Jump to content
Status Updates

shvedkin

CPiste
  • Content count

    39
  • Joined

  • Last visited


Je les aime

Je ne les aime pas trop


Ils m'aiment

Ils ne m'aiment pas trop

Reputation Activity

  1. Like
    shvedkin got a reaction from fredydruger in Je te manque déjà   
    C'est une mafia des CHATS russes. Mes publications de poker n'étaient pas très populaires, mais si vous vouliez lire qch sur EV-deals - tenez-moi au courant. Et maintenant, revenons à nos moutons chats!

    Ma vie dans le village s'est terminée à peine commencée, mais allons-y dans l'ordre. 


     
    Au début, j'ai déménagé dans une petite maison rouge de mon amie Natasha (elle en a deux: la maison principale et celle d'invités) - parce que les rénovations de la maison dans laquelle je devrais vivre n’allaient pas aussi bien que je voudrais. Donc, nous avons décidé que j'attendrais la fin des travaux juste à côté.
    Cette maison a deux pièces hyper petites. Tous les deux ensemble ils sont plus petites que ma salle de séjour à Moscou. C’est vivable, mais avec tant d'animaux, ce n'est pas très confortable.


     
    La maison est en bois et si le temps est chaud, vous semblez être dans un sauna. Il y a même des étagères qui ressemblent incroyablement aux étagères de sauna. Il faudrait pourtant les libérer des trucs qui se trouvent sur eux - pour que je puisse m'allonger 
    Nous avons déménagé dans la composition suivante: un chien, trois de quatre chats (Confeta, Bolshishok, Antonine) et moi. Pendant que je vivais dans la maison de Natasha, je ne voulais prendre que deux chats, mais il s'est avéré que Bolshishok était allergique à quelque chose, il avait besoin d'une nourriture séparée et de médicaments. Alors j'ai pris le chat numéro 3 avec moi parce que personne ne peut prendre soin de lui aussi bien que moi. 
    À ce moment-là mes chattes n'étaient pas encore stérilisées. Et du coup Antonine était en chaleur pendant quelques jours. À chaque instant elle planifiait son évasion. Natasha et moi étaient presque prêtes à tourner une série sur les évasions de chats de la Maison Rouge. 
     

     
    (Cette image a été prise pendant une promenade contrôlée) 
    Bien sûr qu’il y a des grilles spéciales sur les fenêtres - mais Antonine y fait sereinement des trous. Les situations étaient carrément mystiques. Un soir, par exemple: les portes sont fermées, les fenêtres sont fermées mais j’ai déjà deux chats de moins! Je sors dans l'obscurité. Confeta (au passage, en russe cela signifie “un bonbon”) court ici et là dans la cour, Antonine est absente. On ne l'a trouvée que le matin, après avoir cherché pour une demi-heure. Et elle n'était plus seule…mais avec un cavalier. 
    Après cette occasion notre maison était assiégée par des chats mâles. Ils hurlaient sauvagement et tentaient de percer à l'intérieur. Ils sautaient sur les fenêtres, sur les poignées des portes, ils devenaient fous de toutes les manières possibles. J'attendais la stérilisation comme une manne céleste car je n'avais pas aucun désir d'élever une autre couvée de chatons. Maintenant c’est déjà fait donc la question est résolue. 
    Mais assez sur les chats! Je vais vous parler un peu de la communauté locale.
    Ici, tout le monde vit sa vie. Dans le village il y a un président, toutes les questions importantes sont résolues aux réunions. Si quelque chose a été décidé à la réunion - tu ne peux plus rien faire.
    L'année passée ils ont décidé de lever des fonds pour l'adduction de l'eau aux lopins de terre. Malgré le fait que presque tout le monde en a déjà, la décision a été prise. Chacun a été obligé de donner 30 000 roubles (c’est comme $500).
    Le village compte 200 lopins de terre, alors ça fait $100 000. Cependant l’eau n’est pas encore là. Ils ont commencé les travaux, mais n'ont jamais fini. Et il était impossible de refuser de participer, parce que cela menace d'être exclu de la «camaraderie». Et si tu es exclu - tu commences automatiquement à payer l’électricité (et autres services publics) à un tarif supérieur au tarif normal, tu as une augmentation des cotisations assez significative. Génial.
    Mes idées sur la vie ici étaient nettement différentes de ce que je vois dans la réalité. Plus je restais ici - moins j'avais envie d'acheter mon propre logement, par exemple. Parce que vivre dans une maison de campagne est toujours des problèmes. 



