Jump to content
Status Updates

Cloud76fr

CPiste
  • Content count

    17
  • Joined

  • Last visited

  1. Alors si je peux me permettre, l'intitulé du sujet est "Poker en ligne : truqué ou pas ? Le grand débat." A mon sens, truquer le jeu ne se résume pas à "modifier l'algorithme de distribution pour avantager un ou plusieurs joueurs". Mais c'est bien plus malin de recentrer le débat sur cette seule possible manipulation, puisque tu demande donc de prouver que l'algorithme est truqué et que le seul moyen de le faire serait d'avoir accès au code de cet algorithme, de vérifier que ce qui est compilé et fait tourner les serveurs est bien cet algorithme et qu'il n'est pas changé. Ce qui me parait littéralement impossible. Maintenant, on peut aussi effectuer des conjectures. Elles peuvent s'avérer fausses tout comme elles peuvent être pertinentes. En général, les conjectures et partir de situations comparables qui sont déjà survenues, cela permet justement de ne pas se faire avoir ou d'être vigilents. C'est pour cela que je me penche sur des faits qui me choquent, tels les conflits d'intérêts (joueurs pro sponsorisés par les opérateurs), la malhonnêteté déjà avérée de membres éminents du milieu qui ne semble déranger personne, et enfin l'outil en lui-même qui fait que le législateur n'a pas jugé opportun de différencier l'opérateur commercial de l'opérateur technique (celui qui gère les inscriptions, le générateur aléatoire, les transactions financières). Vu les faibles enjeux financiers, et connaissant le niveau de contrôle de certains organismes contrôlés par l'Etat, je peux te dire que ce premier argument tombe à plat. Il faudra ensuite m'expliquer comment un client peut détecter une triche, sachant qu'il n'a accès qu'à un nombre limité de mains, et n'a pas l'exhaustivité des cartes distribuées dans son seul jeu. Bref, le client est bien incapable de contrôler quoi que ce soit. Note que je n'ai jamais d'ailleurs chercher à démontrer quoi que ce soit à ce propos, cela me parait impossible. Là on est d'accord. Navré je ne connais pas l'affaire batmax. Et bien avec un minimum de connaissance statistique je ne vois pas ce que l'on peut démontrer...On ne connait pas les lois utilisées pour les générateurs pseudo-aléatoire, on n'a pas accès à l'historique des mains, le débat me parait clôt, mais si tu as une méthode statistique elle m'intéresse grandement. Si le fait que fulltilt ait siphonné les liquidités ce n'est pas de l'escroquerie...que dire... Je ne peux pas démontrer la fraude n'ayant aucun pouvoir de contrôle on est d'accord. Maintenant, supputer que des personnes qui ont le pouvoir de t'escroquer, chose qui a déjà été faite dans le milieu, ne le referons pas....Ai-je le droit de penser que c'est un peu naïf ? Tous ne sont pas pourris, mais miser sur la probité d'acteurs qui gère le système c'est quand même faire preuve de naïveté. Quant à l'Arjel, je t'invite à consulter les conditions qui ont été imposées au société de Poker en ligne par le législateur, tu y verras l'absence totale de quoi que ce soit se référant à un générateur pseudo aléatoire équitable. Après je ne leur jette pas la pierre, car ce serait difficile à définir. Pour autant, le problème aurait pu être réglé en confiant cela à un organisme d'Etat. Non je n'ai pas fais tout seul le bilan en 3 lignes. Et je ne prétend pas à moi seul démontrer quoi que ce soit. Maintenant j'ai un a priori, et j'en fait part. Tu as très bien résumé la chose, on n'est pas d'accord sur un postulat de base : tu fais confiance, moi non. J'essaie d'expliquer pourquoi. Et je donne quelques arguments sommaires. Peut-être faux. Avec toutes les commentaires me traitant de "random", type qui n'a joué que x fois au poker, qui a fait des études avec une certaine ironie...Oui mon égo a dérapé. Il se trouve que la théorie des jeux c'est la base des études en proba et en statistiques et me faire renvoyer en pleine figure des sarcasmes parce que la grande expérience de joueur de poker de certains dépasseraient mes connaissances théoriques, cela génère la même réaction, à savoir un certain mépris. Rigged cela signifié truqué...Si un intervenant peu participer gratuitement au tournoi, il y a