Jump to content
Status Updates

Gonzo49ers

CPiste
  • Content count

    17365
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    133

Gonzo49ers last won the day on July 23

Gonzo49ers had the most liked content!

About Gonzo49ers

Informations générales

Recent Profile Visitors

65787 profile views
  1. Superbes vidéos, claires et précises A propos de la 1ère étude A propos de la 2ème étude
  2. Real Post 2

    Un champ visuel. La prochaine fois que tu demanderas de l'aide ou un conseil ne t'étonnes pas si personne ne te répond.
  3. Effet du traitement par plasma en phase de convalescence sur le délai d'amélioration clinique chez les patients atteints de COVID-19 grave et mettant leur vie en danger Jamanetwork Chez les patients atteints de COVID-19 grave ou mettant leur vie en danger, la thérapie plasmatique de convalescence ajoutée au traitement standard, par rapport au traitement standard seul, n'a pas entraîné une amélioration statistiquement significative du délai d'amélioration clinique dans les 28 jours. L'interprétation est limitée par l'interruption précoce de l'essai, qui n'a peut-être pas été suffisamment puissant pour détecter une différence cliniquement importante. Ca nous avance bien ce genre d'étude
  4. Real Post 2

    oui, évidement qu'il faut un espace dégagé, si tu es au mileu d'une forêt ou dans un parking souterrain c'est sûr que tu verra moins bien les étoiles !
  5. Real Post 2

  6. Explosion à Beyrouth

    Comme d'habitude il raconte de la m**de et est démenti par le ministère de la défense https://edition.cnn.com/2020/08/04/politics/defense-officials-contradict-trump-beirut/index.html Encore une vidéo impressionnante !
  7. Coronavirus : memes et trolls

    C'est pas un dessin mais une photo. Je l'avais posté dans le VGG en 2015, c'est excellent ce qu'il fait.
  8. Encore raté ! Yale remet Harvey Risch à sa place https://medium.com/@gregggonsalves/statement-from-yale-faculty-on-hydroxychloroquine-and-its-use-in-covid-19-47d0dee7b2b0 Nous écrivons avec une vive inquiétude que trop de personnes sont distraites par l'ardent plaidoyer de notre collègue de Yale, le Dr Harvey Risch, pour promouvoir l'affirmation selon laquelle l'hydroxychloroquine (HCQ), lorsqu'elle est administrée avec des antibiotiques, est efficace dans le traitement de la COVID-19, en particulier en tant qu'intervention thérapeutique précoce pour la maladie. En tant que ses collègues, nous défendons le droit du Dr. Risch, épidémiologiste du cancer respecté, d'exprimer ses opinions. Mais il n'est pas un expert en épidémiologie des maladies infectieuses et il n'a pas été influencé par l'ensemble des preuves scientifiques issues d'essais cliniques menés avec rigueur, qui réfutent la plausibilité de sa croyance et de ses arguments. Au cours des dernières semaines, nous avons tous passé un temps considérable à expliquer à la communauté scientifique et au grand public les preuves qui sous-tendent la recherche sur la HCQ, telle qu'elle s'applique aux patients COVID-19 en phase précoce et tardive, et nous sommes maintenant obligés de détailler les preuves dans cette lettre ouverte. .... En 1987, le professeur Peter Duesberg de l'université de Californie à Berkeley a acquis une certaine notoriété en exposant sa conviction que le sida n'était pas causé par le virus de l'immunodéficience humaine, mais par des agents antirétroviraux comme l'azidothymidine (AZT) et des drogues récréatives. Cependant, les données sur la thérapie antirétrovirale étaient claires : ces médicaments prolongeaient la vie et la santé et inversaient le cours de l'épidémie de sida dans le monde. Mais le professeur Duesberg a persisté dans sa quête. La thèse du professeur Duesberg a dissuadé de nombreuses personnes de suivre une thérapie antirétrovirale et, après que le président sud-africain Thabo Mbeki eut approuvé ces vues, elle a entraîné des retards dans le déploiement de ces médicaments vitaux, qui ont coûté des centaines de milliers de vies dans ce pays. Si les opinions minoritaires, les preuves anecdotiques, les interprétations nouvelles et les remises en cause des orthodoxies dans un domaine peuvent être importantes, à un moment donné, l'application de la méthode scientifique générant des preuves à partir de multiples essais cliniques et études d'observation bien conçus a son importance et doit être entendue par-dessus le bruit des théories de conspiration, des prétendues canulars et des opinions des fanatiques. C'est carrément un massacre dans les règles de l'art. Quand ça veut pas Didier, ça veut pas
  9. Explosion à Beyrouth

    En 1947 à Brest l'Ocean Libery a explosé avec + de 3000 tonnes de nitrate d'ammonium. 26 morts, 1000 blessés lourds, 4000 blessés léger, une partie de la ville ravagé. images d'archive
  10. Ah oui, bien vue, je l'ai oublié celui la, il a posté tellement de m**de depuis ce matin Raoult que c'est difficile de suivre Traitements médicamenteux pour le covid-19 : revue systématique vivante et méta-analyse de réseau https://www.bmj.com/content/370/bmj.m2980 Conclusions Les glucocorticoïdes réduisent probablement la mortalité et la ventilation mécanique chez les patients atteints de covid-19 par rapport aux soins standard. L'efficacité de la plupart des interventions est incertaine car la plupart des essais contrôlés randomisés ont été jusqu'à présent de petite envergure et présentent d'importantes limites d'étude. + ce que tu as déja posté Trois médicaments pourraient réduire la durée des symptômes par rapport aux soins standard : l'hydroxychloroquine (différence moyenne -4,5 jours, faible certitude), le remdesivir (-2,6 jours, certitude modérée) et le lopinavir-ritonavir (-1,2 jours, faible certitude). L'hydroxychloroquine pourrait augmenter le risque d'effets indésirables par rapport aux autres interventions, et le remdesivir n'augmente probablement pas de manière substantielle le risque d'effets indésirables entraînant l'arrêt du médicament. Aucune autre intervention n'a inclus suffisamment de patients pour interpréter de manière significative les effets indésirables conduisant à l'arrêt du médicament.
  11. Explosion à Beyrouth

    Il y aurait eu 2750 tonnes de nitrate d'ammonium dans l'entrepôt. ( AZF c'était 300t d'un produit similaire) qui aurait explosé pendant qu'il faisait une soudure d'un trou pour éviter le vol. Ca semble confirmé
  12. Le thread des faits divers

    Sur la première vidéo que j'ai posté on voit bien que c'est au bord de l'eau et le blast
  13. La dissipation du brouillard : La HCQ est-elle efficace pour réduire la progression de la COVID-19 : Un essai contrôlé randomisé (Préprint) https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.07.30.20165365v1 "L'ajout de la HCQ au traitement standard de la COVID-19 légère n'empêche pas la progression de la maladie et n'est pas associé de manière significative à la négativité des PCR successives aux jours 7 et 14"
  14. Le thread des faits divers

    On dirait des feux d'artifices quand même, mais c'est vrai que des munitions ça doit faire à peu près pareil.
English
Retour en haut de page
×