    Une chose va se briser, puis une autre. Il faut constamment interagir avec les gens qui réparent ces choses. Et les ouvriers locaux sont un certain contingent. On dit ici qu'ils ont une «date d'expiration», comme la nourriture. Au début, ils essaient vraiment de te plaire - et puis ils te marcheront dessus. Le plus souvent, ils demandent un petit acompte, promettent de revenir - et disparaissent si tu leur donnes cet acompte. Ici, с’est un terme entier: «le moujik a disparu». On peut poser des questions sur un ouvrier spécifique - et en réponse, on entend assez souvent cette phrase. C'est-à-dire, ne le cherchez pas. Il est tombé dans l'oubli.
    A suivre… 
  2. Like
    shvedkin got a reaction from fredydruger in Je te manque déjà   
    C'est une mafia des CHATS russes. Mes publications de poker n'étaient pas très populaires, mais si vous vouliez lire qch sur EV-deals - tenez-moi au courant. Et maintenant, revenons à nos moutons chats!

    Ma vie dans le village s'est terminée à peine commencée, mais allons-y dans l'ordre. 


     
    Au début, j'ai déménagé dans une petite maison rouge de mon amie Natasha (elle en a deux: la maison principale et celle d'invités) - parce que les rénovations de la maison dans laquelle je devrais vivre n’allaient pas aussi bien que je voudrais. Donc, nous avons décidé que j'attendrais la fin des travaux juste à côté.
    Cette maison a deux pièces hyper petites. Tous les deux ensemble ils sont plus petites que ma salle de séjour à Moscou. C’est vivable, mais avec tant d'animaux, ce n'est pas très confortable.


     
    La maison est en bois et si le temps est chaud, vous semblez être dans un sauna. Il y a même des étagères qui ressemblent incroyablement aux étagères de sauna. Il faudrait pourtant les libérer des trucs qui se trouvent sur eux - pour que je puisse m'allonger 
    Nous avons déménagé dans la composition suivante: un chien, trois de quatre chats (Confeta, Bolshishok, Antonine) et moi. Pendant que je vivais dans la maison de Natasha, je ne voulais prendre que deux chats, mais il s'est avéré que Bolshishok était allergique à quelque chose, il avait besoin d'une nourriture séparée et de médicaments. Alors j'ai pris le chat numéro 3 avec moi parce que personne ne peut prendre soin de lui aussi bien que moi. 
    À ce moment-là mes chattes n'étaient pas encore stérilisées. Et du coup Antonine était en chaleur pendant quelques jours. À chaque instant elle planifiait son évasion. Natasha et moi étaient presque prêtes à tourner une série sur les évasions de chats de la Maison Rouge. 
     