déjà une triche qui me parait évidente. Donne cette opportunité à 10 personnes rémunérées par le site et je commence à avoir un sérieux souci d'équité. Je t'invite à t'intéresser au débat fort justement soulevé au sujet de l'euromillions, sur l'inéquité de chance qu'il existe entre les joueurs français et d'autres joueurs. Là on ne parle pas de mise gratuite, mais de simple opportunité de jouer un nombre de tirage suffisant. C'est plus pointu. Là on parle de joueurs qui ne paient pas leur mises en ligne. c'est énorme ! Ca a été soulevé par un type loin d'être con, Guy Laliberté. Je veux bien qu'il l'ait mauvaise d'avoir perdu des millions, mais on peut aussi mettre de côté sa rancoeur et se poser la question de fond derrière. Est-ce équitable de jouer contre des joueurs qui peuvent s'associer et avoir une recave gratuite ? En l'occurrence ils ne me paraissent pas meilleurs. Par contre ils ont un avantage qui casse l'équité du jeu. Je te rejoins sur ce point. Encore une fois, truqué ne se limite pas au tirage aléatoire d'une part et d'autre part c'est impossible à prouver. Je veux bien te pondre 15 générateurs aléatoires, et tu me diras s'il y en a un de truqué. En commençant par me définir ce qu'est "truqué". Un type peut tirer 5 AA d'affilée, c'est très peu probable, mais cela ne me choquera pas. On est de l'ordre d'une proba de gains à euromillions, ça arrive. Pourtant je comprends que ceux qui se prennent ça dans la tronche aient des doutes. J'aurai des doutes, car peu probable, mais ça arrive, tout comme mon voisin peut demain gagner à euromillions. Maintenant pour éviter le doute, le mieux est déjà d'éviter un conflit d'intérêt évident entre le gestionnaire et l'opérateur commercial. Je te rejoins sur cette conclusion. Maintenant, j'en reviens à l'histoire de tournoi que j'organiserai. Je pourrais même faire cela sous le contrôle de l'Arjel, avec les règles actuelles, cela ne m'empêcherait aucunement d'escroquer les clients. Et bien continuer à participer à un système où ne pas se faire pigeonner dépend de la probité des opérateurs, c'est quand même prendre un gros risque dont j'ai l'impression beaucoup n'ont pas conscience.
  2. Pour Ivey, cela démontre peut-être un certain état d'esprit dans la profession. C'est un peu comme lorsqu'un vainqueur du tour de France ou un champion du 100 mètres se fait contrôler positif. On se dit que ce n'est peut-être pas le seul dans le milieu, à tort ou à raison. Et sans contrôles adéquat...Et de mémoire il y a aussi une affaire fulltilt qui impliquaient plusieurs autres joueurs pro non ? Donc ça commence à faire. En bref, j'enfonce à mon sens une porte ouverte en disant que là où il y a de l'argent, certains vont essayer de le capter et pas toujours de façon la plus honnête qui soit. En l'occurrence, je vise là directement les salles de jeu. Pour mon GloubiBoulga c'est histoire de rappeler à quel point notre société est naïve et croit au pipo qu'on lui joue tous les soirs. En l'occurrence, on est dans une démocratie, on a des contrôles des règles très claires, qui ne sont dans les faits pas appliquées. Alors on parle là d'un Etat...Vous pensez vraiment qu'au poker les contrôles sont meilleurs et plus vertueux ? Parce qu'il s'agit d'un enjeu majeur ? Je ne pense pas, et la lattitude offerte permet justement de s'en donner à coeur joie. Pour les joueurs pro, je veux juste démontrer qu'ils ne gagnent pas beaucoup plus que la moyenne en tournoi live. Ce qui a tendance à faire partir en fumée l'argument du "travailles ton jeu" etc...Je ne dis pas qu'il y a des façon moins idiotes de jouer mais que l'argumentaire marketing du "avec de la méthode et du travaille" trouve très vite ses limites. Maintenant, une fois accepté le fait que l'argent va pousser à la malhonnêteté, une fois accepté le fait qu'il y a des moyens simples de tricher qui sont incontrôlables (un auditeur n'ira jamais vérifier l'organisation d'un tournoi, ni qui y est inscrit, sous combien de pseudo etc...) parce que le fonctionnement du système rend cela incontrôlable...Tu peux te dire que le poker en ligne est une belle arnaque. Heureusement on ne prend pas tout ton argent, mais une belle part des gains est joliment détournée.
