de ce qui est acceptable», souligne le Dr Lévy-Bruhl." Toujours cette mécanique, invalidée dans tous les pays déconfinés, certains depuis presque un mois désormais. MAIS "A rebours du discours dominant, quelques scientifiques, minoritaires mais de plus en plus nombreux, jugent que l'épidémie touche à sa fin. Certains estiment que l'épidémie a touché tous ceux qu'elle pouvait toucher. Leur argument central : il est faux de considérer que l'intégralité de la population est une cible. «Une partie non négligeable de la population pourrait ne pas être sensible au coronavirus, parce que des anticorps non-spécifiques de ce virus peuvent l'arrêter», dit à l'AFP l'épidémiologiste Laurent Toubiana. Un avis partagé par le Pr Yonathan Freund, urgentiste à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. Il est frappé par la baisse drastique du nombre de contaminations chez ses collègues par rapport au début de l'épidémie. «Aux urgences et à l'hôpital, on est particulièrement exposés. Si le virus circulait autant qu'avant et qu'on était tous susceptibles d'être touchés, on se serait contaminés entre nous ou on l'aurait été par les malades», explique-t-il à l'AFP. «Or, une grande majorité des médecins n'ont pas été touchés du tout. C'est de la pure spéculation mais ça pourrait vouloir dire que des gens ont une immunité naturelle ou acquise», avance-t-il." De dangereux radicaux probablement.
English
Retour en haut de page
×