     
    (Cette image a été prise pendant une promenade contrôlée) 
    Bien sûr qu’il y a des grilles spéciales sur les fenêtres - mais Antonine y fait sereinement des trous. Les situations étaient carrément mystiques. Un soir, par exemple: les portes sont fermées, les fenêtres sont fermées mais j’ai déjà deux chats de moins! Je sors dans l'obscurité. Confeta (au passage, en russe cela signifie “un bonbon”) court ici et là dans la cour, Antonine est absente. On ne l'a trouvée que le matin, après avoir cherché pour une demi-heure. Et elle n'était plus seule…mais avec un cavalier. 
    Après cette occasion notre maison était assiégée par des chats mâles. Ils hurlaient sauvagement et tentaient de percer à l'intérieur. Ils sautaient sur les fenêtres, sur les poignées des portes, ils devenaient fous de toutes les manières possibles. J'attendais la stérilisation comme une manne céleste car je n'avais pas aucun désir d'élever une autre couvée de chatons. Maintenant c’est déjà fait donc la question est résolue. 
    Mais assez sur les chats! Je vais vous parler un peu de la communauté locale.
    Ici, tout le monde vit sa vie. Dans le village il y a un président, toutes les questions importantes sont résolues aux réunions. Si quelque chose a été décidé à la réunion - tu ne peux plus rien faire.
    L'année passée ils ont décidé de lever des fonds pour l'adduction de l'eau aux lopins de terre. Malgré le fait que presque tout le monde en a déjà, la décision a été prise. Chacun a été obligé de donner 30 000 roubles (c’est comme $500).
    Le village compte 200 lopins de terre, alors ça fait $100 000. Cependant l’eau n’est pas encore là. Ils ont commencé les travaux, mais n'ont jamais fini. Et il était impossible de refuser de participer, parce que cela menace d'être exclu de la «camaraderie». Et si tu es exclu - tu commences automatiquement à payer l’électricité (et autres services publics) à un tarif supérieur au tarif normal, tu as une augmentation des cotisations assez significative. Génial.
    Mes idées sur la vie ici étaient nettement différentes de ce que je vois dans la réalité. Plus je restais ici - moins j'avais envie d'acheter mon propre logement, par exemple. Parce que vivre dans une maison de campagne est toujours des problèmes. 



    Une chose va se briser, puis une autre. Il faut constamment interagir avec les gens qui réparent ces choses. Et les ouvriers locaux sont un certain contingent. On dit ici qu'ils ont une «date d'expiration», comme la nourriture. Au début, ils essaient vraiment de te plaire - et puis ils te marcheront dessus. Le plus souvent, ils demandent un petit acompte, promettent de revenir - et disparaissent si tu leur donnes cet acompte. Ici, с’est un terme entier: «le moujik a disparu». On peut poser des questions sur un ouvrier spécifique - et en réponse, on entend assez souvent cette phrase. C'est-à-dire, ne le cherchez pas. Il est tombé dans l'oubli.
    A suivre… 
  3. Like
    shvedkin got a reaction from fredydruger in Je te manque déjà   
    C'est une mafia des CHATS russes. Mes publications de poker n'étaient pas très populaires, mais si vous vouliez lire qch sur EV-deals - tenez-moi au courant. Et maintenant, revenons à nos moutons chats!

    Ma vie dans le village s'est terminée à peine commencée, mais allons-y dans l'ordre. 


     
    Au début, j'ai déménagé dans une petite maison rouge de mon amie Natasha (elle en a deux: la maison principale et celle d'invités) - parce que les rénovations de la maison dans laquelle je devrais vivre n’allaient pas aussi bien que je voudrais. Donc, nous avons décidé que j'attendrais la fin des travaux juste à côté.
    Cette maison a deux pièces hyper petites. Tous les deux ensemble ils sont plus petites que ma salle de séjour à Moscou. C’est vivable, mais avec tant d'animaux, ce n'est pas très confortable.


     
    La maison est en bois et si le temps est chaud, vous semblez être dans un sauna. Il y a même des étagères qui ressemblent incroyablement aux étagères de sauna. Il faudrait pourtant les libérer des trucs qui se trouvent sur eux - pour que je puisse m'allonger 
    Nous avons déménagé dans la composition suivante: un chien, trois de quatre chats (Confeta, Bolshishok, Antonine) et moi. Pendant que je vivais dans la maison de Natasha, je ne voulais prendre que deux chats, mais il s'est avéré que Bolshishok était allergique à quelque chose, il avait besoin d'une nourriture séparée et de médicaments. Alors j'ai pris le chat numéro 3 avec moi parce que personne ne peut prendre soin de lui aussi bien que moi. 
    À ce moment-là mes chattes n'étaient pas encore stérilisées. Et du coup Antonine était en chaleur pendant quelques jours. À chaque instant elle planifiait son évasion. Natasha et moi étaient presque prêtes à tourner une série sur les évasions de chats de la Maison Rouge. 
     