  3. Ça c'est une question intéressante. Et pour la peine en essayant de recouper je trouve des chiffres qui n'ont rien à voir ici. https://www.poker-academie.com/poker-actu/marche-poker/5297-l-evolution-du-marche-du-poker-en-ligne-francais-depuis-sa-creation.html Si je prends leurs chiffres j'ai des mises annuels pour 5 milliards et 3% de prélèvement sur les cash game et 8% en tournois hors bonus accordés. Le cash représente l'essentiel du chiffre d'affaire. Je vais prendre l'hypothèse basse d'une taxation nette de bonus de 3%, cela nous amène à un Chiffres d'affaire plus appréciable de 150 millions d'euros (mieux que mes 55 millions calculés). Il n'empêche, 150 millions, si je déduis les frais marketing, l'infrastructure, le sponsoring, et surtout les frais de gestion ça n'est pas Versailles. Pour bien connaître le monde de l'audit et des contrôles, crois-moi ceux mis en place pour les sites de poker, du peu d'information auquel j'ai accès, sont ridicules. Ce n'est pas propre au poker, c'est aussi valable dans des domaines où les enjeux financiers sont sans commune mesure. Navré mais la fraude et le blanchiment d'argent c'est quelque chose de tellement simple, et on n'y mets pas les moyens. Le poker en ligne, c'est, tout comme les casinos une porte ouverte en grand.
  4. Viens jouer avec moi dans ce cas. Je vais organiser un tournoi et je participerai, ou ferai participer des amis qui me reverserons un pourcentage de leurs gains. Je te garantis que personne ne pourra te démontrer que le jeu est truqué et si c'est le cas, je m'engage à te verser 20 fois ta mise. On peut même avoir qui tu veux pour contrôler. Je suis sérieux. Tournoi Hold'em no limit avec 1 recave possible. Tu fixes la structure des gains et l'évolution des blinds. 8 joueurs, 5,000 euros le prix d'entrée. Je devrais pouvoir trouver 7 amis ok pour se partager 5000 euros, ils repartiront avec 500 euros chacun et j'empocherai la différence. Alors présenté grossièrement comme ça, j'espère que tu vois qu'il y a arnaque. Si ce n'est pas le cas, on organise ce tournoi quand tu veux. Et ce qui est amusant, c'est que c'est exactement ce qui se passe, de façon un peu plus fine, mais tu n'y trouves rien à redire.
  5. C'est bien de partir en attaques personnelles, bien plus intelligent d'orienter le débat que d'argumenter. Je rappelle que question chiffres que l'on peut débattre : - le taux de réussite des pro : 0 réponses - le chiffre d'affaires des rooms : 0 réponse Concernant mes gains au poker, j'y ai peu joué. En tournoi en ligne je suis négatif à 1000 ou 2000 euros environ (je n'ai plus les chiffres en tête je n'ai pas joué depuis 10 ans) . En cash game au casino, je n'ai joué qu'à Vegas, deux fois, et je suis ressorti positif de 1000$ à chaque fois environ après deux nuits complète ce qui n'est pas brillant en terme de rapport gain temps passé. Je suis donc négatif d'environ 400 euros. Franchement, pas de quoi créer une amertume face au jeu à proprement parler et je n'ai pas l'impression de m'être fait floué. C'est ce qui est amusant, je n'ai pas l'impression d'avoir perdu contre des joueurs qui ont été avantagés. Et probablement je n'ai pas perdu contre des joueurs avantagés. Par contre que la communauté de joueur se fasse avoir, c'est un autre débat. C'est celui que j'expose. C'est ce biais qui fait que les dés sont probablement pipés et qu'il n'y a aucun garde fou empêchant que cela arrive qui me dérange. Et c'est ce qui fait que je n'ai pas trop envie de participer à ce jeu. Même s'il est facile de croire au mirage d'équité que l'on tente de faire valoir. Maintenant, si je ne joue pas au poker de façon régulière c'est surtout parce que c'est un loisir creux qui n'apporte pas grand chose et consomme beaucoup de temps si on veut performer. Et je préfère investir mon temps dans d'autres futilités plus distrayantes ou choses plus essentielles. Si je fais le parallèle avec la finance, on peut parler de l'attribution de stock options aux dirigeants. Cela ne coûte rien à l'entreprise qui va même ressortir positive en trésorerie, c'est le marché qui paie via la dilution du capital. Pour autant, n'y a-t-il pas une légère arnaque...on peut en débattre. Si je fais le parallèle avec les formations en lignes des gogos qui vous vendent des secrets de l'immobiliers ou du poker c'est la même chose. On a un enrichissement facile au détriment de pigeons. Et j'ai toujours cette vilaine habitude de perdre du temps à essayer d'expliquer mon point de vue. Et si avec d'autres arguments que des attaques personnelles on fait évoluer mon point de vue j'en serai ravi. Pour l'instant je ne vois que des sarcasmes et attaques personnelles.
