Jump to content
Status Updates

dam91

CPiste
  • Content count

    206
  • Joined

  • Last visited

About dam91

  • Birthday 17/08/1971

Informations générales

Recent Profile Visitors

5832 profile views
  1. vu sur bwin et sajoo à l'incription: minimum pour retirer son cash : 50€ mais il faut laisser 1000€ sur son solde pour pouvoir retirer du cash !!! j'ai bien lu ou j'ai la berlue ?
  2. bonjour,

    je ne crois pas que l'on se connait, tu peux te présenter stp ? age, profil et si tu connais qq joueurs dans les environs...

    merci

    dam

  3. A priori, personne n'en parle encore sur le forum, alors je me lance : voici ce que vient de nous pondre la cour européenne de justice : ci dessous, article du journal "le figaro" de ce jour. "Coup dur pour les jeux d'argent sur Internet Un jugement de la Cour européenne de justice reconnaît aux États le droit de maintenir un monopole sur les jeux d'argent. L'affaire opposait la loterie na­tionale du Portugal au site Internet bwin. Le jugement, qui était très attendu, a été publié hier. Il est sans ambiguïté. Pour la première fois, la Cour européenne de justice a considéré qu'un État avait le droit d'interdire son territoire aux sites Internet de jeux d'argent. Un jugement qui devrait donner du grain à moudre aux partisans du monopole d'État pour ces activités. En l'espèce, la Cour a estimé que le Portugal avait le droit de maintenir le monopole de sa loterie nationale, la Santa Casa da Misericordia de Lisboa, et d'interdire en revanche à la société de paris en ligne bwin, basée à Gibraltar, d'exercer sur le territoire portugais. bwin et la ligue portugaise de football avaient dû payer de lourdes amendes pour avoir proposé des paris sur son site et en avoir fait la publicité. La Cour a estimé qu'une telle interdiction pouvait être « justifiée par l'objectif de lutter contre la fraude et la criminalité », un enjeu d'intérêt public qui pèse, selon elle, plus lourd que le principe européen de libre prestation de services. « C'est un grand jour pour les loteries européennes », s'est félicité Friedrich Stickler, président de l'association European Lotteries (dont La Française des jeux est adhérente). « Un pas en arrière » Pour lui, le point crucial est que les sociétés de jeux sur Internet peuvent être bannies d'un pays quand bien même elles sont autorisées dans un autre État membre de l'Union européenne. « Il est clair que le principe de reconnaissance mutuelle est obsolète », a-t-il souligné. Autrement dit, si la société bwin ou l'un de ses concurrents sur le marché florissant des jeux en ligne veut obtenir le feu vert des divers pays de l'Union, il lui faudra demander autant de licences qu'il y a d'États. Au-delà du cas portugais, cette décision était très attendue car c'est la première fois que la Cour prend position sur les jeux en ligne et son jugement pourrait faire jurisprudence. « Cela change le rapport de forces, analyse l'avocat bruxellois Philippe Vlaemminck. La Commission européenne va devoir faire un pas en arrière. » Pour lui, les procédures d'infraction ouvertes pour défaut de reconnaissance mutuelle ne peuvent se poursuivre. Un grand nombre d'États se sont lancés dans des réformes pour mettre fin progressivement au monopole des loteries nationales. En France, l'ouverture à la concurrence du marché des paris sportifs est prévue pour le début 2010. La Commission européenne a donné son feu vert au processus cet été et l'Assemblée nationale devrait étudier le texte en octobre. « Ce jugement peut avoir pour effet que certains parlementaires plaideront pour une ouverture plus limitée », estime Philippe Vlaemminck. « À l'aune du Traité de Rome, souligne-t-on chez un opérateur français, cette jurisprudence conforte le projet de loi français sur les jeux de hasard en ligne et met fin au business modèle des sites Internet délocalisés dans des pays offshore. » Cotées en bourse Le jugement risque aussi d'avoir des conséquences économiques immédiates pour les so­ciétés de jeux en ligne, dont certaines sont cotées en Bourse. Dans la perspective de l'ouverture du marché, les opérateurs se sont lancés dans une course au partenariat avec les clubs de football notamment. Au risque parfois de pratiques à la limite de la légalité - comme l'Olympique Lyonnais, qui arborait un maillot aux couleurs de son sponsor BetClic lors d'un match qualificatif pour la Ligue des champions disputé en Belgique fin août. Pour Philippe Vlaemminck, il est clair que de telles pratiques devraient être désormais beaucoup plus difficiles."
  4. [france - roumanie] choix du séléectionneur

    +1 incroyable... y en a qui ferait mieux de regarder ko lanta que le foot a la télé...
  5. France Poker Tour 2009 !!!

    pareil pour le freeroll : bug et tournoi fermé au bout de 25 minutes... C'est quoi ce bins ?
  6. Ligue Club Poker SH : petite finale

    GG Seb, j'ai assisté à la derniere demie heure de la partie : les autres étaient vraiement trop serrés, t'as fais ce qu'il fallait comme dab ! GL pour ce soir ! ps : mdr a la fin quand les autres voulaient pas lacher leurs cartes alors que le tournoi etait fini ! J'ai bien cru que t'aller péter une durite...
  7. CANAL + POKER TOUR

    +1
  8. en tout cas on est sur au moins de deux choses : - l'Etat va s'en mettre plein les poches, - tout ça ne va pas améliorer notre pouvoir d'achat... Un jour ou l'autre il va bien falloir que le lobby des joueurs de poker se fasse entendre lors d'une élection dans ce pays plutôt que tout se décide dans notre dos : quand je vois que c'est le mec de la fédé du tennis qui est censé prendre l'affaire en main, les bras m'en tombent...
  9. Où jouer, pour pas cher, à Las Vegas?

    tu as aussi le 40 dol au mythique casino RIO (attention c'est pas sur le strip) en fin de matinée... (11h ou midi je ne sais plus) GG à toi
  10. Ligue Club Poker SH : 4ème manche

    in avec le pseudo "ged91"
English
Retour en haut de page
×