     
    (Cette image a été prise pendant une promenade contrôlée) 
    Bien sûr qu’il y a des grilles spéciales sur les fenêtres - mais Antonine y fait sereinement des trous. Les situations étaient carrément mystiques. Un soir, par exemple: les portes sont fermées, les fenêtres sont fermées mais j’ai déjà deux chats de moins! Je sors dans l'obscurité. Confeta (au passage, en russe cela signifie “un bonbon”) court ici et là dans la cour, Antonine est absente. On ne l'a trouvée que le matin, après avoir cherché pour une demi-heure. Et elle n'était plus seule…mais avec un cavalier. 
    Après cette occasion notre maison était assiégée par des chats mâles. Ils hurlaient sauvagement et tentaient de percer à l'intérieur. Ils sautaient sur les fenêtres, sur les poignées des portes, ils devenaient fous de toutes les manières possibles. J'attendais la stérilisation comme une manne céleste car je n'avais pas aucun désir d'élever une autre couvée de chatons. Maintenant c’est déjà fait donc la question est résolue. 
    Mais assez sur les chats! Je vais vous parler un peu de la communauté locale.
    Ici, tout le monde vit sa vie. Dans le village il y a un président, toutes les questions importantes sont résolues aux réunions. Si quelque chose a été décidé à la réunion - tu ne peux plus rien faire.
    L'année passée ils ont décidé de lever des fonds pour l'adduction de l'eau aux lopins de terre. Malgré le fait que presque tout le monde en a déjà, la décision a été prise. Chacun a été obligé de donner 30 000 roubles (c’est comme $500).
    Le village compte 200 lopins de terre, alors ça fait $100 000. Cependant l’eau n’est pas encore là. Ils ont commencé les travaux, mais n'ont jamais fini. Et il était impossible de refuser de participer, parce que cela menace d'être exclu de la «camaraderie». Et si tu es exclu - tu commences automatiquement à payer l’électricité (et autres services publics) à un tarif supérieur au tarif normal, tu as une augmentation des cotisations assez significative. Génial.
    Mes idées sur la vie ici étaient nettement différentes de ce que je vois dans la réalité. Plus je restais ici - moins j'avais envie d'acheter mon propre logement, par exemple. Parce que vivre dans une maison de campagne est toujours des problèmes. 



    Une chose va se briser, puis une autre. Il faut constamment interagir avec les gens qui réparent ces choses. Et les ouvriers locaux sont un certain contingent. On dit ici qu'ils ont une «date d'expiration», comme la nourriture. Au début, ils essaient vraiment de te plaire - et puis ils te marcheront dessus. Le plus souvent, ils demandent un petit acompte, promettent de revenir - et disparaissent si tu leur donnes cet acompte. Ici, с’est un terme entier: «le moujik a disparu». On peut poser des questions sur un ouvrier spécifique - et en réponse, on entend assez souvent cette phrase. C'est-à-dire, ne le cherchez pas. Il est tombé dans l'oubli.
    A suivre… 
  4. Like
    shvedkin got a reaction from ALEX777 in Je te manque déjà   

    Ne faites pas mal à ceux qui s'essayent.
    Cela ne vas pas empêcher les producteurs de m**de qui sont dévoués, ils vont continuer leurs affaires tout de même. Et ceux qui s'inquiètent et doutent vont mettre de côté leurs papiers pris déjà en main. Le nombre de m**de ne va pas diminuer cependant quelque chose de beau ne va pas se produire. 
    Les six commandements:
    Être plus gentil Soutenir les débutants Ne pas se moquer de l'inexpérience Se réjouir des tentatives et des questions Contrôler les commentaires blessants Évacuer (oralement ou par écrit) le mécontentement mais ne pas le diffuser pour tout le monde. Il y a quelques années j'ai écrit tout ça dans le document Google et j'allais probablement le poster. Mais je ne l'ai pas fait parce que en fait je me fais du mal assez souvent: je me gronde moi-même pour les lignes déformées, les indentations inégaux, la tautologie, l'ordre des mots, le manque d'élégance de la pensée et d'autres petites choses de la vie quotidienne du concepteur et de l'éditeur en une seule personne.
    Le perfectionnisme est l'ennemi de la créativité. Et je n'ai jamais appris à combattre cet ennemi. On dit que la régularité aide beaucoup, mais je ne peux pas l'atteindre. Je me balance sur la balançoire de la variance - parfois j’écris tous les jours, parfois je perds un mois.
  5. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  6. Like
    shvedkin got a reaction from ALEX777 in Je te manque déjà   