  6. Et bien tu vois, il y a des professions réglementées, par exemple un courtier ne doit pas avoir de casier judiciaire. Idem il me semble pour les policiers ou les militaires. Pour la fonction politique on en parle. Et oui, tu as raison, c'est niveau CM2. Quitte à choisir, il parait plus raisonnable de confier son argent à quelqu'un qui n'a pas démontré sa malhonnêteté. Je ne dis pas que les personnes ne peuvent pas changer,que le pardon et la rédemption n'existe pas. Mais c'est niveau CM2 et effectivement, les cons dans ton genre hautain qui se font plumer me font doucement rire. A bon entendeur... Et encore une fois, apprends toi aussi à lire...Je n'ai pas dit qu'il avait marqué les cartes quand j'ai répondu. J'ai dit qu'il avait triché. Parce que pour moi c'est tricher. Et relis mon propos sur le fait qu'un juge n'a pas considéré cela comme de la triche etc... D'un côté je fais l'effort de donner des arguments chiffrés. De l'autre j'ai des gens qui ne sont pas d'accord mais ne prennent même pas la peine de vérifier ou chercher quoi que ce soit. Alors je perds ma politesse. Pour les 2500 joueurs par jour en moyenne, voici la source : http://www.poker-frequentation.fr Pour le pourcentage pris par la room sur le stack, je vous laisse chercher ou faire le calcul, parce que je n'ai pas affaire à des gens qui veulent développer un raisonnement, mais à des personnes butées.
  7. Mon anglais est peut-être rouillé mais bon ce que j'ai lu est clair, c'est lui même qui dit avoir profité des marques sur les cartes. A la différence de toi, je source, ma source est peut-être erronnée. Bref, vire ton ton hautain avec le fait de m'avoir laissé une chance, le mien comme tu peux le noter perd en politesse. https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-10-25/poker-pro-ivey-loses-card-cheating-case-at-u-k-top-court "While the veteran gambler said he was just taking advantage of the dealer and marks on the cards, "
  8. Des supputations ? Cf ma réponse concernant certains faits avérés. Vous supputez aussi beaucoup, en l'occurrence sur la bonne foi et le non intérêt des rooms de poker d'arnaquer ses clients. J'ai répondu au seul argument concernant la réussite des pro aux tournois live avec un simple calcul de probabilité. Là c'est du concret, c'est simple et en retour...aucun argument si ce n'est : - Phil Ivey a triché mais ce n'était pas au poker Les escroqueries passées, l'absence de contrôle sur l'enregistrement des joueurs par un organisme indépendant...tout cela ne vous pose pas problème. C'est avéré mais visiblement, ce n'est pas important pour vous. Après, je peux aussi développer les fameux gains que se font les rooms qui leur enlève tout intérêt de tricher...On a 2500 joueurs par jour, taxés à environ 1,5% sur les mises...mettons que le cumul de mises moyen représente 500 euros par jour. Cela générerait un Chiffre d'affaire annuel de 5.5 M€ pour l'ensemble des sites de poker... De quoi payer tous leurs frais ? Allez, même à 5000 euros par jour et par joueur, cela nous ferait du 55 millions de CA...payez infrastructures, salariés et joueurs pro...C'est marrant, j'ai du mal à y voir une grosse rentabilité. Mais bon, j'ai noté qu'il est toujours difficile de reconnaître que l'on s'est fait arnaquer, cela fait mal à l'ego et on préfère toujours justifier ses actes passés et une situation présente plutôt que de remettre en cause un modèle qui nous ferait pensé que l'on a fait tant de chemin dans la mauvaise direction. Continuez... Pour rappel, Sarkozy a été condamné pour dépassement de frais de campagne à l'élection présidentielle. Cela aurait du invalider son éléction. Macron en ce moment même vient d'être pris la mains dans le sac avec le groupe GL Events qui a financé illégalement sa campagne. Groupe qui est plus que proche de l'actuel ministre de l'intérieur. Ce sont des faits avérés et les pigeons dans votre genre n'y trouve rien à redire. Qu'est-ce que cela change ? Et bien de vais vous dire, si vous pensez être en mesure de protéger vos petits intérêts, ce dont je doute vivement vu le peu de jugeotte, tant mieux pour vous. J'ai juste une autre vision de la société où l'équité et le respect de certaines règles me parait être la base. Bref, Je digresse un peu trop...Si d'aucun veulent discuter probabilité de gagner des pros et rentabilité des sites de poker, je répondrais moi aussi aux arguments factuels et je passerai sur les autres arguments.
  9. Et vos suppositions valent mieux ? Parce qu'en terme de faits avérés : - Une room de poker a déjà utilisé frauduleusement l'argent de ses clients et a été condamnée. Et on ne parle pas d'une room obscure mais ayant pignon sur rue. - Un joueur pro a déjà été condamné pour ce que j'appellerai de la triche, en tout cas une manipulation en sa faveur des probabilités. - Les room ont toute latitude pour inscrire un joueur à leur tournoi sans les faire payer puisque les mouvements de trésorerie se font en interne et aucun contrôle ne se fait en temps réel par les autorités qui ont d'autre chat à fouetter. Le simple fait que cela ne vous dérange pas que les pro puissent reverser une partie de leur gain démontre que les conflits d'intérêts et vous cela fait deux. Mais aujourd'hui, il faut dire que c'est tellement monnaie courante.
  10. Donc si les cartes sont marquées au Baccara, il est impossible de faire de même au poker ? Parce que si on triche au Baccara on s'interdit bien entendu de tricher au Poker. Et cela ne donnerait aucun avantage...Par ailleurs, si j'ai fait erreur en disant qu'il avait triché au poker, mea culpa. Il me semblait avoir simplement dit qu'il avait triché. Et cela, personne ne le remet en cause. Le juge n'a simplement pas jugé opportun de considérer comme de la triche le fait d'avoir marqué les cartes et lui a simplement demandé de rendre l'argent.
  11. Je passe sur les sarcasmes de ceux qui préfèrent l'ironie à l'argumentation qui nécessite un brin de raisonnement pour répondre à ta question. Si je dis que le nombre de joueurs pro qui participent à un tournoi, c'est environ 10 joueurs par sponsors. Que je considère qu'il y a environ 3 gros sponsors (je ne suis pas assidu, je vous laisse corriger), cela fait 30 joueurs pro par tournoi. Avec en moyenne un peu moins de 1500 joueurs par tournoi. (http://fr.pokerlistings.com/les-wsop-2016-en-chiffres-74562) La probabilité donc de retrouver un pro vainqueur est de 2% s'ils ont une chance égale de gagner par rapport aux autres joueurs. Soit sur les 63 tournois du WSOP, une probabilité de ne retrouver aucun vainqueur pro dans l'année de 25%. La probabilité de ne retrouver aucun pro en table finale de 6 joueurs durant l'année est de 0.03%. Les pro me semble donc performer principalement parce qu'ils sont nombreux et participent à plus de tournoi. Grâce aux médias, on les voit sans arrêt, ce qui laisse penser qu'il n'y a qu'eux. On les mets souvent aux tables télévisées même s'ils ne sont pas encore en table finale. Mais d'un point de vue résultats, il n'y a rien d'exceptionnel. Je laisse de côté le fait qu'ils ne paient pas leur buy-in ce qui apporte de la sérénité, qu'ils peuvent prendre plus de risque (donc sortir plus vite mais aussi accroître leur stack et se mettre à l'abri plus longtemps), et je ne pose pas la question du rééquilibrage des tables lors d'un tournoi qui peut aussi donner un très net avantage. Bien entendu je mets de côté le cas Phily Ivey qui a été pris la main dans le sac en train de marquer les cartes avec un croupier... Le poker me parait être la seule discipline où les pro ont si peu d'avantage par rapport au joueur lambda. Que ce soit les échecs, les jeux videos ou le sport de haut niveau, on ne verra jamais un si faible écart entre pro et monsieur tout le monde, alors que les pro peuvent s'entraîner à plein temps. C'est ce qui attire le joueur lambda et ce qui permet de mieux le plumer. Au niveau des probabilités leurs résultats ne sont pas exceptionnels. Ajoutez donc un ou deux petits détails, comme mettre un pro avec un gros stack sur une table pour qu'il roule dessus et accroissent son stack, et leurs résultats deviendraient même mauvais. Encore une fois vous me faites rire. Si demain j'organise et gère 10 tournois dans l'année, que sur 1500 participants, 30 sont des amis qui me reversent une partie de leur gains et qu'à la fin ces derniers sont plus souvent payés que la moyenne, vous m'accuserez assez naturellement de triche. Mais lorsqu'il s'agit de site auxquels vous donnez votre argent, pour la plupart avec des montages juridiques leur permettant de se soustraire à de nombreuses législation, vous ne trouvez rien à redire. Etant donné que vous êtes de bon client, je vous recommande de souscrire si ce n'est déjà fait à des coaching personnalisés vous expliquant comment gagner au poker, trouver de super placements immobiliers, etc etc...Cela ne coûte que 1,500 euros le coaching et vous rentrerez vite dans vos frais. Et ceux qui dispensent ces formation le font pour l'amour qu'ils ont de leur prochain.