    Ne faites pas mal à ceux qui s'essayent.
    Cela ne vas pas empêcher les producteurs de m**de qui sont dévoués, ils vont continuer leurs affaires tout de même. Et ceux qui s'inquiètent et doutent vont mettre de côté leurs papiers pris déjà en main. Le nombre de m**de ne va pas diminuer cependant quelque chose de beau ne va pas se produire. 
    Les six commandements:
    Être plus gentil Soutenir les débutants Ne pas se moquer de l'inexpérience Se réjouir des tentatives et des questions Contrôler les commentaires blessants Évacuer (oralement ou par écrit) le mécontentement mais ne pas le diffuser pour tout le monde. Il y a quelques années j'ai écrit tout ça dans le document Google et j'allais probablement le poster. Mais je ne l'ai pas fait parce que en fait je me fais du mal assez souvent: je me gronde moi-même pour les lignes déformées, les indentations inégaux, la tautologie, l'ordre des mots, le manque d'élégance de la pensée et d'autres petites choses de la vie quotidienne du concepteur et de l'éditeur en une seule personne.
    Le perfectionnisme est l'ennemi de la créativité. Et je n'ai jamais appris à combattre cet ennemi. On dit que la régularité aide beaucoup, mais je ne peux pas l'atteindre. Je me balance sur la balançoire de la variance - parfois j’écris tous les jours, parfois je perds un mois.
  7. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  8. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  9. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  10. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  11. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  12. Like
    shvedkin reacted to ImsoApi in Je te manque déjà   
    Natasha

  13. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  14. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  15. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  16. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  17. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   
    Je déménage à la campagne.
    Tout s’est passé naturellement. En été mon amie Natasha demeure dans sa maison de campagne qui se trouve non loin de Moscou, juste une heure en voiture. Et ses amis (que j'ai rencontrés grâce à elle) ont trois lopins de terre combinés et deux maisons. Je voulais louer qch pour l’été et ils allaient réparer leur deuxième maison et la louer à qn. Nous n’avons parlé au téléphone qu’une seule fois - et puis tout a commencé à se produire sans ma participation, sous la direction éclairée de Natasha. Il me juste restait à répondre aux questions parfois. 
    Et voilà, le 5 juin est la date butoir pour la fin de la réparation, le 6-7 juin je prévois de déménager. Il est très probable que ce sera un peu plus tard - les dates limites dans la réparation sont similaires aux dates limites dans le développement - mais le travail préparatoire est déjà terminé et cette maison est adaptée à la vie non seulement en été, mais aussi en hiver. Si tout va bien, je resterai là-bas même pour l'hiver. 
    Le déménagement donne toujours quelque chose de nouveau et de frais, et si c'est un déménagement à la campagne où je peux promener mon chien sans laisse et sans regards soupçonneux des passants - c'est un vieux rêve. Et oui, je suis autorisée à vivre dans une maison avec une rénovation fraîche avec mes 4 chats et un chien, parce que je suis une bonne personne
    Je suis un peu confuse par le fait que je ne pourrai plus commander un repas en livraison pour que tout soit livré dans une demi-heure, mais la personne s'habitue à tout. De plus, il est très possible que mon amie Olya emménage avec moi et s'installe dans une chambre au deuxième étage (en Russie, on ne dit pas " rez-de-chaussée": il y a le premier étage, le deuxième, le troisième, etc). S’occuper de la maison, cuisiner - elle a tout ça dans le sang. C’est un sacré bonus! Nous planifions déjà notre emploi du temps: comment nous nous lèverons tôt, nos heures de travail limitées, nos soirées créatives et notre méditation.
    Dans l'imagination tout est parfait, dans la pratique, 100% que non, mais en tout cas il faut essayer. J'espère que cela me donnera de la concentration, réduira le stress et que je pourrai réaliser tout ce que j'ai prévu pour l'été. J'ai compris depuis longtemps que la seule chose qui me freine, c'est le stress. Parfois, c’est comme une bombe sur un terrain plat. 
    Je lis Tendler pour gérer tout ça. Il n'y a pas d'idées révolutionnaires, mais il rappelle les techniques de travail qu'il faut non seulement connaître - mais aussi les utiliser constamment. Écrire et libérer la tête est l'une d'entre elles. Se surprendre sur les moments de colère et analyser les raisons - voici l’autre. Ne pas comparer le pire et le meilleur, mais plutôt comparer le pire avant et le pire maintenant. Célébrer même un petit progrès etc. 
    Est-ce que quelqu'un d'entre vous vit dans une petite ville ou un village? Comment ça se passe pour vous?