  12. Les joueurs pro ne sont pas salariés et ont donc le droit de jouer ? Il perçoivent une rémunération du site qui peut leur offrir des entrées gratuites et touche un pourcentage de leur gain en échange du sponsoring. Et il n'y a aucun biais selon vous ?
  13. Je pense qu'il y a beaucoup plus simple. Je passe le fait qu'aucun cabinet d'audit n'ira vérifier si le logiciel audité est bien celui qui tourne (s'il est compilé, bonne chance). Mais aucun intérêt à ce niveau. J'avais pourtant donné un exemple d'abus fort simple et incontrôlable par le cabinet d'audit. Le site de poker sponsorise des joueurs professionnels. Ce sont ses salariés. Il organise les tournois avec un nombre de joueurs définis et des gains proposés. Notez que les gains et les pertes sont purement virtuels et ne correspondent à aucun mouvement cash transitant par un organisme tiers telle une banque. Le site est par ailleurs le seul à vérifier l'identité de chaque joueur et que les multi-comptes n'existent pas. S'il en crée lui-même, il lui suffit d'avoir des pièces d"identités valides à présenter à l'autorité de contrôle. Qui n'aura certainement pas les moyens d'auditer de façon exhaustive le portefeuille client et acceptera qui plus est un taux d'erreur acceptable. A partir de là rien n'empêche le site d'offrir des entrées à un tournoi à ses employés. Cela ne lui coûte rien. Ses employés pouvant qui plus est jouer plusieurs comptes en même temps. Et de facto, biaiser significativement en leur faveur le jeu..55 € Ajoutez à cela qu'il est impossible de contrôler que ces derniers ne bénéficient pas de la vision des cartes via le générateur aléatoire. Après il faudrait être idiot pour se faire piquer en jouant toutes les mains gagnantes. Mais pas besoin de cette seconde étape si vous multipliez le nombre d'adversaire non payant. Maintenant, pourquoi prendre ce risque alors qu'ils gagnent de l'argent sans rien faire ? Parce que l'appât du gain ne connait pas de limite. Parce qu'un site a déjà triché en jouant avec l'argent de ses membres. Parce qu'un joueur pro a déjà triché en truquant les cartes. Bref, parce que lorsqu'il n'y a pas de contrôle, pourquoi se gêner ? Parce qu'avec des pigeons sarcastiques de votre espèces qui préfèrent me railler au lieu de demander des garanties sur les contrôle, pourquoi se priver ? Je vais vous donner un autre exemple. Sur les marchés financiers, un opérateur a tout a fait le droit d'arbitrer ses clients. C'est même fait de façon automatique. Vous voulez acheter un titre qui côte à l'instant t : 10,00 euros. Vous placez un ordre à 9,50 €. Le titre baisse et arrive le moment où un ordre de vente à 9,49 € est placé. Votre opérateur le sait, il connait aussi votre ordre, il va arbitrer en achetant à 9,49 € et vous revendant à 9,50 €. Cela s'appelle de l'arbitrage, ce n'est pas illégal, c'est de l'argent facile fait sans prendre le moindre risque et les autorités financières n'y trouvent rien à redire. C'est d'autant plus choquant quand on sait que cotre opérateur voit le carnet d'ordre légèrement avant vous. Il peut ainsi réaliser des opérations d'arbitrage en continu qui lui rapporte beaucoup d'argent. En plus des frais qu'il vous prélève. Ils le font parce qu'ils le peuvent et parce que les pigeons ne trouvent rien à y redire. Et bien pour les salles de poker, je ne vois pas pourquoi ils auraient un comportement plus vertueux. D'autant plus quand les autorités de contrôles sont encore plus ridicules que celles des marchés financiers
  14. Ne pas confondre les salariés d'une entreprise qui peuvent commettre des bourdes et les dirigeants qui mettent en place une stratégie. En l'occurrence ce genre de problème permet d'attirer l'attention sur une coquille sans conséquence et de ne pas s'intéresser à l'essentiel. En l'occurrence les contrôles externes. C'est certain que les études, avec quelques notions de la théorie du jeu à la base des probas, cela ne sert à rien. Ce qui est amusant, c'est de vous entendre vous gausser en parlant de variance, expliquant à des énervés qu'ils ne savent simplement pas jouer ni apprécier les probas, ce qui est peut-être le cas. Et en même temps, vous êtes infichu de développer un argumentaire raisonné et de vous poser la moindre question de fond. En l'occurrence, si je parle de sérieux conflit d'intérêt, d'impossibilité de contrôle, un grand silence se fait une fois tus les sarcasmes. Quand je pose la question de savoir pourquoi on ne sous-traite pas la partie technique (simulation de lois aléatoires, contrôle des identités et de l'origine des fonds, etc.) à un organisme d'Etat indépendant, encore une fois, grand silence... Bref, les moutons adorent être tondus surtout en cette période estivale où la laine tient chaud, navré d'avoir sollicité vos méninges. Je pourrais aussi développer le fait qu'avec cette même notion de variance qui vous est si chère, si on considère qu'un grand nombre de joueur a un niveau correct en terme d'estimation de gains et de pertes, il devient aberrant d'espérer obtenir un gain correct grâce à son seul niveau sauf à jouer de manière abrutissante en y consacrant un temps phénoménal. Sauf à développer des méthodes de jeu automatiques...simulables par logiciel ou qui seront appliquées par des joueurs que vous aurez formés.