    ps: ce n’est pas précisément la maison dans laquelle je vais vivre. Mais elle donne une idée générale. Et les photos ont été prises l'année passée dans le même village.
  18. lol!
    shvedkin reacted to ALEX777 in Je te manque déjà   
     
    globalement jamais rien compris ce que tu nous racontais et c'est surement pour ça que je continue à lire à chaque fois, dieu que c'est beau
  19. Like
    shvedkin got a reaction from ALEX777 in Je te manque déjà   

    Ne faites pas mal à ceux qui s'essayent.
    Cela ne vas pas empêcher les producteurs de m**de qui sont dévoués, ils vont continuer leurs affaires tout de même. Et ceux qui s'inquiètent et doutent vont mettre de côté leurs papiers pris déjà en main. Le nombre de m**de ne va pas diminuer cependant quelque chose de beau ne va pas se produire. 
    Les six commandements:
    Être plus gentil Soutenir les débutants Ne pas se moquer de l'inexpérience Se réjouir des tentatives et des questions Contrôler les commentaires blessants Évacuer (oralement ou par écrit) le mécontentement mais ne pas le diffuser pour tout le monde. Il y a quelques années j'ai écrit tout ça dans le document Google et j'allais probablement le poster. Mais je ne l'ai pas fait parce que en fait je me fais du mal assez souvent: je me gronde moi-même pour les lignes déformées, les indentations inégaux, la tautologie, l'ordre des mots, le manque d'élégance de la pensée et d'autres petites choses de la vie quotidienne du concepteur et de l'éditeur en une seule personne.
    Le perfectionnisme est l'ennemi de la créativité. Et je n'ai jamais appris à combattre cet ennemi. On dit que la régularité aide beaucoup, mais je ne peux pas l'atteindre. Je me balance sur la balançoire de la variance - parfois j’écris tous les jours, parfois je perds un mois.
  20. Like
    shvedkin got a reaction from ALEX777 in Je te manque déjà   

    Ne faites pas mal à ceux qui s'essayent.
    Cela ne vas pas empêcher les producteurs de m**de qui sont dévoués, ils vont continuer leurs affaires tout de même. Et ceux qui s'inquiètent et doutent vont mettre de côté leurs papiers pris déjà en main. Le nombre de m**de ne va pas diminuer cependant quelque chose de beau ne va pas se produire. 
    Les six commandements:
    Être plus gentil Soutenir les débutants Ne pas se moquer de l'inexpérience Se réjouir des tentatives et des questions Contrôler les commentaires blessants Évacuer (oralement ou par écrit) le mécontentement mais ne pas le diffuser pour tout le monde. Il y a quelques années j'ai écrit tout ça dans le document Google et j'allais probablement le poster. Mais je ne l'ai pas fait parce que en fait je me fais du mal assez souvent: je me gronde moi-même pour les lignes déformées, les indentations inégaux, la tautologie, l'ordre des mots, le manque d'élégance de la pensée et d'autres petites choses de la vie quotidienne du concepteur et de l'éditeur en une seule personne.
    Le perfectionnisme est l'ennemi de la créativité. Et je n'ai jamais appris à combattre cet ennemi. On dit que la régularité aide beaucoup, mais je ne peux pas l'atteindre. Je me balance sur la balançoire de la variance - parfois j’écris tous les jours, parfois je perds un mois.
  21. Like
    shvedkin got a reaction from ALEX777 in Je te manque déjà   

    Ne faites pas mal à ceux qui s'essayent.
    Cela ne vas pas empêcher les producteurs de m**de qui sont dévoués, ils vont continuer leurs affaires tout de même. Et ceux qui s'inquiètent et doutent vont mettre de côté leurs papiers pris déjà en main. Le nombre de m**de ne va pas diminuer cependant quelque chose de beau ne va pas se produire. 
    Les six commandements:
    Être plus gentil Soutenir les débutants Ne pas se moquer de l'inexpérience Se réjouir des tentatives et des questions Contrôler les commentaires blessants Évacuer (oralement ou par écrit) le mécontentement mais ne pas le diffuser pour tout le monde. Il y a quelques années j'ai écrit tout ça dans le document Google et j'allais probablement le poster. Mais je ne l'ai pas fait parce que en fait je me fais du mal assez souvent: je me gronde moi-même pour les lignes déformées, les indentations inégaux, la tautologie, l'ordre des mots, le manque d'élégance de la pensée et d'autres petites choses de la vie quotidienne du concepteur et de l'éditeur en une seule personne.
    Le perfectionnisme est l'ennemi de la créativité. Et je n'ai jamais appris à combattre cet ennemi. On dit que la régularité aide beaucoup, mais je ne peux pas l'atteindre. Je me balance sur la balançoire de la variance - parfois j’écris tous les jours, parfois je perds un mois.
  22. Thanks!
    shvedkin reacted to skillvins in Je te manque déjà   
    Aucune faute de syntaxe dans le dernier post, rapide ta progression en français.
  23. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   

    En avril, j'ai organisé un concours spécial sur le forum russe: le concours de la meilleure photo de lieu de travail.
    Le thème était très populaire - les gars ont fait beaucoup d'excellentes photos, voici quelques-unes d'entre elles (très inspirantes, au fait):



    Et voici le mien (notez une feuille de papier sur la fenêtre pour filtrer la lumière, pour que mon visage ne soit pas trop éclairé pendant les streams sur Twitch).



    Mes chats aussi travaillent sans relâche.

     
    Alors! Qui d'entre vous est assez courageux pour montrer son espace de travail sacré ?:) 
    J'attends vos photos avec une grande curiosité. 
     
  24. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   

    En avril, j'ai organisé un concours spécial sur le forum russe: le concours de la meilleure photo de lieu de travail.
    Le thème était très populaire - les gars ont fait beaucoup d'excellentes photos, voici quelques-unes d'entre elles (très inspirantes, au fait):



    Et voici le mien (notez une feuille de papier sur la fenêtre pour filtrer la lumière, pour que mon visage ne soit pas trop éclairé pendant les streams sur Twitch).



    Mes chats aussi travaillent sans relâche.

     
    Alors! Qui d'entre vous est assez courageux pour montrer son espace de travail sacré ?:) 
    J'attends vos photos avec une grande curiosité. 
     
  25. Like
    shvedkin got a reaction from dudu in Je te manque déjà   

    En avril, j'ai organisé un concours spécial sur le forum russe: le concours de la meilleure photo de lieu de travail.
    Le thème était très populaire - les gars ont fait beaucoup d'excellentes photos, voici quelques-unes d'entre elles (très inspirantes, au fait):



    Et voici le mien (notez une feuille de papier sur la fenêtre pour filtrer la lumière, pour que mon visage ne soit pas trop éclairé pendant les streams sur Twitch).



    Mes chats aussi travaillent sans relâche.

     
    Alors! Qui d'entre vous est assez courageux pour montrer son espace de travail sacré ?:) 
    J'attends vos photos avec une grande curiosité. 
     
English
Retour en haut de page
×
Unibet : French Poker Cup
Unibet : French Poker Cup