  15. Bonjour, Petite présentation rapide : vieux croûton d'une quarantaine d'année, j'ai fait des études scientifiques (classe prépa, école d'actuariat) qui me permettent d'avoir quelques notions de probabilités et statistiques. Je n'aime pas trop les statistiques et mon ancien prof de math de prépa (Normalien) m'a rassuré à l'époque sur ce point, peu de gens les maîtrisent et trop pensent que les stats ce sont des mathématiques, alors que c'est une science qui utilise l'outil mathématique. Or les statistiques sont basées sur des a priori, si on prend l'exemple de l'intervalle de confiance, ce dernier dépend du résultat a priori. Bref, le poker j'ai aimé, pratiqué...ça regroupe à la fois un besoin de connaissances en proba de base, un peu de psychologie, de maîtrise de soi. C'est très ludique et à condition de jouer dans un bon état d'esprit une excellente distraction. Bref une très belle école de vie. Pour autant, ça consomme rapidement du temps, c'est assez creux et c'est un joli miroir aux alouettes pas très vertueux. La vie est courte et j'ai peut-être mieux à faire que d'y jouer. Il n'empêche que j'aime bien sentir à nouveau de temps en temps l'odeur d'une table de poker...Mais ma raison me rappelle toujours à l'ordre. Ajoutez à cela le risque de fraude, et voilà de quoi le convaincre de ne pas y gâcher mon temps. Le poker est-il truqué ? La fraude existe-t-elle ? Si je vous démontre par A+B que oui...Plus personne n'y mettra les pieds...Donc les acteurs qui en vivent ont tout intérêt à vous démontrer que non. Idem pour le secteur financier. Maintenant, c'est le vieux con qui parle. Les gens qui font tourner ce secteur sont intelligents. Très intelligents. Et si vous croyez que ces derniers vont vous berner avec de grosses ficelles, c'est leur manquer de respect. Si vous pensez qu'il n'est pas dans leur intérêt de plumer les clients, c'est que vous êtes un peu naïf. On vit dans une société où l'asymétrie d'information et de pouvoir est l'essence même du pouvoir. Et ceux qui le détiennent ne vont certainement pas vous donner les clefs permettant de les détrôner. Quelques petits éléments d'actualité Full tilt poker, brebis galeuse qui détourne l'argent de ses clients https://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/09/21/full-tilt-poker-accuse-d-avoir-escroque-des-centaines-de-milliers-de-joueurs_1575247_651865.html Encore la brebis galeuse, accusée d'avoir truqué des matchs assez simplement : je vous fais jouer contre 6 de mes joueurs qui eux ne paient pas leur droit d'entrée et qui se partageront votre droit d'entrée https://fr.pokernews.com/news/2014/05/guy-laliberte-arnaque-par-full-tilt-poker-collusion-17369.htm Rien à voir avec un site de poker en ligne, mais un joueur de réputation internationale, qui visiblement a bien triché en utilisant un marquage sur les cartes. https://fr.pokernews.com/news/2016/12/triche-edge-sorting-phil-ivey-justice-borgata-31859.htm Donc la triche existe...Alors le tout c'est de se demander si elle est généralisée, limitée à quelque brebis galeuse... Tiens et passons sur le titre racoleur, mais il y a aussi le problème des algorithmes de jeu http://www.lepoint.fr/poker/l-affaire-de-triche-presumee-qui-fait-trembler-le-poker-en-ligne-16-06-2018-2227720_2082.php Sachant que dernièrement une intelligence artificielle a été en mesure de battre les meilleurs joueurs au monde en s'adaptant au fur et à mesure, c'est un réel problème...Est-ce de l'arnaque ? Comme quelqu'un dans l'article le souligne dans les commentaires à juste titre, on a bien des logiciels qui passent des ordres de manière automatique en finance. Quels contrôles ? Tout le problème de la triche vient des contrôles. Et à l'heure où privatise la française des jeux je m'inquiète. Bon, revenons sur le cas Guy Laliberté. On pourrait penser à un mauvais perdant, mais mettons de côté la théorie du complot. Posons-nous des questions simples. Un site de poker en ligne a des joueurs professionnels sous contrat avec lui qui travaillent pour lui. C'est bon pour l'image de marque. Avouez quand même qu'il y a un problème de conflit d'intérêt. Que ceux qui ne le voient pas prennent le temps d'y réfléchir, je sais de nos jours, les conflits d'intérêts sont devenus monnaie courante. Imaginez que je vous invite à un tournoi de poker chez moi. Vous êtes seul et je joue avec 8 de mes amis contre vous. Si on joue tous avec une agressivité phénoménale à coup de all-in à chaque main. Raisonnablement, on peut dire que vous aurez une chance sur 10 de l'emporter et encore, à condition de jouer à ce jeu idiot, et moins si vous laissez un joueur récupérer le stack des autres. Bref, normalement, en sortant de la soirée, vous aurez perdu votre mise et aurez le sentiment de vous être fait avoir...Maintenant, qu'est-ce qui empêche un site de poker en ligne lorsqu'un tournoi est organisé, de faire jouer ses joueurs ? Rien...Et qu'est-ce qui l'empêche de faire jouer des bots ? Rien encore...et de faire jouer à ses joueurs plusieurs joueurs ? Toujours rien... Enfin, sauf les contrôles des autorités ? Comme je l'avais lu sur un forum, lorsque l'ARJEL a donné des licence pour le poker en ligne, il n'est écrit nullepart qu'il doit y avoir une équité statistique. Je ne suis pas allé vérifier, personne n'était venu toutefois le contredire. Donc légalement parlant, rien n'empêche un site a priori d'avantager certaines joueurs. Mais là je pars un peu trop dans la théorie du complot. Revenons à l'objet du titre de ce paragraphe : quels contrôles ? Dans un monde idéal, on pourrait imaginer que les sites de poker se contentent de recruter des clients, du marketing, de gérer le niveau de redistribution des mises ET que l'Etat se chargerait avec des fonctionnaires de la française des jeux par exemple : - de vérifier l'identité de chaque joueur et l'origine des fonds - de mettre en place un générateur aléatoire - de contrôler les historiques de jeu pour vérifier si des robots ne sont pas tentés de jouer - de sécuriser le logiciel pour éviter le piratage par des petits génies. Mais on préfère que chaque site gère cela, rendant des comptes de façon très épisodiques. Pourquoi ? Franchement, pourquoi ? Parce qu'il y a une plus-value dans le générateur aléatoire ? Et encore une fois, pourquoi autoriser clairement des salariés de l'entreprises (les joueurs pro) à participer aux dits tournois ? Enfin, quel moyen de contrôle a un joueur lambda ? Aucun ! On a beau avoir des articles où certains joueurs obtiennent l'historique de jeu de....ou obtiennent une enquête sur untel...pourquoi dans ce cas les historiques de chaque joueur ne seraient-ils pas public ? Parce qu'on pourrait étudier sa façon de jouer me direz-vous fort justement. Donc on ne peut pas contrôler qui joue et qui mise combien. Qui paie son entrée, et encore moins combien de partie on joue en parrallèle. Bref, pas besoin d'être un génie pour dire que c'est la porte ouverte à la fraude : - du site qui peut faire jouer gratuitement qui bon lui semble, puisque l'on n'a pas de visibilité ni de contrôle sur les taux de redistribution - de tout extérieur qui avec un rien de connaissance en informatique saura ouvrir plusieurs comptes avec adresse IP différentes qui seront joués par une jolie machine virtuelle. Et non, ce n'est pas être complotiste que de penser que l'argent implique des arnaques. Quand il n'y a aucun garde fou, et qu'elles sont aussi faciles, c'est au contraire très naïf je pense d'imaginer le contraire et votre cynisme à l'égard des joueurs qui se sentent biaisés (jeu de mot) ne devrait pas vous empêcher de vous interroger non pas sur la pertinence de leurs ressentis et arguments mais sur la possibilité que leur idée n'est pas infondée. En l'occurrence, les sites de poker ont tout intérêt à vous faire croire que seul votre talent explique vos gains ou pertes...Et si vous avez la naïveté de croire qu'il n'y a pas de triche parce qu'autour de vous, certains gagnent...c'est que vous avez oublié les bases de la statistiques (les exmples autour de vous ne sont pas pertinents, et rappelez-vous que seul les sites de poker ont une vision globale à laquelle vous n'avez pas accès).
English
Retour en haut de page
×
PMU : Cashback
PMU : Cashback